Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Aller en bas

Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Lacazavent le Lun 15 Déc 2008 - 13:29

Carol SHIELDS
par lacazavent Aujourd'hui à 14:23

De : Mousseliine Envoyé : 29/06/2006 22:30
La mémoire des pierres

(LGF - Livre de Poche, 1997, 344 pages)


Des romans de ce genre j'en prendrais à la tonne!

C'est une saga familiale qui tourne autour de Daisy Goodwill dont la mère est morte en lui donnant naissance en 1905 dans un petit village du Manitoba. Elle a été élevée par la voisine à Winnipeg. Par la suite les aléas de la vie l'entraîne à Bloomington/Indiana, Ottawa au Canada et en Floride. Beaucoup de personnages gravitent autour de Daisy, son père, ses deux meilleures amies, son mari et ses trois enfants et puis plus tard ses petits-enfants, malgré tout ce monde il y a toujours un vide qui persiste, le vide de sa naissance...

L'histoire oh oui mais aussi l'écriture de Carol Shields. Des tournures de phrases stylisées, une façon poétique de raconter sans que cela en fasse un roman compliqué, juste ce qui fait la différence entre une histoire qui pourrait être banale si elle était racontée par n'importe qui comme tant de sagas familiales.

Ce roman c'est aussi l'Ouest du Canada tout au long du 20e siècle, la difficulté de raconter sa vie - démêler le vrai du faux, la solitude, la vieillesse, les travailleurs dans les carrières,... Des personnages originaux.

Mais là je regrette vraiment d'avoir lu ce roman aussi rapidement, j'aurais voulu me laisser imprégner par les mots de Carol Shields, prendre le temps de réfléchir aux idées soulevées mais j'étais trop aux prises par l'histoire, j'avais toujours le besoin d'avancer... un autre de ces livres que je devrai alors relire. Comme le dit Jacques Poulin : "Un bon livre c'est quand on a envie de tourner les pages pour connaître la fin de l'histoire et qu'on se retient de le faire par crainte de rater les qualités de l'écriture." Mais parfois on n'arrive pas à se retenir.

Un extrait : "Mme Flett, qui petite fille a fréquenté l'école du dimanche et l'église à l'âge adulte, n'a jamais pu se défaire de l'idée que ces activités sont un peu comme des projections de diapositives pour enfants: salutaires et édifiantes mais pas à prendre au sérieux, même s'il faut mettre un chapeau et se donner l'air grave pendant une heure à peu près, le temps que ça dure, tout en se laissant partir dans une petite rêverie où on va se demander s'il reste vraiment assez de rôti de boeuf pour préparer ce soir un bon hachis[...] Les comités et les ventes de charité, les mariages et les baptêmes, d'accord, d'accord, mais les monts et les vaux écoeurants de la culpabilité et du salut, non, ce n'est pas pour Mme Flett."

A lire très certainement!
Note : 5/5
(Mousseline)

p.s. Ce roman a reçu le Prix du Gouverneur général du Canada ainsi que le prix Pulitzer américain. Lire, l'a élu "meilleur livre de l'année" en 1995.



Carol SHIELDS

Née en 1935 dans l'État de l'Illinois, Carol Shields a fait des études au Hanover College et à l'Université d'Exeter en Angleterre, avant d'obtenir une maîtrise à l'Université d'Ottawa. À 22 ans, elle a épousé Donald Hugh Shields et s'est installée en permanence au Canada, où elle a enseigné à l'Université d'Ottawa, à l'Université de la Colombie-Britannique et à l'Université du Manitoba. À la fin de sa vie, elle habitait Victoria (Colombie-Britannique). Son ouvrage le plus connu demeure "La mémoire des pierres" (1993), qui lui a valu le prix Pulitzer et le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie romans et nouvelles. Il a également été en lice pour le prix Booker et le prix du National Book Critics Circle. Par ailleurs, Carol Shields a reçu, pour son roman "Larry's Party" (1997), le prix Orange du Royaume-Uni. L'oeuvre de Carol Shields lui a valu plusieurs autres prix et marques de reconnaissance.


Bibliographie/Traductions en français

* Miracles en série : nouvelles (Montréal, 2004)
* Bonté : roman (Paris, 2003)
* Jane Austen (Saint Laurent, Québec, 2002)
* Une saison de célibat : roman (Saint Laurent, Québec, 2002)
* Une soirée chez Larry : roman (Paris, 1998)
* La mémoire des pierres (Paris et Montréal, 1995)
* La république de l'amour (Paris, 1993)






De : lalyre7032 Envoyé : 19/02/2007 19:05
La mémoire des pierres - Carol Shields Poche

Ce roman c'est la vie d'une femme Daisy,née en 1905,sa mère qui ne se savait enceinte est morte seule en la mettant au monde.Recueillie par une voisine et son fils,elle y vit heureuse jusqu'à l'âge de onze ans.Son père,tailleur de pierres,la prend avec lui car il part pour les Etats-Unis ou il va s'édifier une petite fortune car c'est l'époque ou s'érigent les gratte-ciel.Daisy est heureuse et se marie,mais son jeune mari se tue au cours de leur voyage de noce,quelques années plus tard elle se remarie et elle aura trois enfant,,devenue veuve à nouveau elle se lance dans le journalisme sur le jardinage avec beaucoup de succès main un jour on la remercie,elle sera remplacée par une jeunesse,cela est très difficile à accepter pour elle mais elle reprend le dessus.Les années passent et elle se retrouve à l'hopital après un accident cardiaque,transfèrée dans une maison de retraite elle y mourra au début des années 1990.



Mon avis :
Ce livre raconte la vie ordinaire de femmes ordinaires,un peu comme une saga,nous contant ce que les femmes de cette époque à nos jours,peuvent ressentir jusque dans leur intimité et on ne saurait rester insensible à ce qu'a vécu Daisy marquée par le drame de son enfance,une vie pourtant qui fut riche de sensations et qui reflète bien ce XXème siècle.
5/5
Lalyre



De : Cocotte8017 Envoyé : 30/03/2007 02:20
La mémoire des pierres

(Le livre de poche, 1997, 344 pages)


L’histoire débute en 1905 à la naissance de Daisy Goodwill. Sa mère décède en la mettant au monde. Le livre se termine en 1990 à la mort de Daisy. Nous traversons donc le siècle en compagnie de Daisy et toute une galerie de personnages qui ont fait partie de sa vie.

J’ai tout simplement adoré ce livre! Ça faisait longtemps que je n’avais pas dévoré un livre avec autant d’appétit! L’histoire m’a envoûtée même si elle peut paraître banale. Les rebondissements ne manquent pas, les personnages sont criants de vérité, impossible de s’ennuyer ou de rester indifférente. Carol Shields a un style unique, j’ai été impressionnée par l’originalité de son récit. Elle nous présente son histoire de différentes formes à travers des lettres, des photos, des narrateurs différents. On ne sait jamais à quoi s’attendre!

Un pur délice!

Ma note : 5/5


De : odilette84 Envoyé : 07/05/2007 21:22
La mémoire des pierres

je ne reprends pas le résumé.
j'ai eu la chance de lire ce livre dans son édition originale. Celle ci est aggrémentée de photos, véritable galerie de portraits des différents personnages du roman, tous, sauf..Daisy !
je ne sais pas comment l'auteur a eu cette idée mais les personnages sont bien choisis.
je ne dirais pas que tout m'a plu dans ce roman, j'y ai trouvé parfois des longueurs. Mes passages préférés sont les différents points de vue portés sur Daisy, ainsi que toutes les lettres qui sont retranscrites.
l'histoire pour banale qu'elle soit est très attachante.
un bon début pour le thème .

ma note : 4/5



De : doriane99 Envoyé : 12/05/2007 07:37
La mémoire des pierres

Calmann-Lévy 353p


L'histoire de la vie de Daisy Goodwill née en 1905 dans le Manitoba, décédée dans les années 90 en Floride. Autour d'elle gravitent ses amis, sa famille, ses relations.

Quelle originalité dans le récit ! Un récit entre la première et la troisième personne, les lettres qui résument les grands événements et ces petits chapitres qui donnent la vision de chacun sur Daisy (sans compter la fin, où les propos de ses proches sont rapportés), sans parler de l'encart avec les photos... L'écriture est riche, imagée et on ne peut s'empêcher de dévorer ce livre qui, somme toute, ne raconte qu'une histoire assez banale. L'histoire d'une femme "ordinaire" racontée de façon "extraordinaire".

4/5


De : docguillaume Envoyé : 30/05/2007 19:21
La mémoire des pierres

Bon, ce genre de lecture cela ne doit pas être mon truc car je n'ai pas du tout aimé. Pourtant, le début me semblait prometteur : la mort en couches d'une femme toute en rondeurs en train de cuisiner, sa vie, son mariage avec Cuyler nous est raconté de façon très savoureuse et très bien écrite.
Mais ensuite j'ai l'impression que ce livre se borne à raconter la vie de personnages finalement ordinaires dont la vie n'a à mon goût rien d'excitant. C'est une sucession de faits parfois insolites (les constructions en pierre de Cuyler) mais le plus souvent assez banals car il ne se passe pas grand chose, avec de nombreuses lettres. J'ai tenu 250 pages mais je n'ai pas eu le courage d'aller au bout.

Je ne noterai pas ce livre puisque je ne l'ai pas terminé. Manifestement, je ne suis pas un des lecteurs qui sachent l'apprécier. Mais puisque beaucoup de rats l'ont aimé (et qu'il a reçu plusieurs prix) cela doit être un bon bouquin... mais pas fait pour moi.





De : valduval♥️xavier Envoyé : 21/07/2007 21:41
La mémoire des pierres (Le Livre de Poche, 344 pages)



Je ne reprendrai pas le résumé.


Je viens tout juste de refermer le livre et je n'ai que deux mots en tête : pure merveille! J'ai été conquise dès les premières pages, puis je n'ai pas pu m'arrêter. Quelle belle histoire! Et quelle façon originale de la raconter! Les lettres (du bonbon), les photos, tous ces narrateurs qui apportent un point de vue différent sur la vie toute simple, mais pourtant pleine de rebondissements, de Daisy. Tout est magnifiquement bien orchestré. Je me suis vite attachée aux personnages, que j'ai trouvé authentiques et représentatifs de leur époque respective. Et que dire de la plume de Carol Shields qui est magnifique et envoûtante...

Une très belle découverte...


4,5 / 5


De : Clochette1509 Envoyé : 02/09/2007 20:52
La mémoire des pierres - Carol Shields

Idem que Valduval, et donc je ne reprendrai pas le résumé, sachant par ailleurs que c'est assez difficile, puisque la Mémoire des Pierres raconte la vie d'une femme ordinaire mais de façon peu ordinaire.

La Mémoire des Pierres était donc mon dernier titre pour le challenge du trimestre, et je peux dire que je l'ai bien terminé.

Sans être vraiment un coup de coeur, je peux décemment dire que j'ai apprécié ce roman. J'ai beaucoup aimé la manière utilisée par l'auteur pour raconter l'histoire de cette femme ordinaire : un coup, elle fait parler Daisy, une autre fois c'est le narrateur qui parle, ou des lettres qui se croisent, et enfin, Daisy est racontée par sa famille.
Et la cerise sur le gâteau, ce sont les photos des différents personnages, que je regardais au fur et à mesure de l'avancée de ma lecture.

Bonne fin de thème qui m'a vraiment beaucoup plu.

Ma note : 4/5

PS : j'ai mis du temps à comprendre le titre, et c'est au 3/4 du roman que je me suis : mais bon sang, mais c'est bien sûr !



De : liza_lou55 Envoyé : 08/09/2007 18:56
La mémoire des pierres
(Poche, 344 pages)

Daisy Goodwill Flett : née dans le Manitoba en 1905, orpheline de mère à sa naissance, diplômée à l'Université de Long Island, mariée deux fois, mère de trois enfants, connue sous le pseudonyme de "Madame Pouce vert" dans les années 60 au Canada, morte dans le début des années 90 dans une maison de repos en Floride.

Qui est Daisy Goodwill et qu'a t-elle fait de sa vie?

De prime abord, rien. Le premier paragraphe résume assez bien son existence. En effet, La mémoire des pierres ne raconte rien d'extraordinaire dans la vie de cette chère Daisy. Il n'arrive pour ainsi dire, rien de bouleversant dans sa vie.

Pourtant, Carol Shields, à travers l'autobiographie de Daisy (et quelle autobiographie!) nous relate un siècle d'existence au Canada. En gros, Carol Shields raconte la vie de tout un chacun, de vous, de moi.

L'humour est prédominant par instants, l'émotion dans d'autres. Beaucoup d'inventivité dans la narration (récit classique, monologues, extraits d'articles de journaux, de lettres...). On suit plusieurs peronnages à la fois, pour les perdre à un instant du récit et les retrouver des années plus tard avec bonheur.

On s'attache aux personnages, à leur vie, et sans qu'on s'en rende compte, l'histoire ne devient plus du tout banale mais extraordinaire et le lecteur suit le déroulement de la vie de Daisy et des siens avec passion.

Un roman particulièrement original, dépoussièrement le thème des autobiographies. Une réussite.

Ma note : 4,5/5
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Mousseline le Ven 27 Mai 2011 - 17:54

Un livre merveilleux qui rentre en plein dans le thème!!!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Isaby le Ven 17 Fév 2012 - 13:32

la mémoires des pierres
1995

4/5

Ce roman est vraiment charmant. Il est écrit à la manière d'une autobiographie, comme si Daisy nous racontait elle-même toute sa vie et une multitude de faits et anecdotes au sujets des gens qu'elle a rencontré tout au long de sa vie. Le romans est agrémenté de lettres et de photos nous prouvant que cette Daisy a bel et bien existé. Carol Shields a voulu démontrer que lorsqu'on regarde de près la vie des gens, celle-ci renferme tous les éléments pour écrire un bon roman. Chaque vie a sa part de bonheur et sa part de malheur.

Carol Shields a une écriture particulière. Elle n'a pas une écriture linéaire, je dirais plutôt qu'elle a une écriture faite de petites "loops", nous informant au passage sur la vie des voisins et l'état d'esprit des personnages. Le résultat est un rythme lent, mais pas déplaisant du tout. C'est un livre qu'on lit avec un doux sourire sur les lèvres. Une belle histoire qui me rappelle que la vie de ma grand-mère aurait également fait un bon roman.

_________________
sunny
Isaby
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 44
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  anna44 le Ven 17 Fév 2012 - 20:05

Merci pour ta critique Isaby, je ne connaissais pas ce livre et je rajoute de ce pas dans ma LAL.
anna44
anna44

Nombre de messages : 1634
Age : 37
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Chantal le Lun 16 Déc 2013 - 17:36

LA MEMOIRE DES PIERRES
Calmann-Lévy - 353 pages
Prix Pulitzer 1995 - Meilleur livre de l'année 1995 (Lire)


    Alors que par une chaude journée, Mercy Stone attend le retour de son mari en lui préparant un pudding aux groseilles, elle se sent soudain très mal : elle n'est pas malade, non, elle.....accouche; elle accouche seule, dans la cuisine, alors qu'elle ne savait même pas qu'elle était enceinte. Un vieux colporteur juif qui passait par là, cherche du secours auprès de la voisine, mais quand ils pénètrent dans la cuisine, Mercy n'a pas survécu, et le bébé, une petite fille, vit. Elle sera baptisée Daisy, et sera confiée, par son père, bouleversé et complètement démuni, à sa voisine, Clarentine Flett, qui va quitter son mari pour emmener et élever le bébé chez son fils, au Canada......


    Ce livre, c'est la biographie de Daisy, et elle est admirable. J'ai ENORMEMENT aimé ce livre, qui fait partie à mon avis de la grande littérature (dans la gamme des Proust ou Flaubert), de par son écriture fine et superbe et de par sa trame. Ce n'est pas la biographie de quelqu'un de célèbre, mais c'est celle d'une personne "ordinaire" qui va connaitre la Vie avec un grand V, avec ses bonheurs, grands ou petits, longs ou fugaces, mais aussi avec ses déboires, ses malheurs. Une vie qui peut être légère, insouciante et le lendemain, si grave, si lourde, si difficile. On voyage du Canada aux Etats Unis, en passant par l'Indiana pour finir en Floride.


    Vraiment un très, très bon livre qui mérite son Pulitzer. Et j'ai une grosse pensée pour Mousseline qui m'a fait découvrir et acheter ce livre. (que je laissais à mon grand regret, traîner dans ma PAl)


    5/5  coeur 
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2422
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  cookie610 le Lun 16 Déc 2013 - 19:10

Je l'ai dans ma PAL, je vais le faire remonter aussitôt !
cookie610
cookie610

Nombre de messages : 4884
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Réaliste-romantique le Lun 3 Mar 2014 - 20:18

La mémoire des pierres

La vie de Daisy Goodwill, de 1905 à 199?. Daisy nait au Manitoba, grandit à Winnipeg, se Marie en Indiana, se remarie à Ottawa et termine sa vie en Floride. Le livre est très réaliste, la vie de Daisy est composée de drames et de bonheurs « normaux ». Rien de mélodramatique, mais des événements qui, lorsque regardés avec la finesse d’une excellente auteure, valent la peine des contempler.
 
J’ai beaucoup aimé ce livre, la plume de Carol Shields m’a charmé. Elle respecte ses personnages, nous les rends familiers et sympathiques, même dans ce qu’ils peuvent avoir de désagréables. Comme Alice Munro, une autre grande auteure canadienne, son intrigue est composée d’événements crédibles et réalistes. Chaque chapitre de ce livre couvre une période différente et ils sont aussi de formes différentes : narration au « je », épistolaire, journal intime, recueil de témoignages… Ce livre m’a aussi fait pensé à John Irving, par la fresque qui couvre toute une vie.
 
J’ai seulement une dent contre l’édition que j’ai lue : Flammarion de 1995. Il y a d’abord au moins une faute (et pas seulement des coquilles) aux 50 pages. Il y a aussi quelques absurdités de traduction : c’est le lac Dow, pas de Dow, la rue Broadway à Ottawa aurait dû garder son nom anglophone et ne pas devenir « des Allées » et, la pire, l’ancien aéroport de Montréal est à Mirabel et non Mirabelle. Les détails sont toutefois exacts, j’habite dans la région d’Ottawa. Le quartier où ils habitent est toujours joli et le festival des tulipes est encore une grande attraction.
 

5/5

le réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : Lady Oracle (Margaret Atwood) Budapest (Chico Buarque)
En attente :   
Commentaire en attente : Retour à Lisbonne (Patrice Jean)
Réaliste-romantique
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2195
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Chantal le Lun 3 Mar 2014 - 22:21

coeur  Very Happy
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2422
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Cyrielle le Mar 4 Mar 2014 - 10:08

Zut il n'est pas dans ma médiathèque, je le note quand même!

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7955
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carol SHIELDS (Etats-Unis/Canada)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum