Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  gallo le Jeu 18 Déc 2008 - 8:22



Arrivée aux Etats-Unis à l'âge de 19 ans pour y suivre des études d'anglais, Chitra Banerjee Divakaruni ressent le besoin d'écrire alors qu'elle est amenée à s'interroger sur ses origines indiennes et sa culture. Elle obtient un doctorat à l'université de Berkeley en 1985, deux ans avant la publication d'un premier recueil de poème, "Dark Like the River". Sa production littéraire interroge la question du biculturalisme, de l'adaptation d'une culture à une autre, en s'appuyant sur sa propre expérience d'immigrée, tout en tâchant de renouer avec ses racines indiennes par la poésie. C'est notamment le cas de "Maîtresse des épices", paru en 1999, ou de "Ma soeur, mon amour" publié en 2001. Dans "Le Palais des illusions" (2008), c'est l'Inde mythique qu'elle recrée, en y intégrant une réflexion sur la condition féminine, sujet qui la préoccupe tout particulièrement et qu'elle avait déjà évoqué dans "Mariage arrangé", un recueil de nouvelles publié en 2001. Parallèlement à sa carrière d'écrivain, Chitra Banerjee Divakaruni enseigne à l'université de Houston, au Texas.

L'engagement de Chitra Banerjee Divakaruni pour défendre la cause des femmes en Asie ne se limite pas à ses écrits : elle est aussi présidente et co-fondatrice d'une association, MATRI, qui se bat contre les violences domestiques.




De : la-grande (Message d'origine) Envoyé : 23/09/2003 14:36

Chitra Banerjee DIVAKARUNI : La Maîtresse des épices

Tilo est la maîtresse des épices. Une jeune femme indienne qui se voit posséder des talents particuliers, un espèce de sixième sens. Elle sera alors exilée sur une île puis à Oakland en Californie où elle tiendra une épicerie à partir de laquelle elle se servira des épices, tels la cannelle, le fenugrec, le cumin noir, le piment, etc... afin de guérir lez maux mais aussi l'âme des gens qui viennent la voir à sa boutique.

La maîtresse des épices est une femme qui ne doit avoir aucun contact physique avec ses clients - elle doit se garder pure afin de mieux pouvoir sentir les émotions des gens qui viennent la voir mais aussi afin de mieux capter ce que les épices lui disent...

Ce serait un excellent livre si ce n'est de l'apparition de Raven, un américain qui viendra changer la vie de Tilo à tout jamais... à cause de Raven, elle brisera toutes les règles de sa profession. L'apparition de Raven change l'aspect du livre et on se retrouve dans un roman d'amour où la fin est un peu ridicule et tirée par les cheveux... j'ai été déçue du dénouement et j'ai eu peine à croire que l'auteur termine son livre ainsi...

Ca reste que c'est un bon roman - un roman qui porte sur les choix que nous pouvons avoir à faire - choisir entre sa vocation, son peuple et l'amour... choisir entre vie qui semblait toute tracée d'avance et l'incertitude de l'avenir. C'est un roman qui donne envie de cuisiner à l'indienne avec les épices dont on parle, un livre qui nous transporte dans l'univers d'une petite épicerie dans laquelle il doit faire bon entrer à cause de l'odeur qui doit y régner, mais aussi à cause de toutes les découvertes qu'on pourrait y faire.

De plus, la maîtresse des épices reste une femme hyper intéressante qui reste constamment tiraillée entre son devoir et la vie qu'elle aimerait vivre.

C'est un livre plein de termes indien (accompagné d'un lexique à la fin), plein d'une ambiance indienne et pour ceux et celles qui veulent lire sur l'Inde ou d'auteurs indiens... c'est définitivement un livre à lire!

Note: 4/5
--------------------------------------------------------------------------------
Pour en savoir plus sur l'auteur, voici un site (en anglais) qui contient pas mal d'informations

http://www.chitradivakaruni.com/



De : Claarabel2 Envoyé : 14/12/2005 15:42

La reine des rêves - Chitra B. Divakaruni

La mère de Rakhi interprète l'avenir à travers les rêves, c'est en quelque sorte son métier. Mais cette activité a rendu celle-ci inaccessible et mystérieuse, auréolée de silences et de non-dits qui remontent jusqu'à son temps vécu en Inde, dans sa jeunesse. De son passé, elle n'en dit rien à sa fille qui, elle, meurt d'envie d'en savoir plus. Sa mère la fascine. Aujourd'hui installée en Californie, la famille de Rakhi fait figure d'étrangère au sein d'elle-même : chaque membre enfermé dans sa bulle, chacun taisant ses envies et ses secrets. Désormais, Rakhi est peintre, maman d'une petite Jona, divorcée du père, Sonny et s'occupe aussi de son salon de thé. Son équilibre est précaire, le soutien de sa mère toujours désespéré, et rendu encore plus fragile avec la disparition de celle-ci.

Ce joli roman de Chitra B. Divakaruni ne se passe pas en Inde, mais en Californie, parmi la communauté indienne où se côtoient deux générations. Comme dit la chanson : "Etre né quelque part, Laissez moi ce repère Ou je perds la mémoire". La mère de Rakhi a choisi d'effacer son passé, de se tourner vers l'avenir, mais sa fille a semblé en souffrir. Vers la fin du roman, les événements de septembre 2001 fouettent violemment les étrangers installés ou nés en Amérique. Les réflexions autour des actes racistes et xénophobes sont très éclairés et justes. Mais le roman en général n'est pas sombre, une lueur d'espoir l'égaie. Au démarrage de l'histoire, Rakhi est une personnalité ronchonne et capricieuse, qui a du mal à gérer sa vie ordinaire, entre sa séparation avec Sonny, l'éducation de sa fille, sa peinture et le salon de thé menacé par la concurrence. On comprend également que ses relations avec sa mère sont complexes. Toutefois, au fil des pages, les rapports vont évoluer, malgré les aléas. Rakhi va gagner en "sagesse", mais surtout se rendre compte "qu'on ne peut pas tout savoir", et qu'on ne gagne pas à en savoir trop. Au contact de son père, elle va enfin comprendre ses racines et sa mère (les passages sur la nourriture indienne, à travers les épices, le thé, et les plats typiques mettent franchement l'eau aux papilles) ! En bref, "La reine des rêves" est un très beau roman, très divertissant, sur la façon de vivre sa vie, avec ou sans racines, qu'on soit ici ou d'ailleurs, éternels déracinés... La note finale apporte, très honnêtement, du baume au coeur.

385 pages

4/5


De : Claudia Envoyé : 21/10/2006 23:29
Coucou

Je suis en train de finir justement "la Reine des Rêves"... départ un peu long et fastidieux mais la fin est plus intéressante !

3,5/5


De : van1709 Envoyé : 20/12/2006 16:30
Chitra Banerjee DIVAKARUNI - La reine des rêves

Rakhi, jeune artiste peintre et mère d’une fillette s’occupe avec son amie Belle d’un salon de thé. D’origine indienne, elle n’est cependant jamais allée en Inde et sa mère n’a jamais voulu lui parler de ce pays qui la fascinait tant. La mère de Rakhi très mystérieuse n’aimait pas parler non plus de son « métier » d’interprète de rêves, que Rakhi aurait pourtant voulu connaître pour être plus proche de sa mère. Mais n’ayant pas le don, ce monde lui étant fermé, sa mère ne lui en a pas parlé et est restée distante d’elle.

Ce livre est imprégné de la présence de la mère de Rakhi. Celle-ci a toujours eu une sorte de fascination pour ce qu’elle faisait et l’occasion de tenter d’en comprendre plus à ce sujet plus tard va se présenter à elle. On essaye de comprendre aussi, d’en savoir plus, mais pour nous autant que pour Rakhi le mystère demeure. Mais ce livre n’est pas que sur sa mère, on a ensuite son histoire, ou du moins une partie, sa vie avec sa fille, ses peintures et son salon de thé qui marche bien tout d’abord mais qui devra ensuite faire face à toutes sortes d’aléas. On retrouve aussi dans ce livre les difficultés à faire face à la concurrence, le racisme qui s’est accru soudainement après les attentats du 11 septembre. C’est un livre qu’on lâche avec regret parce qu’on prend plaisir à s’y plonger, d’une grande simplicité, où l’on suit cette femme dans de nombreux moments difficiles, faisant face à des problèmes multiples de la vie. Un bon moment.

Note : 4.5/5


De : van1709 Envoyé : 08/10/2007 18:41

Chitra Banerjee DIVAKARUNI : La liane du désir

Anju, indienne vivant en Amérique, fait une fausse couche. Sa relation avec son mari, Sunil, est au plus bas. Sudha, la cousine d’Anju, presqu’une sœur, s’est enfuie de chez son mari, sa belle-mère faisant pression pour qu’elle avorte car elle attend une fille et son mari ne lui apportant aucun soutien. Pour tenter de surmonter son chagrin et pour que Sudha se change les idées, Anju décide de la faire venir en Amérique avec sa fille. Mais Sunil semble très réticent et se montre très froid envers Sudha : que cache cette froideur ?

Des relations compliquées, des personnes qui souffrent. Impossible de prendre parti pour l’un ou l’autre des personnages, ils souffrent tous, on ne peut qu’éprouver de la tristesse pour eux. Anju qui tente d’oublier et consciente des sentiments que son mari semble avoir pour sa cousine, les déboires de Sudha qui essaye de s’en sortir dans ce pays étranger. Pas mal, l’auteur aborde des sujets tragiques et montre comment ces personnages vont essayer de surmonter ces obstacles.

Note : 3.5/5
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 31 Mai 2009 - 13:42



La Maîtresse des épices

(Philippe Picquier, 2002, 347 pages)

Tilo tient une épicerie à Oakland, Californie. Elle vend des épices et des produits indiens. Mais elle est bien plus qu'une épicière. Elle connaît le secret des épices et soulage ainsi ses clients de leurs problèmes physiques et surtout d'âmes. Pour certains clients plus discrets, elle devine leurs maux et bien souvent à leur insu elle glisse une épice quelconque pour un dans son sac, un autre dans son turban...

"La maîtresse des épices" c'est en partie les journées passées à l'épicerie avec l'histoire de certains clients qui sont confrontés entre leur culture d'origine et la culture américaine, la difficulté de vivre dans un pays étranger. Comme la femme d'Ahuja qu'un mariage arrangé amène en Amérique rejoindre son époux. Elle était loin de se douter de ce qui l'attendait... Il y a aussi Haroun un indien musulman tellement heureux de quitter son travail de domestique chez de riches indiens pour devenir taximan mais n'est-ce pas dangereux de conduire un taxi, peut-être davantage pour un immigrant indien! Et Jagjit cet adolescent qui à l'école devient vite la victime de tous, comment s'en sortir en Amérique pour Jagjit sinon que de devenir lui-même un voyou! Geeta n'est-elle pas une fille-bougainvillée (j'adore cette expression), Geeta qui veut vivre comme une américaine mais dont le grand-père, ce vieux grincheux, venu de l'Inde depuis peu pour vivre avec Geeta et ses parents, se mêle constamment de tout. Conflit générationnel, conflit culturel... Et encore bien d'autres personnages viennent pimentés cette histoire.

Une histoire très originale, une fable en fait. Pour qui s'intéresse au pouvoir de guérison des plantes c'est certainement un incontournable. Aussi l'auteure introduit les mythes et légendes indiennes avec de la magie, de la fantaisie, du mystère. On devine la grande richesse de tout ce qui se dit en terme de traditions et légendes, on se doute nous incultes de cette vaste nation indienne, que l'auteure fait souvent référence à de nombreux éléments de la culture indienne.

Des sensations diverses, des odeurs, du bruit, des silences, de la lumière, des couleurs, de la douceur... On se laisse envoûter et charmer. C'est un roman bonbon.

Voilà un très bon choix de lecture pour qui s'intéresse à la littérature indienne. Le mélange entre réalité et magie pourrait dérouter certains lecteurs mais ça fait tellement indien qu'il serait dommage de ne pas dépasser ses préjugés. C'était le premier livre de Chitra Banerjee Divakaruni que je lisais et ce ne sera certainement pas le dernier.

Extrait :

"Je compris alors subitement que ma vie avait été un gâchis complet.
- Pourquoi un gâchis Raven?
- Parce que dans tous les souvenirs de ma vie d'adulte, je n'avais jamais rendu personne heureux..."

Note : 4,5/5

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Nathalire le Ven 26 Juin 2009 - 9:10

La maîtresse des épices

Note: 5/5 coeur coeur coeur

Le résumé de Mousseline étant très bon je m'abstiens...

Avis:
J'ai adoré. L'ambiance crée par Chitra Banerjee m'a emportée au pays des épices. C'est littéralement magique et il en est vraiment question lorsque les épices délivrent leur pouvoir de guérison. Le personnage de Tilo est sensible et attachant. Sa rencontre avec Raven amène un rebondissement dans le récit au bon moment pour ne pas rendre l'histoire monotone. Moi qui suis une adepte des histoires de Merlin l'enchanteur et des histoires d'amour, j'ai été conquise! Quand à la fin... selon la sensibilité de chacun elle pourra être ou pas appréciée... moi je l'ai trouvé parfaite!

Vraiment je le conseille à tous les rats qui aiment la magie, le fantastique et les histoires d'amour et d'amitiés.
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Houppelande le Ven 26 Juin 2009 - 12:27

Très alléchant, j'espère être en mesure de le lire avant la fin du thème.
Et Nathalire, je trouve ton avatar très beau (très indien!).
Houppelande
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 35
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Nathalire le Ven 26 Juin 2009 - 13:31

Merci Houppelande!
Ton avatar est très beau aussi Very Happy on est toutes les deux dans le thème, là!
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  jenyli le Sam 11 Juil 2009 - 9:33

Titre: BALADES INDIENNES Recueil de 4 nouvelles dont 2 de Chitra Banerjee Divakaruni

Auteurs des nouvelles: Chitra Banerjee Divakaruni pour "L'échographie" et "une liaison"
Anita NAIR pour "A flot"
Bulbul Sharma pour "En sandwich"

Nombre de pages: 173













Résumé du 4e de couverture:

Un voyage fascinant au pays des épices, des saris et des mariages arrangés : des portraits de femmes à des moments importants de leurs vies, des secrets, des instants de bonheur ou de peine, des décisions lourdes de conséquences à prendre. Quatre nouvelles à la saveur exotique pour un périple en Inde inoubliable.

Mon avis:

J'ai bien apprécié les deux nouvelles de Chitra Banerjee Divakaruni car il s'agit en particulier de la différence des cultures entre l'Inde et les Etats Unis et en particulier au niveau des femmes.
Dans la nouvelle " l'échographie" il s'agit de la différence de liberté entre ces 2 pays qui est offert aux femmes concernant la grossesse.
Il en est de même pour "une liaison" qui montre le contraste entre le poids de la tradition indienne dans le mariage et la permissivité de la vie aux états unis.

Il s'agit des deux nouvelles que j'ai préféré dans ce recueil, c'est ce qui m'a donné envie de continuer à poursuivre sur le thème de l'Inde, en lisant Ma soeur, Mon amour du même auteur et dont la nouvelle "l'échographie" est extraite.

En ce qui concerne les deux autres nouvelles:

" A flot": Il s'agit tout simplement d'un chapitre extrait du livre compartiment pour dame que nous sommes nombreux à avoir lu dans le forum. De plus, ce chapitre en dehors du contexte du livre n'a aucun intérêt selon moi.

" En sandwich": je n'ai pas apprécié cette nouvelle du tout. Seul les recettes de cuisine donnée par l'auteur sont intéressantes. wink


L'intérêt de ce recueil c'est qu'il m'a fait découvrir Chitra Banerjee Divakanuri et de continuer sur le thème de l'Inde. Mais à part cela on reste vraiment sur sa fin. Bien pour découvrir 3 auteurs et selectionner ce que l'on aime ou pas.

Ma note: 3/5
jenyli
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 40
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 19 Juil 2009 - 15:57



La maitresse des épices - Chitra Banerjee Divakaruni
Philippe Picquier - 400 pages

Tilo est la maitresse des épices. Elle a appris leur pouvoir auprès de la vieille mère. Cannelle, gingembre, curcuma, toutes possèdent des vertus particulières et Tilo use de leur magie pour venir en aide aux clients de sa petite épicerie à Oakland en Californie.
Jusqu'au jour où par amour, elle enfreint les règles des maitresses.

Un roman où l'on sent dès les premières pages l'odeur des épices. J'ai beaucoup aimé la manière dont Tilo les utilise pour donner des petits (ou gros) coups de pouce à ses fidèles clients, qu'elle ne peut s'empêcher d'aimer.
Par contre, je n'ai pas pas trop accroché à l'écriture, trop imagée à mon gout, ça m'a empêché d'entrer totalement dans le roman.
L'histoire d'amour ne m'a pas trop convaincue non plus, dommage car le roman avait bien commencé, mais la magie n'a pas pris avec moi.

3,5/5

_________________
Lecture en cours : Sentinelle de la pluie de Tatiana de Rosnay

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
Lyreek
Lyreek

Nombre de messages : 2468
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 19 Juil 2009 - 18:09

"mais la magie n'a pas pris avec moi."

Une bonne conclusion Lyreek... car finalement on aime si on se laisse séduire par la magie car c'est un roman plein de magie.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  jenyli le Lun 20 Juil 2009 - 10:05

TITRE: MA SOEUR, MON AMOUR


de Chitra-Banerjee Divakaruni traduction: Françoise Adelstain

edition: PLON et 10/18 Titre original: sister of my heart 350 pages

coeur coeur


Présentation de l'éditeur

Sudha et Anju, deux cousines élevées comme des sœurs dans la maison familiale de Calcutta, sont inséparables. L'une est belle, l'autre pas ; l'une est patiente et douce tandis que l'autre n'est que révolte et scepticisme. Pourtant, devenues " jumelles de cœur " dès la naissance, elles sont unies par une affection d'une force peu commune. Le Bidhata Purush, maître des destinées, ne s'est pas montré tendre envers elles. La mort de leurs pères les a fait naître, les marquant aux yeux de tous d'une tache indélébile. Sous le regard de leurs trois " mères ", leur amitié va être confrontée aux épreuves du mariage forcé et au poids d'un lourd secret. Chacune prête sa voix à ce conte moderne et passionné où se fondent les senteurs, saveurs et mythes de l'Inde, la force de l'amitié et les chaînes des traditions.

RESUME:

Anju est la fille d'une famille de la haute société de Calcutta, mais elle est ordinaire. Sudha est la fille du mouton noir de cette même famille, d'une beauté renversante. Le destin les fera vivre l'une près de l'autre, unies par une immense affection que menacent un lourd secret et leurs mariages forcés. Un roman passionné sur la force irrésistible de l'amitié et le fossé entre les cultures.

Un livre narré à 2 voix: s'alterne celle d'ANJU puis celle de SUDHA. Ce qui prend tout son sens lorsqu'elles se retrouvent séparées par le mariage. ANJU part aux etats unis vivre avec son mari.
Tout le livre est basé sur des secrets de famille et un amour, une amitié plus que solide.
On accompagne ces deux soeurs de coeur à travers leur enfance, leur adolescence, le mariage, la grossesse...
On y découvre un désir léger de changement des traditions les plus solides, en illustrant les tabous que peuvent traverser les deux jeunes filles: tomber amoureuse, la fuite, le divorce, s'affirmer...
Et l'avis des ainées qui arrivées à la fin de leur vie réalisent que le poids de la tradition n'est pas forcement une bonne chose...

MON AVIS:

C'est pour moi un véritable coup de coeur ! J'ai dévoré ce livre!!! J'attends la suite avec impatience(que j'ai commandé), car la liane du désir est la continuité de l'histoire de SUDHA et ANJU.
Le style est totalement envoûtant.

Ma NOTE:

5/5 avec coeur
jenyli
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 40
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Cafrine le Lun 20 Juil 2009 - 13:15

Ton avis sur le roman est plus vendeur que la 4e de couverture que j'avais parcouru Jennyli Surprised . Je ne savais pas que La liane du désir que j'ai était une suite. Bon à savoir...merci Wink

_________________
Je lis :
Je suis une légende - Richard MATHESON
Cafrine
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 21 Juil 2009 - 14:04

Jenyli ta critique est très alléchante... Je vais relire cette auteure alors Ma soeur, mon amour me tente.
Merci!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  gallo le Mar 21 Juil 2009 - 14:30

Ah, dommage, j'ai seulement "La liane du désir", je ne savais pas que c'était tome 2, la suite de "Ma soeur, mon amour". Hop, il descend dans mon PAL pour le thème Inde en espèrant que je trouve ce tome 1.

_________________
Gallo
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Clochette le Mar 21 Juil 2009 - 17:44

C'est vrai qu''elle est très vendeuse ta critique Jenyli Jap6 Ma LAL n'arrête pas de s'allonger.
Merci.
Clochette
Clochette

Nombre de messages : 2135
Age : 44
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Nathalire le Mer 22 Juil 2009 - 11:19

Merci Jenyli, ce livre à l'air super. J'ai lu le recueil de nouvelles Ballades Indiennes et l'échographie est celle que j'ai préféré! Alors je mets ce livre sur la liste de futures lectures car là ma pile sur l'Inde est aussi haute qe le Taj mahal PAL
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  jenyli le Mer 22 Juil 2009 - 11:44

ça me fais plaisir que ma présentation de ma soeur, mon amour donne autant envie de lire ce livre.

Quand un livre me plaît, je crains toujours de ne pas arriver à partager mon enthousiame, surtout par écrit. Là je crois que j'ai réussi!

J'espère que si vous vous lancez dans ce roman il vous plaira autant qu'à moi.
A sa lecture, j'ai trouvé le même plaisir que lorsque j'ai lu GEISHA d' Arthur GOLDEN. Ce qui n'a rien à voir puisque le roman se passe au Japon.

La liane du désir, est donné comme moins bonne par des lecteurs qui ont lu les 2 (sur des critiques touvées sur internet).
jenyli
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 40
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Nathalire le Dim 26 Juil 2009 - 10:21

Ballades Indiennes, recueil de nouvelles

(J'ai fait comme toi, Jenyli, j'ai mis la critique ici)

Je répéte les auteurs:

- Chitra Banerjee Divakaruni pour "L'échographie" et "une liaison"
- Anita NAIR pour "A flot"
- Bulbul Sharma pour "En sandwich"

Résumés + Avis:

Dans ces 4 nouvelles on se retrouve plongé dans l'ambiance indienne, cuisine épicée, problèmes de famille et traditions à respecter.

L'échographie - c'est celle que j'ai préféré, 4/5 - L'histoire de deux femmes, deux soeurs de coeur qui vivent leur grossesse en parralèle, l'une en Inde, l'autre aux USA. Elles se racontent par téléphone leurs déboirs et cette nouvelle marque vraiment la comparaison entre les deux mondes. J'aimerais bien lire le roman en entier, Jenyli en a dit beaucoup de bien en plus!

Une liaison - bien aimé aussi 4/5 - Cette nouvelle traite du doute et de la jalousie dans le couple (dans tous les couples du monde c'est pareil) mais avec les traditions indiennes en plus. On observe deux couple en chassé croisé amoureux qui se questionne sur leur amour et la façon dont ils le vive, entre tradition et libertés américaines.

A flot - juste parcourue en vitesse car déjà lu (Jenyli grace à toi j'ai découvert où je l'avais déjà lu Razz ) 2/5 - Comme c'est un extrait de compartiment pour dames ça n'a pas trop d'intéret... mais bon ça permet de faire connaître Anita Nair. Le thème du passage choisi est bien sûr l'équilibre traditions-libertés que doit trouver une indienne lorsqu'elle vit aux USA.

En sandwich - cette nouvelle était un peu étrange 3/5 - Entre sa femme et sa belle mère, l'homme doit souffrir des querelles incessantes autour de la nourriture. Sa mère cuisine bien mais lui aime sa femme et elle cuisine mal, mais il mange quand même pour lui faire plaisir. Dans les romans indiens on parle beaucoup de nourriture, pour eux l'adage:"L'amour passe par l'estomac" se vérifie. Une bonne épouse doit bien savoir faire un curry... Et en effet à la fin de la nouvelle il y a plusieurs recettes!

Moyenne: 3.25/5. Pas mal comme receuil mais j'avais préféré Indiennes qui traitait d'avantage de la condition de la femme. Ici il s'agit plutôt d'anecdotes, moyennement sérieuses et un peu plus romantiques.
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  jenyli le Ven 31 Juil 2009 - 10:09

LA LIANE DU DESIR



<LI>Poche: 376 pages
<LI>Editeur : 10 X 18 (21 avril 2005)
Collection : Domaine étranger



Présentation de l'éditeur
On est toujours rattrapé par ce que l'on fuit. À San Francisco où l'ont portée ses rêves de modernité et d'ailleurs, Anju sombre après une fausse couche, laissant son mari Sunil impuissant. À Calcutta où elle est restée vivre selon les traditions, sa cousine Sudha subit l'opprobre pour avoir sauvé sa fille Dayita en bravant les interdits. Avec l'énergie du désespoir, la première va entreprendre de sauver la seconde. Mais plutôt que les portes du rêve américain, ce sont celles d'un huis clos étouffant qu'Anju va ouvrir à Sudha et refermer sur Sunil. Car la passion qu'il nourrit depuis toujours pour cette cousine à la beauté envoûtante et qu'il avait enfoui au plus profond de lui va resurgir, faisant voler en éclats le fragile équilibre de leurs vies déracinées. Au rythme des légendes indiennes, Chitra Banerjee Divakaruni raconte le poids de la culture originelle quand elle leste le passé, sa force quand elle gonfle l'avenir.


Il s'agit de la suite de Ma soeur, mon amour.
Après ce premier tome qui se passe en Inde et qui raconte l'enfance de Anju et Sudha. Dans ce tome nous les quittons après leur mariage et le départ de Anju aux états unis avec son Mari et la fuite de Sudha pour sauver son bébé de l'avortement.

Dans le second tome, nous sommes aux étas unis avec Anju, Sunil son mari et Sudha qui vient les rejoindre. Mais la situation bascule complètement. Et la tendre amitié qui soude Anju et Sudha n'est plus aussi forte qu'avant... Quelque chose à changé...

Mon avis:

Je suis moins enthousiate pour ce second volet. Le premier était un véritable coup de coeur mais ici ce n'est pas le cas.
Le style narratif est différent (et j'avais beaucoup aimé le premier) ce qui m'a un peu dérouté. Chaque personnage se livre à une interprétation de la situation, plus celle du narrateur.

Est ce le contexte (les états Unis) qui se prête moins au roman? Le style? (C'est la même traductrice pour les deux romans).

En tout cas, je conseil de lire tout d'abord Ma soeur, Mon amour afin de mieux suivre La liane du désir.

Ma Note:

4/5

sunny</LI>
jenyli
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 40
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Cafrine le Lun 3 Aoû 2009 - 18:14

Mariage arrangé de Chitra Banerjee DIVAKARUNI
Ed. Philippe Picquier - 364p. - 2001

A travers 11 récits, Divakaruni aborde la difficile conciliation de l'Amour et du mariage arrangé, tradition indienne consistant pour les parents indiens à marier leur fille à un époux indien le plus souvent inconnu.
A travers ces nouvelles, force est de constater que la jeune épouse perd le plus souvent ses repères, découvrant cet inconnu avec qui elle partage désormais sa vie. Elle se doit de le suivre où qu'il vive ("Les vêtements", "Trottoirs d'argent, toits d'or"), se doit de se soumettre à sa volonté, ses violences, à ses choix, à sa famille ("L'échographie", "L'histoire de la servante"). L'épouse ne dispose alors que d'une seule aternative : fuir ("Les chauves souris", "La disparition", "L'histoire de la servante").
Rien d'étonnant alors à ce que la jeune femme indienne s'émancipe quitte à rejeter la tradition et ses garants : la famille ("Portes", "Une vie parfaite", "Le mot Amour").
Divakaruni montre finalement que malgré les traits indiens de ces personnages, ses récits ont un portée universelle et que finalement la tradition, n'est qu'un des nombreux obstacles de l'Amour ("Une liaison", "Rendez-vous à Mrinal").

Première oeuvre que je lis de Divakaruni, j'ai découvert une auteure et un livre captivants. Les onze récits sont aussi passionnants les uns que les autres. Moi qui ne suis pas adepte de recueils de nouvelles car je les trouve souvent déséquilibrées dans leurs construction et des chutes pas toujours heureuses, je peux dire que Divakaruni m'a réconciliée avec ce genre. Elle prend en effet le temps de poser son contexte ; que l'on s'attache à ses personnages et de soigner chacun de ses récits. Un style fluide qui traduit sans peine les couleurs chaudes de l'Inde, le désarroi de ces indiennes et ce sans jamais tomber dans le misérabilisme...Magnifique !
Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé "Mariage arrangé" et CB DIVAKARUNI que j'ajoute à ma liste d'auteurs à relire ! Ma note : 5/5 coeur
Cafrine
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  laurier le Lun 3 Aoû 2009 - 19:33

La liane du désir


je vous direz de suite que j'ai aimé ce livre, l'écriture est magnifique, le vocabulaire riche.
au bout du compte on retrouve la femme indienne pleine de modestie, sensuelle discrète mais femme forte malgrés tout

Nous ne sommes pas en Inde mais on s'y tromperai, pas par les lieux mais avec les protagonistes.
On y sent le poids des traditions, de la femme prise en charge par les hommes , mais aussi par les autres femmes de la famille quand il y a un soucis quelquonque(la même chose se retrouve en Afrique)
Les mères (mères, tantes) également pèsent lourds sur les épaules des fillettes et des jeunes filles,
on le resent même sans avoir lu le 1er chapître Ma sœur, mon amour ce qui est mon cas
plus tard ce sera les belles-mères et toujours les mâles .
C'est très fort dans les échanges épistoliers
Voilà pour mon sentiment sur la famille indienne parfois élargie .

pour l'histoire j'ai eu un peu de mal à rester dedans à un moment, je trouvais que ça ressemblait trop à un trio amoureux assez commun finalement.
Puis enfin d'autres personnes s'immiscent dans ce trio et ça change tout.
C'est plus dynamique.
Ce qui m'a plus aussi ce sont les contes, j'adore les contes étrangers, et quand ils servent à dire les choses que l'on tairait sinon, voilà une idée intéressante de la part de l'auteur.
c'est à la fois un drame amoureux et familliale.
coeur coeur coeur 4.5/5

petit extrait du journal (tardif dans l'histoire) de Sunil, le mari d'Anju

"Pour son amant une femme est une bénédiction au-delà de l'imaginable,pour un moine une distraction, pour un moustique, un bon repas " Very Happy
"Comment apprend-on la patience ? très lentement Idea
laurier
laurier

Nombre de messages : 589
Age : 65
Location : Alsace
Date d'inscription : 21/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 11 Aoû 2009 - 0:15

Cette auteure est décidemment l'une des auteurs vedettes du thème. cheers

Pour ma part c'est bel et bien certain que je vais la relire!!!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Cafrine le Lun 17 Aoû 2009 - 7:58

Balades indiennes - Éditions France Loisirs - 173 pages

Je n'ai pas relu les 2 nouvelles de CB DIVAKARUNI puisqu'elles sont extraites d'un de ses recueils "Mariage arrangé" que j'ai lu récemment.

"A flot" de Anita NAIR :
Mes impressions étaient donc les bonnes... J'ai lu toute cette nouvelle en me disant qu'il me manquait des éléments d'infos...grâce à Jenyli je sais maintenant que c'est un extrait d'un roman... Peut-on alors parler de nouvelle ???
Bon j'ai quand même bien aimé suivre Prabha Devi dans son reconquête de soi.

"En sandwich !" de Bulbul SHARMA :
Je vais être franche, je n'ai pas accroché. Déjà la cuisine n'est pas un thème qui fait spécialement recette chez moi (Smile). Plus sérieusement, si on trouve là un énième épisode des querelles de belle-mère/belle fille, j'avoue que la nouvelle proposée est pas spécialement bien travaillée et les recettes arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe (mais elle sortent d'où ? pourquoi celles-là ? Shocked ).

Ma note générale pour le recueil : 3/5 (grâce à CB DIVAKARUNI sinon j'aurais mis 2.5/5)
Cafrine
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Cafrine le Ven 28 Aoû 2009 - 13:50

[justify]La reine des rêves de C.B. DIVAKARUNI

Editions Philippe Picquier - 2006 - 340 p.

Rakhi, une indienne née et vivant aux Etats-Unis mène de front sa carrière d'artiste peintre et de gérante de salon de thé avec son amie-associée Belle ; sa vie de femme avec sa fille Jona ; sa vie d'épouse ou plutôt d'ex-épouse que les moindres faits et gestes de son ancien petit ami perturbe ; sa vie de fille essayant de briser le silence dans lequel se murent depuis des années son père et sa mère. Cette dernière, qui est une interprète des rêves fascine particulièrement Rakhi par le mystère qu'elle crée autour de son passé en Inde et de son activité.
Le bouleversement de l'existence de Rakhi va permettre à la jeune femme de porter un regard différent sur ceux qui l'entourent et sur elle-même.

Moi qui pensais découvrir une histoire façon "Ghost Whisperer" indien, je me suis trompée. Ce roman traite vraiment des relations que l'on tisse tout un chacun avec nos proches, notre quotidien. L'amour, la famille, les racinessont ici les thèmes centraux. C'est également un histoire initiatique puisque le lecteur suit un personnage à travers des épreuves de la vie qui vont faire "mûrir" celui-ci. Rakhi bornée, puérile parfois, rancunière finit par devenir une adulte à l'écoute des autres capable de pardon et d'insatisfaction.
En refermant ce roman, j'ai eu le sentiment que l'auteur voulait redorer le blason de la confiance en soi et aux autres (peut-être est-ce en lien avec le 11 septembre évoqué dans l'ouvrage). J'ai une fois de plus été portée par cet art de conter, ces personnages attachants. La seule ombre au tableau peut-être : les chapitres alternant la vie de Rakhi et le journal de sa mère finissent par faire perdre un peu le fil quant à la reconstitution du passé maternel.

Ma note : 4/5.

Citations :
"Les malheurs arrivent pour que nous comprenions que les autres font attention à nous".

"Il y aura toujours des mystères concernant les gens qui me tiennent à coeur [...] Ca n'a pas d'importance. L'amour s'est frayé un chemin le long d'autres voies".
[justify]

_________________
Je lis :
Je suis une légende - Richard MATHESON
Cafrine
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Ladybug le Dim 30 Aoû 2009 - 15:06




Ma soeur, mon amour
Editions 10/18 Domaine étranger - 351 pages
Sudha et Anju, deux cousines élevées comme des soeurs dans la maison familiale de Calcutta, sont inséparables. L'une est belle, l'autre pas ; l'une est patiente et douce tandis que l'autre n'est que révolte et scepticisme. [...]
Sous le regard de leurs trois "mères" leur amitié va être confrontée aux épreuves du mariage forcé et au poids d'un lourd secret.[...]

C'est un très beau roman avec des personnages attachants. J'ai aimé la construction à deux voix qui est bien maîtrisée, on a un point de vue différent et partiel à chaque chapitre. Le lecteur parvient ainsi, à avoir une vue d'ensemble.
J'ai aimé la complicité de ces deux inséparables cousines. On les accompagne de leur enfance à l'âge adulte. On est témoin de leur capacité de dévouement, de leur révolte, de leur résignation, du renoncement qui fera obéir aux normes morales afin ne pas blesser leurs proches. On assistera également aux limites du sacrifice même pour une personne docile. Ce roman traite de thèmes propres à l'Inde mais il traite également de sentiments universels, comme la culpabilité, la jalousie. Une jalousie ayant pour origine une rivalité qui va contribuer à les éloigner et qui est vécue en secret, jamais révélée, par fierté et pour protéger l'autre.
Ma note : 4/5

_________________
Je lis

Ladybug
Ladybug

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  odilette84 le Sam 12 Sep 2009 - 12:45

la maitresse des épices

je ne reprendrai pas le résumé

après un début prometteur, une magie envoutante, une atmosphère parfumée et mystérieuse, un don de soi attachant, je me suis peu à peu détachée de ce roman, allant de déception en déception...
un style désordonné et peu clair parfois, une histoire d'amour peu convaincante, une fin décevante ...à mon goût.
j'ai sauté des passages trop longs.
Ce qui m'a le plus intéressée est le choc des deux cultures l'américaine et l'indienne, la moderne et la traditionaliste, et l'aspect magique et culinaire des épices .
Pour le reste, je ne suis pas convaincue
ma note 2,5/5

_________________
résister c'est exister

odilette84
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Chantal le Sam 12 Sep 2009 - 14:09

Odilette, je rejoins totalement ton avis.
J'ai lu ce livre bien avant le thème "Inde" et il m'avait fortement déçue, tellement que je n'avais pas eu envie d'en faire une critique. (Je lui aurais certainement mis encore moins que 2,5)
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2422
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chitra Banerjee DIVAKARUNI (Inde/Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum