Edward ALBEE (États Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edward ALBEE (États Unis)

Message  Calepin le Lun 27 Oct 2008 - 10:24

Edward Albee est un auteur dramatique américain né le 12 mars 1928 à Washington, D.C. Il est adopté à l'âge de quinze jours par un couple fortuné, Reed et Frances Albee. Dès l'enfance, il est attiré par le théâtre : son père travaille avec son grand-père qui est entrepreneur de spectacles. Il fréquente de bonnes écoles, mais trop irrégulièrement à son goût, car ses parents l'emmènent dans leurs voyages d'agrément. Cette jeunesse de luxe ne lui laisse que de l'aigreur. Après diverses tentatives dans le domaine du roman et de la poésie, il écrit une pièce en un acte, "The Zoo Story" (1960), que l'Allemagne sera la première à monter (comme "The Death of Bessie Smith"). Accueilli d'abord "off Broadway", c'est-à-dire dans les théâtres d'essai, Edward Albee est considéré très vite comme un auteur dramatique de premier plan, appartenant à l'école du "théâtre de l'absurde", appellation qu'il récuse d'ailleurs. Lui-même se dit disciple de Jean Genêt. Les critiques des États-Unis lui voient plutôt une parenté avec Thornton Wilder et Eugene O'Neill. Il a obtenu de nombreuses récompenses, en particulier pour "Qui a peur de Virginia Woolf?".




De : Mousseliine --- Envoyé : 2007-01-29 07:46

Qui a peur de Virginia Woolf?
Actes Sud-Papiers
1998, 143 pages

Je ne sais pas pourquoi je lis si rarement des pièces de théâtre car pourtant j'aime mais bien sûr si le texte est bon. Et c'est le cas ici, "Qui a peur de Virginia Woolf?" de Edward Albee est un texte éblouissant et inoubliable.

L'action se déroule sur le campus d'une université. ll y a quatre personnages. George et Martha, un couple dans la cinquantaine. Martha est la fille du président de l'université, George est professeur d'histoires. Ils sont chez eux après une soirée chez le père de Martha. Nick et Honey, un jeune couple dans la vingtaine. Nick est un nouveau professeur au département de biologie. Ils ont été invités par Martha à finir la soirée ensemble.

George et Martha ne cessent ne s'envoyer des piques, ils s'entre-déchirent. Tous les coups bas sont permis. C'est un duel de mots plus blessants les uns que les autres. Martha est particulièrement féroce, elle excelle à ce jeu de descendre son mari. Elle le fait passer pour un raté et un crétin aux yeux des invités. Ceux-ci sont extrêmement mal à l'aise. Ils ne savent plus sur quel pied danser. En même temps on sent une certaine complicité entre Martha et George comme si ils se plaisent mutuellement à se montrer envers les invités. L'amour est toujours là oui je crois mais un amour déchu.

On est dans l'attente de comment tout ça va tourner, plus le temps passe plus les échanges entre Martha et George deviennent perfides, méchants et les verres d'alcool se multiplient. Et puis où est ce fils? et pourquoi ce refrain...

L'histoire est très prenante, les mots sont puissants et surtout on a l'impression d'y être, d'assister à cette fin de soirée chez Georges et Martha. Comme Nick et Honey, je me sens mal à l'aise. Ça vous est déjà arrivé de vous retrouver avec un couple d'amis qui se chamaillent? pas réjouissant, n'est-ce pas! mais ici c'est poussé à l'extrême. Martha est d'une méchanceté sans limite, elle ne lâche pas. C'est une femme qui semble désabusée et qui tire son plaisir en harcelant son mari. George est cynique, bon c'est un salaud ni plus ni moins. A défaut de pouvoir répondre efficacement à sa femme, il se venge sur Nick en l'abreuvant de commentaires désobligeants, et en s'efforçant de le tourner en ridicule.

Cette pièce, très noire, est un grand classique dans le théâtre américain. Quoique jouée pour la première fois à New York en 1962, elle est très moderne car les thèmes qu'elle soulève sont intemporels. Elle touche aux relations de couples, les désillusions de la vie de couple, les espoirs déchus, la carrière n'a pas été ce qu'elle aurait dû être...

J'imaginais ce texte joué sur scène et c'était fabuleux, j'étais le metteur en scène. Malheureusement pour de vrai je n'ai jamais vu cette pièce, pourtant au Québec traduite par Michel Tremblay, elle a connu un grand succès et partout dans le monde elle est montée à chaque année, le succès ne se dément pas depuis le tout début. Il y a eu aussi une adaptation très réussie, à ce qu'en disent les critiques, au cinéma dans les années soixante avec Elizabeth Taylor et Richard Burton dans les rôles de Martha et George. Le film devrait m'être plus accessible.

Qui a peur de Virginia Woolf? est la pièce la plus célèbre de Edward Albee, un grand dramaturge américain, trois fois récipiendaires du prix Pulitzer.

J'ai énormément aimé, un livre que je vais conserver bien précieusement. A lire et à relire!

Note : 5/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward ALBEE (États Unis)

Message  Mousseline le Sam 4 Sep 2010 - 21:12

J'ai aimé énormément ce livre. J'ai acheté le film adapté l'hiver dernier. Je ne l'ai pas encore visionné.
C'est un classique du cinéma américain.

Une scène... dès que je l'ai regardé je me suis tout de suite replongé dans le livre.


C'est un très bon choix pour le thème : la pièce de théâtre, le livre et le film! 3 en 1! Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward ALBEE (États Unis)

Message  cookie610 le Lun 3 Sep 2012 - 13:20

Qui a peur de Virginia Woolf

Note : 3/5

Résumé
: Sur un campus d'université 2 couples, George et Martha, cinquantenaires et vieux couple d'une part, et Nick et Honey, jeunes trentenaires fraîchement marié d'autre part. Le premier invite le second à boire un verre chez eux après une réception. George et Martha se lancent dans une scène violente où beaucoup de choses remontent à la surface et Nick et Honey se à la fois spectateur et acteur de cette tragédie.

Critique : il s'agit d'une pièce de théatre en 3 actes. J'aime beaucoup lire des pièces de théatre, je trouve que c'est un exercice particulier. Mais je dois dire que cette pîèce est assez compliquée et difficile à saisir. Il faut relire certains passages pour bien comprendre ce qui est sous-entendu entre George et Martha. Ceci dit, l'auteur arrive à nous faire passer toute la force des mots et de la bataille entre George et Martha par écrit. On a vraiment l'impression que les personnages s’engueulent devant nous, on est aussi mal à l'aise dans cette histoire que Nick et Honey doivent l'être. Ceci dit, voir la pièce en vrai doit être exceptionnel parce que le texte est franchement bon. J'aimerais bien voir au moins le film qui en a été tiré avec Elizabeth Taylor et Richard Burton un de ces jours.


avatar
cookie610

Nombre de messages : 4710
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edward ALBEE (États Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum