Pat CONROY (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 12 Oct 2009 - 14:14

Oyé... Oyé... Le dernier roman de Pat Conroy vient à peine de sortir :



Alors qui aura l'honneur d'être le ou la premier (ère) à le critiquer? Very Happy

Aussi Le Grand Santini avait sorti en poche en 2009, pour une nouvelle édition, il a été longtemps introuvable ce livre. J'ai bien envie de le commander lors d'une prochaine commande de peur qu'il s'épuise...


_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 12 Fév 2010 - 9:07

CHARLESTON SUD






Amazon : Les romans de Pat Conroy débordent de générosité. Attendue depuis des années par les lecteurs du Prince des marées et de Beach Music, sa nouvelle saga, formidable hymne à la Caroline du Sud dont il est
originaire, confirme sa réputation de monstre sacré de la littérature américaine. Chronique familiale, Charleston Sud est aussi l'histoire d'une génération. Celle du narrateur, Leo King, et d'un groupe d'adolescents venus de tous horizons : rejetons de l'aristocratie locale, orphelins des Appalaches, fils de l'entraîneur noir de
football, et jumeaux d'une étonnante beauté, Sheba et Trevor Poe, qui tentent d'échapper à une mère psychotique. Le récit alterne entre 1969, année glorieuse où Leo et ses amis partent à l'assaut des barrières
religieuses, sexuelles, sociales et raciales de Charleston, et 1989, où Sheba, devenue une star d'Hollywood, les supplie de retrouver son frère gay, disparu à San Francisco. Le grand roman d'un écrivain hors normes
dont la passion pour la vie et l'écriture ne connaît pas de limite.

Mon commentaire
allez je me jette à l'eau à reculons...
j'ai été très déçue par ce roman ...
oui, oui, L'auteur en fait trop et les drames s'accumulent...les évènements s'enchainent et les personnages sont caricaturaux au possible...il a choisi un représentant de chaque catégorie : orphelin, noir, gay, future actrice, bourgeoise, prêtre ...
Certains dialogues sont lourds et trop longs... n'apportant rien à l'histoire
certaines descriptions de la ville n'en finissent pas, il fallait avoir un plan pour s'y retrouver !
On peut dire qu'il a très bien décrit sa ville , la mentalité des Charlestoniens, l'état d'esprit du sud, l'évolution d'une génération.
toutefois, les personnages ne sont pas attachants pour deux sous, cette communauté qu'ils se créent au fil des années est artificielle au possible et on n'y croit pas !
Tout cela peut plaire si l'on accroche...et que c'est votre premier Conroy !
et moi je n'ai pas embarqué car tout m'a paru surfait, à des milles du sublime prince des marées
Ce roman ne souffre pas la comparaison...on dirait que l'auteur a rassemblé tout ce qu'il avait en magasin pour en faire un livre
j'ajouterai des structures de phrases alambiquées qui m'ont perdue et des effets de traduction qui m'ont choquée ...
bref, grosse déception
ma note 2/5

_________________
résister c'est exister

odilette84
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mer 3 Nov 2010 - 11:02


Beach Music

(Pocket, 2004, 1069 p.)

Jack McCall s'est réfugié à Rome avec sa fille Leah après la suicide de sa femme Shyla. Il était bien décidé à mettre une croix sur son passé. Il avait coupé les ponts avec sa famille, sa belle-famille, ses amis et tout ce qui lui rappelait le Sud. Malgré lui, il lutte inconsciemment contre les souvenirs, peut-on jamais enterrer son passé. Cinq ans ont passé et le cancer de sa mère le ramène en Caroline du Sud.

C'est un roman qui traite de plusieurs thèmes entre autres les souvenirs d'une enfance malheureuse qui empoisonnent la vie adulte. Ça semble être le leitmotiv de Pat Conroy du moins ce sujet est la trame de fond de "Beach Music" et de "Le Prince des marées". Mais dans "Beach Music", c'est beaucoup plus vaste, il y a beaucoup de personnages qui tous ont été marqués par leur enfance, négativement pour la plupart.

Peu à peu l'enfance de Jack se dévoile. Il a grandi avec ses quatre frères dans une grande maison typique du Sud. Le père un grand juriste mais aussi grand alcoolique. La mère on ne voit pas trop ce que Jack lui reproche mais elle semble avoir gâché l'enfance des cinq frères.

Il y a aussi l'amitié. Ils étaient quatre garçons inséparables : Jack, Mike, Capers et Jordan. Jack écrit maintenant des guides de voyage et des livres de cuisine. Mike est devenu un producteur célèbre à Hollywood. Capers se présente comme Gouverneur de la Caroline du Sud et Jordan vit dans l'anonymat. Un certain événement est venu détruire leur amitié, on ne sait pas quoi exactement, Pat Conroy distille les indices au compte-gouttes.

C'est une histoire qui nous fait pénétrer dans la mentalité du Sud profond avec ses us et coutumes, les grandes familles, les marais et les îles, les tortues marcat... On ne vit pas dans le Sud comme dans le reste des Etats-Unis.

Pat Conroy nous entraîne dans plusieurs directions. On visite le passé de certains des personnages dont Lucy la mère de Jack, une femme fascinante, on ne s'attendait pas à ce que son enfance soit aussi sordide. Il y a Ruth et George Elliot qui ont survécu à l'Holocauste. Le grand-père de de Mike qui lui a connu les Pogroms en Russie. Et puis il y a aussi l'enfance et l'adolescence de Jack, ce sont les années tumultueuses des sixties, le baseball, le football et les étés à pêcher avec les amis mais aussi la guerre du Vietnam et l'université. Et on visite aussi le passé de Shyla qui habitait juste derrière les McCall, Shyla était la fille des Elliot, est-ce la tristesse de ses parents qui a fini par l'a tuée... Finalement on pourrait tirer un roman avec l'histoire de chacun des personnages.

C'est l'histoire de plusieurs vies. De comment les choses se passaient dans une petite ville du Sud. Et ce que peut être la vie pour ces Juifs en Amérique, après avoir vécu l'Holocause et voir les leurs assassinés.

J'ai moins aimé les échanges verbaux assez violents quand les frères se sont retrouvés mais on comprend rapidement le pourquoi de cet humour noir et sarcastique quand on avance, une sorte d'auto-défense. Il y a eu beaucoup de souffrance dans cette famille mais aussi beaucoup d'amour.

"Beach Music" m'a souvent faire penser à John Irving. Les livres de Pat Conroy sont des pavés, ça fait peur au début mais dès les premières pages on embarque à deux pieds joints et on ne voit pas passer le temps. Pat Conroy est un grand conteur. Faut avoir du talent pour ne pas ennuyer les lecteurs pendant 900 pages (en livre de poche). Ses personnages sont très présents probablement parce qu'il y a davantage de dialogues que de descriptions. Et bien sûr la dimension psychologique fait la grande force de Pat Conroy.

J'ai presque autant aimé que "Le prince des marées" mais pas tout à fait...

Note : 4,25/5

"En écrivant des livres de voyages, j'étais devenu expert dans l'art d'échapper à ce qui m'était le plus intime. Je gardais l'oeil fixé sur l'horizon et fuyais toute tentation de me plonger dans l'étude de mon nid personnel."


Bibliographie

Romans

1976 : The Great Santini (Le Grand Santini)
1980 : The Lords of Discipline (non traduit)
1986 : The Prince of Tides (Le Prince des marées)
1995 : Beach Music (Beach Music)
2002 : My Losing Season (Saison noire)
2009 : South of Broad (Charleston Sud)

Autres livres

1972 : The Water Is Wide (non traduit, autobiographie)
1970 : The Boo (non traduit, recueil de nouvelles et de textes divers)
1999 : The Pat Conroy Cookbook : Recipes of My Life (non traduit)



_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Lun 22 Nov 2010 - 19:08

Le prince des marées

Note : 5/5

Résumé : Suite à la tentative de suicide de sa sœur, Savannah, Tom monte à New-York et raconte son histoire à son thérapeute, le Dr Lowenstein. Elevé à la sudiste par un père brutal, entre des grands parents excentriques, il va faire face à tous ses secrets de famille enfouis depuis des années.

Critique : un gros, gros coup de cœur !!! J’ai eu un peu de mal durant les 200 premières pages mais une fois lancée, je ne m’arrêtais plus, malgré la taille assez impressionnante du roman (1070 pages). Je n’ai pas aimé au début le fait d’annoncer certains faits (comme par exemple le fait que Tom déteste sa mère) sans autre explication. Le reste est passé très rapidement. Pat Conroy a un véritable talent pour décrire les évènements, l’ambiance du Sud des Etats-Unis, c’est vraiment très bien écrit, avec malgré tout une pointe d’humour. L’histoire est incroyable. Très dense, très dure sur certains passages (quand Tom raconte ce qu’il s’est passé « cette fameuse journée » et lorsqu’il décrit les violences familiales). Les relations compliquées entre époux, entre parents-enfants sont disséquées précisément. Chaque personnage est analysé pour nous permettre de bien cerner chaque membre de la famille.

Le film a été adapté par Barbra Streisand en 1991 avec Nick Nolte (Tom) et Barbra Streisand (Lowenstein).

Bande-annonce :

Un extrait qui m’avait à la fois dégoutée et fait rire dans le roman :
cookie610
cookie610

Nombre de messages : 4884
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  dodie le Mer 24 Nov 2010 - 17:55

Le prince des marées

Que dire de ce roman qui n'a été déjà dit?
J' ai littéralement adoré ce roman. L'ambiance tout d'abord: le sud des Etats-Unis qui ne se remet pas encore de l'égalité entre les "noirs" et les "blancs". La nature y est merveilleusement décrite.
Les personnages. Bien sûr les personnages principaux: la famille Wingo, la famille de la psychanaliste mais aussi tous les personnages secondaires sont minutieusement étudiés. J' avoue que j'ai un faible pour la grand-mère, femme libérée avant l'heure.
Les rapports entre maris et femmes, parents et enfants, frères et soeurs sont décortiqués par l'auteur qui agit lui-même en véritable psychanalyste.
Ce qui fait également la force de ce roman est l'alternance de moments très durs voire cruels, d'instants très poétiques et de passages drôles à la limite de l'hilarant ( la grand-mère et son cercueil me font encore rire lorsque j'y pense).
Un roman très dense mais que j'avais du mal à lâcher, un coup de coeur 5/5

Merci Cookie pour les vidéos: cela me donne envie de voir le film Very Happy
dodie
dodie

Nombre de messages : 4935
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Le prince des marées - Pat CONROY

Message  cecile le Jeu 25 Nov 2010 - 13:24

Mon avis :

Une très belle histoire que l'on a du mal à laisser dès lors où on l'a commencée. Des personnages très attachants et un effroyable secret de famille. On se laisse entraîner par ce récit où Tom qui veut sauver sa sœur jumelle suicidaire, fera tout pour arriver à ses fins. Il est prêt à vaincre ses peurs et à remonter le temps aussi pénible cela soit-il. Un roman vraiment passionnant où l'on ne s'ennuie jamais, malgré la longueur du récit, (587 pages, pour ce qui concerne mon exemplaire). J'ai adoré les péripéties quelquefois rocambolesques de cette famille, un peu loufoque, il faut bien l'avouer ! Telle l'adoption du tigre...
C'est une oeuvre qui ne laisse pas indifférent et que l'on n'oublie pas. Je suis ravie d'avoir participé à cette lecture commune !

Note : 4,75/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Sam 11 Déc 2010 - 11:03

Le Prince des marées

Mon avis: 4/5

Le prince des marée est une oeuvre dense dans laquelle on passe du rire aux larmes, où l'on se questionne.
Je me suis vite attachée au personnage de tom Wingo, un homme qui essait d'achapper à son passé mais qui doit se le rappeler pour sauver sa soeur suicidaire.
Je ne vais pas détailler tous les personnages, je peux dire en tout cas que certains m'ont plu comme Luke ou les grands parents et d'autres m'ont hérissé le poil tel que la mère ou la psychiatre.
J'ai aimé ce voyage entre le sud profond et la ville de New York, ce retour dans une tragique enfance avec parfois des moments de joie fraternelle. Toutefois et c'est ce qui empêche le coup de coeur, j'ai trouvé des longueurs notamment avec les descriptions de match de foot ou les chamailleries entre Tom et la psy.
Certaines des histoires me paraissaient vraiment farfelues (comme le tigre ou la destruction de Colleton).
Pat Conroy a une très belle écriture poétique, arrive a nous transporter vers diverses sentiments et a nous faire sentir les odeurs du Sud que Tom aime tant.

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7954
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Elfe le Jeu 6 Jan 2011 - 19:27

Le prince des marées

Tom et sa soeur jumelle Savannah se voient confronté au passé douloureux de leur enfance. Savannah, jeune poète vivant à New York, se retrouve hospitalisée suite à une tentative de suicide. Son frère jumeau, Tom vient à son chevet et rencontre la psychiatre qui soigne Savannah. Celle-ci souhaiterait que Tom l'aide à comprendre les comportements étranges de sa soeur. Tom commence alors la longue histoire de leur vie en Caroline du Sud dans les marais aurpès de leur grand frère Luke, de leur mère et de leur père violent.

C'est un roman passionnant qui nous dévoile petit à petit les éléments de la vie de ces deux enfants qui ont partagé bien des souffrances. Entre rire et larmes, ce roman se lit facilement et imprime en vous des images indélébiles. C'est un roman que je conseille chaudement.



Ma note: 5/5
Elfe
Elfe

Nombre de messages : 1865
Age : 38
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  nitou le Mar 13 Sep 2011 - 17:21

le prince des marées de Pat Conroy
1070 pages

Mon avis:
Je ne sais trop comment commencer ma critique car contrairement aux autres rats je n'ai pas vraiment été embarqué par ce roman fleuve.
Même si j'ai beaucoup aimé l'humour de Tom, ainsi que sa fragilité et sa difficulté à faire face à son "rôle" d'homme, j'ai trouvé le livre trop long en général , j'ai d'ailleurs lu en diagonale les passages sur le football.Par contre, certaines anecdoctes sur leur enfance comme la tortue morte et le Fido que la mère donne à manger à son mari m'ont bien fait rire .Les autres personnages pourtant également attachants dans leur souffrance et leur amour de la famille n'ont pas réussis non plus à me passionner pour leur sort.
Néanmoins ce livre nous donne à réfléchir à l'impacte de notre enfance pour notre devenir d'adulte et dans se sens certaines phrases m'ont particulièrement interpellé.Ainsi , parlant de ses parents, Tom dit "Enfin, nous étions assez vieux pour leur pardonner de n'être pas nés parfaits".
J'aime également cette phrase "à l'enfance il n'est pas de verdict, seulement des conséquences et le fret brillant de la mémoire".

Ma note :3,5/5
nitou
nitou

Nombre de messages : 469
Age : 45
Location : nantes
Date d'inscription : 18/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Suzanne-écrivain le Lun 30 Avr 2012 - 17:45

Le Prince des marée
Mon avis
Lors de sa première édition française, soit en 1988, ma mère avait acheté ce roman. J'ai toujours hésité à le lire, même si les critiques étaient bonnes, compte tenu de la grosseur du pavé ! Finalement (mieux vaut tard que jamais), je me suis décidée à le lire ! Wow ! Je suis tombée sous le charme. Après toutes ces années, j'avais peur que mes attentes soient trop grandes et du coup, être déçue, mais c'est tout le contraire... J'ai adoré suivre la vie de Tom et de sa famille. Même si les descriptions et les dialogues sont longs, je n'ai pas eu d'impressions de longueurs. Au contraire, j'avais l'impression d'être là, avec la famille Wingo.


Les retours en arrières permettent de mieux comprendre les membres de cette famille dysfonctionnelle. On voit à quel point les événements de la vie, grands ou petits, forment qui nous sommes...
Malgré les sujets parfois lourds, l'auteur réussi à nous faire rire.


Bref, j'ai beaucoup aimé ! Un grand coup de coeur !


Ma note
5/5


Dernière édition par Suzanne-écrivain le Lun 30 Avr 2012 - 18:47, édité 1 fois

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
Suzanne-écrivain
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 46
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Fabienne le Lun 30 Avr 2012 - 18:45

J'ai ce livre dans ma PAL depuis un moment déjà. Faut absolument que je le lise. Merci pour cette critique Suzanne-écrivain.

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
Fabienne
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 53
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Fabienne le Lun 9 Juil 2012 - 19:03

LE PRINCE DES MAREES de Pat CONROY



Résumé et critique
:

Nous faisons la connaissance de la famille WINGO à travers le père violent, la mère et les trois enfants qui ont chacun une personnalité fort différente. L'auteur nous plonge dans l'ambiance d'une île perdue au fin fond de la Caroline du Sud.

Ce livre nous immerge dans une ambiance extraordinaire qui captive de plus en plus au fil de l'histoire. Le terrible passé avec ses souvenirs douloureux remonte peu à peu. Le style est fort et le fait d'alterner le récit entre passé et présent donne une dimension particulière au roman. Le décor du sud avec ses marais, son atmosphère chaude et humide, son village de pêcheur est parfaitement bien décrit. J'avais l'impression d'y être réellement et de ressentir la chaleur, les odeurs...
Un livre plein de la poésie :"L'histoire de ma famille était une histoire d'eau salée, de bateaux et de crevettes, de larmes et de tempêtes" mais également un livre sur la psychologie, sur des personnages attachants, sur un certain passé de l'Amérique, sur une histoire passionnante.

Les principales critiques portent sur une certaine longueur mais, en ce qui me concerne, cela n'a pas été le cas. Cette longueur, cette langueur, s'harmonisait parfaitement avec l'ambiance du récit.

J'ai été envouté par ce roman et j'ai eu du mal à enchaîner sur une autre lecture.

Ma note : 5/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
Fabienne
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 53
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  anna44 le Sam 21 Juil 2012 - 20:13

Merci pour ta critique Fabienne Smile Ce livre était déjà dans ma LAL mais tu me donnes envie de le remonter Smile
anna44
anna44

Nombre de messages : 1634
Age : 37
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  géromino le Mar 11 Juin 2013 - 14:40

"Charleston sud" Le Livre de Poche 2011 798 pages

L'histoire: Le suicide de Steve, le fils ainé, laisse la famille King anéantie. C'est Léo, son frère, (le narrateur dans le livre) qui, à l'âge de neuf ans, le découvre dans la baignoire, un rasoir en main, les veines tailladées. Il en restera profondément marqué toute sa vie. Désormais, il est le fils unique et perturbé d'une mère autoritaire, directrice de lycée et d'un père, "bonne pâte", professeur de sciences. A dix-huit ans, il va faire la connaissance de jeunes gens de son âge qui deviendront ses amis pour la vie: Starla et Niles, deux orphelins venus de la montagne et rejetés de partout; deux jumeaux, Trevor, homosexuel et Sheba, une beauté délurée; Ike, fils d'un entraineur noir de football américain; ainsi que les frère et soeur Chad et Fraser, issus de la haute et bien pensante société charlestonienne; sans oublier Molly, petite amie de Chad.

Léo King raconte donc l'histoire de ce petit groupe d'adolescent qui apprend à vivre ensemble malgré leurs différences de classe sociale, au sein d'une ville qui n'a pas oublié ses traditions: passé esclavagiste, religion catholique, société élitiste.

Troisième partie. Les ados sont devenus des adultes. Sheba, star du cinéma, sollicite l'aide de ses amis afin de retrouver son frère Trevor qui ne donne plus de signes de vie. Les recherches les mènent dans les bas-quartiers gays de San Francisco.

La quatrième partie revient en arrière, au temps du lycée et des matches de foot-ball américain. Un couple se fissure, un autre se cherche... Retour au temps présent, avec le désastreux ouragan Hugo, entre autre. Et puis la fin nous apprend la cause du suicide de Steve...

Une fresque interminable où s'additionnent les clichés sociétaux (noirs, gays, "pauvres blancs" des montagnes, orphelins...). Beaucoup de dialogues inutiles et très lourds: j'ai survolé les trois-quarts de ces échanges verbaux et je n'ai pas l'impression d'avoir raté quelque chose d'essentiel dans la compréhension de l'histoire. C'est dommage, car finalement, les personnages sont assez fouillés et parviennent à être attachants (certains apparaissent odieux, révoltants aussi) et la trame se tient. Je voulais pourtant aller au bout, pressentant un certain intérêt dans le dénouement (ce qui ne manque pas, d'ailleurs). Le livre aurait enduré 300 pages de moins et des dialogues plus intelligents. Trop de remplissage inutile donne un une fadeur à l'ensemble. Fadasse et trop long.

Note: 2.5/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 11 Juin 2013 - 16:29

Il faudrait enfin que je me décide à lire cet auteur ! Bon peut-être pas avec Charleston Sud, pourtant l' histoire avait l'air tentante.
Merci Géromino, c'est toujours bon de savoir quoi éviter Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  zeta le Mar 11 Juin 2013 - 16:37

Ah non ! c'est pas possible Lacazavent ! Tu n'as pas encore lu "Le Prince des Marées", c'est indispensable que tu le lises le plus vite possible, si, si !!!!
Pour moi c'est un livre fait pour toi ..... et si je me trompe Rolling Eyes ...... je ne saurais pas quoi faire pour me faire pardonner ! Tu me diras toi même quoi faire si je me trompe ! Mais c'est pas possible que je me trompe non, non ! Mad scratch
zeta
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 11 Juin 2013 - 16:52

Zeta : Very Happy Je crois bien que tu auras raison, il doit d’ailleurs être quelque part sur une étagère (chez mes parents ou chez nous). Dans mon souvenir c'était un énorme livre de poche !

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  géromino le Jeu 13 Juin 2013 - 7:07

Lacazavent c'est vrai que l'histoire est tentante et en plus elle décrit assez réalistement la société et la ville de Charleston (enfin, j'imagine, je n'y suis jamais allé!). Finalement, si je suis déçu par l'écriture, je le suis moins par la découverte de l'univers de cette ville. J'ai malgré tout eu l'impression d'apprendre des choses sur sa société et son histoire. 

Zeta toutes les critiques des rats sont élogieuses envers "Le prince des marées". En gros, le chef d'oeuvre de Pat Conroy (je m'y attèlerai un jour). Curieux que, l'un soit un chef d'oeuvre et l'autre un flop à ce point...

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  zeta le Jeu 13 Juin 2013 - 9:23

Géromino, "le prince des marées" a été pour moi une très belle découverte, c'est vraiment le genre de roman pour lequel je suis complètement captivée, transportée, énamourée. Mais, il y avait une critique négative pour ce roman et elle émanait d'un homme. C'est peut-être un signe, malgré tout. "Le Prince des marées" c'est très lyrique, très romanesque, on peut se dire en le lisant que l'auteur est excessif, exalté, et que son histoire a des péripéties peu crédibles. Il y a beaucoup d'émotion et de "sentiments" (sentimentalité ?). Je me demande donc s'il te plaira (et c'est vrai Lacazavent, le roman en poche est énorme). 
Le problème de Conroy c'est qu'il s'est pas mal répété dans les romans qui ont suivi, au niveau du caractère des personnages ... déjà dans Beach Music j'avais regretté qu'il ne sorte pas de son schéma habituel. Pour le Prince des marées, il ne faut pas trop analyser et se laisser emportée par l'histoire, l'humour, la démesure des héros et ce que l'on peut ressentir pour eux. Au moindre recul on peut trouver cela ridicule peut-être (et là je me fais l'avocat du diable).
zeta
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  géromino le Jeu 13 Juin 2013 - 15:12

Zeta , en décortiquant les avis de chacun plus haut, j'ai noté deux trois aspects qui m'avaient échappé et que tu soulignes, c'est la répétition des personnages (ou du moins leurs caractères). Il parle de suicide, de psychiatre, de jumeaux, de la difficulté pour un enfant de devenir adulte etc... Des traits communs que l'on retrouve dans Le prince des marées et dans Charleston sud qui peuvent donner un air de déjà vu; Est-ce un livre plutôt destiné à la gente féminine? ça se pourrait aussi! Auquel cas, comme tu dis, ça peut ne pas me convenir (je ne suis pas une brute épaisse, mais pas trop "fleur bleue" non plus!!). Un jour, peut-être, je me lancerai!

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3273
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pat CONROY (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum