Lyonel TROUILLOT (Haïti)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lyonel TROUILLOT (Haïti)

Message  Prospéryne le Lun 15 Déc 2008 - 17:50

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 2005-12-04 11:27

Rue des pas-perdus Lyonel Trouillot Babel

Dans ce livre,trois voix diffèrentes en se mèlant nous racontent trois histoires ayant le même thème c'est à dire qu'ils nous racontent "la nuit de l'Abomination "nuit mi-fictive,mi-réelle lors de laquelle l'histoire récente d'Haîti revêt des images de terreur.La première voix est celle de la maquerelle témoignant des bas-fonds de la société,expliquant pourquoi des filles se prostituent.La deuxième voix,celle d'un chauffeur de taxi,qui dans cette nuit de massacres perd sa voiture et sa jambe gauche car ayant conduit un client à la rue des pas-perdus est victime d'une milice armée.Mais une troisième voix vient alléger le récit des autres, nous parle de son amour pour Laurence sans savoir s'il est aimé en retour car dans cet univers détraqué tout se passe comme si le verbe aimer était devenu impossible à prononcer

Mon avis: Atmosphère très dure dans ce livre avec ces récits affligeants,témoignages de détresse et de désespoir,sont décrits avec une certaine ironie par l'auteur.
Je ne peux dire si j'ai aimé ce livre car j'en suis sortie perturbée par ces récits même s'il y a de la fiction.
Mais pour le style je cote 4/5
Lalyre




De : lalyre7032 Envoyé : 2005-12-05 13:31
J'ai trouvé ceci sur Bicentenaire dans l'Info

Lyonel Trouillot

27 avril 2005 14:44

Lyonel Trouillot est né en 1956 à Port-au-Prince. Il entame des études de droit, mais très vite se fait remarquer par ses écrits. Il apporte sa contribution à différents journaux et revues d’Haïti et de la diaspora dans lesquels il publie de nombreux poèmes et textes critiques.

Dans les années 90, il anime Cultura, une revue littéraire lancée dans le cadre du projet franco-haïtien de promotion du livre et de la lecture. Après sept ans passés aux USA, il signe à 19 ans son « premier acte d’indépendance » en revenant s’installer à Haïti. Aujourd’hui, l’écrivain vit et travaille dans sa ville natale, où il enseigne la littérature à l’Institut français d’Haïti et à l’Université Caraïbe. Il poursuit ses activités littéraires en publiant une œuvre de première importance, des poèmes composés en créole et des romans écrits en français, tous publiés chez Actes Sud. L’auteur a en outre été nommé directeur de cabinet au ministère de la culture.

Lyonel Trouillot est l’un des membres les plus actifs du collectif « NON » qui s’est créé à la fin de l’année 2003 au moment des événements tragiques d’Haïti. Ils ont donné lieu au départ d’Aristide. Intellectuel engagé sur le front de la résistance à la dictature et de la reconstruction démocratique de son pays, Lyonel Trouillot n’a, depuis, cessé de mettre sa notoriété au service d’une cause dont il est sans conteste l’un des porte-parole les plus écoutés. Dans son dernier livre, « Bicentenaire », Lyonel Trouillot rend hommage aux manifestants qui, au début de l’année 2004, défilaient au péril de leur vie pour réclamer un changement politique.

« Bicentenaire » (Actes Sud)

Début 2004. Alors que le président, aujourd’hui déchu, Jean-Bertrand Aristide s’apprête à célébrer le bicentenaire de l’indépendance d’Haïti, les habitants de Port-au-Prince le « célèbrent » à leur manière en organisant une série de manifestations réclamant le départ du dictateur. C’est dans ce contexte de violence, de peur et de menaces (le nom du romancier a figuré sur une liste noire d’hommes à exécuter » qu’est né « Bicentenaire ». Lyonel Trouillot a esquissé un personnage, Lucien, un étudiant venu de la campagne pour défaire Aristide. Il est de ceux qui pensent que « la fatalité est un luxe qu’ils ne peuvent plus se payer ». Dans le Nouvel Observateur, Dominique Fernandez écrivait récemment à propos de « Bicentenaire »: « Ce qu’il y a d’admirable dans ce texte, c’est l’art avec lequel l’écrivain lui-même très engagé politiquement dans son pays, dégage, de la réalité chaotique de Port-au-Prince, la ligne pure d’un révolté par idéalisme ». A relever que « Bicentenaire » figurait sur la dernière sélection des œuvres retenues tant pour le Prix Médicis 2004 que le Prix Fémina 2004.




De : lalyre7032 Envoyé : 2007-07-03 04:55
L'amour avant que j'oublie Lyonel Trouillot Actes/Sud
182 p.

A l'âge de cinquante ans,celui que les "Aînés"appelent "L'Ecrivain ",aspirant poète écrit à une jeune femme qu'il a aperçue lors d'un colloque littéraire,il est amoureux mais elle ne le saura pas car jamais il ne lui enverra ses lettres.Il lui raconte l'histoire de " l'Historien,l'Etranger et Raoul " les trois figures qu'il retrouve tous les soirs sous le grand arbre de la cour d'une pension qu' ils habitent à Port-au-Prince.Pour cet homme ,grand timide qui sent peser les années et qui dispose du temps du colloque pour lui écrire,il se sent porté à raconter toutes affaires cessantes.C'est pour cela que nous faisons connaissance de ses amis qui se réinventent le roman de leur vie et lui fasciné par ces hommes ,inventeurs de leurs pérégrinations et de leurs amours,essaye d'écrire les mots qui veulent dire "je t'aime " en imaginant mille images grâce aux affabulations de ses amis blessés par la vie et faute de savoir le dire,il écrit une déclaration en forme de récit.
J'ai dû souvent relire des pages pour comprendre le sens de ce livre,rien que de la fiction ,je n'ai rien éprouvé au cours de ma lecture,parfois un peu d'ennui lors de ce qui m'a paru des longueurs, malgré de belles phrases comme celle-çi que je vous livre :Les yeux de l'Etranger nous menaient en balade,et quand ils se fermaient,c'était une fin de rêve.Chaque soir ils ouvraient pour nous un livre d'images et nous partions dans le livre...... Et pourtant je note que 4/5,ceci n'engage que moi......
Lalyre




De : Lionelcrusoe Envoyé : 2007-07-17 10:43
Rats et rates,
Je viens de finir Bicentenaire de Lyonel Trouillot!
C'est un livre pas mal. Une écriture libre, haletante,fulgurante et spontanée. Peu de paragraphes. Des images fortes. Un style qui présente un aspect séduisant mais peut s'avérer un peu décevant, l'auteur ne semblant jamais aller au fond des choses.

Un récit écrit d'un bloc, dans "l'urgence de raconter". Le récit tourne autour du janus haitien formé par la pureté idéaliste, d'une part, la corruption et la violence, d'autre part.

A lire, donc!

3/5




De : van1709 Envoyé : 2007-07-18 13:26
Bicentenaire Lyonel Trouillot

Bicentenaire nous permet de suivre pendant une journée un étudiant vivant à Port-au-Prince avec son frère. Cet étudiant réfléchit à son frère qui a changé et est devenu un voyou, dont il est obligé de cacher les activités à sa mère, vivant toujours à la campagne. Il réfléchit à cette journée, pendant laquelle il va manifester avec de nombreuses autres personnes, qui risque de mal tourner au dire de son frère, car la police a engagé des voyous pour mettre la pagaille afin qu’elle puisse intervenir pendant cette manifestation, avec de la violence bien sur.

Bicentenaire est un livre original. Dès le début, on sait que « l’étudiant » va mourir. C’est une situation intolérable, des voyous, et des policiers les engageant pour faire le plus de dégâts possibles, tout cela pour qu’ils puissent intervenir et justifier des coups de feu, des morts. Une belle dénonciation de la situation à Haïti alors qu’elle allait fêter 200 ans d’indépendance.

Note : 4/5




De : lalyre7032 Envoyé : 2007-08-15 10:24
Les enfants des héros Lyonel Trouillot Babel
133 P.

Dans ce petit livre,nous suivons deux enfants Colin le narrateur et sa grande soeur Marèlia,vivant dans la misère et la violence dans un bidonville à Port-au-Prince avec leurs parents..Le père,surnommé Corazo,alcoolique et violent qui dès qu'il a pu s'emparer du peu d'argent que sa mère vivant aux Etats-Unis envoie pour les enfants,s'empresse d'aller le dépenser en beuveries.La mère Josèphine,pieuse,silencieuse et résignée subit les violences de Corazo comme une punition de Dieu.Les enfants ne supportent plus les vantardises du père depuis qu'ils ont découvert qu'il n'est qu'une loque qui baisse la tête devant les insultes de son patron,l'enfermement et la promiscuité dans leur petite cahute car le monstre les empêche d'aller à l'école.Un jour,au cours d'une scène de violence,voyant leur mère en danger,c'est le drame,ils le tuent et s'enfuient laissant derrière eux la tête fracassée du père et toute la misère du monde.Errant en ville ensuite ,se réfugiant dans la montagne jouissant de deux jours de liberté intense.Mais le crime ayant été découvert,s'ensuit une recherche des enfants,ils sont retrouvés et séparés,cruelle déception pour Colin à qui Marèlia avait dit qu'ils vivraient toujours ensemble,car sa grande soeur incarnait pour lui la beauté et la liberté.
Petit livre,mais grand par l'écriture.des thèmes tels que la violence,la misère,l'alcoolisme,l'enfance malheureuse,la tristesse,culpabilité-innocence font de ce roman un récit très sombre . 4,5/5
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lyonel TROUILLOT (Haïti)

Message  lalyre le Dim 7 Aoû 2011 - 12:04

La belle amour humaine
Lyonel Trouillot
Actes Sud août 2001
170 pages


<p>Quatrième de couverture
A bord de la voiture de Thomas, son guide, une jeune occidentale, Anaïse, se dirige vers un petit village côtier d'Haïti où elle espère retrouver les traces d'un père qu'elle a à peine connu et éclaircir l'énigme aux allures de règlement de comptes qui fonde son roman familial. Le caractère particulier de ce voyage encourage bientôt Thomas à prévenir la jeune femme qu'il lui faudra très probablement renoncer à une telle enquête pour faire l'expérience, dans ce village de pêcheurs dont il est lui-même issu, d'un véritable territoire de l'altérité où les lois sont amicales et flexibles, les morts joyeux, et où l'humaine condition se réinvente sans cesse face aux appétits féroces de ceux qui, à la manière du grand-père d'Anaïse et de son complice en exactions, le « colonel » - tous deux jadis mystérieusement disparus dans un incendie -, cherchent à s'octroyer un monde qui appartient à tous. Dans ce roman qui prône un exercice inédit de la justice et une fraternité sensible entre les hommes sous l'égide de la question : « Quel usage faut-il faire de sa présence au monde ? », Lyonel Trouillot, au sommet de son art, interroge le hasard des destinées qui vous font naître blanc ou noir, puissant ou misérable, ici ou ailleurs - au Nord ou au Sud. S'il est vrai qu'on est toujours « l'autre de quelqu'un », comment et avec qui se lier, comment construire son vivre-ensemble sinon par le geste - plus que jamais indispensable en des temps égarés - d'accueillir, de comprendre ?



Mon résumé

Je ne pensais pas faire le résumé, la 4ème de couverture est très bien faite et donne l’ambiance de ce roman, mais voila c’est plus fort que moi. Trois chapîtres composent ce livre, le premier est un long monologue de Thomas s'adresse à Anaïs, sa passagère, il lui parle du misérable petit village ou elle veut se rendre, des habitants dans leur masure, de la mort de son grand-père et de son ami, le colonel Pierre André Pierre, il semblerait même que personne n’a regretté la mort de ces deux personnages qui étaient de funestes complices d’exactions en tout genre. et lorsqu’ils arrivent au village, l’oncle de Thomas vient de mourir...

Dans le deuxième chapître, c’est Anaïs qui parle, les funérailles aux allures de fête, le dernier voyage vers la mer de l’oncle, mais ce qui l’a surtout émue c’est le tableau “ La bel amour humaine “ dans la chambre du défunt, Elle lui dévoile aussi ce qu’est sa vie de citadine , dont la principale préoccupation est d’essayer d’être de son temps, progressiste et combattante....

Troisième chapître très court, ou la jeune fille pour vivre avec la perte d’un père introuvable, va prendre la fuite, vers quoi ? C’est demain qu’elle part, elle écoute les bruits parfois cacophoniques. Elle est venue chercher son père, elle n’a trouvé que des humains.....



Mon avis

J’ai lu ce roman comme une fable tristement humaine, un roman poétique, presque lyrique ou l’auteur avec sensibilité prône la fraternité entre les hommes, qu’ils soient blancs ou noirs. Il faut tout de même s’accrocher mais le style magnifique m’a fait apprécié ce livre. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lyonel TROUILLOT (Haïti)

Message  lalyre le Dim 16 Oct 2011 - 17:05

Yanvalou pour Charlie

Lyonel Trouillot

Babel août 2011
176 pages

4ème de couverture

Jeune avocat d'affaires dévoré d'ambition, Mathurin D. Saint-Fort a voulu oublier ses origines pour se tenir désormais du meilleur côté possible de l'existence. Jusqu'au jour où fait irruption dans sa vie Charlie, un adolescent en cavale après une tentative de braquage, qui vient demander son aide au nom des attachements à leur même village natal. Débusqué, contraint de renouer avec le dehors, avec la douleur du souvenir et la misère d'autrui, l'élégant Mathurin D. Saint-Fort embarque, malgré lui, pour une aventure solidaire qui lui fait re-traverser, en compagnie de Charlie et de quelques autres gamins affolés, les cercles de la pauvreté, de la délinquance, de la révolte ou de la haine envers tout ce que lui-même incarne. Mathurin, Charlie, Nathanaél, Anne : quatre voix se relaient ici pour dire, chacune à son échelle, le tribut qu'il incombe un jour à chacun de payer au passé, qu'il s'agisse de tirer un trait sur lui afin de contourner l'obstacle, de l'assujettir à une idéologie - ou, plus rarement, et quoi qu'il en coûte, de demeurer fidèle au "yanvalou", ce salut à la terre ancestrale, en retrouvant les liens qui fondent une communauté. Voyage initiatique au coeur de la désespérance, Yanvalou pour Charlie est sans aucun doute le roman de l'abandon des hommes par les hommes, et le chant qui réaffirme la rédemption d'être ensemble - en Haïti comme ailleurs.


]Mon avis

C’est lorsque Charlie,ce gamin de quatorze ans fait irruption dans le bureau de Mathurin, que la vie va changer pour celui-ci. Il faut se rendre compte de ce que ressent cet homme bien habillé, qui paraît même odieux et méprisant ayant oublié son ancien nom Dieutor que lui rappelle l’enfant en venant lui demander de l’aide. Il l’héberge chez lui et Charlie par un débit effréné lui apprend ce qu’est sa vie et Mathurin-Dieutor, revit les souvenirs qui affluent, ceux-la réveillent les morts, la misère, la pauvreté, il se souvient avoir abandonné Anne,sa jeune amie d’enfance, avoir laissé derrière lui le vieux Gédéon qui battait tout le monde aux jeux de cartes, qui grattait la guitare, il le lui a donnée.... Charlie continue, il implore, il fait partie d’une bande de quatre qui a commis des forfaits et pour cela, il est exclu du centre qui lui a tenu lieu de famille. Et voila Dieutor avec ses bons sentiments qui refait surface effaçant le Mathurin cynique, ce qui va l’embarquer dans ce que fut jadis sa vie. Ce roman est narré à quatre voix, celle de Dieutor, de Charlie, de son ami Nathaniël et par les lettres d’Anne, l’amie d’enfance de Dieutor.....Ce livre est un petit bijou de littérature qui fait revivre Haïti par les voix bouleversantes de Charlie et de ses compagnons d’infortune, des voix très fortes que l’auteur nous fait entendre par le “ Yanvalou “ chant haïtien qui célèbre leur terre blessée. Un peu de lumière intervient dans les dernières pages du livre, mais l’homme se sentira t-il Mathurin ou Dieutor à la fin du roman ? J’aime le titre du livre qui dit tout sans rien dévoiler et ce sera un gros coup de coeur pour moi... 5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lyonel TROUILLOT (Haïti)

Message  matw25 le Dim 16 Oct 2011 - 17:12

Je note pour plus tard merci beaucoup pour cette critique Lalyre Very Happy

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lyonel TROUILLOT (Haïti)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum