Anne-Marie SICOTTE (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anne-Marie SICOTTE (Canada/Québec)

Message  Lacazavent le Mar 16 Déc 2008 - 21:32

De : ¤¤Priv餤 Envoyé : 09/07/2008 18:56
Les accoucheuses - Tome 1. La fierté et Tome 2. La révolte


Série sur l'histoire des sage-femmes au Québec dans les années 1850...

Flavie est une jeune femme déterminée et sûre d'elle.... Élevée de façon libérale, elle entreprends sa vie selon des valeurs bien différentes de la société dans laquelle elle évolue... La religion et la soumission à un époux étant bien loin de ce qu'elle recherche dans la vie, elle entreprendra son métier de sage-femme avant d'avoir elle-même enfanté... ce qui était très mal vu à l'époque !!
Appuyée, formée et accompagnée par sa mère, elle-même une maîtresse sage-femme des plus reconnues, Flavie vivra de belles réussites dans son métier. Toujours à la recherche d'une meilleure reconnaissance de ses compétences et de ses connaissances, elle continuera de vouloir défoncer les portes de l'instruction.

Plus tard, amoureuse et épouse, elle devra prendre de déchirantes décisions.

***
Mon opinion : Je ne peux pas dire que j'ai détesté ce livre, mais j'avoue qu'il ne me rejoint pas à 100%. L'héroïne étant très loin de ma réalité, j'ai eu beaucoup de difficultés à m'y attacher... Flavie est à la recherche d'une réussite professionnelle coûte que coûte... et elle n'a pas peur de franchir tous les interdits pour y parvenir... peu importe l'opinion publique... J'ai trouvé qu'à certains moments, sa quête était perdue d'avance et qu'elle s'acharnait plus qu'autre chose... Moi je suis plutôt partisane de la philosophie qu'il faut apprendre à apprécier ce qu'on a... surtout au risque de tout perdre !! Mais j'ai conscience aussi que ce sont des femmes comme elle qui ont fait avancer les choses au Québec...

De plus, j'ai trouvé certains chapitres plus ou moins intéressants. Je comprends qu'il est important de comprendre la société où l'histoire se situe pour bien comprendre la façon d'agir des personnages, mais bon... parfois, trop, c'est comme pas assez !!! La politique, la religion, l'économie sont loin de me passionner... J'ai tout de même aimé en apprendre davantage sur la place de la femme dans la société de l'époque... ça permet d'apprécier notre société actuelle... Si ces féministes ne s'étaient pas soulevées, nous n'en serions sûrement pas là aujourd'hui... et ça, je le conçois très bien !!

Après réflexion, j'ai tout de même bien aimé le livre... même si certaines situations, événements, chapitres étaient moins passionnants, l'histoire est bien racontée et bien complète. J'aimerais qu'il y ai une suite car j'avoue que la fin m'a laissé sur ma faim... Je n'ai pas du tout aimé le geste posé à la fin du 2e tome par Flavie et je ne le comprends toujours pas... Peut-être qu'avec une suite, ça me permettrait de faire la paix avec ce choix...

Sur ce, je termine en disant que mon opinion en vaut bien une autre et si vous choisissez de lire ce livre, j'aimerais bien connaître la vôtre... ça me permettra peut-être de voir les choses autrement... Je ne suis pas "définitive" dans mes opinions et j'aime toujours voir ce que d'autres en pensent...

3.5/5
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les accoucheuses - tome 1 : La ferté - 4/5

Message  zeta le Sam 26 Sep 2009 - 13:08

Léonie vit à Montréal avec sa famille : ses deux filles Flavie et Cécile, son fils Laurent et son mari Simon. Léonie est accoucheuse, réputée et fiable, sa renommée s'étend, grandissante, dans la ville où elle exerce son métier. Léonie s'est aperçue, depuis longtemps, de la disparité des traitements en fonction de la situation sociale de ses patientes, elle sait que dans les quartiers pauvres les femmes ont moins de chance d'avoir un accouchement réussi, que la mortalité des parturientes est fonction de leur richesse. Elle voudrait former d'autres femmes au métier qu'elle pratique avec passion. Elle commencera par sa fille aînée Flavie, qui, à 16 ans, s'intéresse déjà beaucoup à la profession de sa mère. Léonie aidée par une amie plus fortunée qu'elle va pouvoir développer un autre projet qui lui tient à coeur : recueillir au sein d'un refuge des futurs mères célibataires, pauvres et esseulées, et montrer aux jeunes étudiants médecins que la médicalisation à outrance des mises au monde sont parfois plus dangereuses que les méthodes ancestrales bien appliquées par ses femmes que l'on appelle les accoucheuses. Celles qu'elle formera dans son école pourront mettre en oeuvre ces mêmes méthodes dans les meilleures conditions.
Flavie avec toute sa fougue et son enthousiasme va suivre la voie tracée par sa mère, et seule la réalisation de sa vie amoureuse pourra par moment la distraire en apparence de la tâche qu'elle s'est choisie.

C'est un joli roman, à l'écriture simple. Ce volume comprend 780 pages et il détaille avec précision beaucoup d'événements importants pour le Québec du 19e siècle. Anne-Marie Sicotte explique bien toutes les entraves qui tiennent les femmes dans la dépendance affective, dans la misère intellectuelle, dans un rôle subalterne. Les énoncés pseudo scientifiques émis par les médecins de l'époque établissant pourquoi la femme est faite pour obéir à l'homme et pour lui être inférieure, rapportés par elle, sont à la fois savoureux et consternants de bêtise .....
Il me semble, malgré tout, que certains événements souffrent un peu de superficialité : tout est à la fois trop facile et trop compliqué pour cette famille où tous partagent la même élévation morale, la même liberté de penser à une époque (1845) où elle ne devait pas être si commune.....
Flavie prend le pas sur sa mère dans le cours du récit, c'est une jeune femme courageuse et opiniâtre .... un personnage lumineux, mais j'ai parfois regretté que sa vie amoureuse et son cheminement vers le bonheur soit empreint de romantisme un peu culcul la praline !!! Anne-Marie Sicotte s'égare un peu trop abondamment dans les descriptions de l'éveil des sens et des sentiments de la jeune fille à mon goût (peut-être parce que je ne suis plus du tout concernée par cet éveil là ). Mais c'est le seul petit reproche que je fais à ce beau et gros volume qui m'a été offert par ma copine Sirocco, je l'en remercie encore vivement.
Le métier de sage-femme est le plus beau qui soit et je suis bien contente de l'avoir découvert au travers de ce roman qui met en scène, en plus, le Québec où nos amies rates sont nombreuses.

Voilà Lacazavent, je suis la première à le commenter depuis ta critique, j'espère que mon avis ne te semble pas trop loin du tien.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne-Marie SICOTTE (Canada/Québec)

Message  Lacazavent le Mer 29 Oct 2014 - 17:59

Bien, bien après la bataille !  Rolling Eyes
Ce n'est pas mon avis Zeta,  j'avais simplement transféré le message lors du déménagement du forum. C'est un message de "¤¤Priv餤 ".
J' étais venue voir ce qu'en avait dit les rats, il me tente bien ce bouquin, affaire à suivre. Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

les accoucheuses - tome 2 La révolte - tome 3 La déroute - pocket - 3/5

Message  zeta le Dim 28 Déc 2014 - 10:03

Suite et fin de la saga canadienne. 
Je ne peux pas dire que c'est mauvais, mais je n'ai pas non plus adoré cette histoire dans sa globalité. C'est dégoulinant de bons sentiments. Même si les héroïnes principales Léonie et Flavie ne sont pas parfaites, puisque soumises à de nombreuses tentations, il y a chez elles un côté héroïnes accomplies, droites pures, intègres qui me laisse de marbre. Les méchants de l'histoire étant également assez stéréotypés.
Cela se passe en 1853 et on a du mal à croire que dans le Canada de cette époque, avec la toute puissance du clergé qui est d'ailleurs évoqué dans ces romans, des femmes aussi libérées puissent exister. Je crois que l'émancipation de la femme a mis plus de temps, et est venue moins brusquement. Les mentalités et les société évoluent sur plusieurs générations. Certaines femmes posent une pierre sur ce mur là, au fil du temps, mais son élévation est plus progressive que AM Sicotte ne nous le raconte (aucune ne réussit à monter le mur à elle toute seule), il me semble.
Il y a dans ces deux volumes des retournements de situation qui ne sonnent pas bien. A l'image des séries américaines qui durant trop longtemps montrent les héros changer de personnalité profonde continuellement, pour relancer l'intrigue. Ainsi Flavie, très bien mariée, avec un homme compréhensif et progressiste, ne pouvant pas être heureuse et popotte toute l'histoire (ce serait peut-être trop "platte"), l'auteure a soudainement rendu le mari en question autoritaire, directif et rétrograde .... poussant sa femme à le quitter.
La prose tout aussi dégoulinante de l'auteur lorsqu'elle aborde les relations charnelles m'a fait bien souvent sourire .... c'est très "rose bonbon" avec la petite touche de gauloiserie (devrais-je dire plutôt de québequerie) amusante dans les propos.
Si on aime les saga canadiennes, genre Marie Laberge, je pense que ces trois volumes très épais (à signaler aussi quelques longueurs) peuvent plaire.
Ils ne m'ont pas emballée mais je les ai lu malgré tout sans déplaisir, trouvant juste par moment le temps un peu long en compagne des accoucheuses de leurs nombreux parents et non moins nombreux amis.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anne-Marie SICOTTE (Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum