Kiyoko MURATA (Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kiyoko MURATA (Japon)

Message  Mousseline le Lun 1 Déc 2008 - 2:18

De : s-lewerentz (Message d'origine) Envoyé : 2008-03-30 05:29

La voix de l'eau
Le parc en haut de la montagne
(éd. Actes sud, 2005)

Une enfant se noie dans un lac. Sa mère, pour survivre, commence à militer dans une association pour la protection des enfants et les dangers qui les guettent au quotidien. (La voix de l'eau)

Une autre enfant disparaît au regard de sa mère l'espace d'un instant, un jour d'été, dans une station touristique de montagne (Le parc en haut de la montagne).

Deux récits de disparition, deux récits qui parlent de culpabilité, de malaise à force de penser à l'instant où l'on a manqué de vigilance, de douleur, de souvenirs. Très beaux !

Murata est née en 1945 et après avoir reçu un prix pour La voix de l'eau en 1975, elle se consacre exclusivement à l'écriture.

4.5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiyoko MURATA (Japon)

Message  Shan_Ze le Lun 15 Juin 2009 - 12:10

Le chaudron de Kiyoko Murata



Tami est la narratrice. Elle est une des 4 petits enfants venus chez sa grand-mère pendant les vacances. Elle raconte leurs journées tranquilles et sa grand-mère qui leur parle de leur famille. Mais aussi qui vieillit…

J’ai beaucoup aimé ce petit roman simple et calme mais qui parle de beaucoup de choses : la cuisine quand Tami remplace sa grand-mère, la grande famille dont ils font partie, les doutes, le temps qui passe… Le chaudron où les ingrédients se mélangent comme les personnes de cette grande famille… A noter qu’un film est tiré de ce livre, Rhapsodie en Août de Kurosawa Akira.

Note: 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiyoko MURATA (Japon)

Message  Shan_Ze le Mar 29 Nov 2011 - 12:44

La voix de l'eau suivi du Parc en haut de la montagne de Kiyoko Murata



Un instant où manque la vigilance... c'est ce qui réunit ces deux histoires. Dans la première, une petite fille se noie en échappant à la surveillance de sa mère. Elle milite alors dans une association pour la protection des enfants. Dans la seconde, une mère quitte un instant sa petite fille des yeux et celle-ci disparait sans laisser de traces.

Ces deux histoires montre comment un bref instant peut plonger des parents dans la culpabilité, l'envie de revenir en arrière, les tentatives pour se rattraper... Les descriptions sont simples mais fortes et expriment très bien le désarroi des mères, le malaise ambiant et le temps qui continue d'avancer inexorablement... Ca m'a laissé une drôle d'impression mais j'ai beaucoup aimé ces histoires.

Note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiyoko MURATA (Japon)

Message  catherine le Jeu 3 Mai 2012 - 0:33

Le chaudron
124 pages
Éditions Actes Sud


Résumé
Tami est en vacances chez sa grand-mère avec son frère et ses cousins et cousines, pendant que ses parents ont dû partir d'urgence à Hawaï voir leur oncle qui se meurt. Les enfants espèrent en savoir davantage sur ce grand-oncle dont ils n'ont pas entendu parler, mais la grand-mère est muette sur le sujet. C'est dans une ambiance d'été, tout en saveurs, que les enfants se découvrent, découvrent des facettes de leur grand-mère et de l'histoire de leur famille.

Critique
Une belle histoire, très poétique, qui éveille les sens. On se sent enveloppé par l'ambiance de la maison, par les mystères de la grand-mère. C'est presque surprenant que des événements aient lieu, tellement on sent que le temps est presque en suspension pendant ces vacances. Mais des événements ont lieu, des petites peurs, des découvertes, mais surtout des grandes remises en question. Et sans dévoiler la fin, parce qu'elle arrive rapidement dans ce roman tout court, ce roman pose des questions sur la pertinence de la vérité qui parfois n'est pas nécessaire, surtout lorsqu'elle nuit au bonheur - et la vérité, elle, ne peut-être pas être souvent remise en question?

Une belle découverte, je recommande cette petite bulle de vacances.

4.5/5

_________________



Lectures en cours:
The strange case of Dr Jekyll and Mr Hyde and other tales of terror de Robert Louis Stevenson
avatar
catherine

Nombre de messages : 611
Age : 40
Location : Montréal
Date d'inscription : 07/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le Chaudron

Message  nauticus45 le Ven 7 Déc 2012 - 20:16

Je ne vais pas résumer ce roman puisqu'il l'a été déjà plusieurs fois mais je ne peux que le conseiller car c'est un vrai moment de bonheur à lire. L'histoire en soi est assez simple puisqu'il s'agit du récit d'un été passé par des cousins chez leur grand-mère mais le contexte (le décès d'un des frères de la -dite grand-mère) donne une ambiance particulière à cet été, l'occasion pour la grand-mère de se remémorer son enfance et pour les petits-enfants de questionner leur grand-mère et de partir à la découverte de leurs racines. Beaucoup d'aspects de la vie de famille sont abordés dans ce roman, l'incompréhension entre générations, le besoin pour chacun de connaître ses racines, la manière dont les personnes handicapées sont traitées par leurs proches, la vieillesse, tous ces thèmes sont abordées ici avec beaucoup de délicatesse, de pudeur, et une certaine poésie. Un très bon moment de lecture, malheureusement un peu trop court!

4,5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1548
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiyoko MURATA (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum