Anne TYLER (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Jeu 18 Déc 2008 - 23:10


Anne Tyler est née en 1941 à Minneapolis dans le Minnesota, dans une famille de Quakers pacifistes qui déménagea fréquemment avant de s'installer dans une communauté isolée de la Caroline du Nord. Elle a obtenu son diplôme de russe à l'université Duke. En 1963, elle épouse Taghi Modarressi, psychiatre pour enfants d'origine iranienne, et entame sa carrière d'écrivain. La romancière habite à Baltimore, qui sert de cadre à la plupart de ses livres. Son mari est décédé en 1997 et elle a deux filles adultes et deux petits-enfants. Livre après livre, évitant toute publicité personnelle, Anne Tyler a établi une solide réputation littéraire et s'est assurée la fidélité de lecteurs dans le monde entier qui la comparent, non sans raison, à une Jane Austen des temps modernes.

source : http://www.america.gov




De : nirvana1050 (Message d'origine) Envoyé : 2005-07-15 04:15
"Quand nous étions grands" Anne Tyler
Ed.Calmann-Levy, 343 p.

Rebecca Holmes a la cinquantaine, trois belles-filles issues du premier mariage de son mari et une fille, ainsi qu'un tas de petits-enfants. Elle mène une vie bien remplie, de par son métier d'organisatrice de réceptions dans la demeure familiale, somptueuse mais décatie, ce qui lui permet de pourvoir à son entretien. Elle s'assume seule, son mari étant décédé quelques années après leur mariage, et a forcé sa nature réservée pour continuer dans ce secteur qui la pousse à être en permanence joviale et avenante. Elle est également fot impliquée dans diverses réunions familiales....
Mais un beau jour, des interrogations apparaissent: comment aurait évolué sa vie si elle avait épousé son tranquille amour de jeunesse, et entrepris sa thèse à l'Université?
Rebecca se rend compte qu'elle a été à l'encontre de sa nature profonde, en se mariant suite à un coup de foudre, et qu'elle a enfoui en elle certaines envies que craintivement, elle désire dorénavant mener à bien.
C'est un beau portrait de femme, qui nous décrit de manière touchante les sentiments de Rebecca. Elle se juge sans complaisance, décide de se lâcher la bride, de ne plus répondre uniquement aux attentes qu'on a d'elle, pour, de manière introspective, décider de ce qui lui convient.
J'ai trouvé ce portrait très juste, car même si Rebecca accumule les maladresses, elle a au moins le mérite d'essayer. L'auteur n'en fait pas une "wonder-woman", et dessine un personnage très touchant, très accessible.

Anne Tyler est née en 1941, vit à Baltimore. Elle a écrit une qnzaine de roman, et a reçu le prix Pulitzer pour "Leçons de conduite" en 1988.

Ma note: 4/5




De : cuné Envoyé : 2005-12-01 11:33
Leçons de conduite (breathing lessons) Anne Tyler
Le livre de poche 318 p.
Traduit de l'anglais (EU) par Juliette Hoffenberg

Prix Pulitzer 1989

"Elle t'a raconté des bobards. Mais c'est son point faible. Elle croit qu'elle peut changer le cours des choses. Elle surestime les gens qu'elle aime. Alors après, elle est obligée de s'arranger pour que la réalité colle à ses vues."
Ainsi parle Ira de son épouse Maggie. Presque la cinquantaine, aide-soignante dans une maison de retraite de Baltimore, Maggie est le genre de personne qui raconte sa vie aux serveuses dans les cafés, qui se fâche avec sa meilleure amie à l'enterrement du mari de cette dernière, qui gaffe à tour de bras avec toujours les meilleurs intentions du monde. Ira n'est pas en reste, d'ailleurs, lui qui assène tranquillement de terribles verités au moment le plus innoportun. C'est un week-end chargé qui débute pour eux, avec de la route à faire, le samedi pour l'enterrement et le dimanche pour emmener leur fille qui part à l'université. Au passage, Maggie va essayer de réconcilier son fils et son ex-belle-fille, alors qu'eux ne demandent rien...
C'est un roman assez envoûtant, avec de nombreux passages en flash-backs, où on se sent toujours tristes de constater avec notre couple vedette comme ils se sont toujours trompés, comme la vie ne leur a pas fait de cadeaux. Des gens sympas, corrects, qui ont toujours essayé de faire au mieux avec les cartes en leur possession mais qui se révèlent de parfaits ploucs, malgré eux.
Une très fine analyse d'un bilan de milieu de vie, avec beaucoup de douceur, qui reste dans la demie-teinte permanente.

4/5




De : odilette84 Envoyé : 2005-12-01 15:34
Sitôt dit...
UNE AUTRE FEMME Anne Tyler (1996 je crois)
résumé tiré du net:
Qui n'a pas eu le désir de déserter sa vie, de tout recommencer ailleurs, de devenir quelqu'un d'autre ? Ce qui pour la plupart des gens demeure un rêve, Delia, quarante ans, se décide soudain à l'accomplir. Elle marche sur une plage, s'éloignant d'un mari devenu indifférent, de trois enfants pour qui elle n'est guère qu'une domestique... Et voilà, elle ne sait pas si elle reviendra un jour. Tandis que ses proches se révèlent incapables de donner à la police un signalement précis, Delia entreprend de bâtir sa nouvelle vie à une centaine de kilomètres de là. Nouveau job, nouveaux amis... Et puis ? Peut-on vraiment trouver sa liberté en s'absentant de soi et du monde ?

j'ai beaucoup aimé cette histoire. Il faut du courage pour se lancer dans cette aventure et aussi beaucoup de désespoir.
Cette femme m'a touchée, ce roman m'a marquée...
J'apprécie le style d'écriture d'Anne Tyler
Encore un livre que je ferais volontiers voyager si je le trouve dans mes cartons.
Ma note : bien qu'anciennement lu : 4.5/5




De : cuné Envoyé : 2005-12-12 04:28
Quand nous étions grands Anne Tyler ( Back when we were grownups)
Calmann-Levy 343 p.
Traduit de l'anglais (EU) par Sabine Porte

Voici un formidable roman intimiste, au ton subtilement nostalgique empreint d'un humour feutré et délicat.
Rebecca a un jour l'impression de jouer en permanence un rôle; elle a des obligations familiales et professionnelles à remplir quotidiennement, s'est adaptée au personnage enjoué qu'elle a l'impression de devoir représenter, mais croit être au fond d'elle-même totalement introvertie et dépassée par les évènements. En reprenant contact avec son amour de jeunesse, elle croit pouvoir retrouver la vérité de son être profond. Mais quand quatre décennies se sont écoulées depuis, les gens changent, et la déception n'est pas loin.
Veuve nantie de trois belles-filles qu'elle a élevées, d'une fille à elle, et de moultes beaux-fils et petits-enfants, elle vit avec son oncle par alliance bientôt centenaire, et la maison ne désemplit pas.
C'est joyeux, bavard, bruissant de tumultes familiaux, et elle s'interroge sur le sens général de sa vie en particulier.
On est suspendus à ses réflexions, on reconnaît parfaitement les méandres de toutes les familles, on l'aime beaucoup, Rebecca.
Et on aime aussi les histoires qui ne se terminent pas vraiment....

4,5/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 8 Oct 2010 - 19:55


Leçons de conduite

(LGF, 1997, 397 pages)

Scènes de la vie conjugale

Maggie et Ira roulent vers l'enterrement du mari de la meilleure amie de Maggie, Serena, qui a lieu à Dear Lick à cent-cinquante kilomètres de Baltimore. Maggie et Ira sont mariés depuis vingt-huit ans. C'est l'occasion de bavarder, de revenir sur le passé. De parler des enfants, Jesse qui est séparé et père d'une petite fille qu'ils n'ont pas vu depuis si longtemps. Daisy qui va faire son entrée à l'université. Maggie a 48 ans, elle se sent gauche et a l'impression de n'être jamais à la hauteur de son mari, faut dire qu'elle a le don de se mettre les pieds dans les plats. Elle travaille dans un centre d'hébergement pour personnes âgées comme aide-infirmière.

Ils retrouvent leurs amis de la promotion 1956 à l'enterrement de Max. Ces mêmes amis étaient au mariage de Serena et Max. Tous ces gens ne se sont pas vus depuis très longtemps. L'enterrement devient alors une occasion de retrouver les anciens copains de classe, de constater que tout le monde a changé et vieilli. Et voilà tant qu'à passer si près autant faire le petit détour par Cartwheel en revenant pour rendre visite à Fiona l'ex-femme de Jesse. Maggy ne ménage pas ses efforts pour tenter de refistoler les liens cassés entre Jesse et Fiona au grand dam de Ira. Certains pourraient dire qu'elle ne se mêle pas de ses affaires et ils auraient raison, mais c'est en fait une femme avec le coeur sur le main qui cherche à faire le bonheur tout autour d'elle.

L'auteur fait des aller-retours entre le présent et le passé. On assiste à la naissance du couple Maggie-Ira. Avec toutes les années de vie commune les travers de chacun agacent l'autre mais une grande tendresse et beaucoup d'amour demeurent.

Anne Tyler décrit finalement la vie de gens ordinaires. Des gens qui ont été jeunes puis qui se sont mariés et maintenant leurs enfants sont partis de la maison. Je me suis reconnue parfois, même si je ne suis pas de la même génération que les personnages, dans ma vie de couple avec des enfants qui grandissent et tous les aléas de la vie familiale et du temps qui passe.

Le style est lumineux, coloré et féminin. Et surtout Anne Tyler sait décrire parfaitement les petits riens de la vie, les détails, les choses qui souvent passent inaperçues. C'est humain, sensible et vrai avec une bonne dose de tendresse et plein de musique.

Les personnages sont très attachants. Anne Tyler a une façon bien à elle de nous les rendre irrésistible. Maggy est tellement merveilleuse, Ira on voit bien qu'il essaie seulement de se donner des airs avec son côté bourru et Jesse il était si jeune quand Fiona est tombée enceinte et finalement comme Maggy on excuse les défauts de tout le monde.

Une lecture tonique avec beaucoup d'humour qui donne le goût de faire du bien auteur de soi!

C'est le premier roman que je lis de Anne Tyler et ce ne sera pas le dernier. Elle me semble une auteure très appréciée, il y a plein de belles choses qui se dit sur elle autant dans le web anglophone que francophone.

Prix Pulitzer en 1989. En fait "Leçons de conduite" s'est retrouvé dans ma LAL à cause de ce Pulitzer. Voilà quelques années j'étais allée sur le site The Pulitzer Prizes et j'avais inscrit dans ma LAL tous les gagnants dans la catégorie fiction depuis le tout début. C'est une façon comme une autre de découvrir de bons auteurs. Smile


Note : 4,5/5



Extrait / Leçons de conduite

"Quand je pense qu'on vous assomme de cours pour tout ce qui est accessoire - jouer du piano, taper à la machine. On apprend pendant des années à résoudre une équation, et Dieu sait qu'on aura d'autres chats à fouetter dans la vie... Et que dire de la maternité! Et du mariage, d'ailleurs. Pour avoir une voiture, il faut passer le code, la conduite, mais apprendre à conduire n'est rien - rien! - comparé à une vie à deux, rien comparé à l'éducation d'un enfant!"


Bibliographie en français

Leçons de conduite, Calmann-Levy (1994)
Une autre femme, Calmann-Levy (1996)
En suivant les étoiles, Calmann-Levy (1997)
Et la vie va presque droite, Calmann-Levy
Quand nous étions grands, Calmann-Levy (2002)
Toujours partir, Stock (2003)
Un mariage d'amateurs, Calmann-Levy (2005)
Les petites filles du soeil, Calmann-Levy (2007)
Le voyageur malgré lui, Stock (2008)
Le déjeuner de la nostalgie, Stock (2009)
Le compas de Noé, Stock (2010)
A la recherche de Caleb, Stock (2010)




Leçons de conduite a été adapté à la tv en 1994 : Voir le trailer


_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  zozinette le Ven 8 Oct 2010 - 20:40

Ca ne peut que me plaire ça, je note Very Happy
avatar
zozinette

Nombre de messages : 2437
Age : 43
Location : belfort, franche-comté
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  dodie le Sam 9 Oct 2010 - 5:23

Quelle belle critique! C'est noté!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4541
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 11 Nov 2011 - 17:02


Une histoire de familles
Lieu : Baltimore

La première phrase : "A vingt heures, l'aéroport de Baltimore était presque désert."

Les Donaldson et les Yazdan, deux familles américaines, ont adopté une petite fille coréenne. Quoique tout oppose ces gens ils s'invitent à tour de rôle d'abord dans le but que les deux filles, Jin-Ho et Susan, soient des amies.

C'est alors une histoire d'amitié entre une famille très américaine et une famille d'Iraniens qui a immigré en Amérique. Ce n'est pas toujours simple on ne se comprend pas tout le temps et une certaine rivalité les oppose.

Les personnages et les situations qu'ils vivent ressemblent à ce qu'on vit nous-mêmes ou du moins à ce que vivent nos voisins.

Le sujet principal est l'intégration des immigrants dans la société américaine et dans ce sens Maryam la grand-mère de la petite Susan est un beau personnage.

C'est une lecture agréable mais c'est aussi banal, il manque un je ne sais quoi qui donnerait du piment à ce roman.

Donc pas indispensable mais une lecture bien plaisante.

Note : 3,75/5

p.s. Lisez d'abord Leçons de conduite, c'est bien mieux!!!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Clochette le Lun 14 Nov 2011 - 13:50

J'ai découvert cette auteure avec "Le déjeuner de la nostalgie" et je vais suivre ton conseil et lire "Leçons de conduite".
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 1 Déc 2012 - 16:14

Un très bon article : http://www.lexpress.fr/culture/livre/anne-tyler-une-ecrivaine-dans-l-ombre_1122882.html

Ses premiers livres sont réédités.

Je vais la suggérer comme auteur du mois. Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Pistoufle le Jeu 12 Sep 2013 - 9:56

Les petites filles du soleil



Quatrième de couverture : Vendredi 15 août 1997 : le soir où les filles sont arrivées. Deux bébés coréens confiés à deux familles de Baltimore que tout oppose. D'une part, les Donaldson, de braves gens simples, démonstratifs, enthousiastes. D'autre part, les Tazdan, famille d'origine iranienne, modèle d'intégration, avec à sa tête Maryam, veuve élégante, insaisissable, réservée. Chaque année, à la date anniversaire de l'arrivée des filles, les deux familles se réunissent et organisent une fête, prétexte à une rivalité de plus en plus subtiles à mesure que les deux fillettes s'enracineront en Amérique. Chacune à sa façon symbolisant le mythe de l'intégration.

Mon avis : très déçue par ce roman, je m'attendais à une réflexion sur l'intégration du point de vue des 2 fillettes élevées dans des milieux radicalement différents. En fait, ce ne sont pas les petites filles qui sont au centre de l'intrigue, mais Maryam, la grand-mère de l'une d'entre elles. Immigrante elle aussi, le thème de l'intégration est surtout suivi de son point de vue. Je n'ai pas accroché avec ce personnage. Je l'ai trouvée tour à tour suffisante, faussement modeste, antipathique, ingrate, bref je ne l'ai pas du tout aimée. L'écriture est heureusement fluide, ce qui permet de tourner les pages rapidement. Une histoire que j'oublierai vite, tant les personnages ne m'ont pas touchée.

Ma note : 1.25/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 377
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Jeu 2 Juin 2016 - 20:27




LES ADIEUX POUR DEBUTANT :
10/18 - 216 pages


     Homme d'habitude, Aaron a passé son enfance sous la domination d'une soeur aînée trop attentionnée et quelque peu tyrannique. Lorsqu'il rencontre Dorothy, une jeune femme indépendante, au physique quelconque et au franc-parler, c'est une bouffée d'air pur. Il l'épouse sans éprouver l'ombre d'un doute et s'installe dans une vie conjugale harmonieuse et paisible. 
La mort de Dorothy, tuée par l'effondrement d'un arbre sur leur maison, brise cet équilibre. Il est anéanti. Seul le retour épisodique de sa femme d'entre les morts l'aide à vivre le moment présent et à trouver un peu de paix. Il se rend néanmoins chaque matin au bureau, une maison d'édition familiale à compte d'auteur qui publie aussi des guides destinés aux nuls et novices," les manuels pour débutant",  pour affronter les vicissitudes de l'existence. Il découvre ainsi peu à peu qu'il est possible d'apprendre à faire ses adieux quand on est un débutant dans ce domaine.



     Un "joli" livre sur le deuil du conjoint, avec toutes les émotions et sentiments par lesquels on passe : déni, colère, culpabilité, chagrin…, sur le comportement de l'entourage, proches ou voisins,  et sur la vie qui continue malgré tout. Cela pourrait être plombant ? pas du tout. C'est léger, tendre, avec souvent de l'humour, et beaucoup de charme. Une jolie lecture agréable sur un thème plutôt sombre. J'ai bien aimé.


    3,8/5


   
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2249
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  noemiejardine le Lun 4 Juil 2016 - 14:12

the Beginner's Goodbye

viens de terminer ce petit roman, en v.o.
le résumé de Chantal suffit amplement

c'est le récit d'un deuil.
la psychologie est très fine. l'on s'étonne même d'entendre ce veuf, qui repasse mentalement sa vie de couple, se demander: pourquoi donc notre mariage fut-il si peu heureux?
J'ai vraiment biens aimé, malgré la fin un peu trop prévisible.

une jolie description:
http://www.elle.fr/Loisirs/Livres/News/Les-adieux-pour-debutants-de-Anne-Tyler-2687227

4/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mar 25 Oct 2016 - 15:50





UNE AUTRE FEMME :
10/18 - 525 pages.


    Aux premiers jours des vacances, Delia Gristead part marcher sur la plage, en laissant sa famille. Elle rentre tout d'abord à la maison louée, et, sur un coup de tête, profite du camping car d'un ouvrier, pour fuguer, quitter mari et enfants. Elle descend à 200 kms de là, dans une petite ville inconnue. C'est l'usure de la routine, une liaison bâclée et décevante, le sentiment d'être invisible aux yeux de tous, de n'être considérée que dans son rôle de femme au foyer, qui l'y ont poussée. (sa famille est même incapable de donner un signalement précis de Délia (!)). Elle va complètement se reconstruire une nouvelle vie, à partir de presque rien : trouver une robe à se mettre, un logement, un travail… Mais le temps passant, les deux vies successives vont à nouveau n'en faire plus qu'une…


   L'histoire est somme toute assez "banale" (encore y faut-il un certain courage) mais l'écriture d'Ann Tyler me plaît beaucoup et est tellement agréable. Le rythme est assez lent, mais j'apprécie. Ce fut un bon moment de lecture, bien que la fin de l'histoire soit légèrement décevante pour moi. 


3,8/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2249
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Awara le Mar 25 Oct 2016 - 16:08

Le sujet est intéressant...

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3998
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mar 25 Oct 2016 - 16:32

Veux-tu que je te le prête Question
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2249
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Awara le Mar 25 Oct 2016 - 16:35

Avec le plus grand plaisir! Merci

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3998
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mar 25 Oct 2016 - 16:39

ok ! je m'en occupe ! Very Happy
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2249
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Awara le Mar 20 Déc 2016 - 22:25

UNE AUTRE FEMME
Anne TYLER
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par
10/18 - 2016 - 525 pages

Delia Grinstead est mariée depuis 25ans à un médecin qui fut l’assistant de son père, elle a trois grands enfants et continue à habiter la maison de son enfance.
Progressivement elle s’aperçoit qu’elle est devenue transparente pour les membres de sa famille. Son temps se passe à leur rendre service et à se faire du souci pour eux.
Elle commence par avoir une aventure sans lendemain avec un jeune-homme rencontré par hasard. Puis quelques mots de trop prononcés par son mari font tout basculer. L’équilibre de cette vie est bien organisé mais horriblement contraignant, bride toute possibilité d’épanouissement ou d’accomplissement de ses propres talents.
Au début des vacances familiales, elle prend la décision de partir, en tenue de plage, avec trois fois rien. Elle s’installe sous un autre nom dans une ville peu éloignée, trouve un travail, se fait des amis… une vraie vie de personne autonome et responsable d’elle-même pour la première fois de son existence. Elle devient une « autre femme » pendant une année. Après, une fois qu’elle aura retrouvé sa famille, elle ne sera plus cette femme soumise et dépendante;

J’ai été un peu étonnée par la difficulté qu’a sa famille pour la décrire, puis la rapidité avec laquelle elle va passer de l’inquiétude à une relative indifférence; par le manque de force de ses enfants pour la convaincre de revenir à la maison. Une situation assez surréaliste.

Une histoire assez banale d’émancipation d’une femme, mais au fil des pages, on s’attache à cette dernière considérée comme une mineure par son mari, avec condescendance par ses soeurs, avec indifférence et égoïsme par ses enfants. L’auteur livre des notations d’une grande justesse et finalement les différents personnages du roman nous ressemblent par bien des aspects.
Un roman bien plus fin qu’il n’y paraît au premier abord. Il est très agréable à lire, j’ai passé un très agréable temps de lecture.

Note: 4 / 5

Merci Chantal!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3998
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  kattylou le Mar 31 Jan 2017 - 12:00

Délia à l’aube de ses 40 ans se sent inutile dans une famille où Sam son mari ne la voit plus ses enfants ont grandi et son petit dernier si proche lui parle à peine. En vacances lors d’une promenade en bord de mer elle poursuit sa route et s’installe à Baltimore où elle trouve un travail
L’histoire finalement simple d’une femme qui une fois les enfants élevés se sent inutile.Sans emploi extérieur puisqu’elle aide son mari ans et sans passion ou hobbies dans lequel s’épanouir elle s’étiole
Un avis un peu mitigé sur ce roman . J’ai trouvé le sujet interessant et l’écriture  fluide malgré quelques longueurs . Délia est enfin maître de son destin  pour la première fois elle recherche un travail reçoit son premier salaire . J'ai compris son dilemme qui n'a pas rêvé de partir sur une ile déserte mais je n’ai pas pu m’identifier au personnage qui abandonne sa famille  .
Merci à Chantal pour cette lecture 
3.75/5

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3394
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne TYLER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum