MA Jian (Chine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MA Jian (Chine)

Message  gallo le Ven 19 Déc 2008 - 8:31

De : Chantal5500 (Message d'origine) Envoyé : 09/12/2005 22:02

Biographie :
Jian Ma, né en 1953, est peintre et photographe, poète et romancier. Il a travaillé jusqu'en 1983 comme journaliste au service des syndicats chinois. Poursuivi pour ses activités au moment de la campagne contre la pollution spirituelle menée par Deng Xiaoping, il entamera un long périple à travers la Chine, séjournant notamment plusieurs mois au Tibet où il a fréquenté les populations des régions les plus âpres. Il vit aujourd'hui à Londres.

Bibliographie :
- Chienne de vie (1991)
- La mendiante de Shigatze (2002)
- Chemins de poussière rouge (2005)

Jian MA - LA MENDIANTE DE SHIGATZE :
Actes Sud - Terres d'aventure - 82 pages.

Cinq courts récits qui nous racontent avec une force saisissante le Tibet d'aujourd'hui, si éloigné de notre civilisation. Le style, tel une photographie, est très direct, très détaillé et très réaliste. Aucune recherche de compréhension, d'explications par la spiritualité, mais plutôt des "reportages" bruts et souvent très violents, mais très bien écrits (les fameuses funérailles célestes entre autres). Ces textes racontent la misère, la saleté, l'extrême dureté et violence (souvent faite aux femmes) d'une population semblant vivre dans un autre temps que le nôtre. Leur lecture frappe très fort aux tripes et au coeur. Et on a envie de souffler quand on ferme le livre. Mais je suis loin de regretter de l'avoir lu.
(J'ai très envie de lire "Chemins de poussière rouge" que j'ai demandé en commande à ma bibli.)
4/5


De : Chantal5500 Envoyé : 31/03/2006 17:25

Jian MA : CHEMINS DE POUSSIERE ROUGE :
Editions de l'Aube - 453 pages.

Ma Jian est journaliste-photographe au département de propagande d'un magazine destiné aux étrangers. De tempérament et de vie très artiste (il peint et écrit des poèmes), il est de plus en plus persécuté par ses supérieurs (on est en pleine campagne contre "la pollution spirituelle" dans les années 80) et craint pour sa liberté (déjà bien restreinte) et même pour sa vie. Alors, il démissionne, quitte Pékin et part pour un périple de 3 ans avec juste un sac à dos et quelques affaires personnelles....

Il va d'abord rallier les grandes étendues de l'Ouest, puis rejoindre la côte-est et la suivre pour descendre tout au sud avant de remonter jusqu'au Tibet, en utilisant les transports locaux, les charrettes, les tracteurs et surtout "ses pieds". Pour lui, ce voyage, c'est surtout une quête intérieure, une recherche de lui-même. Mais son lecteur plonge à sa suite dans la Chine profonde (et misérable), et découvre les paysages de ce pays immense, mais aussi les façons de vivre, de penser de toutes ces populations, ces tribus de Chine, tellement différentes selon les régions, selon que l'on est en pleine campagne ou en pleine ville. Le style d'écriture est très direct, très précis, sans fioritures. On découvre la vraie Chine, très loin de celle que connaissent les touristes étrangers cantonnés dans certains hôtels et certains lieux touristiques très précis.

Un beau voyage. 4,25/5

(J'y ai retrouvé un moment de son périple au Tibet raconté dans "La mendiante de Shigatzé")
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MA Jian (Chine)

Message  cecile le Mar 22 Sep 2009 - 12:06







MA JIAN - BEIJING COMA

Quatrième de couverture :

4 Juin 1989. Des milliers d'étudiants occupent depuis un mois la Place Tienanmen, et parmi eux, Dai Wei. Quand un soldat lui tire une balle dans la tête, le plongeant dans un coma profond, son corps devient sa prison, mais son âme se souvient : la honte quand son père dissident revient des camps, ses premières amours contrariées, la conscience politique qui s'éveille... Lorsque Dai Wei sort du coma une décennie plus tard, se reconnaîtra-t-il seulement dans cette Chine pétrie de contradictions ?

L'histoire est relatée en alternant une partie où l'auteur évoque ses souvenirs de l'université, de ses amours et de sa lutte contre le régime et celle de sa vie végétative qui lui permet seulement d'entendre, mais ni de parler, ni de voir. La partie politique est assez ardue mais nous permet de comprendre toute l'horreur de la situation en Chine à cette époque. Celle relative à Dai Wei dans le coma est plus accessible mais tout aussi horrible. Sa mère, veuve est la seule à pouvoir s'occuper de son fils. Elle se voit contrainte de vendre un rein de ce dernier par manque d'argent. L'ouvrage relate les tortures, l'oppression que subissait quotidiennement le peuple chinois. La fin est assez abrupte et laisse plutôt deviner ce qui va se passer . Je dirais que c'est un témoignage fort intéressant, mais néanmoins difficile à lire tant par la longueur que par les récits très très durs qui y sont décrits.

Note : 4,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: MA Jian (Chine)

Message  Chantal le Mar 22 Sep 2009 - 16:55

Merci pour cette critique... ce livre est dans mes prévisions de lecture....
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2241
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MA Jian (Chine)

Message  Shan_Ze le Mar 22 Sep 2009 - 20:42

Chienne de vie ! de Ma Jian



Yao Jian se rappelle de son professeur de dessin, Monsieur Xu Quanyu. Il y a plus de 20 ans, celui-ci donnait des cours au narrateur et son ami Shi Zhe. Mais il était mal vu d’être de droite pendant la révolution culturelle chinoise, Xu Quanyu va connaître la déchéance. Par petites touches et l’évocation de souvenirs, il se rappelle ses rencontres avec ce professeur, celui qui lui a fait découvrir l’art. Mais ses rapports avec son maître ne sont pas toujours bons.

Les allers-retours entre passé et présent m’ont un peu perturbé mais l’histoire est poignante. C’est une véritable accusation du système chinois par Ma Jian. D’ailleurs, à la parution de celui-ci en 1993, il fait connaître la réalité chinoise au monde et est contraint de fuir la Chine.

Note : 3.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MA Jian (Chine)

Message  Nathalire le Ven 13 Nov 2009 - 16:56

Nouilles Chinoises



Résumé:

9 chapitres pour ce roman-nouvelles qui nous raconte la vie de chinois vivant à Beijing dans les années 90. Au coeur de cette histoire les idées d'écriture d'un écrivain professionnel et ses dialogues avec un donneur de sang professionnel lors de leurs rencontres hebdomadaires. Ces gens dont la vie est exposée sont le reflet d'une société décadente. On y rencontre un évanouisseur, patron d'un four crématoire; une actrice rêvent de suicide; un directeur de revue obsedé de pouvoir et de sexe, et bien d'autres...

Avis:

Premièrement je l'ai choisi car j'adore l'image de couverture, sympa non? Mais à peine entrée je me suis trouvée fort désappointée...
Je n'ai pas franchement aimé ce livre , selon l'écriture est peu poétique, sans grand enthousiasme. Cela dit les personnages sont intéressants, très caricatureaux et par le biais de leurs vies hors norme, on apprend pas mal de choses sur la politique et la culture chinoise. Après la révolution culturelle, l'auteur critique la politique d'ouverture de la Chine avec beaucoup d'ironie. Etant interdit en Chine, Ma Jian se permet une écriture plus libre, sans tabous et nous ouvre les yeux sur les chinois, leur rêves et leurs droits. Mais je désapprouve la violence qu'il met dans ses textes, même assez vulgaires parfois .
Bref, un livre intéressant mais pas très prenant, je suis déçue car au vu de la couverture je m'attendais à quelque chose d'assez drôle ?!? mais bon, je mets quand même.... Note: 3/5
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La mendiante de Shigatze"

Message  nauticus45 le Lun 21 Déc 2009 - 20:15

Actes Sud - Terres d'aventure, 82 pages

Ce livre est composé de cinq récits recueillis ou vécus par l'auteur lors de son périple à travers la Chine et le Tibet. L'auteur est photographe et il nous amène ces récits comme des instantanés, cinq paysages et personnages, et cinq scènes décrites comme des clichés saisissants. Et le procédé est efficace car ces textes nous frappent comme de belles photos, ils nous sautent aux yeux, s'imposent à nous et nous laissent une émotion forte, ils sont comme une douce gifle qui fait éclater les clichés que l'on connait de la Chine pour nous imposer la réalité de ce pays et de ce peuple. Un très beau livre, à lire et relire pour le redécouvrir.

5/5

Une photographe et lectrice comblée par cette lecture!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1548
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MA Jian (Chine)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum