Emile ZOLA (France)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  cecile le Sam 8 Aoû 2009 - 10:51

Ma liste diffère un peu :
. La fortune des Rougon
. La curée
. Le ventre de Paris
. La conquête de Plassans
. La faute de l'Abbé Mouret
. Son excellence Eugène Rougon
. L'Assomoir
. Une page d'amour
. Nana
. Pot-bouille
. Au bonheur des dames
. La joie de vivre
. Germinal
. L'oeuvre
. La terre
. Le rêve
. La bête humaine
. L'argent
. La débâcle
. Le docteur Pascal
Je l'ai trouvée sur des sites consacrés à Zola.
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Chantal le Sam 8 Aoû 2009 - 19:30

Merci pour votre aide, je note. Smile

Je vais attendre que ma biblio r'ouvre ses portes après les congés d'été, pour aller voir ce qu'elle a à me proposer et suivre vos conseils.
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2422
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Ladybug le Dim 9 Aoû 2009 - 7:24

Cécile, je suis impatiente de lire ta critique de la terre.

Des Rougon-Macquart, j'ai lu (dans cet ordre).

Germinal
L'assommoir
Au bonheur des dames
Le ventre de Paris
Pot Bouille
La terre
La bête humaine
La joie de vivre

J'en lis un de temps en temps, à grands intervalles de temps, donc l'ordre pour moi n'a pas trop d'importance. Nana, je n'ai jamais pu accroché et mon préféré reste L'assommoir qui fait encore partie du top 10 de mes livres préférés.

La terre, j'ai eu du mal à le lire tellement les personnages sont soit haineux et antipathiques soit faibles. J'ai trouvé ça sordide, rempli de haine, j'ai eu un sentiment de malaise à plusieurs reprises. Autant on peut sentir chez Zola sa sympathie pour le monde ouvrier autant on sent qu'il n'aime pas du tout le monde paysan, et je me suis demandé s'il était bien objectif... scratch

J'ai été très perturbée à la lecture de La bête humaine, car je ne me souvenais pas de Jacques ce fils de Gervaise, pour moi il n'y avait que Claude et Etienne, je me disais mais comment j'ai pu manquer ce personnage Suspect .J'ai donc feuilleté l'assommoir, à la recherche d'un Jacques, sans succès. Ensuite j'ai fait des recherches sur Internet, où j'ai appris que c'est un personnage que Zola avait ajouté, il a modifié la généalogie des Rougon-Macquart postérieurement à l'écriture de l'assommoir.

Le ventre de Paris, je l'ai lu il y a très longtemps et je ne m'en souviens plus très bien. Je l'ai mis dans ma LAL, j'ai envie de le redécouvrir, je crois me souvenir que tout comme L'assommoir, il est haut en couleur !

_________________
Je lis

Ladybug
Ladybug

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  cecile le Dim 9 Aoû 2009 - 9:40

Tout comme toi Ladybug je n'ai pas tellement aimé "NANA" et par contre été enthousiasmé par "L'ASSOMMOIR" mais lorsque j'ai lu "GERMINAL" c'est réellement un grand coup de coeur que j'ai ressenti et pour l'instant il reste mon préféré. "LE VENTRE DE PARIS" m'a aussi beaucoup intéressé, en ce qui concerne "LA TERRE" je n'ai pas encore d'opinion. "AU BONHEUR DES DAMES" n'est pas mal non plus. L'un dont on parle peu "LA CONQUETE DE PLASSANS" est vraiment excellent, je le mettrais aussi dans mes favoris !
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  cecile le Ven 14 Aoû 2009 - 21:41



La Terre
Emile Zola
Livre de poche
482 pages

Quatrième de couverture :

De retour de la bataille de Solférino, le provençal Jean Macquart s'est installé dans un village de la Beauce où il est devenu le valet du fermier Hourdequin. Mais quoiqu'il s'éprenne bientôt de Françoise, la nièce du vieux père Fouan, Jean reste ici un étranger à la communauté villageoise : car le vrai drame qui va se jouer est celui de la terre que Louis Fouan a décidé de partager entre ses trois enfants.

Jean Macquart est le frère de Gervaise. Dans cette histoire tous les coups sont permis, on vole et tue en toute impunité, les vieux sont maltraités, les jeunes aussi. La terre est très convoitée, et en son nom tous les coups sont permis, pour se l'attribuer ou la conserver. A ce jeu Jean perdra tout, sa femme et sa terre. C'est assez frustrant d'ailleurs de voir qu'il n'y a pas de justice dans ce récit, c'est une histoire aussi cruelle que passionnante.

Note : 4/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  DM29 le Sam 9 Jan 2010 - 21:02

Germinal d'Emile ZOLA

567pages

résumé (amazon) : Au XIXe siècle, refusant de subir plus longtemps leurs conditions de travail et d'existence épouvantables, les mineurs du Nord se mettent en grève : c'est le début d'une douloureuse épopée moderne. Engagés dans une lutte féroce pour leur survie, c'est à l'Histoire que ces ouvriers se heurtent : la révolution industrielle, l'" état social " dominé par la bourgeoisie, le fanatisme des premiers anarchistes... Cette révolte désespérée permettra-t-elle d'ébranler l'ordre établi ?

mon avis : Mon premier livre de Zola, je connaissais vaguement l'histoire , je n'ai pas vu le film, donc c'était assez flou tout ça. Mes connaissances sur l'auteur sont quasi inexistantes (à part J'accuse , lu au collège).
Bref , je me lance dans cette lecture, et je me rends vite compte que quand on commence , on ne s'en détache pas, le lire d'une traite me parait difficile parce que le roman est tellement réaliste qu'il en devient oppressant, même en le refermant on pense encore aux personnages. (tout ça dû à l'incroyable travail de recherche de Zola, aux articles découpés, les anecdotes qu'il trouvent dans les journaux, lui servent pour son histoire et pour nous enfermer dans la mine ). La lecture est difficile à certains moments et j'ai été contente de pouvoir lever le nez du livre pour respirer.
J'ai aimé le fait qu'il décortique tous les personnages aussi, pas seulement les mineurs, mais aussi les bourgeois et leur problèmes qui même si à coté de la misère du coron, paraissent ridicules, on comprend quand même Hennebeau dans sa souffrance. Zola a évité le coté larmoyant, notamment avec des personnages forts, marquants, et très différents. (D'ailleurs le nombre des personnages est impressionnant, mais on ne se perd pas, tout est très bien orchestré.)
Enfin, voila un gros coup de coeur , c'est un livre très beau mais vraiment triste, une écriture puissante, et très imagée.

note 5/5 coeur

_________________
study livres lus PAL : 10/47
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Invité le Dim 10 Jan 2010 - 9:00

Contente que tu aies apprécié ta lecture DM29 , pour moi Zola est Le plus grand écrivain. Je ne sais pas si tu les as déjà lus mais je te conseille " Le ventre de Paris" ou " Au bonheur des dames " .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Bernard le Lun 11 Jan 2010 - 17:49

Bravo pour la critique DM29. Ton enthousiasme transpire.
Je suis d'accord avec Zozinette, Au bonheur des dames est excellent et beaucoup plus gai.
Moi, les livres de Zola, mis à part ce dernier, me tombent des mains...

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  DM29 le Lun 11 Jan 2010 - 20:45

Zozinette et Bernarleroux : j'irais jeter un oeil sur ces livres, mais pour l'instant La bête humaine m'attire le plus (je ne sais pas pourquoi), et je pense que ce sera ma prochaine lecture de Zola !

_________________
study livres lus PAL : 10/47
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  rose le Lun 11 Jan 2010 - 22:54

Belle Critique DM29. Pour moi Germinal représente mon coup de foudre avec la littérature. Tout a commencé avec ce livre, il y a bien longtemps. Je le relis parfois. Je te conseille aussi Nana et Thérèse Raquin

_________________
lecture en cours:

Kafka sur le rivage,Haruki Murakami
rose
rose

Nombre de messages : 639
Age : 44
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les coquillages de monsieur Chabre

Message  nauticus45 le Dim 24 Jan 2010 - 15:03



Emile Zola, "Les coquillages de monsieur Chabre", 45 pages, éditions Joca Seria (2002)

Résumé:

Monsieur Chabre est l'heureux époux d'une femme jeune et belle, et pourtant il se désespère car il n'arrive pas à lui faire un enfant. Pour l'aider, son médecin lui conseille d'emmener madame au bord de la mer et de ne se nourrir que de coquillages, ce qui lui rendra sûrement sa fertilité. Monsieur Chabre et madame partent donc à Saint Nazaire (moins cher que Trouville, conseillé pourtant par le médecin), et rapidement ils font la connaissance d'un jeune homme qui semble bien décidé à les aider...

Avis:

Je n'ai jamais réussi à aimer les écrits de Zola, ma belle-mère m'avait conseillé celui-là car elle était convaincue que j'allais beaucoup aimé, et bien non, rien à faire, je n'arrive pas à accrocher! Cette nouvelle est courte, et pourtant elle m'a ennuyé au possible, dès les premières pages la fin apparaît, évidente: le vilain bourgeois superficiel va se faire duper, qu'est-ce que c'est rare chez Zola! Balzac en aurait fait un texte plein d'humour et de finesse, Zola en a fait un texte plat et prévisible, plus encore que son bourgeois, comme à chaque fois j'ai l'impression!

1/5
nauticus45
nauticus45

Nombre de messages : 1784
Age : 42
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Bernard le Dim 24 Jan 2010 - 17:25

Nous sommes deux Nauticus, Zola et moi ça ne passe pas et, pourtant j'ai essayé...L'exception qui confirme la règle : Au bonheur des dames.Balzac aurait fait 450 pages des 45 de Zola, c'est vrai qu'il était payé à la page.
B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  nauticus45 le Lun 25 Jan 2010 - 20:07

Ca me rassure de ne pas être la seule, car à chaque fois que je dis que je n'aime pas Zola, on me regarde un peu comme si j'étais une extra -terrestre, c'est agaçant! Pour "Au bonheur des dames" j'ai essayé aussi, et j'ai abandonné après une cinquantaine de pages!
nauticus45
nauticus45

Nombre de messages : 1784
Age : 42
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  aurora22062002 le Lun 15 Mar 2010 - 20:15

La bête humaine
Emile ZOLA
(Editions France Loisirs - 494 pages)

Quatrième de couverture :
La bête humaine, c'est le conducteur de train Jacques Lantier, fils de la blanchisseuse Gervaise. Un atroce désir de tuer l'étreint quand il désire une femme. La bête humaine, c'est aussi la locomotive à vapeur, la Lison, une puissante machine qu'il conduit sur la ligne Paris-Le Havre, et qu'il aime et soigne comme une maîtresse. Jacques Lantier découvre, par hasard, le crime accompli par un employé des chemins de fer, Roubaud, et par sa femme Séverine, qui ont tué dans un train le président Grandmorin pour se venger de l'offense faite par ce vieux libertin à la femme de Roubaud. Lantier se tait et une sombre passion l'entraîne vers Séverine qui devient sa maîtresse. Cette liaison est cimentée par l'idée du crime. Dans ce contexte, la passion réfrénée de Lantier va se déchaîner et, dans un élan irrésistible, il tue Séverine...

Ma critique :
Un des meilleurs Rougon-Macquart que j'ai lu J'ai trouvé que l'écriture de ZOLA était moins lourde dans celui-ci.
La pulsion de Lantier est horrible, je pense que cet homme n'aurait jamais vraiment pu aimer une femme même s'il aimait beaucoup Séverine car son désir de tuer aurait été là à chaque fois.
La fin de Lantier est très dure.
Je recommande à tous les rats de lire ce livre car il vaut vraiment le coup
En tout cas, ce roman me donne envie de voir le film du même nom avec Jean Gabin.

Ma note :
4/5
aurora22062002
aurora22062002

Nombre de messages : 959
Age : 38
Location : EMMERIN, FRANCE
Date d'inscription : 27/10/2008

http://auroraetlapassiondeslivres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Parch le Sam 8 Mai 2010 - 17:05

Émile Zola, La fortune des Rougon, 1871, 382 pages


Premier volume de la célèbre série romanesque de Zola, La fortune des Rougon présente les origines de la famille Rougon-Macquart. Puisque Zola veut présenter l'Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, il commence naturellement par le coup d'État du 2 décembre 1851.
Le livre est très intéressant : Zola utilise des temporalités très différentes et la lecture elle-même n'est pas toujours strictement linéaire. Le roman lui-même se déroule sur une petite semaine, mais certains chapitres comme le premier prennent 50 pages pour conter une simple soirée où deux amoureux se promènent et d'autres comme le second utilise le même nombre de page pour rappeler l'histoire de la famille sur trois générations.

Ce chapitre deux est proprement génial : on y découvre les tempéraments de chaque personnage depuis la jeunesse de la grand-mère Adélaïde jusqu'au moment de l'action. Tous les personnages de la série sont plus ou moins située et lorsque l'on comprend qu'il y aura ensuite un roman par personnage, on en salive d'avance !

Je regrette certaines longueurs (l'histoire d'amour adolescente entre Miette et Silvère est particulièrement longue et ennuyeuse...), en revanche la lutte entre les deux frères ennemis (Pierre Rougon et Antoine Macquart) est bien rythmée et intéressante.

Il y aurait beaucoup à dire... Rougon, petit Bourgeois parvenu qui, mené par l'ambition de son épouse se pose en "héros"... Macquert, violent, parasite... etc. Tous les personnages sont détestables, répugnants, et pourtant je n'arrive pas à qualifier Zola de misanthrope...

J'ai vraiment eu l'impression que Zola conserve une écriture très romantique (la nature, la noirceur, la nuit, la passion dévorante, la mort) pour l'histoire des deux jeunes gens alors que dans l'intrigue principale il développe un style plus moderne, réaliste en rupture avec le romantisme du début du siècle...

En tout cas, j'ai enfin compris pourquoi Aix-en-Provence ne s'était jamais vantée de l'œuvre de Zola alors qu'elle est le berceau des Rougon-Macquart, l'enjeu de plusieurs romans de la série. Sous le nom de Plassans, on reconnait bien la ville (pour qui y habite) tant les descriptions sont précises. Une petite ville de province somnolente, emplie de petites intrigues mesquines, des aristocrates déchus, des petits bourgeois détestables et malhonnêtes, etc. En revanche, ils en font des tartines sur Cézanne alors que je pense qu'il se sentait dans cette petite ville aussi à l'étroit que son camarade Zola... Et il était à l'époque encore bien plus incompris que l'écrivain !

Ma note : 4,5/5

Détail : j'ai lu le livre dans une édition dont la couverture est illustrée par l'hôtel de ville d'Aix-en-Provence, enjeu du livre à Plassans !


_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
Parch
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 34
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Bernard le Sam 8 Mai 2010 - 17:56

Jolie critique Parch et merci pour le détail historique.
Pour ma part, je ne supporte pas Zola

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Parch le Sam 8 Mai 2010 - 20:09

C'était le premier livre de Zola que je lisais. Je pense continuer la série, petit à petit.

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
Parch
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 34
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Liza_lou le Sam 8 Mai 2010 - 20:57

Bernard a écrit:Jolie critique Parch et merci pour le détail historique.
Pour ma part, je ne supporte pas Zola

B

Ah oui? Moi j'ai toujours bien aimé Zola. Par contre c'est Balzac que je ne supporte pas!
Jolie critique Parch! Je n'ai pas lu ce roman de Zola. Moi aussi il faudra que je me mette à lire la série en entier (un jour, un jour...)
Liza_lou
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Invité le Dim 9 Mai 2010 - 6:03

Je suis complètement d'accord avec toi Liza-Lou, j'ai beaucoup de mal avec Balzac, je ne suis pas complètement hermétique mais presque. Trop contemplatif à mon goût.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  DM29 le Dim 6 Juin 2010 - 19:43

La bête humaine

résumé
(4e de couverture): Un mécanicien de locomotive, tourmenté par une lourde hérédité, et qui
ne s'entend vraiment qu'avec sa machine... Une femme qui semble née
pour faire le malheur de tous les hommes qui l'approchent... Un juge
pétri de préjugés, prêt à renier la justice au profit de l'intérêt
social ou politique..

mon avis : Du noir et encore du noir, Zola frappe fort. Aucun des personnages n'est épargné. Le début m'a laissé de marbre, ainsi que certaines descriptions de la lison, mais l'écriture de Zola m'accroche à chaque fois. Pas de chichis, très imagé.
J'ai vraiment adoré, même si j'ai préféré Germinal, celui ci vaut le détour ... avis aux amateurs des histoires sombres et tragiques.

note : 5/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Ysla le Lun 7 Juin 2010 - 17:11

Je n'avais pas encore posté ma critique de L'oeuvre, lu cet hiver. La voici :

L'OEUVRE



Résumé : Ce roman suit Claude Lantier dans sa passion de peintre, au tout début de l'Impressionnisme, genre totalement incompris de la critique et du public à cette époque. Claude rencontre Christine, qui devient rapidement son modèle et sa compagne. Il fréquente un cercle de peintres, sculpteurs, critiques d'art (tous plus ou moins inspirés de personnalités de l'époque, que connaissait Zola) et son meilleur ami est Pierre Sandoz, personnage qui renvoie directement à Zola lui-même. Le roman nous entraîne dans le Paris artistique des années 1860, avec ses Salons (expositions annuelles du "meilleur" de la peinture de l'époque), ses ateliers plus ou moins bohême et la Seine et ses quais très animés.

Mon avis : C'était ma première fois avec Zola et je suis conquise . J'ai lu ce roman dans le cadre d'un cours de littérature (thème : littérature et arts) et je suis vraiment heureuse d'avoir eu cette opportunité de découvrir cet auteur. Ce roman m'a beaucoup plu dans son thème, ses personnages, son décor. J'ai aimé suivre les personnages, auxquels je me suis fortement attachée. La fin m'a vraiment bouleversée, retournée ! Comme j'aime beaucoup la peinture de la deuxième moitié du 19ème siècle, j'ai eu plaisir à m'imaginer l'ambiance de cette période, les ateliers, les Salons, les cafés.
Très rapidement je suis allée acheter La fortune des Rougon, que je lirai bientôt je pense. J'ai envie de lire toute la série à présent !

Ma note : 5/5
Ysla
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  cecile le Mer 16 Juin 2010 - 16:06


275 pages
1986


L'histoire est celle d'Angélique la fille de Sidonie Rougon née de père inconnu et abandonnée à sa naissance. Maltraitée dans la famille d'accueil où elle a été placée, elle s'enfuit et est adoptée par un couple sans enfant Hubert et Hubertine. Elevée avec amour elle les secondera dans leur métier de brodeur. En grandissant Angélique rêve d'épouser un jeune homme beau et noble.

Dans le même esprit que "La faute de l'Abbé Mouret" une histoire d'amour un peu mièvre, où l'on sait que les conditions au mariage n'étant pas requises la fin ne peut être que triste. Je suis toujours étonnée par ce genre de récit qui sont très loins des hyperréalistes de Zola, tels que l'Assommoir ou Germinal. Je n'ai donc pas vraiment été captivée par cette lecture assez courte. Il ne me reste plus que quatre livres à lire avant d'avoir terminé la totalité de la saga des vingt volumes des Rougon-Maquart. Fort heureusement pour l'instant, mis à part celui-ci et le précité, j'ai vraiment beaucoup aimé tous les autres.

Note : 2,5/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Bernard le Mer 16 Juin 2010 - 17:38

Cecile pour ta persévérance et ton entrain, c'est formidable et remarquable, ce qui prouve que les goûts ne se discutent absolument pas.

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  cecile le Jeu 17 Juin 2010 - 9:55

Bernard a écrit: Cecile pour ta persévérance et ton entrain, c'est formidable et remarquable, ce qui prouve que les goûts ne se discutent absolument pas.

B
Je me rappelle que tu as écrit que tu n'aimais pas Zola, mais en as-tu donné la raison
Si oui pourrais-tu me retrouver le post ? D'avance merci...
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Bernard le Dim 20 Juin 2010 - 10:14

Je te dois une réponse Cecile. Je n'ai jamais justifié sur le forum pourquoi Zola me tombait des mains, je n'ai dit, uniquement, que cela ne passait pas. Pourquoi ? D'abord cela vient de l'étude de ce romancier au lycée, Germinal, de mémoire. Cela n'accrochait vraiment pas, ni le style, ni l'histoire, rien à dire, c'est physique, si je puis m'exprimer ainsi.
J'avais décidé, je m'y suis tenu, de lire au moins un roman de chaque écrivain classique dont Zola. J'y suis presque arrivé sauf deux (et encore) : Zola et Bazin. Pour Bazin, en maladie difficile, n'ayant en tout et pour tout qu'un seul livre à disposition, j'ai réussi, péniblement à ingurgiter Le Matrimoine. Mais pour Zola rien n'y fit, ni La faute de l'abbé Mouret (rrrrhhhhhh!), ni même le facile Au bonheur des dames, ça ne passe pas, je n'ai pas d' à-priori, mais sa prose m'ennuie au possible. J'ai réussi à lire un petit ouvrage sur le J'accuse paru dans L'Aurore et qui valut bien des soucis à son auteur pour la défense du lieutenant (à l'époque) Dreyfus.
Voilà et je suis trop vieux pour déroger et essayer à nouveau.

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emile ZOLA (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum