Walter TEVIS (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Walter TEVIS (Etats-Unis)

Message  petitelune le Mar 9 Déc 2008 - 20:35

De : 2550Chimère (Message d'origine) Envoyé : 2006-09-06 15:38

L'OISEAU D'AMERIQUE de Walter TEVIS
Ed Folio sf/387p
Trad : Michel Lederer

Résumé : Au XXIvème siècle, l'humanité se meurt en douceur grâce aux tranquillisants et drogues distribués par des robots qui ont pris le contrôle en déchargeant l'homme de toute responsabilité et de toute tâche et de leur liberté de pensée. Robert Spofforth un androïde des plus perfectionné jamais créé veille sur ce qui reste de ce monde, ses capacités exceptionnelles hélas ne lui donnent pas la possibilité de mourir. Mais Paul Bentley fonctionnaire rédécouvre par hasard l'acte de lire et transmet ce savoir à Mary Lou, jeune femme rebelle contre le système.

Mon avis : Savoir lire peut-il sauver l'humanité ? Savoir et aimer lire , au point de se passer des drogues légales et gratuites (qui stérilisent la population également), de tenter de réfléchir, de faire les choses par soi-même, de ne plus regarder les programmes débilitants que diffusent sans interruption les écrans, de découvrir l'amour (sentiment interdit et illégal) et de chercher un moyen pour aider un androïde à accéder à son rêve le plus cher : mourir. Les trois personnages principaux Paul, Mary Lou et Robert, sont impliqués dans un drame personnel et social. Alors que les suicides chez les hommes se multiplient et que les naissances n'existent plus, que les robots machines sans état d'âme commencent tout doucement à cesser de fonctionner correctement, et que manifestement le monde va bientôt mourir, Paul et Mary Lou redécouvre les sentiments par le biais de la lecture et Robert leur adversaire et allié en même temps ne rêve que de mourir. En séparant les amoureux et en vivant en couple avec Mary Lou, il se donne une dernière chance de devenir lui aussi humain. Paul lui découvre le monde sans machine, avec ses communautés bizarres également vivant en marge du système. Finalement personne n'est heureux dans ce monde sauf les psi bus, ces moyens de transports sont les seules machines à être sympathiques avec leur bonne humeur et leur gentillesse naturelle. Spofforth lui est sur les deux bords, on l'aime à un chapitre, il est détestable à l'autre. Mais sa personnalité est bien plus complexes que n'importe quel robot. A lire pour découvrir le monde tel qu'il pourrait être quand on suit le chemin de la facilité.

Ma note : 4/5
avatar
petitelune

Nombre de messages : 540
Age : 33
Location : Cantons de l'Est / Québec / Canada
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Walter TEVIS (Etats-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Lun 28 Juin 2010 - 17:10

L’oiseau d’Amérique, de Walter Tevis
1980

Quelques siècles dans le futur, l’humanité est en déclin. La population est décimée, les humains sont drogués, amorphes et sans buts. Ils errent dans les villes, beaucoup s’immolent par le feu, en trio. Paul Bentley apprend de lui-même à lire. Il propose au recteur robot Spofforth d’enseigner la lecture à son université, mais ceci se révèle un crime. Les disciplines d’aujourd’hui sont plutôt la Solitude, l’Introspection et la Vie Privée. Paul persévère néanmoins dans sa découverte de la lecture et rencontrera une femme marginale de laquelle il tombera amoureux. Il lui enseignera à lire, mais ils seront séparés, et Paul emprisonné. Ils étaient peut-être la dernière chance de l’humanité, mais est-ce qu’ils peuvent faire une différence? Et qui s’en préoccupe?

Excellent récit futuriste apocalyptico-totalitaire. L’humanité a confié beaucoup de tâches aux robots, mais ceux-ci se détraquent, et plus personne ne sait comment les réparer. Par exemple, plus personne n’a plus de poche à ses pantalons dans tout New York, car une souris morte s’est coincée dans le mécanisme de la machine correspondante. Spofforth est un robot dont le cerveau est inspiré de celui d’un humain, donc il est malencontreusement doté de rêves, de souvenirs et de mélancolie. Le thème du livre est au centre de cette histoire, ce qui fera plaisir aux avides lecteurs que vous êtes.

Je vous recommande cette lecture, le livre a été réédité récemment.

5/5

le réaliste-romantique

_________________
Lectures en cours : De profundis (Emmanuelle Pirotte), Good Morning, Midnight (Lily Brooks-Dalton)
En attente : 
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1959
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Walter TEVIS (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Lun 28 Juin 2010 - 17:56

Ta critique me donne bien envie de découvrir ce livre, je note. Merci
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Walter TEVIS (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum