Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Calepin le Mar 2 Déc 2008 - 18:44

De : Mousseliine (Message d'origine) Envoyé : 2003-03-20 20:15

Le pouvoir du chien de Thomas Savage

Excellent roman!

L'histoire se déroule, en 1925, dans un bled perdu du Montana. D'un côté il y a les riches propriétaires terriers et les autres. Il y a aussi les forts et les faibles...C'est l'histoire en fait de deux frères, riches célibataires et propriétaires du ranch Burbank. Phil, un homme dont tout lui réussi. Intelligent, habile , agile, parole facile, cultivé...bref c'est le cerveau du ranch. Ses hommes le respectent et l'admirent et lui sont très attachés. Mais Phil c'est aussi un homme méprisant, méchant,...il est trop fort pour comprendre les faiblesses des autres. Il se fout des conventions sociales. George, c'est le frère maladroit, gauche, malhabile dans tout. Les employés du ranch l'évitent. Trop timide pour se faire une place dans la société. Il semble se plaire dans le rôle du second...Mais c'est aussi un homme complaisant, bon, compatissant. Tout allait bien entre les deux frères jusqu'au jour ou George tombe en amour. Il se marie et sa femme bien sûr vient s'installer au ranch...George semble heureux et cela ne plait pas trop à Phil...

Thomas Savage décrit ses personnages de façon remarquable, le moindre des personnages est d'ailleurs très bien décrit. La dimension psychologique est le point fort de ce livre. J'ai adoré. Aussi très intéressant de découvrir le Montana du milieu des années vingt, la pauvreté qui côtoie la richesse, la nature rebelle, les indiens, la vie sociale... Remarquable! Se lit simplement, rapidement et avec grand plaisir. En voici quelques citations:

Plus les gens sont ignorants, plus ils se croient obligés de se décorer le dos.

Je te dirais, Peter, de ne jamais te soucier de ce que racontent les gens. Les gens ne peuvent pas savoir ce qu'il y a dans le coeur des autres.

On se demande parfois si les gens sont bien comme on le croit, ou si on les croit seulement tels alors qu'ils sont comme ils sont et non pas comme on le croit.

Il savait parfaitement ce que c'est d'être un paria, et il avait détesté le monde de crainte que le monde le déteste le premier.

note: 5/5
--------------------------------------------------------------------------------

Ecrivain américain, Thomas Savage est né en 1915 à Salt Lake City et passe sa jeunesse dans un ranch du Montana. Il travaillera entre autres comme cow-boy, éleveur de moutons, aide-plombier, soudeur, chef de train. Il commence à écrire très tôt. Considéré comme l´un des meilleurs auteurs de westerns littéraires, le succès lui vient en 1967 avec "Le Pouvoir du chien". Suivront douze autres romans: "The Sheep Queen", "The Pass", "Lona Hanson», "A Bargain with God", "Trust in Chariots", "The Liar", "Daddy's Girl", "A Strange God", "Midnight Line", "Her Side of It", "For Mary, With Love", "The Corner of Rife and Pacific".

--------------------------------------------------------------------------------

Bibliographie

Le pouvoir du chien, Belfond, 2002
La Reine de l'Idaho, Belfond, 2003



De : 5859Chouette Envoyé : 2003-04-29 10:27

Le pouvoir du chien

Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi Mousseline sur ce livre...J'ai bien aimé les descriptions, le portrait du cow-boy misogyne, mais la tension psychologique laisse à désirer. Je l'ai trouvé lourde, prévisible et je n'ai pas du tout était surprise par le dénouement. Je dirais un bon bouquin pour les vacances quand on ne sait pas quoi lire

Note: 3/5



De : lalyre7032 Envoyé : 2005-07-02 13:29

La reine de l'Idaho
10/18

Elevé dans une grande famille d'éleveurs de l'Ouest-Américain,Thomas Burton est écrivain.Un beau matin ,il reçoit une lettre de quelqu'un qui prétend être sa soeur,Ces quelques mots vont bouleverser sa vie,Thomas s'efforce alors de retracer l'existence de ceux qu'il croyait connaître et évoque ainsi la mémoire des siens.

Un roman qui me parait autobiographique,le Montana et ses grands paysages décrits par l'auteur font que je l'ai lu jusqu'à la dernière page,mais je ne suis pas emballée par ce livre trop lent pour moi.

Note : 3,5/5



De : Chantal5500 Envoyé : 2005-10-21 12:40

LA REINE DE L'IDAHO
10/18 Domaine étranger - 311 pages
Traduit de l'américain par Pierre Furlan.

Thomas Burton (qui n'est autre que Thomas Savage) est écrivain et mène une vie tranquille dans le Maine, auprès de sa femmes, ses enfants et petis-enfants, loin du ranch du Montana où il a passé une partie de son enfance. Mais un jour, arrive une lettre d'une jeune femme, Amy, qui prétend être sa soeur...

La lecture de cette lettre va amener le narrateur à revenir sur ses souvenirs d'enfance, sur le passé de sa famille sur quatre générations, et surtout à s'interroger sur sa mère qui ne peut avoir abandonné ainsi un enfant. Et page après page, en remontant peu à peu le temps, c'est toute l'histoire de cette famille qui apparait, avec un arrière-grand-père chercheur d'or, une grand-mère (la reine du mouton), autoritaire et meneuse d'hommes, qui va enrichir sa famille en élevant des moutons et en menant sa ferme et sa famille avec poigne....et c'est aussi l'histoire de ces grands espaces (Idaho, Montana) de la fin du 19è siècle à nos jours.

L'écriture est toute simple, coulante et attachante, pleine de sensibilité et aussi quelquefois pleine d'humour et d'ironie, avec plein de réflexions vraies sur la nature humaine, et beaucoup de références littéraires (j'avais le sentiment d'être assise confortablement dans un fauteuil à écouter l'auteur me raconter son histoire). C'est un hymne à la famille, c'est une évocation très belle de l'Ouest américain et aussi un récit historique sur ses espaces immenses avec les chercheurs d'or, les cow-boys (ou les sheep-boys), la grande dépression, l'arrivée du chemin de fer, l'évolution de la vie... Pour moi, un très, très bon moment de lecture.

Note : 4,5/5




De : odilette84 Envoyé : 2008-07-25 16:41

la reine de l'Idaho

Il est des moments plus propices que d’autres à certaines lectures. Ce roman tombait à point nommé. J’avais envie d’un voyage dans le temps, et dans l’espace… ce fut donc l’Ouest américain début du 20° siècle… Je n’ai pas eu de mal à choisir, j’ai un très fort penchant pour l’époque et pour le lieu !! Seuls les auteurs américains savent m’embarquer à ce point ! Il pourrait s ‘agir ici d’une saga car il y a matière à diluer, mais Thomas Savage a fait sobre. Il s’agit donc d’un merveilleux portrait de famille. Il y a bien sûr un mystère qui oblige le narrateur à explorer son histoire familiale. Il fait revivre pour nous des personnages attachants, authentiques et hauts en couleur, comme seule d’après moi, la première moitié du 20° siècle a su en créer… quand tout était encore à construire, à inventer, que l’argent avait une vraie valeur…
Un très bon moment.

Note : 4/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Bellonzo le Ven 15 Mai 2009 - 18:59

Je suis aussi très amateur de Thomas Savage.



Thomas Savage - Rue du pacifique

Le fleuve Savage



Il a fallu attendre sa mort ou presque pour que soient traduits en France les livres de ce fabuleux conteur de l'Ouest qu'est Thomas Savage(1915-2003).Mieux vaut tard que jamais et ça valait le coup.A ma connaissance trois livres sont parus.Un petit mot sur les deux que j'ai lus.
Rue du Pacifique est la description d'une petite ville du Montana,état natif de Savage,au début du siècle et juste après la Grande Guerre,qui,on l'ignore souvent,a changé les esprits aussi en Amérique.Des fortunes se construisent(on pense,un tout petit peu à La splendeur des Amberson,qui se passait à l'Est, roman de Booth Tarkington,film du grand Welles). Que voilà un compliment!
Affairisme,humiliation,rivalité des clans. Tout y est pour une sorte de tragédie,avec essor des communications et la très fine évocation d'un continent en train de muter. Thomas Savage ne donne pas dans la saga,souvent agréable mais parfois interminable. Sobrièté et profondeur qui impressionnent et nous font mieux connaître cette époque post-westernienne. La musique de Savage est habile à nous transporter dans la peinture de l'Ouest américain et des âmes qui l'habitent.



Thomas Savage - Le pouvoir du chien

explore la psychologie de deux frères à la tête d'un ranch.Le mariage de l'un et la misogynie de l'autre iront à la lisière du drame en un roman intense et secret qui a conduit certains critiques français à évoquer un Giono qui aurait émigré.Pourquoi pas?Je pense, moi, que Savage se rattache à l'extraordinaire cortège des écrivains américains qui transcendent la courte histoire de leur pays pour lui donner la littérature la plus aboutie.A noter une troisième parution,La Reine de l'Idaho.Bonne lecture chez Belfond ou 10-18.
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 10 Juil 2009 - 17:39

RUE DU PACIFIQUE




résumé : Amazon : (trop explicite à mon goût !!)
A l'aube du XXe siècle, dans le Montana, deux familles rivales se déchirent. L'ultime chef-d'oeuvre de Thomas Savage, explorateur de l'âme humaine, peintre incomparable de l'Ouest américain. 1890 : la ville de Grayling est en plein essor. La vie des habitants est rythmée par les conflits entre les Melten, éleveurs dévoués à la terre, et les Connor, banquiers dévorés d'ambition. Quand Martin Connor tente d'organiser la déportation des tribus shoshones, il trouve en Lizzie Melten une farouche adversaire. Mais, à Grayling, les grands idéaux chers aux pionniers ont cédé la place à l'affairisme et à l'appât du gain. L'arrivée en ville d'Anne Chapman, magnifique jeune fille d'origine indienne, va ranimer la rivalité atavique entre les deux clans. Chantage, humiliations, vengeance, une sourde violence éclate, jusqu'au point de non-retour... Un roman sobre et profond, l'histoire
tumultueuse de deux générations, l'évocation nostalgique d'un monde qui
passe.

mon commentaire :

enfin un coup de cœur !!
Thomas Savage est un grand conteur d’histoires .
Dans un style bien particulier, il déroule sous les yeux du lecteur une fresque riche et captivante, avec juste les digressions nécessaires pour inscrire son récit dans le siècle et dans l’histoire de l’Amérique.
Il ne se contente pas de raconter, il instruit par la même occasion.
Ses remarques sont extrêmement intéressantes, et rien n’est inutile dans son texte. Sur le plan narratif, le moindre éclat de soleil, la moindre rencontre même fugitive, a sa raison d’être et trouve sa dimension plus tard dans le récit.
Ses digressions historiques ou culturelles ajoutent de la véracité à sa fiction.
Les personnages bien que fouillés, gardent leur part de mystère qui les rend attachants.
Peu de dialogues ; beaucoup de narration, mais (et c’est tout l’art de Savage), le lecteur ne se lasse pas malgré la densité du texte, car l’ambiance créée par l’auteur est envoûtante et son récit passionnant.
Il décrit avec réalisme la société américaine du début du XX° siècle, son mode de vie, sa manière de penser.

Mon propos est certainement faussé par mon goût pour cette période de l’histoire de ce continent, mais je pense ne pas me tromper en disant que ce livre ravira de nombreux lecteurs.

Ma note : 5/5 coeur coeur coeur coeur coeur

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Ladybug le Ven 10 Juil 2009 - 18:01

Belle critique Odilette bienvenue1

Ce livre me tente beaucoup, je l'ajoute à ma LAL.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 10 Juil 2009 - 20:25

merci Lady, c'est un bon auteur !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 13 Juil 2009 - 5:40

Ok merci Odilette, je vais le lire, ça c'est certain! je garde un excellent souvenir de Le pouvoir du chien.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Lun 13 Juil 2009 - 12:26

merci Mousseline,
le pouvoir du chien est en bonne place dans la LAL!

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Philcabzi le Mer 10 Fév 2010 - 12:06

Rue du Pacifique
Ed. Belfond, 2006, c1988, 290 pages, ISBN 2-7144-4127-0
Titre original: Tne corner of Rife and Pacific (traduit de l'américain par Pierre Furlan)

Ma note: 4.5/5

Résumé:
L'histoire débute en 1890 lors de la reconaissance officielle de la minuscule ville de Grayling, au Montana. John Metlen en est un des pionniers; outre son ranch prospère, il possède le seul hôtel de la ville. À travers cet homme, sa femme cultivée, et de leur fils fasciné par les sciences mais aussi tout les habitants de cette région, nous assistons aux changements majeurs qui ont eut lieu en ce début du XXè siècle. On assiste à l'arrivée de l'automobile, du téléphone, de la radio, on vit la première guerre mondiale de loin, comme étouffée par la distance.

Mon avis:
On ne peut que s'attacher à John, Lizzie et Zack, cette famille unie dans le bonheur comme dans le malheur. Leur amour pour la nature, les indiens et leurs semblables en font des gens à part et malgré leur déconfiture financière ils resteront une famille respectée. L'histoire nous est racontée par anecdotes sans que le fil ne soit perdu et surtout avec beaucoup d'humour.

Citation:
Une humiliation, chez un homme, est une affaire aussi personnelle que ses couilles.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Lun 25 Fév 2013 - 10:09

le pouvoir du chien
quand je relis les posts, il m'a fallu un certain temps pour remonter ce livre dans ma PAL ...
C'est en fait le challenge US qui m'a donné le goût de le faire et ...
bonne pioche

L'ouest américain, le début du XX° siècle, la vie rude des cow boys et celle difficile des femmes, voire de tous en réalité.
Il semblerait que dans cette société en pleine mutation, personne ne savait trop comment se comporter, les hommes avec les femmes et inversement, les parvenus avec les propriétaires terriens, les cultivés avec les incultes, les natifs de l'Ouest avec les étrangers, les hommes blancs avec les Indiens...
Bref, il en ressort un climat de méfiance, de malaise, voire de mépris les uns vis à vis des autres, dans une société où seuls les hommes les vrais ont réellement voix au chapitre,
L'auteur nous fait entrer dans une famille peu banale, deux frères qui ont grandi ensemble, se complétant par leur caractère et leurs compétences, bien que l'ainé ait pris le dessus, dont les parents âgés sont partis "vivre" enfin après avoir "survécu" dans ce monde du ranch tellement loin de leurs aspirations.
Quand arrive le grain de sable, sous la forme d'une femme, on comprend vite que l'équilibre est rompu et que la vie va changer au ranch...
La haine, la rancoeur, la jalousie, la méchanceté, tous ces sentiments qui couvaient font alors leur apparition ...d'une manière fort subtile qui laisse le lecteur avancer de surprise en surprise, jusqu'à la fin ...

Je n'en dirai pas plus, mais il faut lire Thomas Savage, auteur trop longtemps méconnu.
Son style, sa connaissance de la vie du grand ouest et des ranchers, son amour de la nature, la subtilité de ses intrigues en font un incontournable, voire un classique que la littérature US.
Je relis rarement des ouvrages, mais là, je vais relire "la reine de l'Idaho, et "Rue du pacifique" qui ont été pour moi des coups de coeur...
je me demande si d'autres de ses romans ont été édités en France ?
ma note
5/5 sans hésitation !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  dodie le Lun 25 Fév 2013 - 10:25

Merci Odilette: je ne connais pas cet auteur mais grâce à toi ce ne serait tarder wink
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Awara le Lun 25 Fév 2013 - 12:43

Je le note, je ne connaissais pas cet auteur!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Lun 25 Fév 2013 - 15:13

si des rates sont intéressées pour leur challenge, je peux faire voyager ...

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Awara le Lun 25 Fév 2013 - 16:14

Avec plaisir! Merci Odilette!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Sam 23 Mar 2013 - 1:00

La reine de l'Idaho
(Belfond, 2003, 324 pages)

Thomas Burton est un écrivain qui coule des jours tranquilles dans le Maine avec sa femme. Il reçoit un jour la lettre d’une certaine Amy qui prétend être sa sœur. Thomas remonte alors le passé de sa famille pour mieux comprendre. Pour lui, il est impossible que sa mère ait abandonné un enfant… On plonge alors dans ses souvenirs et aussi dans l’histoire de l’Ouest américain (le Montana et l’Idaho) du début du 20ème siècle.

Voilà un beau roman tout en douceur et en sensibilité. Le rythme est lent, parfois trop je l’avoue, mais j’ai bien aimé découvrir petit à petit l’histoire de cette famille particulière (un arrière-grand-père chercheur d’or et une grand-mère éleveur de moutons entre autres).

Un beau portrait de famille avec comme toile de fond les grands espaces de l’Ouest!

Ma note : 4.25/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Sam 23 Mar 2013 - 15:57

ah, j'ai vraiment bien envie de le relire !!

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Awara le Sam 23 Mar 2013 - 17:12

Je le lirai aussi certainement!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 23 Mar 2013 - 17:29

Moi aussi.

Cocotte tu te rappelles dans quelle ville ou village ça se passe ?

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Dim 24 Mar 2013 - 16:39

Mousseline, je me rappelle pas... Embarassed On change beaucoup d'endroits et je n'ai aucun talent pour me rappeler le nom des villes! Désolée...
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Awara le Jeu 25 Avr 2013 - 9:06

LE POUVOIR DU CHIEN
Thomas Savage
Traduit de l’américain par Pierre Furlan
Postface de Annie Proulx
Editions 10-18 / Coll. Domaine étranger - 2004 - 364 pages

Merci à Odilette qui a eu la gentillesse de mettre ce livre en L.V.

La famille Burbank est propriétaire d’un ranch dans le Montana et le roman se déroule avec en toile de fond les Montagnes rocheuses et les grandes plaines. Les deux frères, Phil et Georges, s’occupent du ranch pendant que leurs parents, à la suite d’une dispute avec Phil, se sont retirés dans un hôtel de luxe à Salt Lake City. Leurs enfants ne les appellent que « Le vieux monsieur » et « La vieille dame »( je ne peux m’empêcher d’avoir devant les yeux l’amie de Babar, avec son chignon et son air très comme il faut !)…comme si il n’existait aucune proximité entre eux et leurs enfants. Ils sont les typiques produits de la côte est dont ils ont
emporté le luxe et les préjugés de vieux riches bostoniens.

Phil a quarante ans. Il est grand, fort, sale, nerveux, intelligent et…. Pervers. Son frère, Georges, un peu plus jeune, est calme, tout rond, gentil, pas très brillant.
Cependant ce dernier rencontre Rose, la veuve du médecin de la ville locale, de fait le médecin des pauvres blancs uniquement qu’il soigne souvent gracieusement... Ses espoirs déçus, cet homme doux sombre dans l’alcoolisme et est poussé au suicide par le mépris qui l’entoure. Rose, pour survivre tient courageusement l’auberge locale avec l’aide de son fils Peter un garçon intelligent et physiquement fragile. Georges est totalement sous la coupe de son
frère qui le méprise et l’appelle « gras-double »
Georges et Rose se marient et partent habiter le ranch tandis que Peter reste en ville pour poursuivre ses études en vue de devenir chirurgien. Phil n’accepte pas
l’intrusion d’une femme dans le couple qu’il forme avec son frère ; ils partageaient toujours la même chambre jusqu'à ce mariage! Il va envelopper de sa haine Rose et lui fait vivre un véritable et discret enfer.

Peter vient passer ses vacances au ranch et découvre les brimades qui accablent sa mère et le projet de Phil de la faire partir en la poussant à bout. Il se fait un ami de Phil qui l’appelle « mademoiselle chochotte », mais est implicitement attiré par lui... On découvre progressivement l’homosexualité refoulée de Phil qu’il masque en exhibant une virilité grossière et brutale. Peter trouvera le moyen d’éliminer Phil afin que sa mère puisse vivre enfin heureuse. Même le vieux monsieur et la vieille dame semblent se détendre après le décès de Phil…

Un roman magnifique qui donne une certaine idée de la vie dans un ranch .Mais ce qui en fait l’intérêt c’est essentiellement cette sombre histoire familiale. La progression de la tension prend physiquement le lecteur jusqu’à l’étouffement. L’atmosphère lourde est servie par une belle écriture ; Les monologues intérieurs de Phil sont très percutants. On suit les méandres de ses pensées pernicieuses. Le crime n’est pas nommé, mais une fois commis, il semble qu’on peut enfin respirer… Un crime parfait qui glace le lecteur. La postface d'Annie Proulx éclaire merveilleusement le roman qu'on vient de lire.

Au détour du roman le lecteur rencontre les indiens qui occupaient ces terres: des
"Au moment où les derniers indiens, regroupés comme du bétail, furent chassés de leurs terres et expédiés avec armes et bagages dans des réserves, le gouvernement ne faisait plus semblant de croire aux traités. La terre était devenue trop chère pour qu'on la négocie, et il n'y avait plus de raison de craindre la violence des indiens; en revanche, il y avait toutes les raisons de craindre la colère électeurs blancs." En peu de lignes Thomas Savage trace la situation dans ces régions du Montana.
Un très beau roman


Note : 5/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Parch le Ven 3 Mai 2013 - 11:58


Le pouvoir du chien

L'histoire avait tout pour me plaire mais je n'ai pas vraiment accroché. La relation centrale qu'annonçait la quatrième de couverture - coeur du roman - n'est finalement traitée qu'à la toute fin du livre... les trois quarts du livres servant à poser le contexte... La post-face d'Annie Proulx est finalement meilleure que le roman. Plus claire et captivante.

Ma note : 3/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Awara le Ven 3 Mai 2013 - 12:23

Parch, eux-tu me rappeler ce qu'annonçait la 4ème de couverture, cela m'intéresse de savoir sur quoi l'éditeur faisait porter l'objet du roman? je ne me souviens plus.

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Parch le Sam 4 Mai 2013 - 16:35

AU regard de la 4e de couverture, je m'attendais à quelque chose proche de Brokeback Mountain...

Dans les années 20, les frères Burbank vivent en parfaite harmonie dans leur immense ranch du Montana. George, taciturne et lourdaud, laisse le brillant et redoutable Phil, archétype du cow-boy viril, tenir les rênes. Lorsque George se marie avec Rose, l'univers de Phil s'écroule... Sa vengeance sera cruelle et méthodique. L'arrivée de Peter, le fils de Rose, lui donne l'occasion de la parfaire. Mais celui qu'il surnomme " Mademoiselle Chochotte " est un adolescent troublant et fort intelligent... Qui sera la victime du Pouvoir du chien

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Awara le Sam 4 Mai 2013 - 17:36

Merci de ta réponse Parch. Le pouvoir du chien est un L.V., je ne l'ai plus entre les mains.
Je crois que je ne partage pas ta réserve à l'égard de la 4ème de couverture; je trouve qu'elle synthétise bien le roman sans donner la réponse finale. La personnalité ambigües et cruelle de Phil se dévoile au fil des pages, mais celle non moins trouble de Peter aussi. Brokeback mountain me semble, dans mon souvenir, moins "trouble", il est vrai.


Dernière édition par Awara le Ven 24 Mai 2013 - 12:11, édité 1 fois

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4032
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  kattylou le Sam 4 Mai 2013 - 17:53

vous me tentez avec ce livre mais je note pour plus tard je voudrais faire descendre ma pal
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3434
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  clarize le Ven 24 Mai 2013 - 9:18

Le pouvoir du chien de Thomas Savage

Phil et Georges, deux frères, riches ranchers du Montana, tel Abel et Caïn, sont diamétralement opposés.
Un beau jour George épouse en secret Rose, veuve ayant un fils, Peter déjà adolescent.
Ce n’est pas du goût de Phil dont on bouscule la vie bien organisée.

Pour moi c’est un grand roman dés le commencement du livre, on sent le drame. Phil agace , humilie .
« Mais Phil savait , Dieu en est témoin, il savait parfaitement ce que c’est qu’être un paria, et il avait détesté le monde par crainte que le monde ne le déteste. ».
J’aime cette plongée dans le monde des cow-boys et ne peut rivaliser avec la postface de ANNIE PROULX, tout y est dit.

5/5


MERCI Odilette

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2591
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas SAVAGE (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum