Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  Prospéryne le Mar 9 Déc 2008 - 12:26

De : la-grande (Message d'origine) Envoyé : 2003-08-11 21:43
The Colour - Rose Tremain ("La couleur des rêves")

Joseph Blackstone est un anglais qui a fuit son pays pour émigrer vers la Nouvelle Zélande au moment de la course vers l'or. Joseph ne fait pas la traversée seul, l'accompagnent sa mère, veuve et sa femme qu'il a épousé peu avant la traversée.

Joseph bâtit une maison pour lui et ses deux femmes et leur nouvelle vie commence - une nouvelle vie qui n'est pas très facile, le climat de la Nouvelle Zélande n'étant pas exactement clément! La première neige, sous forme de tempête cause la mort de leur vache et les enferme dans la maison, dont les murs minces, laissent passer le froid et le vent.

Au printemps, alors que les femmes sont parties visiter des "voisins", Joseph découvre un peu d'or dans le ruisseau qui longe la maison... il devient alors obsédé par l'or. Il cache sa découverte à sa mère et à sa femme et fait de la prospection en cachette. Il finira par rejoindre les centaines d'anglais et d'écossais qui mettent leur vie en danger pour trouver "le" filon de ce métal précieux qui pourrait changer le cours de leur vie.

Somme toute, le livre est prometteur. La première moitié est prenante, on se laisse prendre au jeu de ces jeunes mariés (dans la trentaine tous les deux) qui ne se connaissent pas mais qui doivent vivre dans des conditions difficiles. Harriet, la femme de Joseph, est un personnage sympathique et forte de caractère, le genre de femme qui devait peupler les nouvelles colonies.

Le problème, dans ce livre, est le personnage d'Edwin... un enfant d'une dizaine d'années, le fils des voisins (qui sont à quelques heures de route à cheval). Edwin occupe une place assez importante dans le livre mais je n'ai pas compris pourquoi. Il finit par mourir et sa mort est reliée à une autre mort mais c'était trop "ésothérique" à mon goût.

Dommage parce que ça aurait pu être un bon livre sur la quête des hommes pour une vie meilleure - que ça soit en trouvant de l'or ou autre chose.

Note: 3.25/5



De : Sandriine_1616 Envoyé : 2004-02-29 03:27
Pour les passionnés de la lecture en V.O.!

Le don du roi Rose Tremain

Le titre français est "Le don du roi", pour ma part, je l'ai lu en français et en anglais.Le vocabulaire m'a semblé quelquefois assez durdur, mais si j'ai réussi...

J'ai ADORé ce livre, il se passe au temps de la Restoration en Angleterre. Nous suivons les pas de Robert Merivel, apprenti docteur parresseux et épicurien (trop). Il va entrer dans les faveurs du roi Charles II, qui lui demandera d'épouser sa maitresse. Bien evidemment, Mérivel va tombé amoureux d'elle...

Ce livre est vraiment fantastique, je l'adore et je voudrais vraiment vous voir l'aimer comme je l'aime ( sisi à ce point Very Happy).

Et on peut écrire dedans ( qu'on aime ou pas), je serais ravie de connaitre vos réactions .

Ma cote : 5/5 , je l'adore vraiment ce livre, je crois que je l'ai 3 fois en français, 1 fois en anglais et je m'en lasse pas ( j'ai vu l'adaptation ciné aussi).
Je le conseille à tous et toutes.



De : Sandriine_1616 Envoyé : 2004-08-02 04:08
"Le Royaume interdit" Rose Tremain

Résumé :

Mary à 6 ans quand elle s'aperçoit que tout le monde se trompe et qu'elle n'est pas Mary. Elle est Martin. Elle se battra des années pour s'accepter, pour se comprendre enfin.
Nous la suivons dans sa quête tout comme plein de personnages "secondaires" mais tellement importants.Tous recherchent la même chose : être enfin heureux!

Mon avis:

Les personnages sont vraiment attachants même dans leur " folitudes", même dans leur méchancetés. C'est un très bon livre récompensé par le prix Fémina en1994. Pas aussi bien que le Don du roi mais bon je suis une fana de ce bouquin aussi, c'est pas facile de lui arriver à la cheville.

Ma note : 3.75/5



De : Clochette1509 Envoyé : 2007-01-15 14:36
Le Don du Roi - Rose Tremain
Editions Fallois
370 pages

Charles II monte sur le trône. L'Angleterre respire après la grisaille des années Cromwell. Merivel, étudiant en médecine rondelet et jouisseur, tombe lui aussi sous le charme du roi dont il devient le bouffon et le favori. Il accepte même de servir de " mari postiche " à Celia, l'une des maîtresses royales, et le voici anobli, couvert d'or. Il commet alors l'erreur de tomber amoureux de sa femme...

Son destin en est bouleversé. Dépossédé, chassé, il échoue auprès d'un de ses amis d'études, quaker de l'espèce la plus rigide, dans un asile de fous dont il devient un des médecins. On le retrouve à Londres où il traverse la Grande Peste et l'incendie de 1666. Extraordinaire odyssée humaine, parsemée de personnages et d'épisodes hallucinants, à l'issue de laquelle il ne sera plus le même...

Mon avis :
Et bien, ce livre est un bon roman historique qui se lit facilement et rapidement où l'on suit attentivement l'ascension du héros auprès du roi Charles II à sa chute vertigineuse dans un asile, auprès de fous qui seront bien heureusement rédempteurs pour lui.
Ce que j'ai trouvé intéressant dans ce livre c'est l'état de la médecine à l'époque (la césarienne, les saignées, etc.)
Ce qui m'a peut-être un peu gênée c'est justement le côté très superficiel du héros qui, du coup, ne m'a pas laissé d'amertume lorsque je l'ai quitté !
Ma note : 3.5 / 5


De : s-lewerentz (Message d'origine) Envoyé : 2007-06-10 13:49
Les ténèbres de Wallis Simpson Rose Tremain
Nouvelles, éditions Plon/Feux croisés, 2006

Quatre nouvelles dont celle racontant les derniers jours de Wallis Simpson, la femme divorcée pour qui le roi Edouard VIII d'Angleterre abdiqua. Un avocat essaie de la faire parler de ses souvenirs mais la vieille femme a une mémoire plutôt sélective et pense plutôt à sa grand-mère, son premier mari et sa vie d'avant sa "célébrité". Le tout est plutôt ironique, doux-amer, joliment mené.
La seconde nouvelle parle d'un anniversaire dans une famille irlandaise, la troisième (ma préférée !) d'un soldat est-allemand partant vers la Russie à la chute du mur et laissant derrière lui sa soeur, son père et le souvenir de sa mère, et la quatrième tire vers le fantastique avec une histoire de bébé à qui poussent des ailes.

Le tout est plutôt nostalgique, un peu amère mais enrobé de douceur. Une jolie découverte pour moi.

Extraits :
"Il laissait maintenant toutes les lumières de la ville derrière lui. Elle allait rester un moment encore dans son dos et il pourrait se retourner, la voir luire à l'horizon et se dire: "C'est Berlin." Puis ce serait même plus une lueur, et il n'aurait plus comme éclairage que la loupiote dansante de son vélo." (Elle était belle, la relève de l'aube)

"Bon, ça doit être ça, la chose qu'il lui faut arracher aux ténèbres. La prochaine fois que le Maître viendra l'ennuyer avec ça, voici ce qu'elle lui dira: "Je me souviens de lui, dira-t-elle. Il était trop effacé pour avoir un nom. Je l'ai toujours appelé chéri." Et c'en sera fini de cette foutue histoire. (Les ténèbres...)

3/5



De : lalyre7032 Envoyé : 2008-08-07 13:20
Le don du roi Rose Tremain

Quatrième de couverture
Dans la période de grandiose euphorie et d'aimable débauche qui suit la restauration du roi Charles II, après le coup d'éteignoir donné sur l'Angleterre par Oliver Cromwell, un jeune étudiant en médecine rondelet et paillard, Robert Merivel, tombe entièrement sous le charme du nouveau souverain, dont il devient le bouffon et l'un des favoris.
Il est ainsi amené à devenir le "mari postiche" de la plus jeune des maîtresses du roi, Celia Clemence, en échange d'un titre de noblesse et d'une superbe propriété dans le Norfolk. Mais le pauvre Merivel se laisse aller un beau jour à violer l'une des règles impératives de ce confortable marché. Il tombe amoureux de Celia, et la faveur royale lui est brutalement retirée.

Chassé de son manoir et rejeté de tous, il rejoint l'un de ses camarades d'études, un Quaker de l'espèce la plus rigide, dans un asile de fous perdu dans la campagne. Il en devient l'un des médecins, vivant ainsi les expériences les plus hallucinantes.

Mais c'est à travers la Grande Peste puis le Grand Incendie de Londres, en 1666, qu'il trouvera le curieux chemin de sa rédemption.

Ben voila,je n'ai pas trop aimé ce roman,trop lent ,pas très réaliste du coup je n'ai pas eu très envie d'en faire le résumé,ce qui est la cause du copier-coller....3,5/5

Lalyre
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Mer 9 Juin 2010 - 17:00

Les silences
Rose Tremain
JC Lattès
402 p.
Dans les Cevennes ,un court chapitre qui nous parle de Mélodie ,une petite fille qui a échappé à la surveillance de l'institutrice ,court le long de la rivière et pousse un cri .
A Londres ,Anthony Verey ,un antiquaire connu ,se sent seul ,il a soixante-quatre ans et sent l'approche de la fin de sa vie .Il décide de tout quitter et part rejoindre sa soeur Véronique qui habite dans les Cévenes .Celle-ci,paysagiste de jardins vit avec sa compagne Kitty,une aquarelliste qui n'a guère de succès ,très amoureuse l'une de l'autre ,Kitty n'accepte pas l'arrivée d'Anthony mais elle devra faire avec car Victoria adore son frère .
Une ferme perdue en altitude dans les Cévenes, appelée le Mas Lunel ,une ancienne maison de famille ,y vit Aramon,un vieil ivrogne qui dès la mort du père en a chassé sa soeur Victoria ,laquelle fut bien obligée de se construire un petit cabanon sur un bout de terrain hérité .Aramon ne sait plus s'occuper des vignes et de l'entretien de la bâtisse décide de vendre.Anthony qui cherche à acheter une maison,guidé par une employée de l'immobilier , visite le Mas Lunel ,mais ne décide rien.C'est lors d'une autre visite,ignorée de sa soeur qu'il revient voir Aramon .Et c'est ce jour-là que Véronique ne le voyant pas rentrer signale sa disparition.......

Mon avis
Non,non....ne vous méprenez pas ,ce n'est pas si simple ......Qu'est devenu Anthony ?? Peut-être est-il tombé d'une falaise ? A t-il eu un malaise dans la solitude des Causses ?Ce qui est certain ,c'est que quelques thèmes sont présent dans ce roman tels que l'alcoolisme ,l'inceste ,la jalousie et l'amour ....Il faut aussi dire que l'atmosphère est assez pesante malgré de belles descriptions de ce beau coin de France ,on peut imaginer ce vieil ivrogne incestueux vivant en compagnie de ses chiens de chasse qu'il même pas le courage de nourrir ,on ressent très fort la solitude de cet homme que sa soeur Victoria fuit comme la peste ,pauvre femme....c'est qu'elle a dû en subir des choses .....J'ai beaucoup aimé ce roman psychologique parsemé d'évènements effroyables dans les bruissements et les couleurs de cette nature si belle .4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  Chiwi le Mer 3 Nov 2010 - 16:00

Le Don du Roi
Ed. de Fallois, 1993, 376 pages



Merivel, médecin de son état, se voit proposer par le roi d'Angleterre un marché : il le rend riche et il épouse sa maitresse en titre mais ne doit pas en tomber amoureux. Mais son caractère excessif va vite reprendre le dessus et il va tomber amoureux d'elle. Une période de disgrâce va alors commencer pour Merivel.

Le Don du Roi permet une balade dans l'Angleterre post cromwellienne, au XVIIème siècle. Ainsi on suit les pérégrinations de Merivel de la Cour à un asile de fous.
Merivel apparait comme un être en inadéquation avec son temps: son approche de la folie et des soins qu'il faut lui apporter; c'est un jouisseur dans une société marquée par une fausse bienséance.
C'est un roman d'une lecture facile une fois que l'on est rentré dedans, je l'avoue qu'il lui manque quelque chose pour être happé.


3/5

avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  Réaliste-romantique le Jeu 11 Nov 2010 - 1:42

Les silences, de Rose Tremain

Un couple d’Anglaises vivant dans les Cévennes voit débarquer le frère de Veronica, antiquaire aussi sexagénaire, qui cherche un nouveau souffle à sa vie, alors que ses affaires, et sa vigueur, déclinent. Veronica, toujours maternant son frère, est heureuse de le voir, mais on ne peut en dire autant de sa compagne Kitty. D’autant plus que le frère s’incruste, car il a l’œil sur une propriété de la région, mais, maniéré, n’arrive à se décider. Parallèlement, le lecteur fait la connaissance d’une fratrie vieillissante, qui est à la fois unie et séparée par leur difficile passé.

Les personnages sont tous tristes, même dans leurs moments joyeux. L’histoire est parfois enlevante, touchant le roman policier, mais il y a aussi des passages qui ne semblaient pas à leur place, comme si l’auteur insérait quelques personnages éphémères dans le seul but de placer une réflexion. J’aurais aussi apprécié un livre plus concis, avec une histoire plus ramassée : une bonne partie du récit m’a captivé, mais l’histoire s’est ensuite un peu essoufflée et j’étais content de le refermer. Donc, pour une note moyenne d’ensemble :

3,5/5

Le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1981
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Lun 4 Avr 2011 - 11:42

La couleur des rêves
Rose Tremain
J’ai lu septembre 2010
469 pages

Présentation de l'éditeur

1864. Joseph Blackstone débarque en Nouvelle-Zélande avec sa femme, Harriet, et sa mère, Lilian. Fuyant son passé, il espère faire fortune dans cette contrée vierge. Harriet, qui a le goût de l'aventure, aime tout de suite les vastes étendues qui l'entourent. Mais entre les jeunes époux l'amour se fait attendre. Seule la volonté tenace de dompter la nature pour faire prospérer leurs quelques arpents de terre les réunit. Pendant ce temps, non loin de là, sur la côte occidentale du pays, la ruée vers l'or bat son plein. Joseph choisit alors de forcer le destin il quitte sa ferme et sa famille pour se lancer à la conquête de ces pépites qui ont la couleur de rêves merveilleux mais souvent illusoires...
Résumé et avis
L’histoire se situe au XlXème siècle, Joseph Blackstonne quitte l’Angleterre pour gagner la Nouvelle-Zélande en compagnie d’Harriett, sa femme et de Liliane, sa mère avec l’espoir de faire fortune, c’est presqu’une fuite pour lui car quelque chose s’est passé en Angleterre dont il n’a pas lieu d’être fier.En Nouvelle-Zélande, la ruée vers l’or fait rage, mais Joseph décide de construire une petite ferme en pisé ou il pourra installer sa mère et sa femme, entre lui et Harriett, il n’y a guère d’amour. La vie est rude pour les trois personnages , mais Harriett tient bon et veut faire prospérer la ferme, elle cultive un potager, Liliane passe son temps à recoller les morceaux de la vaisselle qui s’est cassée pendant le long voyage. Joseph trouve de la poussière d’or dans la petite rivière voisine de la ferme, c’est à partir de ce fait qu’il décide partir car la rage de faire fortune lui prend la tête et rien, ni personne ne sait le retenir, il tient à prouver aux deux femmes qu’il est capable de leur donner une vie meilleure. Harriett fait la connaissance d’une famille possédant un gros élevage de moutons, elle se prend d’amitié pour Edwin, le petit garçon dont la vie est peuplée de légendes et de superstitions contées parPareh, sa nourrice Maori, c’est dans cette famille qu’Harriett trouve le réconfort lors de la mort de Liliane. C’est à ce moment qu’elle décide de rejoindre Joseph.....Une très belle narration que ce roman qui m’a emballée, Rose Tremain nous fait très bien ressentir le travail pénible des orpailleurs, leurs vies remplies de doutes, frustrations, quêtes laborieuses, colères chez ces hommes obsédés par le fol espoir de richesse, un rêve fou, tel que le titre du livre. Que va trouver Harriett lors de son expédition aventureuse ? Amour ou richesse, qui sait.....5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Mar 11 Juin 2013 - 16:24

L’ami du roi
Rose Tremain
JC Lattès 6 juin 2013
425 pages

RESUME DU LIVRE SOURCE EVENE
Robert Mérivel, médecin renommé et ami du roi Charles II d'Angleterre, n'est désormais plus un jeune homme en âge de batifoler à sa guise. Désespéré à cette idée, il se rend en France pour tenter de se faire une place à la cour du Roi-Soleil. Mais Versailles - aux décors si brillants et aux réalités parfois si sordides - n'est qu'un monde d'illusions. Heureusement, la rencontre fortuite avec Madame de Flamanville, une botaniste expérimentée va l'entraîner sur les sentiers de l'amour érotique.
Déchiré entre le bonheur des plaisirs retrouvés et le désir de donner un sens à sa vie, Merivel se lance dans les sciences et notamment dans l'étude originale de l'âme des animaux, s'il s'efforce d'être assidu, il se laisse souvent aller à la paresse et au rire. Car Merivel reste avant tout un épicurien, qui peut concevoir la vie sans amour ni sans joie.

Mon avis
Robert Merivel se sentant vieillir a tout de même toujours l’envie de visiter de nouveaux horizons. Et c’est au fil des pages que l’on va suivre les déboires de cet homme extravagant et mélancolique. L’auteure nous fait revenir dans les jeunes années de cet homme, lorsqu’il fut courtisan et amuseur du roi Charles ll d’Angleterre. Robert Mérivel ne peut concevoir la vie sans amour, mais voila qu’arrivé à un certain âge, il ne sait plus batifoler comme auparavant et cela le rend triste et c’est à travers son caractère truculent que nous allons connaître les mœurs de la Cour d’Angleterre après la Restauration, ainsi que d’autres personnages croisant le chemin du héros. Un roman pas triste du tout avec des thèmes sur l’amour, la paternité, les loisirs de cette époque, je ne dirai pas que c’est un roman historique mais je l’ai apprécié, facile à lire, amusant ou émouvant, bref un bon moment de lecture. 4/5

avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Ven 8 Juil 2016 - 16:11

Tremain Rose          
L’amant américain      
 Editions Lattès 4 mai 2016
ISBN 978 2 7096 4760 1                
  184 pages

Quatrième de couverture
Le livre est constitué de 5 nouvelles :
Immobilisée dans un appartement à Londres à la suite d'un terrible accident de voiture, Beth se souvient de sa splendeur passée à Paris et à Saint-Tropez, et de ses amours malheureuses avec Thaddeus, son Amant américain.
Le Farceur d'Astopovo est le récit désopilant du grand romancier russe Tolstoy, venu de Moscou par un temps glacial dans la petite ville d'Astopovo pour échapper à sa femme, et qui va mourir dans le lit du chef de gare.
Dans La Gouvernante, l'inquiétante Mrs Danvers, du roman Rebecca, va succomber aux étreintes passionnées de Daphné du Maurier, que Rose Tremain transforme ici en personnage de ce roman récemment réédité et retraduit par Anouk Neuhoff.
Lucy et Gaston n'auraient jamais dû se rencontrer, vivant de chaque côté de la Manche. Jusqu'au jour où dans son champ, le paysan normand retrouve englouti dans le sol boueux l'avion de Geoffrey, le mari de Lucy, disparu pendant la guerre

Mon avis
J’ai aimé, Lucy et Gaston, une belle histoire un peu fantaisiste sans doute, ensuite c’est L’amant américain, dans ces deux premières nouvelles et la dernière, ce sont des histoires d’amour impossible ou inachevé. Le Farceur d’Astopovo et La gouvernante, j’ai dû imaginer la fin des histoires. J’aime beaucoup le talent de Rose Tremain qui tout de même m’a surprise par le style déroutant et les thèmes de ses nouvelles, alors que la plupart de ses écrits sont historiques. J’ai aimé ce petit livre de 184 pages pouvant convenir pour une lecture de vacance….4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Sam 22 Juil 2017 - 16:18

Tremain Rose         
Sonate pour Gustav   
  JC Lattès avril 2017       
ISBN 978 2 7096 5629 0                
  347 pages

Quatrième de couverture
Gustav Perle a grandi dans une petite bourgade suisse, où les horreurs de la Seconde Guerre mondiale semblent lointaines. Il adore sa mère, mais elle le traite avec une sévérité parfois injuste, et désapprouve sa profonde amitié avec Anton, un jeune juif de son école. Pianiste prodige, Anton est torturé par la peur de se produire en public. Seuls les jeux secrets qu'il partage avec Gustav nourrissent son imagination et l'apaisent. Les liens affectifs que ces deux jeunes garçons, marqués par leurs tourments, vont tisser finiront par leur apporter la sérénité qui leur a été si longtemps refusée.

Construit comme une sonate, tout en pudeur et délicatesse, le roman dépeint leurs sentiments douloureux et passionnés. Une oeuvre mélancolique et tendre sur l'amitié qui évoque le célèbre roman de Fred Uhlman, L'Ami retrouvé.
Mon avis
Nous sommes en Suisse avant 1940 et après la seconde guerre, nous suivons Gustav et son ami Anton depuis l’enfance. Gustav est orphelin de père, cet enfant solitaire est en plein désarroi, il vit avec sa mère très dure et indifférente à son égard, elle vient de perdre son emploi, ce qui n’arrange rien   Tandis qu’Anton est un enfant choyé par ses parents, doué pour le piano mais souffrant de tourments psychologiques à la pensée de devoir se produire en public lors de concours musicaux. Des retours en arrière en plusieurs chapitres sur la mort du père dont la réalité est autre que ce la mère de Gutav le laisse entendre, sur le portrait de la mère également, une femme blessée qui n’a jamais pu aimer son fils cela jusqu’à sa vieillesse, heureusement pour lui l’amitié d’Anton et de ses parents va le sauver. Les années passant, Anton est parti en ville car il semblerait qu’un destin fabuleux l’attend, quand à Gustav, il ouvre un hôtel dans son village natal. Tous les deux approche la cinquantaine, Anton revient au village (je ne dévoile pas la raison de ce retour) C’est alors que l’on se demande si les deux hommes ont réussi la vie qu’ils avaient rêvée…. Je ne dévoile pas la fin du roman qui par les questions sensibles qui y sont abordées comme les populations juives pendant la guerre ou l’homosexualité sont émouvantes, alors que de bons sentiments font aussi partie de l’histoire comme l’amitié, la tendresse et l’amour. Une écriture sensible et nuancée, avec de courts chapitres pour nous conter la vie parfois déchirante de ces deux personnages attachants. Une lecture très appréciée……4,9/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rose TREMAIN (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum