Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Aller en bas

Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Sam 6 Déc 2008 - 11:08

De : Frisette Envoyé : 2003-02-02 16:39
Mémoire Infidèle

Ouf ! 620 pages, ce n'est pas rien pour un roman policier!

L'inspecteur Lynley et ses comparses doivent élucider le meurtre d'Eugenie Davies, écrasée par une voiture dans une rue de Londres. Les pistes les mènent vers des individus tous plus suspects les uns que les autres et tous reliés au meurtre du bébé trisomique de la victime qui a eu lieu 20 ans plus tôt. Il y a Katja, la nurse Est-Allemande qui a fait 20 ans de prison pour le meurtre et James Pitchford qui a changé plusieurs fois de nom et raccole sur Internet. Et aussi Raphael, le prof de violon, Richard Davies, l'ex d'Eugénie, le major Wiley, le nouveau D'Eugénie, etc. Mais surtout, il y a Gideon le violoniste prodige, fils de la victime qui est maintenant incapable de jouer.

Comme dans tout bon roman policier, les pistes nous mènent vers tous les personnages et l'étau se resserre lentement vers la fin. Le problème, c'est que ça prend 300 pages avant qu'on se sente accroché par l'histoire. Une chance que la suite est très bien. Et que la fin ne déçoit pas. Il reste qu'il aurait certainement été possible de couper dans les 300 premières pages et de nous épargner toutes les longs monologue de Gideon avec son psy.

Donc 3/5 mais seulement parce que la fin rachète le début.




De : carabosse1964 Envoyé : 07/08/2004 05:14
Mal d'enfant ( 544 pages format poche )

résumé:
Lors d'une visite dans un musée de Londre, Deborah rencontre un pasteur. Ce dernier l'invite à lui rendre visite dans le Lancashire. Quelques semaines plus tard, Déborah et son mari , expert en science légale, partent en vacances dans ce bout de pays. Arrivés à destination, ils apprennent que le pasteur est mort empoisonné...Son mari, aidé par des collègues, décideront d'élucider ce sois-disant accident...

critique:
J'ai bien aimé ce livre. Tout d'abord, l'auteure nous amène dans la vie de plusieurs personnages. Les personnages ont tous des problèmes plus ou moins graves... Plusieurs tranches de vies s'offrent à nous. Ceci fait en sorte qu'il n'y ait pas de longueurs... J'ai trouvé que tous les personnages étaient intéressants...La fin, comme dans tout bon roman policier, est surprenante...

Si je n'avais qu'une critique à faire, cela serait de dire que c'est quelque peu invraisemblable... Cela me faisait penser , un peu , aux romans d'Agatha Christie... Des histoires que l'on ne voit que dans les romans... J'aime! C'est certain que cela n'est pas un grand classique... Par contre, en vacances... c'est l'idéal...


note: 3,5/5




De : louveloba Envoyé : 05/09/2007 21:12
What came before he shot her, 2006 (501 pages) -Anatomie d'un crime

Enfin ! J'attends chaque nouveau roman d'Elizabeth George, elle est trop peu prolixe à mon goût... Je suis une (presque) vraie fan !
Mais celui-ci est...différent. Ici, pas de Thomas Lynley ni de Barbara Havers, mais Joel Campbell et sa famille. Pas d'aristocrates britanniques, mais une famille de métis d'une cité de banlieue londonienne.

Joel Campbell, donc, 11 ans, vit avec sa soeur Ness, 15 ans, et leur petit frère Toby chez leur grand-mère, depuis l'assassinat de leur père par un dealer, et l'internement de leur mère. Ils se préparent à quitter l'Angleterre pour la Jamaïque; mais la charmante mamie les laisse en plan devant la porte de la tante Kendra, célibataire de 40 ans, en ayant omis de prévenir cette dernière... Kendra se retrouve donc avec, sur les bras, une ado rebelle hypersexuée avec un penchant pour la fumette, un gamin de 8 ans dont le consensus familial refuse d'admettre qu'il est attardé, et Joel, qui essaie désespérement de se faire tout petit, de protéger son frère et couvrir sa soeur.
Dans ce quartier défavorisé, Ness plonge rapidement dans la délinquance; et Joel, cherchant à protéger Toby des railleries des autres ados, s'attire vite des ennuis. Sur qui va-t-il donc tirer ?


Le titre dit presque tout (on sait qu'un mâle va tirer sur une femelle), la première phrase continue dans la foulée: on sait dès la page 1 que Joel va être poussé au meurtre. Par la suite, c'est une chute lente et longue dans la violence. Quelques longueurs, mais la fin est vraiment prenante, et inattendue.
Je recommande vivement.


Ma note: 4,5/5


Oui, j'ai oublié de le préciser, pour ceux qui voudraient lire ce roman en VO, il vaut mieux bien maîtriser l'anglais; car c'est de l'anglais des rues, l'argot des cités, la prononciation et le vocabulaire sont très particuliers (nothing devient "nuffink", etc...). Mais courage, une fois rentré dans le bouquin, on retrouve un peu toujours les mêmes termes, ça devient plus simple...
Je tiens à souligner que pour une américaine habituée à écrire sur les aristos britanniques, passer à l'argot jamaïcain, ça a pas dû être facile ! (mais bon, elle s'était entraînée dans "With no one as witness", son précédent roman)





De : s-lewerentz Envoyé : 13/10/2007 18:48
CEREMONIES BARBARES
Elizabeth George, éd. Pocket

Un jeune étudiant d'une "public school" anglaise est retrouvé mort dans un cimetière. Très vite, Linley et Havers, les deux enquêteurs habituels de l'auteur, découvrent que d'étranges et inquiétantes cérémonies se déroulent dans l'établissement et que les élèves sont "soumis" au code de l'honneur.

Une ambiance british parfaite, des dialogues auxquels on croit, des personnages suffisamment fouillés psychologiquement parlant et que j'avais plaisir à retrouver.

5/5 sans hésitation !



De: Pacocado

Elizabeth George - Un nid de mensonges
(Pocket, 2005, 818 pages)

Quatrième de couverture : "Guy Brouard, richissime notable de l'île de Guernesey, est retrouvé mort sur la plage, une pierre polie enfoncée dans la gorge! Dernière personne aperçue aux côtés de la victime, China River, jeune américaine de passage, présente, pour la police locale, toutes les caractéristiques de la coupable idéale. Ce qui n'est pas de l'avis de son amie d'enfance, la sémillante Deborah qui, accompagnée de son époux, l'expert judiciaire Simon Saint James, va tout mettre en oeuvre pour l'innocenter. Au risque de se brûler les ailes. Car le défunt sexagénaire n'avait absolument rien d'un bon Samaritain : séducteur compulsif et drôle d'entrepreneur, il venait juste de modifier son testament, lésant son propre clan, au profit d'un petit garçon et d'une séduisante adolescente..."

Avis : C'est le premier livre que j'ai lu d'Elisabeth Georges, et je dois dire que j'ai été agréablement surprise, au vu des critiques qui déploraient notamment que sur ce livre, notre auteur ne sait se positionner entre le polar et une étude psychologique. Séduite tout d'abord par l'atmosphère un peu surannée qui s'en dégage. L'auteur s'attache à tout décrire en détail, l'île de Guernesey, tout comme la psychologie de ses personnages, ce qui explique les 800 pages et qui peut en rebuter certains. Mais chez moi, le charme a opéré : Ce n'est pas un polar classique, bouclé en 300 pages et obéissant à un schéma par trop commun, mais un livre qui paraît abouti et réfléchi, très loin du manichéisme ambiant chez certains auteurs. Certes quelques longueurs sont à déplorer, mais elles s'oublient bien vite.

Ensuite par l'intrigue, rondement ficelée, pleine de rebondissements et qui nous mène en bateau jusqu'à la dernière page sans qu'on puisse deviner quoi que ce soit.

Peut-être le suspense n'est-t-il pas à son paroxysme, mais j'ai cependant très envie d'en lire un second pour voir de quoi cet auteur est capable.

Note : 3.75/5
(pacocado)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  gallo le Lun 15 Déc 2008 - 17:55

De: lagrande

Elizabeth George - Enquête dans le brouillard
(Pocket, 2001, 445 pages)

Son premier livre, j'avoue que c'est déboussolant de retrouver les personnages des livres de cette auteur alors qu'on connait leur histoire!

Havers et Linley sont appelés dans une petite ville du Yorkshire pour y enquêter sur la mort d'un homme que sa fille a avoué avoir tué.

J'avoue que sur le coup, j'avais peur de me retrouver un peu dans le même genre que "Cuisine Sanglante" de Minette Walters, une grosse fille laide qui tue son père mais finalement c'est pas trop pire. L'inspecteur Linley est un don juan et Havers essaie de se faire une place dans la criminelle. Certainement pas le meilleur roman de cette auteure.

C'est pas mauvais, mais je trouve que ça manque de profondeur, la fin est un peu prévisible (moi qui déteste deviner la fin d'un roman policier) et que parfois on avait un peu trop de style "roman d'amour" un peu à la Mary Higgings Clark, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil!

Néanmoins, un bon divertissement! Je l'ai lu d'une traite! Je vais lire le prochain!

Note : 3.75/5
(Lagrande)


De: Lagrande

Elizabeth George - Un goût de cendres
(Pocket, 1997, 718 pages)

J'ai adoré, vraiment, je suis en train de me découvrir une nouvelle auteure culte et ce qui m'impressionne c'est qu'elle soit américaine et qu'elle soit capable d'aller chercher toute l'âme britannique.

Je vous raconte pas l'histoire, mais on y retrouve les mêmes policiers que Une patience d'ange mais quelques années plus tôt. Havers est encore sergent et Linley n'est pas marié et beaucoup moins chiant avec elle, j'ai bien envie de lire les livres qui suivent pour voir comment s'est développée leur relation!

Note : 4.5/5
(Lagrande)


De: Lagrande

Elizabeth George - Le visage de l'ennemi
(Pocket, 1998, 639 pages)

J'ai été un peu déçue par ce livre.

On kidnappe la fille illégitime d'une secrétaire d'État au Ministère de l'Intérieur du gouvernement conservateur britannique, le père de la fille est le rédacteur en chef d'un journal aux convictions politiques opposées aux tories, on lui demande de reconnaître sa paternité, la mère refuse, la petite fille est tuée. Le fils du rédacteur en chef est kidnappé à son tour et là tout un suspense se crée à savoir pourquoi on a kidnappé son fils et quelle information doit être publiée dans le journal.

Mettons que j'ai cru plus ou moins à cette histoire - cette femme qui voit sa fille kidnappée et morte et qui ne pense qu'à sa carrière, elle ne semble même pas affectée! mais la fin est pas pire quand même!

Une des choses qui m'a agacée, c'est que le livre est séparé en 3 parties et que le duo Havers-Linley n'entre en scène qu'à la deuxième partie.

Note : 3.5/5
(Lagrande)


De: Lagrande

Elizabeth George - Une patience d'ange

J'ai adoré, vraiment, un roman policier comme je les aime et Barbara Havers, cette ancienne inspecteur qui se voit donner une "démotion" pour revenir constable et qui décide, malgré tout, de mener son enquête en "cachette"! J'ai aimé l'ambiance, l'Angleterre, tellement "straight", tellement à cheval sur les principes tellement gris et pluvieux!

Vraiment, un bon livre et le dénouement, qui nous amène dans une toute autre direction!

Note : 4.5/5
(Lagrande)


De: Mousseline

Elizabeth George - Une patience d'ange
(Pocket, 2004)

Un excellent roman policier, du suspense, le tout très plausible, écrit par une américaine mais un roman très anglais. J'ai le goût de me procurer tous les livres de cette auteure. Ce sont les mêmes enquêteurs qui reviennent d'un livre à l'autre.

Il y a plusieurs personnages et plein d'évènements se déroulent dans la vie de ces personnages mais ça se lit très bien. Les personnages sont vraiment intéressants, l'aspect psychologique est très très présent.

C'est extrêmement rare que je donne une note en haut de 4 à un roman policier. Rare aussi que je ne me lasse pas d'un roman de 800 pages mais ici on ne s'ennuie pas une seconde. Vraiment un excellent roman policier!

Note : 4.5/5
(Mousseline)


De: Mamanlouve
Une patience d'ange : C'est un très bon livre. Le suspense ne nous lâche pas tout au long de notre lecture. Par contre c'est une grosse brique et parfois j'ai trouvé quelques passages un peu long. J'ai adoré et je le recommande aux amateurs de polar!!!
Note : 4/5


De: Polluxe

Une patience d'ange

Et oui! J'ai fini par le finir!!! Je dois avouer que j'ai pas été patiente une minute! Un peu long, mais je crois que le bobo c'est moi, je trippe pas énormément sur le policier. Mais dans le genre, elle est vraiment très bonne, j'ai été confondue plus d'une fois, ma tête et l'orientation de l'intrigue s'en allait dans tous les sens, vraiment un as! Alors je lui donne une meilleure note que mon appréciation personnelle peut laisser le supposer, ne serait-ce que pour sa virtuosité!

Note : 4/5
(Polluxe)


De: Nateva

Elizabeth George - Une patience d'ange

Nichola Maiden est assassinée alors qu'elle était partie seule en randonnée. A ses côtés, on retrouve le cadavre d'un jeune homme que la police tardera à identifier. Pourquoi ont-ils été tués? Quel lien existait-il entre eux? Andy Maiden ex-policier spécialisé dans l'infiltration du milieu, fait appel à un de ses anciens collègues Linley qui sera assisté lui-même d'une femme tombée en disgrâce suite à une récente "bavure". Les pistes sont multiples, les approches des enquêteurs divergentes...

N'en disons pas davantage car si on révèle les péripéties, je crains que ce long mais fragile roman ne conserve guère d'attrait! Le rythme est très britannique donc peu haletant, les personnages essaient bien (surtout les femmes) de s'encanailler par leur vocabulaire pour ressembler à leurs congénères d'outre atlantique mais (beauseignes! comme on dit chez moi) elles n'en sont pas plus consistantes pour autant. La vulgarité comme signe distinctif des gens de condition modeste ne m'apparaît pas comme une technique descriptive particulièrement réussie. Le lecteur n'a qu'à se laisser guider mais le lecteur passif n'a guère de plaisir... En ce sens, il est aisé de remarquer que le prologue est une maladresse, je n'aime pas quand un auteur arrive avec ses gros sabots et que j'en vois les traces. Seul point positif à mon goût, l'intrigue est étoffée (encore heureux, il y a 650 pages) mais c'est la déception qui domine néanmoins due à cette impression que l'auteure a voulu imiter un style (Agatha christie peut-être) sans y parvenir.

Note : 3/5
(Nateva)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le rouge du Péché - Pocket - 3,5/5

Message  zeta le Jeu 5 Nov 2009 - 14:11

Après le drame qui clôt le volume intitulé "Sans l'ombre d'un témoin", le commissaire Thomas Linley a démissionné du Yard et est parti dans une randonnée errante sur les côtes de la Cornouailles. Par son apparence, plus clochard que promeneur, il avance, sans destination précise, avec juste l'obsession de penser le moins possible à son existence passée. Mais il ne peut pas échapper à son destin et c'est la découverte d'un cadavre au pied d'une falaise qui va le ramener à la vie qui était la sienne. Ce jeune homme, apparemment décédé d'un accident d'escalade, va lui permettre de se replonger dans ce qu'il fait si bien : chercher, au delà des apparences, les secrets les mieux enfouis, les vices et les vertus des protagonistes, les sentiments refoulés ou affichés .... afin de débusquer le coupable du crime.

C'est incroyable le talent qu'a Elisabeth Georges pour écrire des volumes qui font presque 800 pages sur des crimes sans originalité, au sein de petits groupes d'individus normaux qui montrent pourtant, peu à peu, au fil des pages, des aspects de leur personnalités complètement insoupçonnés.
C'est dense, ce n'est pas sensationnel ou sanglant, la psychologie des personnages compte plus que l'intrigue policière elle-même et surtout on voit le séduisant Thomas Linley renaître à la vie et .... après ce qui lui est arrivé, ma bonne dame ..... ça fait plaisir !
Un honnête polar pour aficionado d'Elisabeth Georges, on peut considérer qu'avec 300 pages de moins, la face de l'univers du roman policier n'en aurait pas été changée .... mais moi j'aime bien, même si Barbara Havers et les autres personnages récurents de cette auteure ne sont pas beaucoup ou pas du tout là pour agrémenter un peu plus l'histoire.
et j'attends la suite ....
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  Fabienne le Mar 2 Nov 2010 - 20:31

LE CORTEGE DE LA MORT (Elizabeth George)

Presses de la cité 651 pages




Résumé :

L'inspecteur Lynley revient à Scotland Yard, quelques mois après le meurtre de sa femme, à la demande de sa renplaçante, Isabelle Ardery. Il n'y tient pas spécialement mais il se laisse persuader temporairement.
Le cadavre d'une femme a été retrouvée dans un cimetière à Londres mais l'enquête semble se porter dans la campagne du Hampshire (comté du sud de l'Angleterre).

On retrouve avec plaisir tous les protagonistes autour de l'inspecteur Lynley et notamment son ancienne coéquipière, Barbara Havers, qui n'apprécie que modérément le duo formé par Lynley et Ardery.
L'enquête est bien compliquée, les suspects se bousculent et la sérénité ne règne pas dans cette nouvelle équipe. La remplaçante de Lynley est loin de faire l'unanimité.
Parallèlement, une ancienne affaire nous est présentée. On ne sait pas où cela doit déboucher mais on se doute que les deux vont finir par se rejoindre.
Beaucoup de suspense, une intrigue bien ficelée, des personnages sympathiques et des héros qu'on a plaisir à retrouver. Un gros roman qui se lit d'une traite.

Ma note : 4.5/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  cecile le Mar 7 Déc 2010 - 18:31



Quatrième de couverture :
Le collège de Bredgar, à une heure de Londres, représente le comble du chic et de la bonne éducation. Comment cet établissement discret pour privilégiés est-il devenu un lieu de supplice pour le jeune Matthiew Whateley ? Par quel enchaînement de chantage et d'humiliation, de cruauté et de violences sexuelles a-t-il fini par être assassiné ? Pourquoi son corps a-t-il été retrouvé si loin de l'école ? Barbara Havers et Thomas Lynley rassemblent les indices et découvrent que d'inquiétantes et barbares cérémonies se déroulent derrière les murs centenaires de Bredgar. Une enquête éprouvante où le couple de policiers le plus attachant de Scotland Yard - l'aristocrate et la célibataire endurcie - risque de perdre son flegme et son sens de l'humour.

Mon avis :
Un récit dont l'intrigue est intéressante mais qui part un peu dans tous les sens. L'auteur a voulu faire durer le suspense en proposant plusieurs tueurs potentiels. Le jeu de piste est un peu lassant et embrouille plus qu'il n'apporte de l'eau au moulin. J'ai bien aimé le lieu du récit, l'univers des collèges anglais est très bien décrit et les deux enquêteurs sont très sympathiques. Après ce bilan un peu mitigé, une note appropriée...

Note : 3/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Eleorgeisabeth G

Message  Garanemsa le Mer 19 Jan 2011 - 14:43

UN NID DE MENSONGES

Elisabeth George

4ème de couverture



Résident de Guernesey ou il possède l’un des plus beaux domaines de l’iles, Mr Brouard, millionnaire de soixante neuf ans et grand séducteur devant l’éternel ignore les atteintes de l’âge

Les bains de mer en plein mois de décembre ne lui font pas peur

Jusqu’au jour où l’on retrouve son cadavre sur une plage

Une pierre enfoncée dans la gorge

La police locale, qui rechigne à croire à la culpabilité d’un autochtone, accuse très vite du meurtre une photographe américaine de passage, china river, maie de longue date de cette dernière, Déborah saint James, persuadée que les policiers se trompent ,accourt de Londres avec son mari Simon pour la faire sortir de prison

Pour Déborah, le coupable est ailleurs

La passion de Brouard Guy pour les femmes pourrait-elle être à l’origine de sa mort

Possible

Mais pas certain

Car le millionnaire s’est distingué dans d’autres domaines

Notamment en rédigeant un testament qui lèse ses enfants pour privilégier ses filleuls et en faisant miroiter à plusieurs insulaires la réalisation de leurs projets sans tenir ses promesses

Créant du même coup une armée de mécontents qui constituent dès lors autant de suspects

Elle prend un plaisir l’auteur à évoquer l’hiver dans les iles Anglos normandes, elle s’attache, comme toujours, à débusquer avec une élégante férocité les failles de ces éclopés de la vie que sont ses personnages

Qu’ils soient juste immatures ou gravement perturbés, tous sont passés à la moulinette de sa perspicacité

Peut être tient elle plus que jamais à nous démontrer que l’enfer, cela reste décidément les autres



J’ai moins aimé celui-ci que d’autres alors je ne lui mettrais que 3.5/5
avatar
Garanemsa

Nombre de messages : 445
Age : 72
Location : Belgique/Liège
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour solde de tout compte

Message  nauticus45 le Jeu 6 Sep 2012 - 7:12





  • Poche: 526 pages
  • Editeur : Pocket (1 octobre 2004)
  • Collection : Policier / thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266147277
  • ISBN-13: 978-2266147279


Quatrième de couverture




La surdité d'Elena Weaver ne l'empêchait nullement de mener à
Cambridge de brillantes études en même temps qu'une vie sexuelle parfois
dangereuse. Et c'est dans une île mal famée en bordure de la ville que
l'on découvre son cadavre mutilé. Une mort atroce pour la belle
étudiante, fille d'un professeur respecté du collège St Stephen.
Les maladresses de la police locale incitent Scotland Yard à dépêcher sur
place deux de ses meilleurs enquêteurs. Une nouvelle occasion pour le
sergent Barbara Havers, toujours aussi caustique et mal fagotée, de
retrouver son vieil ennemi intime, le comte Lynley, sa Bentley et ses
bonnes manières d'ancien d'Eton.
Mais s'ils s'entendent comme chien et chat, ces deux-là forment aussi l'équipe la plus intelligente et la
plus tenace de Grande-Bretagne. De la subtilité et du courage, il leur
en faudra pour identifier le plus stupéfiant, le plus invraisemblable
des coupables.



Commentaire


C'est le premier roman d'Elizabeth George que je lis et il y en aura certainement d'autres car son style m'a vraiment plu. Côté suspense il y a parfois des moments où il diminue, notamment quand on pénètre dans la vie privée des deux policiers, Havers et Linley, mais ces moments comme le reste du roman servent surtout à décrire la société anglaise, avec ses grandes disparités sociales et les préoccupations bien différentes selon que l'on est issu d'une famille noble ou roturière.... Il n'y a pas ici de militantisme pour un camp ou l'autre, juste le constat des grands disparités de cette société, mais cela suffit à enrichir le roman et à faire en sorte que le lecteur ne se contente pas de chercher qui est le meurtrier.

4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1637
Age : 41
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Lun 25 Fév 2013 - 22:47

La Ronde des mensonges d' Elizabeth George
Presse de la Cité, Sang d'encre / 658 pages




Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateau d'un château du Lake District – apparemment, il s'agirait d'une mort accidentelle. Son oncle, le richissime industriel Bernard Fairclough, demande à Lynley d'enquêter dans la plus grande discrétion sur ce drame. Les suspects sont nombreux : l'héritier, ex-drogué repenti, ses soeurs Manette et Mignon, sa femme, Alatea ravissante Argentine dont il est passionnément épris ainsi que la galerie de personnages secondaires hauts en couleur qui les entourent !


C'est une première incursion dans l' univers de cette auteure, première incursion loupé !
Je n'ai pas beaucoup aimé cette lecture, je n'ai rien eu à me mettre sous la dent. J'ai trouvé cette lecture très fade, l' histoire part dans tous les sens, le suspens est absent ou presque, les personnages et les situations sont très manichéennes, peu (pas) de surprises. L'ensemble est surfait, surjoués, trop de drame, trop de couche...etc
Très peu pour moi.



2,5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  Patience le Sam 18 Oct 2014 - 8:25

ANATOMIE D'UN CRIME
Pocket 762 pages


Ma note : 3/5


Quatrième  de couverture : Londres. A l'arrière d'un bus qui traverse la ville, le jeune Joël, sa soeur et son frère roulent vers leur destin.
Dans un quartier chic, Helen Lynley rentre chez elle. Elle est belle, heureuse, la vie lui sourit. Tout est en place pour une rencontre. Fatale. Car Joël est une arme vivante. Le détonateur ? C'est son histoire. L'explosif ? Son quartier, écrasé par la misère et la violence qu'elle génère. Jusqu'au dernier moment, Joël pense qu'il pourra choisir. Mais d'autres ont peut-être déjà choisi pour lui...
Une extraordinaire machine à remonter le crime et à la démonter.


Mon avis : Je lis peu de romans policier, mais de temps en temps, quand l'envie me prend, j'aime bien. Mais là, ce fut une déception. Pas tellement pour le livrent lui-même, mais plutôt parce que, contrairement à ce qui est inscrit sur la couverture, ce n'est pas un roman policier. En fait, le crime a lieu dans les cinquante dernières pages et l'enquête débute tout à la fin.
L'hitoire décortique et analyse comment on en est arrivé là, et cela, très longuement, un peu trop je trouve. Le personnage principal fait vraiment mal au coeur. Dès le début, on sait très bien qu'il n'y aura pas de porte de sortie pour lui, ce qui rend les longueurs encore plus pesantes. Le style manque un peu de finesse, mais surtout, ce n'était pas ce à quoi je m'attendais.

_________________
Lecture en cours : Time Riders I d' Alex Scarrow
PAL : 442
Livres lus depuis le début de l'année : 40 (13852 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1151
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum