Jacqueline MONSIGNY (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacqueline MONSIGNY (France)

Message  Mousseline le Dim 30 Nov 2008 - 13:51

De : Garanemsa (Message d'origine) Envoyé : 2008-08-17 09:22

FLORIS MON AMOUR – Jacqueline MONSIGNY

Roman d’aventure et d’histoire qui commence en 1817 lors de la visite que Pierre le Grand rendit au petit roi Louis XV. Le hasard ayant mis en présence le tsar et la comtesse de Villeneuve-Caramay, le destin de l’un et de l’autre en sera soudain chanté.

Bien qu’elle soit mariée, mère d’un enfant de deux ans, elle n’hésitera pas à suivre le tsar en Russie.

Jours tumultueux qui mèneront la comtesse, son fils et celui qu’elle a eu du tsar Floris, de Moscou à la Turquie en passant par les splendeurs de St Petersbourg, les rivages de la Baltique, la forteresse Pierre et Paul, les steppe d’Ukraine. Dans un tourbillon qui est la vie même les protagonistes de cette exaltante aventure connaissent successivement le luxe et les fastes de la cour, l’amertume sanglante des prisons, les inquiétudes, la fuite en traîneaux, l’attaque des loups, la rudesses des camps, les batailles, etc..

J’ai repris un peu de la 4ème de couverture, je ne suis pas douée pour bien raconter

Mais c’est un livre passionnant d’aventures sur fond d’histoire. Je ne sais pas si le tsar a eu un fils de cette comtesse, mais ce n’est pas cela l’important car outre ce roman d’aventure et d’amour, on vit dans la Russie de l’époque, tant politique que face au peuple et les supers paysages de ce pays aussi.

Pour les vacances, le roman idéal.

4/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacqueline MONSIGNY (France)

Message  lalyre le Dim 7 Oct 2012 - 12:02

La tour de L’orgueil
Jacqueline Monsigny
Archipoche août 2012
614 pages

4ème de couverture
Noémie est fière de porter le prénom de son aïeule, celle que l'on appelait le Maître de Hautefort et qui a bâti, à la fin du XIXe siècle, la fortune familiale. Adolescente intrépide, elle aime parcourir à cheval le bocage et les grandes plages du Cotentin. Mais l'été 1939 met brutalement un terme à cette vie insouciante. Elle s'éprend follement d'un homme marié, Jean de Noisy, célèbre champion d'équitation, propriétaire du château voisin. La guerre éclate, et Noémie, désespérée, voit partir au combat tous ceux qu'elle aime. Les routes de l'exode, les jours sombres de l'Occupation, l'euphorie et les drames du Débarquement, les heures troubles de la Libération...autant d'événements et d'épreuves qui feront d'elle une femme déterminée à assumer ses passions. Car la guerre n'a fait qu'exacerber son amour des chevaux et sa flamme pour son beau cavalier. Pour lui, elle est prête à tout. Même à conquérir Hollywood !

Mon avis
Voici un bon roman de vacances dont l’intrigue principale se situe dans le Cotentin, un beau coin de Bretagne. A partir de la page 163, l’histoire se passe sur fond de guerre, 1940-45, c’est alors que j’ai trouvé l’histoire intéressante. L’invasion des allemands, réquisitions de chevaux, de chambres chez l’habitant pour loger les officiers er leur ordonnance. Le monde du jumping ou Noémie et Jean de Noisy sont concurrents, l’histoire de la famille de Noémie, l’amour de celle-ci pour son grand-père, les maquisards pour leurs actions contre l’occupant dont Jean de Noisy est devenu le commandant Simon, Noémie et sa mère Valentine se sont aussi engagées pour lutter contre l’ennemi, celle-ci va se retrouver dans un camp de concentration, en sortira t-elle ? Le débarquement des alliés, voici venir la fin de la guerre, Noémie étant amoureuse de Jean depuis ses treize ans et pour son bonheur ils deviennent amants, mais c’est lors d’une conversation entendue que Noémie va haïrJean et s’enfuir aux Etats-Unis ou elle devient une grande star, mais est-ce cela son destin ? Ceci n’est qu’un petit résumé qui ne dit pas grand-chose du roman qui est le troisième de la série de la saga des Hautefort. Je n’ai pas lu les précédents mais cela ne m’a nullement gênée lors de ma lecture. Un livre qui commence comme un roman rose qui très vite devient prenant par les péripéties, les drames de la famille Hautefort mais aussi par le personnage attachant de Noémie. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum