Anouar BENMALEK (Algérie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anouar BENMALEK (Algérie)

Message  gallo le Dim 30 Nov 2008 - 8:19

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 21/10/2005 15:59

L'enfant du peuple ancien - Anouar Benmalek
Le livre de poche

Au nord-est de l'Australie fin de l'année 1918,Kader bouleversé assiste à la mort de sa femme Lislei ,il se souvient des étranges circonstances qui les ont fait se rencontrer il y a cinquante ans.C'est en 1870 que Lislei,Alsacienne est prise dans la tourmente de la Commune,une erreur qui va transformer sa vie.Dans le même temps Kader,Algérien est fait prisonnier au cours de la révolte des tribus sahariennes contre les colons français.Ces deux êtres que rien ne prédisposait à leur rencontre sont déportés en Nouvelle-Calédonie,mais ils parviennent à s'évader à bord d'un vieux bateau se dirigeant vers l'Australie,le commandant personnage peu recommandable semble pratiquer un commerce atroce et c'est là qu'il découvre un petit garçon ligoté qui s'appelle Tridarir,qui après avoir assisté au massacre des parents,se trouve être le dernier représentant des aborigènes de Tasmanie et est emmené pour être vendu.Ils sauvent le garçon des mains de ses tortionnaires et c'est à ce moment que pourchassés,humiliés nos trois héros vont unir leur destinée pour survivre.

Mon avis:ce livre est un bijou car la narration m'a subjuguée tant par la beauté des phrases,les expressions et les jurons qui replacent chaque personnage dans son pays d'origine.C'est un roman d'aventures, d'amour et d'humanisme qui à certain moment m'a coupé le souffle.C'est un auteur que je relirai,c'est certain.
5/5
Lalyre


De : lalyre7032 Envoyé : 11/11/2006 18:59

Ô Maria - Anouar Benmalek
Fayard

Dans ce roman,l'auteur évoque la tragédie de l'époque de l'Inquisition au début du XVllème,c'est à dire la déportation de milliers de musulmans Espagnols vers des pays voisins.Mais c'est aussi l'histoire de Maria qui vit une enfance chrétienne et c'est seulement à l'âge de la puberté que son père lui apprendra qu'elle est musulmane et cela sous le sceau du secret.Il lui faudra mentir et dissimuler pour rester en vie avec le coeur en révolte car sa vie ne sera qu'épreuves.Capturée et vendue comme esclave,elle sera violée et mariée à un morisque qui la dénoncera à l'Inquisition.Elle a un fils qu'elle veut protèger et pour cela elle sera injuste et odieuse avec lui car elle pense à son avenir,pour cela elle deviendra pécheresse et se sacrifiant parviendra à le faire partir pour Rome.Elle payera très cher la vie qu'elle mène,même si elle est victime car elle ne demandait pas grand chose à la vie,seulement un peu de bonheur qui fut une vie de désespérance car après avoir été torturée ,elle finira sur le bûcher.

Mon avis :L'auteur s'est inspiré d'une morisque qui a réellement existé,ce n'est pas une biographie car on se rend compte qu'il y a de la fiction puisqu'à la fin il la fait revenir en fantôme.
C'est un roman qui m'a plu,j'ai suivi cette femme avec beaucoup de compassion et comme elle j'ai éprouvé de la révolte envers la délation et l'injustice.
4,5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anouar BENMALEK (Algérie)

Message  lalyre le Jeu 20 Aoû 2015 - 16:11

Fils du shéol     
 Anouar Benmalek   
19 août 2015      
        408 pages            

Quatrième de couverture

Trois histoires d’amour pour remonter à l’origine du mal…
Trois générations, deux génocides.

Tout commence dans la touffeur ignoble d’un wagon à bestiaux. Le jeune Karl y fait la connaissance d’Helena, son bref et unique amour le temps du voyage. À son arrivée en Pologne, le gamin juif est gazé…Dès lors, depuis un étrange séjour des morts, le Shéol, il est condamné à regarder évoluer les siens et à tenter d’éviter désespérément la catastrophe…..Ainsi retrouve-t-il son père, devenu Sonderkommando. Dans la noirceur de sa condition, ce dernier rêve à sa lumineuse Élisa, la mère de Karl, rencontrée et épousée en Algérie des années auparavant. Poursuivant son effroyable voyage à rebours, Karl croise Ludwig, son grand-père, qui au début du siècle a servi dans l’armée allemande du Sud-Ouest africain. Et le secret que l’aïeul n’a jamais pu raconter de son vivant – sans doute la clé de leur destinée à tous –, son petit-fils finit par l’apprendre depuis sa nouvelle demeure : celui de l’existence d’Hitjiverwe, une jeune femme héréro passionnément aimée, victime avec son peuple d’une barbarie oubliée, terrible avertissement aux générations futures.

Petite Chronique
Karl vient d’être gazé, il est dans le Shéol (séjour des morts) dans la fosse ou on l’a jeté, une autre âme le rejoint et une conversation s’engage entre les deux. Car il faut dire que Karl a une mémoire phénoménale, ce qui lui permet de voir des périodes qu’il n’a pas vécues sur  la vie de son grand-père et de ses parents. Il voit Manfred, son père devenu Sonderkommando dans le camp, cet homme dans la noirceur de sa misère se souvient des jours heureux passés avec Elisa la mère de Karl. Celui-ci parle de son grand-père Ludwig qui a servi dans l’armée allemande en Afrique de l’Ouest, il en a ramené de la tristesse, une photo ou l’on voit une jeune femme presque effacée, son seul bonheur est de raconter ses aventures à son petit-fils,cependant là ou se trouve Karl, il va en apprendre plus sur ce grand-père qu’il a aimé….

Mon avis
Un très bon roman sur fond historique cependant des scènes très dures à supporter mais adoucies par une belle histoire d’amour. Très réussi et réaliste, ce roman m’a accrochée jusqu’à la fin, car de la Pologne 1940 à la Namibie en 1900, on suit les personnages et leurs histoires sur trois générations et deux génocides dont le massacre des Héréros et des Namas perpétré sous les ordres de Lothar von Trotha  en 1904 dans ce qui est actuellement la Namibie, ce qui fut considéré comme étant le premier génocide du xXème siècle. Je reprends cette information car Ludwige,a vécu une histoire avec une Heréro. Ce roman est certes troublant et dur à lire mais il est très bon et je pense que l’auteur a dû se documenter pour l’écrire....4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4094
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum