Firmin MUSSARD (La Réunion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Firmin MUSSARD (La Réunion)

Message  Mousseline le Lun 1 Déc 2008 - 2:25

De : SphinxCoco (Message d'origine) Envoyé : 2006-10-15 16:27

Retrait du percuteur
Firmin Mussard
La Baleine, 2001

Quatrième de couverture :
Vétéran de la guerre du Golfe, Franck Kuntz s'est établi à La Réunion où il tente de survivre comme détective privé et de substituer le thé glacé au bourbon.
La recherche d'un nervi communal, en cavale au fin fond des montagnes de l'île à la suite d'un règlement de comptes au fusil à pompe, l'amène à mobiliser tout ce qui lui reste de facultés.
L'embrouille se révèle immédiatement plus cossue qui ce qui lui était annoncé, et les nuisibles qui croisent son chemin sont loin d'être tous des gros bras décérébrés engraissés à la bière locale.
La réapparition dans sa vie de la sulfureuse Gladys n'est que l'aspect le plus émoustillant des multiples résurgences d'un passé qu'il rechigne à assumer. Epaulé par trois comparses aux talents complémentaires, il ne se contente pas de faire face à une teigneuse adversité. Il lui faut avant tout régler ses comptes avec un adversaire d'autant plus coriace qu'il est dorénavant à jeun : lui-même.

Mon avis :
Bien contente que dès le début, Firmin Mussard nous fasse apparaître son héros comme une "non-caricature" : oui, il est détective et il boit, mais il se fend d'un paragraphe où il explique qu'il est cependant casé, quasi marié et beau-père d'un petit garçon. Ca change les rôles, on ne tombe pas dans le stéréotype du flic ex-alcoolique et tombeur de pauvres femmes victimes d'injustices.
Cela part bien, mais pourtant, va-t-il tenir son serment de fidélité bien longtemps... rien n'est moins sûr !
L'écriture fait penser à Kangni Alem (Cola cola Jazz, Canailles et charlatans...), au moment on l'on s'y attend le moins, on est pris dans l'histoire, arrive une scène érotique assez trash. Ca déstabilise un peu mais ça fait sourire ! Et comme chez l'écrivain Togolais, les scènes de violences sont aussi très dures. Ames sensibles, vous êtes prévenues...
Sinon, les personnages sont torturés à souhait, entre le détective, son ami médecin alcoolique, un armurier accroc au cannabis, et un gardien semi-violent, on ne s'ennuie pas !

Ce polar se lit en une fois, mais on finit par se demander si quelques connaissances préalables en marchés publics ne sont pas nécessaires tellement cela se complique au fil des pages. Un peu trop même, c'est pour cela que ma note ne fera que frôler la perfection. Les faits deviennent difficiles à suivre, et du coup, on est déçu que la fin soit un peu bâclée, tout se termine pour le mieux en quelques pages à la fin, c'est trop rapide par rapport à ce qui était annoncé.
C'est tout de même un polar très bien écrit, on apprend des choses sur la culture des Réunionnais, un petit lexique étant même prévu en fin de livre pour s'y retrouver.

Ma note : 4/5

SphinxCoco





De : SphinxCoco Envoyé : 2007-03-26 15:49

Fausse passe
Firmin Mussard
Actes Sud, coll. Babel Noir, 2005

Quatrième de couverture :
Un pêcheur des îles Tuamotu trouve dans l'estomac d'un requin-tigre un bras ayant appartenu à Léo Guttmann. Franck Kuntz, ex-détective privé qui fut le binôme du disparu pendant la guerre du Golfe, quitte alors La Réunion pour l'atoll d'Arutaki, fidèle à un vieil engagement qui liait les deux hommes. Amené au cours de son enquête à reprendre les investigations de Guttmann concernant le vol d'une récolte de perles, Kuntz devra miser sur ses facultés de communication musclées, face à un microcosme particulièrement fermé. Sa quête d'une île à l'autre prendra peu à peu la forme d'un parcours initiatique durant lequel il perdra plus d'une fois de vue les données de la question initiale : le requin-tigre a-t-il oui ou non agi seul ?

Mon avis : petite déception pour ce deuxième volet des enquêtes de Franck Kuntz, détective privé à tendance alcoolique. Si le rythme est lent, s'adapte à la langueur des îles, l'énigme se perd parfois en détails. Cette fois, ce ne sont pas les marchés publics qu'ils faut réviser avant lecture, mais les techniques de pêche ! Heureusement, un lexique vient sauver le lecteur un peu perdu dans tout ce charabia. L'enquête est un peu floue et j'ai été moins séduite par les personnages secondaires cette fois. Cependant Firmin Mussard a su garder son humour et les frasques du détective avec les femmes de l'île prêtent toujours à rire !

Ma note : 3/5

SphinxCoco
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum