Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:55

De : petitesandra64 Envoyé : 14/01/2005 21:19

MAUS de Art SPIEGELMAN : bande dessinée autobiographique

Flammarion - 312 pages
Prix Pulitzer en 1992
Alph'Art album étranger 1993

« Art Spiegelman, né en 1948, est un mythe de la bande dessinée moderne. Dessinateur dans la presse alternative américaine dès les années 60, il se fait éditeur dans les années 80 en publiant la fameuse revue Raw, où se croisent les signatures de Charles Burns, Gary Panther, Tardi, Masse, Muñoz ou Joost Swarte. Il est l’auteur du célèbre Maus (1987, Flammarion), extraordinaire ouvrage relatant simultanément la déportation des juifs dans les camps de la mort et sa relation complexe avec son père, lui-même ancien déporté. Il vit à New York. » Note de moi: Il a sorti récemment A l'ombre des tours mortes, un gros livre objet sur le 11 septembre 2001.

Résumé de 4ème de couverture (je n'aurais pas fait aussi bien):

"Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l'Histoire. Des portes d'Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule en deux temps (les années 30 et les années 70) le récit d'une double survie : celle du père, mais aussi celle du fils, qui se débat pour survivre au survivant. Ici, les Nazis sont des chats et les Juifs des souris. Oubliez vos préjugés: ces souris-là ont plus à voir avec Kafka ou Orwell qu'avec Tom et Jerry. Ceci est de la vraie littérature."

Mon avis:

Ce livre est exceptionnel. Je n'en ai jamais lu un pareil.

Déjà, l'histoire de Vladek Spiegelman est extraordinaire: extraordinairement horrible, mais aussi extraordinaire par la façon qu'il a eu de s'en sortir, de se sortir de se mauvais pas.

Ensuite, le scénario est très bien fait: On alterne l'époque contemporaine avec les discussions entre le père et le fils, et les souvenirs de Vladek, le père. On voit comment Art prépare son livre. Ca a pris plusieurs années. On voit ses réactions après la parution du premier tome. (Le livre est en deux tomes).

Il y a plein de métaphores (je ne sais pas si c'est le bon mot: c'est quand, par exemple, Art se dessine tout petit dans le fauteuil de son psy) dans les dessins, c'est assez drôle.

Il y a beaucoup d'humour dans ce livre. Pas des grosses blagues qui font hurler de rire, mais plutot des tas de petites choses attendrissantes qui font sourire (le caractère exécrable de Vladek, les surprises cachées dans les dessins...)

Il y a aussi beaucoup de souffrance. Les dessins des cadavres sont très simples et me sont pourtant à la limite du supportable tellement l'expression des visages m'évoque de l'horreur. On voit aussi les dessins qu'il a faits des années avant "maus", juste après la mort de sa mère. Là aussi, c'est terrible. C'est souvent horrible et drôle en même temps. Et là vous allez penser au film "la vie est belle" de Roberto Benigni, et je vous arrête tout de suite, rien à voir. Le film était gentillet, pas crédible.

Ici on sent que tout est vrai, au moindre détail près.

J'ai trouvé que c'était presque indécent tellement c'était criant de vérité. Mais je comprends qu'il ait eu besoin de crier tout ça à la face du monde. C'est une oeuvre d'utilité publique. Une très bonne réponse aux thèses révisionnistes. Comment auraient-ils pu inventer CA???

Une dernière remarque à propos de "ceci est de la vraie littérature": je ne sais pas ce qu'ils ont voulu dire par là, ne vous attendez pas à des grandes phrases, ce sont des dialogues normaux de gens normaux avec des dessins, comme dans toute BD.

Pour résumer, ma note: 5/5


Dernière édition par Shan_Ze le Ven 30 Juil 2010 - 23:14, édité 1 fois
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:56

De : Sandriine_1616 Envoyé : 23/01/2005 14:00

Je suis bien d'accord avec toi, Sandra, cette Bd est un vrai chef d'oeuvre.
Je la ferai bien voyager d'ailleurs
Résumé et avis : tout a été dit

Ma note : 5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:56

De : cuné Envoyé : 04/06/2005 15:17

MAUS : Un survivant raconte (Tome 1)


C'est en effet mission impossible d'ajouter quoi que ce soit après PetiteSandra dont la critique est trr=ès juste et très complète. J'avais beaucoup entendu parler de cette BD, mais ne soupçonnait pas le temps que ça me prendrait pour la lire (du moins le tome 1 pour l'instant). Car en effet c'est paradoxal, on ne peut s'empêcher de scruter chaque image, tout est important et ça ne se dévore pas à tout vitesse.
En plus du contexte historique, de l'innovation totale qu'est ce récit sous forme de bande dessinée, et de la transposition en animaux, Art Spiegelman réussit aussi à laisser transparaître le maëlstrom de ses sentiments envers son père, son exaspération, sa tendresse, sa colère...
C'est à la fois passionnant et révoltant. Fort en tout cas !

5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:57

De : cuné Envoyé : 07/06/2005 14:46

Et c'est là que mes ennuis ont commencé (Tome 2)

Flammarion 136 p.
Traduit de l'anglais par Judith Ertel

Le tome 2 est dans la continuité parfaite du tome 1, c'est assez époustouflant la façon qu'a Art Spiegelman de réussir à raconter l'indicible. Nous voici en plein Auschwitz, rien n'est édulcoré mais l'accent n'est pas mis sur l'horreur. Vladek raconte, avec son phrasé personnel, et nous rendons grâce à son exceptionnel courage et talent pour survivre. Mais Art Spiegelman explique aussi toutes ses difficultés à lui pour seulement concevoir ce que son père exprime en paroles, ce qui en résulte sur son psychisme personnel et ce qu'est devenu son père.
Survivant, oui, mais insupportable.
Il faut absolument que tout le monde lise ça.

5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:57

De : 2186Elfe Envoyé : 05/12/2005 14:54

Maus

Je ne peux en dire plus si ce n'est que pour moi également c'est un pur chef d'oeuvre!!!

Ma note: 5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:58

De : Profgéo Envoyé : 09/11/2007 20:43

Maus tome I Un survivant raconte Art Spiegelman

Le récit de Vladek Spiegelman, survivant des camps de concentration sur ce qui s'est passé avant la guerre, jusqu'à son arrivée à Auschwitz. C'est ça et c'est en même temps beaucoup plus compliqué parce que ce n'est pas que ça. Vladek est poussé par son fils à raconter son histoire. Art, à la fois l'auteur-dessinateur de cette BD et fils de celui qui raconte son histoire y transpose ses problèmes avec son père, ce survivant de l'Holocauste avare, égoïste et éternel incompris qui rend la vie impossible à tout ceux qui l'entourent et aussi, l'indicible, ce qui se passait dans les camps, la faim, la terreur quotidienne, les manoeuvres continuelles pour survivre et en même temps la solidarité et les trahisons continuelles de ceux qui sont sans cesse exposés à la mort. Le tout dans un graphisme dépouillé, en noir et blanc. Les personnages sont représentés avec des visages d'animaux, souris pour les juifs, chats pour les allemands, chiens pour les américains, grenouilles pour les français, cochons pour les polonais, etc, etc. Pourtant, cette représentation bestiaire de l'histoire ne fait que la rendre supportable, et permet en même temps d'exprimer tout ce qui se passe, en faisant passer l'émotiondans tous les visages des souris et des chats qui se font la chasse. Ils tissent des amitiés, des relations entre eux, se trahissent, se font battre, supplient, réussissent à obtenir quelque chose. Une grande BD, dessinée et écrite avec beaucoup de talent et d'intelligence, une autre histoire sur l'Holocauste, c'est sûr, mais en même temps, un regard neuf et puissant de la part d'un artiste de talent sur le sujet.

Ma note: 4.75/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Déc 2008 - 8:58

De : Profgéo Envoyé : 09/11/2007 20:58

Maus tome II C'est là que mes ennuis ont commencé Art Spiegelman

L'histoire commence avec les problèmes existentiels d'Art, ce fils de survivant des camps de la mort nazi, que son père a toujours rabaissé, ne lui permettant pas de se construire une estime de lui-même. Art est devenu par esprit de contradiction artiste, alors que son père lui a dit qu'il ne ferait rien de bon dans la vie. Entre ses complexes envers son père, les innombrables excentricité de celui-ci et le récit proprement dit de l'expérience de Vladek dans les camps, on pourrait se sentir perdu, mais il n'en est absolument rien. C'est en droit continuité avec le premier tome, sauf que l'on sent que l'auteur se sent responsable de répondre aux attentes des lectueurs du premier tome, il l'exprime très clairement au début de la BD. Vladek poursuit son récit, disant toujours avec sa bonne vieille voix bourrue et égocentrique ce qui s'est passé alors qu'il était à Auschwitz. C'est aussi avec la fin du récit, la perte de la mémoire, la perte du père à la fois haï et aimé, détesté et pour lequel on s'inquiète tout le temps tout de même! Une très bonne bande dessinée.

Ma note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Azurelia le Lun 23 Fév 2009 - 15:38

Art Spiegelman

Maus : un survivant raconte



T.1 : mon père saigne l'histoire

Résumé par Marek Halter, écrivain juif français : "Art Spiegelman est le fils d'un des survivants des ghettos polonais. Né à Stockholm en 1948, il vit à New-York et dessine des B.D. Maus, son livre, est l'histoire d'une souris dont le chat a décidé d'avoir la peau. La souris est le juif, le chat le nazi. Le destin de Maus est de fuir, fuir sans espoir l'obsession du chat qui lui donne la chasse et lui trace le chemin de la chambre à gaz.
Mais Maus est également le récit d'un autre traque, celle d'un père par son fils pour lui arracher l'histoire de sa vie de juif entre 1939 et 1945 et en nourrir sa propre mémoire, se conformant ainsi à l'obligation de se souvenir. De transmettre aussi, et avec quelle énergie ! Car de la rencontre peu naturelle de la B.D. et de la Shoah naît un choc. Le choc d'une forme réputée mineure pour un évènement majeur."



T.2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé

Résumé de l'éditeur : "Avec le tome 1 du Maus d'Art Spiegelman, les lecteurs avaient fait la connaissance de Vladeck Spiegelman, Juif polonais rescapé des camps de la mort, et de son fils, Art, dessinateur aux prises avec son père. Le terrifiant parcours de ce dernier et l'Histoire elle-même s'y conjugaient déjà. Cette suite tant attendue, toujours en B.D., dont les personnages ont des têtes d'animaux -les Juifs sont des souris, les nazis des chats -, nous conduit des baraquements d'Auschwitz aux bungalows des monts Catskill, dans l'Etat de New York.
Bestiaire insolite, qui nous ôte brutalement le plus vague sentiment de familiarité, Maus exprime l'indicble sans sombrer dans le grotesque.[...] Drame en cinq actes, pour une double survie : celle du père, mais aussi celle du fils qui se débat pour survivre au survivant. Une épopée en bulles."


Pour cette "série" en 2 tomes, j'ai choisi de vous indiquer l'avis de l'éditeur et de l'écrivain Marek Halter, et non le mien. Tout simplement car ces deux personnes ont parfaitement su résumer l'oeuvre d'Art Spiegelman, tant en terme de dessin qu'en terme d'émotion. Il est difficile de parler d'un tel document, témoignage de l'horreur, et d'imaginer tout ce que son père a vu et vécu. Une oeuvre majeure, pudique et fascinante, un véritable travail pour un devoir de mémoire.

Ma note : 5/5 pour chaque tome.
avatar
Azurelia

Nombre de messages : 29
Location : Paris / France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Ysla le Jeu 26 Fév 2009 - 8:40

J'ai lu Maus l'année dernière (une lecture que je voulais faire depuis longtemps). C'est une oeuvre fondamentale, un magnifique travail et un document historique très fort. Une lecture que je recommande à tout le monde. Je le relirai certainement, d'ailleurs il faudrait que je me l'achète, c'est une oeuvre à garder et à consulter.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 12 Nov 2009 - 6:51

Je ne l'ai pas lu...

Est-ce que vous croyez que ça convient à un adolescent ? J'ai envie de l'acheter pour Noël à fiston.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Jeu 12 Nov 2009 - 13:30

Mousseline, s'il a au-dessus de 12 ans oui, sinon non. Art Spiegelman a réussi le tour de force de rendre l'inconcevable supportable, alors on voit presque tout. Et puis, pensez-y tous, ce qu'ils lisent dans les mangas et autres BDs de Marvel est souvent bien des fois pire! Ça dépend toujours du niveau de tolérance de chacun, mais disons que personnellement, je le ferais lire de manière obligatoire à tous les jeunes de secondaire 1 et 2. Pour les rendre conscient de l'Histoire.

@+ Prospéryne

P.S. Il existe une édition qui regroupe les deux BDs en un seul volume. Si ça peut t'aider.

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  ligouchka le Mer 7 Juil 2010 - 18:26

Je viens de finir les deux tomes de Maus et de lire tous vos commentaire.

J'ai été profondément touchée par cette BD car elle raconte à mon sens une vérité historique que l'on n'aborde peu. La plupart des gens qui ont vécu la guerre n'étaient ni des héros ni des ordures. Cette vision nuancée apporte du relief aux personnages, si minimes soient-ils.

Les ravages de la guerre et de l'holocauste sont décrits. Ils marquent en profondeur, et à vie, ceux qui les ont vécus. Mais ils influencent aussi ceux qui sont nés après. Cette BD fait également écho à cela.

Cette œuvre littéraire est de celles que l'on n'oublie pas.


Ma note: 4,75/5.
avatar
ligouchka

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 2 Avr 2011 - 13:48


Maus

(les tomes 1 et 2)

Ce n'est pas facile de parler de "Maus" - j'ai traîné pendant plus de deux semaines avant de m'y mettre.

Extraordinaire, gigantesque, incroyable, remarquable, génial, brillant... douloureux.

Art Spielgelman est le fils d'un couple de Juifs polonais qui a connu Auschwitz. Lui-même est né en Suède juste après que ses parents soient sortis de la Pologne. Ils sont partis quelques années plus tard aux Etats-Unis comme tant d'autres.

Dans Maus, Art Spielgelman raconte l'histoire de ses parents. Une histoire d'horreurs, de privations, de courage, on s'étonne que des gens aient pu survivre. D'autres avant lui et après lui ont écrit sur la Shoah.

Alors qu'est-ce que Maus a de plus ou de différent? Il y a d'abord les dessins. Les nazis sont des chats et les juifs des souris. Le fait d'employer des animaux allège l'horreur. Je ne crois pas qu'on pourrait supporter de voir les personnages tels qu'ils étaient vraiment. Et d'avoir trop d'horreurs sous les yeux n'est pas nécessaire pour savoir - on sait déjà et pour comprendre, Art Spiegelman sans pudeur nous fait entrer dans la vie d'un fils d'un de ceux qui a vécu Austchwitz. Et c'est toute là la différence...

On suit tout au long le processus de création de Maus. Vladek, le père, raconte son histoire et on assiste aux rencontres entre le père et le fils. Art Spiegelman ne comprend pas toujours la Shoah et nous non plus, car c'est tellement inimaginable. Le fils traque le père pour peu à peu lui soutirer son Histoire.

Et puis il y a les relations père-fils. Et ce n'est vraiment pas simple. Art Spiegelman a parfois honte de son père, pas pour ce qu'il a vécu mais pour certaines de ses manies. Il a aussi de l'admiration pour ce père qui a survécu mais c'est le sentiment de ne pas être à la hauteur qui l'emporte, Art sait que lui n'aurait pas passé à travers.

Art Spielgelman se met à nu sans pudeur. Il se sent coupable. Il a inclu dans Maus l'histoire de la mort de sa mère qu'il avait publié dans un magazine peu connu de comic books des années plus tôt : "Prisoner on the Hell Planet". C'est suffoquant.


Art Spielgelman a mis des années pour écrire et dessiner Maus. Le parcours a été douloureux.

Il a gagné le prix Pulitzer en 1992 avec Maus. L'unique fois où le Pulitzer a été décerné à une bande dessinée.

J'aurais aimé faire une critique brillante mais voilà je n'y arrive pas. Ce n'est pas facile de parler de Maus.

En tout cas, ne le manquez surtout pas. Vous pouvez passer par-dessus la grande majorité des livres que je suggère mais Maus ne le manquez pas.

Je l'avais offert à mon fils adolescent. Et c'est certainement le meilleur livre que je lui ai donné dans sa vie. A tout point de vue.

Note : 5/5



_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Sam 2 Avr 2011 - 14:55

Pour l'avoir lu, je dirais que ta critique rend parfaitement justice au livre Mousseline. Maus est un livre à lire, à faire lire et à relire, c'est le neuvième art dans ce qu'il peut faire de mieux, de plus poignant et de plus bouleversant. T'en fais pas si c'est difficile d'en parler, c'est tout à fait normal vu le sujet et la profondeur avec lequel on l'a traité.

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Maus : l'intégrale

Message  Lionel de Lyon le Jeu 14 Avr 2011 - 17:10

Maus : un survivant raconte

Flammarion, 1998, 295 pages.

Résumé : Un père juif polonais, survivant des ghettos et d'Auschwitz, raconte à son fils cette période de sa vie. On y découvre l'antisémitisme, les persécutions nazies, depuis le début de la Seconde Guerre mondiale et l'invasion de la Pologne jusqu'à l'effondrement du Troisième Reich et l'immédiat après-guerre. L'ouvrage est un témoignage sur la Shoah. Le récit du père est entrecoupé de scènes montrant des relations parfois tendues entre un père, malade, et son fils, la difficulté pour l'auteur, juif de la génération « d’après » d’exorciser ce terrible passé entre souvenir familial et devoir de mémoire.

« Maus est l’histoire d’une souris dont le chat a décidé d’avoir la peau. La souris est le juif, le chat le nazi. Le destin de Maus est de fuir, de fuir sans espoir l’obsession du chat qui lui donne la chasse et lui trace le chemin de la chambre à gaz. » Marek Halter

Critique : Tout en étant réaliste et parfaitement documenté, le parti pris de Spiegelman est de représenter les groupes nationaux par diverses espèces d’animaux (les juifs sont des souris, les allemands des chats, les polonais des cochons, les américains des chiens, les français des grenouilles), pourtant cela n’attenu en rien la portée et le réalisme de ce récit construit à partir du témoignage de son père. Le récit est très habilement mené pour embarquer le lecteur, l’auteur n’hésitant pas à se mettre lui-même en scène dans ses relations, parfois tendues, avec son père. Les scènes alternent donc entre présent et passé et permettent de mieux cerner la personnalité du père et les séquelles psychologiques de la déportation. Le dessin très simple, mais riche de détails, focalise l’intérêt du lecteur sur l’histoire et ses personnages. On est souvent touché et bouleversé par ce récit où l’auteur oscille entre devoir de mémoire, sentiment de culpabilité vis-à-vis de son père, mais on est aussi terrifié par ce que sa famille a pu subir dans l’horreur des camps de concentration et d’extermination. Cette bande dessinée biographique est une œuvre majeure du souvenir dont on ne sort pas indemne.

5/5
avatar
Lionel de Lyon

Nombre de messages : 1164
Age : 38
Location : Lyon / France
Date d'inscription : 27/10/2008

http://lionelfour.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  catherine le Mer 29 Fév 2012 - 2:57

Maus
Tome 1 et 2
Éditions Flammarion


Je converge vers les rats qui ont critiqué avant moi dans le sens où il est très difficile de critiquer cette BD.

D'abord, les dessins... sont simples, un peu naïfs, mais tellement criants d'émotion. Une idée géniale d'illustrer de cette manière ce sujet. Ça rend, comme a dit Prospéryne, le tout un peu plus supportable. Mais quelle histoire que celle-là... combien de récits ont été racontés à ce sujet, je ne croyais pas que j'allais pouvoir apprendre quelque chose de nouveau. Quelle ingéniosité, instinct de survie... mais aussi combien de trahisons, de mesquineries et j'en passe. Tout a été dit, tellement de magnifiques critiques ont été faites avant moi.

Seul bémol de ma part, je trouvais les passages actuels où l'ont traitait des manies du père un peu répétitifs et moins intéressants. Ce qui ne m'empêche pas de conseiller vivement la lecture de cette œuvre!

4.5/5

_________________



Lectures en cours:
The strange case of Dr Jekyll and Mr Hyde and other tales of terror de Robert Louis Stevenson
avatar
catherine

Nombre de messages : 611
Age : 40
Location : Montréal
Date d'inscription : 07/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Ven 4 Mai 2012 - 17:20

Maus

Tome 1 et 2

Art Spiegelman raconte ici la vie de ses parents qui ont survécu à la deuxième guerre mondiale. L'auteur a su rendre d'une façon remarquable l'horreur de cette guerre qui a fait tant de ravage. Les juifs sont des souris tandis que les nazis sont des chats, cette façon d'illustrer est originale et rend le tout plus facile à lire et à comprendre. C'est dérangeant et criant de vérité.

À la lecture de cette BD, je me suis rendu compte que je ne connaissais pas beaucoup la deuxième guerre mondiale. J'ai appris beaucoup de choses, des choses terribles qu'on aimerait ne pas connaître, mais qu'on se doit de savoir, qui font partie de l'histoire. Je savais que c'était terrible, mais pas autant que ça. On se demande comment certains ont passé à travers autant d'horreurs. Je suis sortie de ma lecture en colère et triste de savoir que des êtres humains sont capables du pire. Cest navrant.

Une BD qui m'a marquée pour toujours!

Ma note : 5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  mieldorado le Mar 19 Fév 2013 - 22:13

MAUS
Art Spiegelman se met en scène dans une bande dessinée pour raconter la vie de son père, ses souvenirs de guerre et ses sentiments sur l'Holocauste. Il fait un va-et-vient entre le présent et le passé. Il retranscrit le génocide juif, la perte des proches, l'instinct de survie et comment vivre au lendemain de la guerre.
Je n'avais pas lu le tome 2. J'avais gardé en tête les vignettes sur le camp, mais je ne me souvenais pas des entretiens entre l'auteur et son père. Sûrement parce que j'avais lu Maus sous forme d'extraits précis au lycée en lien avec le livre de Primo Levi "Si c'est un homme". Maintenant que j'ai lu entièrement cette oeuvre, je peux dire que c'est un livre remarquable, à la fois personnel et universel. Utiliser la BD n'apparaît pas chose facile au regard du sujet abordé. Brillante idée d'avoir dessiné les hommes sous leurs visages animaux. Mais ce n'est pas seulement l'Histoire qui est au premier plan, c'est aussi les relations entre un père et son fils. Le dialogue semble avoir été renoué entre Art et son père grâce à ce projet de bande dessinée. C'est du grand Art !
5/5
avatar
mieldorado

Nombre de messages : 373
Age : 32
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 10 Mar 2013 - 16:31



Maus : un survivant raconte 1, Mon père saigne l'histoire - Art Spiegelman
Flammarion - 159 pages

Que dire? Difficile de trouver les bons mots pour évoquer la beauté de ce livre malgré l'horreur qu'il décrit.
Émouvant, le mot n'est pas assez fort. Révoltant? Evidemment mais pas seulement...
Spiegelman nous montre toute la cruauté et la barbarie nazie sans rien nous épargner et pourtant, avec une certaine pudeur et beaucoup de tendresse vis-à-vis de son père. On ressent bien toute l'ambivalence de leur relation et le poids du passé avec lequel ils doivent vivre.
Le témoignage de Vladek est bouleversant, à peine croyable tant on a du mal à concevoir que des êtres humains puissent se révéler aussi cruels.
C'est aussi une formidable leçon de courage et un livre nécessaire pour ne pas oublier.

4.5/5

Un grand merci à Lacazavent qui m'a offert ce livre lors du swap de Noël 2012.

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  wenesday le Dim 17 Mar 2013 - 19:13

Un seul mot: extraordinaire!
Mousseline, tu te demandes si tu peux l'offrir à ton fiston, je dirais: tout dépend de la maturité de ce garçon, ainsi que de sa sensibilité. En effet, il y a des choses à savoir, c'est tout simplement obligatoire de savoir, en revanche si c'est pour traumatiser ou culpabiliser ou je ne sais quoi d'autre.. hum... Tu peux peut-être aborder le sujet si tu ne l'as pas déjà fait, ou lire Maus avec lui. Quoi qu'il en soit, c'est ton fiston, c'est toi qui le connais le mieux et qui sauras quelle décision prendre.
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 30 Juin 2013 - 17:59



Maus : un survivant raconte 2, Et c'est là que mes ennuis ont commencé - Art Spiegelman
Flammarion - 135 pages

Suite de l'histoire de Vladek, le père de l'auteur qu'on avait quitté aux portes d'Auschwitz...

Je ne vais pas redire ce que j'avais dit dans ma critique du premier volume mais bien sûr, j'ai ressenti à la lecture de ce tome les mêmes émotions qu'en lisant le premier. En pire même, puisqu'en franchissant les portes d'Auschwitz, on franchit littéralement les portes de l'enfer. Aucun mot n'est assez fort pour décrire l'horreur qu'ont vécu les déportés mais les dessins d'Art sont plus parlants que n'importe quels mots. Un livre dur, où la cruauté humaine est à son paroxysme, mais que tout le monde devrait lire pour le devoir de mémoire et pour que jamais une telle horreur ne puisse se reproduire.

5/5

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Lun 16 Oct 2017 - 18:11

Maus
 
Note : 5/5 coeur coeur coeur
 
Le résumé a déjà été fait plusieurs fois ci-dessus.
 
Critique : Un immense coup de cœur, comme pour beaucoup des avis ci-dessus. Je lis rarement de BD, je n’aime pas trop ça. Mais là je dois dire que j’ai été complètement transportée par ce livre. L’histoire de Vladek Spiegelman est déjà extraordinaire en soi. Il parvient à se sortir de manière incroyable des situations les plus horribles. J’ai beaucoup aimé l’alternance entre l’époque où Art prépare son livre et interroge son père et les souvenirs de Vladek pendant la guerre. La relation entre Art et son père est très bien rendue, sans être édulcorée un seul instant. Les souffrances des juifs et les horreurs du nazisme sont très (trop) bien décrites. Avec des personnages personnifiés par des animaux, il parvient à nous transmettre toute leur terreur indicible. Le message est loin d’être atténué par cette représentation, paradoxalement, il n’en est pas moins réaliste. C’est le deuxième livre de suite que je lis sur la Seconde Guerre Mondiale en Pologne et le ghetto de Varsovie (après La femme du gardien de zoo de Diane Ackerman) et malgré ça, pas de sensations de déjà vu, j’ai même appris pleins de choses alors que j’ai déjà lu une tonne de témoignages sur le sujet. Malgré le sujet très lourd, il y a des petites touches d’humour dans le roman. C’est une œuvre que tout le monde devrait lire, au nom du devoir de mémoire. Un roman terriblement émouvant et triste qui marque profondément son lecteur. Si vous ne l’avez pas encore lu, ne passez pas à côté. 
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art SPIEGELMAN (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum