Kate MORTON (Australie)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Kate MORTON (Australie)

Message  Lyreek le Mar 6 Nov 2018 - 21:47



Quatrième de couverture

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l’enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l’abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s’intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l’enquête, au grand dam de l’une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Mon avis

En grande fan de Kate Morton, j’avais hâte de lire son dernier roman. J’aime ses histoires pleine de mystères et de secrets dont on ne connait le fin mot qu’une fois la dernière page tournée. J’aime également l’ambiance de ses romans qui font voyager en Angleterre à différentes époques.

Ici, tout ce que j’aime chez Kate Morton est encore une fois réuni. Avec en plus un petit côté roman policier qui, bien que je ne sois pas friande du genre, m’a bien plu.

Comme à son habitude, Kate Morton mène deux intrigues en parallèle : en 2003, Sadie Sparrow, une inspectrice de police a été mise sur le carreau après une affaire de disparition qu’elle a prise un peu trop à cœur. En parallèle, se déroule l’histoire de la famille Edevane dont la vie a été brisée en 1933 par la disparition inexpliquée de Theo, le dernier né. Histoire qui va piquer la curiosité de Sadie et la pousser à enquêter sur ce mystère irrésolu.

Le roman est extrêmement bien construit. Les chapitres alternent entre les deux époques et bien que les événements passés ne soient pas forcément rapportés dans l’ordre chronologique, on ne s’y perd jamais. L’auteur distille ses indices très habilement et embarque le lecteur sur de nombreuses fausses pistes avant le dénouement final tant attendu.

Les personnages sont attachants, en particulier Alice Edevane, que l’on découvre en jeune fille passionnée par l’écriture et que l’on retrouve soixante-dix ans plus tard en auteur de roman policier excentrique. Le personnage d’Anthony est celui qui m’a le plus touché. Traumatisé par la première guerre mondiale, il souffre d’un stress post-traumatique qu’à l’époque personne ne sait traiter. Luttant quotidiennement contre ses démons, il est soutenu par l’amour et la loyauté inconditionnelle de son épouse, une femme d’une volonté hors du commun.

Le roman est très prenant, dès le début on se prend au jeu et on a envie de savoir ce qui est arrivé à Théo. La fin n’a pas été une totale surprise, elle est amenée progressivement par l’auteur au fur et à mesure des réflexions de l’inspectrice et des révélations des membres de la famille. Par contre, je dois avouer que l’auteur a poussé un peu loin les coïncidences. Il me semble qu’il n’était pas nécessaire d’en faire autant. J’aurai, pour ma part, préféré une fin plus réaliste.

Mais, ce petit défaut mis à part, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Kate Morton et de ses personnages et je lirai avec plaisir son prochain roman.

4,5/5

_________________
Lecture en cours :Bal de givre à New York de Fabrice Colin

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2434
Age : 37
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kate MORTON (Australie)

Message  Chantal le Mer 7 Nov 2018 - 8:13

Jamais lu, mais je note l’auteur Smile
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2396
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kate MORTON (Australie)

Message  kattylou le Ven 9 Nov 2018 - 19:59

J'avais beaucoup aimé aussi

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3890
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kate MORTON (Australie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum