Anton TCHÉKHOV (Russie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  Calepin le Lun 27 Oct - 11:06

De : angara --- Envoyé : 2004-08-07 06:01

La Mouette
Le livre de poche
149 pages, commentaires inclus

Pièce en 4 actes.

Alors en avant pour ma première critique !

A l’époque de la création de la Mouette, le théâtre russe se résumait en des mélodrames et des vaudevilles que Tchekhov voulait à tous prix éviter. En créant la Mouette en 1896, Tchekhov marque le début d’un théâtre novateur.
Voila un extrait tiré de sa correspondance : « Les dramaturges contemporains farcissent leurs œuvres uniquement d’anges, de gredins et de bouffons. J’ai voulu être original, chez moi il n’y a pas un seul brigand, pas un seul ange (quoique je n’aie pu me passer de bouffons), je n’ai accusé personne, ni acquitté personne. »

La Mouette met en scène des personnages divers et variés aux paroles semblant tout d’abord insignifiantes mais en fait riches de sens. Chaque personnage est plus ou moins lié à l’art et au théâtre : Arkadina qui se croit une grande actrice même maintenant que la vieillesse l’atteint peu à peu ; Treplev son fils, jeune auteur qui rêve de révolutionner le théâtre ; Trigorine l’amant d’Arkadina, un écrivain connu ; Nina qui désire devenir actrice et est fascinée par le monde de l'art ; Sorine, frère d’Arkadina qui se nomme lui-même « l’homme qui a voulu » suite à sa vie dans laquelle il n’a rien fait de ce qu’il désirait…etc. Le thème de l’amour est très présent également, beaucoup de personnages en aiment un autre qui lui-même en aime un autre et ainsi de suite, créant des conflits. L’oiseau, la mouette, que tuera Treplev pour l’offrir à Nina symbolise l’espoir (en russe le mot mouette : Tchaïka, est assez proche du verbe espérer), l’inspiration poétique et ,comme elle, tous les personnages sont attirés par le lac de leur grande propriété.

La Mouette alterne illusions et désillusions. C’est une pièce assez étrange mais que pour ma part j’ai beaucoup appréciée, chaque personnage ayant son caractère propre, ses idées, ses rêves, ses désirs, sa façon d'être jusqu’à ses tics langagier et ses manies. Moins que l’action c’est surtout ce tableau de personnages qui m’a plu, leur difficulté à s’exprimer, l’ incompréhension qui règne entre eux, leurs insatisfactions, leurs idéaux plus ou moins brisés. Et puis le style de Tchekhov tout en banalités et suggestions mène à la réflexion, et est, je trouve, très poétique et d’une manière générale je l’aime beaucoup.

Un extrait :

Début de l’acte IV :
Sorine et Dorn le médecin

« Sorine : Moi, j’ai un sujet de nouvelle à donner à Kostia. Cela devra s’appeler : « l’homme qui a voulu ». L’homme qui a voulu (1). Dans ma jeunesse, j’ai voulu devenir littérateur et je ne le suis pas devenu ; j’ai voulu être éloquent, et je parle d’une façon répugnante (il se singe lui-même) : « Et voila, et voila tout, et c'est-à-dire, et par exemple… », et de ces résumés qui traînaient, qui traînaient, j’en attrapais des suées ; j’ai voulu me marier et je ne me suis pas marié ; j’ai voulu vivre en ville et puis je finis ma vie à la campagne, et voila tout …

Dorn : J’ai voulu devenir conseiller d’Etat actuel, je le suis devenu.

Sorine rit : Ca, je ne l’ai pas fait exprès, c’est venu tout seul.

Dorn : Exprimer son insatisfaction de la vie à soixante-deux ans, vous m’accorderez que cela manque de grandeur.

Sorine : Ce qu’il est entêté ! Comprenez que j’ai envie de vivre ! »

(1) : en français dans le texte.

Note : 5/5

Je voulais d’abord mettre 4/5 à cette pièce, sachant qu’on peut toujours mieux faire et qu’il y a des livres que j’ai préféré, mais finalement en me replongeant dedans pour faire cette critique j’estime qu’elle mérite bien 5/5


Dernière édition par Calepin le Jeu 2 Avr - 18:05, édité 1 fois
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  Calepin le Lun 27 Oct - 11:07

De : liza_lou55 --- Envoyé : 2006-06-28 09:33

La Cerisaie
Editions Babel
210 pages

De retour de Paris avec sa fille Ania, Lioubov Andreïvna se retrouve ruinée et doit se résoudre à vendre la vieille propriété familiale, la Cerisaie, à laquelle elle tient tant.

La Cerisaie est une pièce de théatre en quatre actes, datant de 1904. Anton Tchekhov décrit une certaine aristocratie russe, totalement en porte-à-faux avec la société modernisée de l'époque. Autour de Lioubov Andreïvna, gravitent des personnages caractéristiques: Lopakhine, ancien moujik devenu parvenu, Trofimov, éternel étudiant, Varia, qui ne peut vivre sans travailler, Iacha, le laquais qui méprise les autres serviteurs russes et qui ne rêve que de retourner à Paris, Charlotta, la gouvernante adepte de tours de magie mais qui se morfond de sa solitude...

Autant le dire tout de suite, les soucis de ces aristocrates désargentés ne m'ont pas beaucoup touchée, je crois que je suis passée totalement à coté de la pièce. Certains passages m'ont même carrément ennuyée, je l'avoue. Pourtant, rien à dire sur le style de Tchekhov, la pièce n'est pas désagréable à lire en soi. Certaines scènes sont amusantes, d'autres pleines de mélancolie et de tristesse. Pourtant, je n'ai pas accroché, malgré tous mes efforts répétés et vains. En gros, j'ai lu La Cerisaie, mais je ne peux pas affirmer avoir beaucoup été marquée par l'intrigue. Je l'ai lue, sans plus.

Ma note: 3/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  Calepin le Lun 27 Oct - 11:08

From: s-lewerentz --- Sent: 8/20/2007 2:39 PM

Les trois sœurs
1901

Trois sœurs, Macha, Olga et Irina, vivent avec leur frère Andreï dans une demeure d’une petite ville de province où les seules distractions sont les visites de la garnison militaire voisine, dont certains deviennent des membres de la famille et qui eux aussi s’ennuient. Le rêve des trois sœurs est de retourner à Moscou où elles sont nées et ont eu une enfance heureuse.

Cette pièce archi-connue m’a quelque peu intriguée, ou plutôt déstabilisée : pas de héros et très peu d’action mais des personnages comme on en connaît tous qui éprouve un mal de vivre et voient leur vie (et leur jeunesse) partir à petit feu avec l’impression de ne pas en avoir profité, de n’avoir rien entrepris ou construit. Alors même si la pièce est plus que centenaire, ses thèmes sont toujours actuels : importance du travail, le temps qui passe (et parfois détruit des rêves), l’autonomie, l’ennui, l’amour.

Parallèlement, pour ceux qui connaissent un peu l’histoire de l’architecture et l’urbanisme russe, la pièce est assez intéressante (et a posteriori ironique) dans le sens où Tchekhov parle à travers ses personnages de ce que vont (peut-être) devenir les villes, les habitants, les machines, la vie. Et quand on sait ce qui est advenu après la révolution bolchevique de 1917 avec les maisons communes et autres, ça fait presque froid dans le dos.

Je ne sais pas comment noter cette pièce, car je suis assez partagée… allez
Note : 3/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  Calepin le Lun 27 Oct - 11:09

De : lionel_de_lyon1 --- Envoyé : 2008-09-01 12:16

L'Ours
Pièce en un acte pour 2 hommes et une femme
31 pages

Résumé: Mme Popova, jeune veuve, est inconsolable depuis la mort de son mari 9 mois auparavant, au grand désespoir de son vieux serviteur Louka. Mais voilà qu'un certain Smirnov débarque de manière fort cavalière pour réclamer le remboursement de dettes que la jeune femme refuse de payer. Les disputes s'enchaînent jusqu'à les conduire à n inévitable duel...

Critique: Une tragi-comédie comme seul Tchékhov sait en écrire. C'est drôle, intelligent, tout en nuance, le rythme est enlevé et comme souvent avec cet auteur le texte gagne beaucoup à être vu joué tant les jeux de scène peuvent être nombreux... Moins connue que La Cerisaie, La Mouette ou Le Trois soeurs, c'est pourtant l'une des meilleures pièces de l'auteur...

Note : 4/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  Calepin le Lun 27 Oct - 11:10

De : lionel_de_lyon1 --- Envoyé : 2008-09-01 12:34

La Demande en mariage
Pièce en un acte pour 2 hommes et 1 femme
32 pages

Résumé: Lomov, jeune homme un peu fragile, vient demander la main de Natalia à son père Tchouboukov. A priori, tout le monde est d'accord, mais voilà la jeune femme à un tempérament de feu et les relations enre les 2 amoureux sont pour le moins orageuses. Jusqu'à produire l'irréparable?

Critique: Une autre courte pièce de Tchékhov, un peu moins connue que les plus longues, et pourtant d'une très grande drôlerie. Une fois encore on flirte avec la tragédie, mais ici le rire l'emporte! Les débuts du bonheur conjugal pour le moins explosifs!

Note : 4/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  gallo le Ven 19 Déc - 17:44

De: Grenouille

Anton Tchekhov - Les trois soeurs
(Actes Sud, 2002, 152 pages)

Voilà l'impression qui me reste après quelques semaines de "digestion" : une pièce sur les relations familiales compliquées, avec des officiers qui passent, des conflits de couples, une sensation constante de passer à côté de l'histoire (mais de quoi parlent-ils donc?). Je n'ai pas réussi à comprendre vraiment qui était qui (les noms des hommes sont très compliqués à différencier) et du coup, je n'ai pas retenu l'intrigue...

Je me suis forcée à finir mais c'était vraiment un ratage complet; comme j'avais du mal, je passais plusieurs jours sans lire et quand je reprenais, j'avais encore plus oublié... Donc, ma critique n'est pas très intéressante! Mieux vaut se fier à celle de lecteurs plus concentrés que moi...

Note : 2/5
(Grenouille)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  RaincoatRai le Jeu 20 Mai - 17:43

Oncle Vania, Actes Sud/Babel 100 pages

Quatrième de couverture

Le vieux professeur Sérébriakov est venu se retirer à la campagne, dans la maison de sa première épouse. Cette arrivée perturbe la vie paisible de Sonia, la fille du professeur, et d'oncle Vania, qui à eux deux exploitent tant bien que mal le domaine. D'autant que l'attention des proches, y compris cele de Vania, se cristallise sur Eléna, la seconde et très désirable épouse. Dans ce drame, la capacité de Tchekhov à reproduire des atmosphères, sa langue même signalent l'essentiel : que la beauté vient de la simplicité et que les personnages puisent dans le quotidien, même trivial et résigné, le sens de leur existence.

Avis

J'ai bien aimé, mais ce n'était pas non plus un grand moment. J'ai choisi de lire cette pièce essentiellement parce qu'une amie doit la jouer durant le mois de juin, alors je voulais connaître l'histoire et les personnages avant . On assiste à un triangle amoureux, Eléna/Sonia/Astrov, qui finit en queue de poisson, et c'est dommage, je suis restée sur ma faim... Par contre on a droit à une démonstration écologique très en avance de la part du personnage d'Astrov le médecin, qui déplore, graphiques sur la faune/flore et la superficie des forêts et des lacs de la province russe en question à l'appui, le grignotage et la dévastation des espaces naturels russes, surtout quand on ne construit rien d'utile par dessus.
En bref, une lecture sympa ^^
4/5
avatar
RaincoatRai

Nombre de messages : 110
Age : 26
Location : Midi Pyrénées
Date d'inscription : 17/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  lalyre le Sam 27 Oct - 16:26

Oncle Vania
Anton Tchekhov
Babel 2001 Théâtre
136 pages

Présentation de l'éditeur
Le vieux professeur Sérébriakov est venu se retirer à la campagne, dans la maison de sa première épouse. Cette arrivée perturbe la vie paisible de Sonia, la fille du professeur, et d'oncle Vania, qui à eux deux exploitent tant bien que mal le domaine. D'autant que l'attention des proches, y compris celle de Vania, se cristallise bientôt sur Eléna, la seconde et très désirable épouse. Dans ce drame, la capacité de Tchekhov à reproduire des atmosphères, sa langue même signalent l'essentiel : que la beauté vient de la simplicité et que les personnages puisent dans le quotidien, même trivial et résigné, le sens de leur existence.

Mon avis
Cette pièce de théâtre ne fut créée au Théâtre d'Art à Moscou que le 26 octobre 1899, elle raconte le séjour d’été du professeur Sérébriakov et de son épouse Elèna chez Yvan Voïnitski (Oncle Vania). Mais au cours de leur séjour, le professeur perd toutes ses illusions sur les qualités humaines et charitables d’Oncle Vania, ce qui le rend amer et irrascible. Je vous présente les personnages de la pièce…
• Alexandre Vladimirovitch Sérébriakov : professeur à la retraite ;
• Éléna Andréevna : sa femme, 27 ans ;
• Sophia Alexandrovna (Sonia) : fille d'un premier lit de Sérébriakov ;
• Maria Vassilievna Voïnitzika : veuve, mère de la première femme du professeur ;
• Ivan Petrovitch Voïnitzki : son fils ;
• Mikhaïl Lvovitch Astrov : médecin ;
• Ilia Ilitch Téléguine : propriétaire terrien ruiné ;
• Marina : une vieille nourrice ;
• Un valet de ferme
• Tous ces personnages sont touchants par leur complexité, leurs défauts, leurs souffrances et leurs qualités. On devine la beauté d’Elèna, amoureuse du docteur Astrov, surtout elle s’ennuie au domaine. C’est la première fois que je lis une pièce de théâtre et je dois dire que cela m’a vraiment amusée. J’ai aussi apprécié l’ajout à la fin du livre, d’extraits de correspondance et de témoignages rassemblés dans l’Edition académique russe des Œuvres complètes de Tchekhov. Une lecture qui m’a fait passer un bon moment. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anton TCHÉKHOV (Russie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum