Philippe GRIMBERT (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Philippe GRIMBERT (France)

Message  Lacazavent le Sam 13 Déc 2008 - 10:25

De :Claarabel Envoyé : 27/08/2004 16:07
Un secret de Philippe Grimbert

4.5 / 5

Formidable !

Toute la beauté de ce dernier roman de Philippe Grimbert repose sur son secret ! J'ordonne quiconque ayant déjà lu ce livre à ne pas trop en dévoiler : c'est une histoire personnelle, intimiste, bouleversante et qui captive son lecteur du début jusqu'à la fin. Ce secret vous enchaîne et les mots graves et mesurés de l'auteur vous picotent l'épiderme. Tout tourne autour de ce jeune narrateur qui s'imagine un frère car il se sent trop seul auprès de ses deux parents très beaux, très forts et respirant l'énergie et le dynamisme qui lui fait défaut. Adolescent, le jeune Philippe va découvrir un secret familial qui va ébranler ses certitudes, ses rêveries mais qui va aussi dessiner son chemin de jeune homme. Aujourd'hui Philippe Grimbert en écrit un très beau roman qui l'aide à grandir, à exorciser ce secret enfoui qui a entraîné toute une famille dans l'horreur, le malheur et le leurre.

Plus qu'un témoignage, "Un secret" est aussi une très belle histoire d'amour. D'un fils pour ses parents, d'une femme pour un homme. Ce roman se lit en peu d'heures et vous embarque du temps des années 40. Philippe Grimbert offre une vision tout à fait personnelle d'une guerre. Loin de l'auto-fiction nombriliste, c'est un roman bouleversant et inoubliable.

Clarabel




De :Flo7717 Envoyé : 22/10/2004 17:31
Un secret de Philippe Grimbert


Dans ce roman autobiographique, l’auteur nous livre l’histoire de sa famille qui fut longtemps un secret bien gardé par tous. Mais les secrets ressortent toujours de leurs placards sous des formes diverses et variées : c’est ce que nous apprend la psychanalyse…ce qui deviendra la vocation de l’auteur.

Pendant longtemps, j’ai considéré ce roman comme une lecture ferroviaire, c’est-à-dire très accessible, tant sur le fond que sur la forme, et que l’on oublie aussitôt le livre refermé. Grimbert avait pour moi un profil de vainqueur de prix littéraires par son ton consensuel, son phrasé de qualité, son aspect lisse et sans surprise. Et puis, quand le cœur même du secret fut révélé dans toute son horreur, j’en ai été bouleversée jusqu’à la fin du livre. J’ai eu le sentiment que l’atmosphère s’était sensiblement refroidie, que le monde semblait hostile et sans certitude. Finalement, c’est une histoire très émouvante mais la volonté apparente de l’auteur de garder un ton froid et neutre m’a gênée pour apprécier franchement ce livre.

3.75/5



De : Chantal5500 Envoyé : 23/12/2004 22:02
Un secret de Philippe Grimbert

Eh bien, Clarabel, je ne raconterai rien, je ne ferai pas de résumé, et je n'en ai aucunement envie.

Il faut découvrir seul ce livre, ce secret. Il faut suivre le fil de la narration, se laisser prendre au piège de l'écriture si limpide et qui paraît si simple, quelquefois si froide de l'auteur. Mais on est happé, on ne peut plus quitter, on veut sans cesse connaître la suite. J'ai lu ce livre d'un trait et j'en sors profondèment émue, bouleversée. Je voudrais que tout le monde le lise, pour savoir, pour ressentir. Pas de grandes phrases, de grandes idéologies, mais des faits, des réactions, des réflexions, des sentiments, des douleurs relatées avec simplicité, avec vérité. Plus tous les non-dits entre les lignes..., les images en noir et blanc, les reportages qui reviennent en mémoire...
Lisez-le.

5/5



De :Arti77772 Envoyé : 17/05/2005 09:13
Un secret de Philippe Grimbert

Pas évident d’entrer dans ce roman. Une impression de fouillis, de pistes multiples. Où l’auteur veut-il en venir ? On piaffe un peu. Puis, tout à coup, aux alentours de la page 70, tout s’éclaire. Le secret se profile, se dessine.

On est happé. Impossible de lâcher le livre. De Philippe Grimbert, psychanalyste, on avait beaucoup aimé “La Petite Robe de Paul” (Grasset, 2001). Mais ce nouveau roman, parce qu’il dévoile une part intime de la vie de l’auteur, de son histoire, parce qu’il est écrit avec une telle sensibilité, est d’autant plus bouleversant. Ce serait vraiment dommage de vous dévoiler son secret, ici, maintenant, à la va-vite.

Lisez ce livre, vous aussi, vous serez ému, troublé. Philippe Grimbert montre comment on peut faire la paix avec son passé. Même si c’est un passé qu’on découvre adolescent et dont on n’a jamais rien su. Un passé peuplé de fantômes, de convois, de barbelés.



ma note : 4/5 arti




De : Claarabel Envoyé : 25/05/2005 01:22
La petite robe de Paul

Livre de poche, 155 pages


C'est cette petite robe blanche, taille six ans, qui va être l'élément déclencheur de passions étouffées au sein du couple de Paul et Irène. Mariés, parents d'une fille unique Agnès, heureux, comblés, toujours amoureux, ils vont l'un et l'autre se trouver face à des démons du passé que ce simple vêtement d'enfant va réveiller.

Paul a acheté la petite robe sur un coup de tête, sans se l'expliquer. D'ailleurs, chez lui, il cache la toilette dans la penderie et n'en dit rien à son épouse, laquelle va tomber dessus par le plus grand des hasards. Aussitôt son imagination se met en branle, mensonge, trahison, double vie, pulsion perverse ou fétichisme... Irène va douter et de ses soupçons vont vite éclore d'autres cauchemars. Du côté de Paul, cette petite robe ressuscite de ténébreux souvenirs liés à l'enfance, plus traumatisants qu'ils n'y paraissaient. Or, dans le couple, l'un et l'autre se taisent, ne communiquent pas, alors ...

"Un secret" avait révélé un grand talent de narrateur chez Philippe Grimbert, "La petite robe de Paul" n'a seulement réussi à quelques promesses. Le point décevant, pour ma part, se pose justement sur la figure du couple, Paul et Irène. L'auteur a cherché à peaufiner l'image d'une union presque parfaite, trop polissée, donc énervante. Les personnages ont manqué de charisme. Autre chose, j'aurais davantage apprécié que l'histoire s'allège du tout dernier chapitre, pimentant ainsi davantage l'issue du roman !.. Un peu dommage, mais lecture sommairement plaisante.

3/5




De : Venusia Envoyé : 20/08/2005 15:30
Un secret


Résumé:
Philippe Grimbert se base sur sa propre histoire pour ce roman, où il révèle comment il a appris un secret de famille.

Mon avis:
Moi aussi j'ai trouvé ce roman bouleversant, mais je crois que cela tient plus à la nature du secret, et aux réflexions, impressions et réalisations qu'il entraîne, plutôt qu'au talent narrateur de Grimbert. Malgré tout, j'ai aimé la façon dont il a construit ce roman, bien que j'ai trouvé le début un peu lent. J'ai trouvé également que son insistence sur l'amour que se portaient ses parents semblait être une tentative pour les disculper de leur responsabilité, qu'il semblait rejeter sur les épaules d'une tierce personne remplie d'amour-propre blessé. Je ne suis pas entièrement d'accord avec son verdict.

Ma note: 4 sur 5



De :Melisande5505 Envoyé : 20/08/2005 18:18
Un secret de Philippe Grimbert

J'ai été très touchée par ce beau livre, qui aborde des thèmes très graves, qui questionnent forcement chacun d'entre nous, mais qui le fait de façon très sobre, presque modeste, ce que je considère comme une réelle qualité.
Il vaut mieux ne pas raconter cette histoire pour ne pas gâcher le plaisir de futurs lecteurs, mais il évoque des thèmes comme l'amour passion plus fort que tout, la Shoa, la complexité inextricable des relations parents enfants...
Mais ce n'est jamais pesant, il n'y a jamais de réponses définitives, ni même de jugements prononcés par l'auteur qui ne règle aucun compte, c'est à chacun d'entre nous de lancer notre propre refléxion. On n'oublie pas de sitôt ce roman, qui est l'un des 3 meuilleurs romans comtemporains que j'au lu depuis le début de l'année.

3,75/5

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Lacazavent le Sam 13 Déc 2008 - 10:32

De : Chantal5500 Envoyé : 07/10/2005 19:29
LA PETITE ROBE DE PAUL

Editions Libra Diffusio - 123 pages.

C'est l'histoire d'une cassure dans un couple pourtant très uni et très aimant, suite à l'achat par le mari d'une petite robe blanche remarquée dans une vitrine, robe que son subconscient lui a commandé d'acheter. Cachée dans son dressing et découverte par sa femme, elle va provoquer de profonds remous au sein du couple.

Une courte histoire mais très dense qui se lit agréablement. (J'aime l'écriture de PhilippeGrimbert). On sent très fort l'impact de la psychanalyse entre les lignes, l'importance de l'enfance, des rapports aux parents, des vécus ou des manques dont on se souvient ou au contraire qu'on a enfouis dans son inconscient. Au contraire de Clara, j'ai apprécié le dernier chapitre qui clôt l'histoire et qui, absent, aurait laissé le lecteur dans l'expectative du dénouement........

3,5/5




De : van1709 Envoyé : 14/11/2005 19:03
Un secret de Philippe Grimbert

Le narrateur, enfant unique, s’est inventé un frère imaginaire. Et au fur et à mesure, on va découvrir qu’il y a un secret dans la famille, qui va être dévoilé au narrateur par une amie de la famille. Un secret qui touche une partie dure de l’Histoire, une histoire émouvante à laquelle on n’aurait pas pu s’attendre, et qui frappe vraiment très fort.

Note : 4/5



De : odilette84 Envoyé : 02/04/2006 17:25
Un secret de Philippe Grimbert

je n'ai pas grand chose à ajouter, je ne ferai donc pas cette fois de critique en bonne et due forme,
simplement, j'ai aimé et je mets ce livre en parallèle avec MAGNUS de Sylvie Germain que j'avais lu juste avant : mêmes thèmes l'enfance, la quête d'identité, le secret familial, la guerre...

une belle rencontre
3.5/5




De : doriane99 Envoyé : 07/05/2006 18:51
Un secret de Philippe Grimbert


Autobiographie de Philippe Grimbert... Enfant fragile, il ployait sous le lourd secret soigneusement caché par sa famille. La révélation de ce secret lui permettra de renaître.

Une très belle écriture. J'ai dévoré ce livre cet après-midi ! un très beau livre.

4/5





De :Helene267 Envoyé : 01/02/2007 21:33
Un secret de Philippe Grimbert

Le livre de poche 185 PAGES

Le narrateur s’invente un grand frère qui partage avec lui ses joies et ses chagrins… Jusqu’au jour où à la suite de la projection d’un documentaire sur les camps de la mort, quelque chose se réveille en lui.

Et c’est une amie de la famille qui lui raconte son histoire et celle de Hannah la première épouse de son père et de Simon… leur enfant, son grand frère. Ces deux êtres dont on ne prononce même plus le nom et qui ont terminé leurs vies à Auschwitz.

Triste, émouvant, beau…

Note 5/5




De : Mousseliine Envoyé : 06/03/2007 17:24
Un secret de Philippe Grimbert


Un garçon grandit auprès de parents qui transpirent la perfection. Ils sont beaux et sportifs. Lui est chétif et maladif. Il a l'impression de les décevoir. Aussi il soupçonne qu'ils ne lui ont pas tout dit, qu'ils dissimulent un secret.

Dans la première moitié j'avoue que j'étais perplexe, je me disais encore un auteur qui nous raconte les états d'âme de son enfance, tout ça est vraiment étroit et puis les personnages ne me plaisaient pas.

Puis ça aboutit, et là on dévale les pages sans pouvoir s'arrêter. Et je suis arrivée à la fin, et je ne sais pas quoi dire... Il y a des gens qui ont beaucoup souffert, et qui souffrent encore, qui ont un passé tellement lourd. Ayant lu déjà tant de livres et regardé tant de films sur la 2e guerre mondiale, je me croyais blasée ou presque mais Philippe Grimbert raconte les choses d'une manière différente, ce n'est pas qu'un simple roman et puis c'est en France. Vraiment j'ai été extrêmement touchée, je ne crois pas que j'oublierai cette histoire... Il y a des gens qui cachent ainsi des secrets enfouis au plus profond de leur être, des secrets qui les empoisonnnent et on ne les connaît pas ces secrets...

Merci aux particpants du club des rats qui m'ont fait découvrir ce livre! Dommage quand même que l'auteur n'ait pas apporté plus de soins à la première moitié de son roman...

Note : 4,25/5
(Mousseline)




De : zeta-b Envoyé : 28/09/2007 16:13
Un secret

Le secret auquel se heurte un jeune garçon, qui inconsciemment le pressent et fantasme sur sa famille la créant, la modelant, se basant sur les silences et les non-dits de ses parents. Un secret qui n'est pas pourtant des plus honteux mais qui pèse lourdement sur une parenté déjà éprouvée.
Au delà de cet élément, il y a en toile de fond, la barbarie d'une époque et de certains hommes qui, ici à peine dépeinte, prend pourtant dans ce roman une importance insoupçonnée, elle est omniprésente et à la base de tout. On ne peut s'empêcher, une fois le livre refermée, d'y repenser et de se dire que si elle a changé de pays, de cible, de religion, cette même barbarie des hommes continue à s'exprimer partout et à chaque moment.

Ce secret, Philippe Grimbert a réussi à le transfigurer, il en fait une histoire d'amour passionnelle (ce qui lui a sans doute permis de le dépasser). Comme l'ont dit d'autres rats, plus haut, le style est dépouillé, l'écriture neutre, la sensibilité moins qu'éffleurée. Je pense que les images d'un film, s'il est bien réalisé, peut donner une dimension supplémentaire et j'ai assez envie d'aller voir celui de Claude Miller qui sort prochainement.



De : s-lewerentz Envoyé : 19/05/2008 14:03
Un secret / Philippe Grimbert

Texte court mais très beau, qui raconte sans pathos l’histoire de la famille de P. Grimbert, liée à l’Holocauste. Sujet difficile mais très bien écrit.

Extrait (p. 85) :
« J’ai ajouté de nouvelles pages à mon récit, nourries par les révélations de Louise. Une seconde histoire est née, dont mon imagination a rempli les blancs, une histoire qui ne pouvait cependant effacer la première. Les deux romans cohabiteraient, tapis au fond de ma mémoire, chacun éclairant à sa façon Maxime et Tania, mes parents, que je venais de découvrir. »

4.5/5


(éd. Grasset, Le livre de poche, 2004)



De : Lyreek14 Envoyé : 12/10/2008 17:37
Philippe Grimbert - Un secret
Grasset - 191 pages

Que dire de plus après toutes vos excellentes critiques? Simplement que j'ai aimé ce roman qui sonne davantage comme un témoignage que comme une fiction. Impossible de ne pas ressentir le vécu dans l'histoire que nous conte Philippe Grimbert.

J'ai été très touchée par ce récit qui commence par nous présenter des parents parfaits puis qui nous montre ce qui se cache sous le vernis. D'habitude, je n'aime pas trop les courts romans mais là ça le rend plus percutant et plus émouvant. Et comme Zeta, j'ai bien envie de voir ce que cette histoire peut donner en film.

4,5/5

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Lacazavent le Sam 20 Juin 2009 - 15:41

La petite robe de Paul de Philippe Grimbert
Grasset / 178 pages



Paul et Irène forme un couple heureux et épanoui. Jusqu'au jour où Paul en colloque loin de chez lui tombe sous le charme d'une petite robe blanche ponctué de rose brodé. Troublé, il revient chaque jour inexorablement attiré. Le colloque s'achève sans qu'il puisse se résoudre à la quitter, pris d'une subite impulsion, il entre et l'achète en taille 6 ans. Mais comment expliquer à sa femme cet achat pour le moins inexplicable ? Honteux et coupable, il cache le vêtement d'enfant entre deux de ses costumes



C'est le premier livre que je lis de Philippe Grimbert, il m'a beaucoup plu malgré quelques petits bémol. J' ai trouvé que Philippe Grimbert nous avait présenté un couple lisse et sans véritable relief ça m'a un peu déçu. J' avoue qu'au début j'ai eu un peu peur de m'ennuyer mais heureusement que l'arrivée de cette petite robe met un peu de piment et soulage le style du texte. L'écriture est à la fois simple, fluide et agréable, elle recèle un petit charme particulier. Il nous plonge dans les tourments des ses personnages explorant leur motivations profonde. Au final, je l'ai lu d'une traite j'en garderai le souvenir d'une petite lecture bien sympathique... 3,5/5



« Sa découverte dans le placard de son mari était à l'origine de ce bouleversement. Oui, sans aucun doute, l'irruption dans son existence de l'innocent vêtement d'enfant avait provoqué cette bascule dans un univers de soupçons, de visions révoltantes. La chasuble aux lignes strictes, accrochée à son cintre, avait réveillé la petite fille de l'allée, demeuré depuis toutes ses années auprès du pont en béton qui enjambait le bassin aux poissons rouges, et son visage formé se chiffonnait, laissant apparaître son indicible douleur. Avec précaution Irène se leva, prenant garde à ne faire aucun bruit et se glissa dans le couloir, à la rencontre de la petite robe blanche. » (p147)

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  FilouDlidou le Sam 20 Juin 2009 - 16:05

haha

C'est pour le moins piquant comme anecdote... Des notes oscillant autours de 3 pour chacune des critiques de ce roman m'incitent peu à m'y plonger, mais je trouve l'idée fort cocasse.
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Franillon le Sam 20 Juin 2009 - 21:54

Comme c'est étrange !

Dans l'ensemble, les avis ci-dessus sont assez favorables pour La petite robe de Paul et très favorables pour Un secret. J'ai rencontré Philippe Grimbert à deux reprises à Coutances, lors de la sortie de ces deux ouvrages, au cours d'une longue interview de l'auteur devant un public de cinquante à soixante personnes. Je ne l'ai trouvé convaincant ni pour l'un ni pour l'autre. Est-ce parce qu'il ne sait pas défendre ses livres, est-ce parce que le sujet de l'un comme de l'autre ne m'emballait pas, je n'en sais rien, toujours est-il que je n'ai acheté ni l'un ni l'autre et ne les ai donc pas lus. En revanche, ma fille, présente lors de l'interview sur La petite robe de Paul, avait acheté ce livre qu'elle a beaucoup aimé.

Franillon
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1654
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Ysla le Dim 21 Juin 2009 - 9:13

J'ai lu La petite robe de Paul en 2002 et je n'en garde que très peu de souvenirs, voire quasi aucun... Bon, ça m'arrive souvent, si je ne lis le livre qu'une fois, mais ça me donnerait presque envie de le relire en diagonale pour me rappeler de quoi il en retournait... Dans la petite note que j'avais rédigé à l'époque, j'avais écrit : le sujet est bien abordé et la souffrance des personnages est rendue de façon très réaliste. Ce n'est pas très gai, mais c'est fort et très intéressant. Un roman qui m'avait plu donc. Je me repencherai dessus à l'occasion et ça me donne envie de découvrir Un secret.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  cecile le Ven 26 Juin 2009 - 17:32

La petite robe de Paul

Un livre très court qui raconte l'histoire d'un couple. Je n'ai pas été très intéressée par ce récit, je dois l'avouer. L'intrigue est bien maigre et pas très palpitante. Toute aussi succinte sera mon appréciation.

Note : 2,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Liza_lou le Lun 31 Mai 2010 - 19:39

Un secret
(Le livre de poche, 184 pages)

Voici un récit très court où l'auteur, dans cette histoire semi-autobiographique, nous délivre un message où les thèmes de la guerre, de l'amour, de la barbarie et de la jalousie sont développés. Un roman où un jeune garçon idéalise ses parents, s'invente ce frère qui lui manque tant et dont il ressent pourtant si fortement la présence, tandis que passent des jours plein d'ennui et de regrets face à des parents sportifs et qui incarnent avec fougue la jeunesse, la force et la vitalité. Le narrateur, lui, se rend bien compte de cette médiocrité qui le ronge et qu'il aperçoit chaque jour dans les yeux de son père. Jusqu'au au jour où le secret éclate, et avec lui, tout un pan d'une existence cachée refait surface avec violence.

Philippe Grimbert nous livre ici une histoire avec une écriture simple, sans chichi d'aucune sorte qui aurait pu en alourdir le rythme. On suit avec intérêt ce récit; on s'attache à ce jeune garçon qui, brusquement, voit le monde dans lequel il vit s'écrouler en morceau. Certes, de cette vérité indispensable, notre héros en ressortira grandi; mais quel choc pour lui de découvrir tout ce passé qui lui avait été dissimulé! Les personnages sont intéressants; là encore, pas de stéréotypes en aucune sorte qui aurait pu gâcher la lecture.

Un roman que tout lecteur ne pourra qu'apprécier. Et pourtant, même si je ne peux que saluer la complète réussite de l'auteur avec Un secret, oserai-je le dire?, je n'ai pas été convaincue par cette histoire. Il est vrai que ce n'est pas le premier récit traitant de la seconde guerre mondiale que j'ai eu l'occasion de lire et, par conséquent, ai je eu l'impression que ce roman ne m'aura rien apporté de plus. Les quelques 180 pages défilent très, voire trop vite et je n'ai donc guère eu le temps de m'attacher à l'ensemble des protagonistes.

Un récit réussi donc même si je n'ai ressenti que peu d'émotion à sa lecture. Peut-être le film qui en a été tiré saura t-il plus me convaincre?

Ma note : 3/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  gallo le Lun 26 Juil 2010 - 18:08

Philippe Grimbert - Un secret
Grasset 2004, PL 2008, 185 pg.

Le livre est amplement commenté.
Le problème juif victime de guerre dans sa deuxième génération raconté avec une sérénité surprenante, la vie de ce fils unique est raconté comme si c'était une démarche thérapeutique arrivant à un secret vraiment étonnant de complexité. Un beau roman aux multiples aspects. Je rejoins Mousseline avec ma note 4,25/5. A recommander.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Philippe Grimbert : La mauvaise rencontre

Message  matw25 le Lun 10 Jan 2011 - 12:43

Philippe Grimbert La Mauvaise rencontre
Livre de Poche,2010,179 pages


Sorti en septembre 2010, cet ouvrage de Philippe Grimbert s'inscrit un peudans le même sillage que son grand succès Un Secret. En effet, il estlà aussi question d'une relation entre deux garçons mais la comparaison s'arrête ici. L'auteur nous plonge dans une histoire d'amitié quasi fusionnelle entre deux garçons se connaissant depuis toujours.
Ce livre aborde ainsi cette relation mais aussi ses dangers en montrant comment un évènement anodin( que je ne révèlerai pas pour ne pas anéantir lesuspense) va pouvoir tout changer, séparer une amitié qui aurait du ne jamais s'arrêter et peu à peu nous plonger dans un univers plus sombreoù la psychose et la dérive d'une amitié sont présentes jusqu'au choix final et une scène le représentant écrite de façon sublime. Jusqu'où peut on aller, quel sacrifice peut on donner par amitié est la question que peut poser ce livre.

Pour mes impressions, on reste dans la lignée de Un Secret avec une écriture simple et efficace. La psychanalyse, est plus présente notamment par l'intervention d'un professeur, que dans Un Secret mais ne demeure pas une composante importante du livre. Pour la lecture, même si dans la première partie, on a un peu de mal à accrocher on est ensuite dans la seconde partie plongée dans la recherche de l'élément déclencheur qui sera expliqué à la fin. Un petit roman très simple à lire, agréable, à conseiller et qui dans certains aspects m'a quelque peu fait penser à Agota Kristof que j'aime beaucoup également(présence d'un cahier retraçant l'histoirede l'amitié, incertitude très présente...)




Ma note: 4.5/5 pour ne pas donner plus à cause de quelques longueurs dans la première partie



Dernière édition par matw25 le Lun 10 Jan 2011 - 12:49, édité 2 fois (Raison : mise en forme du texte)
avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  lalyre le Ven 29 Juil 2011 - 17:02

Un secret
Philippe Grimbert
Livre de poche 2008
185 pages

4ème de couverture

Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents
Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas... Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.


Résumé et avis
Tout le roman tourne autour du narrateur, fils unique, il vit tranquillement avec ses parents mais l’histoire du grand frère qu’il s’est inventé l’obsède. Sa mère et son père sont très amoureux, l’un de l’autre, mais il y a aussi la bonne Louise qui a accompagné le couple pendant des années, l’enfant lui est très attaché car c’est à elle qu’il confie ses petits soucis, lorsqu’il aura quinze ans,c’est encore elle qui va lui dévoiler le secret concernant ses parents, un secret très lourd pour l’enfant qui ne peut leur en parler. De ce fait le narrateur nous raconte ce qui s’est passé à Paris dans les années 40, pendant l’occupation, la découverte de ce secret dramatique, qui enfoui depuis des années s’était emparé de cette famille , l’entrainant dans le malheur, l’horreur et la souffrance....Dans ce petit livre, un histoire très lourde, bouleversante, écrite avec un subtil dosage de réalité et de fiction, un livre que l’on ne saurait oublier. des thèmes tels que l’amour, la dissimulation, la culpabilité, une narration qui nous remue jusqu’au plus profond de nous-même, un livre que je recommande vivement.....5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  matw25 le Mer 2 Nov 2011 - 17:47

A noter que ce soir France 2 propose à 20h35 une adaptation cinématographique du livre La Mauvaise rencontre de Philippe Grimbert Wink

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  lalyre le Mer 2 Nov 2011 - 17:53

matw25 a écrit:A noter que ce soir France 2 propose à 20h35 une adaptation cinématographique du livre La Mauvaise rencontre de Philippe Grimbert Wink
C'est noté, merci Matw
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  matw25 le Jeu 20 Sep 2012 - 11:13

Un garçon singulier de Philippe Grimbert, Poche, 178 pages

4° de couverture:
«Maintenant que j'ai appris à le connaître, je l'aime
et il m'effraie tout à la fois. Lui et sa mère vont trop loin, mais
tous deux ont eu raison de mes résistances...» Une simple annonce sur
les murs de la faculté a sorti Louis de sa léthargie pour le précipiter
sur la plage de son enfance à la rencontre d'une mère et de son fils,
deux êtres hors du commun qui vont bouleverser sa vie et l'amener à
affronter ce qui dormait au plus profond de lui-même.
Mon avis:

On retrouve comme dans chaque Grimbert l'influence très forte de Freud c'est à dire l'inconscient et l'enfance comme moteur principal de l'ouvrage. En partant d'une petite annonce peu explicite, le personnage principal, Louis jeune étudiant peu inspiré par ses études, décide de fuir sa vie parisienne pour retourner dans la ville des vacances de son enfance pour s'occuper "d'un garçon singulier". Très vite, il est confronté au jeune Iannis, un adolescent de 16 ans autiste et incapable de parler et à sa mère Héléna au comportement imprévisible et difficile.



Ce livre est avant tout un livre sur la différence, sur son acceptation mais aussi sa réalité. Pour cela, l'auteur ne néglige aucun détail pour peindre cette différence. Mais plus que cela, c'est la relation perplexe entre Louis et Iannis qui est le réel moteur de ce livre. En effet, la ville de Hortville fera très vite remonter à la surface les souvenirs d'enfance de Louis. Ces souvenirs (dur d'en parler sans dévoiler l'intrigue) seront accentués par le jeune Iannis mais aussi par l'inconscient du personnage principal.

Le final nous fera découvrir l'épilogue de ce secret mais surtout fera intervenir un vrai coup de théâtre qui pour ma part m'a plutôt décu mais qui n'enlève en rien la qualité de ce roman qui se lit très rapidement.

Un très bon Grimbert que je vous invite à découvrir: 4.75/5

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Shan_Ze le Ven 21 Fév 2014 - 21:38

Un garçon singulier de Philippe Grimbert

Quand il voit le mot « singulier » dans l’offre d’emploi, Louis, jeune étudiant, comprend qu’elle lui est destinée. En plus, le travail est à Horville, ville de son enfance, pleine de souvenirs. 
Une étrange relation nait entre les principaux protagonistes : entre le narrateur et Iannis, la relation évolue vite, on sent une grande amitié et complicité. Par contre, celle entre Louis et la mère de Iannis, il ressort une tension sexuelle dont Iannis se fait le catalyseur. Un roman plein de sentiments forts, certains parfois amenés peu finement, mais assez plaisant à lire.

Note : 3.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7461
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Shan_Ze le Dim 15 Jan 2017 - 22:55

Un secret de Philippe Grimbert
Le narrateur est un garçon, enfant unique, complexé par son physique, il s'invente un frère ainé. Plus tard, il va apprendre un pan totalement inconnu du passé de ses parents…
J'avais beaucoup entendu parler de ce livre et j'ai pu le découvrir grâce à Celvana lors de l'échange du pique-nique Babelio de Lyon. Un peu de mal au début avec le complexe qu'il développe vis-à-vis de ses parents sportifs car lui-même est chétif. Le coeur du livre avec cette histoire d'amour qui va entraîner un enchainement d'événements qui va bouleverser le destin de plusieurs personnes est prenant, bouleversant. Je ne sais pas si l'histoire est en partie autobiographique (il parle des Grimbert) mais elle montre les drames qu'il peut y avoir pour les juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Le style de Philippe Grimbert, sans dialogues et peu détaillé, manque un peu d'éclat, mais c'est vrai qu'en ce moment, il ne me faut pas des livres avec de sombres histoires… Peut-être l'aurai-je mieux apprécié à un autre moment. Je note tout de même le film avec Patrick Bruel.


Note : 3/5






  •  
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7461
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  cookie610 le Dim 5 Nov 2017 - 20:27

Un secret
 
Note : 4.5/5
 
Le résumé a déjà été fait plusieurs fois ci-dessus.
 
Critique : Premier livre de Philippe Grimbert que je lis et c’est une réussite. J’ai avalé ce court roman (moins de 200 pages) d’une traite. C’est passionnant. L’auteur nous raconte son histoire et celle de sa famille. Persuadé d’être fils unique, il se rend compte que ses parents ont eu une vie avant lui, pendant la seconde guerre mondiale, dont ils ne lui ont jamais parlé. Une vie marquée par les horreurs de la guerre et l’indicible. C’est un roman très personnel forcément, intimiste. C’est aussi une belle déclaration d’amour d’un fils à ses parents, un hommage à un frère qu’il n’a jamais connu. Le secret de la famille est lourd mais l’histoire est très bien amenée et racontée. On est dans le Paris des années 40. On suit les personnages au fil des pages même si on se doute de l’issue final, malgré un début un peu lent. Jamais l’auteur n’est dans le jugement, il raconte simplement son histoire. On est dans un style très apuré, pas de dialogues, peu de détails, des chapitres extra courts. C’est une lecture très émouvante, j’ai refermé le livre avec beaucoup de tendresse pour tous les personnages.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4734
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe GRIMBERT (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum