Goliarda SAPIENZA (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  Calepin le Mar 2 Déc 2008 - 13:28

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 2006-05-14 11:34

L'art de la joie
Ed.Viviane Hamy

Modesta,l'héroïne de ce livre naît début 1900,dans la Sicile des vendettas avec la misère pour seul bagage.Mais volontaire et obstinée,elle affrontera les tourmentes du siècle en restant une femme etonnament libre et souvent délicieusement libertine.On la voit grandir ,échapper à sa famille et au couvent,ensuite devenir princesse en épousant un débile mental ,qui est un richissisme héritier de l'aristocratie sicilienne.Cela ne l'empêchera pas tout au long de sa vie,de culbuter les tabous et les convenances,de vivre plusieurs amours avec des hommes et des femmes et ce qui pour son entourage devrait donner l'image d'une femme qui ne revendique que le droit au bonheur.

Mon avis : Avec ses 600 P. explosives ,ce livre est un hymme à la sensualité ,àl'insoumission de la femme.C'est un grand roman qui raconte les combats contre le fascisme et aussi la naissance du féminisme en Italie.

Note : 4/5



De : Chantal5500 Envoyé : 2006-06-05 12:32

L'art de la joie
Editions Viviane Hamy - 615 pages.

L'art de la joie, c'est l'histoire d'une vie, c'est l'histoire de la vie d'une femme et c'est une histoire magnifique. Modesta est né le premier janvier 1900 dans la misère. Après avoir subi un inceste, elle sera enfermée plusieurs années dans un couvent, avant de pouvoir s'échapper en allant vivre dans un immense palais quasiment désert où elle finira par épouser un pauvre Prince mongolien, qui lui donnera ainsi titre et richesse....

Cette Princesse Modesta n'a rien d'une femme soumise, elle vit en lisant (entre autres de la littérature russe !) en apprenant tout ce qu'elle peut, pour s'instruire et échapper à la médiocrité, elle déploie une énorme énergie à vivre sa vie, elle culbute les tabous, le conformisme, la religion et l'église, elle se rebelle sans cesse et n'hésite pas à tuer pour être libre. Ses amours bisexuelles, son refus des conventions, côtoie tout un monde politique (anarchisme, socialisme) , qui se bat contre le fachisme. C'est le début du féminisme, de la psychanalyse. Modesta est une femme libre et libertine qui cultive "l'art de la joie" d'être soi, menant sa vie en accord complet avec ses idées, sans concessions, et qui accueille le début de la vieillesse avec sérénité, au milieu d'une grande "famille". L'écriture est loin d'être linéaire, calme, travaillée. C'est une écriture livrée "brute", qui passe par des moments très intenses et d'autres très étirés. Ces variations de rythme bouscule le lecteur et donne un roman attachant, de 600 pages (seulement?), plein de vie, d'énergie et d'intelligence, et ces 600 pages qui m'ont enchantée, j'ai eu bien du mal à les quitter....

Note : 5/5
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  petitemartine le Dim 11 Oct 2015 - 14:22

coeur L'art de la joie de Goliarda SAPIENZA coeur

Il était une fois une enfant, Modesta, née le 1er janvier 1900, dans un monde frustre et rapidement englouti... Non, L'Art de la joie résiste à toute présentation. Roman d'apprentissage, il foisonne d'une multitude de vies. Roman des sens et de la sensualité, il ressuscite les élans politiques qui ont crevé le XXe siècle. Ancré dans une Sicile à la fois sombre et solaire, il se tend vers l'horizon des mers et des grandes villes européennes... " Pourquoi faut-il lire ce livre ? Parce qu'il est un hymne à la joie. A la joie la plus simple qui soit, celle qui émane de la conscience et de l'acceptation sereine de sa propre existence et de celle des autres, personnes et choses, sans lesquelles le bonheur serait absolument impossible. Le XXe siècle, époque de tragédies horribles et d'esprits brillantissimes, se révèle sous un angle différent et les événements qui le caractérisent - guerres et révolutions, sciences et techniques, art et philosophie - portent les stigmates d'une seule femme, Modesta, qui assume les espoirs et la volonté de toutes les autres. " Luca Orsenigo, Corriere della sera. source Amazon


Mon avis :
L'art de la joie c'est l'histoire d'une vie...Et quelle vie, quel destin !!  Celle de Modesta née dans la campagne sicilienne en 1900 dans une famille très pauvre. 
Dès les premières pages, j'ai été happée par l'histoire de la petite Modesta ( drôle de prénom me direz-vous ): en 1900 la vie en Sicile est très difficile comme on peut s'y attendre, une mère taciturne, une sœur mongolienne, un père inexistant... Et la petite Modesta déjà à la recherche du plaisir innocent, se délecte des caresses de Tuzzu son ami paysan... 
Nous suivons donc la traversée du XXeme siècle par cette femme. Ce livre est étonnant, le style est inqualifiable et parfois déroutant avec des coupures de rythmes étonnants et l'histoire difficile à raconter sans tomber dans le mélo.
La jeune fille à la suite d'un inceste, passera son enfance dans un couvent, entourée de sœurs strictes et  un peu énigmatiques. Elle décide de rester dans le droit chemin, elle y apprendra beaucoup et sera en admiration devant soeur Léonora...... Les sentiments entre elles sont assez diffus et ambigus... Cette soeur à sa mort lui léguera beaucoup. 
On a parfois l'impression d'être dans un conte des mille et une nuit avec des princes, des princesses.... surtout lorsqu'elle se retrouve après son enfance au couvent dans une grande maison entourée de princesses et d'un mari attardé... Petit à petit, elle fondera une famille, une tribu,  où la liberté des sentiments et des idées est primordiale : sœur, mari, amis, amants, maitresses... Modesta- avant gardiste et féministe- restera toute sa vie fidèle à ses idées et à sa tribu, elle est sans cesse à la recherche de la joie et du plaisir quelque que soient les situations rencontrées : pauvreté, emprisonnement, maladie etc....Elle évolue dans un début de siècle où être une femme libre est compliqué, où la montée du fascisme fait rage , où elle va se battre pour ses idées et pour sa tribu. 
Les nombreux personnages secondaires sont multiples, complexes et attachants : on retrouve un peu de l'auteur dans chacun d'eux - dixit le mari de l'auteur- c'est un roman foisonnant, plein de vies, de passions, un hymne à la vie, à la joie.
J'ai eu du mal à quitter Modesta, Carlo, Beatrice, Nina, Mattia, Bambu, Joyce et tous les autres... Un vrai bonheur.
je cite Angelo Maria Pellegrino 1997 " Elle écrivait comme elle lisait, en lectrice, elle écrivait sans souci de réception immédiate, pour les lecteurs les plus purs et les plus lointains, avec un abandon lucide et passionné à la fois ,affectueux et sensuel ,attentive aux battements de cœur d'une œuvre, plus qu'aux concepts et aux questions formelles. " 


Ma note : 5/5 coeur coeur coeur


Dernière édition par petitemartine le Dim 11 Oct 2015 - 19:32, édité 1 fois
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2411
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  Chantal le Dim 11 Oct 2015 - 18:33

Very Happy Very Happy Very Happy Cool coeur !



Tiens, tu me donnes envie de le re-lire...! Very Happy
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2240
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  Elfe le Lun 12 Oct 2015 - 7:17

Moi aussi tu me donnes envie de le lire! Il est dans ma PAL depuis un moment déjà.
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1772
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  Cyrielle le Lun 12 Oct 2015 - 9:02

Une critique des plus convaincante. Je le note dans mes prochains achats. 
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7329
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  petitemartine le Lun 12 Oct 2015 - 19:17

Merci les filles, j'ai rarement un aussi gros coup de foudre pour un livre. Il est magnifique, j'espère que vous apprécierez !
Chantal ,je pense que je le re-lirai un jour.... Very Happy
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2411
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  Awara le Lun 12 Oct 2015 - 21:10

A moi aussi tu donnes envie de relire ce livre! Je vais devoir partir à la pêche dans les fins fonds de ma bibliothèque...

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3968
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  kattylou le Mar 13 Oct 2015 - 18:06

Quelle critique ! tu donnes envie de le lire Very Happy
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3364
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  dodie le Dim 12 Mar 2017 - 17:29

L'art de la joie

Cet imposant roman de 800 pages nous relate la vie de Modesta. Elle naît en 1900 dans une famille pauvre de Sicile. Suite à la mort de sa mère, elle est prise en charge dans un couvent et l'affection d'une soeur lui permettra d'intégrer une famille de la petite noblesse et de devenir "princesse".
Plus que "L'art de la joie" c'est avant tout "L'art de la liberté" qui caractérise, à mes yeux, ce personnage hors norme. Avant-gardiste et féministe de la première heure, elle n'aura de cesse de vivre la vie qu'elle a choisie. Avide de plaisir charnel, elle veut vivre au grand jour ses amours hétéro et homosexuels, tout en luttant de manière très active contre la montée du fascisme.

Une chose est sûre: les premières pages de ce roman sont saisissantes et donnent une véritable claque au lecteur.
J'ai été séduite pendant la première moitié du roman, fascinée par le destin de Modesta. Puis le charme s'est rompu. Le style d'écriture de la romancière en est peut-être la cause: parfois lapidaire, parfois très étiré mais donnant finalement un récit assez décousu.
J'ai lu la deuxième moitié sans grande passion et je l'avoue en m'ennuyant.....Finalement ravie de l'avoir enfin fini....
Je pense que ce roman doit être lu assez rapidement (malgré sa consistance) et le fait de ne lire que quelques pages à la fois a certainement contribué à mon manque d'intérêt.
Ma note 2,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4519
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Goliarda SAPIENZA (Italie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum