Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Message  Mousseline le Lun 1 Déc 2008 - 3:44

De : melodie74 (Message d'origine) Envoyé : 2004-12-03 13:48

Lauréate du Grand Prix littéraire Radio-Canada 2002, Suzanne Myre a fait une entrée remarquée dans l'univers des lettres québécoises. Après son recueil de nouvelles "J'ai de mauvaises nouvelles pour vous", "Nouvelles d'autres mères" est son deuxième livre. (Je crois qu'elle a aussi un troisième recueil "Humains aigres-doux", mais je ne suis pas certaine du titre).

Myre, Suzanne (2003) Nouvelles d'autres mères. Nouvelles. 166 pages. Les Éditions Marchand de feuilles.

Wow! J'ai souvent eu des réticences à propos des nouvelles; elles ne sont définitivement pas mon style littéraire préféré, mais ici, j'ai été époustouflée. Elle sort d'où cette femme? J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai aimé, j'en veux plus!!! Nous avons droit ici à 11 nouvelles, toutes ayant un thème commun, la famille et surtout les relations mère-fille. La nouvelle qui fait état d'un voyage en Gaspésie d'une mère et de sa fille dans la vingtaine est absolument épatante. J'en ai les larmes aux yeux encore juste à y penser. Les mots sont extrêmement justes dans ce recueil. Pas de style pédant, juste de l'émotion, du coeur, de l'humour. Je ne pourrai jamais vous le recommander assez!

Un 5/5

"Je suis restée figée quand Francis a bouclé bien serré la jupette entourant ma taille, une fois assise dans le kayak. j'ai craint une crise de claustrophobie abdominale" (p.63).

"Le Chinois fatigant m'a demandé de le photographier avec le rocher en fond. J'ai pensé lui couper en le cadrant, mais je me suis rappelé que j'étais "trop fine" alors, j'ai assez bien fait ça en retenant mes pulsions destructrices et vengeresses. Il ne manquera que le rocher, mais s'il a du discernement, il sera d'accord avec moi qu'un beau fond bleu uni lui fait une meilleure tête" (p.72).

"Avant de cracher votre mère, assurez-vous d'y avoir au moins goûté" (p.103).

J'ai déjà en ma possession son premier recueil que je commencerai dès aujourd'hui.




De : melodie74 Envoyé : 2004-12-06 22:31

Suzanne MYRE (2001) J'ai de mauvaises nouvelles pour vous. Nouvelles. 169 pages.

Ça y est! Je suis absolument accro! Un autre recueil extraordinaire! Alors que le premier s'intéressait surtout aux relations mère-fille, celui-ci a pour thème central les relations filles-gars. À se tordre de rire! Myre n'écrit pas seulement au je féminin, elle prend parfois la parole en tant qu'homme et elle est assez juste. Son humour est cynique, mais tellement drôle! Nous avons ici 12 nouvelles dont une de 80 pages qui raconte une semaine de vacances d'une nouvelle célibaire dans les Cantons-de-l'Est. Superbe! Dans son premier recueil, il y avait aussi une nouvelle beaucoup plus longue que les autres (le voyage en Gaspésie) qui était très détaillée et absolument magnifique.

Je ne sais que vous dire pour vous pousser à la lire. Si j'avais plein de sous, je vous l'enverrais à tous et à toutes! Ne passez pas à côté de cette conteuse!

5/5

Mélodie




De : melodie74 Envoyé : 2005-03-20 18:50

Suzanne MYRE (2004) Humains aigres-doux. Nouvelles. 157 pages. Éditions Marchand de feuilles.

J'ai envie de faire mon petit dictateur et de vous ordonner, à tous ceux et celles qui vivent au Québec du moins, de lire un des 3 recueils de nouvelles de Suzanne Myre. C'est un crime de passer à côté de ses histoires. Je vous jure qu'elle est unique!!

Dans ce recueil, 12 nouvelles toutes plus rigolotes les unes que les autres. Myre a vraiment un sens de l'humour pas ordinaire...Tout y passe : les sushis, les colloques scientifiques, les cercles de poésie, les salons de coiffure, etc. Ce recueil est un peu différent des autres, car les différentes nouvelles, parfois, mettent en vedette les mêmes personnages. Les nouvelles ne sont pas des "suites", mais parfois, un personnage TRÈS secondaire d'une nouvelle (un cycliste qui passe dans la rue par exemple) deviendra le personnage principal d'une autre nouvelle. C'est vraiment bien fait.

Ma note : 4.5/5 car il y a une nouvelle en particulier qui m'a laissée un peu froide et perplexe...mais les autres...ah! Superbes!




De : suzon61 Envoyé : 2005-04-03 12:28

Salut Mélodie! Un ami (un très bon ami!) m'a fait parvenir l'adresse de votre club de lecture quand il a constaté que j'y avais des lecteurs. Wouahhhh! Je pense que mon petit coeur avait besoin de ça ce matin, ces fougueux messages d'enthousiasme à l'endroit de mon écriture. J'ai pris connaissance de tous les messages, évidemment des tiens et comme tu sembles le point de départ à cette chaine qui a conduit les autres à s'intéresser à mes livres, je passe par toi. Tes commentaires et ceux des autres compensent pour les pierres que j'ai pu recevoir par la tête parfois, peu nombreuses mais suffisamment pour écorcher la sensibilité car ceux qui m'haïssent (car, curieusement, ils ne semblent pas faire la différence entre moi et mes livres, ces lecteurs incultes!) le font avec beaucoup de verve, comme s,ils s'étaient levés un matin en se disant: "tiens donc, j'ai le gout d'écraser quelqu'un ce matin, écrasons donc suzanne myre, ça va etre super le fun, héhé", quelque chose du genre. Meme si mon ego n'est pas de la taille d'un iceberg, ca fesse je te jure de se faire insulter, soi et non son livre, en plein journal ou internet,surtout de la part de gens qui ne me connaissent pas, car qui me connait sait que je ne cherhce ni n'ai jamais cherché la visibilité et que j,aime me montrer lemoins possibleparce que ça me terrifie! Toujours est-il que j'ai lu entre les lignes que tu as écris sur mes livres que tu comprends l'émotion que je tente de transmettre, autant celle qui est liée à l'humour qu'aux sentiments plus profonds, donc que tu sais faire les deux degrés de lecture que mes textes demandent pour etre entièrement compris. Tu me combles. 'Mais oups, je suis au boulot et mon heure de diner se termine alors je dois débouler trois étages deux marches à la fois si je veux pas me faire disputer par le méchant gros type que je dois remplacer. Ecris-moi si tu veux, je te répondrai juré craché!
Bisoux.
Suze




De : Cocotte8017 Envoyé : 2005-05-13 20:51

Nouvelles d'autres mères
(Marchand de feuilles, 2003, 166 pages)

La magie a opéré pour moi aussi! J'ai beaucoup apprécié ce petit recueil de onze nouvelles très réussies! Suzanne Myre exploite ici les relations mère-fille, tout y passe ; de la naissance, à la mort, jusqu'à la réconciliation, la jalousie et surtout l'amour qui souvent frôle de près la haine. La nouvelle du voyage en Gaspésie est ma préférée, drôle et touchante à la fois, un petit bijou!

Le style de Suzanne Myre m'a beaucoup plu, un style contemporain qui nous interpelle, car elle sait raconter des histoires qui nous font penser aux nôtres. Elle a un humour comme j'aime, teinté de sarcasme et d'ironie, mais sans en mettre trop et tomber dans le ridicule. L'auteur excelle aussi au niveau de la narration, certaines nouvelles sont écrites au "je", au "il" et même au "vous", ce qui fait que chacune a un ton unique. Bref, Suzanne Myre a une très jolie plume!

Je vais me procurer ces deux autres recueils, c'est certain!

Ma note : 5/5




De : Muriel13B Envoyé : 2005-06-04 09:15

Nouvelles d'autres mères de Suzanne MYRE
LV de Cocotte

Ca y est, dévoré en quleques heures, ce recueil de nouvelles m'a beaucoup touché. 11 nouvelles parlant d'amour, des rapports mère-filles souvent compliqués.
Je ne saurais pas trop expliquer ce que j'ai ressenti, si ce n'est une terrible envie d'appeller ma mère au téléphone et de lui dire que je l'aime.

Mon avis : 4,5/5




De : cuné Envoyé : 2005-06-09 03:18

Nouvelles d'autres mères
LV de Cocotte

C'est toujours avec un peu d'appréhension que je commence un livre qui a été le coup de coeur de quelqu'un, je crains de passer à côté, d'avoir à faire de la peine, ou au contraire de me laisser influencer, et la première nouvelle de ce recueil ne m'a pas réconfortée. Très courte, elle est suffisamment étrange pour ne pas faire pencher la balance, ni dans un sens, ni dans l'autre. Mais dès la deuxième j'étais pleinement rassurée, les mots me touchaient et faisaient naître en moi diverses sensations, allant de l'amusement à l'émotion, en passant par la reconnaissance (c'est à dire que je reconnaissais des situations pour les avoir vécues moi-même) ...
J'ai beaucoup aimé, donc ! A travers un thème commun, des filles et leur mère, Suzanne Myre avec une modernité comparable à Hélèna Villovitch, nous convie à un bal rythmé et entraînant.
Ma préférence absolue va à la 5° nouvelle, Karma cleaning ou Une araignée au plafond qui m'a fait hurler de rire, avec juste après Je suis Daphnée dont la dernière phrase embue inmanquablement les yeux...
Après avoir eu la chance de la lire grâce aux Livres Voyageurs, je reconnais bien l'énergie et le côté primesautier de Suzanne Myre dans son message ici-même à Mélo.
Rassure-toi, Suzanne, si d'aucuns te fustigent personnellement à travers tes écrits, de l'autre côté de l'Atlantique, des lectrices te remercient sincèrement du bon moment que tu leur as fait passer.

4,5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Message  Mousseline le Lun 1 Déc 2008 - 3:53

De : Friisette Envoyé : 2005-06-14 22:21

J'ai de mauvaises nouvelles pour vous...

Un recueil de nouvelles ayant pour thème les relations hommes-femmes. Évidemment, l'auteure y aborde les différents aspects où ça accroche. Elle rit de nos travers et d'ailleurs nous aussi on en rit! Et pas juste un peu. Elle utilise beaucoup l'ironie et j'avoue que ça m'a beaucoup plu. Le petit ton pince-sans-rire ça me fait toujours rigoler. Elle maltraite un peu ses héros et ses héroïnes mais on sent bien que ce n'est jamais méchant. D'une certaine façon, elle essaie de les faire grandir.

Hum... J'ai l'impression de ne pas être très claire... En tout cas, je peux être claire pour une chose. Ce recueil de nouvelles vaut absolument la peine d'être lu. il est tout simplement génial même si je dois avouer avoir eu un faible pour les nouvelles un peu plus longues, où les personnages étaient beaucoup plus développés. Vraiment, Suzanne Myre est une auteure à découvrir!

4.5/5

PS: Pour vous prouver à quel point le ton du recueil est réaliste, je dois partager une petite anecdote avec vous... Hier c'était la canicule et à la fin des classes, nous nous sommes retrouvés, quelques profs autour d'une piscine... Le rosé aidant, on s'est mis à faire les fous et un de mes amis s'est mis à jouer à la nageuse synchronisée. Imaginez le portrait: un gars velu qui fait des acrobaties à la Sylvie Fréchette. On s'est bien bidonnés. Et là, hier soir à l'heure du dodo, j'ouvre mon recueil, et je tombe sur le passage suivant dans la première page que je lis.

"Le voilà qui se met à batifoler sérieusement, la casquette prend le bord, Esther Williams, Sylvie Fréchette et les autres peuvent aller se rhabiller, il est fantastique. Peu à peu, vous découvrez une jambe dont les orteils pointent vers le ciel, deux bras joints au-dessus de la tête, un torse musclé jaillit comme une fusée hors de l'eau sans même une éclaboussure. Mon Dieu, vous êtes en train de craquer pour une danseuse aquatique poilue!"

Incroyable le hasard!!!




De : teddyteddy_nounours Envoyé : 2005-06-26 11:41

NOUVELLES D'AUTRES MERES DE SUZANNE MYRE

Mon avis.

Superbe découverte de tendresse, d'humour, de jalousie et d'amour condensé dans ce livre. J'ai passé des larmes de rire à ceux de la tristesse.

Dommage que ces nouvelles ne soient pas toutes de la même veine.

C'est clair il en faut pour tous les goûts, aussi pour cela je fait mon classement

avec mes notes.

Nouvelles 1 / 2 / 3 5 /5 4 / 6 / 9 3,5 /5 7 3 /5 5 / 8 / 10 / 11 2 /5

Voila pour moi, j'ai trouvé que les relations mères-filles ce n'est pas coton, et je ne suis pas mécontent d'avoir eu deux garçons, c'est plus cool entre hommes.

Merci beaucoup à Cocotte de m'avoir permis de découvrir cette auteure,

Teddy 3,3 /5






De : Chantal5500 Envoyé : 2005-06-26 14:12

NOUVELLES D'AUTRES MERES :

Alors de mémoire : Je suis comme Teddy, j'en ai aimées, j'en ai moins aimées. Je me rappelle surtout celle où la fille et la mère partent en vacances, alors que la mère est malade , c'est celle qui m'a beaucoup, beaucoup ému. Ainsi que celle où la mère vient rendre visite à sa fille en ville. Sinon, le style d'écriture (très parlé) m'a un peu rebuté au début, je n'ai pas aimé la première nouvelle. Mais une fois installée dans ce style, ça ne m'a plus gêné. Pour l'ensemble, je mettrai 3,5/5
Mais j'aimerai lire plutôt un roman de Suzanne, je ne suis pas une fana des nouvelles. En existe-t-il un?




De : Felindra2775 Envoyé : 2005-06-26 16:43

"Nouvelles d'autre mères" de Suzanne Myre

Marchand de feuilles 166 pages

Résumé :

Grande expédition dans l'univers des relations mère-fille. "Nouvelles d'autres mères" explore la naissance, l'amour et la peur de l'amour, la perte et la douleur liée à la perte, le rapprochement et la réconciliation. Ce délicieux opus, drôle et touchant, consacre Suzanne Myre comme porte-drapeau de l'autodérision espiègle et libératrice. 11 nouvelles.

Mon avis :

J'ai dévoré ce petit livre en quelques heures. 11 nouvelles qui traitent des rapports mères-filles souvent assez compiqués. J'ai beaucoup apprécié la 2ème. Très touchante. On passe du rire aux larmes. Le tout est écrit avec beaucoup d'humour, d'amour, d'ironie. Beaucoup d'émotions s'en dégagent.

Merci Cocotte de nous avoir fait découvrir Suzanne Myre.

3.5/5

felindra




De : cuné Envoyé : 2005-09-09 08:50

Humains aigres-doux
Les Editions Marchand de feuilles 157 p.

12 petites nouvelles, au ton résolumment caustique. Comme le dit Mélodie, elles sont toutes liées entre elles car elles reprennent chacune des éléments des autres, offrant une nouvelle vision d'un personnage, ou juste en petit clin d'oeil. C'est méchant, c'est marrant, c'est moderne, ça ne se lâche pas du moment où on les commence jusqu'au point final, et on se dit que décidemment Suzanne Myre est une sacrée vlimeuse !
Il n'y a que L'aller-retour de Jean-Pierre qui ne m'a pas plu, toutes les autres nouvelles m'ont arrachées un petit sourire en coin, c'est que du bon temps de lire Suzanne Myre.

4,5/5




De : Lhisbei Envoyé : 2005-09-11 13:26

Nouvelles d'autres mères
Les Éditions Marchand de feuilles - 166 pages
LV de Cocotte

11 nouvelles qui traitent de la complexité des relations mères filles servies par une plume tantôt légère, tantôt ironique mais toujours juste. On rit souvent, on pleure parfois et surtout on se reconnaît dans les personnages. Mon coup de cœur va à la deuxième nouvelle du recueil Le cœur percé qui traite de la rivalité mère fille avec une ironie douce amère. Le style très travaillé mais pas artificiel pour autant et la chute très émouvante font de cette nouvelle une vraie perle. J’ai passé un excellent moment avec ce livre.

Merci Cocotte de m’avoir fait découvrir un autre talent de chez vous.

4/5

PS : J’enrage ici en France contre les éditeurs qui ne publient pas assez d’auteurs étrangers talentueux, préférant parfois publier un roman français moyen plutôt qu’un bon roman étranger.




De : la-grande Envoyé : 2005-09-26 22:14

Nouvelles d'autres mères

Nouvelles d'autres mères c'est un recueil de nouvelles parlant principalement des relations mère-fille.

Certaines des nouvelles sont puissantes, émouvantes, tristes, drôles, complexes et tout ce sont les relations entre les mères et leurs filles... et c'est surtout le point de vue des filles qui nous est donné - probablement normal puisque l'auteur est jeune.

Il est difficile de ne pas se retrouver dans ses nouvelles... parce qu'on est la fille de sa mère et quand on est une mère avec des filles...

Certaines nouvelles m'ont parues moins à la hauteur mais elles ont quand même toutes un quelque chose qui vient nous chercher!

Très joli...

Note: 4.25/5




De : lassy Envoyé : 2005-10-12 06:15

Humains aigre-doux

12 nouvelles, douze tranches de vie plus ou moins dramatiques, mais toujours racontées de façon cocasse, dévoilées comme à travers un monologue intérieur cynique, avec des phrases percutantes en filigrane. "La vie ne place pas sur votre route les personnes susceptibles de vous faire progresser, voilà tout."

C'est vrai que Suzanne Myre a beaucoup d'humour, un style léger, et facile, mais....Une soirée ratée, une déception amoureuse, on a vaguement l'impression d'avoir déjà vécu ça, et moi, j'étais au bord de l'ennui, c'est un livre court, mais je n'ai pas pu le lire d'une traite. Mettons que je n'étais pas en phase....

2,5 / 5

Mais je suis prête à essayer un roman, pour voir.




De : Cocotte8017 Envoyé : 2005-12-01 18:00

J'ai de mauvaises nouvelles pour vous
(Éditions Marchand de feuilles, 2001, 169 pages)

C'est le deuxième recueil de Suzanne Myre que je lis et me voilà une adepte. J'ai adoré et dévoré ces douze nouvelles dont le thème central est les relations homme-femme. Les plus longues nouvelles sont mes préférées, la dernière vaut le détour!

Suzanne Myre décrit à merveille les situations du quotidien avec un humour franchement savoureux qui nous fait rigoler à plusieurs reprises. L'auteur manie l'ironie avec beaucoup d'efficacité tout en réussissant à nous émouvoir. C'est ce que j'appelle du talent!

À lire sans hésiter!

Ma note : 5/5




De : melodie74 Envoyé : 2006-03-20 17:56

Suzanne MYRE (2005) Le peignoir. Nouvelles. 175 pages. Les Éditions Marchand de feuilles.

Quel bonheur de se retrouver dans un univers qu'on apprécie! J'avais complètement oublié (honte à moi) la sortie de ce recueil, alors quelle agréable surprise de le trouver par hasard à la bibliothèque.

Fidèle à elle-même, l'auteure nous raconte des tranches de vie, plus normales les unes que les autres, mais à sa manière, avec son humour mordant. Pour les plus vieux Québécois, nous retrouvons Bobino et Bobinette ; nous avons aussi droit à une ode aux odeurs et une autre à nos très voraces moustiques, etc. Et nous avons encore une fois, comme dans les autres recueils, une longue nouvelle qui raconte le séjour d'un jeune couple dans un Hôtel Spa.

J'ai un peu moins apprécié ce dernier recueil, et ça me brise le coeur de l'avouer! Je pense que c'est parce que la nouvelle longue est beaucoup plus longue que d'habitude et que ça réduit le nombre de nouvelles du recueil (6 seulement en comparaison aux autres qui en avaient 11 ou 12). De plus, cette longue nouvelle avait un léger arrière-goût de psycho-pop, malgré l'humour mordant, alors même si je l'ai bien appréciée, j'aurais aimé en avoir un peu moins et avoir le bonheur d'avoir une ou deux nouvelles de plus...

J'ai quand même beaucoup aimé et j'attends impatiemment le prochain! Myre est quand même la seule auteure au monde qui réussit à me faire lire des nouvelles

Ma note 4/5

Description d'une publicité pour parfum masculin, un parfum qu'elle déteste et que son copain porte :

"[...] un type moche, auquel il manque visiblement quelques cellules grises, cause l'évanouissement de toutes les belles filles qu'il croise tandis qu'il déambule nonchalamment dans les couloirs de ce qui ressemble à un magasin de meubles à rabais. Pour ma part, je pense qu'elles s'évanouissent parce qu'il pue et nn parce qu'elles subissent un orgasme spontané à son passage [...]"




De : Cocotte8017 Envoyé : 2006-03-21 21:02

Humains aigre-doux
(Éditions Marchand de feuilles, 2004, 157 pages)

Quel bonheur qu'un recueil de nouvelles de Suzanne Myre qui se laisse dévorer d'un bout à l'autre sans le temps de reprendre son souffle! Vous comprendrez que j'ai bien aimé ces 12 nouvelles teintées de l'humour si rafraîchissant de l'auteur. Elle s'en prend à la réalité du quotidien comme pas une : la popularité du sushi, la teinture des cheveux, l'obsession des gros seins. La particularité de ce recueil est que nous retrouvons certains personnages d'une nouvelle à l'autre.

Le seul bémol est que je n'ai pas retrouvé la même émotion que les longues nouvelles que comportaient les deux premiers recueils. Mais bon, ce n'est qu'un petit détail, il faut le lire quand même!

Ma note : 4,5/5




De : 2550Chimère Envoyé : 2006-09-10 16:34

HUMAINS AIGRES-DOUX de Suzanne MYRE
Ed Marchant de feuilles/157p

Un recueil de nouvelles des plus intéressant dans sa construction. Chaque histoire appelle une autre histoire et répond à une autre. Imbriquées les unes dans les autres, elles forment finalement un tout cohérent tout en offrant différents points de vue sur les personnages ou les situations présentées. Ingénieux, efficace et avec quelques personnages inoubliables dont le coiffeur Voualters qui cache une personnalité des plus coupante ? En tout cas, je ne me ferai pas coiffer chez lui c'est sûr.

Ma note : 4/5




De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 2008-11-28 21:20

Mises à mort
Suzanne Myre
2007

Recueil de nouvelles liées par le thème de la mort, soit réelle soit imagée. Je n’ai malheureusement pas du tout aimé ce recueil. Le style des nouvelles est extrêmement varié, trop. J’ai eu l’impression de lire une variante d’exercice de style : un dialogue intérieur, une d’un enfant, une d’une adolescente, une sur la vieillesse, une pornographique, une moraliste « feel good »… L’exercice pourrait être intéressant si le lien entre chacune était très fort, mais ce n’est pas le cas ici : le macabre peut aller du meurtre à la petite mort. De plus, je n’ai trouvé crédibles plusieurs nouvelles, peut-être à cause de leur brièveté qui ne permettait pas d’étoffer assez les personnages ou l’intrigue. Enfin, plusieurs nouvelles sont très ancrées dans le présent et sa culture populaire, avec moult références télévisuelles ou musicales…que je ne connais pas vraiment. Elles deviendront rapidement désuètes.

En bref, je me situe plutôt de l’opinion de Lassy que de celle des autres lecteurs.

2/5

le réaliste-romantique
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Message  Calepin le Mar 11 Jan 2011 - 17:08

Dans sa bulle, de Suzanne Myre
Marchand de feuilles
2010, 410 pages

4e de couverture : Un hôpital, c'est comme un petit village doté d'une route principale, où tout le monde finit par se croiser sans le vouloir. Il n'y a pas que les malades pâlichons en posture cercueil-pédic dans les unités de soins prolongés. Miss Gratteux rêve de gagner à la loterie, le plombier-joaillier présente ses bijoux à la foire d'artisanat des employés et le gériatre timide, qui arrive de la Côte-Nord, fait rêver l'infirmière-chef. Mélisse, elle, ses paroles s'écrivent dans des phylactères et elle survit à son travail en nageant. Illustration de la touchante faillibilité des humains, Dans sa bulle est également un livre sur l'importance du père dans la vie d'une femme et une lunette d'approche qui nous permet de poser un regard sur le microcosme d'un hôpital, un lieu de toutes les découvertes. Les médecins ont-ils tous fait le serment d'Hippocrate ? Que dire de L'affaire du doigt ? Et de la tentative de meurtre à l'épluche-patates ? Certains passages pourront vous faire rougir comme une pivoine.

Mon avis : Moi qui pensais entrer en contact avec l'auteure par le biais de l'un de ses recueils de nouvelles, je tombe plutôt à bras raccourcis sur son premier roman ! Roman qui se lit d'un seul trait, un vrai pageturner comme diraient nos amis anglophones. Simple, sans être simplet, une touche de féminin sans être une oeuvre chick-lit mièvre, un ton ironique avec de belles trouvailles : « [...] ce qui m'oblige à le considérer sous un autre angle et non l'angle mort sous lequel je le regarde depuis des mois. » [p.47] et des dialogues coupants, bien menés et parfois très drôles :

- Monsieur Gouin m'appelle. Je suis devenue son chouchou en moins d'une soirée. Est-ce que je devrais me méfier ?
- Pas d'un homme qui peut faire 245 points au scrabble. [p.162]

Ça m'a fait un réel bien de lire ce roman à l'humour un brin intello-culturel, sans grandes prétentions réfléchies, au point d'avoir à méditer sur chaque chapitre. Quoiqu'il y a des pistes de réflexion sur la mort, la vieillesse et l'impotence, auxquelles j'ai été sensible en travaillant moi-même dans le milieu de la santé avec cette clientèle. J'ai aussi été sensible à la relation père-fille, à laquelle je ne connais rien, mais qui met en avant-plan le besoin d'avoir un père, des impacts que ça peut avoir dans la vie d'une femme.

Petit bémol toutefois. J'ai trouvé certaines coïncidences un peu dures à avaler, à la limite du roman-savon américain, mais qui finissent par passer étant donné le ton mi-sérieux, mi-humoristique du livre. En tout cas, ça m'a vraiment donné envie de me lancer dans l'oeuvre de Suzanne Myre !

Note : 4/5

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Message  Cocotte le Mar 11 Jan 2011 - 17:42

J'aime beaucoup Suzanne Myre. Ça fait trop longtemps que je ne l'ai pas lu. J'ai bien l'intention de lire son premier roman cette année! Contente que tu aies aimé Calepin!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Message  Calepin le Ven 14 Jan 2011 - 2:54

Humains aigres-doux, de Suzanne Myre
Marchand de feuilles
2004, 157 pages

4e de couverture : Tenez-vous le pour dit, aigres humains ! Croire que des activités telles que: se goinfrer de sushis, teindre ses cheveux polychrome, garnir sa cour d'un cabanon et sa vie de plaisirs éphémères sont synonymes de bonheur risque de vous faire avancer par en arrière ! Humains aigres-doux est un cantique ironique et rusé qui vous fera rire et grincer des dents.

Mon avis : Intéressant chassé-croisé de nouvelles, Suzanne Myre écrit ces 12 nouvelles avec sa désinvolture et son ton grinçant habituel. Bien entendu, sous l'humour, elle se moque de ces êtres prêts-à-porter qui cherchent à se définir par une stupide course au luxe, au superflu, au faux. Comme si à force de cacher son être sous une couche de graisse commerciale, tout finissait par perdre son sens, n'être qu'une vulgaire mascarade. Encore une fois, c'est léger, ça se lit rapidement, mais je n'ai pas trouvé le même intérêt que d'autres. N'étant pas ma première lecture de madame Myre, je trouve qu'elle se dépeint très (trop ?) souvent comme sa propre personne, du moins sur le plan physique. Comme si elle cherchait à convaincre ses lecteurs que son mode de vie est le meilleur. Et ça, ça m'a agacé un peu. Mais bon, il n'en reste pas moins que sur le plan personnel, je suis assez d'accord avec elle !

Note : 2,5/5

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suzanne MYRE (Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum