Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Nathalire le Mer 15 Juil 2009 - 7:20

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Albin Michel, 85p.

Résumé:
Cette petite histoire (une nouvelle presque) raconte l'histoire du jeune Momo (Moïse), juif non pratiquant qui vit seul avec un père absent et exigent dans la banlieue parisienne. Il s'attache au vieil épicier, M. Ibrahim, musulman soufi pratiquant avec lequel il a de longues discussions, découvre le monde et apaise sa peine.

Avis:
Superbe. J'ai été très émue par cette histoire (je pleurais carrément à la fin - bon je suis aussi très sensible), j'ai trouvé admirable la manière qu'à trouvé l'auteur pour mettre en lien ces deux religions, à travers la souffrance d'un enfant. L'attachement de Momo (qui devient Mohammed par amour) fait tomber les barrières qui séparent ces deux mondes. Momo, avec sa naïveté, montre en fait une grande ouverture d'esprit à prendre comme modèle.

ma note: 4.75/5
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  dodie le Dim 20 Déc 2009 - 14:05

LORSQUE J'ETAIS UNE OEUVRE D'ART

Résumé: un jeune homme décide de se suicider en se jetant du haut d'une falaise lorsqu'il est arrêté dans son geste par un artiste très en vogue qui lui propose de devenir son" oeuvre d'art": une sorte de sculpture vivante. Mais en acceptant ce "contrat", le jeune homme passé alors pour mort renonce à son caractère d'être humain pour devenir un objet, la propriété de cet artiste.

Avis: Le début du roman vous emmène tout de suite dans une "histoire de fous" que vous ne pouvez lâcher tant vous vous demandez jusqu'où cela va aller et comment cela peut se terminer. Le jeune héros tout à fait volontaire pour cette expérience artistique ne réalise pas tout de suite que l'artiste a fait de lui un objet, certes admiré par le monde entier, et que par conséquent il n'est plus un être humain et ne peut donc plus agir en tant que tel, c'est à dire décider de ce que sera sa vie. L'amour lui ouvrira les yeux , lui fera regretter sa vie d'avant à laquelle il avait voulu mettre un terme.
L'auteur écrit tout en finesse, pas de description de l'oeuvre que l'on imagine horrible, une histoire fantastique qui nous fait réfléchir sur les limites de l'art. En lisant ce livre j'ai pensé à une exposition d'écorchés humains qui avait été interdite en France. Jusqu'où l'art peut-il aller dans la provocation? Je ne sais pas mais il doit exister une limite: celle du respect tant physique que psychologique de l'être humain.
Ma note:5/5
pas de
dodie
dodie

Nombre de messages : 4936
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  opalecat le Mer 17 Fév 2010 - 15:41

Oscar et la dame rose
édition Albin Michel

Résumé: Cf. plus haut.

Mon avis: ce livre traite d'un sujet dramatique (la maladie et la mort chez les enfants) mais avec un tel humour et une légèreté qui sont sublimes. Lecture qui ne met pas du tout le cafard malgré la tristesse des évènements décris mais bien au contraire!!! Bravo à l'auteur!!!

Citation, parmi tant d'autres, qui m'ont fait sourire: "
J'en ai parlé à mon copain Bacon. En fait, il s'appelle pas Bacon, mais Yves, mais nous on l'a appelé Bacon parce que ça lui va beaucoup mieux, vu qu'il est un grand brûlé."


Ma note: 4,75/5

opalecat
opalecat

Nombre de messages : 345
Age : 39
Location : Drôme/France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Suzanne-écrivain le Sam 20 Fév 2010 - 21:28


La part de l'autre
Résumé
L'auteur s'est demandé ce qui se serait passé si Hitler avait été admis à L'École-Des-Beaux-Arts... L'Histoire n'aurait pas été la même ! Cette seule fraction de seconde où on lui a annoncé qu'il était recalé a changé toute l'Histoire...
Mon avis
Le roman alterne entre la fiction et la réalité. On peut ainsi suivre la biographie d'Hitler tout en considérant ce qui aurait pu arriver s'il était devenu un artiste.
Ce que j'aime, c'est que Schmitt a été capable de brosser un portrait psychologique du personnage, sans jamais entrer dans les clichés et la facilité. L'autre «Hitler», c'est à dire le fictif, est aussi un être complexe, plein de contradictions. Par contre, n'ayant aucun pouvoir, il est beaucoup moins menaçant.
À la fin de cette édition, l'auteur y présente son journal d'écriture. Cela permet de suivre les différentes étapes de rédaction et de comprendre les raisons pour lesquelles il a voulu crire un roman au sujet d'un homme si détesté et diabolique.
Schmitt a dédié ce roman «À la mémoire de Goerg Elser, poseur de bombes artisanales.» L'auteur explique cette décision dans son journal. Voici une citation du journal de Schmitt :
«J'ai hâte de le faire mourir. (Hitler)
Je dédierai ce livre au premier homme qui a voulu l'abattre, Georg Elser, cet Allemand simple et sans prétention qui avait compris avant tout le monde que le Führer emmenait le monde à sa perte.
Oui, je dédierai mon livre à ce «terroriste».
Savoureux paradoxe : je rédige quatre cents pages pour faire revivre un homme et je dédie le livre à son assassin.»
Ma note
4/5 !

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
Suzanne-écrivain
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 46
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le sumo qui ne voulait pas grossir

Message  Natha le Ven 2 Juil 2010 - 9:05

J’avais très envie de lire ce livre, je trouvai le titre plein d’humour mais j’ai été déçu. Je pense n’avoir pas « capter» toutes les subtilités de langage et de l’histoire. A la fin seulement j’ai accroché, peut être étais-je mieux disposée ?

J’aime bien l’ambiance zen de l’histoire mais je regrette qu’il ne parle pas de l’art de boire un thé à la japonnaise.

Concernant l’histoire, je pensais qu’il allait aborder le monde des « sumos, mais en réalité l’histoire pourrait se passer dans un autre milieu de la société japonnaise.

On imagine mal que des gens puissent vivre dans la rue au japon.

Sinon, j’ai bien aimé la réflexion : « j’ai dit que c’était possible pas que c’était facile ».

4/5
Natha
Natha

Nombre de messages : 10
Location : France
Date d'inscription : 24/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Philcabzi le Ven 2 Juil 2010 - 10:03

Attention Natha, il faut ajouter sa critique à la suite des autres en cliquant sur Répondre!!

Ceci dit tu me donnes envie de poursuivre mon exploration de l'oeuvre de cet auteur!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  mawani le Sam 3 Juil 2010 - 14:37

Natha,

"le sumo qui ne voulait pas grossir" traite de la philosophie du
boudhisme et non pas de l'histoire des sumo.

C'est le style de L'auteur de traiter un thème général à travers une histoire.
les religions, la mort, ou ici le boudhisme.
Ce sont un peu des contes philosophiques.
Moi, personnellement, j'adore, mais je vois que toi aussi tu as bien aimé.
mawani
mawani

Nombre de messages : 80
Age : 55
Location : Belfort :franche comté
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  gallo le Lun 26 Juil 2010 - 18:00

Eric-Emmanuel Schmitt -- La secte des égoïstes.
Albin Michel 1994, LP 2007 125 pg.

Le narrateur va à la recherche des traces très minces d'un homme inconnu. De note en note, laissé par le philosophe, le narateur se fait une idée de l'homm et de sa théorie.
Cet homme-philosophe prétend (un peu à la façon de philosophes plus ou moiins monistes du 18ème) que rien n'existe hors de lui, et que tout est crée dans son esprit à lui. puisque la réalité contredit cette position philosophique, l'homme va prouver s théorie à soi-même en créant un sorte de cours; mais les peresonnes qui suivent ce cours, apprécient surtout le coté égoïste de cette théorie; et cela aussi se retourne contre notre philosophe.

L'idée de départ mène à bien des situations cocasses, qui sont décrites avec un certain flair scenique (Eric-Emmanuel Schmitt a des talents certains d'auteur de pièces de théatre). Je ne me suis pas ennuyé avec ce livre. Mais j'ai été moins charmé par le lien rouge du thème philosophique dans ce livre, qui ne m'a pas donné le même plaisir que les autres livres lus de cet auteur. Ma note 3,5/5.

_________________
Gallo
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Caro le Mer 25 Aoû 2010 - 6:56

Odette Toulemonde et autres histoires
Albin Michel, 282p

J'ai vraiment beaucoup aimé ce receuil de nouvelles, ce sont des histoires de femmes avec des vies complètement différentes et des souffrantes différentes. J'ai déjà lu cet auteur et je le relirai. Je ne sais pas trop quoi dire car chaque histoire n'a vraiment aucun rapport avec la suivante. Je le recommande vivement.
Mes histoires préférés sont :
- L'intruse
- La princesse aux pieds nus
et Odette Toulemonde

Ma note :
5/5
Caro
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Philcabzi le Ven 5 Nov 2010 - 10:33

La secte des égoïstes
Ed. Albin Michel, 1994, ISBN 2-253-14050-3

Ma note: 4/5

Résumé:
Un chercheur en philosophie tombe par hasard sur un texte qui parle de Gaspard Languenhaert, un philosophe du XVIIIè siècle qui soutient l'idée que rien n'existe en dehors de lui, qu'il est le concepteur de l'univers, le Dieu. Ce chercheur, donc, partira à la recherche des traces laissées par cet homme mais il semble bien que ce soit une tâche impossible, que la piste de Gaspard soit brouillé.

Mon avis:
Ce court roman est présenté sous forme de collage de textes, ou plutôt d'un dossier de recherche avec quelques réflexions du chercheur. Il y a des articles mondains, du théâtre, une nouvelle, etc. C'est une forme très intéressante qui permet de suivre le récit sans ennui. La plume de EE Schmitt est aussi très imagée, souvent drôle, pas du tout lourde malgré les explications philosophiques que certains auteurs auraient pû rendre hermétique. Bref, une bonne lecture mais qui tout de même ne m'a pas boulversé comme Lorsque j'étais une oeuvre d'art ou fortement plut comme La part de l'autre.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Suzanne-écrivain le Lun 3 Jan 2011 - 21:17

L'enfant de Noé

Résumé

1942. Joseph a sept ans au moment où la guerre fait rage. Ses parents le confient donc à un couple afin de le protéger des Nazis, puis il se retrouve entre les mains du Père Pons qui l'emmène vivre dans son pensionnat. Le Père Pons, s'étant donné comme mission de sauver le plus d'enfants Juifs possible.

Mon avis

Ce n'est pas la première fois que ce thème est abordé, mais c'est la première fois que j'en ressens un si grand coup de coeur ! Monsieur Schmitt a vraiment une belle écriture et il a réussi a capter mon attention tout au long du roman. Malgré que le fond de l'histoire soit teinté de violence, ce roman traite aussi de respect, de différences, d'innocence, de questionnements philosophiques et spirituels... Il donne espoir en la «race humaine»...

Ma note

5/5

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
Suzanne-écrivain
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 46
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  matw25 le Lun 17 Jan 2011 - 20:43

Oscar et la Dame rose, 90 pages, Albin Michel

Ce livre a déja été très bien commenté et je ne saurai apporter grand chose de nouveau à cela. On retrouve le style de Schmitt que j'aime tant et que j'avais découvert complétement par hasard avec l'enfant de Noé. On traite d'un thème tragique qu'est la mort avec humour. On s'attache très vite au personnage et surtout à ce petit garçon. La présence de ces lettres comme illustration est tout simplement magnifique. De plus, ce livre permet un début de réfllexion sur la mort mais comme dit auparavant d'une manière différente et en traitant ce thème autrement que de façon dramatique.

Alors oui également séduit voir même conquis par ce magnifique roman qui va me faire poursuivre la lecture des livres de Schmitt qui devrait me plaire. Un grand5/5 et mon premier coup de coeur .

Pour pas perdre la main j'attaque de suite le visionnage du film avec un paquet de mouchoirs pas loin ayant déja eu les larmes aux yeux à la bande annonce Razz

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


matw25
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 27
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  mawani le Sam 29 Jan 2011 - 17:05

Tout à fait d'accord avec toi matw25. Ce livre est magnifique.

Je donne un grand coup de chapeau à Eric Emmanuel Schmitt pour avoir
traité d'un thème aussi grave et touchant avec légèreté et sans larmoyer.

De plus, on est voisins parce-que j'habite à Belfort mais je suis
née à Besançon....
mawani
mawani

Nombre de messages : 80
Age : 55
Location : Belfort :franche comté
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  matw25 le Sam 29 Jan 2011 - 18:03

Et moi je vis à Besançon mais étant à l'IUT à Belfort j'ai un studio là bas pour la semaine Very Happy

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


matw25
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 27
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  mawani le Mer 16 Fév 2011 - 17:27

Alors, on est vraiment pas loin.
Moi aussi, je suis allée à l'IUT de belfort dans mon jeune temps.
J'étais en informatique. Mais je n'étais pas faite pour cela. Maintenant, je
suis instit.

En tout cas, bravo à toi de lire cette sorte de livre à 18 ans.
Je te tire mon chapeau!!!
mawani
mawani

Nombre de messages : 80
Age : 55
Location : Belfort :franche comté
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  matw25 le Ven 29 Juil 2011 - 14:30

La Part de l'autre d'E.E Schmitt


Résumé (de Profégo): Recalé. C'est le jugement que porte l'Académie des Beaux-Arts de Vienne sur le talent artistique d'un jeune homme de 19 ans qui rêve d'être peintre. Il ne sera pas accepté par ceux qui font l'art de leur temps. L'auteur se pose alors une question et SI? Si Hitler avait été accepté? S'il avait pu devenir peintre et réaliser ses rêves. Que ce serait-il passé? À la fois pour lui-même et pour l'histoire? C'est pourquoi le livre s'écrit en parallèle: l'histoire d'Adolf Hitler, refusé à l'Académie des Beaux-arts de Vienne et l'histoire d'Adolf H., accepté à cette même Académie.

Mon avis: Tout d'abord il s'agit d'un pari très risqué de la part de l'auteur ce qui montre son courage. Ce livre est donc composé de deux Hitler complètement opposé. On suit très facilement les deux personnages avec un bon découpage de la part de l'auteur. Les diverses personnages présents dans le livre confortent les identités des deux personnages et leurs différences. Outre cet aspect stylistique, c'est un livre qui oblige à réfléchir sur la personnalité de chacun et les détails qui peuvent faire basculer une vie. Le tout agrémenté de connaissances historiques très précises.

La fin demeure néanmoins un peu longue et quelques passages rendent l'histoire assez dur à suivre par moments. Dans l'ensemble, un très bon livre avec une vision de ce qu'aurait pu être le monde sans Hitler.

Ma note: 4.5/5

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


matw25
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 27
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  lalyre le Lun 29 Aoû 2011 - 16:51

La femme au miroir

Eric-Emmanuel Schmitt

Albin Michel août 2011

456 pages
]Mon résumé

]Le destin de trois femmes pendant trois époques, leur histoire est suivie dans les chapitres qui se croisent et s’entrecroisent.

]Au temps de la Renaissance, voici Anne vivant à Bruges, c’est une très jeune fille réservée, ayant perdu ses parents elle habite chez une tante et ses cousines. La voila sur le point de se marier avec Philip, un beau parti, mais le jour des noces, elle a peur, elle s’enfuit dans la forêt ou elle rencontre le loup qui terrorise les gens du bourg. Ce loup elle va l’apprivoiser par sa douceur et son regard, plus jamais il ne fera plus de carnage de gens et d’animaux. C’est un moine nommé Braindor, qui la ramène chez sa tante et essaie de la convaincre de s’unir à Dieu. Réussira t-il ?

Voici Hanna à Vienne au début du XXème siècle, qui par courrier raconte sa vie à son amie Gretchen, elle parle de sa vie ennuyeuse de jeune mariée, elle déteste les soirées mondaines ou son mari, l’élégant jeune comte Franz von Waldberg l’exhibe. Après une grossesse nerveuse, elle s’adresse à un psychiatre pour le lequel elle croit être amoureuse. Elle a découvert l’histoire de Anne et décide d’écrire un livre sur sa vie. Elle quitte tout et part vers l’inconnu. Mais trouvera t-elle le bonheur ?

Hollywood, XXl siècle, on y voit Anny, jeune actrice talentueuse, qui s’enivre et se drogue et pourtant s’annonce pour elle une carrière fantastique, elle est adulée, elle couche avec n’importe qui, car le sexe est pour elle très important. Un jour, elle se retrouve à l’hopital et rencontre un jeune infirmier qui essaie de l’aider, réussira t-il ? Ce qui est certain c’est qu'Anny se révolte contre le système hollywoodien et part vers le projet d’un film qui sera tourné d’après un livre paru sur la vie d’Anne de Bruges. Sera t-elle enfin heureuse ?

]Mon avis

J’ai trouvé que ces trois femmes se ressemblent tellement par leur désir de liberté, elles sont toutes trois insoumises et rebelles face à l’homme qui veut diriger leur destin, un très beau livre sur la femme avec ses failles et sa force. Un roman tout en sentiment ou j’ai ressenti très fort que ces trois femmes pourraient n’en faire qu’une...J’ai aussi aimé que l’auteur par la force de l’écriture ait réussi à réunir ces trois femmes dans un seul roman.....5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4611
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  kattylou le Mar 30 Aoû 2011 - 21:04

J'avais envie de lire ce livre , tu as conforté cette envie Lalyre . Je vais faire un petit tour chez le libraire

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
kattylou
kattylou

Nombre de messages : 4010
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Nathalire le Dim 16 Oct 2011 - 10:27

La femme au miroir

Superbe critique Lalyre, je me joins à toi pour encenser ce nouveau superbe roman de Eric-Emmnuel Schmitt coeur

J'ai été ensorcelée par ces trois histoires entremêlées, où on change d'époque, de lieu et de cadre à chaque chapitre, ce qui fait que l'on a jamais envie de s'arrêter de le lire. Parfois j'attendais avec impatience d'avoir lu les deux chapitres qui me séparaient de la suite de l'histoire d'une des femmes magistralement laissée en suspens...
Je suis plutôt fan de E-E-Schmitt donc ce n'est pas une surprise que j'ai adoré ce livre, cela dit il nous offre quelque chose d'assez différent, on trouve un peu de fantastique même avec l'histoire d'Anne de Bruges.
Plus on avance et plus on s'attache à ces femmes, courageuses, fortes, intelligentes. Les sentiment sont parfaitement dosés, on ne tombe pas dans le mélo avec l'histoire d'Anny la star montante.
C'est un roman complet, mélange de genre avec comme fil conducteur l'histoire d'Anne de Bruges et les épreuves de vie de femmes, une excellente lecture que je vous conseille.
Note: 5/5 coeur
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Nathalire le Dim 30 Oct 2011 - 11:51

Petits crimes conjugaux

Petite critique pour un petit livre, en fait ce roman est un dialogue entre un mari et sa femme au retour de l'hôpital après que l'homme ait eu un accident le laissant partiellement amnésique.

E.E.Schmitt a écrit pas mal de pièces de théâtre, ce dialogue serait très bien joué par des comédiens et il est assez bien en lecture. J'ai apprécié le mystère autour de l'accident du mari et l'enquête qu'il mène pour retrouver sa mémoire. Il y a en fait un peu d'humour dans cette prise de bec conjugale, on ne reste pas au niveau de la simple scène de ménage mais ça n'en reste pas moins une histoire assez simple, divertissante et courte mais simple.

Note: 3,5/5
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  lalyre le Dim 30 Oct 2011 - 12:36

Nathalire a écrit:Petits crimes conjugaux

Petite critique pour un petit livre, en fait ce roman est un dialogue entre un mari et sa femme au retour de l'hôpital après que l'homme ait eu un accident le laissant partiellement amnésique.

E.E.Schmitt a écrit pas mal de pièces de théâtre, ce dialogue serait très bien joué par des comédiens et il est assez bien en lecture. J'ai apprécié le mystère autour de l'accident du mari et l'enquête qu'il mène pour retrouver sa mémoire. Il y a en fait un peu d'humour dans cette prise de bec conjugale, on ne reste pas au niveau de la simple scène de ménage mais ça n'en reste pas moins une histoire assez simple, divertissante et courte mais simple.

Note: 3,5/5
J'ai rencontré E.E.Schmitt le 26 de ce mois, lors d'une soirée organisée par mon fils, une salle prêtée par l'échevin de la culture rapidement comble, tu imagines bien un écrivain reconnu reçu dans une petite ville. Ce fut très agréable et ce monsieur très sympathique nous a souvent fait rire.
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4611
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Nathalire le Lun 31 Oct 2011 - 7:40

C'est chouette ça! C'est vraiment un auteur que j'aurais plaisir à rencontrer, il a l'air très philosophe. Je l'imagine sympathique et ouvert, un bon type! je t'envie Lalyre d'avoir pu rigoler avec lui Very Happy
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  kattylou le Lun 31 Oct 2011 - 17:39

Oui il semble sympathique . En venant ici je m'aperçois que je n'ai pas fait de critique de ce livre que j'ai beaucoup aimé .... Pas bien ! En quelques mots j'ai aussi été vraiment conquise par l'histoire de ces trois femmes à 3 époques différentes. J'avais vu EE Schmitt à la grande librairie avant je suis aussi fan donc pas complètement objective
5/5

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
kattylou
kattylou

Nombre de messages : 4010
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Philcabzi le Jeu 3 Nov 2011 - 10:54

La femme au miroir
Ed. Albin Michel, 2011, 456 pages, ISBN978-2-226-22986-1

Ma note: 4/5

Résumé:
Nous sommes au Moyen-Âge, à Bruges. Anne, une belle jeune fille, préfère l'amour des arbres que celle des hommes. Adulée et vénérée, elle finira tout de même dans la disgrâce.
Nous sommes au début du XXème siècle, à Vienne. Hanna vient de se marier avec le plus merveilleux des hommes mais elle n'est pas heureuse pour autant. Son incursion dans le monde nouveau de la psychanalyse lui montrera une nouvelle facette d'elle-même.
Nous sommes de nos jours, à Hollywood. Anny est une des plus grande actrice du cinéma. Elle possède la beauté, le talent, la gloire, l'argent mais c'est vers la drogue, le sexe et l'alcool qu'elle se tourne pour trouver son bonheur.

Mon avis:
L'histoire de ces trois femmes peut sembler de prime abord bien différent mais en apprenant à mieux les connaître on s'aperçoit qu'elles ne font qu'une. C'est l'époque dans laquelle elles évoluent qui les différencie. Leurs différences, leurs désirs d'indépendance, celui de ne pas vivre au crochet des hommes sont perçus différament selon les époques: Anne sera condamnée, Hanna sera analysée et Anny sera adulée. Le divin, le psychique, le chimique, voilà les clés que divers siècles avaient proposés afin de déverouiller les portes du mystère. Anne, Hanna, Anny.

J'ai beaucoup aimé cette histoire, en particulier celle d'Hanna qui vivait à une époque charnière. L'écriture est bien mais j'aurais aimé plus de différence selon que l'on soit avec Anne, Hanna ou Anny. Bizarrement je n'ai pas eu le sentiment de lire du EE Schmitt, je n'ai pas reconnu la plume ni le style, mais cela n'en reste pas moins un excellent roman.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Lacazavent le Jeu 3 Nov 2011 - 15:40

:bounce:J'ai hâte que ce soit à mon tour de le lire !

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eric-Emmanuel SCHMITT (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum