Hanan EL-CHEIKH (Liban/Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hanan EL-CHEIKH (Liban/Royaume-Uni)

Message  Mousseline le Lun 1 Déc 2008 - 12:49

De : joubjoub (Message d'origine) Envoyé : 2008-10-02 08:32

.:: Histoire de Zahra (Hanan EL-CHEIKH) ::.

Titre original : Hikayat Zahra

Résumé : Zahra - le mot signifie "fleur" en arabe - est une fille chiite du Sud Liban. Tout dans sa vie concourt à son écrasement : une mère à qui elle sert d'alibi pour ses rencontres avec son amant, un père brutal et autoritaire, une société aux lois implacables. Jusqu'à ce que, à la faveur de la guerre civile libanaise, elle réussisse à se libérer de son passé et à découvrir l'amour...
Quand elle finit d'écrire cette Histoire de Zahra, Hanan el-Cheikh est déjà l'auteur de deux romans. Elle publie celui-ci à compte d'auteur : aucun éditeur n'a voulu prendre le risque de cautionner un sujet aussi scandaleux. Dès sa sortie à Beyrouth en 1980, le roman connaît un important succès dans le monde arabe. Car, à travers cette histoire de femme, proie et victime d'un univers masculin, on peut lire l'histoire de tout Libanais, citoyen impuissant, spectateur et victime de son propre drame.

Originaire de la communauté chiite du Sud Liban, Hanan el-Cheikh est née en 1945. Elevée à Beyrouth, elle vit aujourd'hui à Londres après avoir séjourné au Caire et dans les pays du Golfe. Son oeuvre est traduite en français, en anglais et en allemand, et occupe une place de plus en plus importante dans le paysage littéraire arabe. (Source : Babel)




--------------------------------------------------------------------------------


Anéantie par le poids de la famille et des interdits, incapable d'assumer ses révoltes, la jeune Zahra se réfugie dans la folie maniaco-dépressive. A Beyrouth, la guerre pourvoyeuse d'amour et de mort la délivrera pour un temps de ses cauchemars.

Hanan el-Cheikh parle de la vie malheureuse d'une jeune femme chiite du Sud Liban qui découvre la vie des femmes pendant la guerre. L'auteur dénonce aussi bien la guerre que les contraintes et hypocrisies d'une société dans laquelle les femmes n'ont aucune chance de s'épanouir.

Avec une clairvoyance cruelle et douloureuse, Hanan el-Cheikh nous décrit la condition de la femme dans son pays d'origine. Elle s'élève pour dévoiler la duplicité d'une société crispée sur son image de rigueur morale pendant qu'elle se livre hystériquement à la transgression des tabous. Ce roman nous marque profondément.

Une histoire bouleversante et réaliste. Un livre fondamental pour comprendre l'histoire récente du Liban.

Note : 4/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanan EL-CHEIKH (Liban/Royaume-Uni)

Message  lalyre le Ven 29 Aoû 2014 - 16:14

Toute une histoire     
  Hanan el-Cheikh         
  Babel septembre 2014           
        329 pages    

Quatrième de couverture
Dans ce récit tendre et drôle à la fois, Hanan el-Cheikh rapporte avec une scrupuleuse fidélité les confessions de sa mère analphabète, Kamleh, née au début des années 1930 dans une famille chiite extrêmement pauvre, au Sud-Liban.
Après la mort prématurée de sa grande soeur, Kamleh est promise à son beau-frère alors qu’elle n’a que onze ans. Dans le quartier populaire de Beyrouth où elle s’installe avec la famille de son futur mari, elle est placée comme apprentie chez une couturière et tombe amoureuse du cousin de cette dernière, Mohamed, un jeune lettré féru de poésie. Forcée à quatorze ans de se marier avec son fi ancé, Kamleh a une fille l’année suivante, puis une seconde, Hanan, trois ans plus tard, mais reste follement éprise du beau Mohamed. Elle échange avec lui des lettres enflammées qu’elle se fait écrire et lire par ses amies, s’identifie aux héroïnes du cinéma égyptien, se grise des paroles ardentes des chansons à la mode. Elle va surtout, bravant tous les usages, tenter d’obtenir le divorce, au risque d’être séparée de ses filles…


Mon avis

Voici un récit travers le portrait d’une femme  qui est presque auto-biographique  puisque écrit parla fille de l’héroïne, car raconter l’histoire de sa mère n’est certes pas facile bien que ce soit celle-ci qui lui ait demandé de le faire. Le texte est bien traduit, riche de courtes poésies, l’histoire est touchante et délicate. A travers l’histoire de cette femme d’une force incroyable,  qui a eu l’audace d’échapper à la vie qu’aucune femme arabe de l’époque n’aurait osé, ceci dans le Liban des années quarante ou beaucoup de tabous existent encore, cette femme rusée du peuple, par son cheminement, nous livre sa soif de vivre souvent d’une façon truculente. C’est une femme forte de caractère, éprise d’amour et de liberté. Je pense que pour l’auteur, écrire l’histoire de sa mère n’a pas dû être facile, cependant dans ses écrits on ressent toute la tendresse et l’amour qu’elle éprouve, bien qu’il y eu des absences, des malentendus, et une certaine culpabilité de part et d’autre. Il faut aussi dire qu’une grande famille et des amis  accompagnent ou méprisent notre héroïne  dans son histoire racontée à sa fille. J’ai aimé la façon dont Hanan el-Cheikh parle de toutes ces femmes vivant dans l’ombre mais qui n’aspirent qu’à vivre. Ce qui m’a laissée pensive  et un peu triste. Encore un très bon livre à ne pas rater…..4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum