Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  gallo le Sam 6 Déc 2008 - 19:39

De : lassy (Message d'origine) Envoyé : 07/04/2004 17:26

Marion Zimmer Bradley est née en 1930, aux Etats-Unis dans une famille de cheminots. Dès son jeune âge, elle est habitée par la passion d'écrire et à 18 ans, elle remporte le prix de la meilleure nouvelle. Le merveilleux et le fantastique la fascinent. Elle publie de nombreux ouvrages de science-fiction, mais c'est avec ses deux romans historiques, best-sellers internationaux, racontant la merveilleuse légende du Graal ( la Dame du Lac, prix du Grand Roman d'évasion 1986 ) et la suite, qu'elle est maintenant célèbre dans le monde entier.

Les Dames du Lac ( tome 1 )
Les Brumes d'Avalon ( tome 2 )
La Colline du denier Adieu ( tome 3 )
La Prêtresse d'Avalon ( tome 4 )
Le Secret d'Avalon ( tome avant le 1 ! )

" S'appuyant sur plusieurs années de recherche, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre."

Les religions sont le centre d'intérêt de l'auteur. Au fil de ses ouvrages, on découvre le druidisme à l'époque où il est interdit par les romains : il survit, mélange de foi païenne et de magie, et nous le vivons à travers les périgrinations des prêtresses,aux côtés de Merlin. Elles ont ont un rôle politique certain, et bien sûr, un röle social dans la vie affective des personnages historiques.

Dans son dernier roman, qu'elle n'a pu achever elle-même,( le Secret d'Avalon ) se glisse l'idée qui finalement se pressentait dès le premier tome, que les religions se mêlent dans l'esprit des hommes : les dieux païens ( romains et celtes, notamment ) les saints chrétiens, ce qu'ils symbolisent, les idées d'humanité qui en découlent, la spiritualité ... bref : une leçon d'oecuménisme, avec une pointe de nostalgie peut-être,
le tout dans un style romanesque à souhait, fluide et léger, avec une description de la vie ordinaire et des rites ( aaah, les fêtes de Beltane ! ) des personnages attachants, et une vision féminine de cette époque !

4,5/5 passionnant !!


De : clemlabarbare Envoyé : 09/05/2004 13:37

J'ai lu Les Dames du Lac, Les Brumes d'Avalon et le Secret d'Avalon, et je dois dire que j'ai adoré (mais bon faut dire que je suis fan de mythologie celtique). Le seul problème avec ces livres c'est qu'il sont énormément romancé et certains faits relatif à la légende arthurienne ne sont pas tout à fait exact. (enfin c'est ce que je pense), je ne leur mettrai que 3/5 donc.
Par ailleur je suis à la recherche de livres traitant de la légende du roi Arthur, alors si vous pouviez me donner quelques titres .......... Merci


De : Mousseliine Envoyé : 22/05/2004 00:25
Marion ZIMMER BRADLEY : Les Dames du Lac

L'histoire: C'est le premier livre d'une série, le cycle d'Avalon, consacrée aux légendes arturiennes. Marion Zimmer Bradley donnent le premier rôle aux femmes. Ygerne, la mère d'Arthur, qui a tant aimé son mari Uther Pandragon qu'il ne restait plus de place pour ses enfants. Viviane, la Dame du lac, qui aime Morgane comme sa propre fille mais qui lui en demandait peut-être trop. Morgane la fée, follement amoureuse de Lancelot, lequel ne répondra jamais à son amour. Gueneviève épouse du roi Arthur, partagée entre Arthur et Lancelot. Toutes ces femmes vivent dans une Grande-Bretagne déchirée par les guerres et entre deux mondes, celui des Druides et celui des Prêtres.

J'ai été absolument enchantée de découvrir l'histoire des personnages des légendes arturiennes, je n'avais jamais lu sur le sujet en tant que tel. Mais malheureusement les scènes d'amour sont d'une telle mièvrerie qu'à quelques reprises j'ai dû faire bien des efforts pour m'accrocher, un autre thème que celui-ci m'aurait fait abandonner le livre. Je suis très contente d'avoir persistée mais je n'irai pas plus loin dans cette série par contre j'ai fort envie de découvrir d'autres romans sur le sujet en espérant que ça soit un peu plus "étoffé" qu'avec Marion Zimmer Bradley.

A lire si vous n'avez jamais lu sur le Roi Arthur, un livre facile qui se lit rapidement et c'est souvent agréable, souvent aussi irritant. Et si contrairement à moi, vous aimez le genre historique/romantique avec une touche de fantasy alors là ce bouquin est pour vous assurément. Les fans de Diana Gabalbon et Mireille Calmel seront ravis par Marion Zimmer Bradley.

note:3.5/5


De : melodie74 Envoyé : 22/05/2004 16:38

J'ai une question pour toi Mousseline : si tu as encore le livre en ta possession, peux-tu me dire le titre en anglais svp? Je me demande si celui que tu as lu est Lady of Avalon ou bien The Mists of Avalon?? Si c'est le premier, je ne l'ai jamais lu et effectivement, selon ta critique, ça ressemble à du Diana Gabaldon. Si c'est le deuxième, je le trouve quand même assez différent de Gabaldon...Les brumes d'Avalon est tout une brique, extrêmement bien documentée en ce qui à trait à l'histoire, elle ne contient pas beaucoup de fantastique et dans mon souvenir, Guenièvre n'est pas très présente. Et la seule scène d'amour dont je me souvienne est un ménage à trois!! Je ne me souviens plus de scènes "quétaines". Mais bon, si tu lis Taliesin, tu devrais être heureuse, ça a l'air que Guenièvre est pas mal moins cocotte dans celui-là ET, il y aura un film cet été (King Arthur) qui remanie aussi la légende car Guenièvre prendra les armes cette fois-ci!

Bonne journée,
Mélodie


Réponse
De : Mousseliine Envoyé : 23/05/2004 14:32
Le titre original c'est "The mists of Avalon"

Ce que je veux dire en disant que ça ressemble à Diana Gabaldon c'est que comme dans Diana Gabaldon c'est un genre romantique/historique avec une touche de fantasy mais effectivement l'histoire n'a rien à voir. Et quand je parle de scènes d'amour, en fait je devrais plutôt préciser tout ce qui touche à l'amour et non seulement les scènes de baise.

En faisant une recherche sur l'auteur j'ai vu qu'un film a été adapté de ce livre, peut-être que tu l'as vu?


De: Taliesin
Les Dames du Lac
Je mets 2/5 bien que le livre mérite peut-être plus. La raison? J'ai lu La trahison des Dieux (même auteur mais traitant de la Guerre de Troie cette fois-ci). Je constate que le fond est identique à tous les points de vue (les femmes au pouvoir, la déesse mère éternelle, les hommes sont méchants, vive le "girl power" et gnagnagna...).

Cet ouvrage manque peut-être un peu de souffle poétique.
Note : 2/5
(Taliesin, 23 ans, Essonne/France)


De: Nico
Les Dames du Lac
Une oeuvre remplie de mystère et de fantastique qui retranscrit de façon imagée et pleine de charme la légende arthurienne.

Dans cette série de quatre ouvrages, l'auteur Marion Zimmer Bradley s'inspire des anciennes croyances anglaises (qui, il faut l'avouer sont pleines de charme) pour tenter de nous faire voir tous les aspects positifs et négatifs de la religion chrétienne mais ne vous en faites pas ces ouvrages n'ont rien de purement religieux, ils sont également remplis d'aventures, de passions, de drames, et de fantastique. Grâce à cet auteur intéressé, vous découvrirez l'Angleterre de l'époque alors n'hésitez pas et lisez absolument ces ouvrages vous ne perdrez pas votre temps croyez-moi.
Note : 5/5
(Nico, Bordeaux/France)


De : lassy Envoyé : 29/05/2004 12:35
Après relecture :
Il semble que l'auteur a d'abord écrit " les brumes d'Avalon", puis elle a remonté le temps avec les livres suivants. C'est la raison pour laquelle il est difficile de s'y retrouver dans le temps.
en fait, voici dans l'ordre chronologique :

- La colline du Dernier Adieu (the forest house) histoire de Caïus et Elane, parents de Gawen

- Le secret d'Avalon. (lady of Avalon) en 3 parties :
.La sibylle (96 -118 après J.C.) histoire de Gawen et Sianna fille de la dame des fées racontée par Caillean dame d'avalon
.L'impératrice (285-293 après J.C.) histoire de Carausius et Dierna, parents d'Aurelia
.La fille d'Avalon (440-452 après J.C.) jeunesse de Viviane, naissance dYgerne et Morgause,descendantes d'Aurelia.

- Les Dames du Lac. (the mists of Avalon*) jeunesse de Morgane, naissance et débuts du règne d'Arthur.

- Les brumes d'Avalon. (the mists of Avalon **) apogée du règne d'Arthur puis décadence.

- La prêtresse d'Avalon. (Priestess of Avalon) 249 après JC. histoire de Sainte Hélène. Celui-ci, à cheval entre 2 périodes du secret d'Avalon, est à part.
Et en fait, chaque livre peut être lu indépendamment des autres !


De : Miss_Mymy Envoyé : 22/06/2004 05:58
Tiens, tiens. (Que de bons souvenirs)

Je dois définitivement relire Le secret d'Avalon et la Prêtresse d'Avalon. En fait, les 5 Wink
Ça fait des années que je les ai lu, j'ai besoin de voir si ma manière d'interpréter et de "comprendre" le fond aurait changé avec les années. Car je dois l'avouer, c'est un peu flou dans mon esprit.

Par contre, reste que même si mon livre préféré parmis tous les auteurs et genres qui existent soit La Trahison des Dieux, je crois que Marion Zimmer Bradley fait (faisait..) beaucoup mieux dans la science-fantasy (mélange de science-fiction et fantasie). Un style ou baigne le futurisme et les restes des époques comme l'Antiquité et le Moyen-Âge.


De : librairemimi Envoyé : 05/07/2004 05:04
Critique de livre

Titre du livre : Les dames du lac t.1
Auteur du livre : Marion Zimmer Bradley
Éditions : Livre de poche
Nombre de pages : 408 pages
Ma note sur 5 : 5

Quatrième de couverture : La légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman d’une telle envergure, d’un pareil souffle. Merlin l’enchanteur, Arthur et son invincible épée, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d’Arthur, son épouse Gueneièvre, Morgane la fée, sœur et amante du grand roi…Cette épopée envoûtante relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au cœur de la Grande-Bretagne avant qu’elle ne devienne Angleterre

Critique : Cette légende du roi Arthur, commence d’abord avec Ygerne sa mère qui a marié le haut roi de la Grande Bretagne, Uther, un mariage tout arrangé. Naît de cette union Arthur, qui sera donc l’Élu pour devenir le haut roi….La dame du lac essaie de formé Morgane comme déesse pour qu’elle prenne sa succession, Morgane après quelques années devient sans le savoir l’amante de son frère Arthur, le tout arrangé par Viviane, la dame du Lac, ou naîtra un enfant mais qu’Arthur ne saura jamais l’existence….Un fois Arthur nommé le Haut Roi on doit donc lui trouvé femme alors C’est à Gueneièvre que revient cette honneur(l’Une des raisons pourquoi il prend elle c’est que la dote est bonne et dans cette dote il aura droit à la table ronde pour y asseoir c’est valeureux chevalier), si s’en est un. Car Guenièvre quelques années plus tôt était tomber sous le charme du beau Lancelot du Lac,,, cousin et haut serviteur du roi Arthur…. Guenièvre jouera un grand rôle dans les décisions du Haut Roi.Plus que de l’influence elle réussi a lui tenir tête et le faire plié à ses caprices….

Ce que j’en pense : J’ai adoré ce roman qui ne sera pas le dernier que je vais lire de cette auteur et une chance que je l’ai aimé car j’ai la série au complet…. Ce sera un autre coup de cœur pour moi.

Voilà pour ma critique et j'ai bien hâge de continuer avec les autres
Bonne lecture
mimi


Dernière édition par gallo le Jeu 2 Avr 2009 - 8:25, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  gallo le Sam 6 Déc 2008 - 19:39



De : Venusia Envoyé : 31/08/2004 16:06
Au sujet de la légende du roi Arthur, j'ai déjà eu cette discussion il y a quelques mois alors je peux apporter des informations.

La base des légendes d'Arthur remonte aux écrits de Nennius au 10e siècle. Nennius, un moine historien et inventif, avait apparemment accès à des sources du 5e siècle, qui sont maintenant disparues, et il décrit un roi guerrier, Arthur. Merlin fait sa première apparition dans L'histoire des rois de Bretagne de Geoffrey de Monmouth au 12e siècle. Après, plusieurs écrivains puisent dans la légende et y ajoutent des éléments, souvent religieux, comme Chrétien de Troyes qui introduit le Graal. Au 15e siècle, Thomas Malory réunit les divers écrits en un tout cohérent dans Le Morte dArthur. La légende reste statique jusqu'au 19e siècle, où elle connait un regain de popularité, mais le texte de Malory reste toujours la base pour les nouveaux écrits.

Dans les dernières décennies un nouveau genre de roman, le Heroic Fantasy, émerge, et le cycle d'Avalon en est un exemple. Ce n'est pas du tout un retour aux sources de l'ancienne légende arthurienne, bien que l'élément celtique paien est mis de l'avant. Plutôt, ce roman s'inscrit dans la vogue récente du culte de la déesse féminine, comme Les Enfants de la Terre de Jean Auel.


De : Stephermanicus Envoyé : 05/11/2004 20:58
Marion ZIMMER BRADLEY ; La princesse de la nuit.
(246 pages chez pygmalion gérard watelet).

Une petite hsitoure écrtie dans un stule plus enfantin (accessible donc aux plus jeunes). C'est l'histoire d'une petite fille Pamina. Dans ce livre il y a deux mondes, deux royaumes : le royaume de la reine des etoiles et le royaume de Sarastro. Ces deux personnes sont les parents de Tamina. L'univers dans lequel se passe l'histoire est assez bizarre, il n'est pas sans rappeler "a la croisée des mondes" (je pense aux créatures : des halfings mi homme mi bete)
Selon l'auteur, elle cherchait a adapté en livre la flute enchantée de Mozart. Je crois qu'elle s'est trop concentrée sur la flute et n'as pas assez fouillé le reste : deux enfants tombent amourµeux l'un de l'autre sans s'être vus, ils se sortent des situations les plus dangeureuse d'une manière facile,... Je crois que le roman aurait pu être plus approfondi mais il n'empeche qu'il est agréable à lire.
3,5/5


De : Shan_Ze Envoyé : 01/12/2004 17:15

Marion ZIMMER BRADLEY : La princesse au dragon
105 pages

Lythande, magicienne réputée, cachée sous une apparence masculine, se rend au chateau de Tashgan pour le mariage de ce dernier. Elle retrouve son amie Eirthe, et grace à ses chandelles enchantées, elles découvrent que l'apparence de la princesse Velours n'est pas son vrai visage. Sa dame de compagnie, Mirwen, l'a ensorcelé pour son mariage...
Je ne vais pas tout raconter mais derrière cette histoire se cache une morale : l'importance de l'apparence physique pour certaines personnes...
4/5


De: Lagrande
Marion Zimmer Bradley - Fantôme de lumière
(Pocket, 1999, 317 pages)

J'ai été envoûtée par ce livre. Vérité Jourdemayne est une jeune scientifique en parapsychologie, elle ne croit pas aux phénomènes paranomaux et essaie de trouver une explication logique et scientifique à ces phénomènes. Mais Vérité est aussi la fille de Epinay Balckburn un magicien qui est disparu à la fin des années 60.

Vérité décide d'écrire la biographie de son père (qu'elle déteste puisqu'elle le croit responsable de la mort de sa mère) et elle se retrouve au Portail de l'Ombre, la maison où sa mère est morte! Elle fera là des découvertes étonnantes en se retrouvant avec un assortiment étrange de gens dont Julian Pèlerin qui veut reprendre l'Oeuvre de Balckburn.

Un livre étonnant même si j'étais parfois un peu mélangée par tous les termes relatifs à l'Oeuvre, mais j'ai été captivée par cette histoire! Je vais très certainement relire cette auteur!

Note : 4.25/5
(Lagrande)


De: Annabelle

Marion Zimmer Bradley - La Chute d'Atlantis
(Pocket/Science-fiction, 1998)

En gros c'est surtout l'histoire de deux prêtesses soeurs Domaris et Déoris, de leur amour, leur dévotion, une qui va s'éprendre de la LUMIÈRE et l'autre hésitera avec les TÉNÈBRES. Il faut aimer les romans de sorcellerie, de magie noire et magie blanche.

C'est pas pire, c'est pas parfait parce qu'un peu difficile à suivre, il y a beaucoup de choses non exprimées. C'est quand même intéressant de lire ce qui aurait pu être la fin (selon les manuscrits retrouvés) de la cité d'Atlantis.

Note : 3.5/5
(Annabelle)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Planète aux vents de folie

Message  joubjoub le Lun 29 Juin 2009 - 10:42

La Planète aux vents de folie fait partie du cycle de Ténébreuse, un ensemble de 24 romans et de 198 nouvelles qui décrivent la planète Ténébreuse, un univers de fiction créé par Marion Zimmer Bradley. L'installation des terriens sur Ténébreuse est décrite par un seul roman.

Titre original : Darkover Landfall

Résumé : Egaré dans l'espace à la suite d'un orage gravitationnel, un astronef parti pour une colonie lointaine dans les étoiles s'est écrasé sur une planète inconnue.
Les survivants de l'équipage, et des pionniers que cet astronef transportait, vont-ils pouvoir le réparer et repartir pour leur destination initiale ?
Sinon, peut-être vont-ils s'installer dans ce monde neuf et y bâtir une sorte de civilisation humaine ? Du moins ils le croyaient, jusqu'à ce que se lèvent les vents porteur de folie, et qu'ils apprennent le prix que chaque Terrien doit payer avant que cette étrange planète veuille enfin les accepter pour siens...

En 1948, Marion Bradley Zimmer, alors simple fan, gagnait le prix de 25 dollars d'un concours d'Amazing Stories couronnant la meilleure nouvelle "non professionnelle" de l'année.
Sept ans plus tard, dans le prestigieux magazine Magazine of Fantasy et Science-Fiction, elle prenait définitivement sa place parmi les plus grands auteurs de science-fiction, avec une longue nouvelle qui fut publiée en France, dans Fiction, sous le titre : "Marée montante". Marion Bradley Zimmer y préconisait - déjà - un retour à la nature et à la sagesse, qu'elle n'a cessé de défendre, depuis, dans de nombreux romans. (Source : Albin Michel)

-------------------------------------------------------------

Ce premier livre d'une longue saga nous laisse sur notre faim. Il ne propose pas de trame forte. Dommage car il amène de nombreuses réflexions dont, comment l'Homme peut-il (re)construire un monde ?

Note : 3/5
avatar
joubjoub

Nombre de messages : 90
Age : 41
Location : Grenoble/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  Philcabzi le Lun 29 Juin 2009 - 10:45

Tiens, tu me fait prendre conscience que je n'ai jamais lu de Marion Zimmer Bradley! Elle semble avoir une bibliographie très éclectique.

(Contente de te revoir Joubjoub!)

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  Messaline le Lun 29 Juin 2009 - 13:48

Je me souviens avoir essayé de lire Les dames du lac, il y a plusieurs années de ça, et d'avoir trouvé le style de Marion Zimmer Bradley assez rebutant, légèrement pompeux... mais personne n'a l'air d'être de cet avis, alors peut-être que je réessairai, d'autant que je sujet m'intéresse vraiment.
avatar
Messaline

Nombre de messages : 322
Age : 30
Location : Paris, ou presque.
Date d'inscription : 17/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  Franillon le Lun 29 Juin 2009 - 21:49

J'ai lu La planète aux vents de folie il y a deux ans. J'étais dans une période science-fiction et j'avais bien aimé ce livre. Sur la base de mes souvenirs de lecture, je lui donnerai la note de 4 / 5. C'est d'ailleurs le seul livre que j'aie lu de Marion Zimmer Bradley.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  Chiwi le Ven 22 Juil 2011 - 8:29

Les Dames du Lac, Marion Zimmer Bradley

Le livre de poche, 1988, 442 pages


Les Dames du Lac reprend la légende arthurienne mais se place du côté des femmes, ce qui est un moyen pour redonner un souffle à cette légende. Il est vrai que quand onparle d'Arthur, on se focalise sur lui et ses chevaliers, à la rigueur on considère Guenièvre comme importante. Mais le reste des personnages féminins étaient inexistants.

J'ai un peu été perdu au début parce qu'il y avait la présence de personnages que l'on ne connait pas beaucoup dans la légende arthurienne.

Il est ironique de voir Guenièvre, élevée en chrétienne, demander à Arthur de renier son serment d'honorer les anciens rites. La renonciation ne va apporter que du malheur. Elle ne fait que répéter ce que Ève a fait à Adam. La femme catholique qui veut voir disparaître les anciens rites ne fait
que mettre en péril l'équilibre du monde dans lequel elle vit.


Les Dames du Lac permet de voir un affrontement entre les anciennes croyances païennes, tels que le druidisme et le christianisme qui se développe. Une dimension à laquelle je n’avais pas pensé. Avec Les Dames du Lac, on se réinsère dans un contexte historique, car pour moi Arthur était toujours déconnecté d'une quelconque historicité.

Donc une lecture un peu déroutante au début, mais une fois on est dedans l'histoire se déroule. Ce volume se finit et j'ai eu envie de connaître la suite, par chance j'ai trouvé le deuxième volume.

Lu dans le cadre du Challenge ABC


4/5
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les dames du Lac et les Brumes d'Avalon

Message  nanet le Mer 9 Mai 2012 - 11:29

Les dames du Lac

Qui, de nos jours, ne connait pas la légende Arthurienne ? Et bien, notre auteure a choisi d nous la raconter non pas en mettant Arthur ou comme plus fréquemment Merlin à l'honneur mais plutôt les femmes... ainsi, Viviane, Morgane et Ygerne et bien sûr Guenièvre deviennent des héroïnes faisant passer ces messieurs pour des sous-fifres !

C'est donc l'histoire de ces belles femmes que nous suivons, au fil des pages et de façon assez chronologique. Tout d'abord Viviane et Ygerne, avant la naissance d'Arthur, puis Morganne la fée et enfin, Guenièvre. Ce qui donne un livre riche puisqu'il couvre plus de vingts années... Avec des naissances, des complots, un brin de magie sans quoi, nous ne serions plus dans le monde de Merlin, et surtout de l'amour, de la haine, des sentiments.

Marion Zimmer Bradley commence donc son histoire par un petit message de Morgane nous rappelant que la vérité est parfois différente suivant qui l'énonce ! Ainsi, ce que narre cette femme peut sembler faux pour une autre personne. A travers elle, l'auteure se dédoine dons des libertés qu'elle a prise par rapport aux autres auteurs de cette légende. Mais après tout, une légende, qui peut dire qu'il détient la « vérité » ? qui peut affirmer que SA version est la bonne ? Pourquoi la Guenièvre de Marion Zimmer serait moins crédible que celle de Jean louis Fetjaine ?

Alors, certes, ici la magie est moins visuelle que chez d'autres auteurs. Premièrement, lors de la « création » d'Arthur par Ygerne et Uther... point de magie transfigurant ce beau roi en l'époux de la dame. Une simple petite mise en scène masquant Uther suffit, puisque Ygerne l'attend, le désire...

Oui, ici, les deux amants s'aiment ! Et c'est une des grandes nouveautés, des grandes surprises. Or, l'auteure trace au travers de cette nouvelle écriture, l'Histoire de la religion Chrétienne... et Ygerne étant marié à Gorlois, Duc de Cornouailles, il lui est impossible de forniquer avec un autre homme, même le Roi ! Il s'en suit une belle réflexions sur les droits des femmes dans cette religion en opposition à ceux en cours dans la vénération de la Déesse, et des fêtes des Feux de Beltane. Nous plongeons dans une critique sympathique des droits des femmes, des meurs et des rites.Il est évident que les prêtres sont bien plus intolérants que les prêtresse de la déesse... Alors que Merlin prône à qui veut l'entendre qu'il n'y a qu'un seul Dieu, ces hommes fulminent et targuent les habitantes de l'île de la Dame du Lac de sorcières.

D'ailleurs, ces différences sont démontrées tout au long du livre, au travers de chacune des femmes que nous présente l'auteure, avec une vrai session lorsque Guenièvre parvient à imposer à son époux la bannière chrétienne au dépend de l'étendard mythique des Pendragon !

Autre point qui peut choquer, la naissance de Mordred, fils unique de Morgane et donc de … Arthur ! Oui, l'auteure a osé décrire la nuit qu'ils ont passé, tout en pudeur, mais montrant bien que pour ces prêtresse, il n'y a pas d'adultère. Arthur est alors le Dieu, et Morgane la grande prêtresse. En aucun cas ils ne peuvent être considérés comme frère et sœur (ils ne sont d'ailleurs parenté que par leur mère) du moins dans cette religion. Et j'ai trouvé très bien traité toute cette partie. Marion Zimmer Bradley a su tirer profit de ces croyances, de ces points de session et transcrire une histoire qui tient la route et qui donne un sentiment bizarre. Nous sommes éduqués avec la conviction que cette relation est contre nature. Pourtant, on tendrait, en lisant ces lignes, à l'accepter, la pardonner, la valider...

Je passe sous silence de nombreux autres points évoqués dans cet ouvrage, mais comme je l'ai signalé plus haut ce livre est très riche, et il serait assez difficile d'en faire une liste exhaustive. J'ai apprécié l'ensemble, la réécriture, mais j'ai trouvé quelques longueurs de-ci de-là... rien de bien gênant, mais les pensées intimes d'Ygerne, puis de Guenièvre sont un peu fatigantes. Après tout, je suis plus du côté de Morgane, quand on aime un homme... Et puis, se marteler la tête pendant des jours pour au final oser ce qu'ose Guenièvre ! Pour le coup, les tabous en prennent un coup...

Les brumes d'Avalon

Je ferai un complément d'article assez court pour ce deuxième tome qui n'a pas su me convaincre. J'ai trouvé trop de passage lassants, longs, et répétitifs.

Morgane tourne un peu en boucle dans sa descente vers la noirceur. Certes, son état est parallèle à celui d'Avalon qui s'enfonce dans les brumes, mais j'avoue que j'aurais aimé un peu plus d'éclat, de brio. Morgause en devient presque plus attirante, malgré la scène macabre où elle assassine sa servante pour continuer à "voir"... c'est sauvage, mais cela a le mérite d'être une utilisation du Don ! dans un livre traitant d'Avalon, des sorcières... de Merlin (!) j'avoue que cela manque cruellement.

Au sujet de Merlin, qu'il meure aussi sobrement est aussi décevant. Certes, l'âme du sorcier hante Kévin, et sa fin à lui est assez spectaculaire ! mais il faut attendre tant de pages...

La monté du christianisme en opposition à la chute des anciennes croyance prend une trop grande place dans le livre ! J'aurais aimé en savoir plus sur la quête du Graal, sur Mordred... ce sont des points important qui se perdent dans les circonvolutions amoureuses, les historiettes.

Bref, j'ai trouvé ce livre bien en dessous du premier tome.

Le style

C'est une très belle plume, c'est indéniable. Mis à part le prologue et quelques annotations au cours du texte, l'ensemble de la narration est extérieure. Nous suivons, comme évoqué ci-dessus, les femmes de l'histoire et pour chacune l'auteure use de stratagème d'écriture fort bien pensés. comme si elle se mettait dans la peau de ses héroïnes. Comme si elle voulait devenir tour à tour Chrétienne, ou païenne...

Les descriptions sont douces et prenantes. Marion Zimmer Bradley dépeint le monde médiéval avec moult détails, les robes, les paysages mais surtout avances dans les souvenirs et on croirait vraiment par moment lire un thèse d'Histoire sur les rites ancestraux. il est dit dans la préface qu'un travail de recherche a été effectué, cela se ressent par la richesse de l'apport, mais cela se noie dans le texte, devenant une narration somptueuse.

Les personnages sont amenés peu à peu, avec pour chacun une grande quantité de détails. On a la sensation de les connaitre avant ce livre, mais on se surprend à les découvrir ! Comme si elle détenait des petits secrets qu'elle nous dévoile. C'est amusant, brillant, et on ferme ce livre avec la sensation d'avoir ouvert une petite porte sur la légende, d'être à présent initié.

Le temps est assez long, puisque le livre démarre avant la naissance d'Arthur, et se termine lors d'une nuit un peu particulière... pour le premier tome et à la mort d'Arthur, et le départ de Morgane pour le second (ceci n'est pas à considérer comme une information capitale, puisque la légende est connue !)

Au final

Une très belle découverte pour le premier tome, d'autant que j'ai toujours aimé la Légende Arthurienne ! Mais un moins bon avis sur le deuxième dont la lecture a été longue et lassante.

Je donnerai donc en note 4/5, 3/5 ce qui fait 3,5/5 pour les deux tomes.
avatar
nanet

Nombre de messages : 178
Location : Pézenas, sud de France
Date d'inscription : 21/03/2010

http://lesmotsdenanet.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  Patience le Dim 9 Avr 2017 - 9:54

LES DAMES DU LAC I
Le Livre de Poche 443 pages


Ma note : 3/5


Mon avis : La légende d'Arthur et ses chevaliers de la Table Ronde a inspiré pas mal d'oeuvres en tout genre. Ici, c'est une version orientée plutôt du côté des femmes. J'ai un avis mitigé sur ma lecture. J'ai trouvé le style un peu vieillot, très théâtral et avec quelques longueurs. Ce n'est pas un style auquel j'accroche particulièrement. Les liens entre les personnages sont compliqués, j'ai eu des difficultés à repérer qui sont les enfants de qui, on s'y perd un peu. J'ai bien aimé le personnages de Morgane et ça me plairait de la retrouver et de découvrir la suite de son histoire. J'ai le deuxième tome dans ma bibliothèque, donc je lirai la suite, mais je ne suis pas sûre d'aller au-delà.

_________________
Lecture en cours : Prime Time de Jay Martel
PAL : 364
Livres lus depuis le début de l'année : 78 (30242 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1059
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion ZIMMER BRADLEY (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum