Gilles GOUGEON (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gilles GOUGEON (Canada/Québec)

Message  Lacazavent le Mer 10 Déc 2008 - 12:52

De: Polo

Gilles Gougeon - Catalina
(Libre Expression, 2004)

"Catalina" raconte l'histoire d'une enfant péruvienne abandonnée par sa mère dans les rues de Lima, d'où elle est sauvée par Magda, la fille d'un médecin, qui deviendra présidente de son pays.

Grâce à cette femme, elle est accueillie par une famille inca des Andes. C'est en accompagnant un employé d'Hydro-Québec, qui devait y installer l'électricité, que Magda confie Catalina à cette famille d'accueil. Dans ce milieu, cette petite fille apprend à lire ainsi que le français à cause d'un missionnaire québécois, le père Perron, qui le lui enseigne. Et un bon jour, elle se retrouve au Guatémala avec ce prêtre alors qu'il est nommé aumônier pour une communauté religieuse. Les bonnes soeurs continuent son instruction, mais Catalina étouffe dans ce milieu d'autant plus qu'elle se sent devenir la proie de la libido du Père Perron. Intelligentes, les religieuses l'envoient dans un couvent de leur communauté à Montréal pour y terminer ses études. Et c'est ainsi qu'elle se découvre petit à petit une vocation de comédienne.

Cette première partie de l'oeuvre qui couvre les 150 premières pages, quoique intéressante, manque de lien entre les différentes péripéties de la vie de l'héroïne. On sent que l'auteur écrivait dans l'éventualité d'une télésérie. D'ailleurs, il ne s'est pas trompé puisqu'on lui a offert de faire un film avec ce roman. À plusieurs reprises, j'ai failli abandonner ma lecture parce que cette structure morcelée ressemble à une biographie sans autre fil conducteur que celui de la linéarité.

Heureusement, la deuxième partie vient sauver ce lent départ vers le monde de l'identité. Il est normal que cette femme transplantée dans différents milieux viennent à s'interroger sur le terreau qui lui est favorable. Ce n'est pas en conformant son comportement sur ce que l'on attend d'elle qu'elle peut développer sa personnalité. Elle décide donc de se construire elle-même en faisant table rase de son vécu. Quelle erreur! Elle apprend petit à petit que l'on ne peut devenir sans avoir été. De retour dans son pays grâce au théâtre, elle ajoute à sa carrière de comédienne celle de dramaturge. Comme telle, elle s'inspire de la vie politique et sociale péruvienne, ce qui l'oblige à prendre position. Cette identification à un point de vue l'amène à découvrir ses véritables racines dans un dénouement très inattendu, mais très hollywoodien. Dommage que l'auteur ait cru bon de poursuivre ses retrouvailles par un happy end qui demande que la boite de kleenex soit à la portée du lecteur. Si c'était du cinéma, on parlerait d'un film de série B. Nonobstant ces bémols, cette seconde partie est menée rondement en intégrant plusieurs éléments que l'auteur a su mixer avec bonheur.

L'écriture ne vient malheureusement pas soutenir le tout. Finalement, cette oeuvre serait à la littérature ce que Ikéa serait à l'ameublement. Il reste quand même que Renaud-Bray en a fait un de ses coups de coeur.

Note : 3/5
(Polo)





De :Frisettefrisette Envoyé : 2003-08-01 10:33
Catalina

3.25/5

Catalina est une enfant des rues de Lima, la capitale péruvienne. Elle survit tant bien que mal en volant et en quêtant. Un jour à la sortie d’un restaurant, elle rencontre une sociologue, Magda Perez, qui est touchée par cette enfant et qui décide de l’aider. Elle l’amènera dans un petit village des Andes afin de la confier à une famille qu’elle connaît. Là-bas, Catalina apprendra à lire et écrire. Elle partira ensuite pour le Guatémala avec un père missionnaire qui l’a prise sous son aile, puis elle poursuivra ses études à Montréal et deviendra actrice.

Une fois devenue assez connue, à la suite d’une série d’événements fortuits, elle retournera au Pérou et jouera un rôle dans la politique du pays. Un rôle qu’elle jouera bien involontairement.

J’ai beaucoup aimé le début du roman. On y parle du mode de vie des péruviens, particulièrement dans les régions de montagnes, de la situation politique, des enfants des rues, etc. Tout est abordé sans qu’on sente la pitié de l’auteur. L’intrigue est intéressante. Mais ce qui m’a agacée, surtout dans la deuxième moitié du roman se sont les coïncidences un peu trop nombreuses et grossières à mon goût. Les gens qu’on retrouve et qui prennent place dans la vie de l’héroïne comme si rien ne s’était passé. Mais surtout que la sociologue du début du roman soit maintenant présidente du pays, puis qu’on découvre qu’elle est la demi-sœur de Catalina alors qu’elle vient d’une famille bourgeoise.
Mais le plus gros c’est que la mère biologique de Catalina est partie habiter dans les montagnes et comme par hasard prend soin du père missionnaire qui a aidé Catalina. Non mais…

Donc pour toutes ces coïncidences trop nombreuses et surtout inutiles, j’ai diminué la note.
Avant tout ça, j’aurais accordé un beau 4/5 à ce roman.



De: Boogok

Gilles Gougeon - Taxi pour la liberté
(Libre Expression, 2002)

Pas mauvais en soi mais c'est comme un étalage des diverses cultures cotoyées par l'auteur.

Une jeune fille d'origine turque mais vivant en Allemagne se voit contrainte par son père de retourner vivre en Turquie. Elle fuira la Turquie en compagnie d'un arabe pour l'Allemagne, qu'elle quittera pour le Canada en compagnie d'un cubain.

Le petit côté melting pot et tuttifrutti m'a fatiguée. En plus, j'ai détesté les états d'âmes de son héroïne. Bon, c'est peut-être parce que je l'ai lu par dépit: j'avais pas autre chose à me mettre sous les yeux!

Note : 3/5
(Boogok)


De: Lagrande

Gilles Gougeon - Taxi pour la liberté
(Libre Expression, 2002)

Un bon petit livre!

Une jeune fille de 19 ans d'origine turque vivant en Allemagne se voit dans l'obligation de retourner en Turquie avec sa famille. La jeune Taylin - qui a "changé" son prénom pour Greta - fera tout pour fuir son identité turque, elle s'enfuit pour retourner vers le pays de ses rêves, l'Allemagne! Istanbul - Berlin - Montréal - Miami - retour à Istanbul, un périple incroyable pour cette jeune fille qui, malgré le fait qu'elle soit accompagnée d'une homme, se sent toujours seule et traquée par son passé.

L'écriture n'est pas celle du romancier du siècle mais l'histoire est bonne et ça se lit bien!

Note : 3,8/5
(Lagrande)




De : Profgéo Envoyé : 03/02/2007 23:10
Taxi pour la liberté Gilles Gougeon, ed Libre expression


1991 Greta, de son vrai nom Taylin, est obligée de quitter l'Allemagne où elle a grandit pour rentrer avec sa famille en Turquie. Elle refuse de toute ses forces d'y retourner et arrivée là-bas, ne pense qu'à retourner en Allemagne.

De son côté, Mohammed est expulsé d'Arabie Saoudite comme des milliers d'autres yéménites à la suite d'une déclaration malheureuse du gouvernement du Yémen sur la Guerre du Golfe. Arrivée chez lui, après vingt ans d'absence, il se retrouve devant un grand vide.

À la suite de dizaine de péripéties, ces deux êtres vont se rencontrer, se trouver et faire ensemble des pas vers la liberté, liberté d'être, mais aussi liberté au sein de leurs âmes et de leurs coeurs, liberté d'être, d'exister et de trouver le bonheur.


Un livre qu'on ne peut presque pas lâcher une fois que l'on a posé nos yeux sur la première page. La quête de Greta la mène du fin fond de la Turquie à Istanbul puis dans toute une série de pays de l'Europe de l'Est en pleine mutation. D'Istanbul à Berlin, de Montréal à Miami, c'est une immense chevauchée à travers le sens de la vie et de l'enracinement pour les déracinés, les immigrés qui n'ont pas choisi leur sort. J'ai vraiment adoré ce livre et il me semble que j'ai mis au moins deux ou trois jours avant de m'en détacher vraiment tellement l'histoire m'a touchée. J'ai aussi apprécié à sa juste valeur le fait que Gilles Gougeon ait pu vivre les événements parce qu'il nous montre comment dans le quotidien vivent les gens, comment ils se débrouillent dans un monde souvent cruel, tout au moins difficile. Ils nous montrent les cultures et les chocs des cultures entre toutes les nationalités qui s'entrecroisent au fil des périgrinations de Greta et Mohammed, en particulier dans le monde arabo-musulman. J'ai découvert des milliers de choses sans jamais avoir l'impression d'être en train de le faire. Ce livre se lit comme un grand voyage que l'on ferait assis à côté des personnages tellement on a l'impression d'y être.

Un coup de coeur!

Ma cote 5/5 et largement mérité!


avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles GOUGEON (Canada/Québec)

Message  Liza_lou le Dim 21 Juin 2009 - 12:23

Taxi pour la liberté
(10/10, 380 pages)

Destins d'immigrés, Taxi pour la liberté raconte celui de Taylin/Greta, jeune fille Turque obligée de quitter l'Allemagne suite à la décision de son père de retourner dans le village familial, perdu dans les montagnes de la Turquie. C'est un terrible choc pour cette jeune fille qui d'un coup, se voit propulsée dans un monde à mille lieux de celui dans lequel elle a grandi, loin de l'Occident où Taylin rêve de grandir et de vivre. Aussi, lorsqu'elle comprend que son père la destine au mariage, décide t-elle de s'enfuir afin de retourner coûte que coûte dans le pays de ses rêves : l'Allemagne.

Un petit roman qui se lit tout seul et où, mine de rien, on apprend énormément de choses sur ce que vivent actuellement des millions de gens de part le monde : l'immigration, forcée ou voulue, que ce soit pour des motifs politiques, religieux ou économiques. A travers le regard de Taylin (qui, pour se rattacher à son Allemagne chérie, prend le nom de Greta) ou de Mohammed, le lecteur suit avec eux les péripéties semées d'embuches qu'ils traversent lors de leurs multiples voyages afin trouver une terre d'accueil. Gilles Gougeon évite avec justesse les clichés et ce n'est pourtant pas une tâche aisée, le sujet s'avérant en effet difficile. Des récits d'immigrés, on en voit tous les jours aux informations, tellement qu'il nous semble difficile de nous identifier à ces histoires d'hommes et de femmes. Pourtant, ici, à travers ce destin fictif d'une femme en quête de son identité, le lecteur se sent pris d'une empathie certaine pour Greta et pour tous ceux qu'elle croise à travers son chemin.

De la Turquie d'Istambul aux États-Unis de Miami, en passant par la Roumanie, l'Allemagne ou le Canada, Gilles Gougeon nous emmène dans un monde parallèle, où les passeurs sont rois, les routes dangereuses et semées d'embuche, le travail au noir seule porte de sortie pour survivre et tenter de s'intégrer. L'auteur aurait pu se casser les dents avec les allusions à la religion musulmane et son ambivalence face à la modernité actuelle. Là encore Gilles Gougeon s'en sort bien et encore une fois, décrit bien toutes les complexités actuelles de la religion avec les aspirations des femmes du XXIème siècle.

"Les musulmans ne sont pas pires ni mieux que les catholiques que les autres. Le problème, ce n'est pas la religion, ce sont les hommes, les mâles eux-mêmes! Et les femmes qui tolèrent ça!"

Un récit moderne, certainement pas un chef d'œuvre si on s'arrête seulement à l'écriture. Mais assurément un de ceux qui vous marque et qui vous amène à réfléchir avec plus de lucidité sur le monde qui vous entoure.

Ma note : 3,5/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum