Nadine GORDIMER (Afrique du Sud)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nadine GORDIMER (Afrique du Sud)

Message  Lacazavent le Mer 10 Déc 2008 - 12:18

De : Clochette1509 Envoyé : 14/09/2007 15:37

Nadine GORDIMER

Romancière, nouvelliste, critique, éditeur, prix Nobel de littérature en 1991, elle a plus d'une corde à son arc. Issue d'une famille bourgeoise d'obédience juive, elle a vécu à Spirngs, près de Johannesburg, en Afrique du Sud. Elle grandit dans l'environnement privilégié de la communauté anglophone blanche, mais n'en demeure pas moins sensible aux inégalités raciales et aux problèmes sociopolitiques de son pays. C'est par le biais de l'écriture qu'elle choisit de s'engager peu à peu contre le système de l'apartheid. L'essentiel de son oeuvre, de facture classique, en témoigne largement aujourd'hui, et la lecture de ses écrits enseigne une douloureuse page d'histoire. Cependant, sa talentueuse célébration des paysages sud-africains et son amour pour cette terre " odorante et colorée" - qu'elle n'a pas quittée - ajoutent humanité et chaleur à ses écrits. En 2007, Nadine Gordimer publie son roman 'Bouge-toi ! ' et demeure une figure morale et non moralisatrice en son pays.


Un amant de fortune - Livre de Poche
281 pages


Un amant de fortune

Quatrième de couverture
Ces deux-là n’étaient pas faits pour se rencontrer. Et pourtant… Quand la voiture de Julie tombe en panne à Johannesburg et que le jeune mécanicien Abdou émerge des entrailles du véhicule qu’il bricole, ce sont deux planètes qui entrent en collision. Elle est femme et blanche, fille rebelle d’un puissant homme d’affaires d’Afrique du Sud. Il est immigré en situation irrégulière, ayant fui la misère. Elle voudrait s’affranchir des valeurs bourgeoises qui l’étouffent ; lui, parvenir au monde de l’argent et du pouvoir dont elle est revenue. Il prend l’inclination de cette femme pour un caprice ; elle prend l’attirance de cet homme pour de la passion. Dénoncé, il est chassé.
Elle le suit dans son retour au pays, où la famille musulmane d’Abdou doit faire place à « l’étrangère ». Que de malentendus et de drames leur faudra-t-il surmonter pour que chacun, devenu à l’autre la Terre Promise, accède finalement à son propre destin… Roman profond, qui allie puissance et concision, Un amant de fortune nous entraîne à la fois dans l’Afrique du Sud de la nouvelle mixité et dans un village arabe en plein désert. Ce singulier choc des cultures prend une dimension universelle : une exploration extraordinairement juste et émouvante des rites de passage de l’immigration, où l’amour ne peut survivre que s’il demeure la dernière des certitudes.



Mon avis :
Première rencontre avec Nadine Gordimer et belle rencontre.
L'histoire peut sembler banale, et pourtant elle est écrite d'une manière très poétique qui m'a donné l'envie de poursuivre.
Cette histoire raconte donc le choc de deux cultures qui ne sont pas forcément faits pour s'entendre, les difficultés de l'immigration, pour l'un comme pour l'autre. On comprend le pouvoir d'attraction du monde occidental sur un habitant du pays pauve mais on comprend également le déchirement que tout départ provoque.
J'ai vraiment beaucoup aimé l'écriture de Nadine, que j'ai vraiment trouvé très poétique (notamment lorsque Julie rencontre le désert).

4/5




De : lalyre7032 Envoyé : 04/10/2007 10:52
Bouge-toi ! - Nadine Gordimer Grasset 2007
Thème 275 p.


Marié avec Bérénice et père d'un petit garçon,Paul Bannermam vient d'être opèré d'un cancer de la thyroïde,ayant suivi un traitement laissant des radiations,il doit vivre en quarantaine.Ses parents décident de l'héberger se mettant eux-même en danger,cette situation va créer des tensions au sein de cette famille aisée d'Afrique du Sud.
Cette longue séparation va petit à petit détruire les liens tissés entre Paul et Bérénice et creuser un fossé entre ses parents.
Mais Paul se remet lentement et bientôt rentre dans son foyer,accueilli froidement par son petit garçon qui n'a pas compris le sens de cette séparation.Paul reprend son combat pour la sauvegarde de l'environnement menacé par des projets de barrages,autoroutes ou centrales nucléaires.Il a envie de prendre la vie à bras le corps mais il se sent de plus en plus éloigné de sa femme et n'arrive plus à comprendre son propre corps,c'est un peu comme une solitude intèrieure pas toujours bien comprise des autres,il lutte contre sa maladie comme il mène son combat pour la santé de la planète.

Un beau livre ou la maladie,la sauvegarde de l'environnement,l'isolement prennent une large place dans ce roman ou sont aussi bien décrites les réalités et les drames d'un peuple marqué par les ségrégations. 4,5/5
Lalyre




De : Garanemsa Envoyé : 09/05/2008 20:42
UN CAPRICE DE LA NATURE – Nadine GORDIMER

Ne vous méprenez surtout pas, ce n’est pas comme je l’avais cru, un roman d’amour. Bien au contraire


Nous nous trouvons dans les années 50 en Afrique du Sud, au moment où Mendela se voit emprisonné par le pouvoir blanc en place pour ses idées de pouvoir noir.
On suit tout au long du livre toute cette révolution, mais pas seulement en Afrique du Sud mais aussi en Rhodésie et tous les pays africains avoisinants.

On voit aussi l’intérêt porté par l’Europe, surtout celle de l’est pour aidé à la formation et au financement de ces révolutions. Les oui et les non des USA.
L’Angleterre a son mot à dire aussi. Il faut dire que le livre par moment s’évade un peu trop longtemps dans les méandres de toute cette politique africaine parfois bien compliquée, et remettre tous ces mouvements en leur lieu et place.
Mais toute cette vaste période n’est pas racontée seulement comme un livre d’histoire. Nous parcourons tous les aléas de ces populations par le biez d’une jeune femme Hillela.

Hillela est une jeune fille blanche vivant en Afrique du Sud, abandonnée par sa mère qui est partie au Mozambique avec son amant et un père voyageur de commerce et un peu lâche qui la confie à la sœur de la mère.
La mère Ruthie a deux sœurs, Olga, qui représente la richesse des blancs dans cette partie du monde, de l’argent, des domestiques, des choses de valeur, etc…… mais elle a une autre sœur Pauline, mariée à un avocat qui plaide les affaires noires, elle a un fils et une fille. Hillela est donc confiée dans un premier temps à Olga, elle y apprend les bonnes manières, mais celle-ci pense que son éducation scolaire serait mieux surveillée chez Pauline. Pauline militante de l’ANC de Mendela, faisant meeting et passeuse de révolutionnaire.

Cette jeune Hillela tombe amoureuse de son cousin et c’est la panique familiale, mais elle n’hésite pas une seule seconde et elle part
Elle vit à Johannesbourg et au Cap et rencontre un soi-disant journaliste, militant de la cause noir, qui doit fuir le pays dit-il.
Elle le suit et il disparaît car en fait c’est un espion du pouvoir blanc.
De là, elle se lie avec les clans révolutionnaires et épouse le leader de la cause.

De cette union va naître une petite fille. Elle va parcourir les capitales avec lui pour la cause. Malheureusement, il est tué devant ses yeux. Elle part alors vers les USA pour y partager les idées d’une noire qui prône l’ouverture des noirs en Amérique et en profite pour propager aussi la cause de son mari décédé.
Elle croit enfin se reposer et abandonner, car elle avait rencontré la stabilité, mais son caractère et ses idées l’en empêchent. Elle poursuivra sa cause en se remariant avec le leader du Mozambique en exil, qui devient le responsable de l’union africaine, et se bat à ses côtés pour qu’il récupère son poste de président.



Nous sommes arrivés à la période de l’ouverture du gouvernement blanc. La sortie de Mendela et la proclamation du changement.
J’avoue que j’aime énormément de lire les livres où les femmes sont les moteurs de la vie, les moteurs des changements. Si même parfois, elles paraissent être derrière, il faut bien se dire que derrière tout grand dirigeant, il y a toujours une femme.
Les livres est assez gros et le triste écrit mini-mini (ouille les petits yeux)

Je vous le conseille si ces périodes de l’histoire comme de l’endroit vous plaisent.

Je le coterais facilement à 4 voir 4.5/5



De : gallomaniac Envoyé : 30/08/2008 23:40
Feu le monde bourgeois - Nadine Gordimer. (1966, Afrique du Sud)

Ma note 4/5.
Lu en néerlandais: De bourgeoiswereld van vroeger.181 pg.

Une journée dans la vie d'une femme blanche de l'Afrique du Sud. La journée de Liz commence avec le télégramme de la mort de son ex-mari Max. Mariée enceinte à 18 ans, elle est maintenant femme indépendante, son fils d'une douzaine d'années est dans un internat et elle a une relation libre avec un avocat renommé.
Max, activiste contre l'Apartheid, mais peu pratique dans la vie, a été en prison pour un effort raté d'attentat par bombe trop primitive pour être sérieuse; il faut dire que cela n'était pas la raison du desaccord, elle l'a quitté bien avant pour cause de son incapacité des choses pratiques.
La journée de Liz tournera donc autour de cette mort, d'abord du coté pratique: repandre la nouvelle, à son fils et à d'autres; comment ceux-là réagissent, et surtout ce que cela ravive de souvenirs et reflexions autour de Max, sa famille telllement bourgeoise, son activité politique dans ce pays où regnent l'Apartheid, et l'oppression politique, ce qui est passé sous silence autrefois et ce qui est vraiment arrivé à Max; puis cette journée continue avec une visite à sa mère demente, avec la remise en question de sa relation amoureuse, avec la visite chez elle d'un nègre politiquement actif, qui lui fait une requête, simple question, dont la reponse engage entièrement la personne de Liz. Ainsi se termine la jounée avec une angoisse existentielle: "j'ai peur, je vis, peur, vis, peur, vis...."

Pas de théorie politique, juste une journée mouvementée dans la vie d'une femme et mère. Mais la lucidité de cette femme, le réalisme dans ce récit, le ton juste par lequel elle décrit l'impact de la grande politique sur la vie ordinaire en font un livre politique, qui sera défendu en Afrique du Sud dès le moment de sa sorti.

Cet autre auteur Sud-Africain qui est tellement lu pour le thème par les rats, André Brink, écrit des romans d'effet plus dramatique, mais le livre de Nadine Gordimer reste plus près de la réalité de tous les jours, décrit des sentiments plus pied-à-terre, moins exaltés et peut-être plus vrais. On pourrait dire que Brink est plus un romantique du drame Sud-Africain, et Gordimer plus une réaliste du drame Sud-africain. (*)

C'est le quatrième livre de Nadine Gordimer, qui est à ce moment encore au début de sa carrière d'auteur, carrière qui lui vaudra en 1974 le Booker Price, en 1991 le Prix Nobel, en 2007 la Légion d'honneur française.

Je le donne au moins 4/5.

(*: clin d'oeil au réaliste-romantique )



avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nadine GORDIMER (Afrique du Sud)

Message  Lacazavent le Sam 26 Mar 2011 - 16:29

L'étreinte d'un soldat de Nadine Gordimer
10/18 / 191 pages








C'est le premier livre que j'ai l'occasion de lire de cette auteure, pour le moment je suis plutôt séduite. La plus part de ces nouvelles sont consacrées à l'égalité ou ce qui serait plus juste à la dénonciation d' inégalités. Ancré en Afrique du Sud, on parcoure le pays à la suite des personnages. Ceux ci ne sont jamais nommés c'est « il », ou « elle », « Monsieur » ou « Madame »...etc, il faut être attentif car on a vite fait de se mélanger les pinceaux.
C'est bon recueil de nouvelles, elles sont plutôt homogène et s'en est paradoxalement presque un regret. J'aurais aimé qu'une ou deux se détache un peu plus du lot.

3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum