Jean TEULE (France)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  Lulu le Lun 11 Avr 2011 - 10:14

merci pour ta critique Liza-lou, je note quand même je l'emprunterais à la bibli!
avatar
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 36
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Montespan

Message  Chiwi le Jeu 15 Mar 2012 - 16:33

Par un chanceux coup du sort, Louis-Henri de Pardailhan, marquis de Montespan, découvre Françoise de de Rochechouart. Il en tombe amoureux et se marie immédiatement avec. Pendant quelques années ils vont vivre un bonheur parfait, à l'exception de leurs problèmes d'argent. Françoise se voit proposer d'intégrer la Cour à Versailles. Rapidement Louis XIV va la remarquer et décide d'en faire sa maitresse. Louis-Henri va essayer de s'opposer à cette immoralité, Louis XIV va tenter d'acheter son silence avec de l'argent, des charges. Le Montespan va refuser quitte à tomber dans la pauvreté, à être moqué.


J'avais beaucoup entendu parler du Montespan avant de le lire. C'est assez tardivement que je le lis et que je fais ainsi connaissance avec Jean Teulé.
Roman se déroulant au temps de Louis XIV, je m'attendais à me retrouver dans une atmosphère à la Nicolas Le Floch. Teulé utilise bien un vocabulaire, des expressions propres à l'époque mais il n'hésite pas à introduire un langage attaché à notre époque (j'ai en tête le passage de la rencontre entre le Montespan et Charles II, futur roi d'Espagne). Je trouve ça dommage, ça ne permet pas à mes yeux d'en faire un roman historique.

D'un autre côté sa description des mœurs de la Cour est assez frappante : l'absence d'hygiène, le clientélisme, le comportement moutonnier.
La ténacité du Montespan à vouloir le retour de sa femme reste impressionnant. Il aura tout fait pour provoquer, il aura enduré beaucoup de choses mais peut-il vraiment faire quelque chose contre le Roi-Soleil ?

3/5
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  jul3 le Ven 1 Fév 2013 - 11:54

Le magasin des suicides

Je ne refais pas le résumé, il a déjà été fait de nombreuses fois ci-dessus.

Mon avis: un peu déçue. C'était le 4e livre de Teulé que je lisais et les autres (Le Montespan, Mangez-le si vous voulez et Charly 9) m'avaient beaucoup plu. Je trouve que Teulé arrive souvent à transmettre des émotions fortes dans ses livres. En lisant on éprouve tour à tour du dégoût, de la compassion, de la tristesse. Il a aussi beaucoup d'humour. Ici, je n'ai pas retrouvé les mêmes émotions. L'histoire est originale, on retrouve le style particulier de Teulé, mais je n'ai pas ressenti de sympathie particulière pour les personnages. Est-ce parce que ce n'est pas un roman historique écrit à partir d'une histoire vraie? En tout cas c'est dans ce genre que je le préfère...

3/5

Je viens de voir qu'un nouveau roman de Teulé sort en mars, je me réjouis de le lire!
avatar
jul3

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  jul3 le Dim 24 Mar 2013 - 0:18

Fleur de Tonnerre
Julliard, 2013

Résumé: L'histoire se déroule en Bretagne, dans la première moitié du XIXe siècle. Les Bretons sont alors encore très attachés à des superstitions et voient partout les agissements de fées, nains et autres esprits plus ou moins (mais plutôt moins) bienveillants. La jeune Hélène Jégado, surnommée Fleur de Tonnerre, entreprend de semer la mort sur son chemin, partout où elle passe...

Mon avis: J'ai aimé l'ambiance sombre que crée l'auteur dans ce livre, sa façon de dépeindre les superstitions des campagnes bretonnes et les conflits qu'elles créent avec les représentants de l'église chrétienne. En revanche pour le reste, j'avais l'impression de lire une liste de meurtres sans justification. Peut-être est-ce l'effet recherché par Teulé? Je ne comprenais pas Fleur de Tonnerre, je ne ressentais aucune sympathie pour elle, au contraire, et je me demandais s'il y aurait une explication... Finalement, j'ai bien fait de lire jusqu'au bout!
Pas mon Teulé préféré...

Ma note: 3.5/5
avatar
jul3

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  Ladybug le Dim 19 Mai 2013 - 8:14


Fleur de tonnerre
(Editions Julliard - 288 pages)


En Bretagne, au début du 19ème siècle, Hélène Jegado parcours la Bretagne, se fait engager en tant que cuisinière et empoisonne avec une implacable mécanique tous ceux qu'elle rencontre.

Ce roman est une succession de crimes sans réel développement, les personnages ne sont pas étoffés, on passe d'un lieu à l'autre, d'un crime à l'autre, ce qui au final manque d'ampleur et est peu satisfaisant. Il reste tout de même que l'ancrage régional est précis avec en toile de fond une Bretagne du début du 19ème siècle superstitieuse, qui nous arrache quelques sourires. Jean Teulé se fait plaisir dans l'écriture qui est savoureuse, il manie bien l'humour noir mais cela ne m'a pas suffit.

Ma note : 3/5

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  Lacazavent le Lun 15 Juil 2013 - 11:51

Fleur de tonnerre de Jean Teulé
Julliard / 288 pages


J' ai découvert Jean Teulé par ses biographies romancés Le Montespan, Ô Verlaine, Je, François Villon j'en garde de très bon souvenir depuis, je suis ses publications et j'aime de moins en moins. À mon grand regret sa façon de raconter a évolué : il y a toujours autant d'entrain, d'emphase et d' humour  mais elle est de moins en moins précise, de plus en plus excessives et superficielles.
Fleur de tonnerre n'est pas une lecture désagréable, ça se laisse lire mais le sujet m' a semblé survolé, une impression accentuée par la narration.  

3/5



Une photographie d' Hélène Jegado d'après le site : Les Chroniques de Mandor


Dernière édition par Lacazavent le Mar 17 Nov 2015 - 10:56, édité 1 fois

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  petitepom le Jeu 12 Sep 2013 - 7:38

Mangez le si vous voulez
Nul n’est à l’abri de l’abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C’est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il veut également profiter de l’occasion pour promouvoir son projet d’assainissement des marais de la région. Il arrive à quatorze heures à l’entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Comment une population paisible (certes angoissée par la guerre contre la Prusse et sous la menace d’une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par une telle frénésie barbare ? Certains s’efforceront d’arracher la malheureuse victime des mains de ces furieux. Mais si peu. Seule Anna, une jeune fille amoureuse, risquera sa vie pour le sauver. En vain. La barbarie l’emportera…
130 pages de barbarie, on assiste à la folie d’un village qui, par mégarde, s’en prend à l’un des leurs ; les villageois, enivrés par le vin sont méconnaissables, transformés en bête féroce.
le lecteur suit, avec horreur le calvaire du bourreau au main de ses proches qui ne le reconnaissent plus.
Un petit livre à découvrir!
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  petitepom le Lun 30 Déc 2013 - 13:36

Fleur de tonnerre
Hélène Jégado a tué des dizaines de ses contemporains sans aucune raison apparente.
Quels secrets renfermait cette tête qui, le 26 février 1852, sur le Champ de mars de Rennes, roula dans la corbeille de la guillotine ?

C'était au temps où l'esprit des Lumières et le catéchisme n'avaient pas soumis l'imaginaire populaire aux lois de la raison et du Dieu unique. Partout en Bretagne, dans les forêts et les landes, sur les dunes fouettées par les vents fous de l'Atlantique, couraient les légendes les plus extravagantes.
Le soir, au creux des fermes, on évoquait inlassablement les manigances des êtres surnaturels qu'on savait responsables de la misère et des maux qui frappaient sans relâche. De tous, l'Ankou, l'ouvrier de la mort, était le plus craint, et c'est cette terrible image qui frappa avec une violence inouïe l'esprit de la petite Hélène Jégado. Blottie contre le granit glacé des gigantesques menhirs, l'enfant minuscule se persuada qu'elle était l'incarnation de l'Ankou. Elle devait donc tuer tous ceux qui se trouveraient sur sa route et remplit sa mission avec une détermination et un sang-froid qui glacent le sang.
Après avoir empoisonné sa propre mère qui l'avait surnommée « Fleur de tonnerre », elle sillonna la Bretagne, éliminant sans la moindre hésitation tous ceux qui accueillaient avec bonheur cette cuisinière si parfaite. Elle tuait tout le monde, hommes, femmes, enfants, vieillards et nourrissons. Elle empoisonnait dans les maisons, dans les presbytères, dans les couvents, dans les bordels. Et elle était si bonne, si compatissante aux chevets des mourants, que personne ne pouvait soupçonner un seul instant son monstrueux dessein.
Au contraire, on plaignait cette personne si dévouée que la malchance conduisait toujours dans des familles victimes de la guigne. À laisser trop de traces, elle finit par se faire prendre, le jour où elle s'attaqua à un ancien juge, expert en affaires criminelles.
Hélène Jégado reste la plus grande « serial killer » de France et, sans doute, du monde entier.





En cette période où les séries comme "Dexter", et des livres comme "l'employé modèle" et " le tueur intime", font des tueurs en séries des héros, ce livre nous témoigne d'un fait divers, relatant la vie d'une des premières tueuses en séries connues de France.







Se faisant embaucher comme cuisinière dans une partie de la Bretagne, elle comettait ses crimes, persuadé d'être en mission. De chapitre en chapitre, nous suivons ses meurtres, de maisons en maison...







J'ai apprécié cette lecture et retrouvé avec plaisir la plume de jean Teulé.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  Patience le Sam 15 Fév 2014 - 11:53

CHARLY 9
Julliard 332 pages

Ma note : 3/5

Quatrième de couverture : Charles IX de tous nos rois de France, fut l'un des plus calamiteux.
A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint-Barthélémy, qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérant vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait bon fond.

Mon avis : L'histoire commence sur la façon dont a été ordonné le massacre de la Saint-Barthélémy. Puis c'est la déchéance du roi Charles IX qui sombre dans la folie, traumatisé par les conséquences.
Je n'ai pas vraiment aimé, mais je n'ai pas détesté non plus. Dans l'ensemble, j'ai quand même été déçue, je n'ai pas réussi à entrer complètement dans l'histoire comme dans Le magasin des suicides que j'avais adoré. J'ai eu parfois des difficultés à faire le tri dans les personnages, car je connais mal cette période de l'Histoire.
En tous cas, ça m'a donné envie de relire cet auteur pour me faire un autre avis, et aussi de lire La Reine Margot; par rapport à cette  même période historique.

_________________
Lecture en cours : Prime Time de Jay Martel
PAL : 364
Livres lus depuis le début de l'année : 78 (30242 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1058
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  Cyrielle le Mar 17 Nov 2015 - 8:01

CHARLY 9


Une bio très romancée de Charles IX à partir de la St Barthélémy jusqu'à sa mort prématurée. Avec le style et l'humour si particulier de Jean Teulé.


Mon avis: 4/5
Petit livre lu en 2 jours, j'ai bien rigolé avec le langage fleuri des personnages et les parties de chasse excentriques de Charly 9.
Le roi est rongé par la culpabilité d'avoir cédé et signé l'accord pour le massacre de la St Barthélémy, il en devient fou et c'est certainement ça qui l'a tué à 23 ans à peine.
J'ai trouvé le Paris de 1572/1573 bien décrit, je suis loin d'être une experte, et comme Patience ça m'a donné envie d'approfondir cette époque et de lire un livre plus sérieux à ce sujet comme La Reine Margot de Dumas, qui m'a l'air d'avoir aussi un sacré grain...
En conclusion, si vous voulez lire un livre rapidement sans prise de tête, rigoler un peu et avoir l'impression d'apprendre des choses sur notre Histoire, Charly 9 est fait pour vous. 
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7349
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean TEULE (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum