Jean CHALON (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean CHALON (France)

Message  gallo le Lun 8 Déc 2008 - 15:57

De : Laure (Message d'origine) Envoyé : 24/09/2004 17:13

Colette, éternelle apprentie , de Jean Chalon
365 pages

Grâce au talent de Jean Chalon, cette biographie de Colette se lit très facilement et est aussi passionnante qu'un roman. Il faut dire que la vie de cette femme résolument moderne et libre pour son époque( 1873 - 1954 ) n'est pas un long fleuve tranquille.
Emaillé de nombreuses citations, le récit de la vie de cette romancière nous fait pénétrer dans les" coulisses" de ses oeuvres variées, nous permet de mieux comprendre les liens qui unissent la réalité de sa vie et la fiction de ses écrits ou l'inverse...et qui se cachent derrière les personnages de ses romans.

Note: 4,75

Quelques mots sur l'auteur:

Jean Chalon est né en 1935, à Carpentras (France). Il s'engage dans des études d'espagnol pour devenir professeur. Mais sa carrière s'oriente vers le journalisme. Il entre au journal Le Figaro en 1961 et collabore à la rubrique littéraire. Ecrivain, il a publié des romans dont Une jeune femme de soixante ans, et surtout des biographies pour lesquelles il a obtenu de nombreux prix. Chère Marie-Antoinette (prix Gabrielle d' Estrées en 1988), Chère George Sand (prix Chateaubriand et prix d'histoire de la Vallée aux loups en 1991), Chère Natalie Barney et Liane de Pougy (prix Marcel Proust et prix Grand Véfour d'histoire en 1994).


De : Chantal5500 Envoyé : 24/09/2004 21:55
De Jean Chalon, j'ai, dans ma bibliothèque, et donc lu, "Chère Georges Sand", "Chère Marie-Antoinette" et " Liane de Pougy" et j'ai emprunté et lu "Chère Nathalie Barney".
Il ne me reste donc qu'à lire "Colette, éternelle apprentie" qui me tente beaucoup pour boucler la boucle.
Merci Laure pour ta critique. J'ai bien noté


De : Laure Envoyé : 24/01/2005 19:01
L'ami des arbres, Journal d'Espagne (1973-1998 ) de Jean Chalon
(201 pages)

Jean Chalon partage sa vie entre Paris où il est contraint d'habiter de par son travail et l'Espagne qu'il considère comme son "vrai pays" et à propos duquel il écrit dans ce journal:
" Ce pays m'attire comme un aimant. Je suis l'amant de l'aimant."

L'ami des arbres, journal d'Espagne est donc consacré à l'une de ses deux vies: sa vie espagnole.
Dans ce livre, il exprime avec poésie, souvent, les sensations visuelles, olfactives... qu'il éprouve dans son "paradis terrestre" et nous les fait partager.
Grâce à la nature qu'il contemple avec tant d'attention et d'amour, il s'ancre dans le présent et essaie d'éloigner de son esprit, l'idée angoissante du temps qui passe. Il n'y parvient,cependant, pas toujours et se laisse,alors, aller à la nostalgie d'un bonheur qui lui file entre les mains, thème récurrent dans ce journal.
J'ai adoré ce livre et je partage les impressions et les réflexions de l'auteur.

A lire par tous ceux qui aiment l'Espagne et la nature et par ceux qui croient que ce pays n'est fait que de côtes bétonnées.

Ma note:5/5


De : Laure Envoyé : 09/03/2005 18:46

Chère George Sand - de Jean Chalon
livre de poche ( 429 pages)

Jean Chalon nous fait revivre, à la manière d'un roman, la vie de cette femme passionnée, qui pouvait brûler ce qu'elle avait adoré.
Il nous raconte cette tendance au spleen qui l'envahissait de temps à autre, sa tendresse pour sa grand-mère, les relations difficiles avec sa mère, avec sa fille Solange, son amour pour son fils Maurice et ses petites-filles, son amitié avec Flaubert.
Il nous décrit la femme amoureuse et ses amours difficiles, notamment avec Musset et Chopin, pour ne citer que les plus célèbres.
Il nous dépeint aussi sa déception devant l'attitude de la classe politique et son approche de la sagesse au seuil de la vieillesse, qui lui faisait écrire que le bonheur était l'acceptation de la vie, quelle qu'elle soit".
Ce livre m'a beaucoup intéressée, dans la mesure où il permet aussi de parcourir le XIXème siècle littéraire, artistique, politique... au travers de la vie de cette romancière qui n'hésitait pas à s'affirmer et à braver les critiques, à une époque où le rôle de la femme était très différent de celui d'aujourd'hui.
Je n'ai lu de George Sand que La mare au diable et La petite Fadette et Jean Chalon m'a donné le désir de compléter cette biographie par des ouvrages moins connus que ces deux romans champêtres.

Note: 4.75 /5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum