Tom CLANCY (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tom CLANCY (Etats-Unis)

Message  gallo le Ven 12 Déc 2008 - 9:49

De: Polluxe

Tom Clancy - Jeux de guerre
(LGF - Livre de Poche, 1991, 592 pages)

Bof! Je me suis battue pendant deux semaines avec ce livre-là, j'aurais pu l'abandonner, mais que voulez-vous, j'ai la tête dure! Je n'ai jamais vu le film.

C'est l'histoire d'un petit professeur d'histoire qui se retrouve mêlé a une histoire de terrorisme international... et il doit protéger sa famille.

Pour les amateurs du genre seulement.

Note : 3/5
(Polluxe)


De: Marianne p

Tom Clancy - Net force
(L.G.F., 2004, 476 pages)
J'avoue que j'ai été un peu déçue. J'aime bien cet auteur qui écrit des livres du type militairo-politique. Il a écrit "Clear and present danger" (qui est devenu un film avec Harrison Ford).

Bon l'histoire de base est à propos de l'organisation qui s'occupe de la sécurité sur Internet (Net force). Donc acte de terrorisme, fraude, violence ect... Le chef de l'organisation se fait assassiner et son remplaçant doit trouver le meurtrier en plus de s'assurer du bon fonctionnement de son organisation. Comme c'est le premier livre d'une série, le premier livre est toujours plus molo. Question de se mettre dans l'ambiance et de connaître les personnages.

Note : 3.5/5
(marianne p)


De : Profgéo (Message d'origine) Envoyé : 05/02/2007 01:12

Tom Clancy
Quel n'est pas ma surprise en regardant la liste des auteurs de A à D de découvrir que le grand maître du techno-thriller n'a pas encore trouvé sa place dans le club des rats! Je ne suis tout de même pas la seule razérate à m'être délectée des aventures de Jack Ryan! Je suis une lectrice assez assidue des livres de Clancy, frérot les a tous et me les passe sur demande (normalement, ça prend pas trop de temps à les lui remettre.) Je voudrais connaître l'opinion des rats sur cet auteur. Personnelement, j'ai lu plusieurs des livres de cet auteur, mais je m'en suis tenue aux livres de Jack Ryan, je n'ai jamais été visité la série des Op-Center. J'ai lu Sur ordre, Sans aucun remords, Jeux de guerre et Octobre Rouge. Je vais bientôt me lancer contre le Cardinal du Kremlin, peut-être en fin de semaine prochaine! Je ferais ems critiques en temps et lieu, mais quand c'est du Clancy, c'est habituellement excellent, tant au niveau des informations qu'il livre qu'au niveau de l'intrigue qui est toujours tordue à souhait et nourrie de l'actualité internationale. Ceux qui en doute n'ont qu'à regarder la couverture de Sur Ordre pour s'en convaincre. Alors razérates, opinions, commentaires, critiques sur Clancy? Vous n'êtes pas obligé d'avoir mon enthousiasme pour lui !

@+ Profgéo


De : Chris tomando mate Envoyé : 05/02/2007 19:24
Salut la Miss
Mmmm l'abscence de Clancy ne m'avait pas frappée en effet...
J'ai aussi été accro à Jack Ryan il y a quelques temps mais j'avoue une préférence pour Ludlum dans le genre. Chez Clancy je crois que je trouvais des longueurs qui me lassaient (le fonctionnement technique du sous-marin si je me souviens biens dans Octobre Rouge par ex.).
En tout cas, si tu aimes Clancy je te conseille de découvrir Lincoln & Child La Chambre des curiosités et Ice Limit et Finder Paranoïa si tu ne connais pas encore


De : docguillaume Envoyé : 22/02/2007 14:44
J'ai lu quelques Clancy. La somme de toutes les peurs (qui a fait l'objet d'une mauvaise adaptation) : Des terroristes récupèrent une bombe atomique tombée d'un avion israelien et la font exploser en plein coeur de Los Angeles. C'est extrèmement flippant, et très détaillée notamment sur la conception de la bombe. Tom Clancy a fait beaucoup de recherches sur la bombe atomique et a réalisé que des gens mal intentionnés pourraient facilement trouver des infos sur ce genre d'engin. C'est un bon thriller à la Clancy, avec beaucoup de descriptions techniques. J'avais plutôt bien aimé même s'il y a des longueurs. Je le noterai 3.5/5.

J'ai lu aussi Rainbow Six. Il y a 2 tomes de plus de 400 pages et ça parle d'une unité d'assaut de lutte antiterroriste. Le livre s'étend sur le recrutement du commando, l'entraînement, etc..mais aussi des actions. C'est très long et pas trop le style de lecture que j'apprécie. Note : 2.75/5

Enfin, j'ai eu l'occasion de lire un de ses bouquins sur les sous-marins (pas Octobre Rouge, j'ai vu le film et crois l'avoir aussi lu bien que je ne suis pas trop sûr), je crois que le nom est Code SSN. L'histoire ; les américains ont un sous-marin top du top, indestructible, et passent leur temps à chasser des sous-marins ennemis moins performants. Le livre est d'un ennui : en gros: bip radar - poum j'envoie une torpille - boom le sous marin ennemi est détruit. Avec parfois un brin de suspense : il faut une 2e torpille.
Le seul interêt de ce bouquin et qu'il explique bien le fonctionnement d'un sous-marin et des combats sous l'eau.


De : Profgéo Envoyé : 29/05/2007 16:07

Le cardinal du Kremlin - Tom Clancy 700 pages

Jack Ryan fait partie de l'équipe de négociation chargé de réduire les arsenaux militaires des clans ennemis soviétiques et américains de moitié. Le hic, c'est qu'en parallèle, les deux gouvernements développent en secret des armes nouveau genre: des armes lasers capables de détruire à grande distance pratiquement tout missile lancé contre le pays. Dans la course à l'information, l'espionnage est roi et maître. Le cardinal du Kremlin, le colonel Filitov, espion pour les Américains, est la clé pour dépasser les russes dans la course. Malheureusement, celui-ci est découvert... ce qui risque de provoquer suffisament de secousses politiques pour faire à la fois achopper l'accord et provoquer une hausse marquée des tensions est-ouest.

Moins bon que les autres Tom Clancy que j'ai lu, mais très bon quand même. La tension est très palpable, mais elle est surtout dirigée vers d'autres espions que ceux qui sont en jeu dans les autres livres. Dans ce livre, on voit apparaître des personnages qui seront très important dans les autres livres qui vont suivre. Entre autre, Ed et Mary Pat Foley et John Clark (déjà vu dans Sans aucun remords, mais là, il entre véritablement dans l'histoire). J'ai été surprise que l'on revienne dans le sous-marin Dallas, avec le même équipage qu'il y avait dans le livre précédent, Octobre rouge. Une belle surprise. On y apprend des techniques d'interogatoire pour faire craquer les personnes que l'on interroge avec un certain raffinement, sans faire entrer en jeu la douleur physique. Moi qui suit un peu claustrophobe, j'ai eu de la difficulté à me rendre jusqu'au bout de ces paragraphes. Une chose intéressante dans le livre reste qu'il n'a jamais été adapté pour le cinéma, donc, on se demande jusqu'à la fin comment il va finir. Et à mon sens, il finit bien.

Ma note3.5/5


De : Profgéo Envoyé : 30/06/2007 18:01

Danger immédiat - Tom Clancy 794 pages

Un navire des gardes-côtes américains interceptent un voilier au large des côtes américaines. Il n'y a à bord que deux hommes, deux latino-américains et le reste de la cabine est pleine de sang. Et de cocaïne. De fil en aiguille, on lance une enquête qui va mener à découvrir une vaste opération de blanchiment d'argent, qui va elle-même mené à une saisie de plusieurs centaines de millions de dollars. En représaille, le Cartel de Medellìn tue l'ambassadeur des États-Unis et le directeur du FBI, en visite dans ce pays. À partir de ce moment, la guerre à la drogue est déclarée, et aucune règle ne vient plus régir les actions des États-Unis, même contre les citoyens qui servent sous ses ordres.

J'ai retrouvé avec plaisir le ton et la manière de raconter une histoire de Tom Clancy après avoir été plutôt déçue du Cardinal du Kremlin qui marquait une rupture, du moins à mon sens, dans son oeuvre. Même si Jack Ryan n'apparaît pas avant près de 130 pages, il reste le personnage principal de l'histoire. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'il fasse la rencontre dans ce livre de plusieurs de ses futurs alliés dans les livres qui vont suivre (que je connais par les bavardages de mon grand fréro). Entre autre, Ryan rencontre John Clark, un personnage que j'aime vraiment beaucoup et Domingo «Ding» Chavez fait son apparition dans l'histoire. On voit aussi les méthodes militaires et leur utilisation, mais contrairement à d'autres livres, on ne se perd pas dans les détails techniques, c'est plutôt les techniques d'infiltration qui sont utilisées: Comment se promener dans les bois sans faire de bruits, comment se déplacer en escouade, comment ont lieu les opérations sur le terrain, etc. Mais aussi, de l'autre côté du miroir, comment se fait le commerce de la drogue dans les faits, avec le raffinage et tout. Du grand Clancy quoi!

Ma note 4.5/5


De : Profgéo Envoyé : 05/06/2008 02:43

La Somme de toutes les peurs - Tom Clancy
Livre de poche 982 pages

Jack Ryan, maintenant DDCI (directeur adjoint de la CIA au renseignement) est en bute à un problème sérieux: la nouvelle Conseillère à la Sécurité Nationale est une femme qui le déteste au plus haut point et qui est prête à tout (ou presque) pour le discréditer. Ce qui n'arrange pas les choses, c'est qu'elle a l'oreille du Président... en particulier sur l'oreiller. Pendant ce temps, la mouvance terroriste est en pleine mutation, avec une foule d'ex-agent de la RDA maintenant sur la touche et qui ne rêvent que de se venger. Leur expertiste, mêlé à celle de terroristes islamistes qui sont aussi en mal de batailles à mener suite à la conclusion d'une paix qui a toutes les chances de durer en Israël, en fait des adversaires dangereux et imprévisibles, surtout lorsqu'un paysan pauvre de Syrie retrouve dans son jardin les restes d'une bombe tombée là en 1973 pendant la Guerre du Yom-Kippour. Et qui contient du plutonium...

Critique:
Le livre montre un Jack Ryan qui est fatigué, épuisé même durant la plus grande partie du livre. De rendre son héros humain a toujours été une caractéristique de Clancy, mais disons que là, c'était un peu fort. D'un autre côté, on suit comme toujours plusieurs histoires en parallèle, mais cette fois-ci, j'avais toutes les difficultés du monde à démêler le pourquoi du comment. La première partie du livre est occupée par la mise en place de l'idée de Ryan pour régler le conflit au Proche-Orient, solution qui pour être tirée par les cheveux, pourrait peut-être apporter un peu d'eau au moulin à W. Bush. Ensuite, on se concentre surtout sur la volonté de destruction de Elizabeth Elliott contre Ryan, chose qui va être habilement contrarié par Cathy Ryan, après une intervention assez habile de John Clark Celui-ci va donc lors de ce livre ajouter une corde supplémentaire à son arc après celle de commando, agent de la CIA, espion et garde du corps: celle de conseiller matriomanial! Cette scène est particulièrement drôle. J'ai beaucoup aimé. J'ai mis environ 150 pages avant de retrouver le souffle de Clancy. C'était long, longtemps. Surtout lors de la fabrication de la bombe, quand il décrivait l'allure exacte de chacune des pièces de chaque étage. Et ça prend six pages pour décrire la totalité des phénomènes physiques qui ont lieu lors de l'explosion d'une bombe nucléaire. Barbant! Les deux cents dernières pages sont excellentes, toute la montée de la tension entre États-Unis et URSS, comment l'état psychique des gens joue à ce moment-là et comment dertaines personnes craquent intérieurement sans en avoir l'air à ce moment-là. Sans que ça paraisse, sans que rien dans leur parcours tant professionnel que personnel ne puisse le laisser croire. Un bon Tom Clancy, mais pas le meilleur. Vraiment pas.

Ma note: 3.25/5
De : il_pleut_toujours Envoyé : 15/09/2008 04:36

Code SSN, Tom Clancy 347 pages

Résumé: « 21 février 2003 : la United Fuels Corporation annonce la découverte en mer de Chine d'un gigantesque gisement pétrolier, au large des îles Spratly. 23 février 2003 : coup d'Etat en Chine. Le conservateur marxiste Li Peng s'empare du pouvoir. 26 février 2003 : la Chine envahit les îles Spratly. Un pétrolier américain est arraisonné. 27 février 2003 : l'US Navy est placée en alerte maximum. Les porte-avions Nimitz et Independence font route vers l'archipel. A bord de l'USS Cheyenne, un sous-marin nucléaire de la dernière génération, fleuron de la flotte américaine, le commandant Bartholomew « Mack » Mackley reçoit l'ordre de les rejoindre. Sa vraie mission : empêcher la déflagration mondiale... Après Octobre rouge, Jeux de guerre et Danger immédiat, le nouveau technothriller de Tom Clancy nous plonge dans un suspense plus angoissant que jamais, nourri d'une connaissance hors pair des technologies militaires les plus avancées. »

J'ai lu quelques livres de Clancy et bien que je préfères Robert Ludlum (dans ce genre) j'ai appécié, entre autres, Le cardinal du Kremlin. En revanche, j'ai franchement, viscéralement détesté Code SSN.

En fait, je n'ai pu aller plus loin que les trois quarts du livre, ce qui est plutot rare, moi qui se fait ordinairement un devoir de lire les livres jusqu'au bout. Parvenu à la moitié du bouquin, je ne savais toujours rien d'autre du personnage principal que son nom et son grade de sous marinier.

Ce livre n'est qu'une succession de termes techniques, d'alertes torpilles, d'azimuths, d'abréviations complexes et de sous marins coulés à la gloire du personnage de «Mack» au sujet duquel on ne sait foutrement rien, pas plus qu'au sujet des autres personnages. Un nom, parfois une description physique, mais rien d'autre. Aucune profondeur. Vraiment chiant.

C'est un de ses livres qu'on se force à lire en espérant qu'il sera moins platte, mais qui ne cause jamais rien d'autre que de la déception. Je suis persuadé que même les sous-mariniers ont détesté le livre. C'est le même petit scénario (alerte torpille, lancement des tubes, ennemi coulé) répété des dizaines de fois sans jamais rien d'autre.

C'est à croire que Clancy, qui a vu son titre de spécialiste des romans de sous-marins menacé par Micheal Dimercurio, à voulu prouver qu'il en savait plus long au sujet des sous-marins que n'importe quel auteur.

Un livre vraiment ennuyant...qui n'aurait certainement jamais été publié si l'auteur s'était nommé «Joe Bleau». Du gaspillage de talent et de papier...

0/5


De : il_pleut_toujours Envoyé : 13/11/2008 04:55

Red Rabbit, Tom Clancy
Albin Michel

Endos
«Tom Clancy retrouve le Jack Ryan du début. Un grand roman d'espionnage sur l'impitoyable guerre des services secrets et ses enjeux géopolitiques.»

Voilà qui me réconcilie avec Clancy. J'avais apprécié le Cardinal du Kremlin, plus pour son cote geo politique que pour le suspense et l histoire de rayons laser, alors j ai encore aime plus Red Rabbit. Il y a parfois de longues discussions interminables et ennuyantes, particulierement celles incluant l'Amiral Greer et compagnie, mais suffit de les passer, ca ne change rien au livre vraiment... On en apprend beaucoup sur la vie en URSS et ce que j'ai apprécié du livre. Vraiment tres interessant sur ce point.

En revanche, en supprimant toutes ces discutions inutiles pleines de clichés masculins et americains sur le sport et tout, le livre aurait pu tenir en un seul tome et ca aurait ete beaucoup mieux a mon avis.

Tout de meme,

3/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum