Nancy MITFORD (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nancy MITFORD (Royaume-Uni)

Message  Mousseline le Dim 30 Nov 2008 - 2:23

De : s-lewerentz (Message d'origine) Envoyé : 2007-04-03 11:29

La poursuite de l'amour
Editions 10-18

Une jubilante caricature de l’aristocratie anglaise de l’entre-deux guerres et de ses codes sociaux (à laquelle appartenait l’auteur). C’est drôle, enlevé, pétillant, vivant, revivifiant, et plein d’une belle atmosphère qui ravira tous les amateurs de l’esprit anglais (et les nostalgiques).

Tellement drôle que plus d’une fois, je riais toute seule !

Une lecture vivement recommandée !

Lewerentz

5/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

L'amour dans un climat froid

Message  Ondine le Mer 21 Avr 2010 - 10:33

10/18, 344 p.
Note: 3/5


Fanny et Polly sont deux jeunes filles de l'aristocratie britannique de l'entre-deux guerres. Fanny, à peine sortie de l'adolescence et encore à « l'âge où l'amour et le mariage sont deux notions indissolublement associées », épouse Alfred Wincham, un jeune intellectuel et narre les histoires conjugales de son entourage, en particulier la vie sentimentale de son amie Polly. Les relations de cette dernière avec sa mère, la très directive Lady Montdore se dégradent: Polly a peu de goût pour les mondanités dont sa mère raffole et c'est donc sans enthousiasme qu'elle fait son entrée dans le monde. Malgré sa très grande beauté qui lui offre de beaux partis, Polly ne semble pas non plus pressée de se marier au désespoir de sa mère dont elle est la fille unique. On suit les « saisons », les bals, les histoires de familles jusqu'à apprendre que Polly se marie... avec le fameux Boy, séducteur dans la force de l'âge dont la femme vient à peine de mourir, grand ami et accessoirement ancien amant de sa mère! Suit une disgrâce sociale, un deshéritage en règle et l'arrivée de Cédric Hampton, désormais seul héritier de Lord Montdore et personnage haut en couleurs qui va prendre un grand ascendant sur Lady Montdore.

On suit l'évolution de deux jeunes filles de l'adolescence à la découverte du monde et à la maternité. Entrée dans « le monde », bals, mariages, installation du couple et grossesses....les événements se suivent et sont rapportés du point de vue de Fanny. Beau Chapitre IX, portrait d'une « gentry allumée » (4eme de couverture), reste au bout du compte une lecture décevante que j'étais pressée de finir. Sans doute, l'enthousiasme exacerbé de la 4eme annonçant que dans L'amour dans un climat froid « jamais l'humour pic à glace de Nancy Mitford ne s'est déchaîné avec autant de verve et d'acuité » prépare une déception. J'espère que La poursuite de l'amour tient mieux ses promesses!

Ondine

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La poursuite de l'amour -10/18 -4/5

Message  zeta le Ven 7 Jan 2011 - 11:19

Autant le dire en préambule, j'ai aimé ce livre et il m'a bien distraite. Pourtant ce n'était pas gagné car j'ai du mal à m'intéresser à la littérature de cette époque. J'ai besoin que le style et l'intrigue soient contemporains pour m'y intéresser, en général. Il y a dans ce roman l'écriture de l'auteur étonamment moderne, enlevée, concise et drôle mélangée à l'histoire résolument datée "années 20-30-40". Le climat social dans lequel évoluent les personnages : l'aristocratie anglaise, apporte en plus une atmosphère surannée .... et malgré tout je ne me suis pas ennuyée une minute à lire l'enfance et l'adolescence de deux jeunes filles fortunées, puis leur vie de femme. Mitford tire de sa propre expérience, une histoire très réaliste, baroque, presque exotique tant nous sommes loin de connaître ce que de par sa naissance elle a connu. La famille qu'elle dépeint est snob, élitiste, si persuadés de leur supériorité intellectuelle du fait de leur titre qu'ils méprisent tout ce qui n'est pas de leur bord. Malgré tout on s'amuse et on apprécie le terrible oncle Mattew, la tante Sadie et toute la parentèle dont on lit l'histoire. Nancy Mitford raconte avec tellement de verve, ce qui peut paraître très peu politiquement correct aujourd'hui :
"Les Grenouilles avait-il (oncle Mattew) coutume de déclarer sont un peu mieux que les boches et les "macaronis" mais les pays étrangers sont infects et les étrangers des immondes". On y traite un réfugié espagnol de "métèque". Terriblement conventionnels et en même temps terriblement excentriques les héros de ce roman nous amusent tout autant. Et puis il y a Linda, une des deux héroïnes (la plus intéressante) qui cherche désepérément l'amour, qui se prend le pieds dans ses sentiments et les coutumes de son rang, elle est très attachante.
Je vais continuer ma découverte de l'auteur avec "l'amour dans un climat froid" en espérant apprécier tout autant.

Cela m'a donné l'envie de lire la biographie des soeurs Mitford qui ont eu une vie très mouvementée.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nancy MITFORD (Royaume-Uni)

Message  Ladybug le Lun 23 Sep 2013 - 18:46

Comme je suis en train de lire la biographie des soeurs Mitford, j'ai eu envie de faire un petit tour dans ce topic pour lire vos avis sur les romans de Nancy Mitford (que je ne connaissais pas avant).

Zeta, n'hésite à lire leur biographie, j'adore, je n'arrive pas à la lâcher.... Je m'exprimerai dessus dans la discussion de la semaine lorsque j'aurai un peu plus le temps.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nancy MITFORD (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum