Claire MICCINELLI (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Claire MICCINELLI (Italie)

Message  Mousseline le Sam 29 Nov 2008 - 4:54

De : Sahkti1 (Message d'origine) Envoyé : 2007-10-18 05:33

Claire MICCINELLI et Carlo ANIMATO, Nerofumo
Editions Métailié - Roman historique

Blas Valera était métis, péruvien et jésuite. Largement cité par le chroniqueur Garcilazo de la Vega, il a été un témoin direct de la conquête péruvienne par les conquistadores. Un témoin qui a laissé de nombreuses lettres mais aussi des messages codés de la plus haute importance afin de dénoncer la violence perpétrée par les Espagnols contre son peuple.
Exilé par le général de l'Ordre Aquaviva, chassé de la Compagnie de Jésus, en proie à l'Inquisition, Valera disparut, tout comme ses archives.
Jusqu'à un jour de 1998, où suite à un concours de circonstances étonnant, Clara Miccinelli met la main sur un lot de documents relatifs à la conquête du Pérou et dans lesquels revient Blas Valera.
Clara Miccinelli, chercheuse en anthropologie, rédige alors une biographie du Jésuite, en collaboration de Carlo Animato, journaliste.
Un ouvrage historique, basé sur des documents authentiques, et cependant teintée d'une certaine part de fictionnel, lorsque les détails vinrent à manquer.
L'occasion de s'immerger dans cette période tourmentée de l'histoire du Pérou en compagnie de Blas Valera, raconté par un mystérieux péruvien débarqué à Malaga en l'an de grâce 1618. Il croise la route de l'inquisiteur Juan de Mariana et lui narre la sanglante histoire de la conquête espagnole.
Une conquête révoltante, dans le sang et les larmes, marquée par les humiliations et l'irrespect dont les Péruviens ont alors été les victimes.
Blas Valera, fils d'un Espagnol violent et d'une Péruvienne soumise, vécut tout cela de l'intérieur mais aussi dans les faits. Face à ces vies traumatisées, au saccage de toute une histoire, il décide de lutter contre le silence et la compromission politique. Les crimes sont tus au nom de la raison religieuse et d'Etat. Valera doit être éliminé.

Cet ouvrage est intéressant à plus d'un titre. Tout d'abord pour l'histoire de la conquête péruvienne, douloureuse et révoltante.
Pour l'apprentissage du langage des quipus incas, cette écriture à l'aide de noeuds, riche en symboles et sens cachés.
Et puis pour la découverte d'un personnage fragile, humain, déchiré entre ses origines espagnoles et péruviennes. Blas Valera est un être attachant.
"Nerofumo" est écrit de manière fluide et élégante; le roman se lit d'une traite tant le lecteur est happé dès la première page par ces destins brisés et cette page de l'Histoire dont il ne faut guère être fiers.
J'ai pris énormément de plaisir à découvrir et parcourir cette histoire. (4,5/5)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum