Alain MONNIER (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alain MONNIER (France)

Message  Mousseline le Dim 30 Nov 2008 - 13:41

De : Claarabel (Message d'origine) Envoyé : 2005-08-21 09:24

Côté jardin

Au démarrage de l'histoire, jamais le lecteur ne pourra douter de ce qui se présage derrière la première partie de 50 pages ! Cela commence un peu simplement, Jacques Lalanne découvre qu'au-delà de quinze jours, il risque de mourir d'une tumeur au cerveau. C'est lourd et douloureux à supporter et encaisser. En deux semaines, il tente de régler quelques détails de son existence, notamment sa relation avec Françoise, la femme qu'il aime mais déjà mariée à un être tyrannique et jaloux. Je refuse d'en dire davantage, notamment concernant la deuxième partie, vers quel abîme on plonge. Je réserve au lecteur le même droit de stupéfaction, d'ahurissement et d'admiration. Alain Monnier a montré un talent rare à cultiver le doute, le suspense et la perversion humaine. Cela frôle le génie ! Et je suis ainsi certaine de conserver un souvenir de lecture unique et original en la matière ! N'hésitez plus.

4/5




De : cuné Envoyé : 2005-09-25 11:49

Côté jardin
Pocket 186 p.

Mauvaise pioche !
Je ne révèle rien de l'histoire effectivement surprenante, c'est le seul point positif que je trouve dans ce roman.
Encore que, quand on est prévenu que tout change après 50 pages, on s'attende plus ou moins à un truc du genre, il y a quelques indices.
Mais j'ai trouvé ça long, pénible, glauque.
Le dénouement même est un summum du prévible...
Bref, pas pour moi

1,5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain MONNIER (France)

Message  Elfe le Mer 14 Oct 2009 - 7:16

Je vous raconterai

(Flammarion sept 2009)



"La mort n'était plus ma quête première, mais la furieuse envie de la toucher et de la caresser, était devenue mon vice présent." (p.58)

Un homme au bord du suicide. Un autre qui lui propose de jouer sa vie à la roulette russe. A partir de ce jour, il n'aura de cesse de laisser le sort décider de sa vie car celui ci semble le protèger, ce qui finit par le rendre fou. Il va devoir alors faire face à son passé.

Un roman fort et étonnant. Un lecteur pris à parti face à un homme qui joue sa vie avec le canon d'un revolver sur la tempe. Une ambiance particulière et un personnage hors du commun. LE livre qui raconte comment froler la mort peut nous redonner l'envie de vivre.

3/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1764
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum