Dominique MAINARD (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dominique MAINARD (France)

Message  gallo le Ven 19 Déc 2008 - 16:29

De : Flo7717 (Message d'origine) Envoyé : 08/03/2005 17:35

Dominique MAINARD - Le ciel des chevaux

Lorsque la rumeur commence à se propager dans la ville, elle parvient tout naturellement aux oreilles de Lena. On murmure qu'un jeune homme, presque un adolescent, hante le parc voisin, racontant des histoires aux enfants venus y jouer. Il est revenu... lui dont elle n'a jamais parlé à quiconque. Aujourd'hui, Lena est mariée à un homme qui ne sait rien de sa vie passée et dont elle a un petit garçon. Pour autant, elle ne cesse de penser à l'adolescent qui a élu domicile dans le parc et ne peut s'empêcher, à l'insu de tous, de partir à sa rencontre...


Fini depuis quelques heures à peine et que dire si ce n'est que ce livre m'a mis les tripes à l'air !
Le début est quasiment déprimant, un peu comme le temps en ce moment. Au fur et à mesure que se dessine le sujet, on doute même que les choses puissent s'améliorer. Aussi ai-je longtemps cherché à retrouver la magie de Leur histoire, croyant finalement l'avoir perdue à jamais. Mais, petit à petit, Dominique Mainard distille ses indices, comme autant d'éclats dans ce qui paraissait au premier abord si terne. Elle donne suffisamment au lecteur pour l'inciter à en savoir plus, tout en se retirant avant de trop en dire : tout simplement diabolique (et la Flo de revenir en arrière, retrouver les débuts d'indices qu'elle n'avait pas su lire...).
C'est une histoire toute en subtilité dont l'intensité va crescendo sans jamais faiblir. Le lecteur cuit lentement dans son jus et, quand il est à point, l'auteur le cueille délicatement. Car, non seulement c'est un roman réussit mais en plus la fin est tout à fait à la hauteur du reste. Je n'avais pu m'empêcher d'essayer de l'imaginer mais j'ai manqué de finesse. L'auteur, bien plus forte que moi, réussit sa sortie avec brio. Quant à la découverte très progressive des secrets, elle est menée de main de maître. J'ai été suspendue au livre jusqu'aux toutes dernières pages, retenant mon souffle comme un enfant à qui sa mère raconterait une histoire mystérieuse.

En résumé (pour ceux qui auraient la flegme de lire ce qui précède ) : Jetez-vous sur ce livre, n'écoutez pas Clarabel , braquez votre libraire, dévalisez votre bibliothèque, enfermez-vous chez vous et laissez la magie opérer ...

Ceci est une critique " à chaud ", donc bourrée de défauts, mais ne vous y arrêtez pas, le livre est beaucoup mieux que ma prose !


De : Arti77772 Envoyé : 26/04/2005 17:59
pour une fois flo et moi sommes d'accord !
livre sublissime !

Dominique MAINARD - Le ciel des chevaux

Lena est une jeune femme au passé perturbé. Mariée, mère d’un garçon, on la devine fragile, facilement déstabilisée. Un étrange vagabond qui sème le trouble dans le parc voisin va faire renaître chez elle une ancienne blessure. Lena est persuadée qu’il s’agit de son petit frère, interné et disparu il y a quelques années lors de circonstances dramatiques. Mais est-ce vraiment lui ?
En tissant une atmosphère particulière, à la fois poétique et noire, Dominique Mainard égrène ses indices tel un Petit Poucet ingénieux. On flaire un lourd secret de famille, une tragédie enfouie.
Il faudra attendre les toutes dernières pages de ce roman riche et sensuel pour interpréter à sa guise la vérité de Lena.

note : 5/5


De : doriane99 Envoyé : 04/07/2007 20:42
Dominique MAINARD - Je voudrais tant que tu te souviennes
Ed Joelle Losfeld, 248p

Julilde, sa tante Albalana et Mado vivent dans la même petite ville. Albalana décide de retourner dans son pays d'origine pour y finir sa vie et confie son amie Mado à sa nièce. L'arrivée de l'Indien bouleverse Mado qui en tombe éperduement amoureuse, mais cet amour est impossible...

Une première partie longuette dont le seul intérêt est la belle plume de l'auteur. Mais la seconde partie m'a soufflée !!! Un vrai retournement de situation, les personnages montrent leur fragilité et on se sent trembler pour eux... Un livre très émouvant et très beau...

4,75/5 (à cause de la première partie, trop longue...)


De : circee_et_moi Envoyé : 22/06/2008 00:00

juste quelques mots pour dire que j'ai eu la chance de rencontrer Dominique Mainard l'année dernière. Elle était en effet la marraine de notre promotion dans mon centre de formation de libraire à Epernay en Champagne.

Elle est donc venue en toute simplicité, à la mi-mai, nous avons bu du champagne en sa compagnie et déguster un buffet confectionné par les apprentis libraires. C'est suivi une discussion à bâtons rompus sur son travail, sa bibliothèque idéale, son activité de traductrice (elle a longtemps vécu en Nouvelle Zélande et traduit de nombreux auteurs de là-bas), mes aussi de ses hobbies. C'est à cette occasion que nous avons appris sa passion pour la série Nip/Tuck, mais aussi sa rivalité amicale avec Anna Gavalda.

Cette formation m'a permis de rencontrer quelques écrivains dans de nombreux genres littéraires mais aussi des traducteurs ou un éditeur (les Editions la Dragonne). S'il y a de la demande je pourrai vous livrer quelques anecdotes.


De : circee_et_moi Envoyé : 28/08/2008 08:32

POUR VOUS, par Dominique MAINARD

Editeur: Joelle LOSFELD
257 pages


Pour peu que vous en ayez les moyens financiers, l'agence de services aux personnes Pour Vous s'engage à réaliser toutes vos demandes, fournir du personnel pour s'occuper de votre père grabataire, s'occuper de votre ado introverti en le faisant sortir et rencontrer du monde, se faire passer pour votre meilleur ami, "louer" des enfants pour quelques heures par semaine aux couples stériles voire même vous fabriquer de toutes pièces les souvenirs de votre mariage (qui n'a jamais eu lieu).
A la tête de cette agence particulière il y a Delphine qui s'acquitte de toutes ces tâches sans aucun état d'âme, répétant inlassablement qu'elle n'est pas fautive et qu'elle ne fait que ce qu'il faut pour ne pas connaître la misère et satisfaire ses clients même lorsqu'elle doit pour cela opérer en marge des lois.
Je dois avouer qu'au début je n'avais que peu de sympathie pour ce personnage cynique se nourrissant de la misère et de du désarroi de ses clients pour "faire de l'argent"; pourtant au fil de la lecture on s'aperçoit qu'elle est plus à plaindre qu'à blâmer.Les blessures de la jeunes femmes ancienne enfant de l'Assistance Publique ne sont que rarement nommées explicitement mais les indices que dissémine l'auteur permettent au lecteur de reconstituer le parcours qui a transformé Delphine en "pierre". De plus la rencontre avec l'homosexuel Adorno , son "gigolo"et l'adolescent autiste Yarol vont réveiller en elle des sentiments qu'elle croyait oubliés et la conduire sur le chemin d'une rédemption que le lecteur ne peut qu'imaginer et lui souhaiter réussie.


Mon avis

Comme je le disait plus haut, Dominique Mainard était notre marraine de promo et j'ai donc déjeuné avec elle. Elle est plutôt joyeuse dans la vie et réellement adorable à mille lieu des personnages qu'elle met en scène.
J'ai beaucoup aimé ce nouveau roman, notamment la dualité ombre/lumière de son protagoniste principal sur qui mon regard n'a cessé de changer jusqu'à la fin passant du mépris et la colère à la compassion souvent en l'espace de quelques paragraphes.En outre, un procédé littéraire de l'auteur, la publication des "factures clients" de Delphine à intervalles réguliers permet d'appuyer cette confusion des avis sur la jeune femme. Ce roman permet aussi de mettre en lumière la solitude et le mal-être touchant même les classes sociales les plus aisées, peut-être signes des temps présent.
En définitive un roman qui ne respire pas forcément la joie de vivre, même si la fin laisse place à l'espoir de la rédemption, mais original et bien écrit.
Si pour la rentrée vous avez envie de rire un bon coup ou si vous vous sentez un peu "déprimé" lisez plutôt autre chose ( le dernier Dubois par exemple), si au contraire un roman dérangeant et cynique ne vous pas peur ne vous privez pas de ce très bon Dominique Mainard.

ma note:4/5

Marc et Circée(la chatte qui renverse la salière d'un coup de patte)


De : Ysla Envoyé : 21/09/2008 19:35

Dominique MAINARD - LE GRAND FAKIR
Editions Joelle Losfeld, 175p, 2001

C'est l'histoire d'Angèle, une orpheline trouvée sur un terrain vague après le départ d'un cirque, puis élevée dans un orphelinat tenu par des religieuses, et finalement placée par les bonnes oeuvres auprès de Madame Lenore, une femme perturbée, qui vit dans un ancien bordel proche de l'orphelinat. Madame Lenore a été reine du cirque dans sa jeunesse, partenaire de Zabor le grand fakir. Mais un jour Zabor l'a abandonnée, le cirque a quitté la ville sans elle et Madame Lenore est partie en guerre contre l'Amour. Entraînant Angèle avec elle, elle prépare sa vengeance...
Ce récit se situe dans le milieu des années 60, au bord d'une mer noirâtre. Le cirque, l'orphelinat, l'ancien bordel et un marché misérable sont les principaux lieux où se déroule l'histoire.
"Le Grand Fakir" ressemble à un conte pour adultes, un conte cruel, l'exact contraire d'une histoire de Walt Disney. Ici "l'héroïne" est laide (mais intelligente), "le prince charmant" est pauvre et analphabète, "les méchants" restent attachants malgré tout. L'univers décrit est très sombre, presque sans espoir. Angèle n'a pas d'attentes, elle suit fidèlement Madame Lenore au jour le jour et vit depuis 20 ans avec un secret, elle n'est pas tournée vers l'avenir. J'ai beaucoup aimé cette atmosphère, elle pourrait tourner au glauque, mais selon moi, non et cela tient à l'écriture sans aucun doute, à la façon dont sont présentées les choses aussi terribles soient-elles...
Ce roman est aussi un livre sur la folie et la passion, et tout ce qu'elles peuvent amener l'être humain à faire. Les personnages sont entiers, très honnêtes avec eux-mêmes, ils vont jusqu'au bout de leur folie.
Une histoire qui va sans doute me rester longtemps en tête, un excellent moment de lecture qui m'a aussi rappelé plusieurs livres lus et films vus, comme si de petits d'éléments issus de ces oeuvres se mélangeaient dans "Le Grand Fakir " de façon très rèussie.
Ma note : 4,75/5
Il va sans dire que je lirai d'autres romans de Dominique Mainard. J'avais repéré celui-ci depuis longtemps déjà.


De : odilette84 Envoyé : 31/10/2008 19:03

Dominique MAINARD : Pour vous

Pour chacun de nous, il y a la manière dont on se perçoit et la manière dont les autres nous perçoivent.
Delphine a résolu le problème : elle est lisse, opaque, verrouillée de l'intérieur et surtout, professionnelle.
Personne ne sait vraiment qui elle est, ni ce qu’elle pense et elle ne laisse aucune prise sur sa vie…
Quelle vie d’ailleurs ? Quoiqu’elle en dise, Delphine n’existe qu’au travers de « Pour Vous », son agence de « services » : ceux qu’elle procure aux âmes en détresse, souffrantes, béquilles temporaires et chèrement tarifées.
Au détour d’un service un peu particulier, la perception qu'elle a d’elle même, et sa carapace volent en éclats. Un jour, elle se découvre sous la plume d’Adorno, un client qu’elle a « aidé »…

Elle est alors piégée sous le regard d’un autre et ce qu’elle y voit ne lui plait pas. Elle va réécrire la réalité. Cette situation libère en elle une foule de sentiments inconnus, refoulés trop longtemps.
Elle va devoir reconsidérer sa relation aux autres, sa vie, son futur…
Delphine y arrivera-telle ?
C’est ce que l’auteur ne dit pas.
La très jolie lettre finale laisse un goût doux amer qui n’atténue pas la sensation de malaise présente tout au long du livre.
La finesse avec laquelle est décrite l’évolution psychologique de Delphine est très juste, et c’est certainement ce qui induit cette sensation.
J’avais découvert Dominique Mainard avec « Leur histoire ». J’apprécie son style précis, sans fioriture et sa manière de décrire le quotidien.
Elle a une manière attachante de décrire le monde intérieur et la solitude de ses personnages.
ma note 4/5

ps : belle critique Circée
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  odilette84 le Lun 24 Aoû 2009 - 16:47

Pour vous
critique de Rosario

Terminé ! et en une seule journée ! Quel livre étrange... les auteurs n'en finissent pas de me surprendre, où vont-ils trouver ces sujets ??
Le titre "Pour vous " est en fait le nom d'une agence que l'héroïne du bouquin ouvre et dans laquelle elle offre, contre de l'argent (et pas qu'un peu...) tous les services possibles : vous voulez faire promener grand-père, atteint d'Alzheimer, quelques heures ? pas de problème, on le sort ! Vous êtes en manque d'enfant ? pas de problème non plus, on vous en prête un, deux après-midi par semaine ! et comme ça, il y en a plein !!

ça semble simple mais, derrière ? La froideur de la propriétaire de l'agence, massacrée elle-même par la vie... capable de tout. Pour du fric, seulement ? Cela semble son premier objectif, mais la vie et l'agence la rattrapent... Le style est clair, sans envolée,
précis. Aussi froid parfois que cette jeune femme...

Mais lisez-le !! parceque... je ne vous en dirai pas plus !!

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  mieldorado le Dim 6 Sep 2009 - 11:28

Pour vous
Livre voyageur d'Odilette

Delphine a commencé à travailler très jeune et tient depuis quelques années une agence nommée "Pour vous". C'est en quelque sorte une agence de services à la personne, des services qui peuvent surprendre. Delphine se veut être une "marchande de rêves", d'autres diront une "marchande d'illusions". Pour répondre aux besoins de ses clients, elle est parfois à la limite du politiquement correct et de la légalité. Voilà un travail bien particulier....

On pénètre dans la vie de Delphine et au plus profond de son intériorité. C'est une trentenaire qui a besoin de s'occuper des autres pour exister professionnellement, elle semble peu se préoccuper des autres au-delà de son travail. Sa solitude est complète. C'est désarmant de voir à quel point elle est seule, et semble vouloir rester seule. La fin nous apporte quelques réponses tout en suggérant d'autres questions quant à l'avenir de l'héroïne. J'ai aimé l'écriture de Dominique Mainard, très simple, sans fioritures. L'auteur va à l'essentiel, ce qui rend son écriture efficace. Le livre dégage une ambiance très particulière. Difficile de mettre des mots là-dessus.

Merci Odilette pour cette découverte.
4/5.
avatar
mieldorado

Nombre de messages : 373
Age : 32
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour vous

Message  doriane99 le Dim 13 Sep 2009 - 15:58

Livre voyageur d'Odilette

4/5

Delphine est à la tête d'une agence de services un peu particulière : "Pour Vous" vous fournira la personne qui se fera passer pour vous auprès du papy Alzheimer, quelques heures par semaines elle vous louera l'enfant que vous auriez rêvé avoir, elle vous prêtera le ventre qui portera votre futur enfant... Delphine est une femme d'affaire, les sentiments n'ont aucune place entre elle et ses clients "une guérisseuse dénuée de tendresse". Jusqu'au jour où Jones la contacte, il lui demande de dactylographier des cahiers, or leur auteur n'est autre qu'Adorno, un client qui lui a confié une mission un peu particulière...

c'est à cette époque-là que j'ai compris qu'il y a beaucoup de gens seuls et tristes qui sont prêts à payer pour avoir quelqu'un à leurs côtés, n'importe qui, une fille, une mère, une maîtresse.

J'ai connu Dominique Mainard avec "Je voudrais tant que tu te souviennes", que j'avais beaucoup aimé. Là encore, une atmosphère très particulière, j'ai parfois pensé à "Auprès de moi toujours" d'Ishiguro qui me mettait dans un semblable état de malaise pendant ma lecture. Delphine est dérangeante, à cause de sa froideur excessive, sa totale absence de sentiments envers les situations difficiles auxquelles elle est confrontée.

Vous comprendrez un jour, Yarol, il ne faut jamais rien devoir à personne, et ce n'est pas faire un cadeau que d'obliger quelqu'un à accepter une faveur sans rien exiger en retour.

On souffle presque de soulagement quand on constate qu'elle a son point faible et, qu'être confronté à un être aussi distant qu'elle la force à se regarder en face et fait tomber toutes ses défenses. Décidément, Dominique Mainard écrit des livres "à atmosphère" et j'ai très envie de découvrir ses autres romans.

Merci Odilette coeur
avatar
doriane99

Nombre de messages : 643
Age : 48
Location : Savigny Sur Orge (France)
Date d'inscription : 25/10/2008

http://lepotinoirdedoriane.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  odilette84 le Dim 13 Sep 2009 - 16:32

beau commentaire Doriane,
ravie que tu aies aimé

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  clarize le Dim 20 Sep 2009 - 20:31

Pour vous de DOminique MAINARD

Pour vous est une agence qu'a ouvert Delphine qui propose divers services, promener un grand père en se faisant passer pour sa petite fille, ramener à sa mère un adolsent autiste surdoué, en se faisant payer de mamière conséquente. Le style est fluide, le personnage de Delphine sans sentiment, croit tout maitriser sans déléguer même à sa secrétaire Marja, femme à tout faire jusqu'a prêter son enfant quelques heures à un couple en mal d'enfant, sa patron saura présenter une bonne facture n'en faisant pas profiter Marja. Mais les choses vont se gater avec l'arriver de Jones, notre femme d'affaire va tombée amoureuse...
J'ai aimé cette histoire bien qu'un certain malaise m'aie tenu tout au long de la lecture, j'ai été ému par la mort Adorno qui a amené pas mal de réflexion sur l'euthanasie notament.Enfin Dominique MAINARD sait vaiment nous révéler notre époque.Cela vous secoue. Pour moi cette une trés bonne découverte grace au livre voyageur.
Merci Odilette

Note: 4/5

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  odilette84 le Lun 21 Sep 2009 - 17:41

joli commentaire Clarize

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  dodie le Jeu 24 Sep 2009 - 17:19

POUR VOUS

Mon avis: il est difficile pour moi d'exprimer ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre. J'avoue qu'au début il m'a un peu "dérangé". Comment peut-on vivre du malheur des autres avec semble-t-il un tel cynisme? Puis au fil des pages une autre Delphine apparaît: c'est une écorchée de la vie qui aimerait surement que quelqu'un fasse pour elle ce qu'elle fait pour les autres. On comprend petit à petit son cheminement. Ses rapports aux "clients" de son agence se teintent souvent de compassion voire d'affection. La fin est bouleversante mais pouvait-il en être autrement? Je viens à peine de le refermer et je devais absolument en parler tant que la magie est encore là. Si je peux m'exprimer ainsi je dirais que j'ai reçu une grande "claque" à la lecture de ce livre si particulier.
Un grand merci à Odilette pour cette merveilleuse découverte.
Ma note:5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4436
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  odilette84 le Jeu 24 Sep 2009 - 17:37

merci à toi Dodie ...

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  Clochette le Mar 13 Oct 2009 - 17:22

Pour vous - Dominique Mainard

L'histoire
L'agence "Pour vous" de Delphine est un peu particulière. C'est une agence de services à la personne qui rend tous les services possibles.
Vous avez besoin d'aller faire promener votre grand-père, Delphine est là.
Vous avez besoin que votre fils adolescent introverti se dévergonde, Delphine est là.
Vous avez envie d'avoir un bébé, sans passer par la grossesse, Delphine est là.
Vous avez besoin de faire réécrire des cahiers de votre amant disparu, Delphine est là.
Delphine est là pour tous, sauf pour elle. Alors elle encaisse l'argent de ces différents services sans se poser de questions en se convainquant simplement qu'ainsi elle fait le bonheur des autres. Mais ce jeune adolescent et cet amant transi vont lui faire mettre le doigt dans un engrenage, lui faire enfin réécrire sa propre histoire et la faire enfin devenir ce qu'elle aurait dû être depuis le début de sa vie.

Mon avis :
Comme beaucoup de lecteurs, dès le départ, le personnage de Delphine m'a profondément embarrassée. Difficile de lui trouver la moindre sympathie. Le moindre acte est facturé, le moindre sentiment est analysé avec cynisme Elle parle à sa secrétaire comme un chien, elle utilise les personne à son profit. J'étais franchement mal à l'aise et je trouvais l'ambiance tout à fait malsaine. Je trouvais par ailleurs que l'auteure accentuait ce malaise en mettant en parallèle les histoires de chacun (qui peuvent nous faire sourire ou que l'on peut trouver pitoyables) avec les factures qu'elle dresse pour chacune de ces histoires. Du coup, l'auteur, par ce biais, ôte tous les sentiments bienveillants que l'on pouvait ressentir.
Mais l'arrivée de Jones va tout changer et nous allons enfin assister à la rédemption de Delphine. On apprend peu à peu pourquoi Delphine est devenue une telle "pierre", on est confronté au dilemme de l'euthanasie avec la mort d'Adorno. Delphine se réveille , et se réinvente une vie telle qu'elle aurait voulu qu'elle soit.
La fin m'a néanmoins fait froid de l'eau mais c'est vrai comment aurait-il pu en être autrement ?
En tout cas, une histoire qui m'a franchement remuée...
Un très bon momente de lecture et même si ce n'est pas le livre-voyageur, merci Odilette pour la découverte de ce roman.
Ma note : 4/5
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2121
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour vous - editions Joëlle Losfeld - ?/5

Message  zeta le Mar 3 Nov 2009 - 11:52

Voilà un livre que je viens de terminer et qui me laisse bien embarrassée au moment de rédiger sa critique.

Comme les lectrices avant moi qui ont pu profiter du LV d'Odilette, je ne peux cacher qu'il m'a laissé un malaise et autant d'interrogations à la fin qu'au début.
Si c'était le but recherché par l'auteur, elle a réussi.
Mais contrairement à certaines je n'ai vu, à aucun moment de cette fin de roman, de rédemption et d'ouverture à la compassion et à la vie annoncée dans le texte de 4e de couv.
Je trouve l'héroïne aussi froide, aussi peu impliquée dans la vie de ses semblables, aussi peu porté à l'empathie dans les dernières pages du roman que dans les premières (voire moins).
Jusqu'à cet amour qu'elle éprouve "enfin" et qui me semble un choix si catastrophiques et si peu compréhensible qu'il tient du même nihilisme qui l'a fait agir tout au long de ce récit.
Voilà un roman qui mériterait une discussion entre ses lecteurs !
Parce que la fin ! Il faudrait en parler .....
C'est agaçant mais stimulant un roman pour lequel persiste toutes ces questions.
C'est ce qui m'a fait laisser la note en suspens. Il m'est impossible de quantifier ce que j'en ai pensé, je dirai pour résumer que j'aime l'écriture et le style de l'auteur moderne mais sans affeterie "à la mode", du fait de sa maturité, mais que l'histoire m'a laissé trop perplexe et frustrée pour que j'en sois pleinement satisfaite.

Delphine m'est si étrangère qu'elle pourrait être une extraterreste et j'ai beau avoir lu les quelques éclaircissements sur son passé qui l'ont construite telle qu'elle est, je ne la comprends vraiment pas.
Merci Odilette pour ce prêt, je n'ai pas fini de ressasser l'histoire de Delphine dans un coin de ma petite tête.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Je voudrais tant que tu te souviennes - folio - 2,8/5

Message  zeta le Jeu 26 Nov 2009 - 16:54

Quand Albanala quitte la France définitivement, elle confie deux êtres à Julide, sa nièce de 15 ans : son chien un vieux pékinois, et Mado son amie, une femme très solitaire qui vit à la frontière de la petite ville de province. Julide remplit ces deux offices avec la douceur et la discrétion qui la caractérisent. Sortant rarement de son pavillon, un peu sauvage en raison de son passé, Mado, vit les yeux à terre pour photographier l'infiniment petit, le détail ignoré de ceux qui foulent le sol. Pourtant elle éprouve soudain un amour obsédant pour un nouveau venu, celui que l'on surnomme l'indien, qui se joue de l'attraction terreste en ayant choisi un métier qui lui fait cotoyer le ciel.

Je me suis d'abord pas mal barbée dans ce roman, aussi plat et morne que la ville de province où il se déroule, comme s'il était englué dans un brouillard épais qui le rendrait opaque, noyé d'ennui ..... Puis dans la deuxième partie de ce roman, enfin les choses et les personnes prennent leur véritable aspect, on s'aperçoit que nos impressions se sont basées sur des apparences trompeuses, l'intrigue est réorientée, en pleine clarté, elle prend une autre dimension, sensiblement plus émouvante.
Et je me suis alors rendue compte que j'étais complètement passée à côté d'indices épars, distillés finement, qui auraient pu me mettre sur la voie de la réalité.
Le procédé est assez surprenant, , mais il nous oblige à nous ennuyer et à nous agacer pendant une moitié du livre .... Je n'ai pas été complètement convaincue, mais l'impression finale est moins négative que celle du début.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  Ysla le Mer 2 Déc 2009 - 20:21

POUR VOUS
LV d'Odilette

C'est le deuxième roman de Dominique Mainard que je lis et j'ai l'impression qu'elle ne raconte jamais dans ses romans d'histoires banales et plates ! On est plus vers une certaine forme de "conte moderne et plutôt gris foncé" et cela permet à l'auteur d'explorer des terrains assez extrêmes. En particulier sur le plan psychologique. Ici, le personnage de Delphine : quelle surprenante personnalité ! Souvent révoltante, mais parfois aussi touchante, cette anti-héroïne ne laisse pas indifférent.
En lisant ce roman, on croise aussi d'autres personnages, tout aussi intéressants et souvent inoubliables, comme Adorno ou Yarol.
Jusqu'à la fin demeure un certain suspens (à différents niveaux) qui fait qu'on n'a pas envie d'arrêter sa lecture, un livre difficile à reposer quand on l'a commencé ! Vraiment une bonne lecture, enrichissante. Elle pose aussi pas mal de questions actuelles, et donne à réfléchir. Je me demande : Les gens sont-ils prêts à aller aussi loin pour obtenir ce qu'ils veulent ? (Car la famille Soignes est quand même assez révoltante dans son genre ! Et pour moi, Delphine ne fait que les aider à mettre à nu leur manque de scrupules) Mais Zeta a raison, ce livre mériterait une discussion spoilante !
Comme dans Le grand fakir, c'est très bien écrit, très bien raconté. Dominique Mainard est une excellente conteuse. L'écriture est fine, fluide et intemporelle, je ne pense pas qu'elle se démode vite (contrairement à certains écrivains actuels).
C'est décidément une auteure que je trouve très intéressante et que je relirai. J'ai Leur histoire dans ma PAL et Le ciel des chevaux dans ma LAL !

Ma note : 4/5
(Le grand fakir reste mon préféré)
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  Ysla le Sam 1 Sep 2012 - 9:36

LEUR HISTOIRE
Editions Joëlle Losfeld, 2002. 149p




Résumé : Il s'agit du deuxième roman de Dominique Mainard. Anna a six ans et elle n'a jamais parlé tandis que sa mère, elle, n'a jamais voulu apprendre à lire et écrire. Une peur étrange vis-à-vis des mots court dans la famille depuis trois générations. Comme Anna ne parvient pas à s'intégrer à l'école classique du fait de son mutisme, sa mère l'inscrit finalement dans une école pour malentendants. Toutes deux y rencontrent Merlin, un enseignant convaincu qu'il peut amener Anna à parler.

Mon avis : J'ai moins aimé ce roman de Dominique Mainard que les deux autres lus auparavant. J'ai retrouvé la belle plume de l'auteure, intimiste, tout en délicatesse, avec toujours la même dimension intemporelle (pas de date, pas de nom de lieu, cela pourrait se dérouler aujourd'hui ou il y a trente ans) mais l'histoire m'a moins plu.
Si les personnages sont toujours aussi originaux, intéressants et psychologiquement très travaillés (la mère, qui est la narratrice, notamment), leur histoire, leur parcours et les relations qu'ils entretiennent entre eux ne sont pas assez développés à mon goût et on a l'impression qu'il manque quelque chose. J'aurais voulu en savoir plus sur l'histoire des grands-parents de la mère, sur sa mère et sa soeur également. Tout tourne autour de la relation mère-fille (Anna), sur la peur d'être séparées, la peur du changement et c'est un peu redondant.
Le personnage de Merlin, les autres enfants, l'école elle-même auraient mérité un peu plus d'espace, à mon avis. Mais d'un autre côté, tout est vu à travers les yeux de la narratrice et cela ne permet sans doute pas ces développements...
Le personnage de la mère ne m'a pas tellement séduite ; très triste, avec cette peur permanente de perdre sa fille et beaucoup de difficultés à communiquer avec les autres, vivant repliée sur elle-même. Elle m'a paru un peu fade, un peu ennuyeuse aussi.
Cependant, le roman se lit agréablement car on a envie de voir comment ça va évoluer, on sent que l'école pour malentendants et en particulier Merlin vont jouer un rôle primordial dans la vie d'Anna et de sa mère. La fin est d'ailleurs excellente et justifie à elle-seule la lecture de cette histoire malgré les bémols émis ci-dessus.

A noter que ce roman a été adapté au cinéma en 2005 par Alain Corneau sous le titre Les mots bleus (avec Sylvie Testud et Sergi Lopez dans les rôles principaux).

Ma note : 3,25/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique MAINARD (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum