Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Aki SHIMAZAKI (Japon)

Message  cecile le Ven 16 Oct 2009 - 16:19

Mitsuba
Actes Sud
155 pages
2006


Quand la compagnie d'import-export Goshima de Tokyo se propose d'affecter Takashi Aoki à sa succursale de Paris, ce jeune employé prometteur se trouve à un point tournant de sa vie puisqu'il vient de rencontrer enfin la femme avec qui il souhaite fonder une famille, Yûko Tanase. Mais il sait aussi que les lois silencieuses et impitoyables de sa société, à l'intransigeance impériale, peuvent écraser d'un doigt les relations humaines des êtres qui ne font pas partie des puissants. Qu'adviendra-t-il alors de la promesse des amoureux, faite au café Mitsuba ?

Ce livre reflète bien le système de compétivité qui est de mise au Japon, où le travail passe avant les sentiments, et Takashi et Yuko vont en être les victimes. Comment imaginer qu'au vingtième siècle l'on puisse dans un pays aussi moderne que le Japon, toujours à l'avant garde en ce qui concerne les nouvelles technologies, être aussi passéiste quant il s'agit du droit des hommes et des femmes ? D'autant que dans ce cas précis, celà n'émane pas d'une décision parentale, mais d'une entreprise ! Et bien oui ceci est possible et c'est tout le drame du roman. Tashaki et Yuko seront sacrifiés pour les intérêts de leur société. Une histoire qui aura néanmoins une fin inattendue et qui montre que finalement il y a une certaine justice en ce bas monde ! Très passionnant ce petit roman, je suis ravie de l'avoir connu gràce au forum.

Note : 5/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  lalyre le Dim 28 Fév 2010 - 11:59



Hotaru Le poids des secrets T.V

Aki Shimazaki

Babel 2009

132 P.

Tsubaki est étudiante universitaire à Tokio ,elle vient passer les week-end et les vacances chez ses parents qui s'occupent de la grand-mère âgée qui a des hallucinations ,lors de ses séjours Tsubaki aime tenir compagnie à la vieille dame grabataire ,qui a des visions de lucioles et de personnes disparues depuis longtemps, mais qui ont fait partie de sa vie .Un jour elle se confie à sa petite-fille car depuis des années ,elle porte un lourd secret.Elle lui parle de la liaison avec un certain monsieur Horbe qui serait son véritable grand- père ,dont elle eu un enfant nommé Yukio,qui est le père de Tsubaki ,ce fut une sorte d'adultère car elle était déja mariée avec celui que Tsubaki appelait grand-père.Elle déclare avoir assisté à l'empoisonnement de monsieur Horbe ,elle a beaucoup de remords d'avoir tromper son mari qui était un homme bon et généreux ,pour qui, elle éprouvait de la tendresse ,mais elle me paraît excusable ,vu les conditions dans lesquelles cela se passait.Il y a eu la bombe de Nagasaki qui a effacé le secret et qui a permis à la famille de vivre une vie normale .Ce monsieur Horbe s'est marié ,a eu une fille qu'il a nommée Yukiko,ces enfants jouaient souvent ensemble sans savoir qu'ils étaient demi "frère et soeur .Elle raconte ce qu'elle a ressenti lorsqu'elle apprit que monsieur Horbe était responsable de l'exil de son mari en Manchourie ,ce qui va la dégager de l'emprise de cet homme ,qui lui, s'est ainsi débarrassé de son rival.



Une très belle série que cette pentalogie dont deux tomes sont encore à paraître chez Babel.On lit ces petits livres comme un conte,mais chaque fois réaliste ,surtout dans celui-çi puisqu'on retrouve la bombe de Nagasaki qui est l'un des thèmes ainsi que les amours interdites ,la naïveté des jeunes filles face à certains hommes sans scrupules ,les conditions de vie très dures.Un petit livre,un beau style ,une belle narration =un coup de coeur 5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4611
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  dodie le Dim 28 Fév 2010 - 14:07

Toutes ces belles critiques me donnent envie de découvrir cet auteur!
dodie
dodie

Nombre de messages : 4936
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  nauticus45 le Dim 28 Fév 2010 - 14:29

C'est vrai que vos critiques sont vraiment tentantes!
nauticus45
nauticus45

Nombre de messages : 1784
Age : 42
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  titine_506 le Dim 28 Fév 2010 - 15:42

J'ajoute cet série à ma LAL, j'ai hâte de les découvrir!!!

titine_506

Nombre de messages : 76
Age : 31
Location : Gironde
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  anna44 le Lun 11 Oct 2010 - 9:24

Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki



Présentation de l'éditeur : Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d'abord à Tokyo puis à Nagasaki. Elle reconstitue le puzzle d'une vie familiale marquée par les mensonges d'un père qui l'ont poussée à commettre un meurtre.
Obéissant à une mécanique implacable qui mêle vie et Histoire, ce court premier roman marie le lourd parfum des camélias (tsubaki) à celui du cyanure. Sans céder au cynisme et avec un soupçon de bouddhisme, il rappelle douloureusement que nul n'échappe à son destin.

Commentaire : Ces secrets de famille dont Aki Shimazaki nous rend témoins sont délivrés avec une belle dose de délicatesse, de sincérité et d'émotion.
Ce contexte difficile de la 2de Guerre Mondiale et des attaques à la bombe atomique rendent les révélations particulièrement intenses.
Les réactions de la fille et du petit-fils de Yukiko à ces révélations apportent de la fraîcheur au récit et un certain réalisme. Les émotions ressenties par la fille de Yukiko sont particulièrement touchantes.

Cependant, bien qu'ayant apprécié la lecture de ce récit, grâce notamment au style délicat de Shimazaki, le coup de coeur n'a pas été au rendez-vous car je ne me suis pas sentie proche des personnages.

Ma note : 4.25/5
anna44
anna44

Nombre de messages : 1634
Age : 37
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  s-lewerentz le Mar 12 Oct 2010 - 6:21

Je suis aussi en train de lire cette série de romans et j'adore !
s-lewerentz
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  géromino le Ven 28 Jan 2011 - 14:30

"Hotaru" Babel 133 pages

C'est le 5è et dernier tome de la série "Le poids des secrets"


Non-dits et mensonges forgent cette famille japonaise sur près d'un siècle. Ici, Tsubaki apprend de sa grand-mère Mariko le poignant secret de sa vie; secret qu'elle a toujours caché à son mari...

J'ai retrouvé avec plaisir l'histoire de cette famille, façonnée dans les dramatiques soubresauts historiques et dans l'ombre de secrets inavouables, ces derniers représentant l'âme de la pentalogie. Mais pour être franc, j'ai trouver que l'attrait des premiers livres s'essouffle un peu, dans le sens où c'est toujours la même tragédie qui est relatée et donc que l'histoire est connue. Disons que je n'ai pas eu l'impression de découvrir des choses vraiment neuves par rapport aux autres tomes, seulement un éclairage différent qui apporte un peu plus de profondeur à l'histoire et lève le voile final sur l'ensemble de l'oeuvre. Pas de réel coup de coeur donc, comme les précédents m'avaient apporté, mais, je me répète, un plaisir de retrouver ces personnages attachants, toujours sereins quoiqu'il advienne (culture japonaise, sans doute); avec des mots très simples qui savent parfaitement retranscrire les émotions. Si j'avais un regret à exprimer, ce serait sans doute la brièveté de chaque volume: ça se lit très (trop) vite, alors qu'on aurait aimé que l'auteure s'attarde un peu plus sur ses personnages; mais bon, c'est quand même très bien. (je l'ai déjà dis?... Ah, bon...).

Note: 4/5
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  DM29 le Dim 11 Sep 2011 - 11:50

Tsubaki

J'ai pris ce livre suite aux bonnes notes que les rats avaient mis à ce livre, mais quelle déception pour ma part. Je l'ai lu en regardant d'un œil, en ayant hâte de le finir pour passer à autre chose. Je suis passée à côté, vraiment, le style est froid, les personnages peu sympathiques, excepté Yukio, l'histoire est banal, tout va trop vite. Je n'ai toujours pas compris l'engouement des rats pour ce tome 1. Du coup j'ai acheté le 2e tome , en me disant qu'il serait peut être mieux, a voir donc ...

note 1/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Nathalire le Dim 6 Mai 2012 - 11:55

Tsubaki Le poids des secrets t.1

Que de belles critiques sur ce roman!

Au salon du livre beaucoup de roman japonais étaient mis en avant et des libraires m'ont conseillé notamment cette auteure, et quelle belle surprise!
Pour ma part j'ai adoré. C'est un roman très fin, qui nous plonge dans la catastrophe nucléaire de Nagasaki de l'intérieur, je n'avais jamais rien lu là-dessus et ça m'a chamboulé. L’intrigue n'est pas centré sur les bombes et la guerre, mais bel et bien sur l'histoire de famille de Yukio et surtout la grande histoire d'amour qu'à vécu sa mère.
Superbe, j'attends la suite avec impatience pour me prononcer sur le coup de coeur. Note: 4,75/5
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  dodie le Mar 8 Mai 2012 - 10:27

Tonbo

Le narrateur de ce court roman, Nabu dirige un "juku", un établissement de cours privé, dans la banlieue de Tokyo. Sa vie semble équilibrée et sereine entre sa femme et ses enfants d'une part et son activité professionnelle d'autre part, jusqu'au jour où il reçoit un message d'un homme lié à un épisode douloureux de son passé: le suicide de son père.

Quel petit bijou de la littérature japonaise! J'ai été littéralement emporté par l'écriture très poétique de Aki Shimazaki. Tout y est décrit avec beaucoup de délicatesse.Le narrateur nous dépeint sa vie quotidienne avec des détails qui peuvent sembler anodins mais donnent une toile de fond au récit.
Comme il semble être courant dans la littérature japonaise ( je suis encore novice en la matière), les sentiments sont exprimés avec beaucoup de retenue et de pudeur.
Ce roman est un roman sur le souvenir bien sûr mais aussi sur la loyauté, l'honneur qu'il faut savoir garder, sur la peur de l'autre qui peut amener à commettre des erreurs, le rejet de ceux qui semblent différents.
Un pur trésor!
Ma note 5/5
dodie
dodie

Nombre de messages : 4936
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Lyreek le Dim 13 Mai 2012 - 17:35


Le poids des secrets tome I : Tsubaki
Babel - 114 pages

Je ne referai pas de résumé, il y en a déjà plein...

J'ai lu avec beaucoup de plaisir ce petit roman tout en finesse et en délicatesse. On y découvre des secrets de famille, la vie des japonais pendant la seconde guerre mondiale et les retombées des bombes atomiques.
Dommage que ce soit si court, à peine le temps de faire la connaissance des personnages qu'on doit les quitter. Il va falloir que je lise les tomes suivants!

4/5

_________________
Lecture en cours : Dewey de Vicki Myron

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
Lyreek
Lyreek

Nombre de messages : 2470
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Bernard le Dim 27 Mai 2012 - 14:55

Merci de ces critiques.

Suis pas trop tenté.

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Réaliste-romantique le Mar 5 Juin 2012 - 1:06

Mitsuba
2006

Un jeune cadre japonais tombe amoureux au moment où il va être muté à Paris. Son amoureuse, francophile, est prête à le suivre, mais le monde des affaires japonais et ses codes rigides peut tout broyer.

Intéressant récit sur la vie des travailleurs et des relations hommes-femmes dans les années 1980. Le style est simple mais captivant, on dévore le livre.

4,5/5

le réaliste-romantique

PS Est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux rajouter Québec dans le sujet de la discussion? Elle a émigré au Canada depuis plus de 30 ans et écrit toujours en français.
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  petitepom le Mar 5 Juin 2012 - 4:21

Tsubaki-Aki Shimazaki

C’est le premier tome d’une série de 5, des livres d’une centaine de pages, vite lus mais aussi très riches. On découvre les secrets de famille et comme toujours cela a amené des souffrances, de plus dans celui-ci il est lié à la période si dure de Nagasaki.

Alors que sa mère vient de mourir, Sa fille, la narratrice découvre qu’elle a un oncle ; sa mère a un demi frère ; cette découverte nous ramène quelque jours avant le largage de la bombe atomique, une histoire d’amour au milieu de la guerre et un drame effacé par la bombe.

Hamaguri-Aki Shimazaki

Dans ce tome, nous connaissons l’histoire de Yukio, il restera amoureux de cette petite fille rencontrée dans un Parc alors que sa maman rencontre ce Monsieur. Il ne découvrira la vérité que 50 après que la bombe soit tombée.

Nous revoyons son enfance puis son déménagement à Nagasaki une fois sa mère remariée, nous apprenons un petit peu plus sur son père d’adoption et ce qu’il a vécu le jour de l’explosion.

La même histoire d’amour sème des tourments dans la vie de Yukio comme elle en a apporté à Yukiko.

Tsubame-Aki Shimazaki

Ce petit livre nous dévoile le secret de Mariko, la mère de Yukio et met en avant les difficultés des Coréen venus se réfugier au Japon. Mariko va passer sa vie à mentir sur ses origines pour le bien de son enfant et petits enfants .

Depuis la disparition de son oncle et sa mère, elle a gardé le journal de cette dernière, mais ne comprenant pas le Coréen, elle n’en a jamais connu le contenu ; grâce à une rencontre avec une Coréenne, elle va connaître ce qu’il est écrit et apprendra qui est son père.

Wasurenagusa-Aki Shimazaki

Kenji Takashi est l’héritier d’un famille noble, c’est parents compte sur lui pour qu’il assure une descendante. Mais Kenji est stérile, ses parents ne veulent pas l’entendre et veulent gérer sa vie.

Sa rencontre avec Mariko va le délivrer de sa famille, il a à présent une femme et un enfant, m^me s’il n’est pas de lui, le principal est que son entourage ne la savent pas.

Alors que Mariko est d’origine Coréen, Kenji va à son tour connaître ses origines ; derrière les apparences et les traditions que défendent ses parents, se cache là encore un secret.

Hotaru- Aki Shimazaki

Nous revenons sur l’histoire d’amour de Mariko et le père de Yukio, on apprend que cela n’est pas si innocent que cela, Mariko fait part de ses tourments à sa petite fille.

Mr Horibe est un grossier personnage, je l’avais déjà ressenti lors du premier tome, cela conforte mon opinion, Mariko était une femme jeune et naïf et Mr Horibe , un profiteur qui mérite ce qu’il a eu.

Ce petit livre clôture cette série, il y a beaucoup de poésie dans ces lectures, les fleurs, les oiseaux et les lucioles viennent imager cette histoire d’amour secrète, dans une période de trouble qu’est la guerre.
petitepom
petitepom

Nombre de messages : 266
Age : 53
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Nathalire le Dim 17 Juin 2012 - 9:08

Le poids des secrets:
- Tsubaki (Camélia)
- Hamaguri (Palourde japonaise)
- Tsubame (Hirondelle)
- Wasurenagusa (Myosotis)
- Hotaru (Luciole)

Très bons résumés de Petitepom ci-dessus.

Cette série de petits romans a été une source de bonheur de lecture pour moi. Je les ai dégusté avec un énorme plaisir et je vous conseille cette plongée dans les histoires de familles japonaises.

Pour celles et ceux qui aimeraient en savoir plus sur Aki Shimazaki, j'ai trouvé un article très intéressant tiré de la revue Nuit Blanche (suivre le lien puis télécharger, à gauche, "texte intégral PDF":

http://id.erudit.org/iderudit/19891ac

J'ai été surprise d'y apprendre que Aki Shimazaki a été fortement inspirée par Agota Kristof et sa trilogie du grand cahier! Je suis toujours très impressionnée par ces "hasards" de lecture qui font qu'un lien existe souvent entre mes lectures successives... Etant donné que j'ai découvert Le Grand Cahier via le LV de Rose il y a peu de temps (et que j'ai adoré), je me sens très proche de Aki Shimazaki et de sa série Le poids des secrets qui m'a énormément touché et que j'ai personnellement trouvé très haletante.

Il faut bien situer les personnages et il vaut mieux les lire à la suite à mon avis. Les rappels d'un livre à l'autre sont plutôt bienvenus étant donné qu'il n'est pas toujours évident de se rappeler de tous les détails de la vie de chaque personnage. L’entremêlement des histoires est vraiment réalisée avec brio et sans hésiter je mets un énorme 5/5 coeur
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Réaliste-romantique le Dim 1 Juil 2012 - 19:28

Tsubaki

Au seuil de la mort, une japonaise, survivante de la bombe de Nagasaki, ose enfin parler de ses souvenirs de la guerre à son petit-fils et sa fille. Mais cette dernière, après le décès, se voit confier la mission de retrouver le demi-frère dont elle ignorait même l‘existence. Grâce à une longue lettre, elle découvre la vie de sa mère avant et après l’explosion.

Intéressant court récit qui permet d’aborder l’horreur de la bombe atomique de Nagasaki. Shimazaki garde le flou sur nombre de détails, ce qui donne une allure onirique à son récit, bien que l’on fini par deviner quelques repères, par exemple que la narratrice habite probablement Montréal. Toutefois, ceci contraste avec les dialogues et les explications de l’intriguent qui m’apparaissent beaucoup trop clairs et crus. Certains personnages se font plutôt facilement des révélations de lourds secrets, et ce dans une société discrète comme le Japon, au milieu du siècle, parfois entre parent et enfant. Je n’ai pas trouvé ça très crédible, d’autant plus que, tel que discuté plus haut, le livre présente, sur d’autres plans, une certaine retenu.

4/5

le réaliste-romantique
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Réaliste-romantique le Jeu 12 Juil 2012 - 0:33

Hamaguri

Suite ou autre volet de Tsubaki du même auteur, le lecteur suit maintenant la vie de Yukio, amour impossible de la grand-mère du livre Tsubaki. Yukio, fils sans père connu, subit le rejet et les quolibets de tous les voisins. Enfant solitaire, il rencontre et s’éprend de Yukiko.

Lecture agréable, mais sans surprise, car on relit la même histoire que dans l’autre livre. Je n’ai pas trouvé que l’autre perspective ajoutait beaucoup.

3,5/5

le réaliste-romantique
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Ladybug le Dim 15 Juil 2012 - 8:55

LE POIDS DE SECRETS
(Babel - Actes Sud)

Tome 1 - Tsubaki - 115 pages
Tome 2 - Hamaguri - 112 pages
Tome 3 - Tsubame - 116 pages
Tome 4 - Wasurenagusa - 122 pages
Tome 5 - Hotaru - 132 pages


Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, à Tokyo, puis à Nagasaki.
Ainsi commence Le poids des secrets, véritable puzzle de la vie de deux familles. Chaque tome fait environ 100 pages, c'est la même histoire qui est racontée et complétée à chaque tome grâce aux principaux acteurs qui se confient tout à tour.

En arrière-plan de cette histoire familiale, les heures sombres du Japon, avec la guerre et la bombe atomique. Le roman aborde également des thèmes tels que l'exclusion, le déracinement, les discriminations dont sont victimes les Coréens, la société japonaise et ses préjugés.

J'ai complètement été séduite par ce roman raconté sur le ton d'une confidence, c'est un voyage au coeur de l'intimité. On vit l'histoire sous un angle différent à chaque tome, la vision partielle des évènements se complète au fur et à mesure, j'ai trouvé que Aki Shimazaki maitrisait vraiment bien ce procédé.

Ma note : 4.5/5

_________________
Je lis

Ladybug
Ladybug

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Réaliste-romantique le Dim 15 Juil 2012 - 15:09

Tsubame

Dans ce récit, l’on suit la mère de Yukio. Orpheline survivante du terrible tremblement de terre de 1923 qui fit plus de 140 000 morts, elle a toujours caché ses origines coréennes. Persécutés jusqu’à la guerre, les Coréens sont ensuite toujours victime de discrimination. Elle ne sait comment réconcilier le respect de ses racines et l’effet perturbant que cette vérité pourrait avoir sur la vie et la carrière de ses enfants et petits enfants.

J’ai bien aimé ce tome de la série, car il touche une période historique et un élément social différent : le tremblement de 1923 et la persécution des immigrants coréens. J’ai toutefois moins aimé que le récit soit, à certains moments, trop didactique, avec des dialogues qui sonnent un peu artificiels, car ils doivent bien expliquer la situation historique et actuelle. Mais c’est néanmoins une bonne lecture intéressante.

4/5

le réaliste-romantique
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  noemiejardine le Sam 21 Juil 2012 - 13:40

le poids des secrets

Tome 1 - Tsubaki - 115 pages
Tome 2 - Hamaguri - 112 pages
Tome 3 - Tsubame - 116 pages
Tome 4 - Wasurenagusa - 122 pages
Tome 5 - Hotaru - 132 pages


Merci les razerates, ai vraiment apprécié cette série de récits!
comme les enfants prfois on goûte la répétition!
en sus, ne connaissais rien du tremblement de terre de 1923...

dans l'ensemble:
4/5
noemiejardine
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  noemiejardine le Dim 22 Juil 2012 - 8:18

Tonbo



Présentation de l'éditeur:
Nobu a fondé en 1981 un juku, établissement de cours privés spécialisé
dans la préparation des examens. Six ans plus tard, avec la visite
inattendue d’un homme qui réveille le souvenir du suicide de son père,
il apprend une tout autre histoire que celle qui a assombri sa jeunesse.
Professeur respecté, injustement accusé d’avoir provoqué la mort d’un
élève rebelle, le père de Nobu avait vu son destin littéralement pris
dans les mailles inextricables d’une rivalité d’étudiants. Mais le drame
d’alors prend aujourd’hui une tournure imprévue. Après le remarquable
succès public de son cycle Le Poids des secrets, récompensé au Canada
par plusieurs prix littéraires, Aki Shimazaki construit un nouveau
projet romanesque à multiples facettes : chaque titre de la série
composée pour l’instant de Mitsuba, Zakuro et Tonbo peut se lire
indépendamment, mais ensemble ils éclairent dans toute leur complexité
des secrets familiaux imbriqués dans la cruelle réalité du monde
professionnel et de l’Histoire japonaise. Dépouillée, aussi précise
qu’économe, la plume d’Aki Shimazaki n’en est pas froide pour autant :
son art de la litote suscite une empathie remarquable et crée un
suspense psychologique tout à fait fascinant.

on retrouve les thème chers à Shimazaki: les enfants englués dans les histoires de leurs parents, voire de leurs grands-parents.
Pour survivre normalement ils doivent faire en sorte que leur passé reste caché.
Dans le poids des secrets, c'est l'origine coréenne qu'il faut nier, ou le fait d'avoir été maîtresse ou amante d'un homme déjà mariée, fille-mère ou femme bafouée,
ici c'est le suicide du père et sa réputation d'enseignant mise à mal par une fausse accusation de maltraitance.
l'importance du qu'en dira-t-on, c'est fou ce qu'il est prégnant dans la vie japonaise, si on tait tant de choses, c'est par peur de ce que les voisins, donc le village, le quartier, etc...va bien pouvoir penser de vous.

Ayant une belle-fille mi-japonaise, constate que ce goût du secret, du caché, est quelque chose de très profond dans la culture nippone:
la plupart des sujets sont quasi "tabous", ce qui rend la vie commune très compliquée...les questions sont malvenues, jugées probablement impolies,
on ne peut qu'effleurer le superficiel de l'existence, en tous les cas c'est le sentiment que cela me laisse, le paraître est ce qui importe le plus et il faut être comme les autres, rien ne doit vous en distinguer
ni vos goûts musicaux, ni votre habillement, ni votre façon de vivre.

Connais mal l'histoire du Japon, mais Shimazaki me donne envie d'en apprendre plus...

Et puis, si j'ai bien compris, puisqu'il n'y a pas de traducteur, Shimazaki écrit en français?
est-elle connue au Japon, appréciée?
Y est-telle traduite ou écrit-elle dans les 2 langues?

2 critiques sympas:
http://livrogne.com/2011/07/tonbo-de-aki-shimazaki/
http://leslecturesdecachou.over-blog.com/article-tonbo-aki-shimazaki-81501572.html

4/5
noemiejardine
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Enza le Dim 29 Juil 2012 - 15:00

Le poids des secrets - Tsubaki

Premièrement, j´ai été très étonnée de la taille du livre, je m´attendais à plus, même pour un premier tome.
J´ai beaucoup aimé l´histoire, mais je trouve que ça va vite. J´aurai envie d´en savoir un peu plus sur le désastre causé par la bombe, et même sur la propre histoire des gens.
Et je n´ai pas trop aimé le style, surtout les dialogues entre le père de Yukiko et Madame Takahashi qui je pense auraient pu être vraiment meilleurs, plus fournis.

Mais l´histoire est tout de même très interessante et je compte bien terminer la saga! study

3,5 /5
Enza
Enza

Nombre de messages : 23
Age : 35
Location : Düsseldorf
Date d'inscription : 19/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Réaliste-romantique le Lun 13 Aoû 2012 - 16:51

J'ai aussi lu les 2 derniers, mais j'ai eu l'impression de lire et relire encore les mêmes passages. J'ai lu rapidement le 4e volume, et seulement survolé le dernier. Je n'ai pas eu l'impression qu'ils ajoutaient quoi que ce soit, et les irritants ont pris de l'ampleur (passages pédagogiques, coïncidences non crédibles, dialogues et confessions sans retenue).
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Enza le Jeu 16 Aoû 2012 - 9:48

Je viens de finir Hamaguri et Tsubame. Je trouve encore que ça va trop vite! Cette fois-ci c´est plus par frustation, moi qui fais 2h30 de transport en commun par jour, d´avoir fini un tome en même pas un aller/retour Laughing
J´aime toujours autant l´histoire, et j ai trouvé les dialogues un peu moins niais que dans le premier tome.
Ce sont des livres que je recommanderai, et je suis contente de m´assseoir dans le train et de les lire, d´où la note de :
4/5
Enza
Enza

Nombre de messages : 23
Age : 35
Location : Düsseldorf
Date d'inscription : 19/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aki SHIMAZAKI (Japon/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum