Graham GREENE (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Graham GREENE (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Ven 12 Déc 2008 - 21:05

De : Bibliocat2 Envoyé : 07/09/2005 14:03

Vie et œuvre

(Henry) Graham Greene (2 octobre 1904 - 3 avril 1991) est un écrivain anglais né à Berkhamsted, dans le comté de Hertfordshire, son père était le principal de l'école communale où il fit sa scolarité. Il rejoignit ensuite le Balliol College d'Oxford et sa première œuvre (un recueil de poésie) fut publiée en 1925 avant qu'il ne soit diplômé. Dans son autobiographie, il donne de nombreux détails à propos de son enfance difficile. Après ses études, il se lança dans le journalisme. Il devint catholique en 1926 afin d'épouser Vivien Daryell-Browning, ce qu'il fit l'année suivante.

Son travail de journaliste consistait à rédiger des critiques de livres et de films pour le magazine politique britannique The Spectator et à co-éditer le magazine Night and Day, qui fit faillite peu après la parution de ses commentaires à propos de Shirley Temple (et de l'exploitation sexuelle de son corps par les magnats du cinéma Hollywoodien).

Ses romans sont écrits dans un style contemporain et réaliste, mettant souvent en scène des personnages envahis par le doute et marqués par une vie déracinée et misérable. Leurs doutes sont souvent de nature religieuse, faisant écho à l'attitude ambigüe de l'auteur envers le catholicisme.

Tout au long de sa vie, Graham Greene a été obsédé par l'idée de s'éloigner de son Angleterre natale, pour aller vers ce qu'il appelait les lieux "sauvages et éloignés" du monde. Ses voyages lui ont donné l'opportunité de se lancer dans l'espionnage au profit du Royaume-Uni (en Sierra Leone, par exemple). Il fut recruté au sein du MI6 par le célèbre agent-double Kim Philby. On retrouve les personnages et les lieux hauts en couleurs rencontrés alors dans les pages de ses romans.

Les livres de Graham Greene pouvaient originellement être classés en deux genres principaux : les thrillers ou romans à suspense tels que Brighton Rock, qu'il qualifiait lui-même de "divertissements" mais qui incluaient souvent une part notable de philosophie, et les livres purement littéraires comme La Puissance et la gloire, sur lequel sa réputation s'est construite. Toutefois, ses ouvrages ultérieurs tels que Le facteur humain, Notre agent à La Havane et Un Américain bien tranquille combinent allègrement les deux genres.

Beaucoup de ses livres ont été adaptés au cinéma, et il écrivit aussi le scénario original du film Le troisième homme (The third man) sorti en 1949.

Greene passa les dernières années de sa vie dans la petite ville de Corseaux (Suisse) au bord du Lac Léman. A sa mort en 1991, il fut inhumé dans le cimetière voisin de Corsier-sur-Vevey. Même si il ne divorça jamais de Vivien Daryell-Browning, ils se séparèrent peu après la deuxième guerre mondiale et, au moment de son décès, il vivait avec Yvonne Cloetta.

Bibliographie
L'Homme et lui-même (The Man Within) (1929)
The Name of Action (1930
Rumour at Nightfall (1932)
Orient Express (Stamboul Train) (1932)
C'est un champ de bataille (It's a Battlefield) (1934)
Mère Angleterre (England Made Me) (1935)
Tueur à gages (A Gun for Sale) (1936)
Le Rocher de Brighton (Brighton Rock) (1938)
L'agent secret (The Confidential Agent) (1939)
La Puissance et la Gloire (The Power and the Glory) (1940)
Le ministère de la peur (The Ministry of Fear) (1943)
Le fond du problème (The Heart of the Matter) (1948)
Le troisième homme (The Third Man) 1950
La Fin d'une liaison (The End of the Affair)(1951)
Un Américain bien tranquille (The Quiet American) (1955)
Qui perd gagne (Loser Takes All) (1955)
Notre agent à La Havane (Our Man in Havana)(1958)
La saison des pluies (A Burnt-Out Case) (1960)
Les comédiens (The Comedians) (1965)
Voyage avec ma tante (Travels with My Aunt) (1969)
Le Consul honoraire (The Honorary Consul) (1973)
Le facteur humain (The Human Factor) (1978)
Doctor Fischer of Geneva (1980)
Monsignor Quixote (1982)
Le dixième homme (The Tenth Man) (1985)
Le capitaine et l'ennemi (The Captain and the Enemy) (1988)

Théâtre
The Living Room (1953)
The Potting Shed (1957)
The Complaisant Lover (1959)
Carving a Statue (1964)
The Return of A.J.Raffles (1975)
The Great Jowett (1981)
Yes and No (1983)
For Whom the Bell Chimes (1983)

Autobiographies
Une sorte de vie (A Sort of Life) (1971)
Ways of Escape (1980)




De : Bibliocat2 Envoyé : 07/09/2005 14:16
Voyages avec ma tante.


Résumé :

L'existence d'Henry peut sembler des plus monotones : banquier à la retraite, sa seule véritable passion est de cultiver avec soin les dahlias qu'il fait pousser dans le jardin de sa petite maison de banlieue. Bien ancré dans ses habitudes, il refuse, telle une caricature du parfait britannique, le moindre bouleversement dans le courant paisible (d'aucuns diraient : ennuyeux) de sa vie de célibataire. C'est compter sans l'irruption de sa tante Augusta, une femme excentrique, charmante et délurée, qui va l'entraîner dans un tourbillons de voyages la replongeant dans le flot continu de ses souvenirs, vestiges d'une existence de nomade sans tabous ni limites.

Mon avis :

L'orient-Express, Paris, Venise, Milan, Istanbul .... autant de lieux qui font rêver et où se laisse entraîner Henry lorsque Tante Augusta fait irruption, tel un tourbillon, dans sa vie. Henry c'est l'homme prudent, un peu triste et honnête jusqu'au dernier centime. Tante Augusta est une aventurière, vivant joyeusement une existence de voyages perpétuels, toujours en lutte avec la police, la douane et les défenseurs de la moralité. (ah .... le passage du lingot d'or dissimulé .... mais non je ne vous dirai pas où !)
Graham Greene réunit au sein d'une intrigue deux personnages parfaitement opposés, qui apprennent petit à petit à se connaître et à se rapprocher, dans le dernier tiers de leurs vies si dissemblables.
Ce roman est une vraie cure d'humour anglais de la première à la dernière page. Vraiment un moment de lecture joyeux !

Note : 4,75 / 5


De : lalyre7032 Envoyé : 26/02/2008 09:36
Rocher de Brighton - Graham Greene 10/18
470 p.

A Brighton,Pinkie,le Gamin a dix-sept ans,un jeune d'une cruauté sadique qui a tué Hale qui était employé par une revue pour faire gagner des concours aux passants qu'il croisait sur son parcours,il devait se faire reconnaître en cachant des cartes que les gens devaient découvrir.Mais cette mort est déclarée accidentelle ,l'affaire est classée. Le Gamin,traumatisé depuis le berceau par le milieu ou il a vécu,tueur à gages,chef d'une bande de la ville,avec son instinct de cruauté et de domination continue sa route,tue ou fait tuer celui qui le gêne.Rose qui est très amoureuse de lui,croit tout ce qu'il lui dit mais un jour elle le gêne,il en a assez d'elle, il décide qu'elle doit disparaître,mais Ida qui défend le droit de justice,veille sur Rose qui s'est donnée à lui malgré le danger qu'il incarne et c'est entre ces trois personnages que va se jouer un drame de vengeance et de mort.

Un roman avec beaucoup de péripéties mèlées les unes dans les autres au fil des pages,font de ce livre un polar assez noir ou la méchanceté,la cruauté,la vengeance et la tragédie occupent une grande place.Rose et Ida sont les seuls personnages sympathiques de ce roman que j'ai lu jusqu'au bout mais sans plus..... 4/5
Lalyre


Livre du mois Avril 2008:
La fin d'une liaison de Graham Green


Voir toutes les critiques : http://clubdesrats.forumr.net/livres-du-mois-f43/avril-2008-la-fin-d-une-liaison-de-graham-green-t2146.htm
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

GREENE, Graham - Voyages avec ma tante

Message  Invité le Mar 14 Avr 2009 - 19:35

Invité est Même en prose

Titre: Voyages avec ma tante
Éditeur: réédition Robert Laffont, collection Pavillons (je l'ai lu dans une édition épuisée, Super-Bibliothèque)
Année de publication: version originale - 1969; traduction française- 1970; cette édition - 2002
Nombre de pages: 366 pages
Résumé du livre: Bibliocat2 en a fait un excellent résumé.
Appréciation: 4,5/5


Ma critique: J'avais souvent entendu parler de Graham Greene et de ses personnages complexes et malmenés par la vie. Voyages avec ma tante est le premier roman que je lis de cet auteur et ce ne sera certainement pas le dernier.

Les personnages sont, à mon avis, un des plus grands attraits de ce roman. Ils sont vivants et profondément humains dans leurs fantaisies et particularités. Henry représente la quintessence de l'homme casanier qui s'est tout investi dans sa vie professionnelle, très peu dans sa vie personnelle et qui a comme principal loisir la culture des dahlias, activité qui le passionne et qui le retient chez lui. Il n'est toutefois pas dénué d'humour. On le voit se transformer sous nos yeux. Le personnage un peu terne et retiré devient un homme pensif et curieux, capable d'une délicieuse autodérision. La mort de sa mère entraînera sa rencontre avec sa tante Augusta, une femme de soixante-dix ans à l'esprit aventurier et intrépide, qui ne craint rien ou presque et qui a tout fait...ou presque. Tante Augusta est un personnage splendide et Greene lui donne une voix fantastique: un peu pirate, opportuniste, un peu philosophe mais à l'éthique intéressée, grande amoureuse et plutôt coquette, elle se raconte d'une façon unique tout au long du roman. Augusta contribuera à la transformation d'Henry en lui demandant de l'accompagner en voyage. Les personnages secondaires rencontrés lors de leurs périples sont fort divertissants, parfois même émouvants.

Si les personnages de Greene ont été pour moi la raison principale pour laquelle je me suis attachée à ce roman, le rythme de la narration en est une autre. À la différence de certains romans où on pourrait croire que l'auteur ne sait trop quoi faire en vous amenant d'une péripétie à l'autre, Greene écrit, si cela fait du sens. Il vous maintient dans l'esprit qui anime le voyageur au long cours. En fait, le rythme de la narration me fait penser à ces voyages que l'on fait quand on a beaucoup de temps devant soi, quand on arrête ici et là dans des endroits que l'on n'aurait jamais prévu à son itinéraire, et dont on se rappelle les petits détails avec une certaine tendresse quand on revient chez soi et qu'on a montré les photos les plus spectaculaires! Si les découvertes d'Henry, portant autant sur lui-même que sur le passé rocambolesque de sa tante, font avancer l'intrigue, les retours à la maison et les déplacements sont autant de situations dans lesquelles on constate que les voyages du banquier retraité sont aussi (surtout?) intérieurs.

Une dernière chose: l'humour anglais! Il y a de ces petites phrases magnifiques, parfois assassines, qui m'ont bien fait rire. Certaines situations - ah, les cendres de la pauvre mère de Henry! - sont tout à fait loufoques. Des écrivains moins talentueux auraient pu en faire trop.

Pour terminer, voici un extrait du roman qui nous aide à comprendre la nature de Henry.

"Ma vie dans la banque m'avait appris, certes, à ne m'étonner de rien, y compris des demandes de crédit les plus effrayantes, et je m'étais toujours fait un point d'honneur de ne provoquer non plus que d'écouter la moindre explication. J'accordais ou je refusais le dépassement demandé sur la simple foi de la solvabilité antérieure du client. Si le lecteur me trouve de nature un peu passive en apparence, qu'il veuille bien apprécier à sa juste valeur le long conditionnement de ma carrière jusqu'à ma retraite. Rien, absolument rien, je devais m'en apercevoir plus tard, n'avait jamais conditionné ma tante, et elle n'avait pas la moindre intention de fournir plus d'explications qu'elle n'en avait déjà donné."

GREENE, Graham (1970). Voyages avec ma tante, p. 21.

(Ma première critique! J'espère que j'ai bien fait tout ce qu'il fallait!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham GREENE (Royaume-Uni)

Message  Cocotte le Mer 15 Avr 2009 - 1:33

Bravo Même en prose! bienvenue2 Ta première critique est réussie! Ce livre étant dans ma PAL, je suis très tentée de le lire bientôt!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham GREENE (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum