David GILBERT (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

David GILBERT (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Dim 7 Déc 2008 - 13:15

De : Diantre65 Envoyé : 19/09/2007 02:46
Les normaux de David GILBERT
Éd. Belfond , 495 pages, 2006 tr.française.

Résumé -4eme de couverture :

New York, 1999. Billy Schine cultive l'art du détachement. Tandis que ses camarades se font des millions à Wall Street, lui met un point d'honneur à collectionner les petits boulots.
Il pourrait continuer comme ça longtemps si un dénommé Ragnar, de la société de recouvrement Ragnar & Sons, ne lui enjoignait fermement de rembourser son prêt étudiant dans les meilleurs délais. Une solution : la fuite.
C'est alors que la Providence met sur son chemin une société pharmaceutique qui recherche des personnes "normales" pour des tests rémunérés. À l'idée de passer deux semaines nourri, blanchi et bien à l'abri de Ragnar, Billy est enchanté.
D'autant qu'il ne tarde pas à se faire des camarades: Lannigan, acteur quasi shakespearien, gay par intermittence; Do, vrai névropathe, désespérément vierge ; ou encore Gretchen, l'obsédée de la météo...
Hélas! à mesure qu'apparaissent les effets secondaires, d'étranges événements vont venir secouer le petit monde des "normaux".



C'est un premier roman de cet auteur, que l'éditeur a qualifié de "magistral". Bon, je trouve ce terme un peu fort, mais je dois vous dire que j'ai passé un bon moment avec ces personnages souvent cocasses que Billy côtoie à la clinique. Et malgré le fait que le résumé ne le mentionne pas, j'ai trouvé touchante la relation tordue qu'il entretient avec ses parents, qui ont toujours démontré une très grande froideur envers leur fils. Billy apprend donc que sa mère souffre d'Alzheimer depuis de nombreuses années, et son père lui fait une bizarre de demande. Il veut que Billy les aide à faire le grand saut, à les euthanasier, mais Billy ne sait pas comment réagir face à tout cela.

Dans ce livre , il y a par moments des longueurs, on se demande parfois où toute cette histoire va aboutir, mais je suis très content d'avoir tenu bon jusqu'à la fin.

Donc un bon roman, farfelu par moments, émouvant aussi bien souvent. Un auteur qu'il me fera plaisir de relire quand il écrira d'autres oeuvres. Mais à mon avis, rien de magistral là-dedans.

Ma note 4/5

--------------------------------------------------------------------------------

David Gilbert, jeune auteur né à Paris en 1967 mais ayant grandi aux Etats-Unis, il se fait remarquer en voyant certaines de ses nouvelles publiées par The New Yorker ou Harper's Magazine. Les amateurs ne manquent alors pas de remarquer son excellence dans l'esquisse et l'esquive, son style fort en impact. Partie prenante d'une nouvelle génération d'auteurs yankees aux oeuvres coup de poing et à la tendance introspective, Gilbert débarque en force en France fin 2006 et début 2007. Avec son premier roman d'abord, "Les Normaux", dans lequel il dénonce avec acuité toutes les contradictions de notre culture contemporaine en dressant le portrait de Billy, trentenaire new-yorkais, passé maître dans l'art du désengagement. Avec "Les Marchands de vanité", son recueil de nouvelles, renversante radiographie des névroses de l'Amérique contemporaine. Egalement scénariste pour le film "Joshua", présenté à Sundance en 2007, David Gilbert s'impose assurément comme l'une des valeurs montantes de la littérature contemporaine américaine. (source : http://www.evene.fr)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: David GILBERT (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 19 Oct 2015 - 23:42

Les Normaux de David Gilbert

                                          
Qu'est-ce qui qualifie quelqu'un de normal ? Quelqu'un qui a des réactions attendues ? Quelqu'un qui n'a pas de problèmes mentaux ou physiques ? Les Normaux, dont Billy Schine fait partie, sont un groupe de personnes qui se sont engagées à recevoir des médicaments quotidiennement dans une clinique, CRAH, afin d'en tester les effets secondaires. Il n'est pas si facile de qualifier quelqu'un de normal, surtout quand on voir les interactions entre les différents cobayes de cette expérience.
Ce livre est un sacré morceau ! L'auteur expose les pensées de Billy Schine à un moment décisif de sa vie : harcelé par un usurier Ragnar pour non-recouvrement, englué dans une vie professionnelle qui peine à décoller, le jeune homme part deux semaines dans une clinique, payé à prendre des comprimés. Une entreprise assez rentable. C'est sans compter sur une ambiance assez particulière…
David Gilbert parsème son récit de petites touches loufoques : ce terrifiant usurier, des voisins de chambre excentriques, l'adorable Gretchen, sa relation particulière avec ses parents… J'ai beaucoup souri dans ce roman et, même si l'action s'y déroule très calmement, j'ai apprécié les mésaventures de Billy sans le plaindre vraiment parce que Gilbert fait une peinture assez réaliste du jeune homme : intelligent mais effrayé par la vie et l'amour ainsi qu'un peu égocentrique sur les bords. La désillusion semble être le maitre mot de sa vie.
Les patients parlent de leurs expériences « professionnelles », partagent les pires anecdotes. On grimace en lisant certaines lignes, jusqu'à où sont prêts à aller les médecins pour faire le progrès de la science ? 
C'est une lecture assez originale, j'ai passée un bon moment de lecture même si la fin est un peu décousue. J'ai vu qu'un nouveau livre de David Gilbert est sorti récemment, & Fils, je le note, j'espère y retrouver l'esprit que j'ai trouvé dans celui-ci.
(La couverture d'Actes Sud est assez différente de celle des éditions 10/18 et plus fait plus sentir le côté humoristique du roman alors que celle de 10/18 me faisait penser à Shining (hum moins drôle)).
Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7461
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum