Jean-Christophe RUFIN (France)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Prospéryne le Jeu 13 Jan 2011 - 12:13

Heureusement Jul3! Rufin est un auteur qui a su écrire dans de nombreux genres, alors tu n'as qu'à choisir celui qui te convient!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 36
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Prospéryne le Dim 10 Juil 2011 - 13:35

Sept histoires qui reviennent de loin Jean-Christophe Rufin Gallimard 169 pages

Résumé:
Ce livre est un recueil de sept nouvelles, n'ayant rien en commun sauf celle de plonger au coeur de l'humain.

Critique:
Jean-Christophe Rufin est plus connu pour ses romans fleuves que pour
ses nouvelles. Je ne connais d'ailleurs aucun autre recueil de lui, ce
petit opus n'en étant que d'autant plus surprenant. Et le romancier s'y
avère habile nouvelliste. On s'éloigne de la vaine policière qui avait
animé ses derniers romans et on se rapproche plus du style de La salamandre, très éloignée en fait du ton de Rouge Brésil et de Asmara.
Mais alors que je ne l'avais pas apprécié lors de la lecture de ce
livre, là, c'est tout à fait au service de la nouvelle et c'est même
parfaitement adapté. Rufin se révèle être un caméléon de l'écriture
très habile! Des histoires qui finissent bien, mal, drôle, triste, peu
importe, elle frappe toujours très fort dans leur vérité finale. De la
femme russe qui avait cru apprendre le français, alors que berné par un
prisonnier habile, elle a en fait appris le hongrois, au vieil homme qui
entraîne sa famille récalcitrante en escalade, sans vérifier le sentier
qu'il a pris des décennies auparavant avec des cartes modernes, à la
femme descendante de planteurs qui voit son bout d'île envahi par des
indouistes, au jeune interne chargé au coeur de la nuit d'attester la
mort d'un patient. Des histoires que l'on croirait si facilement
vraies! Tout le talent est là. Excellent recueil. Il me manque deux
Rufin pour avoir lu toute son oeuvre et je ne le regrette tellement pas!

Ma note: 5/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 36
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Dim 10 Juil 2011 - 14:14

C'est noté Prospé!!! Tu m'as rendue fan de cet auteur Very Happy
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Prospéryne le Dim 10 Juil 2011 - 14:21

Dodie! cheers

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 36
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  lalyre le Dim 11 Sep 2011 - 12:42

Katiba
Jean-Christophe Rufin
Folio juillet 2011
453 pages

4ème de couverture
Quatre touristes occidentaux sont assassinés clans le Sahara. L'attaque est signée al-Qaida au Maghreb islamique, une organisation terroriste implantée dans les anciennes zones d'influence française d'Afrique de l'Ouest. Tout laisse à penser qu'elle veut aller beaucoup plus loin et rêve de frapper la France au coeur. L'événement est présenté par les médias comme un fait divers tragique mais il met en alerte les services de renseignements, de Washington aux Emirats, d'Alger à Paris.
Au centre de leurs jeux complexes, Jasmine. Jeune fonctionnaire du Quai d'Orsay apparemment sans histoire, elle émerge peu à peu comme la pièce maîtresse d'une opération d'envergure inédite. Quels liens cette Française à l'élégance stricte entretient-elle avec le monde musulman ? Quelle secrète influence pèse sur elle depuis la disparition de son mari, consul de France en Mauritanie ? C'est en démêlant les fils les plus intimes de sa vie que la vérité se fera jour et que le suspense, haletant, trouvera son dénouement. Complice, victime ou agent double, Jasmine incarne le mélange de répulsion et de fascination que le fondamentalisme religieux exerce inconsciemment sur chacun de nous.


Mon avis
Un livre dont je fus contente d’arriver aux dernières pages, je me suis ennuyée et pourtant j’y ai appris beaucoup. Les katibas ce sont des camps de combattants islamistes cachés dans le désert, on y forme de jeunes recrues, l’on y prie et négocie et parfois l’on y tue. L’auteur explique ce que peuvent être les motivations de ceux qui tuent mais aussi les longs prémices d’un attentat, des bandes de trafiquants qui sévissent sont contrariées par un certain Kader Bel Kader, tout fait partie de la loi des terroristes. Heureusement un peu de fraîcheur fait surface avec le personnage de Jasmine, une femme prise entre deux mondes ennemis, on perçoit une histoire d’amour dans ce monde de tueurs. On pourrait lire ce roman comme un thriller car forcément il y a une intrigue à plusieurs niveaux, du suspense et de l’espionnage mais vraiment je n’ai pas trop aimé.....4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4506
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  aurora22062002 le Sam 29 Oct 2011 - 22:31

Katiba
Jean-Christophe RUFIN
(Editions Folio - 453 pages)

Quatrième de couverture :



Quatre touristes occidentaux sont assassinés dans le Sahara. L'attaque est signée al-Qaida au Maghreb islamique, une organisation terroriste implantée dans les anciennes zones d'influence française d'Afrique de l'Ouest. Tout laisse à penser qu'elle rêve désormais de frapper la France au cœur. L'événement met en alerte les services de renseignements, de Washington aux Emirats, d'Alger à Paris.

Au centre de leurs jeux complexes, Jasmine, jeune fonctionnaire du Quai d'Orsay. Quels liens cette Française à l'élégance stricte entretient-elle avec le monde musulman ? Quelle secrète influence pèse sur elle depuis la disparition de son mari ? C'est en démêlant les fils les plus intimes de sa vie que la vérité se fera jour.





Ma critique :



J'ai été quelque peu déroutée au fil de la lecture de ce livre. En effet, ce livre a été assez complexe pour moi. C'est la première fois que je lisais un roman parlant de ce sujet et j'ai eu beaucoup de mal à suivre. Mais, cela ne m'a pas empêchée d'aimer l'histoire et d'avoir envie de découvrir d'autres romans de Jean-Christophe RUFIN et en particulier Le Parfum d'Adam.



Katiba qui est un camp de combattants islamistes tient en haleine jusqu'au bout, on a envie de savoir le fin mot de l'histoire et comment les personnages vont s'en sortir. On s'attend à quelque chose d'horrible à la fin du livre et au fil de la lecture, on apprend que cela va en être autrement.



Je m'attendais à un roman plus dur du fait du sujet du terrorisme mais cela en a été différent. J'ai d'ailleurs apprécié tous les personnages à leur manière. J'ai été triste pour Hassan. Mais mes personnages préférés ont bien sûr été Jasmine et Dimitri qui nous ont offert une petite histoire d'amour. On peut dire que c'est un livre où "tout est bien qui finit bien".



Je découvrirai volontiers d'autres livres de Jean-Christophe RUFIN mais peut-être un peu moins complexe





Ma note :

4/5
avatar
aurora22062002

Nombre de messages : 959
Age : 38
Location : EMMERIN, FRANCE
Date d'inscription : 27/10/2008

http://auroraetlapassiondeslivres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Katiba

Message  Chiwi le Jeu 15 Déc 2011 - 16:44

L'agence Providence reprend du service. Elle est chargée de surveiller des médecins en Mauritanie qui pourraient être des terroristes islamistes. Ils entrent en contact avec une jeune femme, veuve de consul, fonctionnaire au Quai d'Orsay. Providence va se doute qu'une action terroriste d'ampleur se prépare.

J'ai été étonné de voir l'agence de renseignements privée Providence reprendre du service. Je m'attendais alors à quelque chose dans la lignée du Parfum d'Adam. Mais non. Archie, créateur de l'agence, est un véritable con, ses caractéristiques sont plus affirmées ici ou bien je ne m'en étais
pas rendu compte.

L'agent de Providence est peu développé, fade, un peu trop cliché.

Avec le personnage de Jasmine, Rufin aborde le thème du partage entre deux cultures, mais cela est peu convaincant car il reste toujours à l'extérieur, il n'entre jamais dans la tête de Jasmine. Il aborde aussi un thème d'actualité : le terrorisme islamiste avec sa variation au Maghreb. Sujet peut être un peu trop d'actualité car il ne permet d'avoir assez de recul.


A chaque fois que j'ai plu lire un roman de Rufin, je l'ai apprécié mais ici j'ai été déçu.

2.5/5
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 34
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  lalyre le Dim 8 Avr 2012 - 11:44

Le grand Cœur
J.C.Rufin
Gallimard mars 2012
498 pages

Quatrième de couverture
Dans la chaleur d'une île grecque, un homme se cache pour échapper à ses poursuivants. Il évoque sa vie et tente de démêler l’écheveau de son incroyable destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l’homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la Guerre de Cent ans. Il a changé le regard sur l'Orient, accompagnant le passage des Croisades au commerce, de la conquête à l’échange. Comme le palais auquel il a laissé son nom, château médiéval d’un côté et palais renaissance de l’autre, c’est un être à deux faces. Il a voyagé à travers tout le monde connu, aussi à l’aise dans la familiarité du pape que dans les plus humbles maisons. Parmi tous les attachements de sa vie, le plus bouleversant fut celui qui le lia à Agnès Sorel, la Dame de Beauté, première favorite royale de l’Histoire de France, disparue à vingt-quatre ans. Au faîte de sa gloire, il a connu la chute, le dénuement, la torture puis, de nouveau, la liberté et la fortune. Cet homme, c’est Jacques Coeur. Il faut tout oublier de ce que l'on sait sur le Moyen Âge et plonger dans la fraîcheur de ce livre. Il a la puissance d'un roman picaresque, la précision d’une biographie et le charme mélancolique des confessions.
Mon avis
Avec ce roman, je fais connaissance avec Jacques Cœur et c’est à l’établissement à la Cour de Charles Vll que Jacques va commencer une ascension remarquable et cela à partir de 1418. La guerre contre les Anglais n’est pas terminée, elle dure depuis cent ans ( c’est Jeanne d’Arc qui a sauvé Charles Vll mais celui-ci n’a pas sauvé cette héroïne. ) On suit la vie de Jacques Cœur jusqu’à ce qu’il ne puisse plus échapper à ses poursuivants. On sait que cet homme a eu deux amours dans sa vie, la jeune Macé qu’il a épousée, qui lui a donné deux enfants, ensuite Agnès Sorel, la Dame de Beauté qui est la maîtresse du roi Charles Vll mais qui mourra très jeune ( il existe un très beau tableau de la jeune femme peint par Fouquet )Jacques Cœur très vite, fait fortune par le commerce avec les pays étrangers, homme d’affaires mêlant sans discernement politique, affaires, voyage et amour, c’est un habile commerçant ayant du flair et de la volonté, il est nommé Grand Argentier de la Cour. Et pourtant cet homme au faîte de son succès va connaître l’isolement, le dénuement et la peur dans une île grecque. Ce roman est une odyssée chevaleresque dans le lent basculement du moyen-âge vers le monde créatif de la Renaissance. C’est aussi une réflexion sur l’argent et le pouvoir, car cet homme rêvait d’un autre monde d’échanges, et de travail ou chacun pourrait trouver son plaisir. Quand à Charles Vll, c’est un monarque retors et ingrat, un homme sans scrupule qui ne sauvera pas Jacques Cœur de la torture. J’ai appris que le château médiéval que fit construire le héros du roman se trouve à Bourges. Un très beau roman ou il faut s’accrocher pour bien comprendre toute l’histoire, j’ai vraiment apprécié cette lecture….4,5/5

avatar
lalyre

Nombre de messages : 4506
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Dim 8 Avr 2012 - 12:22

Merci Lalyre pour cette belle critique Very Happy
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Lacazavent le Dim 8 Avr 2012 - 15:05

Merci Lalyre, tu l'as dévoré ce livre Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Chantal le Dim 8 Avr 2012 - 16:14

Hum, un bon roman historique qui me tenterait bien ! Noté ! Merci Lalyre.
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2393
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Lacazavent le Mar 12 Fév 2013 - 18:06

Le grand Cœur de Jean-Christophe Rufin
Gallimard / 512 pages



Dans la chaleur d'une île grecque, un homme se cache pour échapper à ses poursuivants. Il évoque sa vie hors du commun et tente de démêler l'écheveau de son destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l'homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la guerre de Cent Ans. Il a changé le regard sur l'Orient. Avec lui, l'Europe est passée du temps des croisades à celui de l'échange. Comme son palais à Bourges, château médiéval d'un côté et palais Renaissance de l'autre, c'est un être à deux faces. Aussi familier des rois et du pape que des plus humbles maisons, il a voyagé à travers tout le monde connu. Au faîte de sa gloire, il a vécu la chute, le dénuement, la torture avant de retrouver la liberté et la fortune. Parmi tous les attachements de sa vie, le plus bouleversant fut celui qui le lia à Agnès Sorel, la Dame de Beauté, première favorite royale de l'Histoire de France, disparue à vingt-huit ans. Son nom est Jacques Cœur. Il faut tout oublier de ce que l'on sait sur le Moyen Âge et plonger dans la fraîcheur de ce livre. Il a la puissance d'un roman picaresque, la précision d'une biographie et le charme mélancolique des confessions.




Un roman historique qui plaira à coup sûr ou presque à tout les amateurs du genre. C'est un roman qui se lit très facilement, très vite on est pris dans le récit, d'aventures en aventures on approche un homme à la vie surprenante.
Il faut bien avouer que la vie de Jacques se prête particulièrement bien à ce genre littéraire.
Petit bémol pour moi, ce livre est écrit à la première personne, pourquoi pas, mais personnellement j'ai trouvé que les sentiments de Jacques prenaient de plus en plus de place, trop, dans le roman. De plus, le fait que l'auteur utilise le prétexte pour Jacques Cœur de souhaiter écrire ses souvenirs, mémoires, parce qu' un danger le menace et que l' âge vient, est très peu original, n'apporte que peu et surtout ralentit le déroulement du récit.
Une lecture pas prise de tête et sympathique.


4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  lalyre le Mar 12 Fév 2013 - 21:25

Lacazavent, je suis ravie que ce livre t'aie plu flower
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4506
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Jeu 6 Juin 2013 - 16:15

Immortelle randonnée

Je connaissais J.C. Rufin médecin, écrivain, ambassadeur. J'ignorais que c'était un amoureux de la marche à pied surtout en haute montagne.

Voulant se retrouver physiquement et psychologiquement après la sortie d'un roman et avant l'écriture du prochain, J.C.Rufin décide de faire le chemin de Compostelle en partant de Hendaye et en passant par la route nord, la moins fréquentée.
Et nous partons avec lui sur les chemins, qui ne sont pas tous aussi bucoliques que l'on pourrait penser.

L'auteur nous décrit avec beaucoup d'humour et d'auto-dérision les difficultés qui pourraient nous attendre si un jour nous décidions de suivre ses pas et elles ne manquent pas......Il ne nous épargne rien: les banlieues sordides qu'il faut traverser en longeant des autoroutes sur des kilomètres, le manque d'amabilité et l'extrême intéressement des personnes qui gèrent certains refuges.
Une grande partie du récit nous fait vivre avec le pèlerin les difficultés physiques: l'état des pauvres pieds après plusieurs jours de marche, le sac à dos que l'on allège de plus en plus se déchargeant du superflu. Et l'idéal du pauvre marcheur en prend pour son grade: la marche sous la pluie ou sous un soleil écrasant, le peu de vêtements de rechange emportés, les quelques nuits passées en bivouac pour échapper à la promiscuité des refuges nous donne à l'arrivée un homme proche de la clochardisation que l'on "sent " venir de loin.

Le chemin de Compostelle est aussi une occasion de rencontres humaines incroyables. Cherchant plutôt la solitude dans son cheminement personnel J.C.Rufin ne fait rien pour nouer des liens avec d'autres marcheurs mais il nous brosse malgré tout des tableaux de personnages qu'il croque avec beaucoup d'humour.

L'humour voilà le maître mot de ce récit. Dès les premières pages le ton est donné: J.C.Rufin ne se prend pas au sérieux et ne cache pas le ridicule de certaines situations.

Pour finir je ne peux qu'être admirative de son écriture: recherchée mais sans excès. Ses phrases sont toujours bien tournées et les mots sonnent juste.

Ce fut pur moment de bonheur!
5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  noemiejardine le Mar 10 Déc 2013 - 13:04

immortelle randonnée

N'avais jamais rien lu de cet auteur.
Ce livre m'a été prêté par une baladeuse...
une petite merveille, un vrai bonheur.
A voir les louanges des rats sur les autres écrits de cet auteur....
sûr que je vais en lire encore, des Rufin

5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Mer 11 Déc 2013 - 12:52

Ravie qu'il t'ait plu Noémie : Je suis une grande fan de cet auteur!!!!!!!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  noemiejardine le Mer 1 Jan 2014 - 12:00

les causes perdues



quatrième de couverture:
1985. Famine en Éthiopie. De nombreux «humanitaires» sont envoyés pour porter secours aux populations ; un petit groupe d'entre eux décide de passer par l'Érythrée et débarque à Asmara. Cette ancienne capitale coloniale italienne, intacte et nostalgique, isolée par la guerre qui ravage les hauts plateaux arides environnants, fourmille d'intrigues de toutes sortes. Dans ce cadre baroque et somptueux, de vieux Italiens, ensablés là depuis les années fascistes, se mêlent aux figures indigènes les plus étonnantes. Hilarion Grigorian, le narrateur, est l'une d'entre elles. Arménien d'Afrique, né avec le siècle, il observe la rencontre improbable de cette jeunesse d'Europe avec un pays où la beauté des femmes, la force des paysages, le mystère des magiciens brisent toutes les certitudes. Grâce à lui nous est restituée avec un humour tendre et cruel l'aventure de cette mission, avec ses obstacles, ses victoires, jusqu'au piège final qui lui est tendu.Orphelins des idéologies et des grandes causes à défendre, les humanitaires sont pour la première fois mis en scène de l'intérieur sans les clichés qui encombrent leur légende. Ils nous révèlent leurs destins individuels, leurs amours, leurs faiblesses et les dilemmes profonds de leur action.

superbe roman. J'ai aimé ce récit par cet iltalien d'Ethiopie, Hilarion. Il est vieux et seul et a besoin de vivre par procuration.. 
le monde de l'humanitaire a ses accrocs, ses failles et ses effets nefastes....très intéressant.
C'est un langage superbe, rien que la description de la pluie sur Asmara vous émerveille....à cet égard, suis moins sévère que Proserpyne...
faut dire que je ne suis pas une connaisseuse de l'oeuvre et que visiblement, je lis dans le désordre!


5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Jeu 20 Fév 2014 - 15:02

Katiba

 Katiba n'est pas le nom de l'héroïne de ce roman.....Il s'agit du nom donné aux camps d'entraînement des combattants islamistes issus de la mouvance Al-Qaida.

Après que 4 touristes occidentaux aient été assassinés dans le Sahara par un commando de l'AQMI, tout laisse à penser que la France risque d'être la prochaine cible. 
Afin d'obtenir des informations plus précises sur ces groupes armés, l'agence de renseignements Providence envoie Dimitri un médecin-espion enquêter sur place en Mauritanie. Sa mission est entre autre d'entrer en contact avec Jasmine, une jeune femme française travaillant au Quai d'Orsay, veuve du consul français en Mauritanie mais dont les origines algériennes intriguent les services de renseignements. 
Parallèlement nous suivons Kader Bel Kader, un combattant islamiste qui décide de faire cavalier seul, entrant ainsi en conflit avec son supérieur. 

Ce roman se lit facilement et rapidement. Le suspens est bien mené jusqu'à la fin et l'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable.
Au-delà de l'histoire en elle-même, ce roman nous éclaire sur le fonctionnement interne des réseaux terroriste islamistes, sur leur hiérarchie, leurs règles.
Le personnage de Jasmine est bien étudié: française mais algérienne d'origine, moderne et occidentale mais déçue par l'attitude de la France à son égard, attirée par l'Islam mais déroutée par les actions des extrémistes, cette jeune femme a du mal à savoir à quel monde elle appartient. 

Un roman à suspens bien mené, des personnages attachants : une lecture bien agréable!
Ma note:4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Mer 12 Mar 2014 - 13:18

Le collier rouge -Gallimard- Mars 2014


A mi-chemin entre le roman et la nouvelle, ce livre de 150 pages nous entraîne dans l'immédiat après-guerre en 1919. Durant cet été caniculaire un héros de la guerre,Jacques Morlac, décoré de la Légion d'honneur, est enfermé dans la prison d'une petite ville du Berry pour un acte que l'on découvre à la toute fin du livre et reçoit la visite du juge qui doit statuer sur sa condamnation.
Son chien, Guillaume, dont on devine très tôt le rôle important qu'il a eu dans cette affaire attend nuit et jour devant la prison en aboyant inlassablement.
De son côté, la compagne de Jacques, Valentine attend dans sa ferme et détient peut-être la véritable raison de ce drame.
J.C Rufin nous fait vivre un véritable hui-clos entre ces deux hommes: l'un croyant se battre pour défendre ses idées et le juge dont la guerre a fini par ébranler les principes.
Roman court au style très épuré, à l'écriture précise et ciselée dont on pourrait dire que le thème principal est la fidélité: fidélité du chien pour son maître, du combattant pour sa patrie, de l'Homme pour ses idées.......
Une fois de plus le talent de conteur de l'auteur est au rendez-vous et ne déçoit pas.
Une lecture très intéressante 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  noemiejardine le Sam 7 Juin 2014 - 9:15

le collier rouge



  • Broché: 160 pages
  • Editeur : Gallimard (27 février 2014)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207013797X
  • ISBN-13: 978-2070137978

quatrième de couverture:
Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité. Être loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes. Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?

les rats, ce livre est un vrai bijou!
concis, superbement écrit, me suis régalée.....Rufin, un vrai prodige...
le rats, ne vois pas qui pourrait ne pas être séduit.

5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  kattylou le Mer 10 Sep 2014 - 19:46

LE GRAND COEUR 

Mon avis:
Un très bon roman historique qui m'a permis de connaitre Jacques coeur qui qui a eu un destin assez extraordinaire.
L'originalité  est que l'auteur se met dans la peau de Jacques coeur grand argentier du roi Charles VII rendant cette biographie très vivante. J'ai lu le livre d'une traite et J'ai particulièrement bien aimé les descriptions détaillées des gestes et regards du roi lors de leurs rencontres à différentes étapes de leur "relation".
Je suis certaine que plusieurs rats seraient intéressé par ce récit
Ma note 4.5/5
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3888
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Chantal le Mer 5 Nov 2014 - 17:32

LE  GRAND  COEUR :
Gallimard - 497 pages.


Il y avait longtemps que je n'avais pas lu un roman historique de cette qualité.
J'ai énormément aimé l'écriture, très concise, et toujours pleine d'intelligence. J'ai aimé la construction du récit qui nous ramenait par périodes dans l'île de Chios où Jacques Coeur a fini sa vie. J'ai aimé toute cette analyse des intrigues de cour, des intrigues de religion, du développement du commerce avec l'Orient.
Le récit est très vivant, et immerge le lecteur dans la vie de l'époque. Un livre qu'on lâche avec regret.


Me reste à visiter le palais de Jacques Coeur et le château d'Agnès.... Smile


5/5  coeur   (pour Jacques  coeur, c'est normal !)
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2393
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Ladybug le Mer 5 Nov 2014 - 19:08

Je note !

J'aimerais bien le découvrir. Votre passion fait envie.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Elfe le Mer 17 Déc 2014 - 14:52

Le collier rouge

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte.
Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit.
Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.
Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes.

Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... 
(4e de couverture)

Un petit roman poignant et une histoire étonnante sur la fidélité écrit tout en finesse. Bref un bon moment de lecture.
Un petit coup de coeur pour moi 5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1853
Age : 38
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  dodie le Ven 6 Mar 2015 - 16:50

Le grand Coeur


J.C. Rufin nous raconte à travers les mémoires imaginaires de Jacques Coeur l'histoire de cet homme au destin exceptionnel.
Né à Bourges dans la petite bourgeoisie, il rêve très tôt de voyager, l'Orient en particulier l'attire. 
Il fonde son entreprise de commerce international qui devient vite florissante et sa fortune devient colossale. Charles VII le nomme Argentier et grâce à lui trouve l'argent nécessaire pour mettre un terme définitif à la guerre de cent ans. 
Mais sa réussite suscite des jalousies à commencer par celle du roi même. Accusé de trahison, il est jeté en prison, torturé, jusqu'à son évasion et son exil sur une île grecque.

A travers l'histoire de Jacques Coeur c'est une période de l'histoire de France qui nous est contée à un moment où le pays est en plein changement: le guerre de cent ans est fini, le pouvoir de l'argent devient supérieur à celui des biens terriens, l'Orient devient une région avec laquelle on peut commercer ......
Avec Jacques coeur on découvre aussi ce que pouvait être la vie à la Cour du roi de France avec ses fastes mais aussi ses trahisons. 
On découvre un personnage en avance sur son époque, curieux et visionnaire, fidèle en amitié. Il vivra une idylle secrète avec Agnès Sorel, la maîtresse de Charles VII.

Un très beau roman historique écrit avec beaucoup de talent!
Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Christophe RUFIN (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum