René BARJAVEL (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

René BARJAVEL (France)

Message  Mousseline le Lun 27 Oct 2008 - 3:26

René Barjavel est né à Nyons, en Provence, en 1911. Il fait ses études au collège de Cusset, de l'Allier. Après avoir occupé et quitté divers emplois, il entre au Progrès de l'Allier et apprend, sur le tas, son métier de journaliste. Puis il rencontre l'éditeur Denoël qui l'engage comme chef de fabrication. Après la guerre qu'il a faite dans les Zouaves, Barjavel publie son premier roman, Ravage (1943), bien avant la grande vogue des ouvrages de science-fiction. Depuis Ravage, aujourd'hui vendu à plus d'un million d'exemplaires et étudié dans les lycées, Barjavel a écrit une vingtaine de romans dont les plus connus sont La Nuit des temps, Les Chemins de Katmandou, La Faim du Tigre et Les Dames à la Licorne (avec Olenka de Veer). Il a aussi été dialoguiste d'une vingtaine de films, dont les fameux Don Camillo. René Barjavel est mort en 1985.
----------------------------------------------------------------------------------


De: Dytal

René Barjavel - La peau de César
(Gallimard/folio policier, 1999, 242 pages)

C'est l'histoire d'une troupe de théâtre qui joue Jules César de Shakespeare. Toutefois les policiers sont prévenus, par un message fait de mots pris dans le journal, que ce soir César sera vraiment tué. Donc, ils assistent à la pièce pour tenter d'empêcher l'irréparable mais en même temps ne peuvent se permettre de briser le spectacle... tout à coup que ce ne serait qu'une mauvaise blague...

Malheureusement l'irréparable a lieu, le comédien qui joue César est tué en même temps que son personnage.

C'est le début d'une enquête policière très intéressante.

J'ai bien aimé mais ma déception c'est de découvrir le coupable dès le départ... les auteurs devraient changer un peu la recette... enfin, j'avais trouvé le coupable mais pas le comment, ce que j'ai bien apprécié connaître à la toute fin du livre!

C'était mon premier Barjavel et je crois bien que je vais me pencher bientôt sur un autre de ses bouquins!

Note : 3.5/5
(Dytal)



De: Charlotte
René Barjavel - La nuit des temps
(Gallimard/folio, 1977, 185 pages)
C'est le livre d'amour le plus émouvant qui m'est été donné de lire.

Il mêle avec virtuosité la science-fiction et le roman d'amour sans aucune niaiseries. L'histoire d'un monde qui va disparaitre et d'un couple à la hauteur de Roméo et Juliette.

Note : 4.5/5


De : 1982Naurore (Message d'origine) Envoyé : 08/02/2004 21:05
René BARJAVEL - Colomb de la lune
Note 4/5

Quatrième de couverture:
Le héros de ce roman s'appelle Colomb : tout un symbole. Il sera le premier homme à se poser sur la lune. Resta à en revenir. A la condition que, là-haut, rien ne vous retienne...
Et surtout, il y a l'aventure terrestre de sa femme. Une aventure sans doute plus dangereuse que la conquête des étoiles. Cela se nomme l'amour...

Mon avis :
Un vrai Barjavel, à la hauteur de ses chef-d'oeuvres. Il sait manier une histoire absurde en y mettant certains sous-entendus qui nous font prendre conscience qu'elle n'est peut-être pas si absurde que ça finallement. J'ai vu ce roman comme une peinture de la société tournée au ridicule. Le language y est très simple, la lecture est facile et plaisante.


De : Sandriine_1616 Envoyé : 13/04/2004 18:52
René BARJAVEL - L'Enchanteur

L'histoire : vie de Merlin, enchanteur, bel homme, amoureux de Viviane et fils du Diable en quête du chevalier parfait pour trouver le Graal. On suit également les aventures du Roi Arthur, de Guenièvre et de Lancelot, des chevaliers de la table ronde, de perceval... Enfin toutes les légendes se rapportant à cette époque de la quête du Graal.Les histoires d'amour, les déceptions d'amour, l'amitié, la haine.

Mon avis : WOW j'ai adoré ce livre, il est plein d'humour, plein de légendes, plein d'amour et Barjavelien : que des qualités quoi !!

Ma note : 4.5/5


De: Lysis
Je donne 5/5 à L'enchanteur de Barjavel!


De: Galadrilulu
L'enchanteur de Barjavel!
C'est mon livre préféré! Barjavel sait, comme personne, nous faire entrer dans l'univers des Chevaliers de la Table Ronde. Un univers magique, où prônent l'innocence et l'amour, sous le regard protecteur de Merlin.
A lire absolument!
Note : 5/5
(Galadrilulu, 21 ans, Saint-Étienne/France)


De : K-ro Envoyé : 31/08/2004 22:54

René BARJAVEL - La nuit des temps
note : 4/5

4ème de couverture :
Dans un grand paysage polaire aux teintes pastels s'agitent des taches de couleurs vives, ce sont les membres d'une mission des Expéditions Polaires françaises qui font un relevé du relief sous-glaciaire. L'épaisseur de la glace atteint ici plus de 1000 mètres et ses couches profondes datent de 900 000 ans.

Pourtant un étrange phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Aucun doute n'est possible : il y a un émetteur sous la glace!

La nouvelle éclate comme une bombe .

Que vont découvrir les savants et les techniciens, qui venus du monde entier, creusent la glace à la rencontre du mystère?

LA NUIT DES TEMPS, c'est à la fois un reportage, une épopée et un grand chant d'amour passionné. Le présent et le passé s'y mêlent, y affrontent leurs espoirs et leurs craintes et y jouent le sort du monde. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Eléa et de Païkan les emmène tout droit vers le grand mythe légendaire des amants bienheureux et maudits, à côté de Roméo et Juliette, Tristan et Yseult, de tous ceux que même la mort n'a pas réussi à séparer.

Mon avis:
C'est un très bon livre que vous ne pourrez plus lâcher dès que vous l'aurez commencé. Dans un premier temps, on est entrainé dans la découverte de ce fameux signal émetteur, qui garde son mytère bien longtemps; et dans un deuxième temps, on découvre un monde dit "ancien" mais que l'on ne pourra pas qualifier d'"inférieur" ainsi qu'une très belle histoire d'amour.

L'auteur réussit à mêler dans un même ouvrage des aspects techniques passionnants et réalistes (pour plaire aux garçons?) et une histoire d'amour frappée par un fatal destin (pour plaire aux filles?). Les plus sensibles ne manqueront surement pas de verser une petite larme à la fin. C'est une fin complétement inattendue et bouleversante (à ce propos j'aimerais bien en discuter avec des personnes ayant lu ce livre, car un petit détail m'a frappé, mais je n'en dirais pas plus sous peine de dévoilements).

Je suis restée un petit moment, après l'avoir fini, à me poser moi aussi la question que se pose un des héros : et si? mais c'est peut etre parce que je suis une grande romantique

En prime, l'auteur réussit à décrire assez facilement comment peuvent débuter de part le monde différents conflits politico-économiques.

Ce livre a été ecrit en 1968 mais l'on pourrait croire qu'il a été écrit récemment. Le monde imaginé par Barjavel peut rappeler "le meilleur des mondes" d'Huxley.

Je ne trouve certainement pas les mots suffisamment proches de la réalité pour décrire la beauté de l'histoire mais lisez-le et vous ne serez pas deçu(e)s.

K-ro


Réponse
De : nimbus Envoyé : 31/08/2004 22:59
Quelle belle critique K-ro ! J'ai lu ce livre il y a longtemps et je suis entierement d'accord avec toi.
Sauf que j'aurais plutôt mis 4,5 /5.


De: Bru
René BARJAVEL - La nuit des temps

Très beau livre qui amène à réfléchir aux grandes questions de la vie. L'auteur décrit les scènes avec virtuosité, tel un orchestre plaçant les mots d'une grande symphonie, dont on ne peut égarer des mots qui sonneraient faux.

Une fin imprévue, par rapport à la suite sans fin des évènements qui se succèdent formant un suspense pour s'arrêter net.

Note : 3.5/5
(Bru, Belgique)


De : van1709 Envoyé : 01/04/2005 16:27
René BARJAVEL - Ravage

Le monde a connu bien des progrès, ce que l'on vit aujourd'hui est considéré comme ancien, tout fonctionne à l'électricité, Paris a un nouveau visage. Tout semble marcher dans ce monde assailli par le progrès, jusqu'à ce qu'une catastrophe plonge le monde dans le chaos.

J'ai tout simplement adoré le livre. Une vision du futur qui, je l'espère, ne se vérifiera jamais. C'est très bien décrit, on se fait une idée précise de "comment est le monde?"
A des questions que l'on se pose souvent "Où va le monde?", "N'y a t-il pas trop de progrès?" Barjavel nous apporte une réponse possible, loin d'être optimiste. Sa vision est captivante, effrayante, j'ai eu du mal à lever les yeux de ce bouquin. Pas aussi bien que la nuit des temps, mais très bien quand même.
Je le conseille vivement.
Note: 4.5/5


De : JoAnn_Kamar Envoyé : 18/07/2005 14:17
Oh!
La nuit des temps est un de mes livres préférés, souvent je l'oublie, mais c'est vrai.
Au fait, je n'aime pas du tout la littérature science-fiction, mais René Barjavel m'a reconciliée avec le genre. Non seulement, les personnages étaient toujours des êtres humains et non des androïdes, la Terre continuait la même avec quelques changements, mais ce n'était pas Star Wars... Enfin bref, c'était plus réaliste même si invraisemblable... Tiens, je me souviens d'une de mes dissertations en philosophie: "La vérité est-elle toujours vraisemblable?"... je ne me souviens plus de ce que j'ai pu inventer pour celui-là...
Bref, on pouvait s'y croire! Quand on disait dans le temps: "ce ne sera qu'après l'an 2000", on se disait que c'était si loin, si irréalisable! Et avec les idées de Barjavel, c'était plus près de la réalité présente que Star Wars dans 500 ans!
La nuit des temps est si beau! J'étais tellement dans l'histoire que je ne dirai jamais assez merci à une de mes profs de français qui nous avait fait faire une rédaction (du temps des rédactions) avec nos fins à nous. Oh, je me suis donnée à coeur joie!
Ravage aussi est très bon! Comme quoi, l'homme pensait si bien faire, que sans électricité, toute sa vie part en... en... que tout son monde s'effondre car il n'a rien à faire et il faut trouver une solution pour la nouvelle civilisation... c'est un super bouquin!
Maintenant, je suis dans le doute... C'est bien lui qui a écrit Le grand secret? La rose de l'immortalité ou quelque chose du genre? Parce que si oui, je l'adore aussi!

La nuit des temps 4.5/5
Ravage 4/5
Le grand secret 4/5

Jo Ann
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  gallo le Ven 28 Nov 2008 - 8:24



De : Stephermanicus Envoyé : 07/01/2006 20:56
Le Grand secret

Dans la même lignée que la nuit des temps et Ravage, le grand secret raconte l'histoire de l'humanité pendant une période difficile : des scientifiques ont découvert qqch et cela semble suffisemment grave pour conduire les plus grands chefs détats a se mettre d'accord alors qu'ils sont en guerre...

C'est du Barjavel : on reconnait sa plume, son style, ses romans catastrophes... je ne vais pas rester dessus longtemps : j'aime bien Barjavel mais c'est quand même toujours la même chose...

Il y a quand même une profonde réflexion sur un sujet que je ne dévoilerai pas pr éviter de trop en dire Wink

3,5/5


De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 20/12/2006 02:33
Ravage - René Barjavel , 1943

J'avais bien aimé Le voyageur imprudent et j'aime bien les scénarios catastrophes, alors j'espérais beaucoup de ce livre, peut-être un peu trop. La peinture de la société parisienne moderne est très intéressante, ainsi que le chaos entraîné par la disparition de l'électricité et de la métallurgie. Toutefois, la seconde partie du livre, la quête des protagonistes pour atteindre un coin de France épargné par la catastrophe, m'a moins interessée : une suite d'incidents périlleux qui, à chaque fois, coûtent la vie à certains membres du groupe, mais qui épargnent les principaux. On doit aussi pardonner au livre son âge, il faut lire sans trop s'arrêter aux filles toujours nunuches et au (super) héros qui prend tout en main, particulièrement la destinée de la fille qu'il aime. En même temps, il est toujours savoureux de lire des récits d'anticipation qui datent : l'auteur mise juste dans certains cas, mais se goure complètement dans d'autres. Par exemple, les trains de demain possède un système de lecture audio : le voyageur place son livre sous une plaque, et la machine lui en fait la lecture. Très bien deviné monsieur Barjavel, reconnaissance de caractères et vocalisation par l'ordinateur. Non, car le tout est basé sur un système vidéo qui envoie l'image de la page à une centrale, qui la distribue à un lecteur parmi un bassin de lecteurs de toutes les langues, qui va faire la lecture à haute-voix de la page, voix retransmise par radio dans les écouteurs du voyageurs. Alors là, on nage ne pleine science-fiction (si vous me permettez l'expression péjorative) !

Le livre est un pamphlet qui dénonce le matérialisme de l'époque, mais l'auteur a aussi un commentaire fortement anti-progrès et anti-intellectualisme qui me dérange. Il sombre dans l'excès inverse : l'apologie d'antan, de la nature et des gens frustres. C'est bien trop simpliste et facile de croire que les paysans proches de la terre sont automatiquement heureux, tandis que les citadins sont toujours inconscients, décadents et peu débrouillards.

3,5/5

le réaliste-romantique


De : joubjoub Envoyé : 19/07/2007 16:19
.:: Ravage (René BARJAVEL) ::.

Ravage est un roman de science-fiction écrit en 1943 par l'écrivain français René Barjavel. Il est considéré comme un grand classique de la science-fiction.

Barjavel propose un terrifant récit de ce que pourrait être la fin du monde. Avec une imagination fascinante et captivante, il raconte l'effondrement de la société dans un monde soudain privé d'énergie. Dans cet univers post-apocalyptique où règne la loi du plus fort, les hommes sont alors en proie à leurs instincts les plus primaires.

L'histoire est vraiment cauchemardesque, le propos percutant. Comment renaître après une chute si vertigineuse ? Faut-il recommencer les mêmes erreurs en croyant mieux faire, ou tout rejeter en bloc pour préserver la vie ? Véritable parcours initiatique, le voyage des personnages pour retrouver l'Eden perdu se révélera encore plus terrible que la catastrophe elle-même.

Plus qu'un simple roman de science-fiction, Ravage est une dystopie révélant le pessimisme de l'auteur vis-à-vis du progrès scientifique. Il soulève en même temps les problèmes de notre société et ses dépendances. Il dénonce les travers et les dangers des "progrès" de la société. Sa vision apocalyptique de l'avenir de notre société donne à réfléchir.

Le dénouement laisse sans voix. Un livre puissant et plein d'idées, qui nous interroge sur notre vie quotidienne.

Note : 4/5



De : van1709 Envoyé : 08/10/2007 18:43
L’enchanteur - René BARJAVEL

L’enchanteur c’est Arthur, Guenièvre, Lancelot, Perceval,… . C’est bien sûr la légende arthurienne avec sa fameuse table ronde et ses chevaliers. Mais c’est aussi et surtout Merlin, sa naissance, son but, le pourquoi de ses pouvoirs et de ses œuvres pour le bien, toutes les choses qu’il va entreprendre pour que le graal soit enfin découvert par le meilleur et le plus vertueux des chevaliers. C’est aussi l’amour de Merlin pour Viviane et le devoir de ne pas y céder pour ne pas perdre ses pouvoirs, ses tentatives pour mettre le diable, son père, en échec.

Barjavel raconte tout cela en venant à l’essentiel. Contrairement à de nombreux auteurs qui tentent de conter la légende arthurienne, Barjavel ne rentre pas dans les détails des combats de tous les chevaliers. Il n’y a pas de longueurs, pas de descriptions futiles. Le point central est Merlin et ce qui nous est raconté est la conséquence de ses actes si souvent calculés, mais bien souvent différents des résultats escomptés puisque contrecarrés par le diable. C’est une très belle histoire, que souvent on connaît déjà, mais cette version est différente et bien plus agréable à lire.

Note : 4.75/5


De : 82naurore Envoyé : 11/11/2007 17:10
Le voyageur imprudent - René BARJAVEL
Folio 245 p.

Ma note : 3/5

Résumé : Saint-Menoux, professeur de mathématiques et soldat durant la seconde Guerre Mondiale, rencontre Noël Essaillon, inventeur d'un procédé permettant de voyager dans le temps. Saint-Menoux devient alors le cobaye d'Essaillon en allant explorer l'avenir très lointain de la Terre pour découvrir l'évolution de l'espèce humaine.

Mon avis : Un roman de Science-Fiction sympathique mais je suis tout de même un peu déçue par Barjavel. Certains passages sont assez longs et j'ai mis un certain temps pour arriver au bout de cette lecture. Malgré tout, j'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur relie son histoire avec un autre de ses livres, Ravage. En effet, Saint-Menoux est envoyé dans l'avenir au moment où se passe l'incendie de Ravage et étudie ses causes ainsi que ses conséquences. J'ai aussi trouvé que la fin prétait à sourire


De : cmia11 Envoyé : 26/12/2007 22:01
La nuit des temps - René BARJAVEL

Résumé: Dans un grand paysage polaire aux teintes pastel s'agitent des taches de couleurs vives, ce sont les membres d'une mission des Expéditions Polaires françaises qui font un relevé du relief sous-glaciaire. L'épaisseur de la glace atteint ici plus de 1000 mètres et ses couches profondes datent de 900 000 ans. Pourtant un incroyable phénomène se produit les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Aucun doute n'est possible il y a un émetteur sous la glace ! La nouvelle éclate comme une bombe. Que vont découvrir les savants et les techniciens qui, venus du monde entier, creusent la glace à la rencontre du mystère ? LA NUIT DES TEMPS, c'est à la fois un reportage, une épopée et un grand chant d'amour passionné. Le présent et le passé s'y mêlent, y affrontent leurs espoirs et leurs craintes et y jouent le sort du monde. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Éléa et de Païkan les emmène tout droit vers le grand mythe légendaire des amants bienheureux et maudits, à côté de Roméo et Juliette, Tristan et Yseult, de tous ceux que même la mort n'a pas réussi à séparer.

Avis: Ce livre raconte l'histoire de la fin de Gondawa et ses seuls survivants, Eléa et Coban figés dans la glace. La question au début du texte est assez suggestive: que se serait-il passé si l'homme avait été ressuscité en premier? Le rythme est assez lent mais je me suis plongée totalement dans ce livre. La fin à la Roméo et Juliette dérange et rend le texte tragique. L'allusion à Phèdre est bien placée et totalement vraie selon moi car j'ai absolument adoré Phèdre. Cette histoire montre que les hommes ne pourront jamais totalement s'entendre même sur des sujets de politique et qu'ils ne peuvent s'empêcher d'y mêler de la politique. Enfin, bien plus intéressant, qui connaît la déclaration de l'ONU (pas moi en tout cas!) ?

Note: 4,5/5


De : doriane99 Envoyé : 19/03/2008 21:30
René BARJAVEL - L'enchanteur

La légende du Roi Arthur, des Chevaliers de la Table Ronde centrée sur le personnage de Merlin.

Mais... Barjavel est un auteur moderne, il a su relater cette célèbre mythologie sous forme de conte, un style fluide et agréable, teinté d'humour et d'anachronismes... Je n'ai pu m'empêcher de voir surgir devant moi l'image du Merlin de Walt Disney surfant sur les vagues... Ce Merlin ci est tout aussi "dans le vent", il fournit des boites de conserve ou des ascenseurs !!!

La légende est respectée, les grands sentiments sont au rendez-vous : l'amour platonique de Perceval, celui de Lancelot et Guenièvre, la fureur jalouse d'Arthur... Un bon moyen d'aborder la légende Arthurienne de façon plus ludique que Chrétien de Troyes ou Lawhead. A la portée de tous.

4,5/5


De : doriane99 Envoyé : 2008-07-01 02:14

René BARJAVEL - Les chemins de Katmandou

Quels sont les chemins qui mènent à Katmandou ? la fuite devant un quotidien insupportable ou bien l'espoir d'un monde meilleur ? Jane et Olivier y rencontreront leur destin.

Mai 68, Paris est sous les barricades et tous les repères s'effondrent. Les jeunes fuient ce quotidien sclérosé et veulent connaître la liberté. Pour eux Katmandou est l'incarnation de leur rêve. Hélas, la réalité est parfois bien dure. Pas le meilleur Barjavel que j'ai lu, l'idéal hippie semble bien loin de nos considérations, ces "soixanthuitards" révolutionnaires seront les femmes et les hommes désillusionnés de demain, on y suit une jeunesse en manque de repère qui cherche à s'affranchir. On y trouve des personnages marquants : la maman d'Olivier, son père, dignes représentants de la fausse réussite tout aussi perdus que ces jeunes à la dérive.Une détente sans plus.

3/5


De : Lyreek14 Envoyé : 2008-09-11 02:57

Rene Barjavel - Tarendol
Folio - 501 pages

Ce roman de Barjavel n'est, une fois n'est pas coutume, pas un roman de science-fiction mais un roman "classique" qui nous conte l'histoire d'amour entre Jean Tarendol et Marie, amour contrarié par les parents de la jeune fille mais aussi par la guerre.

Après un début plutot laborieux où j'ai eu un peu de mal à me faire au style d'écriture et à accrocher aux personnages, j'ai beaucoup aimé! L'histoire est certes simple, mais difficile de ne pas se laisser embarquer. Car c'est une belle histoire d'amour, pas du tout gnangnan mais un peu idéaliste comme on peut l'etre quand on est adolescent, qui se heurte malheureusement à la dure réalité de la vie et aux temps troublés. En meme temps que l'apprentissage de l'amour, c'est surtout l'apprentissage de la vie que doit faire Jean Tarendol.

Pour ceux qui veulent découvrir Réné Barjavel dans un autre genre que celui auquel il est habitué. Quant à moi, je ferais le chemin inverse, et je m'attaquerais à un de ses romans de science-fiction

4/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une rose au paradis

Message  jenyli le Jeu 12 Mar 2009 - 11:38

titre: une rose au paradis auteur: René barjavel paru en 1989



4 couverture: Une gigantesque manifestation réunit, place de la Concorde, des millions de femmes enceintes venues dénoncer les effets de la bombe U. Mais il est déjà trop tard... Le cataclysme se déclenche. La planète Terre est réduite à néant. Cependant, Lucie, l'une des manifestantes, échappe mystérieusement à la déflagration. Seize ans plus tard... Lucie vit avec son mari et ses enfants dans un univers étrange où le temps n'existe plus, où il suffit d'appuyer sur un bouton pour obtenir vêtements et nourriture. Que s'est-il passé ? Pourquoi ont-ils échappé au cataclysme ? Qui est l'énigmatique Monsieur Gé que les enfants assimilent confusément à un Dieu ?


Mon avis: Ce n'est pas le meilleur de Barjavel, selon moi. Il y a très peu d'action. L'histoire se passe en huis clos dans une sorte d'abris anti nucléaire. Par contre, ce roman pose indirectement la question de l'inceste (entre frère et soeur), à savoir la part de l'inné et de l'acquis. Et le danger de vivre dans un monde clos et surprotégé.

Mon conseil: A lire si on aime BARJAVEL (mais qui n'aime pas cet auteur?) mais je ne pense pas qu'il faut commencer à découvrir cet auteur en commençant ce livre.

Ma note: 3,5 / 5
avatar
jenyli

Nombre de messages : 369
Age : 39
Location : sud de la France
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Elaïse le Lun 16 Mar 2009 - 21:03

Barjavel.... J'adore cet auteur!

Je crois que la nuit des temps est vraiment la plus belle histoire d'amour que j'ai pu voir écrite!! Faut que je le relise là, ça me donne trop envie!

J'ai aussi adoré l'enchanteur, pour moi une des meilleur historie sur le roi arthur et les chevaliers de la table ronde!

Enfin j'ai lu les chemins de Katmandou, et là par contre je me rappelle avoir eu beaucoup plus de mal!

J'ai du lire aussi le grand secret, et j'avais bien aimé!!

J'en ai pas assez dans ma bibliothèque!
avatar
Elaïse

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Fitzartiseuse le Dim 4 Oct 2009 - 14:33

"Le grand secret" de Barjavel

C'est l'histoire d'un couple séparé par un extraordinaire évènement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n'en ont connu de pareilles. C'est aussi l'histoire d'un mystère qui depuis 1955, a réuni, à l'insu de tous, dans une angoisse commune, par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C'est ce grand secret qui est à l'origine de certains faits marquant de l'histoire...

AVIS:

Le suspense est là et il ne nous lâche pas. L'auteur mélange des faits réels et son imaginaire et le résultat est bluffant! On se demande presque si c'est vrai.

Note: 4/5

_________________
Je lis la saga de la ballade de Pern de Anne McCaffrey

"Fitz fixes feist's fits. Fat suffices"
avatar
Fitzartiseuse

Nombre de messages : 474
Age : 34
Location : Pyrénées Orientales/France
Date d'inscription : 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  belledenuit le Lun 30 Nov 2009 - 14:43

Les dames à la licorne de René Barjavel

Editions Pocket (2007) - 412 pages


Quatrième de couverture :
Une terre de légendes : l'Irlande.
Un descendant de roi, chef rebelle en fuite Hugh O'Farran. Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda... Griselda qui rêve, en cette fin du XIXe siècle, d'un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre soeurs et ses parents...
Voici les personnages principaux d'un magnifique roman d'amour inspiré d'une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencer par "Il était une fois cinq filles dans une prison d'eau..." tant elle a la beauté et le mystère d'un conte...

(Source jaquette et quatrième : Amazon.fr)

Mon avis :
Je vais être bien en peine vous dire si oui ou non j'ai aimé ou pas cet ouvrage de Barjavel, auteur que j'ai lu il y a très longtemps (au moment de mon adolescence avec Le grand secret et La nuit des temps) et que je n'avais pas relu depuis.
Très honnêtement, l'intérêt que j'ai porté à ce livre consistait en ma découverte de l'Irlande. Allez savoir pourquoi, c'est un pays qui me fascine (tout comme la région du Québec au Canada) et lorsque une amie m'a parlé de ce bouquin et que j'ai lu la 4ème de couverture, je me suis dit : "Ce livre est fait pour toi !"
Oui mais voilà. Si l'atmosphère bien irlandaise et accentuée de surcroît par des légendes m'ont littéralement envahies de satisfaction, je n'ai pas du tout adhéré au style de Barjavel.
Je l'ai trouvé d'une simplicité enfantine et certaines images un peu grossières à mon goût. J'entends par là que lorsque vous lisez un ouvrage, vous vous attendez à autre chose que du genre : "Les chants des oiseaux semblaient faire partie du silence, comme une broderie bleue sur la nappe bleue du lac déployé." (P 185)
Personnellement, je ne trouve pas que ce soit extraordinaire et la répétition de l'adjectif "bleue" pèse d'autant plus dans la phrase. Je cherche peut-être des petites bêtes là où il ne faudrait pas mais j'ai eu la sensation désagrable, tout au long de ma lecture, que Barjavel essayait de faire des comparaisons sans y parvenir réellement.
Cela dit, lorsqu'il nous conte les légendes irlandaises, c'est du pur bonheur ! Je m'y voyais vraiment et je n'avais pas envie de lâcher ces passages enchanteurs et l'histoire de Griselda (sans vous la dévoiler bien entendu) est un ravissement. Quant on sait sur la fin qu'il s'agit aussi d'une descendante d'Olenka de Veer qui a raconté cette histoire avec Barjavel, on en demande encore plus.
Ainsi donc, c'est un avis relativement mitigé que je donne.
Certains côtés sont très bons (l'histoire de l'Irlande en général et de l'île de St-Albans en particulier avec l'explication de son appellation, les légendes) et d'autres le sont beaucoup moins (l'écriture de l'auteur laisse un peu à désirer par moment, sur certains paragraphes Barjavel change de personnages et de situation ce qui est un peu perturbant...).
Je vous dirai donc qu'il est à lire mais ne cherchez pas non plus de la grande littérature là dedans. C'est un moment de détente et c'est tout.

Ma note : 2,5/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Docguillaume le Mer 21 Avr 2010 - 9:11



René Barjavel
La Tempête
1982
Denoël
280 pages




Un envoi de Barjavel, qui a pris pour habitude de les accompagner d'un soleil.
L'acquisition de cet exemplaire dédicacé m'a permis de refaire connaissance avec cet auteur, qui m'avait enchanté avec La Nuit des temps voilà une dizaine d'années.

L'histoire :

Le monde est en guerre, l'Europe neutre est pris entre les feux de la Chine et des USA qui s'affronte. Des fusées atomiques sont partout prêtes à frapper, sur terre, mer et en orbite dans l'espace, et par le jeu des alliances et menaces mutuelles détruire le monde.
L'installation brutale de la paix plonge les hommes dans l'amour et la non-agressivité. Mais le mal demeure toujours dans un homme, qui menacera l'existence de l'humanité tout entière. Une jeune femme, Judith, verra un extraordinaire destin s'accomplir.

Mon avis :

Le style de Barjavel est bien présent dans le livre, le lecteur habitué à ses précédents romans le retrouvera ici tout entier. C'est une science-fiction difficile à décrire, qu'il faut lire pour comprendre.
Le livre est une critique de la prolifération nucléaire, alors qu'il a été écrit pendant la guerre froide, et trouve encore de nos jours une signification forte, notamment par l'évocation de la pollution.
L'intrigue n'a pas la force, la richesse de La Nuit des temps ou du Grand secret. Je n'y ai pas retrouvé la même émotion, bien que le dénouement final soit magnifique, barjaveliesque à merveille.
Pas un coup de coeur, mais pas une déception totale non plus. La Tempête est telle un souvenir de bonnes lectures passées autrefois en compagnie de l'auteur.

Note : 3.75/5

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Nathalire le Jeu 22 Avr 2010 - 11:37

Waou super ton exemplaire dédicacé! C'est top Very Happy Merci de nous le faire partager!
Je n'arrive plus à me rappeler si j'ai aimé ou non ce roman... étrange non? Ta critique me donne envie de le relire...
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Bernard le Ven 21 Jan 2011 - 18:31

La peau de César

Mercure de France - 1985 - 231 pages

Résumé :
Tu Quoque Filli, qui ne se souvient pas de cette phrase de César à Brutus son fils
adoptif. Jules César du grand "Bill" Shakespeare est joué à Nîmes, dans
les arènes pour trois représentations. Faucon, monstre sacré de la scène
et du cinéma interprète César, un petit rôle pour lui mais un
personnage de sa trempe, grand l'un et l'autre, unis dans leur destinée.
Shakespeare, au troisième acte, le fait assassiner par les conjurés et
Faucon l'acteur ne se relèvera pas. Crime devant 20 000 spectateurs.
Mary, commissaire fraîchement nommé à Nîmes, venant de Paris (la haïe),
enquête.

Mon avis :
Je préviens, sans ambages, je suis un inconditionnel de Barjavel. Un polar, le seul qu'il ait écrit et de quelle façon ! Le crime parfait selon René.
Tout y est : intensité dramatique, suspense, rebondissements et
dénouement barjavelien si je peux me permettre ce néologisme,
construction au cordeau, intrigue de luxe, personnages ambigus, amours
masculins, féminins, haine et admiration.
Alors, vous vous dites :
il divague le petit Bernard, il nous sert de la perfection. Presque...
Un reproche oui, un seul, ne pas avoir osé jusqu'au bout, laisser ce qui
est sous-entendu éclater, ne pas faire dans le littératuro-correct, on
s'en moque, vas au bout gars, tient bon, ne lâche pas, si, tu crois,
bon, tant pis, dommage.
Mary commissaire moqué de par sa provenance
fait fi des sarcasmes, il en a vu d'autres et puis, flic heureux avec
une "reine" à la maison qui l'attend avec bébé a contrario de son
supérieur, le commissaire divisionnaire Gobelin, ce n'est pas une
tapisserie et loin s'en faut, à trois jours de la retraite, aigri et
amer, célibataire, seul, solitaire et jaloux.
Mary s'en sortira et fera triompher ses convictions, sur un coup de dé, une intuition dans
laquelle le coupable tombera. Ce coupable que l'on aime face à l'autre
ce salaud de Faucon ou cet inimitable Faucon, c'est selon. On se pâme
devant cet acteur gigantesque ou on trucide cet être abject. On aime ou
on hait, deux sentiments, pas de juste milieu, pas d'indifférence.
Et puis Barjavel c'est la Metro-Goldwyn-Meyer à lui tout seul, le Cécil Billet de Mille
de la littérature et il lui fallait de la démesure, aussi il nous sort
une tempête sur les arènes de Nîmes. C'est énorme dirait Lucchini. Une
tempête qui balaie tout sur son passage, homme, arbre, voiture, tout
vous dis-je. Du grand art, du Barjavel.
On est dedans :
-Que faites-vous ici ? Parle, toi ! Quel est ton métier ?
-Why, sir, a carpenter.
Du sang sur les couteaux, ooooh!!, c'est du ketchup, les couteaux des
joujoux, sauf un où le sang est frais et humain, le couteau n'est pas
rétractable.
La foule fait aaah, le lecteur fait aaaah.
La pluie délave les visages, le lecteur sort son mouchoir et se sèche.
Le metteur en scène modifie le texte, le lecteur s'insurge, manifeste. Pas
de ça mon gars ! On va lui casser la figure, non mais bouger du Bill et
puis quoi encore !
Barjavel au pays de Pagnol (pas loin), on entend les grillons, on sent la lavande, on palpe l'humour et quelle chaleur !

5/5
B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Nathalire le Dim 18 Sep 2011 - 12:42

La nuit des temps

Qui dit thème SF dit René Barjavel, non? Alors j'ai relu la nuit des temps avec un énooooorme plaisir!

Tout commence par une découverte mystérieuse dans les profondeurs des glaces du pôle... Serait-ce des être humains? Vivants? Du passé? Les nations s'entraident et se chamaillent autour de cette découverte historique, mais que va-t-elle apporter aux hommes du présent?

René Barjavel réussi un coup de maître avec ce roman d'anticipation en mélangeant les époques très habilement. L'histoire se passe vraisemblablement dans le futur par rapport à la date de parution (notre passé aujourd'hui mais néanmoins un futur encore plus lointain) mais les découvertes datent du passé, un passé où les hommes étaient bien plus avancés que dans le futur Rolling Eyes quel imbroglio!
On en apprend en même temps beaucoup sur notre société future et sur la société passée de Gondawa d'où sont originaire Eléa et Païkan. L'histoire d'amour de ces deux derniers prend une grande part du récit puisqu'Eléa "montre" ses souvenirs aux chercheurs et que Païkan y prend toute la place...
J'adore ce livre, il y a tellement d'éléments dans tous les sens et de multiples histoires qui se superposent, les "inventions" de Barjavel sont extraordinairement fantastiques!
Note: 5/5 coeur
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Isaby le Mer 21 Sep 2011 - 0:40

La nuit des temps

4.5/5



Je ne suis pas une fan de SF, mais profitant du thème à l'honneur au club des rats, je me suis ataquée à un Classique de la SF: La nuit des temps de René Barjavel.



L'histoire se passe au pôle sud alors qu'une expédition fait une étrange découverte à plus de 900 mètres sous la glace, la preuve d'une ancienne civilisation qui remet en question tous les fondements de la science. L'histoire est tout à fait captivante et j'ai dévoré le livre en une journée. Il y a aussi, par la bande, la description d'une profonde histoire d'amour. J'ai beaucoup aimé et j'ai été surprise de remarqué que ce livre fut écrit en 1968...il semble si actuel que s'en est déroutant! Chapeau!

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Fabienne le Ven 23 Sep 2011 - 18:59

LA NUIT DES TEMPS

René BARJAVEL


Edition Pocket 381 pages




Résumé :

Des spécialistes de la station scientifique en Antarctique font une fascinante découverte.
Une sphère et deux jeunes gens sont congelés dans les profondeurs des glaces. Après une datation, ils sembleraient qu'ils soient là depuis 900 000 ans. Les experts arrivent à entrer en contact avec l'un des deux.

Critique :

Un roman de science fiction, une histoire d'amour, un brin de philosophie. Dans ce livre, nous alternons entre deux époques. Une partie en l'an - 900 000 ans et une partie de nos jours.
Ce livre se dévore et le suspense va crescendo. On veut en savoir plus sur Eléa, sur sa civilisation de Gondawa, les raisons de sa présence dans cette sphère, les causes de l'anéantissement de son peuple....
Au fur et à mesure de l'avancement du livre, on veut en savoir plus jusqu'au final !!!!!
L'histoire d'amour, par contre, m'a laissé un arrière goût amer. Je n'ai pas adhéré. Faut-il vraiment trouver merveilleux le fait qu'un ordinateur décide de façon arbitraire de réunir ou non certaines personnes ?
Des êtres parfaits avec d'autres êtres parfaits, dans un monde parfait (pas tant que ça !!!).
Ce livre véhicule beaucoup d'idées et de questions qui restent en suspens après l'avoir refermé.

Ma note : 4/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Réaliste-romantique le Lun 24 Oct 2011 - 16:43

La nuit des temps
René Barjavel
1968


Des chercheurs scientifiques découvrent sous les glaces de l'Antarctique les restes d'une civilisation disparue il y a 900 000 ans. Mais ils découvrent surtout un couple d'humain préservé qu'ils tentent de réanimer pour qu'ils livrent les secrets de leur monde.

L'auteur combine habilement technique scientifique, rêve d'une autre société, et une dramatique histoire d'amour. Il maintient aussi une bonne tension dramatique tout au long de la lecture. Et les éléments technologiques du livre n'ont pas trop mal vieilli. Une bonne lecture.

4/5
le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1959
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ravage, Barjavel

Message  Chiwi le Dim 4 Déc 2011 - 12:37

En 2052, l'humanité est technologiquement très avancée. Le moindre est déplacement se fait grâce à un véhicule, la nourriture est produite par des usines. Mais un jour l'énergie qui alimentait toutes les machines au service de l'homme disparaît. L'homme se retrouve seul, il doit faire face à
la loi de la jungle, il doit réapprendre à dompter la nature.


Ravage, roman d'anticipation publié en 1943, commence avec un ton désuet. Les innovations technologiques font sourire, comme le service de lecture de livres dans les navettes sillonnant la planète où l'usager choisit un livre et un lecteur lui lira le livre ; ou les soldats aux cottes anti rayons et casques à antennes.

Mais lorsque la civilisation chute, faute d'énergie, la description d'une humanité violente fait froid dans le dos. Il y a une description froide, sans empathie pour les personnages. On bascule alors dans un roman post-apocalyptique. Tout se déchaîne contre les personnages, ils se retrouvent dans un monde bien différent de leur monde aseptisé.

Avec Ravage, Barjavel réalise une critique du progrès technique, qui certes est une aide pour l'homme, mais peut aussi causer sa perte. J'ai pu ressentir une influence de l'époque de l'écriture quand Barjavel envisage un retour à la terre pour ses personnages. Mais il n'hésite pas non plus à
critiquer un Etat qui régit a peu près tous les aspects de la vie, ce qui n'est pas sans rappeler 1984 ou Le Meilleur des mondes.

4/5
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Parch le Sam 10 Déc 2011 - 16:02

René Barjavel, Le voyageur imprudent

Barjavel reprend le classique du voyage dans le temps. Difficile de faire du neuf avec un tel sujet : cela a été fait récemment avec La femme du voyageur dans le temps d'Audrey Niffenegger (titre français : Le temps n'est rien) qui renouvellait brillamment le genre.

Avec Barjavel rien de tel... J'ai tout de même aimé la relation avec le vieux savant et sa petite-fille (qui aurait pu être développée) ; le pricnipe de la noëlite (produit qui permet le voyage dans le temps), le coffre temporel (car tapissé en noëlite) et le costume à voyager dans le temps (enduit de noëlite) (retro à souhait !).

Je n'ai pas aimé les voyage dans le futur, Barjavel se la joue visionnaire en imaginant des vaches sans membre limité à un simple appareil digestif ; des femmes collines dont la seule fonction est de pondre des hommes ; ceux-ci étant loin de ce qu'on en connait aujourd'hui.

Dans les bonnes idées, j'ai bien aimé l'idée d'aller dans le passé commettre des hold-up et devenir ainsi une sorte de légende urbaine (le Diable Vert). L'idée d'aller tuer napoléon pour voir si l'histoire se déroulerait de la même manière. Le paradoxe du grand-père est devenu un classique...

Ma note : 2,5/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  DM29 le Dim 22 Jan 2012 - 14:25

LA TEMPETE - Barjavel




Quatrième de couverture :

Une jeune Américaine, Judith, va devenir l'héroïne la plus
extraordinaire de l'histoire de l'humanité. Mais avant il y aura eu une
guerre gigantesque, puis la paix, une prospérité fantastique, mais
dangereuse. Un péril monstrueux menace alors l'humanité d'une
destruction totale. Et c'est Judith qui est choisie par le destin pour
tenter de la sauver, en se trouvant confrontée à un homme qu'elle avait
connu le jour de ses quinze ans, et qu'elle avait voulu oublier. Une
histoire d'amour exceptionnelle.

mon avis: Quelle belle découverte encore une fois grâce à ce forum ! Very Happy Le premier livre de Barjavel que je lis, et j'ai ADORE !! L' Amérique et la Chine sont en guerre, l'Europe connait une de ses meilleures périodes 'richesse, prospérité ...', mais le monde va sombrer à cause de cette guerre entre les deux puissances cependant grâce à Helen, la paix revient pour toujours dans le meilleur des mondes où chacun vit pour faire le bonheur de l'autre, quoique est ce aussi simple ? Tous ne sont pas de cet avis, et encore une fois l'être humain montre sa faiblesse, son égoïsme face à la planète, et quelqu'un décide alors de détruire l'humanité entière afin de sauver la planète Terre et le système solaire.
Livre clairement contre le nucléaire, écolo, c'est très prenant et ça se lit très vite grâce aux courts chapitres de l'auteur (1 ou 2 pages), du coup on en lit un puis un autre en se disant après j'arrête et bien sur, on continue la lecture avec plaisir. J'ai trouvé ça assez crédible, on rentre très vite dans son univers, on s'attache aux personnages (j'ai bien aimé le Pape !), pas mal d'humour, ou on ne rit pas forcément aux éclats, mais on sourit assez souvent des situations (le conseil des Baigneurs), et j'ai aimé la pointe d'optimisme à la fin, qui nous dit : 'ok les êtres humains sont égoïstes, stupides, mais bon avec le temps (beaucoup ) on peut changer. '

Bref , un énorme coup de coeur : 5/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  petitepom le Lun 4 Juin 2012 - 15:12



Ravage-René Barjavel

« – Vous ne savez pas ce qui est arrivé ? Tous les moteurs d’avions se sont arrêtés hier à la même heure, juste au moment où le courant flanchait partout. Tous ceux qui s’étaient mis en descente pour atterrir sur la terrasse sont tombés comme une grêle. Vous n’avez rien entendu, là-dessous ? Moi, dans mon petit appartement près du garage, c’est bien un miracle si je n’ai pas été aplati. Quand le bus de la ligne 2 est tombé, j’ai sauté au plafond comme une crêpe… Allez donc jeter un coup d’œil dehors, vous verrez le beau travail ! »

Avis :J’aime les romans catastrophes où la technologie humaine déborde, ce roman en ai une réussite.

Il est très bien construit, une première partie nous décrit le monde vu par Barjavel au milieu de XXI° siècle, l’électricité statique est le moteur des villes nouvelles et des exploitations agricoles ; bien que son imagination soit fertile, il était loin de s’imaginer ce que serait le XXI° siècle et l’Internet, toutefois son monde est une anticipation très probable de l’évolution technologique du XX° siècle.

La deuxième partie est la catastrophe, alors que l’homme ne peut vivre sans ses machines électriques, un phénomène inconnu le détraque, et oblige l’humanité à se suffire à elle-même, nous somme dans la nouvelle ville de Paris quand cela survient, au coté de 2 personnages principaux, François, un jeune étudiant de 22 ans et son ami Blanche qui commençait une carrière de chanteuse. La catastrophe va les réunir, ils vont s’entourer d’amis afin de survivre.

La troisième partie est le voyage de notre petite bande mené par François, vers la Provence où vit la famille de notre héros, le feu et le manque d’eau vont les accompagner durant ce long périple.

L’écriture est belle, même si ce n’est pas le premier livre du genre que je lis, la plume de Barjavel et son imagination sont plaisantes à lire, le coté démodé de la première partie ne m’a aucunement gêné.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

René RAJAVEL et Olenka de VEER

Message  Patience le Mer 24 Sep 2014 - 12:55

LES DAMES A LA LICORNE
Pocket 412 pages


Ma note : 1,5/5


Quatrième de couverture : Une terre de légende : l'Irlande.
Un descendant de roi, chef rebelle en fuite : Hugh O' Farran.
Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda... Griselda qui rêve, en cette fin du XIXème siècle, d'un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre soeurs et ses parents...
Voici les personnages principaux d'un magnifique roman d'amour inspiré d'une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencer par "Il était une fois cinq fille dans un prison d'eau..." tant elle a la beauté et le mystère d'un conte.


Mon avis : Cet avis paraîtra certainement sévère pour les fans de Barjavel, mais j'ai trouvé ce livre très ennuyeux. L'histoire d'amour promise sur la quatrième de couverture ne commence réellement que dans le dernier tiers du livre, après avoir eu toute l'histoire des ancêtres de Griselda. J'ai eu beaucoup de mal à suivre l'histoire car je n'ai pas réussi à entrer dedans. Le couple ne m'a pas fait rêver et l'écriture était plutôt niaise !
En bref, ce fut une grosse déception.

_________________
Lecture en cours : Prime Time de Jay Martel
PAL : 364
Livres lus depuis le début de l'année : 78 (30242 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1058
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  kattylou le Ven 20 Mai 2016 - 14:55

La Charrette bleue
Rene Barjavel raconte son enfance dans un petit village du sud de la France . Sa vie de petit garçon dans la boulangerie de ses parents, avec ses tantes. Il revient sur la jeunesse de sa mère , la rencontre avec son premier mari puis son père. Il dépeint une époque révolue où les enfants regardent le charron fabriquer la charrette pièce par pièce ou tout ce que l’on achète doit durer dans une environnement dur mais où il fait bon vivre. Malheureusement la guerre de 14 même si elle ne touche pas directement le petite ville de Nyons va faire des ravages parmi les hommes et changer de façon définitive cette France qui vivait de l'artisanat et de la terre.
J'ai adoré ce roman du début à la fin
5/5 coeur
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3395
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  géromino le Sam 21 Mai 2016 - 17:16

Je suis bien content que tu aies aimé ce livre Kattylou. Barjavel est connu surtout pour ses récits de science-fiction (on aime ou on aime pas...) , mais celui-ci est à mon avis un de ses meilleurs: authentique, sensible, tendre, émouvant. Et quelle poésie dans sa plume! 

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2836
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: René BARJAVEL (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum