Emile ZOLA (France)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  dodie le Mer 26 Sep 2012 - 14:15

La fortune des Rougon

Premier roman de la série des Rougon-Macquart, ce livre est loin d'être le plus connu et le plus lu. Pourtant il s'agit du point de départ de la série et il permet de comprendre beaucoup de choses sur les personnages que l'on retrouvera plus tard dans les autres romans, en particulier sur l'origine de cette haine farouche que se portent mutuellement les deux branches de la famille.
Ce roman très réaliste et très noir met l'accent sur la cupidité, la méchanceté, la lâcheté de nombre de personnes mais il est heureusement rendu plus léger par l'histoire d'amour pure et fraîche de Silvère et Miette.
L'auteur nous offre de magnifiques portraits de personnages, analyse leurs comportements et nous prouve que pour certains la réussite sociale, la reconnaissance passent avant tout et tant pis si ils doivent trahir les leurs et y sacrifier leur humanité.
4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4851
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lacazavent le Mer 3 Oct 2012 - 20:59

La Curée d' Emile Zola
Les Rougon-Macquart, 2
Gallimard, Folio Classique / 380 pages
Parution Octobre 1871







Rarement livre n' aura aussi bien porté son titre. C'est un roman qui démarre lentement, il y aura d'ailleurs assez peu d'actions et de rebondissements. Le propos se déroule à Paris où les fils de Pierre, Eugène qui entreprenant une carrière politique et Aristide (dit Saccard) qui se construit une fortune bancale en spéculant sur des terrains à bâtir créé par les travaux du Baron Haussman, profitent en arrivistes et en toutes impunités des occasions offerte par l’avènement du Second Empire.
La Curée est un portrait d' un Paris de débauche où l'argent coule à flot, un Paris sans scrupule où l'occasion fait le larron et le larron l'occasion une orgie de richesse, de magouille, d' amour physique et parfois sentimental, une vie «d' or et de chair ».

J'ai dévoré ce second volume de la série Les Rougon-Macquart dont le thème principal demeure encore et toujours d'actualité. Un bémol pour les personnages que j' ai trouvé traité avec moins de nuance que dans le premier volume ''La Fortune des Rougon'' même si c'est ainsi en mettant l'action sur leurs actes qu' ils servent plus habilement le propos d' Emile Zola.
Une excellent lecture.


4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  dodie le Dim 7 Oct 2012 - 14:11

La curée
Paris, sous le second Empire, connaît des transformations formidables grâce aux travaux énormes entrepris par le baron Haussman. Mais qui dit grands boulevards et nouvelles constructions dit aussi démolitions et expropriations.
Dès lors une énorme vague de spéculation sur les terrains va se mettre en place. Elle peut assurer la fortune à qui ose et surtout connaît avant tout le monde les projets de construction. C'est le cas de Aristide Rougon qui se fait appeler Saccard. Grâce à un mariage arrangé alors que sa première épouse est tout juste en train de rendre son dernier souffle, il peut se lancer dans cette frénésie spéculative.
Zola nous brosse le portrait d'une nouvelle classe sociale: les nouveaux riches pour lesquels tout doit se faire dans l'abondance et l'excès que ce soit les banquets, les résidences, les toilettes, les relations amoureuses, les liaisons malsaines.
Une fois de plus il nous montre que la cupidité humaine ne connaît aucune limite!
Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4851
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lacazavent le Dim 7 Oct 2012 - 20:05

Le ventre de Paris d' Emile Zola
Publié en 1873


Florent est un naufragé de la vie, rêveur impénitent, insouciant, arrêté par erreur au lendemain du 2 décembre et conduit au bagne de Cayenne. Il parvient à s'évader, gagne Paris et retrouve son demi-frère, Quenu, charcutier aux Halles nouvellement construites, formidable ventre de Paris. Sur les conseils de Quenu et de sa belle-soeur, la sublime odalisque Lisa, il prend en charge un poste d'inspecteur au pavillon de la marée. Plongé dans l'abondance des victuailles, il est repris par un idéal de justice et de partage. Un idéal qui pourrait cependant le renvoyer une nouvelle fois à Cayenne...


Troisième volume des Rougon-Macquart dont l'action se déroule dans les nouvelles Halles de Paris. Toujours aussi chouette même si je l' ai un peu moins aimé que les deux premiers.
L' intrigue en elle-même est assez lisse, sans surprise, heureusement rythmé par les petits conflits et jalouseries entre toutes ses femmes du roman qui tournent autour des Halles. Florent après s'être fait arrêter et envoyer à Cayenne pour avoir pris par aux événements du 2 décembre 1851 (Coup d'État de Napoléon III alors Président de la République depuis 3 ans, en proclamant la dissolution de l'Assemblé national et la rédaction d' une nouvelle constitution il signe la fin de la Deuxième République et le début du Second Empire), il s'évade rejoins Paris et son frère qui a réussi pour finalement retombé dans ses amours politiques révolutionnaires...etc
A lire uniquement si on a un peu faim, c'est une débauche de nourriture de la viande aux poissons en passant par les herbes, les fromages, les fruits et légumes...etc



3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  catherine le Sam 27 Oct 2012 - 0:02

Germinal
Éditions Ramsay Cinéma
503 pages


Je ne résumerai pas le livre, qui ne le connait pas?

Critique
Et non, je n'avais jamais lu Germinal auparavant. J'appréhendais un peu Zola, m'attendant à une écriture plutôt lourde, mais j'ai trouvé le livre très facile d'approche. Un livre très dur, certes, mais qui se lit rapidement. J'ai beaucoup aimé ma lecture, m'attachant aux personnages de ce monde de complète misère. Et quelle misère... une vie d'esclavage avec un faux-sentiment de liberté... Je me suis sentie complètement plongée dans ce monde, les descriptions étant réalistes sans être trop lourdes. On se sent réellement plonger dans la mise, se pencher en même temps que les personnages...

Quelle immense tristesse que ce livre, quel désarroi pour les personnages qui avaient toujours auparavant ressenti une complète soumission, et qui sont prêt à perdre le peu qu'il leur reste, dans l'espoir d'un peu mieux... et ce sera pour mieux retomber. Quelle horrible époque... et quel livre remarquable. Une critique, évidemment, de l'asservissement des masses au profit d'une poignée d'individus... une critique qui sera toujours d'actualité, surtout dans notre période où les écarts entre les classes s'accentue et où il semble qu'il y a peu d'espoir en l'avenir... car c'est ce qui est de plus triste dans ce livre - cette totale impuissance, ces hommes qui voient leur mobilisation se traduire en détérioration de leurs conditions de vie.

Et à quoi ça sert, tout ça? C'est tout de même incroyable, ce que l'instinct de l'homme pousse à faire.

Un livre à lire, évidemment, pour ceux et celles qui ne l'auraient jamais lu... Mais je ne mettrai pas une note parfaite, et ce pour une raison complètement personnelle et peu louable que j'en sort avec un tel sentiment de déprime! Ce sera donc un 4.5/5 pour moi.

_________________



Lectures en cours:
The strange case of Dr Jekyll and Mr Hyde and other tales of terror de Robert Louis Stevenson
avatar
catherine

Nombre de messages : 611
Age : 41
Location : Montréal
Date d'inscription : 07/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  dodie le Dim 28 Oct 2012 - 15:18

Le ventre de Paris

Dans ce roman Emile Zola nous dresse un gigantesque tableau des Halles de Paris au XIX ème siècle: elles représentent "le ventre de Paris". Il les décrit comme une formidable machine à engraisser les parisiens. L'empire a été proclamé et les bourgeois nantis peuvent se nourrir à profusion permettant aux commerçants et artisans des métiers de bouche de faire fortune.
Tout ce qui n'est pas gras est donc suspect: c'est le cas du maigre Florent échappé du bagne de Cayenne. Malgré son désir de retrouver sa place dans la société, il travaille même comme responsable de la marée aux Halles, il ne parvient pas à se fondre dans la masse. Ecoeuré par les inégalités sociales il renoue avec ses penchants révolutionnaires. Faisant l'objet de la jalousie entre deux commerçantes il ne pourra pas échapper à la méchanceté viscérale des commères du quartier.

Un conseil ne lisez pas ce livre si vous avez décidé de vous mettre au régime car parmi les descriptions très détaillées des victuailles diverses et variées: viande,poissons, légumes, fruits, fromages, charcuterie..... il est certain que vous tomberez sur quelque chose qui vous mettra l'eau à la bouche. Par contre les images des abattages d'animaux viennent sans conteste renforcer la cause des végétariens!!!!!!!!
Ma note 3,5/5



avatar
dodie

Nombre de messages : 4851
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lacazavent le Mar 6 Nov 2012 - 17:56

La Conquète de Plassans d' Émile Zola
Les Rougon-Macquart, volume 4
Publié en 1874


Dans ce quatrième épisode de L' histoire naturelle et sociale d' une famille sous le second empire, Les Rougon-Macquart Émile Zola nous ramène à Plassans berceau de la famille, M. Mouret honnête commerçant (fils d'Ursule Macquart et du chapelier Mouret) et sa femme Marthe (fille de Pierre et Félicité Rougon) vont louer un étage de leur maison à l' abbé Faujas. Leur vie tranquille va alors basculer...


Dans ce volume place à l'action, peu de description si ce n'est pour souligner les évolutions psychologique des personnages. Peu à peu la tension monte nous captivant de plus en plus, j'ai trouvé les scènes finales très réussies, surprenantes, un brin théâtrale mais finalement si logique.
Émile Zola n' y va pas de main morte dénonçant tour à tour la bien-pensance des habitants, l' emprise de l'église sur les hommes et les femmes sans omettre son influence dans les affaires politiques.
J' ai trouvé que certains passages n'avaient finalement que peu d' intérêt dans l' histoire si ce n'est de palier le manque de description en donnant aux lecteur par le biais de petites histoires et anecdotes une idée plus précise des lieux, des caractères etc...
J' ai hâte de continuer cette série de lecture.


3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Ladybug le Mer 2 Jan 2013 - 10:25


L'oeuvre
(Editions Gallimard, folio classique - 492 pages)

Retour chez les Rougon macquart. Ici je me trouvais avec le fils de Gervaise, Claude, un peintre, un artiste exigeant, tourmenté, éternel insatisfait. Il y a chez lui cet égoïsme de l'artiste qui ne vit que pour son art et reste indifférent au bien-être de son entourage. L'obsession est telle chez lui, qu'il n'échappera pas aux élans destructeurs qui frappent bien souvent les membres de cette famille.

Ce que j'ai adoré c'est que Zola nous fait vivre dans le Paris des artistes, notamment il nous rend témoin des réactions de rejet et d'indignation des foules devant les premiers tableaux impressionnistes, c'est le souvenir de toute une époque.

Ce roman me laisse aujourd'hui une bien meilleure impression que lors de ma lecture, où j'avais décroché lors de certains passages, (lors des échanges d'idées enfiévrées entre les artistes et les longues descriptions). En fait, j'ai fait le tri, mon esprit a fait la synthèse et se souvient de l'essentiel. Au final je garde un souvenir ému du destin du fougueux Claude, mais également de sa femme et de son fils qu'il sacrifie, bouleversant !

Ma note : 4/5

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lacazavent le Ven 17 Mai 2013 - 20:12

La faute de l'abbé Mouret d' Emile Zola
Les Rougon-Macquart, 5

Livre de poche, Classiques / 510 pages
Publié en 1876





«Ce fut ainsi qu'Albine et Serge marchèrent dans le soleil, pour la première fois. Le couple laissait une bonne odeur derrière lui. Il donnait un frisson au sentier, tandis que le soleil déroulait un tapis d'or sous ses pas. Il avançait, pareil à un ravissement, entre les grands buissons fleuris, si désirable, que les allées écartées, au loin, l'appelaient, le saluaient d'un murmure d'admiration, comme les foules saluent les rois longtemps attendus. Ce n'était qu'un être, souverainement beau. La peau blanche d'Albine n'était que la blancheur de la peau brune de Serge. Ils passaient lentement, vêtus de soleil ; ils étaient le soleil lui-même. Les fleurs, penchées, les adoraient.»



Un texte qui diffère des ouvrages précédents consacrés à la famille Rougon-Macquart, on y retrouve Serge un des enfants des Mouret déjà croisé dans les volumes précédents. Serge est devenu prêtre nommé dans une petite paroisse de l'arrière-pays, pas loin d' un de ses parents le Docteur Pascal, il fait connaissance avec les habitants et rencontre Albine. La première moitié de l' ouvrage est assez classiques les péripéties s'enchaînent et poussent par une succession de hasard ou par la beauté magique du jardin, Abine et Serge dans les bras l' un de l' autre. Certes c'est un peu cousu de fil blanc mais ce n'est pas désagréable de lire une belle histoire d'amour naissante.
Par la suite le style de Zola change et le texte se fait de plus en plus lyrique, on s' y perd parfois et la fin est moins captivante mais peut-être fallait-il ses excès pour parler en 1876 des amours d' un prêtre et d' une femme.


3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lacazavent le Jeu 11 Juil 2013 - 6:56

Son excellence Eugène Rougon d' Emile Zola

Les Rougon-Macquart, 6




Où l' on retrouve Eugène Rougon, fils aîné de Pierre et Félicité Rougon, nous l' avions déjà croisé dans les volumes précédents où son ascension politique suscitait l'envie. Ce sixième volume des Rougon-Macquart lui est presque entièrement consacré  et avec lui se sont les coulisses de la vie politiques des années 1856 à 1861 qu'explore Emile Zola.
L' histoire débute sur une séance à la chambre des députés, une séance peu ordinaire, beaucoup d' enthousiasme dans les rangs des députés à l' annonce du futur baptême de Louis Napoléon, enfant unique de Napoléon III et d' Eugénie, le coup de tonnerre viendra avec la démission d' Eugène Rougon tombé depuis peu en disgrâce de la présidence du Conseil d' État.
Désormais dans l' ombre il n' œuvrera  dans un seul but son retour en grâce.


Chronique de la vie politique c'est un sujet qui d' ordinaire m' intéresse déjà relativement peu, guère plus dans ce roman où la dimension historique aurait peut-être pu contribuer à une bonne surprise.
Le sujet a finalement assez peu vieilli, magouille, flagornerie, mensonge, calcul, Eugène Rougon est en façade sympathique, détestable au possible par ailleurs. Il est entouré d' une belle bande d'amis, de sangsue, tous espérant tiré un avantage quelconque de son succès politique.  
Ce ne sera pas pour moi la meilleur lecture de Zola mais si la politique vous passionne cet ouvrage devrait vous convenir.

3/5



bounce  Et maintenant, L' Assomoir j' en garde un très bon souvenir coeur 



Ni voir l'expression d'aucun point de vue politique en rapport avec l'actualité :

À propos des "amis" d' Eugène Rougon, Marsy est son adversaire politique : "Ils parlaient de Marsy avec un emportement  d' hommes politiques se ruant sur un adversaire. Les mots grossiers, les accusations abominables, les histoires vraies exagérées jusqu' au mensonge, pleuvaient dru."

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Patience le Sam 31 Déc 2016 - 13:51

AU BONHEUR DES DAMES
Editions France Loisirs  601 pages


Ma note : 5/5


Mon avis : J'ai lu ce livre quand j'étais un lycée. J'en avais un vague souvenir de l'histoire, et surtout que j'avais adoré. Et la relecture a confirmé le coups de coeur. Cette histoire a presque 150 ans, mais le sujet reste totalement d'actualité : opérations marketing, soldes, produits d'appel, employés motivés par des primes de vente. On est déjà dans cette société où un patron va créer un besoin qui n'existe pas chez sa clientèle. Les grandes entreprises sont donc en position de gagner plus d'argent, au détriment des petits commerces.
Ce roman est une belle analyse économique et sociale de la société de consommation, dans le Paris de la fin du XIXème siècle. Tout ça avec cette magnifique plume incisive et juste que j'adore.

_________________
Lecture en cours : Le vieux qui voulait sauver le monde de Jonas Jonasson
PAL : 528
Livres lus depuis le début de l'année : 83 (31183 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1250
Age : 36
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Cyrielle le Ven 20 Avr 2018 - 12:08

LA BETE HUMAINE





Résumé de l'éditeur :
La bête humaine, c'est le conducteur de train Lantier, le fils de la pauvre Gervaise de L'Assommoir et la victime d'une folie homicide. S'il désire une femme, un atroce désir de sang l'étreint. La bête humaine, c'est aussi sa locomotive à vapeur, la Lison, une puissante machine aimée et entretenue comme une maîtresse. Avec elle, il affronte une tempête de neige sur la ligne Paris-Le Havre et une effroyable catastrophe ferroviaire. C'est Séverine aussi, une femme douce qui aide pourtant son mari à tuer et projette de l'éliminer à son tour pour pouvoir vivre sa passion avec Lantier.


Dans cette fresque tourmentée d'amour et de mort, Zola peint la part sauvage de l'homme, qu'il soit bourgeois ou employé des Chemins de fer français. C'est en vain que l'homme maîtrise la machine s'il ne se maîtrise pas lui-même.


Mon avis : 3,5/5

Je découvre Zola avec La Bête Humaine et j'ai trouvé le style de ce fameux auteur très moderne, très accessible et je regrette d'avoir mis tant de temps pour le découvrir.

En ce qui concerne le roman, Zola nous conte l'histoire d'amour passionnelle de Jacques et Séverine. Ils tombent amoureux dans un contexte très particulier. Séverine et son mari, Roubaud, viennent d'assassiner le "protecteur" de Séverine qui en réalité avait abusé d'elle plus jeune. Jacques a surpris le meurtre et c'est ce qui liera les deux jeunes gens dans cet amour très particulier.

Le système ferroviaire est en fond de cette histoire d'amour, Zola semble s'être bien documenté, il décrit la locomotive tant aimé de Jacques, le fonctionnement d'une gare mais sans entrer dans des détails trop précis qui pourrait devenir barbant.

La bête humaine est la pulsion meurtrière qui habite Jacques, tout au long du roman on se demande s'il va passer à l'acte. Mais il n'y a pas que le mécanicien qui a des idées criminelles et c'est ce qui ressort tout au long du roman. Est-ce que chaque humain n'a t il pas en lui cette bête qui sommeille et qui est prête à sortir par amour ou par cupidité ? 

Quelques petites longueurs, quelques redondances dans ce thriller précurseur mais j'ai fais une belle découverte d'auteur.

avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7836
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Cyrielle le Ven 15 Juin 2018 - 11:33

LA FORTUNE DES ROUGON





L'histoire se situe à Plassans, une ville fictive de Provence, pendant les jours ayant suivi le coup d'état de Napoléon III. Des bandes insurrectionnelles de républicains, hostiles au coup d'état, s'étaient formées dans la région et terrorisaient les honnêtes bourgeois de Plassans. Pierre Rougon va réussir à profiter du coup d'état et de la répression qui s'en est suivie pour se faire une réputation dans la ville. Ce roman est le premier de la série les Rougon-Macquart.

Mon avis: 3/5
Je suis ravie de me lancer dans cette monumentale saga des Rougon-Macquart.
Mais ma lecture a été laborieuse, au début j'ai aimé la mise en place des personnages et de l'histoire ainsi que le style efficace, poétique, mais sans entrer trop dans le littéraire prétentieux, de Zola.
En revanche, j'ai eu énormément de mal à me situer historiquement (j'aurai dû mieux écouter lors des cours d'Histoire  Laughing ) , à comprendre pour quelle partie était tel personnage, surtout avec tous les voltes faces qu'ils faisaient j'ai vraiment eu du mal à m'y retrouver.
L'histoire également ne m'a pas passionnée, cette lutte de pouvoir et ces stratégies m'ont par moment vraiment ennuyé et j'avais hâte de finir ce roman.

J'ai quand même beaucoup aimé découvrir l'origine de cette famille et j'ai hâte de lire le prochain tome La Curée. 
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7836
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La fortune des Rougon

Message  kattylou le Sam 16 Juin 2018 - 14:03

Dans ce premier volet Zola plante le décor et nous présente les origines de la famille que nous allons suivre dans la fresque des Rougon-Maquart. L'aieule Adélaide femme névrosée et héritère épouse Rougon un paysan de leur union naît Pierre. Elle prend ensuite pour amant Macquart un contrebandier qui sera l'amour de sa vie et dont elle aura deux enfants Ursule et Antoine.

Cette fratrie se déteste , Pierre vole sa mère au détriment de ses frères .Les personnages sont fainéants, arrivistes couards et opportunistes. On va donc assister aux coups bas des uns et des autres et au retournement de
situation en fonction des évènements . Heureusement quelques personnages sont plus sympathiques comme Mouret le mari d'Ursule ainsi que Miette et Silvère .
C'est une seconde lecture pour moi la première remontant à 1990 je ne me souvenais plus des descriptions de Zola et de sa plume poétique et je n'ai pas été gênée par l'aspect historique que j'avais un peu révisé!
Une excellente lecture Merci Cyrielle
4.5/5




_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3895
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lyreek le Mar 17 Juil 2018 - 17:33



La fortune des Rougon - Emile Zola

Quatrième de couverture

Dans la petite ville provençale de Plassans, au lendemain du coup d’État d’où va naître le Second Empire, deux adolescents, Miette et Silvère, se mêlent aux insurgés. Leur histoire d’amour comme le soulèvement des républicains traversent le roman, mais au-delà d’eux, c’est aussi la naissance d’une famille qui se trouve évoquée : les Rougon en même temps que les Macquart dont la double lignée, légitime et bâtarde, descend de la grand-mère de Silvère, Tante Dide. Et entre Pierre Rougon et son demi-frère Antoine Macquart, la lutte rapidement va s’ouvrir.

Mon avis

Premier tome de la série des Rougon-Macquart, ce roman est une présentation des origines de la famille et de la ville de Plassans.

Le contexte historique est extrêmement bien rendu mais un peu difficile à suivre sans notions préalables sur l’époque. Zola ne fournit pas d’explications, aussi il n’est pas inutile de réviser ses cours d’histoire avant de se plonger dans ce livre.

N’étant pas une grande fan d’histoire ni de politique, je n’ai pas toujours été captivée par ce roman et j’ai mis un certain temps à en venir à bout.

Si je me suis accrochée, c’est pour les personnages que j’ai trouvé vraiment intéressants. Mis à part Silvère et Miette qui sont sympathiques et attachants et dont l’histoire d’amour éclaire le roman, les autres membres de la famille Rougon-Macquart sont plutôt antipathiques, lâches et opportunistes. En tête bien sûr, les époux Rougon dont la cupidité et l’arrivisme sont sans limite. Suivi de près par Antoine Macquart chez qui la paresse et la mauvaise foi atteignent des sommets. Quelle famille !

Bref, la lecture de ce classique a été un peu laborieuse mais nécessaire, je pense, pour planter le décor et mieux comprendre les autres volumes de la série que je suis maintenant assez curieuse de découvrir.

3,5/5

_________________
Lecture en cours :Bal de givre à New York de Fabrice Colin

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2437
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Lyreek le Mar 9 Oct 2018 - 19:35



La curée
Emile Zola

Résumé

A la fin d’une chasse, pendant la curée, les chiens dévorent les entrailles de la bête tuée. Pour le jeune Zola qui déteste son époque, c’est le cœur de Paris, entaillé par les larges avenues de Napoléon III, que des spéculateurs véreux s’arrachent. Ce deuxième volume des Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire, est l’un des plus violents. Zola ne pardonne pas ces fortunes rapides qui inondent les allées du Bois d’attelages élégants, de toilettes de Worms et de bijoux éclatants. Aristide Saccard a réussi. Mais tout s’est dénaturé autour de lui : son épouse, Renée, la femme qui se conduit en homme, si belle et désœuvrée, son fils, Maxime, l’amant efféminé de sa belle-mère. On accusa Zola d’obscénité. Il répliqua « Une société n’est forte que lorsqu’elle met la vérité sous la grande lumière du soleil. »

Mon avis

Une lecture bien laborieuse ! Le premier chapitre m’a paru long et ennuyeux avec tous ses riches parisiens qui se retrouvent pour des mondanités sans grand intérêt.

La suite du roman, heureusement, est plus intéressante, avec l’ascension d’Aristide, qui, à force de manigances et de complots, va conquérir sa place dans les milieux les plus aisés. J’avoue malheureusement n’avoir pas toujours tout compris à ses magouilles financières que j’ai trouvé bien difficiles à suivre et pas franchement passionnantes. Toutefois, j’ai trouvé intéressant d’assister aux grandes transformations de Paris, à la percée des nouveaux boulevards et à la frénésie de constructions et d’expropriations.

Zola décrit très bien cette époque, l’intérêt historique de son roman est indéniable mais on sent bien tout le mépris qu’il ressent pour ses personnages. A tel point qu’il est impossible de s’attacher à aucun. Aristide Macquart est le digne héritier des époux Rougon, son arrivisme dépasse même le leur! Renée, sa femme, est l’incarnation de la frivolité, une femme qui collectionne les robes hors de prix et dont l’oisiveté et l’indifférence de son mari va pousser à commettre l’irréparable.

Difficile d’aimer un roman quand on n’aime pas ses personnages

_________________
Lecture en cours :Bal de givre à New York de Fabrice Colin

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2437
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Cyrielle le Lun 12 Nov 2018 - 9:43

LA CUREE



A la fin d'une chasse, pendant la curée, les chiens dévorent les entrailles de la bête tuée. Pour le jeune Zola qui déteste son époque, c'est le coeur de Paris, entaillé par les larges avenues de Napoléon III, que des spéculateurs véreux s'arrachent. Ce deuxième volume des Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, est l'un des plus violents. Zola ne pardonne pas ces fortunes rapides qui inondent les allées du Bois d'attelages élégants, de toilettes de Worms et de bijoux éclatants. Aristide Saccard a réussi. Mais tout s'est dénaturé autour de lui : son épouse, Renée, la femme qui se conduit en homme, si belle et désoeuvrée, son fils, Maxime, l'amant efféminé de sa belle-mère. On accusa Zola d'obscénité. Il répliqua
« Une société n'est forte que lorsqu'elle met la vérité sous la grande lumière du soleil. »

Mon avis : 4/5
J'ai beaucoup aimé ce tome de la saga des Rougon-Macquart, bien plus que le premier La Fortune des Rougon.

Les tractations financières m'ont un peu perdu mais j'ai beaucoup aimé suivre l'ascension d'Aristide, les bals et la vie mondaine de Renée et Maxime.
Et j'ai adoré l'histoire entre Renée et Maxime, on se serait cru dans Dallas !! 

Les modifications de Paris par Haussmann sont aussi très intéressantes et très décrites.


J'ai hâte de m'attaquer au tome 3, Le Ventre de Paris.
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7836
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum