Haruki MURAKAMI (Japon)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  noemiejardine le Mar 12 Juin 2012 - 14:05

IQ84 Livre 2 Juillet à septembre


Présentation de l'éditeur:
Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de
1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux
mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et
Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils
avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à
cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses
parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue
et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux
enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse
professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les
hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une
particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits,
d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un
génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui
demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé ç la
secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors
desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et
demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?



Voilà les razerates, ai repris cette saga, et mon bonheur est toujours aussi vivace.
On retrouve Aomamè, on la suit dans sa dernière mission assassine,
on retrouve Tengo, il va revoir son père dans une maison de retraite, son père qui n'est probablement pas son père biologique....
ces 2 personnages sont de plus en plus attachants, chacun à leur manière,
ils vivent intensément, regardent tout intésement et analysent si finement ce qu'ils ressentent.
Et il y a ces 2 lunes dans le ciel...le langage est vraiment assez envoûtant.

me demande toujours en lisant un livre de cet auteur:
ce style si fluide, est-ce celui de Murakami ou du traducteur?
ici on s'est mis à 2 pour cette traduction: Hélène Morita, avec la collaboration de Yoko Miyamoto...
bref, la traduction me paraît de jour en jour une chose plus complexe qu'il n'y paraît.

Attendrai un moment avant d'entamer le tome suivant...
les plaisirs, faut savoir les faire durer!

5/5

avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 596
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re : HARUKI MURAKAMI (Japon)

Message  Franillon le Mer 13 Juin 2012 - 8:33

Noemiejardine, tu as tout à fait raison, la traduction est quelque chose de très complexe. Pratiquant ce sport depuis plus de quinze ans, je suis bien placé pour en parler. En fait, il s'agit de réécrire une oeuvre, en la rendant lisible pour le lecteur dans la langue cible sans déformer ni la pensée de l'auteur, ni son style. L'idéal, à mon avis, pour les traducteurs qui ne sont pas bilingues de naissance, ou qui n'ont pas une connaissance parfaite, non seulement de la langue, mais aussi de l'histoire et de la culture du pays de l'auteur, l'idéal donc, est de travailler à deux d'origine linguistique différente. Comme le dit Andréï Kourkov, le traducteur est un cooteur... C'est comme ça que nous travaillons pour traduire Krapivine, une Russe et un Français. Je fais moi-même, tranquillement dans mon coin, une première traduction qui servira de base à la discussion à deux et nous passons plus de temps en discussion - correction que je n'en passe à la traduction de base. Et de nombreux points obscurs pour moi deviennent clairs lorsque mon amie russe m'explique le contexte auquel on peut rattacher ces points obscurs. Et puis il faut aussi maîtriser parfaitement sa propre langue et plonger constamment le nez dans un nombre incroyable de dictionnaires, pas seulement des dictionnaires bilingues aussi complets que possible, mais un tas de dictionnaires spécialisés. Pour Krapivine, chez qui on rencontre beaucoup de termes de marine, je suis obligé de recourir à plusieurs dictionnaires de marine. J'en suis arrivé à me constituer peu à peu mes propres dictionnaires en glanant un mot par ci un mot par là. A noter que la plupart des traducteurs sont en même temps profeseurs de lycée ou de fac. D'ailleurs, traducteur n'est pas une profession dont on peut vivre, il faut avoir d'autres moyens de subsistance et faire la traduction pour le plaisir. Et ça, c'est très enrichissant pour l'esprit, si ce ne l'est pas pour le portefeuille !
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  noemiejardine le Mer 13 Juin 2012 - 15:47

Franillon, c'est vraiment sympa d'ainsi m'expliquer,....
me doute bien que la traduction est un art difficile et qu'il y faut des montagnes de dictionnaires spécialisés.
Et de la patience aussi j'imagine...rien que pour pouiller les dicos à la recherche du mot juste.

j'avais en son temps acheter l'ouvrage au titre très accrocheur: la vengeance du traducteur de Brice Matthieussent....
mais bof, après un début en fanfare, l'histoire devenait si invraisemblable que le bouquin m'est tombé des mains.
et n'ai rien appris vraiment sur ce boulot si créatif, sauf que le traducteur peut trouver l'auteur assez minable et touffu
et que parfois il doit être tenté soit d'améliorer soit, quand il en a vraiment marre, de lui faire dire des bêtises...

Krapivine....voilà un auteur que je ne connais pas du tout, vais surfer sur le net....

dis-moi, on traduit ce qu'on vous demande de traduire où on choisit un auteur que l'on adore et on propose sa traduction?
comment se lance-t-on dans ce métier?
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 596
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Franillon le Mer 13 Juin 2012 - 19:45

Noemiejardine, voilà des questions très pertinentes.
Mais tout d'abord, tu trouveras pas mal d'info sur Vladislav Krapivine ici même sur le forum en littérature jeunesse.
Ensuite, comment se lance-t-on dans le métier de traducteur ? Là, il y a différentes façons de faire, mais comme je le disais précédemment, ce n'est pas un métier dont on peut vivre, sauf cas particulier de certains traducteurs qui ont la chance de travailler sur des auteurs qui se vendent très bien, mais ça, c'est très rare. La plupart des traducteurs font autre chose, les uns sont professeurs de langues, d'autres sont journalistes. A vrai dire, je ne sais pas comment on devient traducteur dans le cas général. Je suis un traducteur tout à fait atypique. Je le suis devenu, étant retraité, pour relever un défi. Une amie russe m'avait demandé un jour si cela m'intéresserait de travailler avec elle à la traduction de Krapivine. Comme je disposais de pas mal de temps, j'ai pensé que ce serait une façon intéressante d'occuper mes loisirs. Et nous nous sommes lancés dans cette folle aventure. Nous sommes allés voir l'auteur chez lui, en Sibérie, et nous avons traduit un, puis deux, puis trois, etc. bouquins de Krapivine. Le plus étonnant de l'histoire, c'est qu'après de nombreux refus nous avons fini par trouver un éditeur et, à ce jour, il y a déjà cinq Krapivine publiés en français.
Mais en fait, c'est assez rare qu'un traducteur propose ses traductions à un éditeur. Généralement, c'est l'inverse, un éditeur achète les droits pour tel ou tel livre prce qu'il a du succès dans son pays d'origine et en confie la traduction à un traducteur avec lequel il a l'habitude de travailler. Mais là, ce n'est pas toujours drôle car l'éditeur impose un délai assez court et le résultat ne peut que s'en ressentir. Pour nous, c'est l'inverse, nous faisons ça pour le plaisir, à notre rythme, nous prenons le temps qu'il faut. Quand on a la chance de pouvoir passer une semaine ou deux ensemble entre les Etats-Unis où réside cette amie et Saint-Pétersbourg où vit sa famille, on avance vite, mais le reste du temps, tout passe par Internet, à petites doses.
En tout cas, merci Noemiejardine de poser de telles questions, car la plupart des lecteurs ne savent pas bien l'importance des traducteurs pour faire connaître les chefs d'oeuvre dont ils ne pourraient pas avoir connaissance sans notre dur travail...
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Caro le Mer 20 Juin 2012 - 19:33

KAFKA SUR LE RIVAGE

Résumé :


Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation où
se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante,
toute la profondeur et la richesse de Haruki Murakami. Une œuvre
majeure, qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de
la littérature universelle. Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de
Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée
contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de
prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force
qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont
croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle
fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un
inquiétant colonel, des poissons
tombant du ciel, et bien d'autres choses encore... Avant de voir leur
destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.

Mon avis :
C'est la première fois que je lis un roman japonais, et pour résumé je dirai que c'est très spécial, le roman est rempli de métaphore, peut-être de trop, par moment j'ai un peu perdu le fil de l'histoire.
J'ai aimé mais je ne me suis pas attachée aux personnages. je retenterai l'expérience.

Ma note :
4/5
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 44
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Ladybug le Ven 29 Juin 2012 - 20:16

Au contraire de toi Caro, je m'attache énormément aux personnages de Murakami.
Pour Kafkasur le rivage, moi non plus je n'ai pas su tout interpréter et je ne crois pas que cela soit absolument nécessaire. Je me suis laissé porter par l'histoire, par l'humanité et la poésie qui s'en dégage.

Je suis en train de lire (enfin plutôt écouter) 1Q84, c'est prenant et encore une fois, je ressens une proximité avec ses personnages comme rarement dans mes lectures.

En tout cas Murakami , j'ai envie de lire tout ce qu'il a écrit ! et savoir qu'il me reste tant d'autres romans à découvrir me comble de bonheur Very Happy

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Philcabzi le Sam 14 Juil 2012 - 15:13

IQ84 - Livre 1 (Avril-Juin)
Ed. Belfond, 2011, c2009, 534 pages
Traduit du japonais par Hélène Morita

Ma note: 4.25/5

Mon avis:
Je ne fais pas de résumé de ce bouquin car je ne saurais pas vraiment comment m'y prendre, sachez seulement que l'on suit le destin d'Aomamé, une tueuse professionnelle et de Tengo en prof de math, écrivain à ses heures. Plusieurs autres personnages viennent entourer ce couple que tout sépare mais dont le lien devient de plus en plus marqué au fil des pages. C'est un univers bien particulier que l'auteur à décrit, on surfe sur le fantastique, un peu comme dans le réalisme magique sud-américain. Comme Lacazavent le mentionnait, ce livre n'est pas fini, il n'est pas vraiment possible de ne pas poursuivre avec le deuxième tome (et je soupçonne celui là d'être pareil) mais franchement c'est loin d'être un problème tant ce lecture est agréable!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Lacazavent le Sam 14 Juil 2012 - 19:15

Very Happy Ton soupçon est justifié par contre autant j'ai enchaîné les deux premiers autant attendre la sortie du Tome 3 m' a stoppé. Je le lirai peut-être avant la fin du thème...

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  dodie le Dim 15 Juil 2012 - 12:22

Le passage de la nuit

Le temps d'une nuit nous suivons Mari, une jeune étudiante de 19 ans qui a décidé de passer la nuit hors de chez elle. Elle va faire de belles rencontres: une gérante d'hôtel, une jeune prostituée mais surtout Takahashi. Ce jeune garçon, féru de jazz, se révèle être une vieille connaissance puisqu'il était un camarade de classe de Eri la soeur aînée de Mari.
Parallèlement nous observons Eri comme à travers une caméra : elle dort calmement dans sa chambre où un mystérieux écran de télé semble s'animer de lui-même......

Tout le long de ce récit marqué par la progression des aiguilles sur une horloge nous découvrons un instantané de la vie de plusieurs personnes, sans retour en arrière ni projection dans le futur. Nous les suivons le temps d'une nuit puis nous les laissons continuer leur vie.
Le lecteur est considéré comme un observateur, sans que ni le pourquoi ni le comment des évènements ne soit expliqué.

J'ai lu ce roman sans me poser de questions et une fois de plus la magie de l'écriture de Murakami a opéré: sensibilité, pudeur, délicatesse.
Une belle lecture apaisante 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4521
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Lacazavent le Ven 20 Juil 2012 - 20:22

La ballade de l' impossible d' Haruki Murakami
10 : 18 / 445 pages




Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles: Norwegian Wood. Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux. Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît... Hommage aux amours enfuies, La Ballade de l'impossible est un magnifique roman aux résonances autobiographiques, d'une tendresse et d'une intensité érotique saisissantes.



C'est une relecture pour ce livre que j'avais déjà, la première fois, beaucoup apprécié. Je ne crois pas que mon avis n' ait changé d'ailleurs. C'est un roman où chaque petites anecdotes aura son importance, roman d' apprentissage, d'amour, un roman où la solitude est immense. J' aime ce livre pour son atmosphère douce et mélancolique plus que son histoire.
Je le relirai, c'est probable...


4,5/5


Dernière édition par Lacazavent le Lun 16 Nov 2015 - 8:54, édité 1 fois

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Cocotte le Lun 23 Juil 2012 - 14:21

Kafka sur le rivage

(10/18, 2003, 638 pages)

Âgé de 15 ans, Kafka s'enfuit à Tokyo. Il veut échapper à une malédiction proférée par son père. On suit en parallèle Nakata, un viel homme qui a perdu plusieurs souvenirs. Le destins de ses deux hommes vont s'entremêler d'une façon surprenante.

Pas facile de résumer ce livre dont l'histoire, ou plutôt les deux histoires, s'en va dans tous les sens! L'histoire est étrange, complexe, on ne comprend pas tout, mais c'est écrit tellement bien que ça se dévore! J'avais toujouors envie de savoir la suite. L'auteur a su créer une ambiance envoûtante, mystérieuse, poétique. L'histoire est truffée de trucs invraisemblables comme des chats qui parlent et une pluie de sangsues, mais j'y ai cru même si j'ai généralement bien de la difficulté avec ce qui n'est pas réaliste. Tout a fonctionné pour moi avec ce livre!

Ma note : 5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Philcabzi le Mar 24 Juil 2012 - 22:03

1Q84 - Livre 2 (Juillet-Septembre)
Ed. Belfond, 2011, c2009, 526 pages
Traduit du japonais par Hélène Morita

Ma note: 4/5

Mon avis:
Je ne donne pas de résumé, celui-ci pouvant vous révéler des choses sur le tome 1. De toute façon cette histoire est tellement particulière que la résumer n'est pas une tâche facile! Dans ce tome-ci le volet fantastique est beaucoup plus présent, le mystère continue à planer. On pense obtenir des explications mais ça n'amène que de nouvelles questions. Et la fin... arrrggghh faut absolument lire le livre 3! Finalement 1Q84 n'est qu'un grand roman divisé en 3, ce n'est pas vraiment une trilogie.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Mandarine le Mar 24 Juil 2012 - 22:21

Je n'ai jamais rien lu de cet auteur!! Il serait temps que je m'y mette... Mais vos critiques sont un peu "bizarres" car les notes sont hautes, mais je lis des choses comme dans la critique de Cocotte par exemple "l'histoire est étrange, complexe, on ne comprend pas tout" ou "truffée de trucs invraisemblables", puis avec Phil "histoire est tellement particulière", etc. ... scratch

Alors d'un côté j'ai très envie de le découvrir puisque les critiques sont bonnes, d'un autre côté j'ai peur que ce ne soit pas pour moi! J'aime bien quand je comprends, moi Razz king
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2124
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Philcabzi le Mer 25 Juil 2012 - 11:34

J'avoue que ça peut laisser perplexe Mandarine! En fait l'écriture est si envoutante que l'auteur arrive à nous faire avaler toutes sortes de choses abracadabrantes. Franchement je n'arrive pas à vraiment comprendre le phénomène... ce serait un très bon sujet de thèse ça!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Cocotte le Mer 25 Juil 2012 - 13:28

Mandarine, je te comprends, car j'étais bien sceptique aussi avant de lire Kafka sur le rivage. Je n'aime pas beaucoup les histoires trop étranges. Mais j'avais envie de lire cet auteur. J'ai été très surprise de constater que j'ai accorchée autant! Comme le dit Phil, c'est très envoutant comme ambiance. Oui, certaines choses m'ont échappées, mais j'ai eu beaucoup de plaisir à lire cette histoire.

Il faut l'essayer pour constater! Wink
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Ladybug le Mer 25 Juil 2012 - 19:35

J'ai ressenti les choses exactement comme Cocotte.

Mandarine fonce !

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Elfe le Jeu 26 Juil 2012 - 6:41

Pareil pour moi! J'ai ressenti exactement les mêmes choses. Il a une écriture tellement envoutante que tout passe!
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1772
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Mandarine le Jeu 26 Juil 2012 - 11:22

Merci, les filles Wink Ca m'intrigue vraiment, donc je vais me lancer! Je vais parcourir vos critiques pour m'aider à choisir mon premier!
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2124
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Enza le Jeu 26 Juil 2012 - 12:05

SOMMEIL



Résumé:
Japon, de nos jours. Une femme, la trentaine. Elle est mariée, elle aime son mari. Le matin, elle prépare le repas. L'après-midi, elle prend la voiture pour aller faire les courses. Parfois, elle va nager à la piscine. La nuit, elle relit Anna Karénine. Elle vit sa vie comme un robot. Car cette femme ne dort plus depuis dix-sept nuits. Du coup, la femme fait des rêves, étranges, beaux,angoissants…Ou peut-être est-ce la réalité…

Petit livre qui se lit très vite, il s´agit en fait d´une nouvelle. Le livre est très attirant par sa couverture et illustré. Je l´ai trouvé agréable à lire. Totalement plongée dans l´univers enfermé de cette femme au foyer aux tâches répétitives et qui du jour au lendemain, ne dort plus, sans même être fatiguée et qui vit sa vie la nuit, retrouve ses passions, son energie. Cependant, je ne sais toujours pas quoi penser de la fin.
2,5/5
avatar
Enza

Nombre de messages : 23
Age : 34
Location : Düsseldorf
Date d'inscription : 19/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Elfe le Sam 28 Juil 2012 - 12:12

Les amants du Spoutnik

K, jeune instituteur réservé et
passionné de lecture, est amoureux de Sumire, jeune femme un peu
fantasque qui partage sa passion de la lecture et rêve d'écrire un
livre. Celle-ci est très proche de K, lui demande souvent des conseils à
tout heure du jour et de la nuit mais elle ne partage pas ses
sentiments. Du moins pas pour lui, mais pour Miu, femme d'affaire d'une
quarantaine d'années qu'elle rencontre au mariage de sa cousine. Charmée
par la jeune Sumire, Miu décide de l'embaucher et l'emmène avec elle
dans un voyage d'affaire à travers l'Europe. Mais tout ne se passe pas
comme prévu...


J'ai souvent beaucoup de mal avec le
surnaturel, et pourtant l'écriture d'Haruki Murakami a su m'emporter et
me charmer au point que j'ai adoré ce roman. Je ne saurai dire pourquoi,
si ce n'est peut être grâce à son écriture si poétique, si pure, si
envoûtante. L'ambiance est douce et à la fois mystérieuse. C'est aussi
un roman sur l'amour et les difficiles relations qu'il implique. Un vrai
chef d'oeuvre!


Ma note: 5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1772
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  lalyre le Sam 18 Aoû 2012 - 17:11


1Q84 Livre 1…Avril-juin
Haruki Murakami
Belfond 2011
533 pages
Présentation de l’éditeur

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Mon avis
Grosse déception que ce roman pourtant bien écrit, mais ce n’est pas spécialement mon genre de lecture. Des mondes étranges, des univers dérangeants ou l’étrange, le fantastique et le réalisme se frôlent à chaque page. Un monde distordu, deux personnages principaux, mystiques, chacun dans un monde différent, histoire de secte et de littérature, des intrigues trop simples. Tout simplement je ne lirai pas les deux suivants…..3,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4216
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Parch le Sam 1 Sep 2012 - 16:18

Haruki Murakami, Kafka sur le rivage

Excellente lecture, de la variété au sein d'un même roman. Les personnages sont très attachants et la petite dose de fantastique n'est pas de trop même pour un lecteur qui d'ordinaire n'aime pas ce genre. Ce roman est finalement autant un roman réaliste sur le Japon contemporain qu'un récit fantastique dans la lignée des film de Miyasaki.

Ma note : 4,5/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Lacazavent le Mer 3 Oct 2012 - 21:21

1Q84, Livre 2, Juillet-Septembre d' Haruki Murakami
Belfond / 529 pages




Après un premier volume sous forme d' introduction le mystère ne fait que s' opacifier avec cette suite. L'atmosphère d' 1Q84 y est de plus en plus étrange, c'est un univers fantastique des plus bizarres. L' histoire continue de se développer apportant bien plus d' interrogations que de réponses
J'espère que le troisième volume sera à la hauteur des questions soulevé par le Livre 1 et 2.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  nauticus45 le Jeu 4 Oct 2012 - 8:04

J'ai hâte de découvrir ces deux tomes, il faut que j'aille voir sur le site de la médiathèque s'ils sont disponibles à la réservation.
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1548
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le passage de la nuit

Message  nauticus45 le Lun 12 Aoû 2013 - 18:44




  • Poche: 229 pages
  • Editeur : 10-18 (5 juin 2008)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264046856
  • ISBN-13: 978-2264046857


Résumé:

Haruki Murakami nous raconte ici une nuit japonaise où les destins se croisent. On observe ainsi une ville et par des mouvements similaires à ceux d'une caméra on suit une jeune somnambule plutôt renfermée, une prostituée qui vient d'être agressée par son dernier client, un étudiant qui consacre plus de temps à ses répétitions nocturnes de musique qu'à son droit, une jeune fille qui a décidé de dormir jour et nuit,....

Commentaire:

Dans ce court roman Murakami nous fait suivre différents personnages qui veillent pendant les nuits japonaises, ils se croisent sans se connaître mais parfois la nuit les rassemble, surtout quand le fantastique s'en mêle.... Encore un très beau roman d'Haruki Murakami, où le fantastique sert la réalité, et réciproquement... Un très bon moment de lecture.

5/5 coeur
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1548
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haruki MURAKAMI (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum