Jean GIRAUDOUX (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean GIRAUDOUX (France)

Message  Calepin le Lun 27 Oct 2008 - 10:36

De : zeta-b --- Envoyé : 2006-07-10 06:48

Ondine
Poche N°1657

Cela ne va pas être facile de parler de cette pièce si poétique en rendant correctement l'impression qu'elle laisse.
Le chevalier Hans von Wittenstein zu Wittenstein, erre dans la forêt, une nuit d'orage, il se réfugie dans une maison de pêcheurs, près d'un lac. Hans est un chevalier de légende, en armure, digne, orgueilleux et plein de certitudes, il va bientôt épouser Berha, Bertha chez qui tout est parfait. Mais la fille adoptive du couple de pêcheur, Ondine, survient ; avec elle entre la fantaisie, la passion, la magie, et Hans oublie la fiancée qui l'attend. Mais une Ondine fantasque et spontanée, fraîchement épousée peut-elle se plaire à la cour, au milieu des humains ? Et que va-t-il advenir si le pacte de fidélité qu'elle a passé avec le peuple des eaux, au nom de Hans, n'est pas tenu ?
Les hommes sont-ils faits pour aimer ? Jean Giraudoux donne sa réponse à cette question.
C'est très beau.

Note : 4,95/5


Dernière édition par Calepin le Jeu 2 Avr 2009 - 18:45, édité 1 fois
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean GIRAUDOUX (France)

Message  Calepin le Lun 27 Oct 2008 - 10:36

De : liza_lou55 --- Envoyé : 2007-01-28 06:01

Ondine
Le livre de poche
156 pages

Ondine est une merveille. Ma critique pourrait d’ailleurs s’arrêter là, tellement tous les mots pourraient sembler insignifiants et incomplets pour traduire l’émerveillement que j’ai ressenti en lisant cette pièce de Giraudoux.

Ce n’est pourtant pas la première fois que j’en lis, du Giraudoux. Mais allez savoir pourquoi, je ne connaissais absolument pas cette pièce auparavant (merci Zeta pour en avoir parlé !), ne m’étant en effet cantonné qu’aux pièces dites d’inspiration antiques telles que Electre ou La guerre de Troie n’aura pas lieu.

Ce qui est un tort.

Que dire alors, d’Ondine ? Que Giraudoux a écrit sûrement là une voire sa plus belle pièce ? Observation triviale. Non, ce qu’il faut avant tout souligner, c’est cette ambiance faite de poésie, de féerie, avec des dialogues d’une richesse incomparable. Ce genre de pièce, on en voit peu, voire même pas (plus ?) du tout. Giraudoux lui même, en parlant d’Ondine, disait de celle-ci que c’était une « féerie », une pièce de la « rêverie ruisselante ». De fait, si Giraudoux emprunte à la tradition germanique le synopsis principal, Ondine se révèle être une pièce particulière en soi, avec ses propres codes et caractères.

Il y a l ‘amour impossible du chevalier Hans avec Ondine, fille des eaux et du lac. Il y le pacte terrible et qui ne sera pas tenu en définitive ("Tu acceptes le pacte s'il te trompe, honte du lac !"). Il y a l’envie manifeste pour Ondine de devenir humaine et d’aimer Hans d’un amour absolu, entier alors que celui-ci représente la légèreté et l’inconstance des promesses (ne trompe t-il pas de fait sa fiancée Bertha puis Ondine?). Ondine c’est donc un réquisitoire de l’amour comme le montre le dernier acte où le procès d’Ondine par les hommes se transforme en procès de l’amour et où Ondine se transforme enfin en une femme humaine voire trop humaine « justement parce qu’elle l’était par goût ».

Encore une fois, et tant pis si je me répète, Ondine est un joyau, une splendeur, une perfection sans pareil. Difficile de dire mieux et de décrire avec précision ce que j'ai ressenti en lisant cette pièce. Maintenant il ne me reste plus qu’à lire, voire relire, tout Giraudoux, même si je sens qu’avec Ondine, la barre est mise bien haute.

Ma note : 5/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean GIRAUDOUX (France)

Message  ligouchka le Sam 27 Nov 2010 - 15:14

Ondine

C'est une pièce de théâtre enchanteresse...

Les précédentes critiques ont résumé la pièce.

Hans est l'archétype de l'homme qui n'est ni un héros ni un monstre.

Ondine incarne l'amour absolu. Elle a confiance en son amour et en l'amour d'Hans.
Pour lui, elle renonce à ses prérogatives d'ondine.

Cette histoire a un ancrage dans une légende germanique mais elle pourrait avoir lieu entre deux êtres humains. C'est une fresque humaniste qui montre différents archétypes.

A votre tour de découvrir cette pièce et de plonger avec Ondine!
Ma note: 5/5
avatar
ligouchka

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean GIRAUDOUX (France)

Message  Lionel de Lyon le Dim 28 Nov 2010 - 10:41

Que de souvenir en lisant vos critiques... J'ai joué dans cette pièce au collège...
La prof de français avait réécrit la pièce je jouais le roi et les juges...

Du même auteur je ne peux que vous conseiller le magnifique manifeste pacifiste La Guerre de Troie n'aura pas lieu
avatar
Lionel de Lyon

Nombre de messages : 1164
Age : 38
Location : Lyon / France
Date d'inscription : 27/10/2008

http://lionelfour.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean GIRAUDOUX (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum