Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Lacazavent le Ven 19 Déc 2008 - 10:10

De : Flo7717 Envoyé : 20/07/2004 23:23
L’enfant de Bruges



Bruges, 1441. Arborant un air mystérieux, l'index posé sur les lèvres, Jan Van Eyck avait chuchoté : Petit, il faut savoir se taire, surtout si l'on sait. À travers les brumes de Flandre et la luminosité éclatante de la Toscane, un enfant de treize ans va se retrouver confronté à une effroyable conspiration. Pourquoi veut-on sa mort ? Que sait-il qu'il n'aurait jamais dû connaître ? Pour quelle raison des peintres de génie, des apprentis, des orfèvres, des penseurs, des architectes sont-ils la cible de meurtriers invisibles ? Quels sont les fils mystérieux qui les relient entre eux et les tirent insensiblement au bord de l'abîme ?


Le problème avec Sinoué, c’est qu’une fois que l’on a lu son excellentissime Le livre de Saphir, on attend énormément de lui. D’où un risque élevé de déception. Je ne peux pas dire que ce livre est réellement une déception mais j’en attendais beaucoup plus et la fin m’a vraiment déçue. C’est une gentille histoire mêlant faits historiques, art, religion et politique, un bon roman de divertissement. Le mélange en soi est intéressant. Cela dit le personnage principal ne m’a pas semblé très attachant (mais sa relation avec son père est émouvante) et du coup j’ai reporté toutes mes espérances sur le Secret et les raisons de ces intrigues. De même j’ai trouvé que l’auteur ne mettait pas assez l’accent sur la rivalité entre Bruges et Florence. L’ensemble m’a paru à la fois très accessible et lisible mais aussi confus sur la fin qui est trop précipitée. Une lecture facile, idéale pour les vacances.

Folio / 448 pages

Ma note : 2,75/5




De : Flo7717 Envoyé : 20/07/2004 23:34

Puisque j'en parle dans ma critique précédente, voilà ma critique de son roman :

Le livre de saphir

Dans l'Espagne de l'Inquisition, en 1487, trois hommes, un juif, un Arabe et un moine franciscain, entreprennent une quête qui doit les mener à un mystérieux livre dont l'auteur serait nul autre que Dieu. Un roman d'énigmes et un roman initiatique sur fond historique qui est aussi un plaidoyer pour la tolérance et l'ouverture à l'autre

Il faut lire ce livre ! Voici pourquoi …Tout d’abord il est très bien écrit ; l’histoire se déroule telle une légende séculaire, pleine de merveilleux, de dangers, de valeurs « chevaleresques »,… Ensuite, c’est un livre singulier qui a pour héros, un trio inhabituel et avant tout symbolique mais très vite attachant ; car au-delà du symbolisme qui sous-tend l’histoire, c’est bien de l’Homme qu’il s’agit ici. En effet, un autre des intérêts du livre est d’être construit sur des valeurs fortes comme l’humanisme et la tolérance ; ces valeurs donnent toute sa force au roman et le prédestinent à une longue « carrière ». Autre raison : le livre est aussi une formidable histoire d’aventures, d’énigmes qui entraînent le lecteur dans le sillage des héros le cœur palpitant de questions et d’émotions. Il y a aussi l’intérêt historique du roman : l’Espagne inquisitoriale de la reconquête avec des personnages tenaillés entre le pouvoir et la foi ; des portraits hauts en couleur donc, qui donnent une force supplémentaire à l’œuvre.

Certes, les énigmes ésotériques ne semblent s’adresser qu’à une poignée d’érudits susceptibles de les comprendre : faux ! même en ne saisissant qu’un dixième des allusions le lecteur trouve son bonheur dans leur résolution grâce au talent de Sinoué qui revient toujours à des considérations concrètes.

Enfin, je tiens à saluer le travail de documentation de Sinoué pour l’élaboration de cette histoire car il a rassemblé une somme de connaissances époustouflantes qui suscite mon admiration !

Si vous aimez l’Histoire, l’aventure, les énigmes, les belles histoires humaines, les quêtes,…ce livre est pour vous !

Folio / 661 pages

Evidement : 5/5 (un des meilleurs livres que j'ai lus)



De : marie2040 Envoyé : 2003-04-10 07:00
"L'enfant de Bruges' (collection folio n°3477)



Bruges,1441.
Arborant un air mystérieux,l'index posé sur les lèvres,Jan Van Eyck avait chuchoté:Petit,il faut savoir se taire,surtout si l'on sait.
Qui pouvait se douter alors que,derrière la recommandation du maitre flamand,se cachait le Grand Secret?
A travers les brumes de Flandre et la luminosité éclatante de la Toscane,un enfant de treize ans va se retrouver confronté à une effroyable conspiration.Un monde occulte,empli de ténèbres qu'il lui faudra affronter avec l'innocence pour toute arme.Pourquoi veut-on sa mort?Que sait-il qu'il n'aurait jamais du connaitre?Pour quelle raison des peintres de génie,des apprentis,des orfèvres,des penseurs, des architectes sont-ils la cible de meurtriers invisibles?Quels sont les fils mystèrieux qui les relient entre eux et les tirent insensiblement au bord de l'abime?
Autant de questions auxquelles l'enfant de Bruges devra s'efforcer de répondre s'il ne veut pas disparaitre à son tour dans la nuit.

4,5/5


J'aurais pu, comme par le passé me contenter de lire ce roman,en parler un peu à gauche et à droite sans plus.Mais .....comme vous m'apprenez à lire "autrement",je vous rapporte ici mes impressions.
G.Sinoué m'a guidé au travers de ce roman dans le monde de l'art du début Renaissance.Façon très agréable de naviguer dans l'histore de l'art,car,si quelques personnages comme Jan (fils adoptif de Jan Van Eyck)et fil conducteur du roman est purement fictif,d'autres sont bien réels.Je ne sais si les complots, dont sont victimes les artistes de l'époque sont vrais mais ils sont plausibles.
Ce que m'a apporté cette lecture?Elle m'a fait faire des recherches dans des encyclopédies .Jai vérifié l'exactitude des faits et noms en ce qui concernent les artistes cités et leur inflence dans le monde de l'art.

En conclusion : j'ai beaucoup appris , j'ai fait des annotations ,souligné des phrases.Si d'aventure il vous venait l'envie de le lire,j'espère que comme moi vous vous sentirez un peu plus riche.
P.S.Cela m'a pris 2 jours pour coucher cela sur papier......oufti c'est dur....parler est plus facile.

Marie




De : lalyre7032 Envoyé : 16/03/2005 16:36
Un bateau pour l'enfer Gilbert Sinoué



A Hambourg en 1938,après la nuit de cristal,Hitler autorise près d'un millier de juifs à quitter
l'Allemagne à bord d'un paquebot battant pavillon nazi.Tous sont des juifs allemands et sont
munis de visas.Destination La Havane et peut-être les Etats-Unis.Le bateau se trouve en rade
de La Havane.lorsque le capitaine reçoit l'ordre de faire demi-tour et de ramener sa (cargaison)
à Hambourg,il sait quel destin attend ses passagers s'ils rentrent en Allemagne,il décide de prendre
contact avec les gouvernements des pays dits libres en leur demandant asile pour ses passagers.
Tous refusent sauf quelques pays européens et c'est après une incroyable errance que les
passagers furent répartis dans ces pays qui hélas furent bientôt occupés par les allemands
et la plupart de ces pauvres gens ont subi le sort qu'ils craignaient.

C'est un fait réel mais ignoré de tous que l'auteur nous conte à la la manière d'un roman mais
ou tous les personnages sont réels.
Un livre que je recommande car on doit savoir!!!!!!

4,5/5
Lalyre



De : PapillonY1 Envoyé : 11/05/2005 21:22
Le livre de saphir de Gilbert Sinoué


Folio - 1996 - 661 pages


Espagne, 1487. Après sept siècles d'occupation arabe, l'Espagne est en pleine de guerre de reconquête. C'est le règne d'Isabel la Très catholique et le triomphe de la Sainte Inquisition qui pourchasse les hérétiques. Ce 28 avril, sur la place publique de Tolède, ils sont nombreux à périr par les flammes dans un spectaculaire autodafé. Parmi eux, Aben Baruel, un vieux juif érudit qui s'est converti au catholicisme mais est accusé d'être resté fidèle à sa foi. Quelques jours plus tard, son meilleur ami, le rabbin Samuel Ezra reçoit une bien étrange lettre. Aben Baruel y confie l'histoire du livre de saphir, un livre mythique et mystique, contenant « les réponses aux questions fondamentales » que les hommes se posent, que Moïse a reçu des mains de Dieu et qui s'est transmis de génération en génération. Aben Baruel, dernier dépositaire du livre, se sachant en danger, a caché le livre dans un endroit sûr. Et pour retrouver la cachette, il a conçu une énigme très sophistiquée que seuls des érudits peuvent résoudre. Samuel Ezra n'a reçu qu'une partie de l'énigme, les deux autres ont été remises à un érudit arabe et à une jeune moine franciscain. Et ces trois hommes partent dans une étrange quête à travers l'Espagne…



Un livre très bien construit qui se lit d'une traite car l'auteur nous entraîne allègrement d'une énigme à l'autre : chaque énigme nous conduit dans une ville d'Espagne, dans chaque lieu est caché un indice, la réunion de tous les indices doit permettre de retrouver le livre sacré. Mais c'est surtout une très belle histoire de tolérance : nos trois héros que tout sépare sont obligés de collaborer puisque la résolution des énigmes passe par la connaissance que tous les trois ont des textes sacrés. Ils ne cessent de se chamailler, chacun essayant de montrer aux autres la supériorité de sa religion. Et pourtant, à travers les épreuves traversées, ils deviendront amis puisqu'ils ont en commun leur immense curiosité et leur soif de vérité.

Une sorte de fable illustrant le triomphe du savoir sur l'obscurantisme.

Ma note : 4 / 5



De : clochette Envoyé : 28/06/2005 21:24
Les silences de Dieu de Gilbert SINOUE


Clarissa Gray, pourtant écrivain reconnue de romans policiers, est confrontée à une série d’événements très énigmatiques : un cadavre qui disparaît, un mystérieux carnet, une amie qui tombe soudainement gravement malade… Clarissa dénoue petit à petit le fil de cette histoire qui nous entraîne aux confins du Paradis, jusqu’aux anges et aux prophètes. Mais que fait donc Dieu dans toute cette histoire !

Ce n'est pas le meilleur roman de Sinoué. Pour ma part également, les meilleurs restent Avicenne ou La route d'Ispahan et Le livre de saphir mais Les silences de Dieu reste un très agréable roman qui se lit d’une traite. Entre roman policier et roman fantastique, ce livre nous interroge sur la foi et religions monothéistes pour nous apporter une réponse qui ne manque pas d’ironie. Suspense et rebondissements garantis !

Note : 3/5



De : doriane99 Envoyé : 26/08/2005 17:58
Le livre de Saphir



L'histoire se déroule en Espagne, au XVe siècle. C'est le règne d'Isabelle de Castille et de Fernando d'Aragon mais... c'est aussi le règne de la toute puissante Inquisition représentée par Torquemada. Les juifs sont persécutés, les autodafés se multiplient, Grenade est encore émirat arabe mais plus pour très longtemps. Trois hommes se voient confier une mission : retrouver "le livre de Saphir" qui serait la plus grande révélation de tous les temps : la parole même de Dieu. Oui mais, quel Dieu ??? Ces hommes sont : le rabbin Samuel Ezra, le Cheikh Ibn Sarrag et le moine franciscain Fray Rafael Vargas.



Mon avis :
Une quête semée d'embûches, des énigmes à résoudre. Mais elles ne pourront êtres résolues que si nos trois personnages mettent en commun le savoir enseigné par leur religion... Il leur faudra faire preuve de tolérance envers les autres. En dehors de l'aspect "enquête" passionnant, ce qui ressort de ce livre est une leçon de respect et de tolérance. J'ai été exaspérée par les chicaneries, lorsque chacun cherchait à savoir quelle religion était plus misogyne, plus violente, plus intolérante... Chacun des personnage a appris à respecter les convictions des deux autres.

Tant du point de vue historique que religieux, ce livre est une mine d'or. Chacun voulant expliquer aux deux autres la situation politique ou religieuse telle qu'il la voit, nous profitons nous aussi de la leçon.

Une très belle découverte

Mélodie : on peut peut-être penser à "Da Vinci Code" (énigmes, religion...), mais ici les détails historiques et religieux sont réels et nous sommes davantage devant un livre de tolérance que devant un "polar" !

4,5/5

Un ancachronisme dans "le livre de saphir"

Remarque pour les lecteurs avertis : il y a un anachronisme, l’auteur met dans la bouche de l’un de ses personnages, le terme de “ machiavélique ”. C’est rigoureusement impossible qu’un des personnages du roman connaisse ce mot pour la simple raison qu’en 1487 il n’existait pas encore. En effet Nicolas Machiavel n’avait alors que 18 ans et il ne commença à écrire l’œuvre qu’on lui connaît qu’à partir de 1513.


avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Lacazavent le Ven 19 Déc 2008 - 10:25

De : Flo7717 Envoyé : 26/08/2005 19:19

Doriane, oeil de lynx

Clochette, non seulement tu as raison pour Les silences de Dieu, mais j'irais plus loin en disant que ce roman est vraiment un gâchis complet ! J'ai cru ne jamais le finir. On pourrait penser que l'auteur a voulu écrire un roman ésotérique populaire à deux francs : j'avais été amèrement déçue !




De : doriane99 Envoyé : 26/08/2005 20:04

Oeil de lynx, c'est vite dit, plutôt : "souris traqueuse" J'ai l'habitude de faire quelques recherches sur le net après avoir lu un livre et je suis tombée sur cette info, j'ai pensé qu'elle pouvait vous intéresser !
Ma culture est loin d'être aussi étendue (mais j'y travaille )




De : MicKaeline Envoyé : 12/09/2005 16:06
Un bateau pour l'enfer


Gilbert Sinoué a le don de nous faire embarquer sur le SS. St-Louis avec les 937 passagers juifs et de naviguer avec eux vers la Havane dans l'espoir d'une terre d'accueil.
Nous vivons le grand désespoir de ces personnes lorsque le capitaine reçoit l'ordre de faire demi-tour. Le gouvernement cubain refuse de les recevoir. Le capitaine passe outre et contacte les gouvernements du monde dit libre, l'espoir renait.

Autant que les passagers du navire le lecteur passe par toutes les phases d'angoisse, d'espoir et de désespoir.
J'ai éprouvé une grande déception en tant que canadienne d'apprendre que le gouvernement canadien n'a manisfeté ni sympathie ni empathie pour le peuple juif.

Cote 5/5



De : lassy Envoyé : 02/10/2005 11:32
Le Livre de saphir


C'est un livre mystique, issu de vieilles légendes, que la famille Baruel cachait précieusement depuis la nuit des temps. Dans l'Espagne cahotique du XVè siècle, lorsqu'Aben se voit condamné, et sans descendance, il décide de transmettre son Secret à trois hommes qui en soient dignes. Il envoie à chacun des indices complémentaires, les forçant à chercher de concert.

Torquemada envoie une femme pour espionner ces trois hommes, car il craint un complot et cherche des preuves. Ces trois hommes que tout sépare, un juif, un arabe, et un catholique, liés par cette quête qui les fait voyager de ville en ville, affrontant les pires dangers, apprennent à se connaître, à s'apprécier, et à se respecter.
Car au-delà des différences de culture, ils ont le même amour de l'humanité, au-delà des différences de culte, ils ont la même Foi et adorent le même Dieu.

On voit les peuples se côtoyer, malgré la guerre contre les Arabes et l'Inquisition, on voit Torquemada dans l'ombre, on rencontre Isabel de Castille, on croise même Christophe Colomb, qui cherche à convaincre la reine...
Bref, Un roman historique vivant, coloré, qui restitue bien l'ambiance mouvementée de cette Espagne Catholique. La lecture est souple, facile, plaisante, et en plus, c'est très intéressant, riche, instructif, mais surtout profondément humain.

4,5 / 5


j'ai une question : C'est quoi la règle de quatre ???




De : doriane99 Envoyé : 02/10/2005 15:00

Lassy, pour la règle de quatre, rendez-vous :
ICI




De : lalyre7032 Envoyé : 16/11/2005 14:33
Les silences de Dieu - Gilbert Sinoué Livre de poche



Une romancière de 73 ans Clarissa dicte à son assistante une scène de son nouveau roman,cette scène elle l'a vit la nuit même,quand elle découvre chez elle un cadavre à la gorge tranchée,elle prévient la police mais le cadavre a disparu sans laissé de traces sauf un carnet dans lequel est écrit un message codé.Avec l'aide de son assistante et du jeune Morcar,les recherches progressent.Ils recoivent des nouvelles du paradis via Internet et les meurtres se succèdent sur terre mais sont-ils liés aux meurtres des anges?Pour connaître les suspects ce serait bien d'interroger Dieu mais celui-çi reste muet jusqu'à ce que.......


Mon avis:
Grosse surprise avec ce livre que j'ai aimé malgré les considèrations sur la religion ou des passages troublants tels que les indications sur le paradis et les anges.Les interrogatoires des suspects:Moïse,Mahomet et Jésus m'ont amusée et pour moi c'est un bon polar sans plus!!!!
3,5/5
Lalyre



De : lalyre7032 Envoyé : 26/04/2006 15:56
La reine crucifiée - Gilbert Sinoué Albin Michel



Ce roman historique se passe sous le règne de Alphonso lV,roi du Portugal au XlVe siècle.Dom Pedro,son fils tombe éperdument amoureux d’Inès de Castro bâtarde d’un roi,dame de compagnie de sa jeune épouse l’infante Dona Constanza.A cette histoire d’amour vient se greffer la recherche d’une carte maritime,révèlant l’emplacement d’un pays idylique,les rois d’Espagne et du Portugal,ainsi que le Pape ,cherche à obtenir ce document coûte que coûte.Les faits se mélangent mais l’auteur s’attache plus à l’histoire d’amour qu’à la guerre qui se livre pour la carte mystérieuse,cependant les faits sont liés.Follement épris de Inès et ignorant le courroux de son père,Dom Pedro l’ épousera secrètement après la mort de sa femme et le roi Alphonso fou de colère fera assassiner Inès.



Mon avis : A partir d’évènements historiques ,l’auteur tisse un roman un peu rocambolesque,mais riche en rebondissements ce récit qui se lit comme un roman policier nous livre l’évocation d’une des plus bouleversantes passions amoureuses,celle de deux idéalistes de vingt ans dont les larmes se perdront dans le grand livre des histoires d’amour et la Reine crucifiée reste un bon roman sans trop de détails historiques

4/5

Lalyre



De :van1709 Envoyé : 15/05/2006 13:30
Le livre de saphir


Résumé : En 1487, après la mort d’un de leur ami commun, un arabe et un juif reçoivent chacun une lettre du défunt révélant l’existence d’un livre qui pourrait bien prouver l’existence de dieu. Afin de parvenir au livre, ils vont devoir travailler ensemble pour tirer parti de toutes leurs connaissances religieuses. Ils devront partir à la recherche d’un moine franciscain qui devra les aider. Tous séparent ces trois hommes, pourtant ils n’ont d’autres choix que de faire cette quête ensemble.



Mon avis : Une quête très intéressante, surtout qu’elle met en avant des choses vraies. C’est avec plaisir qu’on suit les aventures de ces trois hommes, surtout pendant cette période d’Inquisition. On ne peut qu’être révolté par la façon dont les gens étaient condamnés. C’est amusant de voir qu’à tout moment les disputes à propos de religion avaient lieu, peu importe la situation dans laquelle les personnages se trouvaient. On s’attache facilement aux persos et ça se lit très facilement. Un bon livre.

Note : 4/5



De : Bonogirl-U2 Envoyé : 02/12/2006 13:29
L'enfant de Bruges


Mon avis:
Lecture facile et agréable j’aime beaucoup cet Auteur mise à part Les silences de Dieu que j’ai moins aimé. La relation entre Jan et son père est émouvante. L’intrigue n’est devoilé vraiment qu’a la fin J’y est appris pas mal de mots que je ne connaissais pas (tel que béguine, lansquenet…) et j’ai découvert également 2 peintres Jan Van Eyck et Antonello da Messina ainsi que l’origine de la peinture à l’huile. Ce livre a su m’apporter ce que je recherche à travers la lecture c'est-à-dire du plaisir et un peu de culture .

4 / 5





avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Lacazavent le Ven 19 Déc 2008 - 10:34

De : lalyre7032 Envoyé : 02/12/2006 14:29

Bonjour
J'ai lu il L'enfant de Brugges y a quelque temps et j'avais beaucoup aimé.Si tu t'interesse à la peinture il y aArtémisia de Alexandra Lapierre en Pocket,c'est très beau aussi.
Je te souhaite beaucoup de belles lectures

Amicalement

Lalyre




De : Philcabzi5 Envoyé : 02/12/2006 16:24

Il y a aussi Au temps où la Joconde parlait de Jean Diwo qui est selon moi le meilleur roman parlant d'art!! Le livre débute justement avec Antonello da Messina qui part chercher le secret de la peinture à l'huile auprès de Van Eyck.




De :Philcabzi5 Envoyé : 11/12/2006 13:50
Les silences de Dieu

Ed. Albin Michel, 2003, 365 pages

Note: 5/5


4ème de couverture:
Peut-on croire que l'auteur d'un carnet codé trouvé près d'un cadavre au fin fond de l'Écosse, ne soit autre que... l'archange Gabriel? Est-il possible qu'un tueur en série sévisse au paradis? Est-il pensable que Jésus, Moïse et Mahomet fassent partie des suspects? Mrs Clarissa Gray, célèbre auteur de romans policiers, va se retrouver, marlgré elle, entraînée dans une enquête aux portes de la folie.

Mon avis:
Un roman policier absolument génial et original! J'en suis sans voix... Comment décrire un roman qui nous présente l'interrogatoire de personnages si connus? Et je peux vous dire qu'elles sont malmenés ces figures mystiques! Sinoué nous les présente, ainsi que les anges, comme des êtres humains qui avait des choses à dire mais dont les paroles furent déformés contre leur gré. Et Mrs. Clarissa Gray leur permet de se vider le coeur. Détrompez-vous, ce n'est pas du tout un roman mystique à caractère religieux mais réellement un roman policier qui a pour personnages les habitants du paradis. Mon coup de coeur du thème policier à coup sûr!



De : lassy Envoyé : 30/03/2007 10:59
Des Jours et des Nuits


"...Gilbert Sinoué est un bon conteur et il peut sans crainte nous embarquer dans un récit invraisemblable qui mêle un chaman indien, des gauchos, une psychanalyste argentine férue des théories de Carl Gustav Jung sur l'interprétation des rêves et des archéologues britanniques en mission sur un chantier grec; nous nous laissons prendre comme des enfants à qui l'on raconte un joli conte de fées." (par Armelle Godeluck Lire, juin 2001)


Et si la réincarnation existait ? est-ce que l'amour pourrait persister d'une vie à l'autre ?
Dans ce roman, dont le héros, Ricardo Vacarezza, riche propriétaire argentin des années 30, est en quête de la femme qui hante ses rêves, l'auteur exploite cette hypothèse avec beaucoup de romantisme, et parvient à nous faire rêver. Et puis on se rend compte qu'une vie, c'est tellement étriqué, ce serait tellement mieux si on en avait plusieurs dont on se souviendrait... on pourrait profiter de toutes les expériences passées afin de sortir de notre petit égoïsme pratique, s'ouvrir au monde...
Pas mal.

3/5




De : Philcabzi5 Envoyé : 22/08/2007 14:34
Akhenaton, Le dieu maudit

Edition Flammarion, 2004, 318 pages

Note: 4.5/5


Résumé:
Ce livre n'est pas un roman au sens où on l'entends généralement. Je lui donnerait comme titre: un livre biographique documentaire à tendance littéraire. En fait ici Gilbert Sinoué nous raconte la vie et le règne du pharaon Akhenaton, le créateur de la religion monothéïste ayant Aton pour dieu. Comme l'auteur l'écrit : Le message que j'ai tenté de vous transmettre est le suivant: il n'existe pas à l'heure actuelle de thèse définitive sur Akhenaton, Tout est dit, ainsi que son contraire. Toutes les hypothèses se défendent, peu sont avérées. À l'heure où nous parlons, il ne se passe pas un jour sans qu'une découverte remette en question nos connaissances. [...] bridez votre tendance à croire tout trop vite et trop facilement. Laissez votre imaginaire s'égarer de temps à autre. Mais ne perdez jamais de vue le réel.


Le livre est divisé en deux partis qui s'entremêlent sans cesse. Tout d'abord Anoukis et Keper, deux amis vieillissant qui se rappellent le règne de ce roi maudit et tentent d'écrire son histoire. À travers leurs correspondances on voit se dessiner la personnalité d'Akhenaton, de Néfertiti et de tous les autres personnages de cette époque. Mai les deux comparses n'ont pas toujours perçus les évènements de la même façon ce qui amènent des contradictions dans le fil des évènements. Ensuite, dans le Caire d'aujourd'hui, un viel et une jeune egyptologues lisent et discutent de cette correspondance miraculeusement retrouvés. Leurs discussions souvent vives mais toujours intelligentes complètent les informations données par la lecture des lettres.


Mon avis:
J'ai adoré cette façon de raconter l'histoire. Je suis convaincue depuis longtemps que si on donnait ce genre de livre à lire aux jeunes d'aujourd'hui, l'histoire deviendrait la matière préféré à l'école. L'écriture est légère et simple mais les informations concernant ce règne sont riches et objectives. Sinoué ne "choisit" pas parmis les hypothèses expliquant les comportements du pharaon ou de la reine, il nous donne simplement l'heure juste quant aux récentes découvertes.

J'avais découvert l'auteur en livre du mois avec Les enfants de Bruges, et après cette lecture il est certain que je continuerai à m'interesser à ses oeuvres.




De :Philcabzi5 Envoyé : 20/09/2007 02:14
Des jours et des nuits

Edition Gallimard, 2001, 370 pages

Note: 4.5/5



Résumé:
En 1930, Ricardo Vacarezza, un riche propriétaire d'Argentine fait des rêves aussi réel qu'étrange depuis quelques mois. Sa fiancé affirme que dans son sommeil agité il parle avec une autre voix que la sienne et dans une langue étrangère. Suite à un accident de cheval dû à une vision étrange qui l'a surprit, il fini par consulter une psychanalyste disciple de Jung. Ensemble il tente de comprendre les étranges phénomènes qui surviennent dans la vie de Ricardo. Avec les enseignements de sa psychanalyste et d'un Indiens rencontré par hasard et qui affirme que Ricardo est un chaman, celui-ci en arrivera à la conclusion qu'il revit des brides de vies passées où à chaque fois il perdera l'amour de sa vie. Il tentera alors à tout prix de retrouver cette femme qu'il aimait déjà voilà 3000 ans.



Mon avis:
Voilà un livre tout en douceur et remplis de poésie que Gilbert Sinoué nous a écrit. À travers les questionnements et les tribulations de Ricardo, Sinoué nous donne des notions de psychanalyse, d'histoire de Bueno Aires, d'archéologie, de mythologie, et bien d'autres choses. Il nous décrit avec justesse l'indifférence et ensuite les inquiétudes et le mal être de Ricardo pour finir par nous nouer l'estomac face à l'état fébrile de Ricardo lorsqu'il est si près de son but. Bref, Gilbert Sinoué est vraiment sur le point de devenir un de mes auteurs fétiches!


Citation:
Combien d'êtres meurent endeuillés de tous les rendez-vous manqués? Combien aurait souhaité achever ce qu'ils avaient commencé? Combien d'agonisants à l'instant de partir se sont dit: "Pas maintenant, Seigneur, accordez-moi un mois, un jour de plus, une heure, le temps nécessaire pour que j'achève ma tâche." Le destin me fait un présent unique. Il serait sacrilège de le refuser.



De : Philcabzi5 Envoyé : 30/09/2007 21:04
Le livre de saphir

Edition Denoël, 1996, 661 pages

Note: 4.5/5


Mon avis:
Voilà exactement le genre de livre qui me plaît! Un certain suspense, une bonne dose d'Histoire et beaucoup de théologie. Mais attention ça n'a rien à voir avec les livres du style du Le code Da Vinci! Il n'y a aucune contreverse ici, au contraire, Sinoué nous donne les similitudes et différences majeures entre les trois religions majoritaires, soit le judaïsme, le christianisme (plus précisément le catholicisme) et l'islam, et tout ça sans nous charger d'informations mais plutôt en les insérant dans la trame de l'histoire. Bref, encore une fois, j'ai été subjugué par un roman de Sinoué!



L'enfant de Bruges
Livre du mois en février 2007


avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

EREVAN

Message  lalyre le Sam 4 Avr 2009 - 14:33



Erevan Gilbert Sinoué Flammarion 2009

350 P.

En 1896,un groupe de jeunes résistants arméniens font irruption dans une banque à Constantinople pour attirer l’attention du monde sur la situation des arméniens à cette époque en Turquie »Empire Ottoman «et sur les massacres qui ont eu lieu quelques semaines plus tôt faisant des milliers de victimes.Dix-neuf ans plus tard,en 1915,nous sommes en Anatolie Orientale,c’est là que vit une famille arménienne,les Tomassian,il ya le grand-père Vahé ,ses deux fils Bedros et Achod,Anna avec ses deux enfants Yéva,14 ans et Aram,12 ans.C’est en avril de cette année 1915 que la famille des deux enfants est massacrée sous leurs yeux.l’auteur nous fait suivre cette sombre histoire qui a débuté à la fin du lXXème siècle pour se terminer à la fin de la guerre 1940-45.En 1915,commence alors la déportation des arméniens par le gouvernement Jeune-Turc qui veut s’en débarrasser à tout prix ,pour cela,avec les tortures,viols,c’est un véritable génocide qui se poursuit ,l’extermination des hommes par les armes,l’exil horrible des femmes et des enfants dont très peu survivront.Nous suivons Yéva et Aram exilés comme les autres,des centaines de kilomètres à pied entourés de gardes à cheval.Violence,famine vont exterminer la plupart de ces pauvres gens,c’est ce que veulent les tortionnaires car pour eux ce peuple doit disparaître entièrement.Des témoignages sur ces faits historiques ,un véritable document qui fait penser à des pays tels que le Soudan ,le Ruwanda etc….

Je pense que ce livre très bien écrit nous démontre la vérité mais il me reste une réflexion amère car on sait que les responsables de ce génocide furent jugés et inculpés par coutumace du massacre et de la destruction de tout un peuple,crime contre l’humanité mais tous l’ont-ils été ?

Je reprends ce que dit un déporté en pleurs ;C’est le soleil qu’ils vont éteindre…..

Et encore celle-çi ;Tout un peuple avançait sur un drap mortuaire frappé au symbole de la lune et des étoiles….Ils n’étaient plus vivants même s’ils respiraient encore….

Le jugement précise que leurs crimes furent perpétrés de façon parfaitement organisée….qu’il y a eu volonté d’extermination d’un peuple tout entier…..

Voici ce que Charles Aznavour écrit dans l’avant-propos….Les jeunes générations qui ne sont en rien responsables du passé mais garante de l’avenir ont le droit de savoir et de se délier d’une faute qui n’est pas la leur…Sans plus de commentaire de ma part. 5/5

Lalyre
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Lacazavent le Mar 5 Mai 2009 - 19:05

Erevan de Gilbert Sinoué
édition Flammarion / 347 pages






Il y a des passages de l'Histoire qui devrait être connu et tous les génocides qui se sont succédés au XXème siècle en font partie. Simplement parce que même si on dit que l'histoire se répète, on a toujours l'espoir que ça ne soit pas toujours le cas.
Sur les milliers de livres portant sur ses périodes sombres de l'histoire combien d'entre eux portent sur le drame vécu par le peuple arménien ? À en croire la bibliographie en fin de volume, le nombre de publication demeure encore aujourd'hui négligeable.

Dans ce dernier livre de Gilbert Sinoué nous sommes à mi-chemin entre le roman historique et le documentaire. En guise d'avertissement 3 phrases qui après avoir lu le livre font froid dans le dos :
« Ce livre est un roman vrai.
Les faits majeurs relatés sont vérifiables.
Les personnages politiques, diplomatiques et militaires ont bien existé. »


L'écriture reste simple, le style n'a rien de vraiment particulier, bref je vais être clair pour moi ce livre d'un point de vue purement littéraire n'a pas grand chose d'un chef d'oeuvre c'est un bon livre facile et agréable à lire. Cependant le sujet est tellement grave et si méconnu que ce livre en permettant au plus grand public de prendre conscience des crimes commis et du déroulement de ce génocide contre le peuple arménien mérite amplement à mon avis d'être lu. En m'apprenant plus sur cette partie oublié de l'histoire c'est mon coeur qu'il a touché et rien que pour cela un coeur qu'il mérite...5/5
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Philcabzi le Mer 6 Mai 2009 - 10:35

J'adore Gilbert Sinoué! Je vais mettre ce livre tout en haut de ma LAL. Merci Lacazavent.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  belledenuit le Ven 6 Nov 2009 - 8:37

La pourpre et l'olivier de Gilbert Sinoué

Editions Folio (1994) - 629 pages



Quatrième de couverture :
Deux siècles après la mort du Christ, l'Eglise chrétienne est encore pourchassée et déjà divisée, tandis qu'un homme, Calixte, se prépare à devenir le seizième successeur de Pierre. Nul n'aurait pu lui prédire pareil destin. Ni les légionnaires qui l'ont enlevé de Thrace et vendu à Rome comme esclave, ni le puissant sénateur qui en fit son banquier, ni Marcia, la concubine de l'empereur Commode à qui l'attache une passion démesurée, et surtout pas les chrétiens eux-mêmes dont il méprise la soumission. De Rome à Alexandrie, d'Antioche aux bagnes de Sardaigne, un homme hors du commun brise les chaînes de la fatalité et entreprend un bouleversant voyage en quête de la Vérité qui le conduira à la charge suprême pour laquelle il était appelé.

(source jaquette et présentation : Amazon.fr)

Mon avis :
"En un éclair furtif, le flot des souvenirs déferla dans sa mémoire et lui revint l'extraordinaire succession d'évènements qui avait conduit un orphelin thrace, disciple d'Orphée(*), à la succession de Pierre." (p 12)

Voilà en peu de lignes ce que raconte cet ouvrage. Une oeuvre sublime sur ce que fût Calixte, 16ème pape élu à Rome par le peuple chrétien et les diacres de l'époque. Mais ce n'est pas sans difficultés, ni interrogations qu'il est parvenu à cette place tant convoitée.
J'ai adoré, comme d'habitude d'ailleurs, la façon dont Gilbert Sinoué raconte l'existence de cet homme. Orphiste pur et dur au départ de l'ouvrage, on assiste à une multitude de situations qui vont faire basculer sa vie de jeune homme puis d'adulte.
Devenu esclave à l'âge de 16 ans, il n'aura de cesse, tout au long de sa vie fort périlleuse, de vouloir reprendre ce qu'on lui a volé : sa liberté !
Mais le combat de Calixte ne va pas se borner uniquement à sa liberté physique (si je puis dire). Il s'agira aussi pour lui d'obtenir une liberté de penser sans avoir à craindre ses semblables.
Par ailleurs, un évènement majeur viendra bousculer ses croyances.
Fougueux, caractériel mais surtout rebelle au point même d'y risquer sa vie bon nombre de fois, son combat deviendra surtout celui de tout un peuple qui le soutient. C'est par lui que l'espoir perdure dans une Rome devenue de plus en plus sanglante au fur et à mesure que l'histoire avance.
Ce roman c'est aussi la naissance du christianisme et les difficultés de voir cette religion acceptée en tant que telle : elle a bien du mal à s'imposer face aux différentes religions païennes de l'époque.
Lorsque je me suis lancée dans cette lecture, j'ai cru qu'elle allait être fastidieuse, indigeste. Je m'attendais (encore !) à des réflexions plus théologiques. Eh bien pas du tout ! Je m'étais fortement trompée !
La lecture glisse toute seule. On est totalement imprégné par l'atmosphère romaine de l'époque (en débute en 185 pour venir en 222 après J.C.) grâce aux termes utilisés par l'auteur : on parle par exemple de Lugdunum pour Lyon, "la 5ème heure" représente en fait 10h du matin, "la 6ème veille" équivaut à minuit, un villicus est un chef d'esclave...
On vit alors au même rythme et au même temps que les romains et leurs esclaves. On les suit dans les rues de Rome, mais aussi à Alexandrie puis dans les mines de Sardaigne, dans les arènes lors de jeux ou de combats ou encore aux thermes.
En bref, on est totalement immergé dans cette époque et il est difficile d'en sortir.
Je me suis attachèe très rapidement à Calixte. Cet homme exceptionnel au charisme époustouflant a bien mérité qu'un auteur tel que Gilbert Sinoué le sorte de l'ombre. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Dès que j'avais un moment de libre, je reprenais avec délice cet ouvrage et sur les 100 dernières pages : impossible de le lâcher !
Calixte a été un pape hors du commun reconnu d'ailleurs comme martyr après sa mort. Il donne, de mon point de vue, une vision différente de celle que l'on peut avoir du pape aujourd'hui et de celui qu'il a été à une autre époque.
Vous l'aurez compris : c'est un livre parfait que je recommande fortement à tous les amoureux d'Histoire antique.

Ma note : 5/5

(*) : Sa légende, l'une des plus obscures de la mythologie grecque, est liée à la religion des mystères ainsi qu'à une littérature sacrée allant jusqu'aux origines du christianisme (note de l'auteur p 12)
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Philcabzi le Ven 6 Nov 2009 - 11:34

Ah! Ça c'est pile mon genre! Et j'aime beaucoup Sinoué, ce que j'ai lu de lui m'a toujours enchanté (L'enfant de Bruges, Les silences de Dieu, Akhenaton, le dieu maudit, Des jours et des nuits, Le livre de saphir).

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  zozinette le Ven 6 Nov 2009 - 11:59

Quelle belle critique. Toujours attirée par les romans historiques, je le note
avatar
zozinette

Nombre de messages : 2437
Age : 43
Location : belfort, franche-comté
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  belledenuit le Ven 6 Nov 2009 - 12:43

J'espère que vous l'apprécierez autant que moi. Je suis encore envoûtée par tout ce que j'ai vécu avec ce livre. Bonne future lecture en tout cas !
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  lalyre le Mar 14 Déc 2010 - 17:54

Inch'Allah
Le souffle du jasmin Tl
Gilbert Sinoué
Flammarion avril 2010
432 pages


4ème de couverture

1916 – 2001. Au Cœur de l’Orient, quatre familles – juive, palestinienne, irakienne et égyptienne -, personnages fragiles et forts, émouvants et guerriers, tentent de survivre au naufrage que l’Occident leur impose.
A des milliers de kilomètres de là, un diplomate français observe, impuissant, les prémices de l’apocalypse, tandis que dans son esprit résonne l’ultime question : le bruit des bombes recouvrira-t-il à jamais le souffle du jasmin
A travers cette fresque formidable, déplyée sur deux volumes, Gilbert Sinoué, auteur de nombreux best-sellers, dont Erevan, L'Enfant de Bruges et Le Livre de saphir, démontre comment, par l'aveuglement de certains hommes, une région entière du monde a basculé dans la souffrance.
Mon commentaire
Ce roman se passe sur la pèriode de 1916 à 2001, est le premier des deux tomes de Inch'Allah, c'est au travers de quatre familles d'origine diffèrentes, qu'il va nous faire percevoir des pans de l'histoire. Des personnages souvent bouleversants, mais aussi des personnages historiques tels que Nasser, Guy Mollet, El Sadate, Ben Gourion, Chamberlain et bien d'autres....Oui, c'est un roman mais très historique, des faits comme la mise en tutelle de l'Egypte par les anglais,, le rêve des français qui aimeraient voir le Liban devenir chrétien, les américains et leurs rêves de pétrole mais quelques héros de fiction donnent aussi de l'interêt au livre. Et nous suivons mois après mois les chambardements, la frustration des peuples, la folie colonialiste des grandes puissances mais aussi on comprend pourquoi l'Occident et l'Orient en sont arrivés au sommet de la bêtise, de la trahison, de l'incompréhension, provoquant massacres, terreur et haine.On comprend aussi les rescapés de la Shoa , déterminés à reconquérir une terre qu'ils considèrent comme la leur depuis Moïse.....Un terrible malentendu ou les rouages sont complexes mais dont on sait que sans doute jamais il n'y aura de fin. Un livre que je recommande pour mieux comprendre l'histoire de ces pays......4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  lalyre le Mer 22 Déc 2010 - 17:44

Le cri des pierres
Inch'Allah Tll
Gilbert Sinoué
Flammarion 2010
374 pages



Présentation de l'éditeur

1956-2001. Le Moyen-Orient s'enflamme. Les passions s'attisent. Certains choisissent la voie de la paix, d'autres la lutte armée, d'autres encore le terrorisme. Dans ces années tourmentées, nous continuons de suivre la destinée de quatre familles juive, palestinienne, irakienne, égyptienne - qui cherchent à survivre et à conserver leur part d'humanité. Mais entre la guerre des Six Jours et celle de Kippour, l'embrasement du Liban et l'intifada, y a-t-il une place pour l'amour? Une Syrienne, aussi passionnée qu'insaisissable, et un Egyptien ; une Palestinienne, prête à tous les combats, et un Israélien vont essayer de le prouver, comme un défi à la folie des hommes.

Mon commentaire
Que dire de ce deuxième tome ? Que nous traversons ce livre de 1956 à 2001, une suite très mouvementée qui va de la crise de Suez aux attentats du 11 septembre....Plus facile à lire que " Le souffle du jasmin " car l'histoire est plus proche de notre époque , Nasser, Yasser Arafat, El Sadate, El Assad et Saddam Hussein sont des personnages dont les médias nous ont fait connaître leurs faits et méfaits et donc prennent corps pendant notre lecture. On retrouve aussi les quatre famille dont la plupart sont devenus adultes ou adolescents. Il y a quand même quelques histoires d'amour qui rafraîchissent un peu l'histoire même si elles sont fictives car il ne faut pas oublier que c'est un roman . Et voila que nous apprenons comment ces hommes connus ont accès au pouvoir, n'oublions pas que la violence a lieu à tous les niveaux qu'elle soit politique ou passionnelle. Ce livre nous rappelle aussi que le peuple Palestinien réclame vainement un Etat véritable. Tous ces deuils , cette violence, cette haine nous font comprendre en terminant notre lecture combien la situation est grave et sans issue......4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Parch le Sam 23 Mar 2013 - 17:02

Gilbert Sinoué, La pourpre et l'olivier

Je me joins à l'excellente critique de Belledenuit. Effectivement, ce roman fait très bien revivre la vie quotidienne du temps de l'Empire romain. On a parfois peine à croire certaines pratiques tant elles paraissent extravagantes (l'empereur jouant les gladiateurs dans l'arène). La diversité religieuse est très bien restituée. Ce livre est un vrai roman d'aventure où effectivement on ne s'ennuie pas. Mon attention s'est toutefois un peu relâchée après le passage se déroulant à Antioche. Mais l'intérêt revient avant la fin du roman.

Ma note : 4,5/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  lalyre le Ven 11 Avr 2014 - 12:18

 La nuit de Maritzburg     
Gilbert Sinoué       
  Gallimard 19 mars 2014
     450 pages   
    
Quatrième de couverture
En 1893, une entreprise indienne propose à Mohandas Karamchand Gandhi, tout jeune avocat, de se rendre en Afrique du Sud pour y défendre ses intérêts. Gandhi accepte. Il ne le sait pas encore, mais c'est le tournant de sa vie. Il découvre l'apartheid, l'humiliation, et se lance dans un combat acharné contre la discrimination dont sont victimes ses compatriotes indiens. C'est là qu'il expérimentera pour la première fois une arme redoutable : la résistance passive. Jour après jour, le petit avocat timide et si british, va se métamorphoser jusqu'à devenir le Mahatma, la Grande Âme. C'est aussi sur cette terre de violences qu'il rencontre Hermann Kallenbach, un architecte juif allemand, avec lequel s'instaure une relation hors du commun. Une intimité précieuse, intense, forte comme une passion, digne d'un amour. vrai.


Petit résumé
Un roman intéressant ou Gilbert Sinoué dépeint deux décennies de la vie de Gandhi en Afrique du Sud. C’est en 1904 qu’il fait la connaissance d’un juif allemand, Hermann Kallenbach qui est le narrateur du roman et sur lequel il a beaucoup d’emprise, c’est tout à la fois l’éclairage passionnant de la jeunesse méconnue de Gandhi qui fut l’adversaire redoutable de l’occupation anglaise. Cependant, revenant au personnage de Kallenbach, cet homme qui était un architecte à succès et de ce fait, gagnant beaucoup d’argent, possédant deux maisons, une voiture de luxe et menant la grande vie, d’un seul coup pour plaire et être aimé de Gandhi, il abandonne tout pour suivre les préceptes de celui qui devient son ami pour la vie et oui , il arrive que le destin d’un homme bascule un jour, quelque part, à un moment précis de son existence, c’est le destin. Ensemble ils mènent une vie d’ascètes et de combats contre les anglais, emprisonnement, discours, victimes, violence, grève et révoltes sont des faits journaliers jusquà ce que les anglais……Et ce sera le retour en Inde pour Gandhi ou il continuera la lutte et fera plier l’Empire Britannique  et l’Inde accédera à l’Indépendance le 15 août 1947. Le 30 janvier 1948, en chemin vers une réunion de prière, il est assassiné à New Delhi par un hindou nationaliste.
Mon avis
Un très beau roman historique, bien documenté, les personnages et les faits sont réels. Cependant il me semble que Gandhi avait toujours cette volonté d’imposer, de dicter, d’entraîner les autres dans le sillage de sa propre souffrance. Dans un premier temps, il ouvre le débat, tente d’imposer ses vues, assène ses arguments avec talent et certaine éloquence. Etape par étape, il sape une à une les objections qu’on lui oppose, revenant encore et encore à la charge, jusqu’à ce que l’adversaire, épuisé et lassé lâche prise. Il remportait ses victoires à l’usure, cela faisait sans doute partie de ses stratégies, ceci est mon ressenti lors de ma lecture. Des autres personnages je ne dirai rien car ce serait dévoiler une grande partie de ce superbe roman et j’ajouterai que les personnages et les faits sont réels……Réellement ce sera un gros coup de cœur. 5/5 
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilbert SINOUE (Egypte/France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum