Jacquelyn MITCHARD (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacquelyn MITCHARD (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 30 Nov 2008 - 2:21

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 2005-09-09 09:47

L'enfant des autres Jacquelyn Mitchard Pocket

Les McKenna habitant dans le Wiscontin vivent dans le malheur avec la maladie de leur fille adoptive atteinte d'un cancer en phase 4,la soignant avec amour ainsi que son bébé âgé d'à peine un an.En rentrant d'une scéance de chimio,la voiture conduite par son mari,fait une embardée et ils sont tués tous les deux,laissant les familles dans une profonde détresse et c'est à partir de là,qu'une bataille juridique va avoir lieu pour l'adoption du bébé,les personnes concernées seront tiraillées entre sens du devoir,amour et désirs profonds pour protéger le bébé.
Mon avis:J'ai vu quelque part que ce livre a été écrit à partir de faits réels,c'est très possible car l'histoire est très réaliste mis à part quelques longueurs,je l'ai lu avec beaucoup d'attention mais je ne lirai pas ce genre de livres trop souvent.

A cause des longueurs je note 3,5/5

Lalyre
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Comme des étoiles filantes - Poche - 3,5/5

Message  zeta le Mar 23 Fév 2010 - 8:56

Veronica « Ronnie » swan a douze ans, elle aime jouer à cache-cache avec ses deux petites sœurs Ruth et Rebecca. Ronnie s’est cachée dans la remise pendant que dans le jardin ses sœurs la cherchent, c’est le silence qui alerte Ronnie, pas de joyeux cris, pas de rires et d’appels … et lorsque Véronica sort elle voie ses deux petites sœurs, qu’elle aime tant, étendues sur la terre dans la cour, le sang partout en flaque sombre et ce jeune homme inconnu effondré et sanglotant ….

La suite c’est une histoire de chagrin, considérable et indicible, une histoire de pardon et de vengeance. C’est les jours, les semaines, les mois où il faut apprivoiser l’absence, et l’horreur des images vues, c’est la solitude intérieure dans laquelle chaque membre de la famille vit le drame, c’est l’histoire d’une adolescente à qui on a volé le droit d’être heureuse et insouciante.

Et franchement c’est bien raconté, avec sensibilité et réalité, mais cela peut paraître banal car ce processus de deuil a déjà souvent été décrit. J’ai regretté que la religion mormone soit si importante dans ce roman, on pouvait tout aussi bien traiter ce thème avec n’importe quelle religion ou même sans, le pardon et la vengeance pouvantt être aussi les prérogatives d’athées …. Je n’ai pas une sympathie particulière pour les religions qui affichent des pratiques sectaires et Jacquelyne Mitchard fait de celle-ci, pourtant à bien des égards aberrrante, un panégyrique non dissimulé qui m’a dérangée.

Donc au final, un roman qui n’a aucune chance de figurer parmi les annales de la littérature, mais qui peut occuper un moment où l’on n’a pas envie de se plonger dans un livre plus compliqué.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum