James A. MICHENER (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 29 Nov 2008 - 16:00

De : Houppelande (Message d'origine) Envoyé : 2008-01-27 14:27

Voici une biographie et une bibliographie de James Michener tirées du site Wikipédia

James Albert Michener (3 février 1907 - 16 octobre 1997) est un écrivain américain.

Michener a écrit qu’il ne connaissait pas exactement sa date et son lieu de naissance. Il a été élevé par sa mère adoptive, Mabel Michener, à Doylestown en Pennsylvanie.

Sa carrière littéraire commence pendant la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il fut lieutenant dans l’US Navy. Envoyé sur le théâtre d’opérations du Pacifique Sud, il y exerçait la fonction d’historien maritime. Ses notes et impressions sont devenues son premier livre Tales of the South Pacific pour lequel il a reçu le prix Pulitzer en 1948.

Michener écrit près de 40 romans. Il est considéré comme un écrivain de romans historiques. Il a raconté des évènements historiques en y insérant des personnages de fiction afin de mieux faire ressentir le quotidien des époques et des lieux. La géographie et la nature sont des personnages à part entière de son œuvre. Il a souvent commencé ses romans par une longue mise en place, voire une personnification du terroir.

Le mystère qui entoure la naissance de Michener est au centre de son œuvre littéraire. Dans la plupart de ses romans, il part des origines pour essayer de disséquer le monde d’aujourd’hui, de comprendre la société américaine et la place que tiennent les États-Unis dans le monde.

James Michener est un sympathisant de la cause amérindienne. Il fut un des premiers à la soutenir avec force conviction. Le thème indien est récurrent dans ses romans (Cheasepeake, Colorado Saga et Caraïbes en témoignent fortement).

Le 10 janvier 1977, le président américain Gerald Ford lui a remis la médaille de la Liberté (principale distinction civile du pays) en remerciement de ses généreuses donations financières à de nombreuses universités, bibliothèques, musées et différentes œuvres charitables. La totalité de ses dons est estimée à près de 100 millions USD. En son honneur, la municipalité de Doylestown a donné son nom au musée d’art de la ville.

1948 : Pacific sud (Tales of South Pacific)
1950 : Retour au paradis (Return to Paradise)
1953 : Les Ponts de Toko Ri (The Bridges at Toko Ri)
1954 : Sayonara
1959 : Hawaii
1963 : Caravanes (Caravans)
1965 : La Source (The Source)
1974 : Colorado saga (Centennial)
1978 : Chesapeake
1980 : L'Alliance (The Convenant)
1982 : La Course aux étoiles (Space)
1983 : Pologne (Poland)
1986 : Texas
1987 : Rien moins que justice (Legacy)
1988 : Alaska
1988 : Klondike, la ruée vers l’or (Journey)
1989 : Caraïbes (Caribbean)
1993 : Mexico
Le Roman (The Novel)
Dr Zorn

Malheureusement, il est difficile de trouver les titres de James Michener en français, sauf pour Pologne, qui vient d'être réédité aux éditions Points. Espérons que les autres livres feront également l'objet d'une réédition.

De : Houppelande Envoyé : 2008-01-27 14:45

POLOGNE de James Michener

Ce livre nous raconte l'histoire de la Pologne à travers des personnages représentant diverses couches de la société polonaise: les Lubonski, qui font partie de la haute noblesse du pays, riches et influents ; les Bukowski, de la petite noblesse, possédant donc un nom et un titre, mais n'ayant toutefois pas d'argent ; et les Buk, des paysans appartenant à leurs maitres.
Le livre nous raconte l'invasion des Tatars en 1239, la bataille de Grundwald-Tannenberg de 1409, opposant les Polonais aux chevaliers teutoniques, la bataille contre les Turcs à Vienne en 1683, la partition et la disparition de la Pologne, à la fin du 18ème siècle, la terrible occupation durant la deuxième guerre mondiale, et finalement, la situation en 1981, sous le régime communiste.

Ce livre nous fait fait apprendre tant de choses, nous présente tant de périodes importantes de l'histoire, et ce, sans devenir lourd. Ça se lit comme un roman, car ça en est un, mais ça demande de la concentration car l'histoire et la politique sont toujours présentes.
James Michener a dû faire de nombreuse recherches et il nous présente un résultat extraordinaire. J'ai de la difficulté à m'imaginer comment il a pu écrire plusieurs livres de cette sorte, ça me semble un travail si colossal! Et les personnages sont bien développés, attachants et crédibles.

Bref, un 5/5!

Houppelande
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Invité le Ven 6 Mar 2009 - 9:32

Invité est miacle

Passion Michener

James A. Michener un patrimoine:

En découvrant le site des rats de bibliothèque j'ai été surpris par son contenu très complet. En parcourant les rubriques, notamment celle des romans historiques, j'ai été étonné de ne pas trouvé James Michener. Pourtant sa contribution est énorme et de qualité, ses livres couvrent des périodes historiques de plusieurs générations, voir des millénaires. Depuis que j'ai découvert cet écrivain j'avale ses livres les uns après les autres, aucun m'a deçu, tous m'on passionné et je conseil leurs lectures à tous le monde.
Tous ont plus au moins la même structure, le même squelette, ils racontent l'histoire d'un pays, d'une région à travers celle des quelques personnages, ou familles représentatives de l'époque, puis nous suivons leurs évolution tout au long de l'histoire.
On s'attache rapidement aux personnages, on a l'impression de vivre avec eux, de voyager dans leurs univers (temporel et spatial) et lorsqu'on prend du recul on s'aperçois de la richesse des livres de Michener: l'aventure et le suspens, l'action comme dans un roman, l'apect historique, culturel, les relations humaines, l'amour, la trahison, le nationalisme, le racisme, la géopolitique, la navigation, le commerce, l'ethnographie, la géographie, les guerres, les conflits, la religion, la famille, les pionniers, l'agriculture, la chasse, les
peuples, les gouvernements, la faune, etc.
J'aurais aimé que Michener vive encore 1000 ans pour qu'il puisse écrire un livre sur chaque pays de notre planète. Si vous voulez faire un merveilleux voyage tout en vous cultivant passivement prenez un livre de Michener vous ne serez pas déçu! Mais attention si vous crochez comme moi vous êtes bon pour des mois ou des années de lecture!

Un conseil:
--> les romans de Michener étant effectivement difficiles à trouver, vous pouvez faire comme moi, les empruntés dans les bibliothèques publiques, la plupart ont été traduit en français.

--> si vous prévoyez un voyage, dans un des pays, ou une des régions dans lequelles se déroule un roman de Michener, n'hésitez pas à le lire avant votre départ, cela vous apportera un bagage unique qui enrichira j'en suis convaincu vos vacances. Vous aurez l'impression de connaître déjà l'endroit...

Un espoir:
Enrichir le site avec des critiques et présentations de l'oeuvre de Michener, car la rubrique Romans Historiques, pleure son abscence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 6 Mar 2009 - 11:44

S'il n'est pas dans le site c'est probablement parce qu'il a été si peu critiqué. En fait la seule critique sur cet auteur depuis l'existence du club des rats est celle de Houppelande.

Allez on compte sur toi pour y rémédier Miacle! Personnellement, j'ai "Colorado" dans ma PAL, mais pas encore eu le temps de le lire.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 17 Juil 2009 - 0:22



Colorado : Saga coeur coeur coeur

(Seuil/Points, 1999, 1298 pages)

C'est la première fois que je lisais cet auteur et un coup de coeur phénoménal pour "Colorado : Saga"!

Tout ce qui me plaît est dans ce roman : l'histoire du Colorado (l'Ouest) à partir de ses tous débuts : la formation des Rocheuses, l'évolution des différents animaux qui y sont apparus, les premiers hommes, l'évolution d'une tribu d'Amérindiens soit ici les Arapahos : la fabrication des pointes de flèches, la chasse aux bisons, l'apparition des chevaux dans la tribu, les guerres avec les autres tribus, la maîtrise du fusil, la découverte de l'or... Et survint le premier blanc dans la région, le trappeur français Pasquinel. Avec lui c'est toute l'épopée des fameux trappeurs de castors qui se déroule sous nos yeux. Conflits ou amitiés avec les Indiens, rivalités avec d'autres trappeurs, les durs hivers, la famille indienne versus la famille blanche restée dans l'Est...

Les Blancs se sont installés et avec l'aide de l'armée ont chassé les Arapahos qui ont dû s'exiler... dans une réserve.

James Michener continue sur sa lancée : les premiers ranchs, les différents conflits, l'arrivés d'immigrants de partout : Allemands, Scandinaves, Mexicains, Japonais... Les bandits, la culture du blé et de la betterave, les années de misère, les chanteurs de western... bref tout est là jusqu'en tout dernier où l'on constate les problèmes écologiques qu'ont engendré une évolution trop rapide et un manque de respect pour la terre.

On s'attache énormément aux personnages, quand ils meurent c'est la génération suivante qui prend la relève, et ça fait vraiment plaisir de suivre les descendants de Jim Lloyd, de Pasquinel, de Brambaugh La Patate, de Earl Grebe, de Lucinda et Levi Zendt, de Skimmerhorn... et j'en passe tellement. Tout est relié, on peut voir dans chaque événement et dans chaque lieu ce qui a précédé. Et bêtement j'étais contente de retrouver les villes des chiens de prairie à la toute fin... Vraiment c'est génial.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde durant les 1 300 pages. James Michener a un talent de conteur extraordinaire. Déjà que j'aimais l'Ouest... maintenant je l'aime encore plus avec ses défauts et ses qualités. Et pour y habiter et l'aimer je comprends parfaitement ces hommes et ces femmes venus d'ailleurs qui sont tomber en amour avec cette région et malgré les conditions difficiles de survie à une certaine époque pour certains, la perte de ce qu'ils avaient ailleurs, ils sont restés. L'Ouest ça te tient par les trippes.

Extrait : "Là-bas, dans l'Est, partout où on pose les yeux, on voit quelque chose. Le monde vous enserre. Je ne peux pas vous dire à quel point j'éprouvais de la nostalgie pour la prairie où on contemple un horizon à perte de vue, sans rien pour arrêter le regard... sans se sentir enfermé."

Note : 5/5

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Bellonzo le Ven 17 Juil 2009 - 5:35

Michener et Colorado Saga:le plaisir de lire,tout simplement.Tout à fait d'acccord avec ton enthousiasme.
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Franillon le Ven 17 Juil 2009 - 9:49

Mousseline, tu peux lire les autres romans de Michener, ils sont tous dans la même veine, du moins les trois ou quatre autres que j'ai lu, Alaska en particulier.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1654
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Ven 17 Juil 2009 - 9:54

Ah je note ce titre (et l'auteur) ! J'aime beaucoup découvrir un pays, un endroit, je pense que Colorado Saga peut me plaire ! Merci Mousseline !
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7457
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 17 Juil 2009 - 17:13

là tu m'intéresses,
1300 pages c'est beaucoup et on ne peut pas parler de roman non ?

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 17 Juil 2009 - 18:54

Odilette tu verras que les 1 300 on ne les voit pas défiler.

Je vais tenter de dénicher plutôt Hawaï... car on prévoit y aller dans les 2 prochaines années. Et c'est vraiment très agréable quand on visite un endroit d'avoir lu un roman ou plusieurs sur l'endroit en question. En fait j'ai bien l'intention d'acheter de Michener tout ce que je vais trouver.

Shan_Ze oui c'est en plein pour toi. Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Alliance - tomes 1 et 2 - Points 4/5

Message  zeta le Mer 2 Sep 2009 - 13:54

L'histoire depuis sa fondation de l'Afrique du Sud, le récit de la vie de ceux qui la peuplait avant l'arrivée des colons, puis l'installation du comptoir commercial permettant de ravitailler en produits frais les grands bateaux qui partent de Hollande ou d'Angleterre et passent par le Cap de Bonne Espérance. Les Hollandais vont s'installer sur la côte, faire vivre le comptoir puis peu à peu s'étendre au delà et explorer pour s'y implanter les magnifiques contrées à l'extrémité de ce continent.
Michener a le talent de conter des évenements historiques en y ajoutant des personnages fictifs que l'on suit pendant des centaines d'années, de génération en génération, qui participent de près ou de loin aux mouvements des nations, à l'élaboration des sociétés.
Le début de ce livre se situe en 1400 environ avec l'histoire d'un clan Hottentot, il se termine en 1980 à l'époque du régime de l'Apartheid, dont Michener prédit la chute. Mais avant il faut supporter la lecture pesante des erreurs humaines, des atrocités commises au nom des religions. Heureusement quelques personnages s'élèvent contre la ségrégation, les descriptions des paysages traversés au cours des voyages exploratoires nous éblouissent, un souffle épique, le courage et la volonté des migrants nous permettent de supporter ce que ce roman révèle du coeur des hommes.
Une bonne lecture pour connaître l'histoire d'un pays.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Houppelande le Mer 2 Sep 2009 - 21:17

J'ai ce livre dans ma PAL et j'ai bien hâte de m'y lancer. Je trouve moi aussi que Michener a un talent indéniable pour faire vivre l'histoire. J'espère qu'ils vont continuer la réédition de ses livres, car ils sont difficiles à trouver.
avatar
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Isaby le Mer 23 Juin 2010 - 2:07

J'ai déniché les dériveurs édition 1972 et je le lirai prochainement. Est-ce que Michener a déjà été àl'honneur comme auteur du mois?

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 43
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  géromino le Lun 9 Jan 2017 - 9:03

"Texas" (Tome 1) Points 1989   720 pages


       L'auteur s'est donné pour tâche de raconter l'Histoire du Texas. Il prend comme prétexte la création d'une commission d'étude par le gouverneur de l'état (années 1980), commission qui doit redéfinir le cadre d'enseignement dans les écoles de l'Histoire du Texas. On retrouve cette commission à chaque fin de chapitre, comme une respiration; c'est l'occasion de faire le point sur différents événements et d'avoir le sentiments de chaque membre du "commando" (ainsi que le désigne le gouverneur). C'est très bien vu!


        C'est une immense fresque qui débute au Mexique dans le milieu du XVIe siècle, lorsque l'Espagne, déjà bien implantée en Amérique centrale, poursuit sa colonisation vers le nord. Aventuriers, soldats,prêtres, vont faire reculer les frontières de la Nouvelle-Espagne. L'installation des colons, d'abord balbutiante, prend forme sous l'impulsion de prêtres fervents et obstinés, prêts à tous les sacrifices pour convertir les Indiens à la Foi Catholique. La tâche est rude et l'existence incertaine car les Apaches d'abord, puis les redoutables Comanches tentent d'entraver l'invasion de leurs territoires; ils pillent, assassinent, violent, incendient les habitations, détruisent les récoltes. 
        Bien que sous administration espagnole, ces territoires illimités attirent de nombreux anglo-américains; ils viennent des états proches, de l'autre côté du Mississippi: Kentucky, Tennessee, où de plus loin encore. De l'autre côté de l'Atlantique, des Allemands fuient l'intolérance religieuse et le régime autoritaire; dans ce lointain Texas, on leur promet des terres en quantité et surtout, la liberté. 
        Avec l'arrivée massive d'immigrants Américains, c'est une nouvelle nation qui prend forme, s'émancipant de plus en plus de l'autorité espagnole. Il faudra la résistance héroïque et légendaire d'El Alamo en 1836 pour que le Texas s'achemine vers son indépendance. Il sera rattaché aux Etats-Unis en 1846.
        Ainsi se termine le premier tome. 


         Ce livre est totalement passionnant de bout en bout et sans temps mort! A sa trame historique, Michener incorpore des personnages de fiction qui permettent de mieux imaginer l'existence des colons. On suit la chronologie de la colonisation avec facilité; à chaque chapitre, on retrouve les personnages ou leurs descendants, comme des jalons pour mieux se situer dans le temps et l'espace. Un roman historique efficace, très accessible (j'avais un peu peur vu le pavé), qui explique magnifiquement l'histoire de cet état.


Note: 5/5
        

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2870
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Lun 9 Jan 2017 - 16:38

Cet auteur, et "Texas" en particulier, me fait de l'œil depuis un bon moment... Mais le nombre de pages est assez impressionnant!
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2146
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  géromino le Mar 10 Jan 2017 - 7:51

Oui Mandarine; le pire (je n'avais pas bien vu lors de mon achat) c'est que le tome 2 fait près de 1500 pages  affraid !

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2870
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  dodie le Mar 10 Jan 2017 - 12:36

Ton enthousiasme est diabolique: je note cet auteur!!!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4548
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  kattylou le Mar 10 Jan 2017 - 19:42

J'ai adoré ce livre et dévoré les 2 tomes ... bon il faut dire que j'étais dans l'ambiance quand j'ai vécu au Texas je voulais en savoir plus sur cet Etat . Plus d'un fois sur le post de la semaine l'enthousiasme de Geromino m'a donné envie de le relire et je l'ai même ressorti .... Very Happy

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3429
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  géromino le Mer 11 Jan 2017 - 7:19

Si le deuxième tome est aussi prenant que le premier, ça va aller! Dans quel endroit du Texas as-tu vécu Kattylou? Tu avais dû apprendre l'histoire du pays (il me semble que tu avais parlé de ça...)? 

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2870
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Mer 11 Jan 2017 - 11:42

Ah oui, 1500 pages, quand même Shocked Laughing Donc ça fait un petit 2200 pages au total, quoi PAL J'en ai au moins pour 2 mois sans interruptions:lol!:
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2146
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  kattylou le Mer 11 Jan 2017 - 19:33

J'étais à Fort worth pas loin de Dallas en 1994/1995 mon fils ainé avait 3 ans et ma fille 7 mois  . C'est vraiment le pays des Cows boys le stetson (chapeau) et les santiags ce n'était pas du floklore !!!

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3429
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  géromino le Lun 24 Avr 2017 - 8:22

"Texas" (Tome 2)   Points 1989   780 pages 
                                                                      Rectification: la dernière page est numérotée 1500, ce que j'avais pris pour le chiffrage de ce volume seul. Or, le livre débute à la page 719... Le nombre de 1500 correspond bien à l'ensemble des tomes 1 et 2, contrairement à ce que je disais plus haut.


                      1846, le Texas est plus ou moins rattaché aux Etats-Unis, mais ne deviendra le 28e état qu'en 1848, après la guerre entre les Etats-Unis et le Mexique (qui sera vaincu). Le pays peut maintenant pleinement se construire et se développer; mais il reste bien des problèmes à régler: les frontières définitives ne sont pas encore complètement délimitées; le pays est encore peu sûr même si les Texas Rangers tentent de faire régner l'ordre, de façon parfois expéditive; et puis il y a la question de l'esclavage... Une grande part de l'économie est basée sur le coton, mais il faut des bras pour cultiver les champs, récolter la fibre puis la traiter. Les propriétaires ne sont pas du tout d'accord de se priver de la main d'oeuvre noire, bon marché et traditionnelle dans les Etats du Sud. Ce sera une des causes de la Guerre de Sécession et le Texas y participera aux côtés des Etats Confédérés. Pendant 4 années (de 1861 à 1865), la guerre aura ruiné les Etats du Sud, laissant d'importantes séquelles économiques et sociales. On verra apparaître plus tard des soubresauts de ce conflit dans l'émergence d'un groupe violent et raciste, le Klu Klux Klan, qui essayera d'imposer par la violence et le crime une société "parfaite", anti noirs, résolument religieuse et bien-pensante.
                      Au début des années 1900, la découverte de gisements de pétrole va participer à l'extraordinaire boom économique du Texas, bouleversant la société, les moeurs et l'environnement, enrichissant à millions (voire milliards!) certains audacieux, encourageant félonies, trahisons et coups fourrés. L'ère de la richesse et de la profusion commençait.


                     Toujours très bon dans son récit, Michener aborde l'époque moderne du Texas, avec notamment l'essor irrésistible de la colonisation du territoire. Les problèmes majeurs du jeune état sont bien exprimés et chaque grande phase de sa construction est décrite clairement; à part quelques passages rébarbatifs sur l'organisation financière, économique ou politique, mais il fallait sans doute passer par là!
                      Dans l'ensemble, j'ai trouvé la période après-guerre de Sécession jusqu'à nos jours moins captivante; elle est certainement très instructive, mais le contexte aventurier dans lequel la légende texane baignait jusque là est moins sensationnel. Plus on se rapproche de l'ère contemporaine, moins ce folklore, qui rendait l'Histoire tellement épique et palpitante, est présent. Avec le XXe siècle, le Texas surfe sur une dynamique de profit, d'enrichissement. La richesse permet tous les excès; on est bien loin des pionniers...
                     
                      Un mot encore: à la toute fin de l'ouvrage, Michener dresse une liste des sujets qu'il a abordés et remercie un certain nombre de personnalités qui l'ont aidé à rédiger son ouvrage. Il énumère chacun des thèmes explorés, concernant la vie des mission espagnoles, la terre, l'eau, les vaches, le pétrole, les Texas Rangers, le coton, l'esclavage, le football, les affaires, etc... Mais, pas un mot sur les indiens. Pas un. Une omission qui en dit long sur le peu de cas qu'ont fait les historiens sur le rôle joué par les Amérindiens, avant et pendant la colonisation blanche (mais notamment américaine). Ils ne sont considérés que comme de simples acteurs de moindre importance, enfermés dans les clichés traditionnels et réduits à des êtres cruels et sanguinaires repoussant la civilisation bienfaitrice, mais bien vite mis au pas par les soldats pacificateurs...
                       Faisant abstraction de ce dernier commentaire, c'est un livre qui s'applique à parcourir l'Histoire du Texas de façon originale et convaincante et qui tient en haleine de par sa forme romanesque. J'ai pris du plaisir à le lire et pense m'aventurer dans d'autres romans de l'auteur.


Note: 4/5

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2870
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Lun 24 Avr 2017 - 8:28

Jamais lu Michener, mais les critiques sont toujours très bonnes ! C'est le nombre de pages qui me rebute ! Very Happy
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2258
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James A. MICHENER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum