Marie-Claude GAY (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie-Claude GAY (France)

Message  Lacazavent le Sam 6 Déc 2008 - 10:24

De : lalyre7032 Envoyé : 30/03/2008 18:53
Les amants du Baïkal - Marie-Claude Gay JC Lattès
382 P.
Iekaterinbourg,la Russie des Tsars en 1917,les aristocrates et les bourgeois s'amusent pour oublier leurs inquiétudes car des signes font présager une révolution.
Alors des bals et des fêtes somptueuses ont lieu ou ils boivent,dansent pour s'étourdir.C'est lors d'une de ces fêtes que la jolie Irina et Vladimir se rencontrent,c'est le coup de foudre,quelques mois plus tard ils se marient.
Irina jeune aristocrate ne connaît rien de la vie ayant vécu protégée entre son précepteur et sa nourrice,va réaliser son rêve lors du voyage de noce,le couple part pour le lac Baïka,ce doit être un voyage merveilleux car les jeunes mariés vont le faire à bord du transsibérien.
Quelle bonheur pour les jeunes amants,ce train quel luxe,Irina vit un rêve d'autant plus que Vladimir,homme érudit lui décrit les endroits qu'ils traversent dans ce train dont le Tsar Alexandre lll est l'innovateur et avait décidé que utile au développement économique,ce train sur plus de dix milles kilomètres relierait l'Occident à l'Orient,partant de Moscou pour arriver vers le Pacifique.
Irina s'émerveille,on traverse des forêts de bouleaux et de peupliers,la Taïga ou se prélassent des zibelines,des ours,des renards bleus et des hermines,on pénêtre dans les sombres bois de sapins hantés par des hordes de loups.
Après plusieurs jours un arrêt ou chacun peut descendre et se dégourdir les jambes mais Vladimir s'étant attarder reste sur le quai,regardant le train s'éloigner emportant sa bien-aimée.Alors pour la rejoindre,ce sera un autre voyage pour lui,de berline en charrette il mettra six jours pour la retrouver.
Rentrés chez eux,ils doivent fuir avec leur famille,commence alors un interminable voyage marqués par de terribles souffrances,Irina rescapée de ce voyage infernale se retrouvera à Arcachon ou peut-être elle trouvera le bonheur......


Qu'est-ce que j'ai aimé ce livre,commençant ma lecture je pensais que ce serait un roman rose,hé bien ...pas du tout ,c'est une histoire bouleversante,dépaysante avec les belles descriptions pendant ces voyages sans fin.On fait la connaissance des charmes poétiques de la Russie ainsi que de la France,on y déguste la bouillabaisse et le cassoulet.Le voyage douloureux de l'héroïne,un beau portrait de femme,un grand amour,d'inattendus rebondissements m'ont tenues à ce roman sur fond historique,très bien écrit ,que j'ai beaucoup aimé.

Gros coup de coeur pour moi ..... 5/5
Lalyre

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Claude GAY (France)

Message  Lyreek le Mar 1 Nov 2016 - 12:46



Les amants du Baïkal - Marie-Claude Gay
JC Lattès - 382 pages

Quatrième de couverture
 
Iekaterinbourg, mars 1917 – À une époque houleuse qui fait trembler la Russie des Tsars, où l’on pressent les signes avant-coureurs d’une révolution, aristocrates et bourgeoisie s’étourdissent dans des fêtes somptueuses. Lors d’un bal, Irina Obolinsky rencontre Vladimir Ivanoff. Le coup de foudre est immédiat. Trois mois plus tard, ils célèbrent leur mariage et partent en voyage de noces à bord du transsibérien pour un périple riche en péripéties qui les mènera jusqu’aux rives du mystérieux lac Baïkal, pays des chamans. A leur retour, un climat inquiétant règne à Saint-Pétersbourg et Moscou. Le peuple gronde. La classe aisée s’interroge. Dans la nuit du 17 juillet 1918, avertie de l’assassinat du tsar Nicolas II, la famille Ivanoff abandonne tous ses biens et fuit précipitamment.

Mon avis
 
Un roman historique très dépaysant et très prenant. Ça commence comme un conte de fée, un coup de foudre, une histoire d’amour passionnée et un beau voyage de noces dans le transsibérien avec en ligne de mire la découverte du grandiose lac Baïkal. Je l’avoue, tout ça m’a fait rêver et j’aurais adoré monter à bord

Mais, malheureusement, le rêve sera de courte durée. La révolution gronde et bientôt, Irina et les siens sont obligés de fuir la Russie en laissant tout derrière eux. La peur au ventre, ils se cachent des rouges et espèrent rejoindre la France.

J’ai beaucoup aimé suivre Irina et sa famille dans leur fuite. Les conditions sont très rudes, surtout pour des aristocrates habitués à tout recevoir sur un plateau d’argent. Là, ils connaissent la faim, le froid et la maladie. On tremble pour eux tout au long de leur périple en se demandant s’ils réussiront à atteindre Bordeaux et surtout dans quelles conditions.

Je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte des futurs lecteurs, je dirais donc juste que c’est un roman très agréable à lire, très intéressant et très émouvant. Un roman qui nous montre à travers l’histoire de la famille d’Irina, la révolution russe vue du côté des aristocrates. Un roman d’amour aussi mais surtout, un roman sur le courage d’une jeune femme aux prises avec un destin impitoyable qui devra puiser en elle la force d’avancer jour après jour.
 
4,5/5

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum