Emmanuel CARRERE (France)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  Clochette le Ven 6 Jan 2012 - 14:19

Merci Anna et Aurora.
Quel est le thème qui t'intéresse, Anna, car je pense qu'il y en a deux : la perte d'un être cher ou les sociétés de crédit (thèmes, à mon avis, aussi importants l'un que l'autre).

J'aimerais bien voir maintenant comment a été adaptée le roman au cinéma ("Toutes nos envies" avec Vincent Lindon et Marie Gillain, adapté par P. Lioret - celui qui a réalisé "Je vais bien ne t'en fais pas").
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  anna44 le Ven 6 Jan 2012 - 14:52

Particulièrement, le thème des sociétés de crédit à la consommation. Je connais très bien le domaine et je suis curieuse de savoir comment Emmanuel Carrère le traite.

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 36
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  Réaliste-romantique le Sam 21 Jan 2012 - 15:04

Limonov
2011


Biographie de Édouard Limonov. Né en Union Soviétique en 1943, fils de fonctionnaire de la police, il grandit en banlieue d’une petite ville morne. Dès sa jeunesse, il sait qu’il sortira de son milieu et sera quelqu’un qui fera de grandes choses. Adolescent, il se joint à une bande de voyous, puis aux artistes underground de sa ville. Il partira pour Moscou où il intègrera le milieu des artistes non-officiels. Il immigre à New York en 1974, où il sombre dans la dèche. Il devient homosexuel, « pour l’expérience », puis majordome d’un milliardaire. Il réussi à publier certains de ses écrits, et connaît le succès en France, où il émigre en 1980. Il obtient une certaine renommée littéraire en publiant des récits de ses expériences. Lors des guerres en Yougoslavie, il va se battre du côté des Serbes. Il retournera ensuite en Russie, où il fonde un parti d’opposition. Il conteste toujours le pouvoir en place.

J’ai dévoré ce livre en moins d’une semaine. De prime abord, le sujet ne m’attirait pas, encore une fascination d’artiste pour un criminel, mais le livre est beaucoup plus que ça. On se replonge d’abord dans l’Histoire des dernières décennies : la déstalinisation, l’émigration des Soviétiques, la guerre en ex-Yougoslavie, la remonté du totalitarisme en Russie. L’auteur, qui a personnellement connu Limonov, raconte aussi en parallèle des moments de sa propre vie. Une certaine envie sourd de son récit : lui, petit bourgeois, à réussi comme écrivain, mais est toujours resté en marge de l’action et de l’Histoire. Au contraire, Limonov est parti d’un milieu modeste, a toujours tiré le chien par la queue, mais se jette à corps perdu au cœur de l’action. Enfin, le personnage de Limonov est bien plus fascinant qu’un simple petit bandit. Limonov illustre comment quelqu’un qui se croit promis à de grands desseins peut réussir à s’en sortir à force de ruse et d’acharnement. Limonov est étonnant, car il respecte toujours un certain code d’honneur, et il ressemble parfois à un héros de roman d’aventure. Par exemple, en prison, il en impose à ses congénères simplement par sa simplicité et son attitude. Carrère excelle à donner un éclairage à plusieurs niveaux dans ses biographies, comme dans l’Adversaire et la biographie de Philip K. Dick. Bref, je vous recommande ce livre.

5/5

le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2013
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  Lacazavent le Dim 15 Juil 2012 - 20:14

Limonov d' Emmanuel Carrère
Plon / 488 pages







« Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement. C’est une vie dangereuse, ambiguë : un vrai roman d’aventures. C’est aussi, je crois, une vie qui raconte quelque chose. Pas seulement sur lui, Limonov, pas seulement sur la Russie, mais sur notre histoire à tous depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale ».



Quel personnage ! Absolument pas sympathique, bourré de contradiction, en un mot quasiment toujours détestable...
Je trouve particulièrement difficile de commenter un roman biographique consacré à un tel homme encore en vie. Si j'ai bien aimé le livre, je n' ai à aucun moment apprécié l'homme; c'est d'ailleurs peut-être là, dans l'écriture, que réside le véritable tour de force d' Emmanuel Carrère.


4,5/5




_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  noemiejardine le Mar 17 Juil 2012 - 9:11

Je suis vivant et vous êtes morts
Philip K. Dick 1928-1982



  • Broché: 373 pages
  • Editeur : Editions du Seuil (16 septembre 1999)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020291541
  • ISBN-13: 978-2020291545
Présentation de l'éditeur
L'existence de Philip K. Dick, célèbre auteur de science-fiction, fut un tourment psychédélique.
Névroses, phobies, paranoïa nourrissent son imagination créatrice centrée sur une question récurrente: sommes-nous réels?
Dick est convaincu que non.
les nombreux détails de sa vie permettent de mieux comprendre les dérives de ce génie qu'on disait fou.

Ai acheté ce bouquin sans savoir du tout qu'il s'agissait d'une biographie, très libre et romancée, de Philip K. Dick.
Ai eu pas mal de plaisir au début, me suis un peu fatiguée sur la fin: la vie décrite me paraissait de plus en plus bordélique, à tous points de vue: drogue, médics, amours, bouquins écrits à la va-vie....

Gardais de Philip K. Dock le souvenir d'un auteur de science-fiction assez ennuyeux - de la mauvaise science-fiction, quoi! - et comprends mieux pourquoi en lisant cette bio.
Que Dick ait été un brin malade psychiquement, nul doute, mais me suis émerveillée de la tolérance à la folie dans l'Amérique des années 30-40.
un profil de ce genre en Suisse, passerait l'essentiel de son existence en milieu psychiatrique....

En tous les cas, ai refermé l'ouvrage avec le sentiment tranquille que c'était tout à fait normal que les bouquins de Philip K. Dick ne m'avaient jamais enthousiasmés...

3.5/5

une critique ici
http://www.lefigaro.fr/livres/2012/05/22/03005-20120522ARTFIG00607--je-suis-vivant-et-vous-etes-morts-d-emmanuel-carrere.php
et là
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/?l=5963
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

D'autres vies que la mienne

Message  cvlada le Dim 9 Sep 2012 - 10:23

Récit testimonial de l'horreur du tsunami de 2004 et plus particulièrement de la mort d'une enfant pour ses parents; puis de la mort de Juliette en France, belle-soeur de l’auteur, mère de trois enfants , emportée par un cancer. Deux événements vécus tout à tour par Emmanuel Carrère qui raconte ces "autres" vies, en développant entre parenthèses la vie professionnelle de Juliette, juge à Lyon, venant au secours des gens surendettés.

Ce livre m'a bouleversée parce qu'il fait écho à des deuils personnels, j'ai comme lui été le témoin de la souffrances de parents après la mort de leur petite fille, et côtoyé une autre petite fille lors de la fin de vie de sa mère et l'année qui a suivi.
Je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé et y ai pensé très longtemps après l'avoir fermé.
En essayant d'être objective (!), je loue l'auteur qui se met à nu et traite des choses primordiales dans la vie, avec dignité et sincérité. Ce livre est vrai. Ces "autres" vies sont la notre.

4,5/5

Folio, 2010, 334 pages
avatar
cvlada

Nombre de messages : 22
Age : 39
Location : Touvois 44
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  lalyre le Ven 19 Juin 2015 - 12:09

Limonov         
Emmanuel Carrère      
  Folio mars 2013  

Quatr!ème de couverture
« Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement. C’est une vie dangereuse, ambiguë : un vrai roman d’aventures. C’est aussi, je crois, une vie qui raconte quelque chose. Pas seulement sur lui, Limonov, pas seulement sur la Russie, mais sur notre histoire à tous depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

Mon avis
C’est l’histoire d’Edouard Limonov, un individu plus que louche, insaisissable, détestant Gorbatchev et Eltsine car son histoire explore au travers de plus d’un demi-siècle le destin de la Russie. Cet homme devenu écrivain a écrit entre autres, un livre autobiographique intitulé «  Le poète russe préfère les grands nègres. »  Petit voyou de banlieue dès son adolescence, sans emploi devenant SDF, s’enfonçant dans la prostitution homosexuelle, trainant dans les bas-fonds de New York, mais par chance, il devient le majordome d’un homme riche et puissant, Donc ce Limononov n’est pas un personnage fictif, il est né en 1943 et j’ai lu qu’il .a reçu à Moscou le prix du romancier 2015. Je pense que c’est un personnage mégalo, un être contradictoire et présomptueux. Cependant j’ai lu attentivement ce livre intéressant aux rebondissements, aventures, personnages inimaginables, situations amusantes mais aussi parce que Emmanuel Carrère avec talent m’a fait connaitre cet homme dont j’ignorais tout, cependant j’aurais préféré qu’il n’intègre pas des pages sa propre existence par rapport à celle de Limonov . 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4266
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  Pistoufle le Dim 7 Jan 2018 - 7:49

La classe de Neige



Résumé : C'est le jour du départ en classe de neige pour Nicolas et ses camarades. Or, le père de Nicolas, refuse que celui-ci prenne le car avec ses camarades car un récent accident de car a coûté la vie à de nombreuses personnes. Il le conduira donc en personne. Nicolas fulmine, comment mieux se faire remarquer, lui qui peine déjà à s'intégrer ? Cerise sur le gâteau, une fois son père reparti, Nicolas s'aperçoit qu'il a laissé sa valise dans la voiture de son père. Décidément ce séjour s'annonce compliqué...

Mon avis : Belle claque que ce court roman ! Autant l'intrigue, que la narration, tout nous happe dès les premières pages. La tension est palpable, les pages défilent sans qu'on ne s'en rende compte...
Nicolas est un petit bonhomme attendrissant, très timide, qui semble être élevé dans un environnement très strict, qui ne permet pas un épanouissement personnel idéal. Il peine à s'intégrer, il n'avait déjà pas très envie de partir dans cette classe de neige, et les évènements semblent s'acharner contre lui.
J'avoue avoir un petit faible pour les romans dont le narrateur est un enfant. Je me laisse facilement aller à la compassion, et apprécie la gravité des propos malgré leur naïveté apparente. Là encore j'ai été bluffée. Une belle découverte (merci le thème "Montagne" wink )

Ma note : 3,75/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 395
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel CARRERE (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum