Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 7 Déc 2008 - 10:24

De : philaera (Message d'origine) Envoyé : 17/06/2003 17:55

"Cercueils sur mesure" de Truman Capote


Quatrième de couverture

Jake Pepper enquête jusqu'à l'obsession sur une série de meutres mytérieux. Toutes les victimes ont reçu peu avant leur mort un cercueil miniature contenant une photo trés personnelle...Un suspect : l'intouchable Bob Quinn, propriétaire du B.Q. Ranch traversé par la Rivière Bleue, objet de toutes les convoitises.

Mon avis
Autant dire tout de suite que je n'ai pas aimé la fin du livre qui je trouve laisse le lecteur en suspend.
Quand au reste, c'est pas trop mal, de lecture facile, le livre ne fait que 120 pages, ne coûte que 2 euros : une lecture pour l'été. Sans plus;
Je m'attendais à plus, à beaucoup plus d'un auteur dont on dit en quatrième de couverture : "dans la lignée de son chef d'oeuvre "de sang froid..."

Ma note 3.5/5

Philaera


De : 5859Chouette Envoyé : 17/06/2003 18:28
Philaera,
Je te conseille une nouvelle de Truman Capote que j'aime beaucoup: Un été indien. Pleine de sensibilité et d'amour. P'tit bouquin, grand moment


De : Mousseliine Envoyé : 24/06/2003 20:35
Musique pour caméléons
(Éd. Folio Gallimard, 308 p.)


Ah génial!

C'est un recueil de nouvelles qui nous transporte dans les quatre coins des Etats-Unis. New York, Los Angeles, Nouvelle Orléans, Alabama... Les nouvelles mettent l'accent sur les personnages. C'est une femme de ménage new yorkaise avec laquelle Truman Capote passe une journée; c'est l'enquêteur de police qui est sur la même affaire depuis des années; ce sont l'auteur et Marilyn Monroe qui déambulent dans les rues de New York; c'est la vieille dame qui habite dans un coin isolé du Connecticut et qui accueille la nuit les inconnus en détresse; c'est une aristocrate de la Martinique qui joue du piano pour les caméléons; c'est la tante de Truman Capote qui dans le sud rural offre le couvert à tous les inconnus de passage et ainsi de suite...

Truman Capote possède ce talent si caractéristique des auteurs américains... il sait raconter une histoire. Chaque nouvelle nous captive du début jusqu'à la fin. Comme John Irving, Truman Capote décrit ses personnages avec minutie et exactitude. C'est un grand observateur. De plus il fait référence constamment à la littérature, il parle de plein d'auteurs et j'adore ça.

Bref j'ai beaucoup, beaucoup aimé ce livre... c'est tellement américain et moi la littérature américaine j'aime. Smile

Note : 4.5/5
(Mousseline)

--------------------------------------------------------------------------------
De son vrai nom Truman Streckfus Persons, Truman Capote est né à La Nouvelle-Orléans en 1924, et il a été élevé dans une plantation de l'Alabama.

Il manifeste très tôt un grand don d'observation, du goût pour l'écriture et une grande virtuosité littéraire. Avant de pouvoir vivre de sa plume, il sera danseur sur un bateau de plaisance, puis peintre. Mais il fait rapidement partie, avec son ami et rivale Carson McCullers, des vedettes des Wunderkinder littéraires arrivés de leur Sud natal à la conquête de New York. Son premier roman Les domaines hantés (1948) remporte un vif succès. L'année suivante, il publie un recueil de contes, L'arbre de nuit. Suivent Local color, en 1950, La harpe d'herbes en 1951, Les muses parlent en 1956, le célèbre Petit déjeuner chez Tiffany (1958) après lequel il abandonne le domaine poétique de l'enfance, qu'il aura souvent exploité, pour écrire selon une forme plus documentaire De sang-froid, ouvrage aujourd'hui mondialement connu, et que lui a inspiré, en 1965, un horrible fait divers.

Truman Capote est mort en 1984.


De : 5859Chouette Envoyé : 02/09/2003 22:37
Truman CAPOTE : De Sang-froid

Fait divers dans la campagne américaine des années 1960: une famille de fermiers se fait assassinée sauvagement. Aucun mobile, aucune preuve...
De ce fait divers, Truman Capote en fera une affaire personnelle et y consacrera 6 années de sa vie pour nous livrer un chef-d'oeuvre !
Rien à dire, il n'y a qu'à le lire !

Note : 5/5


De : nimbus Envoyé : 02/09/2003 22:58
Entierement d'accord Pascale!
J'ai lu ce roman il y a longtemps, j'ai pas mal oublié, mais le peu qui me reste c'est exactement ce que tu as dit!
Faut absolument que je le relise avant la fin de l'année!


De : Polo Envoyé : 03/09/2003 04:02

Je voudrais ajouter qu'avec De sang-froid, Capote voulait écrire un roman contre la peine de mort. L'essentiel de l'oeuvre porte sur l'analyse psychologique des tueurs. Leurs meurtres apparemment gratuits répondent à une logique de l'inconscient qui fait que ce sont des criminels, oui, mais que leur vécu les a amenés inexorablement vers la criminalité. Par conséquent, Capote en conclut que la peine de mort est injustifiée, ce qui ne veut pas dire qu'il faille laisser courir les criminels. Ce roman porte sur la responsabilité réelle des actes que nous commettons. Je lisais dernièrement que forcer précocement un enfant à être propre pouvait produire chez lui, une fois adulte, la manie maladive de la propreté. Le psy donnait l'exemple d'une femme qui passait l'aspirateur deux fois suite au cas où la première fois elle aurait mal fait son travail. N'allez pas demander à cette femme pourquoi elle agit ainsi, elle ne saurait nous le dire. L'inconscient enregistre des données qui ne rebondissent pas toujours dans le sens qu'elles ont été inculquées. C'est à peu près ce que Capote voulait laisser sous-entendre.


De : 5859Chouette Envoyé : 03/09/2003 08:30
Merci Polo de compenser ma flemme d'écriture d'hier soir. En fait, ce récit est dense, complexe, et s'il fallait en parler en profondeur, il m'aurait fallu tellement plus de courage et d'analyse que je n'avais...

Je rajouterai donc qu'une chose à ton commentaie sinon je n'en finirais pas d'en parler : Capote mène une enquête impressionante de documentation foisonnante, quasi policière. On sent qu'il n'a rien laissé au hasard, qu'il a tout épluché pour tenter de comprendre les méandres labyrinthiques du cerveau humain. Il ne prend pas position, il dissèque le passé pour expliciter des actes.
La seule chose qui m'a tout de même gênée en refermant le livre, c'est qu'on en arrive presque à "aimer" les assassins, comprenant le long cheminement qui les a poussé à une telle barbarie. Un peu comme si aujourd'hui, on se prendrait à excuser un drame inommable rien qu'à la compassion ressentie après avoir pris connaissance d'une vie misérable et bien triste d'un cas social qui se transforme un jour subitement en meurtrier.
C'est ce qui me laisse quelque peu perplexe et continue à courir dans ma petite tête encore aujourd'hui, chaque fois que l'actualité fait ressurgir ce genre de folie que j'ai cotoyée pendant une année (que je ne suis pas prête d'oublier) quand je travaillais en prison, du bon côté des barreaux (précision peut-être inutile mais qui évitera des confusions sur mon compte )...


De : Polo Envoyé : 03/09/2003 17:30

Moi aussi, j'ai la même impression. L'explication d'un crime semble le justifier, ce qui est très gênant. En Amérique, on pardonne aussi sur l'allure repentante du criminel. C'est assez exaspérant. On ne s'interroge pas sur la gravité de l'acte commis mais sur l'aptitude de mimer le repentir. Il faudrait plein de prisons psychiatriques comme il y en a une près de chez moi pour empêcher ces criminels d'être un danger pour la société. De plus, le crime décrit dans De Sang-froid est courant dans nos campagnes où l'on est loin de tout et que les distances entre les villages sont plutôt grandes. La fuite est facile par les nombreux rangs (chemins de campagne) qui sillonnent le Québec.


De : sereinejulie1 Envoyé : 14/09/2004 18:10
Un été indien, Éditions Grasset, 53 pages

Un petit livre rempli d'émotion que j'ai dégusté en moins d'une heure qui charme de plus en plus au fil des pages. Dans cette lecture, j'en suis sortie comme d'un beau rêve.

C'est l'histoire d'un enfant, de son grand-père et d'un secret. Quand le jeune garçon apprend que ses parents et lui doivent quitter la maison qu'ils partageaient depuis sa naissance il reçoit un beau cadeau du vieil homme, un secret qui guidera le reste de sa vie. Sans jamais revoir son grand-père, le garçon reçoit un jour un colis par la poste...

T. Capote réussit dans un roman de 53 pages, à parler de la mort, des conflits d'intérêt et de génération, de l'exode rural, de la misère du monde paysan. Il se dégage énormément de nostalgie, de douceur de cette nouvelle malgré la gravité du sujet abordé. Truman Capote sait regarder le monde des adultes avec des yeux d'enfants, de l'espoir que placent les parents en leur enfant, de la négligence des parents envers les grands-parents..

J'ai beaucoup aimé l'écriture de Truman Capote car en fait, c'est un grand, un très grand petit livre qu'il nous présente. 4.50

Sereine


De : Mousseliine Envoyé : 11/02/2005 14:40
Truman CAPOTE : De sang-froid
(Éd. Folio Gallimard, 506 p.)

Attention! Voilà un chef-d'oeuvre!

Quatre membres d'une famille sont assassinés, Truman Capote a suivi pas à pas cette affaire durant plusieurs années, il a accompagné les policiers dans leur enquête, rencontré les assassins à plusieurs reprises, de tout ça il en a tiré un roman absolument vertigineux. Ce n'est pas un roman policier mais plutôt un roman psychologique et social. Chaque personnage, qu'il joue un rôle principal ou secondaire, est décrit dans ses moindres recoins au point qu'on a l'impression de tous les connaître intiment. L'histoire se passe dans un petit village de l'ouest du Kansas, Truman Capote rend merveilleusement bien l'ambiance qui y régnait à la fin des années cinquante. Et la fin est absolument à la hauteur du reste... bon je m'arrête de peur d'en dire trop.

Cependant je vous mets en garde: un coup commencé, impossible de s'arrêter tellement c'est prenant. Tout le reste est mis de côté tant qu'on n'est pas arrivé à la dernière page, la page 506. Dès le début on connaît les coupables mais on ne sait pas quel est le mobile et ça, ça nous tient jusqu'à la fin. Un grand auteur que Truman Capote.

A lire sans faute!

Note : 5/5


De : melodie74 Envoyé : 01/02/2006 13:14
J'ai vu le film Capote hier (avec l'extraordinaire Phillip Seymour Hoffman - en nomination aux Oscars pour meilleur acteur). Je connaissais l'auteur de renommé, mais pas "son personnage". Si vous aimez Capote, il faut absolument voir ce film qui est basé sur les 4 ans pendant lesquels il a fait la "recherche" pour son livre In cold blood (De sang froid). La fin est excellente : la réalité rencontre la fiction et on apprend que Capote n'a plus jamais réussi à terminer un livre après la parution de son opus.

Une citation de son dernier livre, qui résume la fin de sa vie...

"More tears are shed for answered prayers than unanswered prayers"


De : doriane99 Envoyé : 02/04/2006 15:02
De sang froid
Edition Gallimard, 420 pages
Traduction de Raymond Girard

"Récit véridique d'un meurtre multiple et de ses conséquences"

Le sous-titre a lui seul, résume le livre. Nous sommes en 1959, au Kansas, une famille aisée, bien sous tous rapports est retrouvée assassinée sauvagement dans sa propriété. Truman Capote, obsédé par cette affaire, l'a décortiquée et nous en livre tous les détails.

Un livre en quatre parties :
- "les derniers à les avoir vus en vie" où l'on fait la connaissance de la famille Clutter, on apprend à connaître chacune des futures victimes. Parallèlement, on suit les deux meurtriers dans les jours et heures qui précèdent les crimes.
- "Personnes inconnues", où l'on nous raconte les suites immédiates des crimes : l'enquête, le périple des meurtriers, l'impact des meurtres sur la vie quotidienne de ce petit village du Kansas
- "Réponses" où l'on essaie de comprendre les motifs des meurtres et ce qui, dans le passé des criminels, a pu les conduire à cet acte
- "Le coin", la relation du procès, de l'emprisonnement et de l'exécution des deux meurtriers

Mon avis :
Je n'ai pas pour habitude de lire d'histoires vraies, encore moins lorsqu'il s'agit de meurtre sauvage ! Là, j'ai été soufflée ! Un tel luxe de détails que l'on a l'impression de connaître intimement chacun des personnages. Une description jusqu'au dernier détail des lieux, des relations des personnages... On a l'impression de voir un film se dérouler sous nos yeux...
Au délà du style que j'ai adoré, l'auteur a su rester observateur. Même si on sent transparaître une certaine pitié pour un des deux meurtriers et une condamnation sous-entendue de la peine de mort. Une peinture précise et passionnante !
5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 7 Déc 2008 - 10:24

De : Pilou Envoyé : 10/04/2006 10:51

Tout ce qu'a fait Truman CAPOTE est remarquable. De sang froid, est saisissant de justesse, de pertinance psychologique pour l'analyse d'un tueur. La société rurale américaine est parfaitement décrite devant une tragédie, et pour qui s'intéresse au système judiciaire américain c'est vraiment tout à fait exemplaire.
Mais de tous les ouvrages de CAPOTE, et il y en a fort peu, je garde une place toute spéciale pour Breakfast at Tiffany's que j'ai bien lu cinq ou six fois, tant en français qu'en anglais, et que j'ai beaucou aimé, contrairement au film. C'est tout l'art de crée un personnage mystérieux et fascinant qui vous hante et vous poursuit longtemps.


De : odilette84 Envoyé : 02/10/2006 22:26
Truman CAPOTE : De sang froid

que dire de plus...
Tout a été très bien résumé.
Les remarques des rats sont les mêmes que les miennes.
je crois que l'on ne peut que tomber d'accord sur cet ouvrage.
On lit une histoire vraie, ce que l'auteur appellera je crois "a no-fiction novel" et c'est ce qui effare le plus car l'auteur a su nous captiver jusqu'au bout, en nous relatant son enquête. Pas de suspense mais une remarquable narration.
L'époque , les années 60 aux Etats Unis, me fascine.
je n'ai qu'une hate, voir le film 'Truman Capote' et lire d'autres livres de cet auteur.
ma note 5/5


De : lassy Envoyé : 06/12/2006 12:04

Truman CAPOTE : De sang-froid

Dans un village du Kansas, en 1964, un meurtre sordide, pour ne pas dire épouvantable. Truman Capote s'est attaché à remettre toute l'histoire en situation, à relater comment les évènements se sont enchaînés. On suit aussi le déroulement du jugement des coupables.

On fait d'abord la connaissance de la sympathique famille Clutter et son voisinage d'un côté, et puis des deux assassins, Dick Hickock et Perry Smith, de l'autre. Sans jamais me les avoir rendus sympathiques, il est parvenu cependant à m'intéresser au cas de ces deux-là ; toujours avec retenue, l'auteur arrive à provoquer chez le lecteur tout un éventail de sentiments contradictoires, et on finit par les considérer, eux aussi, comme des victimes : avec les progrès de la psychanalyse, de la psychiatrie, on peut comprendre leurs failles... et puis la société n'a-t-elle pas une part de responsabilité sur leur délinquance ? on en vient à souhaiter que le système pénal soit plus nuancé...

Il n'y a pas d'effets de manches, le ton est simple et semble relever du simple compte-rendu, mais le tout est aéré de descriptions évocatrices, de dialogues vivants. Et l'auteur a un grand talent pour nous mettre dans la peau des personnages. Le problème, c'est que, étant d'une sensiblerie à la limite du pathologique, ce genre génère chez moi une angoisse que je préfère éviter, même si une fois le livre fermé, je n'en regrette pas la lecture....

3/5


De : Sahkti1 Envoyé : 06/12/2006 20:37

Truman CAPOTE, La Traversée de l'été

"Summer Crossing" aurait pu ne jamais voir le jour, Truman Capote avait décidé de balancer cette oeuvre à la poubelle, son premier roman qu'il jugeait médiocre. L'histoire raconte que c'est son concierge qui récupéra le manuscrit dans les poubelles et le conserva précieusement, avant que ses héritiers le mettent aux enchères et que la Bibliothèque Publique de New York ne décide de le conserver.
C'est l'histoire de Grady, une jeune fille se retrouvant seule chez elle, par un été caniculaire, après le départ de ses parents à bord du Queen Mary pour des vacances en Europe. Grady est heureuse, elle va pouvoir faire ce qu'elle veut, notamment voir à volonté le garçon dont elle est amoureuse, un gardien de parking à Broadway, le genre de compagnie que ses parents n'apprécient guère.

Truman Capote évoque ces rencontres, la vie dans l'appartement de la Cinquième Avenue, la chaleur, le désir... autant de sentiments et d'émotions qu'il narre sans trop en dire, n'abusant pas du détail et utilisant le non-dit avec un talent certain. Le lecteur assiste à l'entrée de Grady dans la famille de Clyde et ressent la tension qui se dégage des clivages sociaux importants entre les deux personnalités. Une tension qui, ajoutée à la sensualité des échanges entre les deux tourtereaux, apporte une certaine langueur au récit, comme une torpeur bien agréable. Que le caractère finalement désagréable de la jeune fille viendra bousculer.

Un roman de jeunesse pas vraiment achevé, on sait que Capote l'a entamé vers 19 ans et qu'il y a travaillé pendant dix ans avant de le balancer. Cet inachèvement enlève une certaine force au récit même si les nombreuses notes de Capote ont permis à l'éditeur de compléter l'ensemble. Il y a aussi quelques maladresses propres à tout roman mais la force de l'écriture et des idées est déjà bien présente et laisse présager de ce que l'auteur offrira à l'avenir avec sa plume. Léger malgré tout, pas inoubliable, ce roman ne me laissera pas de grands souvenirs mais je suis contente d'avoir découvert cette oeuvre et de pouvoir apprécier le chemin parcouru par la suite par Truman Capote.

Ma note: 3,5/5


De : Philcabzi5 Envoyé : 08/12/2006 13:34
Truman CAPOTE : De sang-froid

Ed. Gallimard, 1966, 506 pages

Note: 3.5/5

Résumé:

Dans la nuit du 14 au 15 novembre 1959, dans une petite ville du Kansas, une famille respectable et aimée est assassinée. Sans raison apparente. Truman Capote s'interessera à cette affaire et suivra l'enquête de près. Il rencontrera finalement les meurtriers, soit Richard Hickock et Perry Smith, et se liera d'amitié avec eux. Au fil du récit il nous fait suivre le chemin qui mena ces deux hommes à cette nuit fatidique et leur fuite après le drame.

Mon avis:

Franchement, j'ai pensé arrêté de lire ce livre après une centaine de pages. Je ne comprenais pas pourquoi Capote nous parlais de toutes ces personnes entourant la famille Cuttler qui leur avait parlé ou les avait vu le jour précédant leurs morts. Mais j'ai poursuivi ma lecture... et oh! surprise je me suis laissé entraînée dans cette histoire hors du commun. J'ai appris à connaître Perry et Dick et je voulais tant comprendre pourquoi ils avaient fait cette chose horrible. Mais la vérité est dure à digérer. Le fait que cette histoire est vrai, que Capote rapporte textuellement les paroles de ces hommes (car avant d'être des meurtriers, ce sont tout de même des hommes) m'a boulversé et émut. Bref, ce polar est d'un genre totalement unique et il vaut vraiment la peine de le lire jusqu'au bout.


De : Cocotte8017 Envoyé : 29/12/2006 18:29
Truman CAPOTE : De sang-froid
(Folio, 1966, 506 pages)

L'histoire débute en 1959 à Holcomb, un village du Kansas. Nous y faisons la connaissance de la famille Clutter, une famille respectée "sans histoire". Quatre de ses membres seront assassinés de façon violente. Truman Capote nous fait vivre l'enquête à travers les yeux de la police, mais aussi des meurtriers Dick Hickock et Perry Smith.

Je n'ai qu'un mot en tête lorsque je pense à ce livre : génial! J'ai été captivée d'un bout à l'autre! Truman Capote a suivi cette enqête de près avec une rigueur qui transparaît dans ce roman. Il nous livre un récit objectif où il décrit les faits et les personnages avec une grande précision. Il décortique tout et va au bout de l'histoire après le procès des meurtriers. N'allez pas croire qu'il s'agit d'un récit descriptif, lourd et difficile à lire. Au contraire, l'histoire est si prenante et passionnante qu'on dévore les pages sans pouvoir s'arrêter. L'auteur rend tellement bien l'ambiance qu'il devait régner à l'époque dans ce petit village!

Une totale réussite!

Ma note : 5/5


De : odilette84 Envoyé : 13/01/2007 18:06
Truman CAPOTE : Cercueils sur mesure

Un titre très alléchant pour un roman un peu décevant..
Plutôt une longue nouvelle puisque ce titre est tiré de "Musique pour caméléons ".
une intrigue se noue, mais la fin n'est pas très satisfaisante à mon goût...

très belle écriture cependant, TC sait captiver le lecteur.
ma note 3,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 7 Déc 2008 - 10:25

De : s-lewerentz Envoyé : 13/04/2008 12:14

Un plaisir trop bref - correspondance de Truman Capote
(éditions 10/18, 2007)

Pas facile pour moi de parler de ce livre, car je n'ai jamais lu Capote, je veux dire aucun de ses textes littéraires. Enfin, pas encore ! Parce qu'après avoir lu ses lettres, je vais m'y mettre, c'est certain ! J'ai tout simplement adoré ce livre ! Je l'avais choisi pour mon challenge, car l'année dernière, lorsqu'il était sorti en librairie, je me souviens avoir été attirée par la couverture et le fait qu'il s'agissait de la correspondance d'un écrivain. Je n'en lis pas souvent mais c'est en général très intéressant pour découvrir la façon de travailler, les doutes, les ré-écritures et corrections d'un texte, ainsi que les aspects plus administratifs avec l'éditeur, le graphiste, etc. Et puis ma soeur m'avait parlé de La traversée de l'été qu'elle avait adoré.

Je me suis donc lancée et j'ai tout de suite accroché au style de Capote : vif, incisif, sans fioritures, assez proche du langage parlé (il me semble) et direct. Il est très franc avec ses correspondants mais aussi très affectueux. Evidemment, il s'agit ici d'une sélection mais au final, on a lu une véritable biographie de l'auteur, car il raconte ses plaisirs, ses échecs, ses doutes, ses blessures, ses amours (aussi pour les animaux), ses amitiés, sa vie (parfois) mondaine, les potins, etc. Et tout cela avec tellement de verve, d'étincelles, de générosité !

Je suis très curieuse, à présent, de lire un de ses textes, car j'ai découvert un auteur extrêmement perfectionniste, rigoureux dans son travail, très ambitieux. Probablement qu'il n'y aura pas de faux semblants et que soit je vais adorer, soit être déçue de ne pas retrouver sa si belle écriture de sa correspondance. On verra. En tous les cas, j'aurais vécu un beau moment avec ces lettres.

5/5


De : supermartine Envoyé : 17/06/2008 09:57
Truman CAPOTE : DE SANG FROID

J'ai terminé ce " récit véridique d'un meurtre multiple et de ses conséquences" comme le nomme Capote en sous-titre, comme il l'appelait en anglais a non-fiction novel : genre tout nouveau dans les années 60.
Je ne résumerai pas l'histoire une fois de plus ! Tout a été dit et je suis d'accord avec vos critiques...

J'ai été impressionnée par la multitude d'informations qu'a dû accumuler l'auteur pour aboutir à ce "roman" aussi complet ! Quel travail de fourmi pendant de longues années ! Ce n'est que de la pure vérité, c'est terrible. Et l'auteur,dans toute cette histoire, arrive à rester objectif.
Même si j'ai trouvé la première partie un peu longue : il nous plante le décor et nous raconte la vie calme et paisible de Holcomb et de ses habitants ; j'ai eu raison de persévérer, et cette première partie permet de vraiment comprendre à fond l'ampleur de la tragédie et de connaitre en profondeur tous les personnages. Ensuite tout s'enchaine....

J'avais vu le très bon film " Capote" , il y a qq années : j'avais été déjà très impressionnée et c'est un bon complément au livre : ce n'est bien sûr pas aussi fouillé mais le film nous montre justement l'auteur en train de préparer son livre et de mener son enquête et ses interviews : à Holcomb, à la prison etc...jusqu'à la pendaison (dont les images me hantent encore, on y retrouve vraiment la description faite dans le livre...assez oppressante je trouve ) On apprend pas mal de choses sur la personnalité ambigüe de Capote, sur son rapport aux meurtriers, au succès éventuel du livre, à l'argent etc... C'est très étonnant et très intéressant. Je vous le conseille vraiment!
L'acteur jouant Capote ( j'ai oublié son nom..... a eu un oscar pour ce rôle )

En résumé : une très bonne lecture !

Ma note : 4/5


De : Diantre65 Envoyé : 18/06/2008 23:17

Moi aussi j'ai adoré le film Capote , L'acteur (je crois qu'il se nomme Philip Seymour Hoffman) est un acteur qui m'épate dans tous ses rôles, je l'aime beaucoup et son Oscar pour Capote était entièrement mérité, c'était magistral comme interprétation. C'est un acteur qui se transforme pour chacun de ses rôles : on sait bien que c'est lui, sur l'écran, on a beau le reconnaître par son physique, mais il joue tellement bien et de façon si différente à chaque fois, qu'il me fait penser à un chaméléon......Un grand acteur. Quand je songe à Truman Capote, toutefois, j'ai Hoffman en tête....est-ce vraiment une bonne chose ?

Diantre



De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 08/07/2008 19:32

Truman Capote - Breakfast at Tiffany’s
(Petit déjeuner chez Tiffany)

À New York, pendant la Deuxième Guerre Mondiale, un jeune aspirant écrivain fait la rencontre de sa voisine de palier : une belle femme chic et mystérieuse qui mène une vie de fête et de plaisir. Il partage pendant quelques saisons sa vie de fête, découvre la joie des plaisirs insouciants. Toutefois, il ne parvient pas à en apprendre sur le passé de Holly, car elle en protège les détails, ou alors en invente qui se contredisent. Le narrateur s’amourache de Holly, mais elle ne le traite qu’en ami. La guerre ne les touche pas, ils vivent heureux dans leur bulle. Toutefois, le drame guette, le passé mais aussi la réalité viendront rattraper dramatiquement Holly.

Captivant récit, dévoré en une seule journée. Le rythme est excellent, on s’attache nous aussi à Holly Golightly, on veut la connaître. L’écriture de Capote est agréable, on en apprend beaucoup sur les personnages à leur seule manière de s’exprimer (j’ai lu la version anglaise). Par certains aspects, ce livre me rappelle Le choix de Sophie : un aspirant écrivain qui fait la connaissance d’une mystérieuse femme. Le livre décrit aussi des charmes d’un New York passé : les conversations dans l’escalier de secours arrière lors des torrides soirées d’été, les interactions entre voisins de palier... J’ai lu ce livre après avoir vu le film Capote, et je l’ai trouvé bien meilleur que De sang-froid.

5/5

le réaliste-romantique


De : opalecat Envoyé : 14/07/2008 16:10
De sang froid Truman CAPOTE 421 pages
édition Gallimard Collection Soleil

MON AVIS: j'ai trouvé ce livre excellent.
Le "récit véridique d'un meurtre multiple et de ses conséquences" avec des "éléments tirés de documents officiels ou d'entretiens directs avec les personnes concernées" est captivant et nous permet de comprendre l'ampleur du travail effectué par T.Capote pour écrire ce livre. Moi qui adore le développement de la psychologie des personnages et qui suis toujours interpelée par les troubles psychiatriques quels qu'ils soient, je trouve que l'anamnèse faite des 2 meurtriés est fantastique.
Certains passages m'ont glacé le sang mais ils sont nécessaires pour la complète "analyse" du comportements des tueurs.
L'exposition rigoureuse des raisons qui ont poussé à ce quadruple meurtre ne nous permet quand même pas de le comprendre car cette idée a germé dans 2 cerveaux psychologiquement et psychiatriquement instables: c'est pour cette raison que ce livre m'a aussi donné une sensation de "malaise" et d'insécurité quand on sait que cette histoire est véridique et que ces personnages ne sont pas, malheureusement, des cas uniques.De nos jours,nous avons peu de moyens pour prévenir, repérer et soigner ces personnalités dangereuses pour autrui (les faits divers nous le montre que trop régulièrement) qui sont détectées qu'une fois leur méfaits commis.
Enfin cette oeuvre permet aussi la réflexion sur la peine de mort.

MA NOTE: 4,75/5

OPALECAT
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Mar 23 Déc 2008 - 1:01

De : aBeiLLeEnvoyé : 2008-12-17 09:59
La traversée de l'été - Truman Capote

Grady, 17 ans, est la cadette des filles McNeil. Elle s'ennuie prodigieusement entre une mère superficielle et une soeur à qui tout réussi; un beau mariage et des enfants parfaits. Grady est différente, elle rêve d'aventures. Elle n'a aucune envie d'accompagner ses parents en croisière en Europe. Elle fait la connaissance d'un jeune employé de parking dont elle tombe amoureuse. Clyde est un jeune homme rude marqué par la vie difficile de Brooklyn. Ils n'appartiennent pas au même monde et chacun se sent mal dans le monde de l'autre. Un gouffre les séparent. Mais en sa compagnie, le temps d'un été brûlant à New-York, elle va tirer un trait définitif sur son enfance. Mais la jeune fille découvre trop tard le prix exorbitant de la liberté...
La traversée de l'été est le premier roman écrit par Truman Capote alors qu'il n'avait que 19 ans. Après l'avoir retravaillé plusieurs fois, l'auteur a décidé de l'abandonner. Ce n'est que bien après sa mort que le récit a finalement été retrouvé et publié. Le tout manque un peu de profondeur mais sachant que ce roman est inachevé, c'est une ébauche plus que réussie.
3/5
Extrait:
"Une chaleur écrasante pesait sur Lexington Avenue, d'autant plus irrespirable encore qu'ils venaient de quitter l'air conditionné du cinéma. À chaque pas, l'haleine fade de la canicule leur soufflait au visage. La nuit sans étoile s'était refermée comme le couvercle d'un cercueil et l'avenue, avec ses kiosques à journaux où s'affichaient des catastrophes, avec le bourdonnement de ses néons, évoquait le corps immobile d'une gisante. La pluie tachetée d'électricité multicolore, étincelait sur les pavés, tandis que les visages changeaient de teinte à la vitesse d'un caméléon : les lèvres de Grady passèrent du vert au pourpre. Meurtre! Dissimulés derrière les journaux comme derrière des masques, quelques personnes attroupées à l'arrêt de bus exhalaient une vapeur humide sans quitter des yeux le regard du jeune tueur que leur présentait la presse. Clyde acheta lui aussi un journal. Grady qui n'avait jamais passé un été à New York ignorait qu'il existât des nuits pareilles. La chaleur ouvre le crâne de la ville, exposant au jour une cervelle blanche et des nœuds de nerfs vibrant comme les fils des ampoules électriques. L'air se charge d'une odeur surnaturelle dont la puissance âcre imbibe les pavés, les recouvrant d'une sorte de toile d'araignée sous laquelle on imagine les battements d'un cœur. Grady n'avait qu'une connaissance limitée de ce genre de naufrage citadin, elle en avait perçu des signes avant-coureurs à Broadway mais ils appartenaient au décor extérieur, elle n'en faisait pas partie. À présent, elle en était prisonnière et il n'y avait pas d'issue de secours." p.124-125
La traversée de l'été, Truman Capote, Grasset & Fasquelle, 2006, 203p.
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  cecile le Dim 19 Avr 2009 - 21:59

Truman CAPOTE - La harpe d'herbes

Dans une petite ville d'Amérique, le jeune Collin Fenwick vit avec deux vieilles cousines : Verena et Dolly Talbo. Verena, vieille fille austère, ne l'attire pas beaucoup. En revanche, il nourrit pour Dolly - qui est douce, généreuse, un peu effacée, un peu folle - une vraie passion. Un jour, à la suite d'un dissentiment avec Verena, Dolly quitte la maison, emmenant avec elle Collin et la vieille servante noire Catherine. Les fugitifs vont s'installer dans une petite cabane perchée sur un arbre. Et tout le roman raconte la vie de ces trois campeurs improvisés pendant quelques jours, la façon courageuse dont ils repoussent les autorités venues pour les déloger à la requête de Verena, leurs conversations, leurs actes étranges, etc.

C’est une histoire très poétique que raconte Truman Capote. Ce petit roman recèle de superbes passages. La nature y est très présente et les personnages très cocasses. C'est plein de charme et de tendresse. J'ai beaucoup aimé ce petit livre.

Truman Capote - La harpe d'herbes - L'imaginaire - Gallimard - 222 pages -

Note : 4,75/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 23 Aoû 2009 - 17:27

PETIT DEJEUNER CHEZ TIFFANY : Truman Capote
Folio - 188 pages.


Pour le résumé, je vous renvoie au message du Réaliste Romantique.

Je n'ai pas accroché tout de suite, mais c'est vite venu et ensuite j'ai beaucoup apprécié cette nouvelle qui nous fait connaître peu à peu la vraie personnalité de cette Holly si pimpante et si charismatique. L'écriture de Truman Capote est vraiment très bonne : concise, directe, intelligente et qui ne comporte aucune longueur. Je l'ai beaucoup apprécié. Histoire très bien racontée avec un certain suspense + belle écriture = nouvelle très réusssie.

Trois autres nouvelles, toutes aussi intéressantes suivent :"La maison de fleurs" (l'histoire d'une prostituée de Port au Prince), "La guitare de diamants" (un moment de vie dans une prison en plein bois) et "Un souvenir de Noël" (l'amour entre un enfant et une vieille dame). J'ai une grosse préférence pour la troisième.

Je ne suis pas une fana de nouvelles, mais après deux recueils lus (Dix petits indiens avant celui-ci), je me dis que lorsque l'auteur est bon, les nouvelles le sont aussi, il suffit donc de bien choisir...

4,5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2219
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Lisalor le Lun 24 Aoû 2009 - 13:02

La traversée de l'été - Truman Capote

Une histoire d'amour, le temps d'un été, entre Grady, une jeune fille de la haute société qui décide de ne pas accompagner ses riches parents en Europe, et Clyde, un jeune juif mécanicien, sur fond d'Upper East Side et de canicule. Une fois les parents partis, les deux jeunes gens passent des semaines d'amour dans l'appartement, avec vue sur Central Park. Lors d'une visite dans la famille de Clyde, Grady apprend que sa soeur récemment décédée n'avait jamais été à l'ecole car elle avait le coeur fragile et préférait fréquenter les garages du quartier et exercer ses surprenants talents de mecanicienne. Là le roman bascule. Grady prise dans le vertige de l'amour, au mépris des conséquences, se rebelle comme une petite fille gâtée et épouse Clyde. Confrontée à sa famille.

Mon avis : Heureusement que le livre était petit car je pense que je ne l'aurai pas fini s'il avait fait 300 pages. J'ai pas aimé du tout l'histoire que j'ai trouvé assez brouillon. J'aurai préféré plus de continuité dans l'histoire.
Je pense avoir un peu de mal avec l'écriture de Truman Capote et la fin des ses livres restent toujours un peu ambigues.

2/5
avatar
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 46
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Mer 2 Sep 2009 - 17:46

Petit déjeuner chez Tiffany
(Folio, 188 pages)



Truman Capote est resté dans les annales comme l'auteur du célébrissime De sang froid, roman coup de poing adapté d'un fait réel. Ce que l'on sait moins, c'est que Capote a écrit une pléthore de nouvelles, dont l'une des plus connues est Petit déjeuner chez Tiffany, adaptée au cinéma par la suite avec dans le rôle principale, la belle Audrey Hepburn.

Petit déjeuner chez Tiffany
, c'est l'histoire de Holly Golightly, une cover-girl dans le New York des années quarante, alors en pleine guerre. De fêtes endiablées en soirées alcoolisées chez les uns et les autres, cette jeune femme fantasque papillonne et passe d'amants en amants, sans se soucier le moins du monde du quand dira t-on. Le narrateur, très rapidement, va être sous le charme de cette femme plus fragile qu'elle en a l'air et deviendra son ami et confident.

Le lecteur découvre au fil des pages le passé mystérieux de la belle Holly et comprend peu à peu les raisons du comportement de cette femme qui, d'une enfance pauvre et difficile, tentera coûte que coûte de se défaire. Holly rêve (même si elle ne l'avoue qu'à demi mot) d'un homme qu'elle aime et qui l'aime en retour. Et face aux crises d'angoisse qui l'assaillent, Holly va se réfugier chez Tiffany où elle se sent en paix et elle rêve, un jour, de trouver enfin un endroit identique où se poser et vivre enfin.

L'écriture de Capote restitue bien l'ambiance pétillante et limite "jet set" de la société dans laquelle Holly et ses connaissances évoluent. Mais la prose de Capote se fait plus grave aussi quand il nous révèle les blessures d'enfance d'Holly. Et la fin est pleine de mélancolie, qui fait que cette étrange Holly nous manque un peu en définitive.

Cette mélancolie que l'on découvre dans le style de Capote se retrouve dans les trois nouvelles suivantes qui complètent le recueil : La maison de fleurs, La guitare de diamants et Un souvenir de Noël. J'ai moi aussi une préférence pour la dernière - l'histoire de ce Noël vécu par un enfant chez sa cousine un peu simplette mais traitée en moins que rien par le reste de la famille - où une terrible tristesse transperce les lignes et frappe le lecteur de plein fouet.

En conclusion, un livre où transpirent la nostalgie et le regret. Assurément, Truman Capote a du talent, il ne faut pas le nier. Cependant, ce livre me laisse en définitive une impression d'inachevé, voire de déception. En attendais-je trop? Peut-être mais cela ne changera pas au fait d'avoir par le biais de ces nouvelles découvert un auteur prolifique et de grand talent dont il me tarde de continuer l'exploration de ses œuvres à l'avenir.

Ma note : 3,5/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Mar 13 Oct 2009 - 8:53

Petit-déjeuner chez Tiffany's

Note : 4.5/5

Résumé : New York, pendant la seconde guerre mondiale, le narrateur emménage dans un appartement et rencontre sa voisine du dessous, Holiday Golightly, dite Holly, jeune femme fantasque de 19 ans, qui papillionnent entre les soirées, les amants et qui, quand elle a le blues, va chez Tiffany's. Les deux deviennent rapidement amis et au fur et à mesure du livre, le narrateur va découvrir qui se cache dérrière l'insouciante Holly.

Critique : je dois avouer que si j'ai acheter ce livre au départ c'est que non seulement il avait des bonnes critiques sur le forum mais aussi et surtout parce que j'ai adoré le film. j'ai été un peu perturbé par le début qui ne correspond pas du tout au film mais passé outre, on se plonge dans l'histoire et on découvre la vie de Holly. Le personnage est très attachant et finalement elle est beaucoup plus fragile et sensible que ce qu'on pense au début.
L'histoire se lit très vite, elle ne fait que 120 pages et on se laisse facilement prendre dedans.

Par contre, la fin est très différente que celle du film (mais ça on le sait dès le début du livre donc on peut se préparer ) et emportée par le romantisme et le visage d'Audrey Hepburn, je crois que je préfère largement la fin du film, même si elle est contraire à celle qu'à voulu l'auteur et même si je déteste qu'on change l'histoire pour les adaptations cinématrographiques.

Il y a trois autres nouvelles qui suivent celle ci et elles sont aussi très bien. J'ai particulièrement aimé celle qui s'appelle La guitare de diamants
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4691
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  DM29 le Dim 27 Déc 2009 - 16:09

De sang froid - Capote

Je ne savais pas à quoi m'attendre en ouvrant le livre, et la lecture a été difficile et oppressante. Je m'entends par difficile, ce n'est pas vraiment la lecture, parce que Capote ne nous donne pas l'impression d'être en train de lire un livre, mais plutôt de vivre l'histoire d'être un témoin , d'être au Kansas avec cette famille, puis avec les assassins, avec le shérif, dans le procès et à l'exécution des deux hommes. C'est juste terrifiant d'autant que l'on sait que l'histoire est vraie. Les descriptions de la famille : Nancy, Kenyon, Mrs et Mr Cuttler est très riche, on croit vraiment connaître la famille depuis des années et même si on sait dès le début qu'ils seront assassinés , on ressent un grand choc quand on les découvre morts. Idem pour les assassins,Perry et Dick. Ils sont décortiqués, tout y passe. C'est peut être ça qui m' a le plus dérangé ,cette sorte de sympathie que l'on fini par avoir pour ces deux hommes qui ont tués une famille pour 40 dollars, même si comme on le voit dans le roman, d'autres éléments sont à prendre en compte.
Mais c'est une lecture vraiment prenante, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre comme ça, où on ne se rend même pas compte qu'on tourne les pages, on continue à lire. Vraiment un livre incroyable grâce au travail de Capote qui a passé six années de sa vie à travailler sur cette tragédie et qui n'en est pas ressorti indemne. D'ailleurs moi non plus, et un conseil il vaut mieux ne pas être trop sensible pour le lire.

note : 5/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Clochette le Lun 25 Jan 2010 - 21:04

De sang froid - Truman Capote
Folio Editions

Nous sommes le 14 novembre 1959. Tout est calme dans la petite ville de Holcomb, dans le Kansas. Trop calme. Il manque à l'appel, pour la messe dominciale, la famille Clutter, famille ô combien appréciée dans cette petite bourgade. Que ce soit les 2 enfants dont la fille ainée, Nancy, tellement jolie, et par ailleurs dotée d'un coeur en or, et si amoureuse, ou le père Herb Clutter, toujours prêt à donner un coup de main, tout le monde apprécie la famille Clutter et prsonne ne pourrait leur vouloir dumal. Et pourtant, durant cette nuit de novembre, ils ont tous été sauvagement assassinés d'une balle dans la tête.
Aucune pistes sur place et la police se trouve plutôt déconcertée. Pourquoi ce meutre dont le mobile n'a pas l'air d'être le vol ?
En parallèle, le parcours des deux meurtriers, Dick et Perry, deux "ratés" qui une foi leur forfait accompli pense pouvoir s'en sortir sans encombre. Ayant subtilisé le chéquier de M. Clutter, ils prennent donc la direction du Mexique où ils pensent trouver l'Eldorado. L'Eldorado ayant ses limites, et l'argent venant à manquer, ils reprennent la route pour le Kansas, en espérant pouvoir détrousser des voyageurs solitaires en chemin.
Malheureusement pour eux (ou heureusement pour nous !), un ancien co-détenu de Dick, en vient, contre une récompense sonnante et trébuchante, à tout avouer à la police. Et nos deux comparses, faits comme des rats, vont donc être jugés et incarcérés. La procédure durera 6 ans et l'issue finale en sera la mort pour tous les deux. Ils ont commis leur méfait ensemble, ils mourront donc ensemble, malgré les vaines tentatives de Dick, tout au long de ces 6années, pour une révision de procès.

Cela faisait 3 ans que j'avais ce titre dans ma PAL. Et bien honnêtement, je pense sincèrement que j'avais une pépite dans ma PAL.
Ce roman tiré d'"un fait divers est ce qu'on appelle "a roman non fiction" (un roman vérité je crois en français) et je crois vraiment que c'est là le tour de force de Truman Capote que de nous avoir raconté une histoire sans que cela tourne au documentaire. C'est difficile à expliquer mais j'avais l'impression de lire une histoire inventée de toute pièce alors que c'était un fait réel. On en oublie effectivement que tous les personnages ont effectivement existé. C'est, je pense, ce qui rend ce roman si glaçant et fait froid dans le dos. Ainsi, dans ce roman, Truman Capote n'est uniquement qu'un observateur et ne fait que nous raconter avec ses mots propres à lui, ce qu'il voit et non ce qu'il ressent. Il fait donc du documentaire mais avec une écriture romanesque ! Ici, il n'y a pas de fin heureuse et il n'y a pas de héros ! Tout est donc décortiqué dans le moindre détail, jusqu'aux pensées le plus intimes des deux tueurs. Et ce qui m'a fait froid dans le dos, c'est que Truman Capote nous donne tant d'informations sur le passé des deux meurtriers (sur leur vie difficile, un père absent, une mère alcoolique, des frères et soeurs suicidés) qu'on en finit presque à ressentir de la pitié pour eux. Perry, un indien malmené par la vie, m'a beaucoup touché et pourtant on ne peut lui trouver aucune excuse sur ses actes.
Ce roman, portrait de l'Amérique profonde, va ainsi confronter les "nantis'", les riches, ceux qui ont tout, à ceux pour qui la vie est beaucoup plus difficile et à qui il faut tout arracher pour pouvoir s'en sortir, même assassiner une famille entière pour 40 dollars !!! . Mais il va également, par la lente déchéance des deux protagonistes, poser la question sur la peine de mort, et sur la responsabilité pénale (malgré un épisode de "dédoublement de personnalité" pour Perry, ils savaient tous les 2 parfaitement ce qu'ils faisaient !)
Pour la petite histoire, Truman Capote, à la recherche d'un sujet pour son nouveau livre, ayant entendu parler de ce fait divers, a décidé d'inventer un nouveau genre dans la littérature. 6 ans lui ont néanmoins été nécessaires pour rédiger ce livre. Il n'en est pas sorti indemne puisque qu'il n'a plus rien écrit après.

Après avoir lu ce roman, j'ai regardé le film "Truman Capote" avec Philip Seymour Hoffman (bluffant !)et le film n'a fait que renforcer mes impressions sur le roman. (Détail amusant, Truman Capote est accompagné tout au long de son enquête par Madame Harper Lee (une amie d'enfance) et qui recevra un plus tard toutes les félicitations pour son roman "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur !)
Par ailleurs, je précise, que ce film n'est aucunement l'adaptation du roman "De sang froid", il explique uniquement la genèse du roman.

Ma note : 5/5
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2133
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  dodie le Mar 26 Jan 2010 - 7:11

Merci Clochette pour cette critique. Je l'ai acheté dimanche lors de notre rencontre, sur l'avis très enthousiaste de Rosario....
avatar
dodie

Nombre de messages : 4504
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  anna44 le Mar 26 Jan 2010 - 9:34

J'étais impatiente de lire ta critique Clochette, et je n'ai pas attendu pour rien !! Smile J'ai hâte de le lire celui-ci aussi Smile

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  cecile le Mar 26 Jan 2010 - 13:22

Belle critique Clochette ! J'ai lu le roman il y a quelques années et j'ai vraiment beaucoup aimé, un livre à lire absolument...
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Bernard le Mer 27 Jan 2010 - 13:29

Bravo Clochette.
J'ai lu ce livre il y a quelques temps déjà et j'avais énormément aimé.
Insoutenable l'attente de la mort...

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  dodie le Sam 13 Mar 2010 - 15:08

De sang-froid
Inutile de refaire un résumé de ce livre: tout a déjà parfaitement été dit.
Il est difficile pour moi de faire une critique car tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre a clairement été expliqué également. Effectivement dès lors que je l'ai commencé, j'ai eu beacoup de mal à le lâcher. J'ai été séduite par la manière dont Truman Capote relate les faits et la minutieuse enquête qui en découle: on oublie qu'il s'agit d'une histoire vraie. Tous ces détails, l'étude psychologique des criminels pourraient être sortis de l'imagination de l'écrivain.
Comme la plupart des lecteurs précédents, je me suis surprise avec horreur à avoir presque de la sympathie pour Perry . Lorsque j'ai lu que Truman Capote voulait écrire un livre contre la peine de mort, j'ai mieux compris ma réaction...
En un mot j'ai été littéralement "scotché" par ce récit écrit de façon sobre.
Ma note rejoint également celle de beaucoup de rats 5/5.
avatar
dodie

Nombre de messages : 4504
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Mer 25 Aoû 2010 - 14:31

De sang-froid (récit véridique d’un meurtre multiple et de ses conséquences)

Note : 5/5

Résumé : Dans les années 1950, au Kansas, une famille d’agriculteurs très respectée se fait sauvagement assassinée. Les personnes chargées de l’enquête sont abasourdies : pas de mobile apparent, peu de preuves et aucun suspect.

Critique : A partir de ce fait divers malheureusement banal, Truman Capote en a tiré son plus fameux roman. Il décrit méticuleusement chaque aspect de cette affaire, des quelques heures avant le massacre jusqu’au dénouement final en plongeant dans le passé de chaque personnages et dans le gouffre du système judiciaire américain. Mais l’auteur dresse aussi une fine analyse psychologique des deux tueurs en retraçant toute leur histoire. On sent vraiment tout au long du roman l’effort et la rigueur de Capote pour se documenter et essayer de comprendre pourquoi. J’ai été captivé par cette histoire et le ton du roman dès les premières pages. L’histoire est complète et très prenante et Capote a un don pour raconter ses tristes événements, surtout en ce qui concerne l’ambiance et la méfiance des habitants du village après le meurtre. Le roman soulève aussi la question sensible aux USA de la peine de mort et de la responsabilité de nos actes. Le plus surprenant, c’est que même après avoir lu le roman et suivit les deux meurtriers, je ne comprends toujours pas pourquoi. J’ai refermé ce livre avec une sensation étrange, comme un malaise surtout quand je pense que tout est vrai et que ce n’est pas une histoire inventé de toute pièce par un écrivain (exactement comme quand j’avais lu Le chant du bourreau de Mailer). Un coup de cœur malgré tout.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4691
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 25 Aoû 2010 - 14:35

Je sens que je vais le piquer dans la bibliothèque de ma mère celui ci !!
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Lulu le Mer 25 Aoû 2010 - 16:28

Cookie: un des meilleurs livres de ma vie! J'y repense très souvent!
Cyrielle: Oui pique-le c'est à lire absolument!
avatar
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 36
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  dodie le Sam 18 Sep 2010 - 14:27

Cercueils sur mesure

Résumé
: Ce court roman est tiré d'un recueil de nouvelles et comme De sang-froid est une histoire vraie.
Truman Capote se met lui-même en scène. Il rejoint un commissaire qui travaille depuis 5 ans sur une série de meurtres sans mobile apparent et dont le point commun est le fait que toutes les victimes ont reçu un cercueil miniature par courrier avant leur mort. Un propriétaire de ranch est fortement soupçonné.

Mon avis Ce roman débute très bien. On retrouve l'écriture, l'enquête de style journalistique de De sang-froid ( en beaucoup moins complète cependant). Les personnages sont très bien décrits et l'intrigue intéressante.
Par contre comme nombre de lecteurs la fin m'a beaucoup déçue: en fait il n'y a pas de fin à proprement parler. Tout ceci est bien dommage....

Ma note: je mettrais un 3/5 pour le style
avatar
dodie

Nombre de messages : 4504
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Philcabzi le Ven 15 Oct 2010 - 11:13

Cercueils sur mesure
Ed. Gallimard, 1982, c1975, ISBN 2-07-042202-X
Titre original: Handcarved coffins (traduit de l'américain par Henri Robillot)

Ma note: 3/5

Mon avis:
Difficile de donner son avis sur un récit aussi court. Je dirais tout de même que j'ai beaucoup apprécié ma lecture, le style de Capote est très singulier, très personnel mais j'aime bien. Le roman-reportage étant un genre littéraire qui m'attire, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre! Bien sûr, comme tout le monde, la fin m'a laissé sur ma... faim! C'est un fait véridique qui est raconté, donc l'auteur n'a pas brodé une fin imaginaire et je suis certaine qu'il a lui-même dû être déçu de n'en pas voir le bout.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Fabienne le Sam 12 Mai 2012 - 19:25

DE SANG FROID de Truman CAPOTE

Editions Folio



Résumé
:
Un meurtre horrible dans une petite ville américaine, dans les années 60. Toute une famille est assassinée, sans raison apparente. Truman CAPOTE, durant plusieurs années, mène une enquête scrupuleuse sur cette affaire véridique.

Critique
:
Truman CAPOTE décrit et dissèque tous les évènements relatifs à cette affaire. Il s'attache également à la psychologie des personnages, de la famille Clutter à leurs assassins Dick et Perry. Il nous montre comment les faits se sont passés en recoupant les témoignages de tous les témoins y compris les meurtriers. Une analyse très bien documentée.
En nous racontant la vie de Dick et Perry, leur enfance difficile, les parents absents... il arrive presque à nous les rendre sinon sympathique au moins humain (surtout Perry), ce qui est un comble après l'horreur commise. C'est un beau plaidoyer contre la peine de mort et apparemment c'était le but de Truman CAPOTE.

Ma note : 4/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  clarize le Sam 9 Juin 2012 - 13:17

De sang froid de Truman Capote

D'un fait divers l'auteur offre un roman plein de suspense avec une analyse psychologique des criminels très pointue, amenant à une réflexion sur la peine de mort , le bien le mal et aussi la folie.

Je dis rien de très original sur ce livre mais c'est vraiment un chef d'oeuvre donc il mérite un 5/5
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Cafrine le Dim 2 Fév 2014 - 16:03

La traversée de l'été
de Truman CAPOTE
Grasset (Livre de poche) - 2006 - 135 p.

4ème de couverture :
Grady McNell a 17 ans et l'âme passionnée. Alors que ses parents vont passer l'été en Europe, elle se retrouve seule dans un New York vibrant sous la canicule. Délaissant le luxe de la 5eme Avenue, elle tombe amoureuse de Clyde, gardien de parking à Broadway. Ils s'aiment, mais de façon différente. La fierté provocante de Grady et la nonchalance de Clyde vont peu à peu les entraîner vers de dangereux précipices. Cette saison sera toute leur vie.


Cette nouvelle est parue en 2005 soit 11 ans après la mort de Truman Capote. Ce dernier avait demandé au concierge de son immeuble de se débarrasser de certaines de ses affaires dont le manuscrit de "La traversée de l'été". C'est l'héritier de ce gardien d'immeuble qui permettra à l'administrateur des biens de Truman Capote de retrouver cette nouvelle que Capote lui-même hésitait à publier.

L'auteur y décrit des personnages écorchés vifs de la société américaine. Issue de la classe aisée, Grady méprise les convenances de son milieu. Jeune rebelle, elle entretient une liaison avec Clyde lui aussi à la sensibilité exacerbée.
On relève déjà dans ce récit le style, la plume alerte qui fera le succès de l'auteur de "De sang froid". La tension présente tout au long de ce roman étouffe le lecteur faisant écho a l'été écrasant New York.

Je n'ai pas été transporte par cette lecture qui a mon avis se classe plus parmi les lectures permettant une meilleure compréhension d'un auteur majeur de la littérature américaine.

Une lecture de week-end en somme (le récit est court) pour tout lecteur souhaitant approfondir sa connaissance des œuvres de Capote.

3/5 (comme pour nombre de rats beaucoup plus pour le style singulier de l'auteur que pour le récit)

_________________
Je lis :
Je suis une légende - Richard MATHESON
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

De sang froid

Message  nauticus45 le Sam 3 Mai 2014 - 14:53



Dans ce roman Truman Capote raconte comment deux repris de justice, Perry et Dick, décident d'attaquer une nuit une paisible famille du Kansas. Les quatre membres de la famille présents sont assassinés lors de l'attaque et Truman Capote, dans ce livre, relate ce qui a amené les deux hommes à ces homicides et la manière dont ils seront rattrapés par la justice et finalement condamnés. Ce qui est troublant tout le long du livre, c'est que les détails et les témoignages sont abondants et que Truman Capote a réussi à reconstituer entièrement les faits et les émotions de toutes les personnes concernées. Son enquête a vraiment été minutieuse, à tel point qu'on a parfois l'impression de lire un très bon roman plus qu'une réalité qui aurait été reconstituée. Grâce à cette complète reconstitution, on vit l'affaire au plus près et on ressent autant l'émotion des personnes qui ont connu la famille assassinée que la quête des enquêteurs, le sang froid des coupables et l'incompréhension de leur famille.

5/5  coeur
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1539
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Truman CAPOTE (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum