J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  petitelune le Lun 15 Déc 2008 - 16:42

De : lucepico (Message d'origine) Envoyé : 2003-04-03 15:57

Tolkien, Les deux tours 4/5

J'ai préféré cette deuxième partie à la première (Le seigneur des anneaux). Moins de mise en situation, les personnages sont déjà connus et Tolkien ne nous emmerde pas à nous les présenter de nouveau.
J'ai trouvé ce deuxième volet moins descriptif, plus d'actions. Juste pour la fin du livre il en vaut la peine. On nous laisse sur un suspence assez déchirant: on veut le dernier livre et tout de suite!
Je ne le lis pas encore, j'ai peur de m'ennuyer des personnages une fois que tout sera finit. C'est fou comme on s'attache à eux. Je me suis laissée prendre.
En passant, le livre finit plus loin dans l'action que le film....
Je trouve dailleur que la relation entre Sam et Frodon est différente dans le film et dans le livre. Le livre est bien meilleur. J'avais dit le contraire du premier film-livre pourtant.




De : gilles Envoyé : 2003-05-11 21:54

mon favorie chez J RR Tolkine est sans conteste le Silmarion que d Ailleur je proposerai bien comme livre du mois, 5/5
Recueille de nouvelles, relattent la geneses, les Chants , la lutte contre le mal qui n en est pas, surement la partie la plus adulte de son oeuvre, ou il me semble, il ecrit pour lui, et non pour son fils qui massacrera monstrueusement le tout avec ses ecrits sur les contes et legendes inachevees, en trois volumes ou il decrit des informations manquantes, qui ne mon pas vraiment manquees a moi, 1/5




De : Polo Envoyé : 2003-05-11 23:20

Gilles,

L'oeuvre que tu cotes 1/5 est-ce Contes et légendes inachevés? En passant, sait-on le prénom de Tolkien? Le voici :
John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973)




De : lucepico Envoyé : 2003-07-02 20:49

Le retour du roi, troisième et dernier épisode du seigneur des anneaux. 4.5/5

Le meilleur des trois livres. Et dire que tout ça sort de la tête d'un seul homme! Ça me fait capoter juste d'y penser. Il a du être dans sa bulle pendant des années et des années pour réussir un tel exploit.

Je suis un peu triste d'avoir fini la trilogie et de devoir quitter la terre du milieu.

C'est le fun que le livre ne finnisse pas avec la destruction de l'anneau. C'est le fun de savoir comment finit le troisième âge. Comme si on avait lu plus qu'une histoire de quette mais bien l'histoire d'un monde.


De : Laetitia-Anne Envoyé : 03/07/2003 16:35
Contente que ça t'aie plu, Luce

Les "contes et légendes inachevés", ce n'est pas "un livre", ce sont juste des fragments d'histoires, que l'on peut lire si on est inconditionnel de l'oeuvre de Tolkien, mais ça n'a pas d'intérêt "en soi". C'est comme de fureter dans les carnets de l'auteur, à la recherche de tel ou tel élément qui n'est pas dans l'histoire, mais qui sert de toile de fond. Même "le silmarillion" est un peu du même tonneau. Moins bon que "le seigneur des anneaux", à mon avis, car plus emphatique et... moins profond. Mais peu importe, quand on aime l'oeuvre, on est à l'affut du moindre petit papier écrit par l'auteur qui peut prolonger un peu le plaisir...


De : Claudeg061 Envoyé : 04/07/2003 09:54
Ce que tu dis a propos des oeuvres annexes de Tolkien est très juste Laetitia.
Lorsque j'ai lu Le Seigneur des anneaux je jouais aux jeux de rôle (à Dongons et Dragons, plus précisémment) et la lecture de l'intégralité du monde de La Terre du Milieu était, pour nous, un retour aux sources et une source inépuisable d'idées. Nous faisions, en tant que maîtres de dongon, référence à l'histoire d'Iluvatar et des Ainur. Je n'ai jamais considéré ces écrits comme faisant partie de la tétralogie et c'est vrai que le lecture du silmarillion est ardue.
Pour ceux qui veulent lire ces autres travaux, je dirais que cela n'a rien n'avoir avec l'oeuvre maîtresse mais qu'ils éclairent les passages ombragés du Seigneur des anneaux ou Tolkien fait référence aux légendes et aux deux autres âges. Et encore, cela n'est que la face cachée de l'isberg...Le roman ayant donné un jeu de rôle à son nom (JRTM: jeu de rôle en Terre du Milieu) dont les nombreux manuels offrent d'autres et très intéressantes digressions et inventions quant à l'histoire de Galadriel, de Sauron, La Moria, le prince des Nazgüls etc...JRTM étant l'un des jdr les plus jouissifs auxquels il m'aie été donné de joué.
Claude


De : Claudeg061 Envoyé : 29/08/2003 15:52
Voilà, le deuxième opus de la trilogie est sorti en Dvd. Et oui, je parle de cinéma...
J'ai lu que certains puristes trouvaient la réalisation de Peter Jackson un tantinet libertaire vis-à-vis du texte original...Mais qu'est une adaptation sinon une interprétaion de l'oeuvre. Peut-être que je me trompe mais je suis de ceux qui sourient gentillement lorsqu'ils entendent les baroqueux parler de Bach et de Telleman en considérant qu'ils savent comment on peut interpréter la musique de cette époque. Ils ne sont que des musiciens (voir des savants dans le chef de Christie, Leonard, Jacob et les autres...) de notre temps...indubitablement de notre temps. Je veux dire par là que nous sommes attachés à l'endroit où nous vivons et à ce qui se ballade dans nos têtes. Dès lors, que Jackson aie pris des libertés ne me gènent pas. Je préfère cela. Il n'y a aucune adaptation qui soit fidèle à la partition. Il faudrait être l'auteur de ces portées pour être fidèle à ce qu'il a eu envie d'exprimer. Peut-être peut on regretter qu'il aie occulté (et j'en suis) toute cette partie avec Tom Bombadil mais lorsque j'étais maître de donjon et que je préparais mes aventures je me souviens que j'avais été frappé par l'omniprésence des descriptions de la nature des Terres du Milieu et je les retrouve dans les images splendides de la Nouvelle-Zélande.
Jackson a réussi à mettre en image et en dialogue un des textes les plus touffus qui soit...Et, même si je tique en écoutant tous ces gens qui n'ont découvert ce chef d'oeuvre qu'à travers le film, je me consolle en me disant que le texte de Tolkien est enfin apprécié à sa juste valeur et non comme les délires d'un intellectuel qui n'aurait donné au monde qu'une bande de gosses mal grandi et féru de jeux de rôle.
Claude



De : Yohann_Legolas Envoyé : 21/04/2004 13:01
Le Seigneur des Anneaux : Comment décrire ce roman (et au passage ce film) : MAGISTRAL, THEATRAL, EPIQUE, SPLENDIDE, HEROIC, FANTASTIQUE, en un terme CHEF D'OEUVRE.
Que ce soit au niveau litterature avec JRR TOLKIEN ou au niveau cinématographique avec Peter JACKSON, on a le droit avec cette oeuvre au plus grand livre et au plus grand film de l'histoire (bien entendu, ce n'est que mon avis).
La Terre du Milieu est un lieu ou j'aimerais résider (fumer une petite pipe en buvant une pinte de bière a l'auberge du Dragon vert serait un régal, observer Osgiliath de la tour d'Echtelion serait l'extase, traverser Fangorn en compagnie de Treebeard, visiter les mines de la Moria et Orthanc). TOLKIEN a réussit à crée un monde et une chronologie fantastique. Quand à Peter JACKSON, il a réussit à rétranscrire ceci à l'écran en nous offrant un véritable opéra dirigé de main de maître.
Quand au passage "zappé" par le réalisateur Néo-zélandais, je trouve qu'il les a choisit judicieusement. Tom Bombadil (bien que le passage soit très beau dans le livre) n'a pas sa place dans le film, il n'a rien a voir avec la quête de Frodo. J'aurais aimé, en tant que fan, voir cela mais PJ a eu raison d'enlever ce passage car il s'éloigne trop de la trame de l'histoire : la quête du porteur de l'Anneau.
Quand au Silmarillion, ceux qui pensent que c'est un livre dur à lire,... il ont raison du fait qu'il ne s'agit pas d'un roman mais d'une suite d'évenement chronologique.


De : hermanicuss32 Envoyé : 28/04/2004 14:45
AAAAH cette trilogie est fabuleuse tout silmplement. Je l'ai découverte par hasard en lisant Bilbo le hobbit que tout le monde devrait lire avant d'entamer les seigneur des anneaux puique on a une meilleure description des êtres que l'on va rencontrer dans la trilogie : comme ces aigles géants qui ont un rôle assez important chez bilbo le hobbit.
Peter Jakson a vraiment bien adapté la trilogie. Vous pensez qu'il va aussi le faire avec Bilbo le hobbit? ce serait génial!!


De : ElizabethCraig Envoyé : 28/04/2004 15:25
Je vais peut-être me faire assassiner.
Je n'aime pas beaucoup le Seigneur des anneaux et je ne trouve pas que l'oeuvre soit d'une grande qualité littéraire - le style est empesé, lourdingue et banal. L'histoire est si lente que c'est un bon somnifère. Reste la grandeur du projet, la création d'un univers, travail qu'on ne peut que respecter, mais cela ne suffit pas à mes yeux pour me transporter, me faire rêver... Et puis Tolkien n'est pas si original que ça : il a beaucoup repompé dans les légendes, les mythes, etc. Voir Beowulf.
Bof, bof... A la croisée des mondes est autrement meilleure et magnifique.


De : clemlabarbare Envoyé : 09/05/2004 09:41
Moi j'ai tout d'abord commencé par lire Bilbo le Hobbit que j'avais vraiment adoré, j'en ai parlé avec ma prof de français de l'époque qui m'a conseillé de lire le Seigneur des Anneaux et même si j'ai buté sur le premier livre (avec le passage de Tom Bombadil) il est vite devenu mon livre favori.
J'étais tellement enthousiasmée par le monde de Tolkien que je me suis jetée sur le Silmarillion. Il est je crois plus difficile à lire car son histoire s'étend sur une longue période de temps, mais cela ne m'a pas empeché de l'aimer également.
Puis j'ai lu Faerie, puis Roverandom (qui n'a rien à voir avec Le Seigneur des Anneaux), et je les ai tous deux adorés.
Je vous conseille tous ces livres plein de magie.
bonne lecture à tous !


De : Friisette Envoyé : 2004-08-13 00:23

Bilbo le hobbit

3/5

Bilbo vit dans son trou de hobbit confortable et ses jours s'écoulent paisiblement, sans surprises, ce qui lui convient parfaitement. Mais un jour, Gandalf, le magicien et treize nains débarquent chez lui et l'entraînent dans une dangereuse expédition afin de récupérer le trésor des nains qui a été volé par Smaug, un dragon.

C'est très difficile de commenter ce roman car certaines parties m'ont beaucoup plu. Mais je dois dire que dans l'ensemble j'ai été plutôt déçue. Je m'attendais à beaucoup plus, surtout à cause de la notoriété de l'auteur et de tout le battage qui a été fait autour du Seigneur des anneaux suite au film.

Il est vrai que le monde créé par l'auteur est impressionnant et relève d'un travail colossal. Par contre, son écriture n'est vraiment pas intéressante... Le style est empesé et lourd et on finit souvent par perdre le fil. Ce qui finit par être désagréable car on n'arrive pas à se laisser emporter par l'histoire. Et puis, ces petits tours de passe-passe qui sauvent toujours le groupe à la dernière minute, ça fait plutôt enfantin!

J'ai toutefois apprécié les personnages, particulièrement Bilbo, avec son petit côté pantouflard, son stress de ne pas être à la hauteur et ses gaffes. Ça me faisait bien rigoler.

Donc une impression plutôt mitigée... Je vais tout de même tenter le premier tome du Seigneur des anneaux. Peut-être que j'aimerai plus...


De : Venusia Envoyé : 18/08/2004 15:28
Frisette,
Bilbo le hobbit, à l'initiale, était un livre destiné à la jeunesse. Je crois que JRRT l'a conçu pour raconter à son fils comme conte nocturne. Durant les 15 prochaines années, il travaille sur Le Seigneur des anneaux, et en fait, il réédite BLH afin de renforcer l'anneau comme lien entre les deux livres. Mais LSDA s'adresse à un public plus âgé, tu verras, le style est moins enfantin. Cependant, il est aussi beaucoup plus descriptif, ce qui peut peut-être ennuyer. Moi, j'ai bien aimé, mais il est vrai que je ne me suis pas attardée sur les chansons...

Quand au Silmarilion, c'est l'élaboration d'un mythe de création. Ce qui le rend difficile, c'est qu'il se lit comme un livre d'histoire, avec très peu de dialogue pour alléger la lecture.




De : petitelune18 Envoyé : 2004-12-28 20:37

Bilbo le hobbit

Auteur : J.R.R. Tolkien
309 pages

Critique :

J'ai trouvé les descriptions de ce livre très intéressantes, mais par bout, je trouvais que ça se répétait. Je pense que ce livre aurait 50 pages de moins et il n'y aurait pas de différence. Je me suis beaucoup attaché à Bilbo. Quel merveilleux petit être.

Ma biblio a classé ce livre dans la science fiction, mais je crois que ce n'est pas vraiment de la science fiction mais du fantasy. C'est de l'imaginaire.

Comme beaucoup le disent, la série du Seigneur des anneaux commence un peu par ce livre. Parce qu'on voit d'où part la bague magique et son pouvoir de rendre invisible.

J'ai bien apprécié peut-être pas autant que d'autres, et je suis bien contente de l'avoir lu depuis le temps que je me disait que je devrais le lire.

3,25/5

petitelune
petitelune
petitelune

Nombre de messages : 540
Age : 34
Location : Cantons de l'Est / Québec / Canada
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  gallo le Ven 19 Déc 2008 - 20:40

De: Mousseline

Tolkien - Bilbo le hobbit
(LGF - Livre de Poche, 1989, 371 pages)

Wow de wow! Je suis enchantée. Au début je ne croyais jamais que j'allais autant aimé. Je trouvais ça cute mais plutôt enfantin. Et le fait que les personnages ne soient pas des humains me dérangeait. Mais j'ai vite fait d'embarquer, de me laisser séduire, de m'attacher aux hobbits, aux nains, aux elfes.

L'histoire : Bilbo part avec treize nains et Gandalf le magicien pour la Montagne Solitaire afin de récupérer le trésor qu'un dragon a volé au grand-père du nain Thorin. En chemin ils vivent plein d'aventures. Ils se font attaqués par des trolls, ils rencontrent des elfes qui les charment par leur chant, ils se battent avec des gobelins, etc...

C'est à lire ABSOLUMENT!!! Un véritable coup de foudre!

Note : 5/5
(Mousseline)


De: Dytal

Tolkien - Bilbo le hobbit

Bilbo est un petit être qui vit paisiblement jusqu'au jour où un magicien et treize nains font irruption chez lui et l'entraîne dans une expédition périlleuse, à la recherche d'un trésor.

Commenter un tel livre n'est pas toujours facile. Surtout à cause de la notoriété que celui-ci a déjà. Mes sentiments face à ce bouquin sont partagés, j'aime les descriptions qui nous font réellement voir les lieux du voyage et je reconnais le génie de l'auteur pour avoir créé un nouveau monde et ces êtres fantastiques. Cependant, je trouve facile le texte et sans surprises. J'entends par là que les personnages rencontrent des embûches qui sont peut-être trop rapidement surpassés. On en vient à nous dire: Ah ils vont s'en sortir avec la magie de Gandalf ou autre. C'est sur ce point que ce livre m'a déçue.

Je vais tout de même plonger dans "Le Seigneur des anneaux" dans l'espoir d'être plus satisfaite par cette trilogie.

Note : 3.5/5
(Dytal)


De: milora
Tolkien - Bilbo le hobbit
Le résumé a déjà été très bien fait, et ma critique sera courte : c'est SUPER!

Vraiment, tout le monde parle du SDA, mais Bilbo le Hobbit, c'est tout aussi bien! (et même par moments un peu moins longuet). Alors, si vous n'êtes pas un grand lecteur, ou que vous voulez tout savoir sur les héros de vos livres, lisez ce livre avant d'attaquer "Le Seigneur des anneaux"! Au fait, à mon avis, c'est à cause d'une différence de traduction que Bilbo Baggins et devenu Bilbon Sacquet, non?

Note : 5/5
(Milora)


De: Lya

Tolkien - Bilbo le hobbit

J'ai trouvé ce livre génial!

L'histoire est envoûtante, on se sent tout de suite capturé par elle, je n'ai eu aucun mal à y adhérer! Je ne lui mets pas la note maximale, parce que je la trouve assez difficile à comprendre pour ceux qui ne sont pas assez courageux. Je trouve que l'idée de Tolkien de créer un monde aussi différent est fantastique, et que c'est cela qui donne du piment à tout l'histoire.

Je dirai que par rapport aux "Seigneur des anneaux", le livre a beaucoup moins de longueurs et est plus facile du fait que les personnages sont beaucoup moins nombreux! Alors, bravo!

Je recommande ce livre aux plus de 12 ans.

Note : 4.5/5
(Lya, 15 ans, Ars sur Moselle, France)


De : Cocotte8017 Envoyé : 2005-05-26 20:41

Bilbo le hobbit
(Livre de poche, 1997, 312 pages)

Bilbo est un hobbit qui vit paisiblement jusqu'à ce que Gandalf le magicien et treize nains barbus viennent lui demander de partir à l'aventure pour récupérer un précieux trésor gardé par l'horrible dragon Smaug. Bilbo décide alors de partir avec ses compagnons vers la Montagne Solitaire.
J'ai adoré ce livre plein de rebondissements et d'aventures! La capture par les trolls, la bataille avec les gobelins, la rencontre de l'étrange Gollum, la découverte de l'anneau, tout ça est passionnant et captivant! J'avais de la difficulté à quitter mon livre tellement je voulais toujours savoir ce qui se passerait. L'auteur a su créer un monde imaginaire superbe, j'ai bien apprécié les descriptions de celui-ci. L'histoire nous permet également de faire la connaissance de tous les êtres peuplant ce monde : les hobbits, les nains, les elfes, les humains. Je me suis beaucoup attachée à tous ses personnages qui m'ont à quelques reprises bien fait rigoler!

Une lecture très divertissante! Je suis maintenant prête pour plonger dans le Seigneur des anneaux!

Ma note : 5/5



De: Kora

Tolkien - Le Silmarillion

Je crois que c'est le livre que j'ai préféré - avec "Le retour du roi" - j'ai trouvé ce livre grandiose! Je crois que c'est ici que je me suis rendue compte du monde qu'avait créé Tolkien. Magnifique!

Note : 5/5
(Kora, 14 ans, France)



De : ThomThom12932 Envoyé : 2006-04-17 07:49

"Tales Of The Perilous Farmer Giles Of Ham" ["Le Fermier Gilles de Hamm"] (BBC Consumer Publishing, 1947)

Aegidius Ahenobarbus Julius Agricola de Hammo est un brave fermier, qui travaille dur dans ses champs et n'a cure de ce qui peut bien se passer en dehors de son village. Tout le monde le surnomme Farmer Giles, et il vit bien peinard avec sa femme et son chien, Garm, qui parle beaucoup (surtout pour ne rien dire). Jusqu'au jour où un géant s'égare sur les terres de Giles...un géant gentil et peureux, que le fermier met en fuite sans grande difficulté, presque par erreur...cela suffit pourtant à faire de lui LE héros local, et il se voit même offrir une épée par le Roi. Les choses se corsent lorsque débarque un redoutable dragon, beaucoup moins sympa que le géant. Le héros local, qui n'a pas grand chose d'héroïque, se retrouve contraint d'aller l'affronter...

Un petit conte adorable, antérieur au "Lord Of The Rings" et très sympathique. On est plus proche des premiers écrits de Tolkien, ces petites histoires pas vraiment destinées à la publication qu'il écrivait pour ses enfants et petits enfants...
Ca ne m'a pas empêché de prendre un malin plaisir à la lecture d'un tout petit texte plus burlesque que fantastique et versant plus dans le conte de fée parodique que dans la fantasy.
On n'atteint pas ici la poésie de "The Hobbit" mais le propos est différent, un peu comme si l'auteur s'amusait à parodier son univers. Un agréable moment de lecture qui sera même un grand moment de bonheur pour les enfants de moins de douze ans.

3/5


De : Gïlmri_Ze_BëST_4EVER1 Envoyé : 16/02/2005 04:06
Vous allez peut-être me pendre pour dire ça... Mais il faut un peu de tout dans la vie, non? lol
L'enorme succés de la triologie de Tolkien en dit plus de ce que j'ai lu dans ce forum... J'ai lu les 3 livres, et je suis d'accord de dire que ce type était un génie. C'est incroyable comment il décrit, comment il invente, et on a peut-être même du mal à croire que c'est vraiment inventé! C'est beau, oui, c'est vrai.
Et pourtant... Et pourtant, je n'ai pas aimé les lire. J'aime l'histoire, mais je dois vous dire que les descriptions me saoulaient un peu. C'étaient comme des poèmes trop longs. Et même si l'histoire des livres était nettement plus interessante que cette du film, je préfère revoir les films que de relire les livres. Définitivement.


De : Cocotte8017 Envoyé : 2006-05-03 20:47

La communauté de l'anneau
(Pocket, 2002, 696 pages)

Frodon, un hobbit de la Comté, se voit confier par Bilbon la garde d’un anneau spécial. Cet anneau unique permet de devenir invisible, mais surtout a le pouvoir maléfique de contrôler le monde entier. Sauron, Seigneur des ténèbres, s’est juré de le récupérer afin de régner et devenir le Maître du Monde. Pour l’en empêcher, Frodon doit se rendre en Mordor, terre de Sauron, pour détruire l’anneau. Il part donc en compagnie de trois compagnons hobbits pour un long périple. Il fera la rencontre d’alliés parmi les Hommes (Aragorn), les Elfes (Legolas) et les Nains (Gimli). Il rencontrera également des ennemis prêts à tout pour récupérer l’anneau et faire échouer la mission de Frodon.

Suite à un premier essai qui s’est soldé par un abandon, je suis ravie d’avoir persévéré et tenté à nouveau la lecture du Seigneur des anneaux. J’ai découvert une œuvre immense, des personnages grandioses et un monde fascinant! Impressionnant de savoir que cette fresque ait été imaginée par un seul homme. Quel talent, quel génie!

JRR Tolkien met en place dans ce premier tome de la trilogie les nombreux personnages, les endroits, l’origine de l’anneau. C’est descriptif, j’en conviens, mais tellement passionnant et nécessaire pour suivre le long périple pour la destruction de l’anneau. Chaque peuple, chaque endroit est tellement bien décrit qu’il est difficile de croire qu’il s’agit d’un monde fictif. Il est sûrement facile de s’y perdre avec tous ces noms, mais l’effort en vaut la peine! Le fait d’avoir vu le film m’a beaucoup aidé à ce niveau, je connaissais déjà les principaux personnages. J’étais toujours heureuse de les retrouver!

Je ne peux que vous suggérer cette grande œuvre!

Ma note : 5/5



De : Lucie217 Envoyé : 2007-02-27 05:16

La communauté de l’Anneau

JRR Tolkien

Je n’ai pas été emportée par ce roman comme j’aurais pensé l’être. Trop de personnages peut-être, trop d’histoires dans l’histoire ou trop peu de suspense (parce qu’on sait qu’il y en a 2 autres derrière…), toujours est-il que je n’ai à aucun moment eu peur pour les personnages ou eu l’impression que quelque chose de grave était en train de se passer. Je trouve que le but de cette longue marche d’est vraiment pas clair, on suit les aventures d’une communauté sans comprendre exactement où elle va et pourquoi, le tout avec énormément de descirptions. Enfin c’est l’impression que j’ai eu, j’ai peut-être voulu lire trop vite !

Cela n’enlève rien au mérite de l’auteur, imaginer un monde comme celui là a quelque chose de remarquable mais je n’ai pas su me prendre au jeu.

Cependant je ne désespère pas d’aimer la Fantasy, je vais me lancer dans l’Assassin Royal de Robin Hobb, comme je ne connais pas les personnages à l’avance je ne peux m’attendre à rien de précis, ce qui est peut-être mieux !

Ma note : 3/5




De : symphonium Envoyé : 2008-09-21 21:11

Bilbo le hobbit

J'ai bien aimé la lecture de ce livre, particulièrement tout l'univers de Tolkien. Son monde est tellement élaboré qu'on y croit vraiment. La quête de Bilbo et de ses amis les nains est intéressante car elle est pleine de rebondissements. Par contre, comme d'autres l'ont fait remarquer, l'écriture est par moment un peu lourde et on aurait pu couper quelques descriptions supperflues (comme les chansons par exemple). Il reste que dans l'ensemble, j'ai aimé et je compte bien lire les 3 tomes du Seigneur des anneaux


De: Mousseline

Tolkien - Le Seigneur des anneaux
Tome 1 : La communauté de l'anneau

(Pocket, 2003, 538 pages)

Sauron, le Seigneur des ténèbres, fait un retour dans le monde des vivants après avoir passé des centaines d'années dans l'ombre. Mais pour que sa puissance soit à son maximum il a besoin de retrouver son anneau. Hors cet anneau est entre les mains de Frodon, un hobbit de la Comté. Ce dernier doit se rendre dans la montagne de feu en Mordor (le pays de Sauron) afin de détruire l'anneau. Sauron ne doit absolument pas s'emparer de l'anneau car il pourra contrôler le monde entier. Frodon part avec trois amis hobbits. C'est un périple de plusieurs mois qui les attendent. Ils vont affronter des dangers presque insurmontables. Heureusement, ils rencontrent sur leur route des gens qui vont les aider: Tom Bombadil (un personnage des plus extraordinaires), des elfes, des nains (ces derniers étaient les compagnons de Bilbo dans "Bilbo le Hobbit"), et etc.

C'est facile de s'y perdre avec tous ces personnages. Alors pour remédier au problème, j'ai pris plein de notes. J'ai noté les noms des personnages (et les noms sont tellement bizarres que pour s'en rappeler il n'y a pas de meilleur moyen que de les noter), leurs fonctions, le rapport qu'ils ont les uns avec les autres, etc. J'ai presque dressé un arbre généalogique pour chaque grande famille. Ça demande un certain temps et cela ralentit le rythme de lecture mais ce fut un plaisir extraordinaire que de pouvoir ainsi suivre la vie de tous et chacun, de pouvoir situer les personnages dans leurs origines, dans leur vie, dans leurs fonctions.

De plus c'est très facile de s'y perdre avec les noms de lieux géographiques: les monts Brumeux, les monts Venteux, la forêt Noire, la forêt de Fanghorn, la montagne ci, la montagne là, un ruisseau tel, etc. Bref ce fut le chaos bien vite dans mon cerveau. Alors je me suis mise à suivre l'itinéraire de nos héros scrupuleusement sur les cartes géographiques. Ainsi quand l'auteur parlait d'un lieu, j'arrivais de mémoire à le situer. Je savais où je m'en allais ou plutôt où les héros s'en allaient. Avec toutes les notes que j'ai prises, je suis bien armée pour lire le 2e tome. Smile

J'ai tellement aimé ce livre. Il m'habite complètement. Ce fut un plaisir grandiose à chaque fois de faire la connaissance d'un nouveau personnage. Je suis sous le charme, je suis ébahie devant le génie de Tolkien. Je vous suggère de lire "Bilbo" avant "Le Seigneur des Anneaux", vous retrouverez avec plaisir certains personnages de "Bilbo" dans "Le Seigneur des Anneaux". Et ça fait vraiment chaud au coeur de les retrouver. Smile

Un livre que je ne pourrai jamais oublier. Un incontournable!

note : 5/5 (rien de moins Smile)
(Mousseline)
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  gallo le Ven 19 Déc 2008 - 20:59

De: pico

Tolkien, Le seigneur des anneaux Tome 1 : La communauté de l'anneau


C'est descriptif. C'est long un peu. 688 pages de marche dans le bois. Bon, pas toujours dans le bois, mais quand même un moment donné c'est long. Et puis il y a bien trop de noms à retenir. Qu'est-ce que çà peut bien faire le nom du père de tous les personnages? On s'en fout! Il donne même un nom aux épées des personnages. Au nord, à l'ouest, à l'est, au sud, on repart, on arrive, on revient. Fiou!

Mais que de beaux paysages, des personnages attachants par leur grandeur ou leur humilité. Des questionnements sur le bien et le mal. Sur la voie à suivre. De beaux moments d'amitié, de doute, de courage.

C'est un beau récit. J'ai hâte de voir le film pour connaître la grandeur perdue de la Moria, la forêt du Lothlorien, la grande beauté de Galadriel, et combien d'autres choses.

Bon ok, 4/5 finalement...Smile et ce même si le livre n'a pas de fin. Ben non toi! Pas de fin... Il faut lire la suite.

note : 4/5
(Pico)


De: Mamanlouve
Tolkien, Le seigneur des anneaux Tome 1

L'histoire est fascinante et j'ai bien hâte de lire la suite pour savoir ce qu'il va advenir de Frodon et de Sam et aussi de tout le reste de la compagnie.

Sur la page couverture, c'est inscrit à partir de 11 ans. Pour l'histoire peut-être mais pour la lecture, pas sûr. Il y a de longuuuuuuuuuuuues descriptions et plein de paroles de chansons. Les chansons je les ai lues en diagonale car je trouvais cela vraiment trop long. Mais là vraiment trop. C'est le principal défaut du livre. On a l'impression qu'il tombe en longueur mais en même temps c'est ce qui fait son charme.

Une chose est sûr je vais lire les suites.

note : 4.3/5
(Mamanlouve)


De: cascadeuse

Le seigneur des anneaux Tome 1

L'histoire est intéressante à lire, j'avais envie de connaître la suite (mais le sommeil m'en empêchait bien souvent). J'adore quand l'auteur me donne plein de détails pour m'aider à me faire une image des personnages, des lieux et de l'ambiance du moment.

J'ai trouvé un peu long le début où l'on résume l'histoire de Bilbo. Je venais de le lire!

note : 3.5/5
(Cascadeuse)


Au début, mes ami(e)s me conseillaient le livre. Mais je n'ai pas voulu le lire tout de suite parce que je trouvais que les guerriers étaient trop enfantins pour les jeunes de mon âge, mais j'ai vite tomber amoureuse de l'histoire.
note : 4.9/5
(tite_lune)


De: paruline

Le seigneur des anneaux Tome 1: La communauté de l'anneau

J'ai reçu le livre à ma fête il y a 6 mois, après avoir vu le film. J'avais vraiment ADORÉ le film et j'ai tout de suite essayé de lire le livre. J'ai vite déchanté. J'ai été incapable de dépasser les 30 premières pages. Je trouvais qu'il n'y avait que des détails comme le feux d'artifice décrit en presque deux pages. J'ai donc rangé le livre dans le fond de ma bibliothèque.

Cet été, une fille m'en a parlé et m'a dit qu'elle avait adoré le livre. Elle m'a dit de me rendre au moins jusqu'à la page 200 et qu'après je ne pourrais plus m'arrêter. J'ai essayé et je me suis rapidement plongée dans l'histoire. Je ne la remercierai jamais assez. J'ai appris tellement de choses que je n'avais pas réellement comprises dans le film. J'ai commencé le deuxième volume et je le trouve tout aussi bon. Heureusement que quelqu'un m'a convaincue de les lire!

Note : 5/5
(Paruline)


De: Mousseline

Tolkien - Le Seigneur des anneaux - Tome 2 : Les deux tours
(Pocket, 2003, 472 pages)

Dans ce livre-ci la lecture est de beaucoup plus aisée. Tout s'était mis en place dans le premier livre. Alors là, on se laisse emporter par le suspense et par les nombreuses aventures des différents personnages. Tolkien a introduit d'ailleurs ici quelques nouveaux personnages.

Mise à part certaines descriptions de lieux géographiques qui trainent quelque peu en longueur, c'est un livre qui peut se lire sans interruptions aussi bien dans son bain que dans le métro.

Encore une fois, l'imagination de Tolkien est phénoménale, j'ai maintenant bien hâte de voir comment tout ça va prendre fin.

Note : 5/5
(Mousseline)


De: Cascadeuse
Tome 2 : Les deux tours

J'ai adoré le passage qui parlait des Ents et la toute fin m'a tenue en haleine mais j'ai trouvé plein de longueurs dans ce 2e volume de cette trilogie.

J'ai tout de même bien hâte de lire la suite mais j'ai l'impression que si j'étais passée du premier volume au troisième, il ne m'aurait pas manqué grand chose pour comprendre l'histoire. Enfin, je verrai quand je commencerai le 3e volume.

Note : 2.5/5
(Cascadeuse)


De: Gimli
Les deux tours
Ce 2e volume est le meilleur des trois tomes. Je suis devenu amoureux de la trilogie de Tolkien. C'est presque devenu une drogue. LISEZ LES ABSOLUMENT!

Note : 4/5
(Gimli)
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Mar 13 Jan 2009 - 12:02


Le Seigneur des anneaux - T1. La communauté de l'Anneau

Ed. Christian Bourgeois, 1972, c1966, 539 pages, ISBN 2-266-11561-8
Titre original: The Lord of the Ring - Book 1 The Fellowship of the Ring (traduit de l'anglais par F. Ledoux)

Ma note : 5/5 coeur

Résumé:
Bilbon, ce grand Hobbit aventurier décide de revoir les montagnes et part donc le jour de ses 111 ans. Il laisse Cul-de-Sac et tout ce qu'il possède à Frodon Saquet, son neveu et héritier. Il lui laisse même, au pris d'un grand effort, son Anneau. Gandalf le Gris, un sage-magicien très puissant et ami des Hobbit se doute bien du pouvoir de cet anneau mais lorsqu'il découvrira la vérité il aura le coeur serré de devoir faire porter le poids de sa puissance sur les frêles épaules de Frodon. Il lui ordonerra donc de partir de la Comté pour Fondcombe, demander conseil au Roi-Elfe Elrond. Frodon partira donc, accompagné de ses fidèles amis, Sam, Pipin et Merry, pour une aventure plus dangeureuse qu'ils l'auraient cru.

Mon avis:
J'avais adoré les films, mais même s'ils sont excellents ils n'égalent en rien le livre. C'est une histoire dense qui se déroule dans un univers très complexe et aussi très vieux. Tolkien ne nous a pas donné la tâche facile car il a créé un monde qui se suffit à lui-même, très réaliste de par sa richesse, mais qui nous est totalement étranger, où nos repères géographiques et historiques ne valent rien. Chaques détail est pensé et rien n'est laissé au hasard. Par exemple, le nom des lieux ou des choses n'est pas le même pour chacun des peuples, ce qui peut amener de la confusion c'est vrai, mais aussi beaucoup de réalisme.

Une chose qui m'a particulièrement plut dans ce bouquin, c'est la place tout de même minime que prend les batailles. Il y en a plusieurs, c'est vrai mais elles ne s'éternisent pas sur de nombreuses pages. Tolkien y est allé de l'essentiel et il n'y a pas d'éternelles descriptions répétitives de coups d'épée ou de mutilations comme dans la majorité des récits de ce genre. Et pourtant, ça n'empêche aucunement de ressentir le danger et l'urgence de la mission du Porteur de l'Anneau.

L'écriture est superbe et très imagées surtout lorsque l'auteur décrit les paysages. Il devait avoir des images très nettes en tête lorsqu'il a écrit cette histoire car ses descriptions sont précises et très visuelles. Je n'ai pas lu le texte en anglais, mais je lève mon chapeau au traducteur car je suis vraiment impressionnée par le travail que cela a dû prendre pour ce genre de traduction, en particulier toutes les chansons/poésies qui sont hélas souvent difficiles à bien rendre dans une autre langue.

Bref, vous aurez compris que je suis littéralement tombée sous le charme de la plume de Tolkien, et je compte bien lire, certe la suite du Seigneur des Anneaux, mais aussi Bilbo le Hobbit et Le Simarillion.

Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Mer 21 Jan 2009 - 1:34

Le Seigneur des Anneaux - T2 Les Deux Tours
Ed. Christian Bourgeois, 1972, c1966, 472 pages, ISBN 2-266-11801-3
Titre original: The Lord of the Ring - Book 2 The Two Towers (traduit de l'anglais par F. Ledoux)

Ma note : 4.75/5 Like a Star @ heaven

Résumé:
Maintenant séparé du reste de la Compagnie, Frodon et Sam poursuivent seuls le chemin jusqu'en Mordor. Enfin, pas si seul, car Gollum ne lâche pas son trésor des yeux. De leurs côté, Pipin et Merry se retrouvent dans la forêt mystérieuse et dangereuse, Fangorn et y font l'heureuse rencontre de Sylvebarbe, le plus vieil Ent. Ensemble ils réveilleront la forêt pour remettre à sa place l'infâme Saroumane. Quant aux autres membres de la Compagnie, ils tenteront de poursuivre leur mission du mieux qu'ils le peuvent tout en cherchant à rejoindre leurs amis Hobbits.

Mon avis:

On sent que le Mordor est de plus en plus proche car cet opus est plus noir, plus ténébreux. J'ai senti ce tome comme un passage, un long trajet vers le prochain tome, c'est pourquoi la note n'est pas aussi élevé que le premier tome. J'ai particulièrement apprécié les aventures de Pipin et Merry dans la forêt des Ents mais je me suis aussi beaucoup attaché à Frodon et Sam et plus particulièrement ce dernier. L'amitié qui unit ces Hobbits est admirable et éclaire un peu la noirceur de l'histoire. Et encore une fois, l'univers de la Terre du Milieu est si riche en histoire, chants et légende que j'aimerais pouvoir tout savoir de ce monde!
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Sam 14 Fév 2009 - 17:07

Le Seigneur des Anneaux - T3 Le Retour du Roi
Ed. Christian Bourgeois, 1973, c1966, 503 pages, ISBN 2-266-11802-1
Titre original: The Lord of the Ring - Book 3 The Return of the King (traduit de l'anglais par F. Ledoux)

Ma note : 5/5 coeur

Résumé:
Sam, avec courage mais aussi beaucoup d'hésitation, devra aider son maître, Frodon, à accomplir son destin. Ils chemineront dans un décor aride et hostile jusqu'au Mont du Destin afin de détruire l'Anneau et ainsi sauver la Terre du Milieu de la menace de Sauron. De leurs côté Aragorn, Légolas, Gimli, et les autres combattront l'armé du Maître des Ténèbres pour leur honneur et pour permettre au Porteur de l'Anneau d'accomplir sa mission.

Mon avis:
Une dernière partie très noire, très sombre, où l'action est multiple et où des forces s'entrechoquent avec violence. Un récit aussi teinté de beaucoup de tristesse mais où les amitiés sont crées à jamais. Tolkien est arrivé à installer un suspense même si au fond je connais l'histoire! Je me suis beaucoup attachée aux personnages et la dernière page tournée m'a brisé le cœur! Bref, une série coup de cœur que j'aurais plaisir à relire plus tard.


_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Calepin le Jeu 5 Nov 2009 - 14:32

Les enfants de Hurin, de J.R.R. Tolkien
Christian Bourgois éditeur, collection pocket
2009, 281 pages

4e de couverture : Des milliers d'années avant Le Seigneur des Anneaux, la Terre du Milieu est en proie aux luttes entre Morgoth, le premier Seigneur Ténébreux, et les Elfes, alliés aux Hommes. C'est contre Túrin et Niënor, les enfants de Húrin, que Morgoth va lancer une terrible malédiction, les contraignant à une vie malheureuse et errante, pour se venger du héros qui a osé le défier.
Les Enfants de Húrin, oeuvre entreprise par Tolkien au cours de la Première Guerre mondiale, s'adresse aux lecteurs du Seigneur des Anneaux, qui retrouveront le souffle de ce roman dans l'histoire de Túrin, héros humain qui cherche sa place parmi les Elfes et les Hommes dans un monde en guerre ; trompé par le destin, il lutte de manière spectaculaire et tragique contre Morgoth, nous faisant découvrir un passé méconnu de la Terre du Milieu.

Mon avis : D'abord, avant d'apprécier (ou non) ce livre, il faut s'attarder à la manière dont il est écrit. Bien que cela soit officiellement un roman, il sonne davantage à mon oreille comme un conte, une sorte d'hybride de roman et d'épopée, lue par un conteur. Autrement, si on s'attend à lire un roman au style plus contemporain, vous serez déçu.

J'ai beaucoup aimé cette histoire. Tolkien dresse un portrait de Turin comme on n'en voit plus aujourd'hui ; où la fierté et la force de caractère prenne une couleur tragique et ô combien crédible. C'est d'ailleurs avec nuances et diverses subtilités qu'on comprend le poids de la malédiction sur la personnalité de Turin, ainsi que la manière dont celle-ci joue sur le destin du personnage. Tolkien nous livre un personnage de son époque, avec les défauts et traits liés à son époque, et non pas une coquille vide qui réfléchi selon un mode de pensée de notre monde contemporain. Problème trop souvent présent dans diverses histoires qui brise toute crédibilité, par anachronismes idéologiques, de l'époque qu'on cherche à représenter.

Comme dans toute l'oeuvre de Tolkien, les noms foisonnent, les lignées familiales s'entrecroisent et l'historique du monde est profonde. Bien que ce soit une qualité à première vue, cela peut devenir également un défaut lorsque c'est mal dosé. Voyez par vous-mêmes.

Note : 4/5

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
Calepin
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 37
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  veilleur le Jeu 5 Nov 2009 - 17:00

Calepin a écrit:

Comme dans toute l'oeuvre de Tolkien, les noms foisonnent, les lignées familiales s'entrecroisent et l'historique du monde est profonde. Bien que ce soit une qualité à première vue, cela peut devenir également un défaut lorsque c'est mal dosé. Voyez par vous-mêmes.

Depuis les années 70 et la découverte de Tolkien, l'heroïc fantasy est en plein développement. On en ressort désormais tous les textes de l'auteur, y compris ceux qui n'ont servi que de trame. JRRT avait un imaginaire puissant, ce qui est le moindre que l'on puisse dire, et avait un souci du détail qui confinait à l'obsession. Combien de fois ne s'est-il pas disputé avec son ami CS Lewis (l'auteur des chroniques de Narnia) à cause de cela. Il reprochait à Lewis son manque de cohérence mais avec Narnia, Lewis ne cherchait pas à créer une "mythologie pour l'Angleterre" comme le faisait Tolkien.

Il s'ensuit que l'auteur du Seigneur des Anneaux a multiplié les textes, les anecdotes, les versions, etc. A tel point que son fils, qui a fait la compilation du Silmarillion s'est, de son propre aveu, trouvé devant un "puzzle textuel" effroyable. Oui, il faut parfois oser plonger dedans. J'ai du tenter 3 ou 4 fois de plonger dans le SDA avant d'être pris par l'histoire. Il faut avoir l'humilité de courber l'échine durant 50 pages ! Pour ma part, je pense qu'il faut se limiter aux textes publiés du vivant de JRR Tolkien. Son fils Christopher a pris la relève, mais s'il ne portait pas le nom de Tolkien, aurait-il autant de succès ?

Veilleur
veilleur
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 54
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  ecriture le Dim 17 Oct 2010 - 13:14

Je ne ferai pas un commentaire détaillé vu que je n'ai lu que 150 pages du livre I, mais je dois dire que je suis déçue. J'ai adoré les films, et donc je me suis dit "bon allez, maintenant je suis quand même assez grande pour lire et comprendre le seigneur des anneaux".

Certes, c'est très bien écrit, la description, les dialogues... Mais les personnages n'ont aucune "consistance", on dirait qu'ils n'ont pas de caractères, qu'ils ne sont que des personnages "neutres" tous pareils, et moi qui ait l'habitude de bien m'attacher au personnage, je suis extrêmement déçue... J'espère que par la suite on aura le droit à quelques défauts et qualités...
ecriture
ecriture

Nombre de messages : 589
Age : 23
Date d'inscription : 30/07/2010

http://ocean-emotions.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Ven 22 Oct 2010 - 11:01

Les enfants de Húrin
Ed. Christian Bourgois, 2008, c2007, ISBN 978-2-267-01965-0
Titre original: The children of Húrin (traduit de l'anglais par Delphine Martin)
Édition établie par Christopher Tolkien (illustré par Alan Lee)

Ma note: 4/5

Voir la critique de Calepin pour la 4è de couverture qui résume très bien l'histoire.

Mon avis:
Honnêtement, après une vingtaine de pages j'ai eut envie d'abandonner ma lecture. C'est que le début de l'histoire nous relate la généalogie des personnages, la géographie des lieux, un peu d'histoire ancienne aussi, et l'on s'y perd très rapidement à moins d'être un fanatique fini du SDA. Je suis donc revenue ici lire la critique de Calepin et le commentaire de Veilleur ce qui m'a poussé à poursuivre ma lecture. Bonne décision! Après un début hardu, l'histoire se met en place et nous plonge dans un récit fantastique riche en évènements. Moi aussi je considère ce livre comme étant un conte, un conte pour nous mais aussi pour les "contemporains" du SDA, un peu comme si Gandalf racontait cette histoire à Frodon au coin du feu. J'ai beaucoup aimé cette histoire où le mal est omniprésent dû à la malédiction de Morgoth mais aussi à la jalousie de certains. Túrin et Niënor tentent tant bien que mal de vivre leur vie mais sans vraiment s'en rendre compte la malédiction agit sur chacune de leurs décisions pour les diriger vers leur perte.

Ça vaux vraiment la peine de lire l'édition de chez Christian Bourgois car les illustration sont magnifiques et ajoutent au plaisir de la lecture.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Lulu le Ven 22 Oct 2010 - 12:01

Ah Les enfants de Hurin est depuis longtemps dans ma LAL, vos commentaires me poussent à le mettre sur ma liste de Noël dans l'édition de Christian Bourgois Wink
Lulu
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 37
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Calepin le Ven 22 Oct 2010 - 13:31

Bien content que tu aies aimé Les enfants de Hurin, Philcabzi. Tolkien a ce ton qui permet à ce récit, qui aurait été écrit autrement, d'être vraiment fascinant. Un auteur actuel aurait pu tomber dans le panneau et rendre ce texte archi mauvais Laughing

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
Calepin
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 37
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  géromino le Jeu 4 Nov 2010 - 9:52

"Le Seigneur des Anneaux" Pocket 2002 (1ères publications en Angleterre en 1954)

Tome I -La communauté de l'anneau- 695 pages
TomeII -Les deux tours- 570 pages
TomeIII -Le retour du Roi- 570 pages

Pour l'histoire, voir les résumés écrits plus hauts et très biens faits.

Après avoir vu sur cassette ou DVD les trois films qui composent l'oeuvre cinématographique, je voulais me rendre compte de l'oeuvre littéraire originelle de Tolkien. "Bilbo le Hobbit" m'avait enchanté il y a quelques années; "Le livre des contes perdus" m'avait enthousiasmé puis lassé. Je compte bien le reprendre un jour.

Quelques mots sur le film (ou plutôt trois films), d'abord. C'est Le film d'aventures par excellence: scènes d'action, rebondissements, suspens, beaucoup de bruit, de chevauchées, des héros attachants, et un peu d'amour...(médiéval, hein! donc soft) Des paysages sublimes, des scènes de batailles épiques, des bons acteurs et des maquillages et costumes particulièrement soignés avec un extraordinaire souci du détail.
Tout y est.
Sauf que le réalisateur a pris pas mal de libertés dans son adaptation et que même si au final l'histoire demeure tout à fait dans l'esprit de Tolkien, elle n'en reflète pas tous les aspects. Ce qui se comprend aisément: reproduire le livre à l'identique semble parfaitement impossible vu le monument: scènes tronquées ou parfois des histoires bien différentes de l'originale, il a fallu adapter.

Je précise que connaissant par coeur l'histoire, j'ai essayé d'orienter ma lecture plus spécialement sur les détails ou les longueurs (il y en a, évidemment) que n'aborde pas le film et ainsi pénétrer plus à fond dans l'âme du livre. Mais il est sûr que si je n'avais pas été autant enthousiasmé par le film (vu plus de quinze fois!), je ne me serais pas engagé dans la lecture de ce pavé de plus de mille huit cent pages.
Le livre (à l'origine, Tolkien pensait le publier en un seul volume), accumule des longueurs presque soporifiques (là où le film court à l'essentiel) et l'auteur n'en finit pas de prendre des détours pour arriver à clore une action. Parfois, par exemple, de raconter la lente progression des deux Hobbits dans un paysage cahotique, fort bien décrit, mais qui traine sur plusieurs pages et où il ne se passe pas grand-chose. Et il est vrai que cela peut décourager le lecteur. Quelquefois ce sont des récits détaillés des temps anciens qui emplissent des pages, où on apprend la Genèse des Habitants de ces contrées. On pourrait prendre cette avalanche de descriptions pour du remplissage verbeux et inutile, sauf que c'est ici que se trouve le coeur de cette grande fresque et que c'est aussi l'intérêt de l'oeuvre: plonger le lecteur dans un monde hors du commun. On peut bien sûr passer plus rapidement sur ces passages parfois ennuyeux, mais c'est souvent se priver de petits moments agréables qui contribuent à préciser l'Univers de Tolkien. (Il m'est arrivé de sauter des passages me paraissant ennuyeux et d'y revenir ensuite, pris de remords).
Une myriade de personnages tournent autour des principaux, et il est souvent fait référence aux ancêtres, héros disparus, qui ont construit la légende, avec là aussi, le risque que le lecteur se retrouve perdu parmi ces noms et ces renvois vers le passé.
Si le film rend bien les sentiments comme l'amitié, la fraternité, l'amour, le livre demeure d'aspect beaucoup plus froid sur ce sujet, et les personnages paraissent moins attachants, plus distants. L'esprit chevaleresque médiéval est présent, mais les sentiments retenus.

N'oublions pas que Le Seigneur des Anneaux se situe dans une oeuvre plus importante encore, celle que Tolkien a créée de toutes pièces (avec certes des influences extérieures) avec sa genèse propre (cf: "Le livre des contes perdus" en 2 tomes), pour constuire "L'histoire de la Terre du Milieu" et les romans qui la composent.

Tolkien, grand conteur à l'imagination débordante nous peint une époustouflante fresque médiévale, dans un moye-âge imaginaire et fabuleux, et dans un souffle incomparable signe ce qui demeure sans doute la plus grande oeuvre du genre. On parle du père de l'Héroïc Fantaisy, certains vont jusqu'à proposer Le Seigneur des Anneaux comme le plus grand livre du XXe siècle (source Wikipédia).

Pour ma part, c'est sans conteste un 5/5
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Jeu 4 Nov 2010 - 11:28

C'est très intéressant de lire ta critique Géromino parce que tu as lu le livre après les films alors que moi c'est l'inverse que j'ai fait. Cela a une influence indéniable sur la lecture et le visionnement du film. Ce ce fait, je n'ai probablement pas focusé autant sur les longueurs comme tu as fait. Je crois que les deux façons d'approcher cette oeuvre se valent et que le livre ET les films se doivent d'être lu/vu par les amateurs d'héroïc fantasy.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  géromino le Ven 5 Nov 2010 - 8:34

Oui Phil, les deux sont de toutes façons des chefs-d'oeuvre, dans leur support respectif, et qu'on peut sans doute qualifier d'incontournables si on parle d'Héroïc Fantaisy (mais bon, je ne suis pas spécialiste du genre...). Le film permet "d'imager" les descriptions des paysages magnifiques, des forteresses, des costumes extraordinaires et de "portraitiser" les visages des personnages. Car même si le tableau que Tolkien peint avec talent est très expressif, la beauté de l'image est incomparable. Du moins l'ai-je ressenti comme ça. Mais pour la poësie, la beauté du texte et l'inventivité de l'auteur, alors rien ne vaut sa lecture.
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Philcabzi le Sam 9 Juin 2012 - 16:30

Bilbo le Hobbit
Ed. Le livre de poche, 1969, c1937, 312 pages
Titre original: The Hobbit (traduit de l'anglais par Francis Ledoux)

Ma note: 4/5

Résumé:
Voici donc la fameuse histoire de Bilbo Baggins lorsqu'il partira, bien malgré lui, avec les nains pour reconquérir leur montagne. C'est lors de ce périple que Bilbo rencontrera les elfes des bois, le dragon Smaug et bien sûr Gollum. Il en ressortira avec une foule d'anecdotes à raconter, l'envie de l'aventure et sans oublier le fameux anneau.

Mon avis:
Comme j'ai déjà lu Le Seigneur des anneaux et adoré, il va s'en dire que cette histoire de Bilbo m'a aussi beaucoup plût. Pauvre Bilbo qui ne comprend pas bien pourquoi il doit participer à cette aventure mais qui y prend goût avec le temps et qui prend aussi beaucoup de caractère. J'ai bien hâte maintenant de voir le film!!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  petitepom le Dim 26 Aoû 2012 - 11:30

bilbo le Hobbit

Pendant mes années collèges et lycées, je dévorais des livres de science fiction et anticipation, j'ai du lire les aventures créés par Tolkien mais ce n'est qu'à la sortie du film, Le seigneur des anneaux que j'en ai de nouveau le souvenir.

Tolkien est le père, de ce qu'on appelle aujourd'hui "la fantazy", ces dernières années , j'ai lu beaucoup de fantazy jusqu'à m'en lasser ; j'y retrouve toujours le même scénario : une quête périlleuse qui mène à un combat concluant l'histoire.

Le seigneur des anneaux n' est pas le cycle que je préfère, justement par ses combats interminables et ses marches à travers le pays imaginé par Tolkien ; c'est, de plus pas le plus facile des fantzy à lire.

Si j'ai ouvert Bilbo le Hobbit, c'est pour connaitre sa découverte de l'anneau dont on fait référence dans la trilogie ; mais le scénario reste le même qui m'a déja ennuyée dans d'autres fantazy ; les premières pages m'ont plu car j'y ai retrouvé des personnages connus, mais la fin a été plus périlleuse.

C'est un bon classique qui je recommande à ceux qui veulent découvrir le genre mais je recherche plus d'originalité dans mes prochaines lectures.
petitepom
petitepom

Nombre de messages : 266
Age : 53
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  géromino le Mer 7 Aoû 2013 - 19:58

"Le Silmarillion" éd Presses Pocket 1984 480 pages

Au commencement du Temps, Illuvatar créa les Ainur -des Dieux. Pour plaire à leur créateur, ils chantent le Monde, dans des harmonies grandioses et cette musique va peupler le Vide. Bien vite, Melkor, avide de puissance, jaloux des autres Dieux, sème la discorde et brise l'unisson. Quand il dérobe les splendides Silmarils, c'est la guerre. Ces magnifiques joyaux forgés par l'Elfe Fëanor renferment la Lumière Divine; et ce dernier prête serment de récupérer à tout prix son bien. La Terre du Milieu sera le théâtre d'affrontements gigantesques: d'un côté,  les puissances maléfiques de Melkor (dont son plus fidèle serviteur a pour nom Sauron) et ses hordes de créatures répugnantes (orcs, ballrogs, dragons, etc...); de l'autre, une sorte de coalition composée d'Elfes, de Nains et d'Hommes.

C'est le point de départ d'une fresque épique, foisonnante et guerrière qui court sur trois Ages (disons un très grand nombre d'années) et qui s'achève avec la trilogie du Seigneur des Anneaux. On y trouve des scènes de combats titanesques, des histoires d'amour dignes des plus beaux contes romanesques médiévaux (Beren et Luthien, Turin et Nienor), des royaumes engloutis, des cités mystérieuses cachées dans les montagnes, des alliances de Rois, des trahisons de Princes, des actes de bravoure... Tout ça rappelle les contes et légendes du Moyen-Age entre conquête et romanesque, la lutte du bien et du mal.

C'est une oeuvre immense et féérique dont le fil est parfois un peu compliqué à suivre tellement il y a de personnages et de rebondissements. Si vous avez lu (et aimé!) "Le Seigneur des Anneaux", vous ne manquerez pas d'être émerveillé par le Silmarillion. Il s'agit en fait de la Genèse de la Trilogie. Et le terme "Genèse" est tout à fait approprié: dès les premières pages, la comparaison est flagrante, on est plongé dans une sorte de Bible Tolkinienne: la mythologie originelle, la création de l'univers de l'auteur. "Le Silmarillion" apporte les éclaircissements nécessaires à une meilleur compréhension du SdA, explique l'origine des conflits, éclaire les nombreuses allusions restées mystérieuses (notamment lorsque le récit fait appel à des références du lointain passé).

Si vous ne connaissez pas "Le Seigneur des Anneaux", vous serez certainement en peine d'accéder à l'émotion que suscite "Le Silmarillion". D'abord, parce qu'il y a de quoi se perdre dans l'impressionnant canevas de noms barbares aux consonnances étranges ou carrément imprononçables (les noms de lieux, de montagnes, de personnages, de créatures...). Tolkien a de plus poussé la perfection de son oeuvre en inventant, non pas un langage, mais bien plusieurs dialectes! La dénomination dépend du langage des Hommes, des Elfes, des Nains etc... ex: Melkor devient Morgoth, Ainur/Valar, Gandalf/Mithrandir etc... Le lexique en fin de livre s'étend sur 70 pages! Et l'avalanche de personnages donne le tournis!

Mais la complexité de l'oeuvre n'enlève rien à sa magie, à sa féérie médiévale, à l'époustouflant génie créatif de l'auteur. Tolkien a créé un monde totalement imaginaire, fabuleux et légendaire: un monde merveilleux.

Note: 5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Mer 13 Aoû 2014 - 8:08

BILBO LE HOBBIT


3.5/5

Peut être une note un peu sévère parce que j'ai aimé l'histoire et le style de l'auteur, que je n'avais encore jamais lu. Il m'a même donné envie de lire Le Seigneur des anneaux.
Mais peut être ai je mis trop de temps pour le lire ce qui m'a causé des petits moment de lassitude, l'impression de tourner un peu en rond parfois.
Toutefois, les personnes sont attachants, surtout Monsieur Baggins, qui se demande toujours dans quelle galère il s'est fourré  Laughing , l'univers de Tolkien est captivant, je me demande vraiment où il est aller chercher tout ça ! 
Une bonne entrée en matière sur la planète tolkienne tout de même.

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7954
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  géromino le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:40

Cyrielle, il ne te reste plus qu'à te lancer dans le Seigneur des Anneaux  Very Happy ! 

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Ven 15 Aoû 2014 - 8:26

Je commence tout juste  Wink

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7954
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  géromino le Ven 2 Jan 2015 - 9:42

"Faërie" Pocket 2005  215 pages




Recueil de trois contes.


*Le fermier Gilles de Ham*      Un géant égaré s'est approché de la ferme de Gilles de Ham. Il parvient à le mettre en fuite d'un coup d'escopette. Devenu un héros au village, c'est tout naturellement que le roi en personne vient faire appel à lui lorsqu'un dragon descendu des montagnes dévaste le pays.
*Smith de Grand Wootton*      Un bijou en forme d'étoile permet à qui le porte de pénétrer en Faërie (Pays des Fées). 



Ces contes n'ont pas de rapport avec le Seigneur des Anneaux ou le Hobbit et n'en ont pas non plus l'ampleur. Mais il réside en eux une part de merveilleux qui les rend très agréables: des pays imaginaires, des bêtes qui parlent, des dragons, des géants...


*Feuille, de Niggle*                 Niggle tente de peindre un tableau représentant un arbre avec ses feuilles, et un paysage en fond. Il s'attarde méticuleusement sur chaque feuille. Un jour il est emmené dans une sorte d'hôpital pour quelque obscure raison. Lorsqu'on lui permet de sortir, il se retrouve dans le paysage de son tableau... 
 Ce conte étrange fait plus penser à de la science-fiction.


*Du conte de fées*Pour clore le livre, Tolkien expose une thèse au sujet des contes de fées et explique ce qu'il entend par "Fantaisie". Si on y apprend bon nombre de choses très intéressantes, en revanche son discours "scientifique" est assez ardu et pas toujours facile à suivre!


Un petit livre sympa pour petits et grands qui se laisse lire avec plaisir; Tolkien manie l'imaginaire, la féérie, les mondes irréels, pour nous replonger délicieusement dans notre enfance. 


Note: 3.5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Ven 2 Jan 2015 - 11:53

Je vais le retenir, la GL m'avait donnée très envie de découvrir les autres textes de Tolkien.
Merci Geromino

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  géromino le Mar 6 Jan 2015 - 7:01

Y a pas de quoi Lacazavent  bienvenue3

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Patience le Mar 10 Mai 2016 - 15:31

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX I : La Communauté de l'Anneau
Pocket 696 pages


Mon avis : Je m'y suis reprise à 2 fois pour lire Bilbo et je n'avais pas spécialement accroché. Quant aux films, je les ai regardés d'un oeil sans y trouver beaucoup d'intérêt, et ils m'ont laissé peu de souvenirs. Je suis donc entrée dans cette lecture un peu à reculons. Et j'ai eu une très agréable surprise.
Les personnages ne sont pas du tout ce que n'avais imaginé. On critique assez souvent la traduction un peu lourde. Je n'ai malheureusement pas suffisamment de connaissances en anglais pour me faire un avis sur cette question. Mais je n'ai pas trouvé ça difficile à lire. Je pense surtout que cette histoire date des années 50, bien avant que la Fantasy ne devienne un genre populaire. Ce qui peut peut-être expliquer le genre assez cliché, et le style un peu vieillot.
Le deuxième tome a pris place sur mon étagère des prochaines lectures.

_________________
Lecture en cours : Le vieux qui voulait sauver le monde de Jonas Jonasson
PAL : 528
Livres lus depuis le début de l'année : 83 (31183 pages)
Patience
Patience

Nombre de messages : 1259
Age : 36
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: J.R.R. TOLKIEN (Afrique du Sud/Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum